Découverte et séparation...

par mangadesigner

Shikamaru observait le paysage depuis le toit de son immeuble quand Temari surgit derrière lui.

- Tu peux m’expliquer ce qu’était ce signe de la main ? Je croyais qu’on était d’accord pour que personne ne sache pour nous deux.

- Et je suis toujours d’accord.

- Alors explique-moi ce qu’il s’est passé aujourd’hui ?

Shikamaru écrasa sa cigarette et se tourna vers Temari. Elle rougit violemment en le voyant s’approcher d’elle avec un regard déterminé. Il passa ses bras autour de sa taille et la plaqua contre lui.

- Je n’ai juste pas pu m’empêcher de te regarder. Et Sasuke l’a remarqué. On était d’accord pour garder notre relation secrète mais ça ne me gêne pas non plus que les autres découvrent la vérité.

- Moi… moi non plus.

- Alors on est d’accord.

Temari leva la tête vers Shikamaru, ferma les yeux et lui tendit ses lèvres. Shikamaru se fit un plaisir de répondre à cette invitation en prenant possession des lèvres de la jeune femme. Brusquement, il s’éloigna d’elle, le souffle court.

- Si on continue, je ne tiendrais pas.

- Je suis désolée.

Shikamaru sourit et porta la main au ventre de Temari.

- Non, c’est juste moi qui doit apprendre à me contrôler un peu. Si tu es dans cet état, c’est de ma faute.

Temari sourit tandis que Shikamaru déposait un baiser sur sa tempe. Il la serra ensuite contre lui.

- Je sais que je me plains sans cesse au sujet des femmes. Et je te préviens que je ne compte pas m’arrêter.

- J’y compte bien, c’est ce qui me plaît le plus chez toi. Déclara-t-elle en levant la tête vers son visage.

Shikamaru sourit puis continua de parler.

- Mais je voudrais essayer de bâtir un avenir avec toi… et notre enfant, si tu le veux bien.

Temari se recula un peu pour bien voir le visage de l’homme qui la tenait de façon possessive dans ses bras.

- Est-ce que tu es en train…

- De te demander en mariage ? C’est pas trop traditionnel, la façon dont je le fais mais c’est l’idée. Je sais, je ne suis pas un romantique.

Temari se resserra contre lui.

- Si je voulais un homme romantique, je ne t’aurais pas choisi en premier lieu. Et je trouve ta demande très bien comme elle est alors c’est avec plaisir que j’accepte.

Shikamaru sentit son cœur devenir plus léger. Il passa une main dans les cheveux de Temari et se pencha vers son oreille.

- Je t’aime. Lui chuchota-t-il tendrement.

- Moi aussi, je t’aime. Répondit-elle sur le même ton.

 

Pendant ce temps, chez Shikamaru. Sakura et Ino étaient sur le point de se battre pour Sasuke. Ce dernier parlait tranquillement avec Shino, ne faisant pas attention à elles. Chouji mangeait tranquillement un paquet de chips en admirant le spectacle que les deux filles offraient. Kiba, dans son coin, caressait la tête de son chien. Seul Ino et Sakura n’avait pas remarqué que Shikamaru s’était éclipsé et les autres s’étaient bien gardé de le leur faire remarqué.

 

*

*  *

 

Naruto ne s’attendait pas à ce qu’il se mette à pleuvoir soudainement. Le ciel s’était rapidement couvert et lui et Hinata avait juste eu le temps de récupérer leurs affaires et se mettre à l’abri dans la grotte derrière la cascade avant qu’une pluie torrentielle ne s’abatte sur eux.

- On risque d’être bloqué ici un petit moment. Déclara Hinata en regardant le ciel et les trombes d’eau qui s’en déversait.

Naruto regarda le ciel puis se retourna et se dirigea vers le fond de la grotte. Son regard se posa alors sur Hinata et il ne put s’empêcher d’admirer sa silhouette tandis qu’elle se rhabillait. A son tour, il remit ses habits et s’approcha d’elle, passant un bras autour de ses épaules et la serrant contre lui pour lui tenir chaud.

- Naruto…

- J’ai un cadeau pour toi.

Il s’écarta et sortit un petit paquet de sa poche. Hinata le prit et l’ouvrit, ne pouvant s’empêcher de sourire en découvrant la petite sculpture qu’elle ne cessait d’admirer à travers la vitrine d’un magasin du village.

- C’est vraiment gentil.

- J’ai remarqué que tu l’admirais toujours en passant devant la vitrine et puis, il s’agit de mon village d’origine alors j’avais vraiment envie de te l’offrir. Viens, je vais te le faire découvrir.

Naruto s’installa sur un rocher et Hinata vint prendre place entre ses jambes. Il posa sa tête sur son épaule et lui montra des endroits sur la sculpture avec son doigt mais avant qu’il n’ait prononcé un mot, Hinata disait à quoi correspondait le lieu. Comme si elle y avait déjà été. Elle repéra facilement l’académie et le bureau de l’hokage ainsi que le restaurant préféré de Naruto et l’appartement dans lequel il vivait.

Elle se tourna vers Naruto. Ce dernier comprit la détresse de Hinata, elle se sentait complètement perdue et c’était normal.

- Je ne comprends pas Naruto. Comment est-ce que je connais tous ces endroits ?

- Hinata, je dois t’avouer quelque chose.

Le ton solennel de Naruto et le fait qu’il prenne ses mains dans les siennes suffit à effrayer Hinata.

- Que se passe-t-il Naruto ?

- Je voulais attendre encore un peu avant de te le dire.

- Attendre ? Pour me dire quoi ?

- Ecoute Hinata…

- Que se passe-t-il Naruto ? Qu’est-ce que tu me caches ? demanda-t-elle, de plus en plus paniquée.

- Je te connais.

- Je sais.

- Non, Hinata, tu ne comprends pas. Je te connais depuis plus d’une semaine.

- Tu veux dire que tu es déjà venu une fois à l’auberge avant, c’est ça, n’est-ce pas ?

Hinata était elle-même, peu convaincue par son hypothèse.

- Hinata. Je t’ai connue avant que tu ne perdes ta mémoire. Nous sommes du même village tous les deux. De Konoha. Déclara-t-il en montrant la sculpture d’un signe de la tête.

Hinata retira sa main qui se trouvait dans celle de Naruto et s’éloigna de lui. Elle se sentait trahie, trompée.

- Donc, depuis le début, tu savais qui j’étais ?

- Oui. Avoua-t-il.

- Pourquoi tu ne m’as rien dit ? Pourquoi tu me l’as caché ?

- Que voulais-tu que je fasse après nos retrouvailles désastreuses ? demanda-t-il, la voix rempli d’émotions.

Hinata ne disait rien mais Naruto la sentait s’éloigner de lui ? Il sentait comme une barrière invisible s’installer entre eux deux. De plus, Hinata reculait petit à petit, mettant de plus en plus de distance entre eux. Naruto avait envie de se lever et de la prendre dans ses bras pour faire disparaître tous ses doutes mais il se doutait que s’il faisait un mouvement dans sa direction, il risquait bien de l’effrayer plus et de la perdre. Son cœur se serra et il serra les poings, impuissant.

- Hinata ? l’appela-t-il doucement.

Hinata n’eut aucune réaction alors il prononça de nouveau son nom. Cette fois, elle réagit mais elle ne daigna pas le regarder.

- J’ai… j’ai besoin de temps.

Naruto avait de plus en plus mal à la poitrine. Elle avait prononcé ses mots avec un ton qui l’effrayait, qui, pour lui, signifiait qu’ils devaient en rester là tous les deux, que tout était fini avant même d’avoir commencé.

- Je suis désolée Naruto.

Cette fois, Naruto sentit son cœur se briser dans sa poitrine. Cette dernière phrase avait clairement été un adieu. Il ne pouvait pas se tromper sur l’intonation, il n’y avait pas plusieurs façons de l’interpréter. 

Il regarda Hinata lui tourner le dos et aller s’asseoir plus loin, loin de lui. Comme si sa présence lui était devenue insupportable. Il observa son dos puis se leva, sans bruits et se dirigea vers la cascade. Il jeta un dernier regard à Hinata, qui lui tournait toujours le dos, avant de sortir de la grotte pour courir jusqu’à l’auberge.

Quand il y arriva, il informa Kali de l’endroit où se trouvait Hinata et lui demanda de prendre un parapluie et d’aller la chercher avant qu’elle ne meure de froid.

- Que s’est-il passé ? lui demanda-t-elle en se retournant vers lui.

Naruto ne prit pas la peine de la regarder pour lui répondre.

- Disons juste que j’aurais dû agir différemment.

Kali désirait lui poser plus de questions mais il semblait déjà bien assez accablé, il n’avait pas besoin qu’elle le force à parler d’un sujet qui lui était pénible. Elle ouvrit la porte et sortit sous la pluie.

Elle trouva Hinata exactement à l’endroit où Naruto lui avait dit qu’elle serait. La jeune femme lui tournait le dos, recroquevillée sur elle-même. Elle s’approcha d’elle et posa sa main sur son épaule.

- Hinata, est-ce que ça va ?

Hinata se retourna mais non pour regarder Kali, elle cherchait Naruto du regard mais il n’était nulle part.

- Où est Naruto ? s’inquiéta-t-elle.

- Il va bien. Il est déjà rentré à l’auberge. C’est lui qui m’a demandé de revenir te chercher avant que tu n’attrapes froid. Viens, on va rentrer.

Kali plaça sa veste sur les épaules de Hinata et prit le panier de pique-nique qui était posé dans un coin de la grotte avant de partir sous la pluie en direction de l’auberge.

Quand elles arrivèrent, Naruto était là pour les accueillir. Il avait une épaule appuyée contre le mur et était encore tout trempé, laissant supposer qu’il était resté là depuis le départ de madame Kali.

- Naruto, tu aurais dû aller prendre une douche, tu vas tomber malade si tu restes comme ça.

Mais ce dernier n’écoutait pas, il regardait fixement Hinata qui avait la tête baissée, fixant obstinément ses pieds. Il l’avait vu réagir quand Kali avait prononcé son nom mais elle semblait ne pas vouloir voir son visage et cela le blessait énormément. Lui en voulait-elle à ce point de ne rien lui avoir dit plus tôt ?

Hinata ne pouvait pas regarder Naruto, pas encore. Elle lui en voulait de lui avoir caché la vérité et si elle le regardait maintenant, elle ne lui adresserait que des paroles blessantes. Des paroles qu’elle ne penserait que sur le coup de la colère mais qui blesserait certainement Naruto.

Kali prit Hinata par les épaules et l’emmena avec elle, passant près de Naruto. Elle le vit tendre une main pour saisir celle d’Hinata et s’arrêter à quelques centimètres avant de la laisser retomber le long de son corps. Alors, son envie de connaître la vérité grandit.

Après avoir pris une douche bien chaude et s’être changée, Hinata installa son futon et s’allongea. Pendant qu’elle prenait sa douche, elle avait songé à la semaine qu’elle venait de passer avec Naruto et ce qu’elle avait appris dans la journée. Elle avait donc pris une décision, elle irait le voir le lendemain pour lui demander de lui parler de son ancienne vie.

 

Hinata avait passé une nuit agitée à se retourner dans son futon toutes les deux minutes. Ce n’est que tard dans la nuit qu’elle trouva enfin le sommeil. Ce qui expliquait qu’à son réveil, le soleil était haut dans le ciel. Elle se leva, rangea son futon et se prépara avant d’aller voir Naruto.

Elle frappa quelques coups contre la porte mais il n’y eut aucune réponse. Elle recommença. Toujours rien.

- Est-ce que je peux t’aider Hinata ?

Hinata tourna la tête vers son amie Yuki.

- Est-ce que tu sais si monsieur Uzumaki est dans sa chambre ?  

- Evidemment qu’il n’est plus dans sa chambre.

- Comment ça ? demanda-t-elle, consciente que son amie en savait plus qu’elle.

- Monsieur Uzumaki est parti tôt ce matin, aux premières lueurs de l’aube. Il a dit qu’il rentrait chez lui.

Hinata eut l’impression que le sol était en train de s’effondrer sous ses pieds. Elle ouvrit violemment la porte et découvrit que la chambre était complètement vide. Elle sentit alors sa poitrine devenir douloureuse, si douloureuse qu’elle ne tint plus debout et se laissa tomber au sol. Yuki, inquiète, s’accroupit à ses côtés et la serra dans ses bras tandis que Hinata fondait en larmes.