Départ et Brisure

par soundgirl

"Myio."


Voila desolée si c'était un peu long à venir,j'ai un peu raccourci le chap pour ne pas vous donner d'indigestion....



Les jeunes gens restaient à regarder l'écran, stupéfaits.

-Tu ne nous avait pas dit que tu avais fait des recherches....dit Naruto.

-Je ne voulais pas vous donner de faux espoirs, répondit Kabuto,il y avait une chance sur mille pour que quelqu'un réponde...

-Et bien je crois que l'on peut remercier cette petite chance sur mille alors...déclara Shikamaru avec un sourire satisfait.

-"Contactez-moi" lut Temari à haute voix. Comment va-t-on le contacter ce Myio?

-Heu...dabord c'est "la", Myio est une fille...dit Kabuto, elle se fait surnommer "La grande dictatrice du net".

Il soupira comme s'il se trouvait face à une situation décourageante.

-Depuis mon entrée sur le territoire des hackers elle n'a qu'une envie: me faire manger la poussière et comme elle n'y arrive pas,elle se venge en foutant en l'air tous les sites qui lui tombent sous la main....

-Houla...dit Naruto, à ce point là?

-Tu n'imagine pas...quand elle pique une crise, toute la toile en tremble.

-Et c'est cette fille qui va devoir nous aider? demanda Sasuke.

-Ne la sous-estime pas, prévint Kabuto,elle est très douée et il se peut qu'au cours de ses fouilles elle ait découvert des informations qui auraient du rester secrètes...

-Mais ça ne règle pas la question, intervint Kiba, comment va-t-on la contacter?

-Ouaf? renchérit Akamaru.

-Je vais lui envoyer un MP sur le site secret auquel je me connecte.

Il se connecta et tappa:


Je suis intéressé par tes informations. Envoie moi tout ce que tu sais sur le projet 666 par mail crypté et sécurisé.


Sc@n.


Il appuya sur envoyer et à sa grande surprise, un message revint très rapidement, une ou deux minutes après.



Expéditeur: Myio.


Impossible. Les mails ne sont pas assez sûrs pour ce que j'ai à dire. Les mails sont éternels tu le sais.

Je dois te voir face à face.

Rends toi à 11233 4445773 99988 334555 99003 48884 37773@ 555((--çççç))===""--'_çà)

Je t'attendrais.


Kabuto lança son décripteur et soudain, l'adresse envoyée par Myio s'afficha:

*Seychelles, Ville de Victoria,dans la petite maison à l'écart des autres, en face de la plage sur la presqu'île.

-Les seychelles???!!! s'écria Temari, elle s'embête pas celle là!!!

-Allons Temari, dit Hinata en lui massant les épaules, tout va bien relativise, nous avons des des informations à portée de main.

-Peut-être, dit Shikamaru, mais il va falloir s'embarquer pour les Seychelles, et discrètement, je vous rappelle que même si nous ne sommes plus recherchés pour terrorisme, nous devons rester discrets dans nos recherches. Alors....

-Faux papiers? demanda Kiba.

-Heu...oui! dit Shikamaru.

-Relooking? demanda Ino.

Il y eu un grand silence. Pour la plupart, il était IMPENSABLE de toucher ne serait-ce qu'à un seul de leurs cheveux. Temari se cacha derrière Shikamaru, prête à en découdre, Neji secoua la tête plus que vigoureusement, Sasuke quitta la pièce à la vitesse du son et Kabuto eut un sifflement de chat prêt à griffer. Kiba déclara:

-Ok, je vois. Pas de relooking.

Soupir de soulagement général.

-Cela n'empêche que nous devrons bien nous cacher!

-Ouais ouais...t'inquètes pas....en attendant on va prendre des billets par le net,comme ça on aura pas à aller dans une agence de voyage ça nous évitera de nous faire remarquer!

-Bonne idée Shika! s'exclama Naruto,j'ai toujours rêvé d'aller dans les îles!!!

-Minute!! on n'y va pas en vacances!

-Relax,dit Temari d'un ton charmeur à l'oreille du leader, on va se détendre ( sa main glissa dans le dos de Shikamaru) et se remettre un peu.

Shikamaru rougit et déclara:

-Bon...hum,ouais bon ok.

-Gagnééééé! chantonna Temari.

Hinata et Tenten firent le V de la victoire. Le lendemain, Tout le monde prenait le petit déjeuner dans le salon lorsque Shikamaru descendit avec Neji.

-Voilà, dit-il nous avons prit des billets. Il sont parés pour dans deux jours et ils sont sous de faux noms. Kiba va se charger de nous fabriquer de faux papiers d'identités, il est très fort pour ce qui est de frauder, n'est ce pas?

Kiba sourit. Shikamaru faisait référence aux examens de l'année précédente où Kiba avait obtenu un score formidable......en trichant avec Akamaru.Shikamaru avait jugé cela puéril et Kiba avait jugé cela génial.

Les filles approuvèrent tandi qu'elles se servaient des céréales et les gars hochèrent la tête. Shikamaru, satisfait, s'assit avec eux et la journée passa normalement. Hinata s'installa dans le fauteuil et commença à dessiner, des portraits de ses amis. Elle regardait leurs visages, faits au fusain et au crayon gras et remarqua à ce moment que malgré tout cela, ils n'étaient encore que des enfants. Des enfants grandis trop vite. Elle jeta un regard à Ino, Tenten et se rappella qu'on était Lundi et qu'il y a encore un mois à cet heure çi, elles se seraient trouvées dans la salle de sport avec Gai-sensei, à faire du volley ou du badminton.

Sa gorge se serra. Cett aventure...c'était arrivé si vite...chacun avait révelé un courage incroyable. Hinata pensa alors aux garçons..ils avaient du tuer. Tuer des hommes. Elle avait vu de ses yeux Neji et Sasuke mitrailler des ennemis et Kabuto abbattre un homme de sang-froid. Comment devaient-ils se sentir maintenant? Et Naruto...si tout cela ne s'était pas passé, serait-elle sa petite amie? aurait-elle eu le courage de lui avouer ses sentiments? "sûrement pas..." pensa la jeune fille en ajoutant des ombres sur les cheveux de Sakura. Soudain, elle fut coupée dans sa réflexion par Kiba qui arrivait suivit de Lee. Les deux vociféraient en même temps et Neji du les frapper pour qu'ils se taisent.

-Ouhaieu....gémit Lee en se frottant le crane.

-Voilà qui est mieux. dit calmement Neji,vous vouliez dire quelque chose peut-être?

Kiba s'exclama:

-Je viens d'écouter la radio!! ils ont relachés nos familles!! M.Haruno les a fait relâcher!!! notre innocence a été prouvée!!!

-Comment ça?! s'exclama Naruto, effaré.

-Sochikage Haruno a dit que les infos qui nous dénonçaient comme "terroristes" venaient de la mafia,comme quoi on avait des informations compromettantes concernant l'enlèvement et qu'ils voulaient nous faire disparaître!! et qu'on a fuit par panique! un bon gros mensonge mais ça tient debout!!

-Tu connais le proverbe, dit Kabuto, "Plus c'est gros, plus ça passe".

-Et concernant la libération de Sakura-chan? demanda Sasuke. (les filles notèrent le détail qu'il l'appellait désormais "Sakura-chan")

-Le gouvernement à fait croire que la libération de Sakura était due à une de leur opération commando secrète!! Sakura a témoigné!!! et nous...on est...enfin...heu...

-Oui?

heu...c'est pas la star-attitude...balbutia Kiba, c'est pour ça... mais il faut pas vous affoler...

-Qu'est ce que la presse a raconté?! insista Temari.

-Ben heu...en fait....on est...on est...

-On est quoi? demanda Ino qui sentait un très mauvais karma.

-On est...

-Morts. termina Lee.

Effarement général. Tous restèrent sans voix. Morts?!! comment?!!! quand?!! pourquoi ce mensonge??!!!

-Oui...complèta Kiba, daprès les médias,nous sommes morts...ils disent que...enfin, qu'après notre fuite, la mafia nous a retrouvé et nous a tué,parce que le gouvernement avait échoué. On est déclaré décédés.

-Mais...Sochika Haruno vous a vu!! il sait que nous sommes en vie!!

-Je pense...dit lentement Shikamaru, que c'est une idée que Sakura a du souffler à son père.

-Quoi?!

-Oui. Elle nous rends service au fond. Réfléchissez. Tant que nous étions disparus, coupables ou pas, il y avait toujours des recherches pour nous interroger ou du moins, nous ramener à nos familles. Mais maintenant que nous sommes "morts", he bien le problème ne se pose plus. Personne ne cherche plus à nous retrouver pour quelque raison que ce soit. On peut faire ce qu'on veut.

-Mais et nos familles?!! elles croient qu'on est MORTS!!!

-Une fois cette affaire finie, on réfléchira à ça...

-Si elle finit un jour...dit Tenten d'une voix amère.

Il y eu un moment de silence.

-Je ne vous ai pas forcé à venir, marmonna Shikamaru.

-Je sais. répondit Tenten, j'assume mon choix mais j'ai vraiment l'impression d'avoir la poisse qui me colle à la peau.

-C'est pareil pour tout le monde. coupa Shikamaru.

Temari sentait que son compagnon était tendu et elle préfera mettre fin à la discussion avant que cela ne dégénère. Neji avait aussi compris et enmenna Tenten dans le jardin. Shikamaru soupira et se laissa tomber dans le canapé. Juste par précaution, il saisit la télécommande et alluma la télé.

"...Nouvelle du jour est bien sûr la libération de Haruno Sakura par les commandos du gourvernement qui sont intervenus à Minshi, au Hokkaido. Cette opération à permis la capture de certains mafieux..."

Shikamaru changea de chaîne.

"...En effet, les amis de Sakura Haruno auraient eu des informations importantes, ce qui a conduis à leur recherche par le gouvernement suite à des dénonciations mensongères. Ils sont aujourd'hui décédés, la police ayant retrouvé les corps des adolescents dans une cave dans les environs de Kyoto. Tou porte à croire que la mafia est à l'origine de...."

Shika éteignit le poste. Il en savait assez. Lee et Kiba avaient raison. Il se sentait très étrange à l'idée d'être "mort". Enfin, maintenant, c'était discrétion assurée, même si les usages de faux papiers et de déguisements restaient nécéssaires. Il soupira et Temari lui caressa les cheveux.

-Relax, dit-elle, on est là, on est ensemble, tout se passera bien, on va régler cette affaire et tout ira bien...daccord?

-Oui, dit-il en prenant Temari sur ses genoux, comme il le faisait toujours. La jeune fille sourit et commença à jouer avec les anneaux de Shikamaru, comme un chat qui s'amuse avec une balle de laine.

Dans le jardin, Neji discutait avec Tenten et on pouvait dire que cela n'avait plus grand chose d'une discussion amoureuse.

-Enfin Tenten qu'est ce qui te prends?! depuis quelques temps tu es irritable, méfiante et raleuse! qu'est ce qui se passe?! s'exclama Neji.

-Mais rien! je suis stressée tu peux comprendre ça non?!

-Je sais bien!! mais tout le monde est stressé et je ne vais pas supporter tes sautes d'humeur ad vitam aeternam!

-Si ça t'énerves tant que ça rien ne te force à sortir avec moi!!! je ne te retiens pas!! s'écria Tenten.

Neji la regarda dans les yeux.

-Si tu es prêtes à renoncer à moi aussi facilement...ça veut peut-être dire que notre amour n'était pas aussi fort que je le pensais...

Neji avait une voix hachée, calme mais froide.

Tenten resta silencieuse, par fierté.

-J'ai l'impression que je me suis emballé un peu vite...en fin de compte, j'étais peut -être le seul à croire que nous deux, c'était unique...je suis stupide n'est ce pas Tenten?

Tenten sentit les larmes lui monter aux yeux. Elle aurait mieux fait de la fermer.

-Neji ce n'est pas ce que je voulais dire...

Neji la regarda.

-Mais tu l'as pensé...je me trompe?

Tenten était muette.

-Dans ce cas...dit Neji en tournant les talons.

Tenten se rendit compte de se qui était en train de se passer. Elle eu un sanglot en voyant Neji disparaître dans la maison et soudain,elle s'appuya sur le mur et commença à sangloter, en suffocant, des perles se formant au coin de ses yeux et coulant sur ses joues tandis que les suivantes grossissaient déjà. Quand Hinata vit Neji rentrer dans le salon, pâle comme la mort, elle se leva et sortit. Elle prit Tenten dans ses bras tandis que la jeune femme sanglotait.

-Ca va aller..dit-elle, ça va aller...

-Hinata!!!! Neji et moi....c'est.....fi....fini!!!! Hinata, je veux mourir!!!!

Hinata la serra, et Tenten tomba à genoux. Elle ne voulait pas!!! elle n'avait jamais voulu ça!!! jamais!!elle aimait Neji!! elle l'aimait plus que tout!!! elle se cramponna à Hinata en pleurant.

De son côté, Neji partit dans la forêt. Il avait besoin d'être seul. Totalement seul. Loin du bruit et de la peine qui lui donnait envie de hurler de douleur. Tenten...pourquoi tout ça? Il s'assit contre un arbre et resta immobile, perdu dans ses pensées.


La soirée fut tendue et quand Temari monta dans la chambre, elle ne put s'empêcher de se serrer contre Shikamaru.

-J'ai peur...peur de tout ça...j'ai peur que notre amour se termine comme celui de Tenten et Neji...

-Pas de risque, chuchota Shikamaru,il faudrait m'attacher la tête en bas pour m'empêcher de te rattrapper et de te séduire à nouveau. Je t'aime trop pour te perdre sur un coup de tête!!

Temari rit.

-La tête en bas?

-Avec une pomme dans la bouche et du persil dans le nez ma belle!

Temari embrassa Shika.


Aux Seychelles.


Dans le noir, une personne restait devant son écran d'ordinateur en tapotant rapidement sur les touches.

Un grad black rentra et alluma une cigarette.

-Alors, demanda la personne inconnue, ils arrivent?

-Scan à répondu. Il seront là dans deux jours. Tu es sure de ce que tu fais?

-T'inquiètes pas. Je sais ce que je fais, comme toujours. M'as tu déjà vu faire un choix que je n'ai pas mûrement réfléchit?

-Non c'est vrai.

-Alors, cesse de t'angoisser.

Le black sourit et sortit de la pièce tandis qu'un sourire énigmatique s'affichait sur les lèvres de Myio.