Lorsque je l'ai revu

par tookuni



Lorsque je l’ai revu




Lorsque je l’ai revu je n’ai pu ressentir,

Que de la déception, de l’impuissance, mentir ?

Non, au début c’était juste un choix, un délire,

Mais le temps a passé et j’ai vu s’affaiblir

La décision prise pour laisser prendre place

Cet amour si puissant, malgré ses yeux de glace.

Je ne l’ai plus seulement trouvé beau et si fort,

Je n’ai pu définir ce qu’est ce qui dévore

Mon cœur brûlant toujours pour cet homme, ce traître.

Mais quand j’ai l’ai revu il n’en était plus maître.


J’ai vu dans un regard plus bleu que tous les cieux

L’espoir qui rayonnait, prêt à braver les dieux,

J’ai vu dans un visage éclatant de lumière

De l’amour, de la force et une nouvelle ère.


Il y a de la vie dans ces yeux bleus lagon ;

Il y a de la mort dans ce regard sans fond

Qui a donné au bleu des larmes et de la peine…

Aimerai-je toujours ces yeux sanglants de haine ?

Ou le soleil a-t-il remplacé dans mon cœur

L’hiver glacial et lâche qui aujourd’hui m’écœure ?