Chapitre 20 : des souvenirs lointains part I

par appocalypse

Merci pour les adolrables commentaires que j’ai reçu !

Un nouveau chapitre tout frais sorti tout droit de mon ordinateur !

 

Réponses aux commentaires :

 

sakura51 : Whaou ! Tu adores ma fic ? Vraiment ? Je suis contente qu’elle te plaise vu le temps que j’y passe ! (Rire !)

J’espère que ce nouveau chapitre te plaira !

 

Satine42 : Halleluya mon chapitre te plait ! XD Tu trouve que je suis une écrivaine en herbe ? Bah on va dire comme ça ! Je fais de mon mieux quoi ! Ca me fait très plaisir en tout cas !

 

Matsuo : Merci du comm’ ! Je suis encore jeune (ben oui j’ai encore aux moins soixante dix ans devant moi) mais j’essaie de m’appliquer du mieux que je peux ! Contente de savoir que tu trouves ma fic excellente !

 

 

Kyo Kun : Mici, mici mici ! Il a plu des commentaires on dirait ! XD, tu verras pour noel j’ai une idée précise en tête, une BONNE idée en tête ! (Comme par exemple un petit couple de prévu ! le sasu/saku approche à grand pas !)

 

 

Poulette : Et oui ! Comme toi j’adore le  Sasuke possessif et dangereux qui colle bien avec son image de mauvais garçon ! Tu aimes les paroles de sasuke ? Et oui ! Il est raide dingue (ben oui c’est vrai quoi !) de notre rose mais il lui faudra un petit peu de temps avant de se jeter à l’eau même si le sasu/saku n’est plus très loin ! Merci pour le com’ !

D’ailleurs ‘ Jeune padawan ‘ tu me fais penser à quelqu’un que je connais !

Serais tu fanatique de Star wars ? XD

 

tsuky chan : Le Sasu/saku sera bientôt présent ! Merci d’être si fidèle aux commentaires de ma fic ! XD

Quand au fait que je vais à la ligne  alors que la même personne parle, merci de me l’avoir dit ! Je suis une débutante mais des conseils comme les tiens sont toujours utiles !

 

Malinka : tu trouves que j’écris bien ? MICI MICI MICI ! Comme tu la si bien dit Sasu/saku en force !

Un nouveau chapitre est là ! J’espère qu’il te plaira !

 

 

BONNE LECTURE !

 

 

Chapitre XX : Des souvenirs lointains Partie I

 

 

 

  J’étais trop pétrifiée pour oser bouger les lèvres.

 

 Trop pétrifiée pour oser lui répondre …

 Trop pétrifiée pour lui dire ce que j’avais sur le cœur …

 

 Trop pétrifiée pour oser le gifler …

 

 Je sentis son regard se poser sur moi avant que la porte de l’infirmerie s’ouvre.

 

 

 

 Q’aurais-je fais ?

 

 

 

 Q’aurais-je fais si j’avais oser plonger mon regard dans le sien ?

 

 Serais-je morte de peur ?

 Peur de quoi ?

 

 De me prouver une fois pour toute que ce que je ressentais pour lui n’étais pas une simple illusion ?

 

 De me prouver que je l’aimais bel et bien ?

 

 Le feu embrasa ma peau la brûlant à petit feu …

 La même brûlure que lui …

 

 Lui qui me consumait …

 

 La rose retira doucement ses doigts de son arcade avant de sortir précipitamment de l’infirmerie.Les joues brûlantes, la gorge serrée elle descendit de l’escalier passant devant l’une des classes de physique chimie avant d’ouvrir son casier.

 Elle regarda sa montre le cœur battant.

 

Quinze heures cinquante quatre.

 

 Elle n’allait pas tarder à pouvoir sortir de cet enfer.

 

 Malheureusement pour elle ses affaires étaient toujours tranquillement posées sur sa chaise dans une classe de cour.

 

Pestant intérieurement contre elle, la rose se dirigea à contre cœur vers sa salle de cours.Pourtant à mi-chemin la sonnerie de fin des cours retentit obligeant Sakura à s’écarter du couloir si celle-ci ne voulait pas finir écrasée par les étudiants sortant joyeusement des salles de classes.

Se frayant un passage à travers les élèves, elle sortir rapidement du lycée, transit par le froid.

 

Elle attendit une bonne dizaine de minute avant de voir apparaître Tenten, ses affaires et les affaires de la rose à la main.

 

_Bon sang Saku’ ! Tu aurais pus venir chercher tes affaires !

 

_Excuse moi … répondit la Rose, mais …

 

_Sakura … il y a quelque chose qui ne va pas ?

 

_Je …

 

Je ne peux pas …

 

Suis-je si lâche pour ne pas pouvoir lui faire part de mes problèmes ?

 

Suis-je menteuse à ce point ?

 

Elle avait la gorge trop nouée pour dire quelque chose.

 

_Je … Je suis juste fatiguée ces temps-ci rien de plus, répondit-elle s’efforçant- à sourire

 

_Oh, fit Tenten septique je vois, tu es sure que tout va bien ?

 

_Tenten ça va…

 

_Bien, si tu le dis

 

_Alors ces achats, dit la rose changeant subitement de sujet, on y va ?

 

_Sakura, je ne vois pas comment tu peux être si enthousiaste à l’idée de faire les achats de noël ! C’est vrai qu’est ce qu’il y a de si passionnant à vagabonder dans les rues commerçantes à une période de l’année où …

 

_Tenten, coupa Sakura, quand est-ce que tu pourras enfin prendre goût à cette tradition ?!

 

_Comprend moi, il faut trouver le cadeau parfait pour x personnes, décorer mon appartement, trouver un sapin pas trop moche …

 

_Tu es irrécupérable, souffla la rose

 

_ Irrécupérable moi ?

 

_Oui ! Qui a demandé à  Neji hyugua de sortir avec lui ? Et qui l’a demandé dans les toilettes pour hommes ?

 

_Sakura !

 

_D’ailleurs qu’est ce que tu faisais dans les toilettes pour hommes ? demanda la rose un sourire collé aux lèvres

 

_Rien, rien … répondit Tenten le rouge aux joues

 

_ Mais bien sur je vais te croire !

 

_Sakura !

 

_Alors par où nous commençons, demanda la rose

 

 

Elle avait finit par retrouver le sourire …

 

Peu sincère certes mais dans le fond elle ne verrait pas l’Uchiwa durant trois longues semaines …

 

Repensant à lui, son cœur fit un bond.

 

Arriverai-elle un jour à oublier ce qu’il lui avait dit ?

 

_Aucune autre homme que moi n’a le droit de te toucher Sakura, aucun autre.

 

Elle secoua la tête tentant de chasser de son esprit le visage de l’homme qu’elle aimait.

 

_Sakura !

 

La rose tourna la tête en direction de son amie lui adressant un sourire crispé.

 

Regardant vers celle-ci la rose, entraperçu ce qui semblait être de charmantes boutiques s’étalant tout le long d’une petite rue de Konoha.

S’avançant vers son amie, elle ne détacha pas ses yeux des vieilles boutiques d’où un air chaleureux sortait de celles-ci poussant les deux adolescentes à se laisser guider par l’achat de quelques cadeaux de noël.

 

 

Sakura n’avait jamais vu de telles boutiques.

 

 

Auparavant à Tokyo celles-ci trop modernes à son goût, n’étaient rien d’autres à ses yeux des bâtiments gris et froid, sans aucunes vies …

 

_Tenten ?

 

_Umh ?

 

_Comment tu connais cet endroit, je veux dire …

 

_Oh … fit-elle en souriant à la fleur, c’est Temari qui m’en  a parlé

 

_Je crois qu’il n’y a pas meilleur endroit pour nos achats ! Ajouta la rose

 

 

Le reste de l’après-midi, se déroula tranquillement entre les deux amies.

 

Sakura se sentait vraiment bien ici.

Elle n’avait pas envie de partir.

Même si le froid engourdissait son corps, la neige qui commença à tomber doucement dans ses cheveux lui mit une pointe de nostalgie dans son esprit.

 

Elle repensa à ce soir là …

Cette nuit là …

Un vieux souvenir …

 

Un souvenir lointain …

 

___________________________________________________________________________________________________________________________

 

Soufflant doucement elle se rappela de ce noël là.

 

 

Sa mère était rentrée plus tôt ce soir là …

D’habitude elle rentrait tard, surchargée de travail …

 

Le sapin était cette année dans des couleurs fantaisistes ….

Un rose pale …

« En hommage à ma seule et unique fille ! » avait répondu gaiement la génitrice de la rose.

 

Les bras chargés de paquets elle tenait dans ses mains une boite entourée d’une rubans rouge …

 

La rose qui était âgé de quatorze ans à cette époque là regarda curieusement la boite qui bougeait.

 

_Maman qu’est-ce que c’est ? Avait-elle demandé

 

La génitrice de la rose ria doucement.

 

_Je sais que tu devrais  attendre ce soir pour ouvrir tes cadeaux mais … pour celui-ci nous ferons une exception !

 

La mère de la rose tendit la boite à sa fille un sourire collée à son visage.

Sakura pris la boite dans ses mains qui continuait de bouger …

 

L’examinant de part en part elle vit plusieurs trous sur les cotés de la boite.

 

Elle s’assit à genoux retirant doucement le ruban de satin qui fermait son cadeau.

 

Sa mère avait toujours l’habitude de lui offrir des cadeaux pour le moins …spéciaux …

Une mère originale.

Voilà ce que la génitrice de la rose était !

 

 

Intriguée Sakura souleva le couvercle de la boite …

 

 

Et quelle ne fut pas sa surprise lorsque vit un adorable chiot roué en boule dans la boite.

Le chiot la regarda intrigué avant de sortir de la boite frétillant joyeusement la queue.

 

_Joyeux noël ma chérie !

 

La rose pris le chiot dans ses bras, émerveillé par ce cadeau …

 

Sakura sourit doucement, levant les yeux dans le ciel gris en ce mois de décembre.

 

Cette année là sa mère avait passé la totalité des vacances en compagnie de sa fille …

Chose qu’elle n’avait jamais faite depuis la mort de son époux …

Chose qu’elle n’avait jamais refaite depuis cette année-là …

 

 

 

_Tenten ?

 

_Oui ?

 

_Tu penses vraiment qu noël est une fête que l’on doit passer en famille ?

 

_Oh, … oui, répondit la brune les bras chargés de cadeaux. Pourquoi est-ce que tu me poses cette question ?

 

_En fait … je me demandais pour Takeo,…

 

_Sakura, il a aussi une vie de son coté tu ne penses pas qu’il pourra … commença la Brune

 

_Tenten, et si je lui demandai de venir passer noël avec nous ?

 

L’idée lui était survenue sur le coup.

Après tout il était son frère non ?

 

Enfin son demi-frère …

 

Pourquoi refuserait-il ?

 

_Saku, il doit bien avoir de la famille non ?

 

_Oui mais sa mère vit à l’autre bout de la planète donc je ne penses pas qu’elle va se fatiguer à venir le voir.

 

_Il ont rompu les liens ?

 

_Hum…en quelques sortes

 

 

Elle se rappela de la manière dont il avait parlé de sa mère …

Une femme superficielle vivant à l’autres bout de la planète.

 

« Elle a refait sa vie » avait-il dit.

Avec un riche homme d’affaire californien semblait-il…

 

Aujourd’hui Takeo n’était à ses yeux qu’un enfant sans grande importance.

Pourtant pour Sakura c’était la seule famille qui lui restait.

 

Même si sa mère était toujours présente dans ce monde.

Mais non dans le sien …

 

 

 

 

_Est-ce que vous auriez du papier cadeau ? demanda la rose

 

La jeune punk regarda la rose d’un air surpris ; son regard se dirigeant vers les cheveux rose de celle-ci.

Elle se décida à lever les yeux de son magazine accordant un regard à la jeune femme aux cheveux rose bonbon.

 

_Ouai …

 

Elle se leva de sa chaise allant chercher ledit papier dans la réserve, tournant le dos à la rose, et faisant virevolter ses cheveux noirs parsemés de mèches bleues.

 

La rose resta fascinée devant cette fille qui selon elle avait plus d’allure que n’importe qui.

Attendant patiemment le retour de la jeune vendeuse, elle se mit à tripoter nerveusement son portable resté blottit au fond de sa poche.

 

Elle n’avait pas encore eu le courage de contacter son demi-frère.

 

 

Voudrait-il la voir ?

 

 

Aurait-il surtout envie de partager le peu de son temps libre avec sa demi-sœur qu’il connaissait à peine ?

 

_Bon, normalement tout est ok, murmura la brune.

 

Sakura se tourna vers son amie, souriant à la vision d’une Tenten perchée au dessus de la liste qu’elle avait soigneusement concocter pour ses achats.

 

 

_Tu sais Tenten généralement on ne fait pas de liste pour les achats de noël !

 

_Petite rectification, Tu ne fais pas de liste pour les achats de noël !

 

_Tenten tu sais que j’ai toujours préférer faite mes achats sur des coups de têtes !

 

_Voyons Sakura ! Et puis d’ailleurs tu as appelé Takeo ?

 

_Oh … hum, c’est-à-dire …

 

 

La rose avait si peur de sa réaction et surtout de sa réponse qu’elle avait préférer reporter ce moment là …

Elle fuyait toujours ce genre de situation …

Elle savait que dans ce sens là elle faisait preuve de lâcheté …

 

Elle avait appréhendé …

 

Peut-être un peu trop d’ailleurs …

 

_D’accord, d’accord je vais le faire …

 

_Votre papier, dit la jeune femme.

 

Sakura leva la tête vers la jeune vendeuse. Elle la remercia, paya ses achats et sortit de la boutique le ventre noué.

 

L’Haruno sortit nerveusement son portable blotti dans sa poche.

Elle l’alluma, touchant chacune des touches avec appréhension.

 

Soufflant doucement elle regarda sans grand intérêt les passants ne se doutant pas qu’elle devait passer pour ridicule, au beau milieu de la rue cherchant un échappatoire à la situation dans laquelle, la fleur se trouvait.

Elle tapa un à un les numéro du fixe de son frère …

 

Son frère …

 

Son demi-frère …

 

Ce lien de parenté qui les liait …

 

Sakura attendit patiemment que son frère décroche.

Elle tripota nerveusement son écharpe les yeux rivés sur un couple qui se tenait mains dans la mains marchant vers un restaurant français.

 

Elle mourrait d’envie de jeter son téléphone contrer un mur.

Elle avait le temps de raccrocher …

 

Encore le temps …

 

_Allo ?

 

Trop tard … toujours trop tard …

 

_Euh…. Je … Arisa ?  C’est Sakura

 

_Oh ! Sakura, s’exclama-elle joyeuse, comment vas-tu ?

 

_Pas trop mal, hum … Est-ce que Takeo est là ?

 

_Bien sur je te le passe ! Takeo ! Hurla-elle

 

_Allo ?

 

 

La rose sentit ses membres lâcher en entendant la voix de son demi-frère.

 

 

_Takeo ? C’est Sakura

 

_Oh, Sakura, tu m’appelais pour quoi au juste ?

 

_En fait, je me demandais si … tu fais quelque chose pour noël ?

 

_Enh, de quoi ? Non rien de spécial

 

_Ca te dirais, de venir passer les vacances avec moi ?

 

La rose parla si vite qu’elle se surprit elle-même à comprendre ses propos.

Sakura croisa instantanément les doigts dans sa poche.

Pourquoi tout était si compliqué ?

 

Pourquoi donc ?

 

_Who, who du calme, dit-il, passer les vacances avec toi ? répondit-il surpris

 

_Oh, en fait un ami à moi m’a proposé de venir avec lui dans sa maison de vacances et par la suite m’a proposé de t’inviter, murmura-elle

 

_Sakura, je ne sais pas si c’est une bonne idée …

 

_Mais Takeo …

 

_On se connaît depuis à peines trois semaines dit-il, on va tout de même pas …

 

_Bon sang tu parles comme si je t’annonçais que j’étais enceinte de toi !

 

_Sakura, écoutes je suis occupé pour le moment mais … je vais voir ce que je peux faire

 

_D’accord, souffla la rose

 

_Quand est-ce que vous devez partir ?

 

_Dans deux jours, devant chez moi, à six heures

 

Sakura raccrocha le cœur battant.

Elle savait pertinemment qu’il ne viendrait pas …

Elle le connaissait à peine …

 

Il la connaissait à peine …

Pourquoi viendrait-il ?

Il ne faisait pas parti de sa vie 

 

La douleur lui monta à la tête

La rose referma son portable, les yeux baissés.

 

_Sakura, on ferait mieux de rentrer,

 

Soucieuse la brune ramena son amie chez elle.

Tenten se faisait du soucis pour elle.Elle mentait tellement sur elle … Elle ne tenait à passer trois semaines sans son amie mais après tout …

Elle n’était plus une enfant …

 

 

___________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

Le réveil sonna durement pour la jeune rose.

 

Elle aurait rêvé de dormir jusqu'à midi, de dormir, encore et encore …

Se laisser emporter au pays des rêves…

Pourtant elle se réveillait la plupart de son temps libre aux environs de neuf heures.

 

Elle sortit doucement son corps des draps froid de sa chambre regardant le ciel encore parsemé de quelques étoiles.

Elle regarda son réveil, cinq heures du matin…

La rose bailla longuement maudissant sa mère de la forcer à se réveiller si tôt ; elle sortit de son armoire ses vêtements. Un pull rouge à col roulé, rien de mieux pour lutter contre le froid de ce mois de décembre. La fleur s’habilla rapidement malgré la fatigue qui se faisait sentir , et entreprit de brosser sa chevelure rose.

 

Une couleur bien étrange qu’elle aimait malgré tout.

 

Rafraîchit, elle attrapa son sac, son manteau et ses baguages.

 

AIIEEEE ! Cria-elle

 

Quoi qu’un peu trop lourd à son goût.

 

_Sakura, tout va bien ? Lança sa mère de la cuisine

 

_Oui, maugréa-elle

 

La rose se massa doucement sa cheville avant de descendre lentement mais sûrement ses baguages.

Elle posa sa valise à coté de la porte et s’assit doucement face à sa mère.

La génitrice de la jeune rose regarda sa fille.

 

_Sakura mange quelque chose

 

La rose regarda à son tour sa mère trop fatigué pour avaler quoi que ce soit.

Elle ferma quelque instants les yeux avant d’être soudainement réveillé par le bruit d’une voiture.

Elle sursauta, réveillant son esprit noyé par le manque de sommeil.

 

_Oh, les voilà Sakura tu viens ?

 

_Oui, répondit-elle

 

Sakura se leva difficilement. Elle tenait à peine sur ses jambes. L’Haruno enfila son manteau, pris ses affaires et sortit de chez elle.

 

Une voiture grise fit son apparition.

 

Naruto sortit de la voiture l’air endormit suivis de ses parents à ce qu’en déduit la rose.

Il s’avança vers celle-ci manquant au passage de se prendre les valises posées à terre.

 

_B’jour, réussit-il à articuler

 

_Quel entrain ! Tu as bien dormis ? demanda la rose le sourire collé aux lèvres

 

_Oh ! C’est toi Sakura ?

 

Une jeune femme apparue derrière l’uzumaki.

 

_Oui, aquiesca-elle

 

_Je suis la mère de Naruto, on m’a beaucoup parlé de toi tu sais !

 

_Ah oui ?

 

Naruto fit la moue.

 

_M’man, c’est bon quoi, laisse là

 

_Naruto voyons n’ai-je pas le droit de lui parler ?

 

_M’man !

 

La rose sourit tendrement.

Après avoir  rentrer les baguages dans les deux voitures la rose vint s’asseoir sur le trottoir gelée.

Qu’avait-elle espéré ?

Qu’il viendrait ?

 

Il ne la connaissait pas …

Il avait sa vie …

Elle avait la sienne …

 

La fleur se leva durement, les membres engourdis par le froid.Elle regarda les deux familles parler joyeusement.

Elle se sentait à part …

 

Naruto vint la rejoindre l’air soucieux.

 

_Il est juste en retard Sakura

 

_Il ne viendrait pas …

 

_Saku…

 

Il la pris par les bras la regardant nerveusement.

Une voiture grise fit son apparition.

 

Elle s’avança vers la voiture de sa mère attendant impatiemment le départ.

 

_Saku’ chan ? demanda Naruto

 

_Pauvre idiote, dit-elle, pourquoi est-ce que je lui ai demander de venir ? dit moi pourquoi !

 

_Sakura-chan t’énerve pas ! dit-il

 

_Si ! J’ai tout les droit du monde de m’énerver contre cet abruti finit !

 

Un jeune homme sortit de la voiture suivit d’une femme.

Il se dirigea vers les deux familles plus concentrées sur sa demi-sœur qu’autres choses …

En le voyant un sourira apparu sur le visage de Naruto.

 

_... comment ai-je pu être si stupide ? Comment ?! Cet idiot ! Ce sombre idiot !

 

_Saku’, commença Naruto

 

_Oh, toi tais-toi ! dit-elle le menaçant de son poing

 

_Ben alors, petite sœur on ne dit plus bonjour ?

 

Le cœur de la fleur fit un bond. Ses lèvres se fermèrent instantanément. Aucun son ne sortit plus de sa bouche.

Elle se tourna lentement vers lui.

 

Lui …

 

Lui …

 

Lui qui était venu …

 

_Takeo ! Cria-elle se jetant dans ses bras

 

La mère de la rose sourit.

Elle n’aurait jamais cru faire cela …

 

Lui parler un jour ….

Pour sa fille …

Elle avait certes fouillé dans les affaires de sa fille mais ses efforts avaient été vains.

Il était venu…

Elle l’avait revu …

 

Lui l’enfant de son époux…

Cet enfant là …

 

Elle aurait pensé pouvoir le haïr mais la nature en décida autrement.

 

_Tu es vraiment venu ?

 

_Non … je fais juste parti de ton imagination dit-il en souriant

 

_Oh, ça va ! dit-elle, pas la peine de te ficher de moi !

 

_Arisa ? Tu es prête ?

 

_Oui

 

Les deux fiancés vinrent se présenter au reste de la famille.

Aux alentours de cinq heures cinquante cinq Kushina Uzumaki regarda sa montre.

 

Depuis longtemps la rose n’avait pas été aussi heureuse.

 

_Bon je pense qu’il ne va pas tarder dit-elle

 

_C’est bizarre qu’il ne soit pas arriver plus tôt, dit Naruto d’habitude il est toujours là à l’avance

 

_Qui ?

 

_Voyons Naruto tu ne lui a pas dit qu’il venait ?

 

_Mais qui doit …

 

Personne n’eu à répondre à sa question.

Une voiture noire arriva du bout de la rue et vint s’arrêter devant la demeure des Haruno.

Sakura savait pertinemment à qui appartenait une telle voiture …

 

Son visage perdit toutes notions de gaieté.

 

Sasuke Uchiwa sortit de sa décapotable noire un sac tout aussi noire que sa voiture à la main.

 

_...venir

 

Elle aurait voulu s’enfuir, …

Ne pas le voir …

 

Ne plus le voir …

 

_’Tain Sasuke t’es en retard ! Lança Naruto

 

_Je sais j’ai eu… commença-il

 

Son regard se posa sur la rose.

Apparemment lui aussi ne s’attendait pas à la voir ici.

 

_Un empèchement, termina-il

 

_Qu’est ce que tu fais là ? Lancèrent-ils d’une même voix

 

La rose et l’éventail se regardèrent quelques secondes intrigués.

 

_Bien, vous que tout le monde est là je pense qu’il est temps de partir.

 

_Taka, kushina et moi irons dans notre voiture …

 

_Quand aux enfants …

 

_On n’est pas des enfants, crièrent Takeo et Naruto d’une même voix

 

_Quand aux AUTRES, vous irez dans la voiture de Taka

 

_Takeo, lança la génitrice des Harunos,

 

_Ouai ?

 

_Prend soin de ma fille et par ailleurs de ma voiture !

 

_No’ problemo ! Lança-il gaiement

 

Takeo s’assit à la place du conducteur à coté de lui se trouvant Arisa.

Le jeune homme s’extasia devant la voiture contemplant, le petit bolide qu’il allait conduire.

 

_Putain …siffla-il, regarde y’a même le toit ouvrant !

 

_Takeo, lança Arisa

 

_Hum ?

 

_Ferme là

 

La rose s’installa contre la fenêtre collée contre Sasuke qui lui ne semblait pas manquer de sommeil.

Elle frissonna sentant son épaule blottie contre la sienne.

Elle sentit la voiture démarrer.

 

Takeo semblait livrer une guerre sans merci contre le GPS tendit que les deux autres adolescents restaient sagement assis dans leurs coins.

 

Sakura se demanda si elle allait tenir.

 

Deux semaines …

Avec lui …

 

Allait-elle survivre ?

 

Joyeuse vacances en perspectives, pensa-elle

 

 

___________________________________________________________________________________________________________________________