Pourquoi

par Coyote

Naruto se réveilla devant la stèle des victimes de la Quatrième Guerre des Shinobis. Il avait été surpris de constater que le nom de Jiraya avait été inscrit sur la stèle, alors que sa mort avait précédé la déclaration de guerre. Il avait contemplé les noms des shinobis décédés, et s’était blâmé de ne pas être venu plus tôt, notamment lorsque la stèle avait été dressée. Cela l’avait fait repensé à une période aussi courte que sombre de sa vie. Celle où il avait voulu tuer Sasuke pour venger son frère.
Il fixa les noms. Gaï Maïto, et tous les autres. Tous ceux qui étaient morts pour que lui ne perde pas la vie lors de l’extraction de Kyubi. D’une certaine manière, il se sentait coupable d’être en vie alors que eux avaient perdus la vie.

‘Tant de morts pour une seule personne.’

« -Tu comptes rester là toute la journée ? »

Naruto se retourna et vit Sasuke qui venait vers lui. L’Uchiwa s’assit à côté de lui et contempla la stèle.

« -T’es resté là toute la nuit ?
-Non. Je suis allé voir Kensei, chose que personne n’a fait pendant les trois dernières années.
-Kensei, c’est lui qui t’a mis dans la tête que tu devais partir de Konoha.
-Si ce que tu dis est vrai, tu es responsable au même titre. »

Sasuke se tourna vers le blond. Celui-ci fixait encore la stèle. Il se remit à parler.

« -Kensei m’a prodigué des enseignements. Toi, tu t’es occupé de la partie pratique. Tu l’as tué, j’étais rempli de haine. Envers toi, envers Madara, envers Konoha…
-Pourquoi Konoha ?
-Ils avaient tous quelqu’un pour eux. Et moi, mon frère avait été tué. »

Sasuke ne répondit pas. Il réalisa alors que son acte avait vraiment eu de graves conséquences sur Naruto. Il avait toujours pensé que perdre quelque chose que l’on avait toujours connu était la pire des choses. Mais Naruto … Lui n’avait jamais connu sa famille. Et il avait découvert l’identité de son père, et ensuite un frère était sorti de nulle part. Il avait donc du imaginé un monde où lui et son frère auraient vécu ensemble. Et Sasuke l’avait privé de cette réalité.

« -Je … Je suis désolé.
-Je t’ai déjà dit que tu ne devais pas l’être. Alors arrête. Ce qui est fait est fait. Pendant la première année qui a suivi mon départ, je n’est pas arrêté de pensé à ce qui aurait pu arrivé si tu ne l’avais pas tué. Et j’ai réalisé que cela n’aurait pas pu être modifié. Rien n’aurait pu être différent, à moins que le monde et les personnes n’aient été radicalement différents.
-Je ne te savais pas fataliste.
-Les gens changent. »

Naruto se leva, suivi par Sasuke.

« -Allez, tu viens chez moi.
-En quel honneur ?
-Tu es mon meilleur ami, Naruto. Et de plus, ton filleul fête son anniversaire.
-Hum… Je n’ai pas de cadeau à lui offrir.
-C’est pas un problème. Mais si tu n’es pas là, ne t’attends pas à trouver de l’aide chez moi.
-D’accord je te suis. »


Ils arrivèrent au domaine Uchiwa, et entrèrent dans la maison vide. Ino avait laissé un mot à son époux, lui disant qu’elle était partie avec leur fils cherché sa meilleure amie. Les deux anciens membres de l’équipe sept s’installèrent sur le canapé.

« -Et, mon filleul a quel âge ?
-Six ans. Et surtout ne dis pas à Ino que tu ne le savais pas. Elle m’en veut déjà de t’avoir désigné comme le parrain d’Itachi.
-Ah bon ?
-Après ton départ, Sakura … Enfin, tu sais qu’elle était obsédée par toi, enfin, comme toi avec moi. Elle voulait te faire revenir par tous les moyens. Et elle s’est vraiment laissée aller. »

Naruto avait le regard dans le vide. Sasuke ne savait même pas si il l’écoutait.

« -Elle s’est focalisé sur les missions où ton nom ou ta description apparaissaient. Elle s’est coupée du monde. Elle s’en est sortie grâce à un ami, Yasuo. Il est maintenant représentant de Konoha à Iwa. Puis, quand l’annonce de ta ‘mort’ a été faite, Sakura a abandonné. Elle s’est vue retiré son équipe de Genin, ses missions ne dépassaient pas le rang C, et certains voulaient lui faire retirer son poste à l’hôpital.
-Neji était là, non ?
-… Je ne pense pas que cela va durer encore longtemps ; Neji devient de plus en plus ‘clanique’. Et Sakura … tu es de retour. Cela va changé pas mal de chose.
-Je ne pense pas.
-Pourquoi cela ? Tu l’aimes depuis toujours.
-… Je te l’ai dit Sasuke, les gens changent. Tu en es la preuve, tu étais le glaçon de Konoha, et en moins d’un an, tu te fiances à Ino, et vous avez un enfant.
-Elle est la seule qui ne m’est réellement accueilli à mon retour. Tout le monde me tenait pour responsable de ton départ. »

L’Uchiwa planta son regard dans celui de Naruto.

« -Naruto, je veux que tu saches que je sais que tu nous mens. Je ne sais pas encore sur quoi, mais depuis que tu es revenu tu nous mens. Et je découvrirais sur quoi tu nous mens.
-Amuses-toi bien. »

La porte s’ouvrit et Ino, Itachi et Sakura entrèrent. Sakura et Ino ne purent cacher leur surprise de voir Naruto, tandis qu’Itachi se jetait dans les bras de son parrain.

« -Parrain Naru !
-Hey ! Tu te souviens de moi ! T’es vraiment un gentil garçon !
-Dis, pourquoi ils m’ont dit que t’étais mort ?
-Je ne sais pas. En tout cas, je n’ai pas l’impression d’être mort.
-Tu m’as ramené un cadeau ?
-Itachi les cadeaux ce sera après le repas.
-Mais maman …
-Ecoute ta mère Itachi.
-Pfff… »

Ils s’installèrent à table. Itachi avait été placé en bout de table, ses parents à ses côtés, laissant Sakura en face de Naruto. La kunoichi ne pouvait détacher son regard du blond. Celui-ci s’appliquait à ne pas croiser le regard de la rose. Ino ne parlait qu’avec Sakura et Itachi bombardait son parrain de questions sur ses voyages, questions dont Sakura semblait elle aussi vouloir connaître les réponses.

« -Parrain, tu me remontreras la technique que tu m’avais montré à Kiri ? »

Tous se figèrent. Les regards se tournèrent vers Sakura. Celle-ci réfléchissait.

‘Itachi a déjà vu Naruto à Kiri. La seule fois où Itachi est allé à Kiri, j’y étais. Donc, si … si je n’ai pas vu Naruto, c’est qu’il ne voulait pas que je le vois. Donc je … »

Sakura se leva et sortit, Ino sur ses talons. La blonde eut juste le temps de voir son amie essuyer des larmes et elle partit en courant. Ino retourna à table.

« -Papa, j’ai fait quelque chose de mal ?
-… C’est à Naruto qu’il faut demander ça.
-Non, maintenant, si elle ne peut pas supporter le fait que je n’ai pas eu envie de la voir, ce n’est pas mon problème. »

Ino serra les poings et la mâchoire.

« -Itachi va dans ta chambre.
-Mais…
-Tout de suite. »

Le jeune Uchiwa obéit. Il jeta un dernier regard à son parrain et quitta la salle. Naruto se tourna vers Ino, qui le gifla.

« -Salaud ! Sakura a des sentiments elle aussi ! Même si tu ne les partage pas, la moindre des choses est de respecter ce qu’elle est éprouve pour toi. »

Le blond se leva et se mit en face d’Ino, après avoir frotté sa joue.

« -Et toi, tu ne crois pas qu’elle pourrait accepté que pendant une période je n’ai pas eu envie de la voir ? »

Ino allait se mettre à crier, mais Naruto ne lui laissa pas le temps d’émettre un son.

« -Sakura doit aller de l’avant par elle-même. Si il me faut être le pire des connards avec elle pour qu’elle le comprenne, alors je deviendrais le pire des connards. Sakura est une de mes amies, et je suis le seul qui puisse la faire revenir à la réalité. Que tu t’inquiètes de mes méthodes est justifié, mais n’essayes pas de m’arrêter, c’est pour elle que je le fais. »

Naruto attrapa sa veste et se tourna vers Sasuke.

« -Je viendrais vous voir, Kakashi-sensei et toi, pour que l’on discute de la tournure des évènements. »

Il sortit de la maison, et partit au hasard dans Konoha. Pendant quelques secondes il fixa le coin d’une rue. Sa vision se troubla et il vit une rue différente, les murs étaient faits en pierre rouge et devant le mur se tenait une femme blonde qui lui souriait. Mais son sourire, Naruto le savait triste.

‘-J’espère que tu trouveras ce que tu cherches.’

Naruto cligna des yeux et s’aperçut qu’il était dans son ancien quartier. C’était la première fois qu’il réalisait que l’appartement qu’il occupait autre fois était situé si près du quartier Uchiwa. Il s’avança vers son ancien immeuble et entra dans ce qu’il avait autrefois appelé sa maison. Il ne fut pas surpris de trouver la porte ouverte. Il fut surpris par contre par l’état de l’appartement. Propre, rangé, il ne faisait aucun doute que quelqu’un vivait ici. Naruto s’avança d’un meuble et retrouva son bandeau frontal, là où il l’avait laissé sept ans auparavant.
Il passa ses doigts sur la gravure de la feuille. ‘Je deviendrais Hoage un jour !’ ‘Je ne reviens jamais sur ma parole, c’est sa mon Nindo !’ Toutes ses bravades et ses grandes déclarations lui revinrent en tête. Un faible sourire se dessina sur ses lèvres.

« -Tu veux le reporter ? »

Naruto se tourna vers le couloir qui menait à sa chambre, et aperçut Sakura. Les yeux rouges, les cheveux décoiffés, elle affichait un sourire forcé.

« -Qu’est-ce qui ne va pas ? »

Sakura paru surprise par la question.

« -Tout va bien.
-Sakura, qu’est-ce qui ne va pas ?
-Comment tu fais pour savoir quand je vais mal ?
-Parce que je me suis toujours inquiété pour toi. Alors, tu vas enfin me répondre ? »

Sakura planta son regard dans celui de Naruto, qui fut aussitôt happé par les deux émeraudes. Elle s’avança jusqu’à Naruto, attrapa sa veste, et approcha son visage tout près de celui de Naruto. Elle se revit lui donner son premier baiser, elle s’avança pour l’embrasser une seconde fois, mais Naruto tourna le visage. Les lèvres de Sakura se posèrent sur sa joue droite. Elle posa sa tête sur le torse du blond et les larmes commencèrent à couler. Les bras de Naruto se refermèrent sur son dos et aussitôt elle se sentit mieux. Elle respira son odeur, et profita de la chaleur que lui prodiguaient son corps et ses bras.

« -Pourquoi ? »

Naruto baissa les yeux, surpris.

« -Pourquoi … quoi ?
-Pourquoi tu n’as jamais voulu que je te vois pendant sept ans ? Tu n’as pas idée de ce que j’ai ressenti.
-Si tu m’avais revu, tu aurais voulu que je te suive à Konoha. Et mon refus t’aurais fait encore plus de mal. Mon retour ne peut s’effectuer que de par ma propre démarche.
-C’est pour ça que tu es revenu ?
-Non.
-Alors, pour es-tu revenu ?
-Pas pour Kabuto. »

Sakura écarquilla les yeux. Elle s’était dit que seule cette raison avait pu motivé Naruto à revenir. Mais non, il n’était même pas revenu pour stopper Kabuto qui menaçait la paix qu’il chérissait tant. Le blond voyant l’incompréhension sur le visage de Sakura reprit la parole.

« -Je n’ai découvert qu’à mon retour que Kabuto était en vie. Ce n’est pas lui qui a motivé mon retour. »

Le descendant du Yondaime s’éloigna de Sakura.

« -Mais alors …
-Non Sakura. N’espère pas en savoir plus. »

Une fois sur le pas de la porte, Naruto se tourna un peu.

« -Merci, pour l’appartement. »

Il sortit dans la rue et essaya de penser à autre chose qu’au baiser qui aurait p avoir lieu. Pourquoi avait-elle essayé de l’embrasser ? La première fois, c’était pour l’empêcher de partir. Mais là ? Il entendit alors un râle. Un râle qui venait des égouts. Il se dirigea vers la bouche d’égouts la plus proche et s’y engouffra. Il suivit les râles et arriva devant une porte où était peint un symbole qui lui était familier. Il vit que la porte était entrouverte et vit deux Hyugas en train de torturer Neji. Il sut alors que le symbole était la marque du clan Hyuga. Il entra en mode Ermite, et se glissa dans le dos des deux shinobis qu’il assomma en les frappant à la base du cou. Il détacha Neji le prit sur ses épaules et utilisa le Hirahin pour l’amener à l’hôpital.