chapitre 4

par RêveBleu

Chapitre 4

 

Je marche doucement, presque à reculons, en direction de la plage. Côté sud. Là où je sais que j'y trouverais les filles. Je sais aussi qu'il y aura leurs amis mais je veux les voir avant qu'elles ne partent. Je reviens de la grande cascade. Là où vit Hubert. Il adore toujours autant les truites qui y vivent. Je lui ai confier Jade pour de ne pas inquiéter les filles. Elles l’aiment bien. En effet l’état de Jade m’alarme depuis un mois et il n’a fait que s’aggraver depuis. J’ai pourtant tout essayé. Toutes les plantes médicinales de cette île ne fonctionnent pas. Même le sirop à base de baie et de fleure papillon que l’on utilise en cas d'empoisonnement n'a pas agi correctement. Il lui a fait baisser la fièvre mais que pour quelques heures. Comme la préparation l’aide un peut j’en ai mis beaucoup de côté. J’ai fait bruler aussi quelque pétale de la fleur du sommeil dans la grotte ou elle se repose, pour l’aider à dormir. J’ai tout essayé mais je ne sais pas ce qui lui arrive. Les symptômes de cette maladie...Je ne sais pas ce que sais. Au début ce n’était qu’une légère fatigue. Puis elle perdit de plus en plus souvent l’équilibre. Après ce fut l’ouïe qui lui fit défaut. Elle entendait une fois sur deux ce que je lui disais. Elle a eu de moins en moins d’appétits. Et ainsi de suite. Au début je pensais qu’elle se laisser mourir pour une raison que je ne connaissais pas. Mais Pierrot le perroquet, m'a informé que c'était une véritable épidémie. Plus d'une vingtaine d'animaux étaient touché par ce fléau. Autant dire qu'avec de telle nouvelle mon morale est au plus bas et les filles qui vont partirent...
Un profond soupir s'échappe de mes lèvres. De toute façon je ne peux rien y faire, leur famille les attends surement et leurs amis sont venus les chercher. Non je ne peux pas les forcer à rester mais avant qu'elles partent il faut que je leur dise quelque chose, quelque chose d’important, cela me fera mal mais c'est nécessaire, hélas.

J'atteins enfin la lisière de la forêt. Je ne serai dire combien de temps j'ai marché, mais je trouve le trajet de courte durée. Est-ce parce que je me suis perdue dans mes pensée ? Cela ce peut en effet. Alors que je m'apprête à franchir la lisière ; je m’arrête. Les filles sont dans les bras de leurs amis enfin je pense que c'est leurs amis vu le sourire qu'elles ont toutes. Ce doit être ces garçons dont elles m’ont parler. Un seul est rester à l'écart, il affiche un air neutre, stoïque comme si c'est retrouvailles ne le touche aucunement. Je me cache derrière l'arbre le plus proche d'eux pour les observer et les écouter par la même occasion. Je sais que ce n'est pas poli mais quitte à les déranger autant le faire après leurs retrouvailles et avoir eu quelque que renseignement au passage.
Par contre je ne sais lequel c’est mais il a besoin de prendre un bain sa empeste jusqu'ici, POUAH !

-Tu m’a tellement manqué ! Dit-Tenten en se jetant dans les bras d’un garçon à la chevelure et aux yeux de la même couleur qu’Hinata.

-Qu'est-ce que je suis contente de te revoir Naruto ! Lance Hinata d’une voix ferme. J’en suis très surprise d’ailleurs car les filles m’ont dit qu’elle a tendance à bégayé quand elle le voie. Du moins si c’est bien Le Naruto ! Et je pense que c’est lui.
-Vous en avais mis du temps à venir nous chercher. Kiba ne me regarde pas, je suis vraiment affreuse. Je n’ai pas mis de maquillage, mais cheveux ont besoin de voir un coiffeur d’urgence et mes ongles n’en parlons pas, ma manucure va en faire une attaque quand elle va voir les dégâts. Vivement qu'on rentre à la maison, rester 5 mois sans savoir la dernière mode vestimentaire a était un vrai supplice ! S’écrit Ino. Je n’ai pas compris un mot de ce qu’elle a dit, en tout cas celui qu’elle a appelait Kiba semble vraiment heureux de la revoir, il ne la lâche pas des yeux. Même quand il va serrer dans ses bras les autres filles, il n’a d’yeux que pour elle.
-Le macho tu te réveilles oui ! Crit Témari en le frappant violement sûr la tête. Ça fait plaisir tien ! Tu ne nous vois pas pendant 5 mois et c'est comme ça que tu nous accueille ! C’est à se demander si tu t’es inquiété !

 

Je ne connais pas le nom de celui que Témari à frapper puisqu’elle n’a pas dit son nom mais par déduction je dirais que c’est shikamaru. Elle m’avait déjà parler de lui. Toutes d’ailleurs m’ont déjà parler de leur amie. Pour Tenten je n’ai pas trop comprit le lien qui l’uni a ce garçon qui est si je me souviens bien le cousin de Hinata. Vue leur ressemblance j’aurai pensé qu’ils étaient frère et sœur si les filles ne me l’avait pas dit. Pour ma part je pense qu’il c’était inquiété, sinon il ne serait pas là.

-Les filles vous nous avez tellement manquer !! Comment allez-vous ? Demande le cousin d’Hinata. J’ai eu si peur quand j’ai appris votre disparition. Continue-t-il en prenant à chaque bras Tenten et Hinata.
-Vous avez manger à votre faim ? Demande le Blond qui si je me souviens bien se nomme Naruto.
-Vous avez fait comment pour survivre ? Demande celui que Témari à frapper.
-les animaux sauvage n'ont pas essayer de vous dévorer ? Interroge celui qu’Ino à appeler Kiba.
-hum

Alors lui ! On peut dire qu'il a de la conversation même moi, qui suis rester pendant plusieurs années sans ne rencontrer de personne me ressemblant, parle plus. Lui je ne sais pas qui sait. Peut-être que les filles m’on parler de lui mais... enfin je pense que je vais sortir de ma cachette ça ne servira à rien de rester ici. Je dois accepter que je ne sois pas la personne la plus importante. Qu’elles avaient une vie avant de venir ici et que je n’en fais pas parti. Elles sont si bien entourées...je suis sûr qu’elles vont vite m’oublier.

-Il faudra qu'on dise qu'il y a une île ici pour que les carte sois juste. Comme elle est inscrite nulle part personne ne pouvait imaginer que vous aviez échoué ici. Dit le jeune homme ressemblant comme de goutte d'eau a Hinata, mais bizarrement il ne me faisait penser à une Loutre aller savoir pourquoi.

-Nous allons devenir super célèbre ! S’exclame le jeune homme brun avec des forme étrange sur les joue.

-On pourrai en faire un complexe thermal ! Ou encore un super endroit touristique ! Après tout c’est la mode de partir sur les îles tropicales pendant les vacances. Je suis sûr que cela attirera beaucoup de monde. Intervint le brun qui a, maintenant que je le remarque, une sorte de gros ananas sur la tête.

 

Je ne sais pas trop de quoi il parle. Mais pour une raison qui m’échappe cela ne me plait pas. Il est hors de question que des étrangers viennent ici. Je ne veux pas les voir transformer mon île de quelque manière que ce soit. Je ne veux pas avoir à ressentir encore cette déchirure que je ressens aujourd’hui à les voir s’éloigné de moi. Je veux préserver mon île de ceux qui voudrai lui faire du mal. Ainsi que mes animaux.  Et puis avec cette maladie qui se répand...je veux préserver ma maison. La seule que je n’ai jamais connue.


-Je vous serai reconnaissante de ne pas faire cela. Mon île est très bien ainsi et recevoir des visiteurs non désirables tous les jours ne m'amuse aucunement. Dis-je d’une voix ferme et surement froide en m'avançant vers eux.

Tous sursautèrent à l'entente de ma voix, même les filles, à croire qu'elles avaient déjà oublié mon existence.

 

-Tu nous as fait peur. Me reproche Hinata.
-Excuse-moi Hina, lui dis-je d'un ton plus doux, tout en marchant vers eux.
-Est pourquoi ferions-nous ce que tu nous demande ? me demanda le jeune homme brun avec des forme étrange sur les joue, en tout cas je sais maintenant d'où vient cette affreuse odeur. Je ne fis rien, pourtant, ce n'était pas l'envie qui me manque de me boucher le nez.
-Parce que vous me le devez. Je continue d’une voix dure. Les mots que je vais dire le sont tout autant mais il le faut. Si je n’étais pas intervenue vous croyez vraiment qu’elles auraient pu survivre sans moi ? Hinata est adorable mais elle n’aurait jamais pu tuer un animal pour se nourrir. Aucune d’elles ne connaissent quoi que ce soit dans les plantes, elles auraient été capable de s’empoisonner. Ino est vraiment génial avec les animaux mais soyons honnête vous pensez qu’elle aurait pu vider et dépasser un poisson ? Elle n’aurait même pas pu le pêcher seulement. Elle devenait blanche dès qu’il fallait prendre un vers entre les doigts. Tenten étant très sportive, elle aurait pu aller chercher les fruits dans les arbres. Et aurai semer deux voire trois animaux sauvage et Témari a la limite aurai pu leur faire un abri temporaire et aurai pu leur trouver de quoi se nourrir. Pour autant elles auraient mangé crue car pour ce qui est de faire du feu, n’en parlons pas. Elles sont toutes nul. Je vais m’arrêter là mais j’ai encore quantité d’exemple en tête. Sans moi, vous n'auriez surement pas retrouver les filles aussi bien portantes mais plutôt les reste de leur corps allonger dans le sable en états de décomposition. Donc je le redis, vous ne direz rien. Je tien à préserver mon île.


*SASUKE*

Je sursaute à l'entente de cette voix féminine si dure, douce, rauque et sensuel en même temps. En me tournant dans la direction de celle-ci, je fus surpris de découvrir, une jeune fille d'environ notre âge, peut-être plus jeune que moi. Ne portant que pour seul vêtement un drap qui je pense par le passé était blanc. Les filles n’étaient pas mieux habillées ; Ino était en maillot de bain deux pièce noir avec à la taille un paréo orange. Hinata et Tenten portaient une chemise d’homme qui les couvraient jusqu’aux genoux de couleur violet et bleu. Quand a Témari elle était dans un short en jean trop grand pour elle surement dû à sa perte de poids et d’un t-shirt déchiré par endroit de couleur vert. Les couleurs de leur vêtement étaient passé depuis longtemps. Elles étaient pied nue tout comme notre mystérieuse inconnue. Ce qui me frappa le plus chez elle, et je suis sûr de ne pas être le seul, était la couleur de ses cheveux : rose. Un rose pâle très jolie je dois dire, et vue que nous étions sur une île il ne faisait aucun doute dans mon esprit que c'était sa couleur naturelle. Bien qu'elle ne me lançât aucun regard je pus discerner facilement la couleur de ses yeux. Ils étaient verts et ils brillaient telle des émeraudes. Jamais auparavant une femme ne m'avait fait un tel effet. Mais je n'en laissai rien paraitre. Trop fier ? Surement.

-Tu nous as fait peur. Lui reproche Hinata.
-Excuse-moi Hina, lui dis elle d'une voix douce tout en continuant de marcher vers nous
-Est pourquoi ferions-nous ce que tu nous demande ? lui demande Kiba. Un peu sèchement je trouve.
-Parce que vous me le devez. Si je n’étais pas intervenue vous croyez vraiment qu’elles auraient pu survivre sans moi ? Hinata est adorable mais elle n’aurait jamais pu tuer un animal pour se nourrir. Aucune d’elles ne connaissent quoi que ce soit dans les plantes, elles auraient été capable de s’empoisonner. Ino est vraiment génial avec les animaux mais soyons honnête vous pensez qu’elle aurait pu vider et dépasser un poisson ? Elle n’aurait même pas pu le pêcher seulement. Elle devenait blanche dès qu’il fallait prendre un vers entre les doigts. Tenten étant très sportive, elle aurait pu aller chercher les fruits dans les arbres. Et aurai semer deux voire trois animaux sauvage et Témari à la limite aurai pu leur faire un abri temporaire et aurai pu leur trouver de quoi se nourrir. Pour autant elles auraient mangé crue car pour ce qui est de faire du feu, n’en parlons pas. Elles sont toutes nul.  - sont des mots dure. Froid. Presque cruelle. Mais qui dénote pourtant avec la tristesse et la douleur que l’on peut lire dans ses yeux. -  Je vais m’arrêter là mais j’ai encore quantité d’exemple en tête. Sans moi, vous n'auriez surement pas retrouver les filles aussi bien portantes mais plutôt les reste de leur corps allonger dans le sable en états de décomposition. Donc je le redis, vous ne direz rien. Je tien à préserver mon île. Dit-elle d'un ton sec, ferme et qui n'attendais aucune protestation

Je devais admettre ceci : elle n'était pas du genre à se laisser faire. Mais moi non plus. Je n’aime pas quand on me donne des ordres. Et encore moins être redevable envers qui que ce soit.

-Peut-on savoir le nom du flamant rose ? Je ne peux m'empêcher de lancer aux autres.

Mes amis braquent leurs regards sur moi. Se demandant surement si je n’avais pas perdu la tête. I faut dire que je parle très peux, voire pas du tout, aux filles en dehors du groupe. Sauf celle qui m’intéresse...  Me regardant avec des yeux ronds, les filles attendaient la réponse de leur sauveuse et je me surpris également à attendre et à trouver ce nouveau jeu amusant.

-Je suis désolée, mais il n'y a pas de flamant rose sur mon île. Vous devriez plutôt aller voir dans vos zoos d'après ce que j'ai compris on peut y trouver presque n'importe quel animal. Enfermer dans des cages loin de leur habitat naturel. Répond-elle, avec calme, fixant ces yeux émeraudes dans les miens.



Je ne peux me retenir plus longtemps et explose de rire. Elle avait remis Sasuke a sa place de la plus belle des façons. En élevant pas le ton et surtout en restant polie. D'ailleurs je ne fus pas le seul. Les filles c'étaient mises à rire elles aussi ainsi que les autres, même Neji laisse échapper un petit rire.

-Comment elle t’a remis en place Sasuke. Je lui lance.


Et alors que je m'apprête à recevoir un coup. Généralement c'est ce qui se passe. Je ne sentis rien. Je lève les yeux et me fit une petite frayeur. En effet le poing de mon meilleur ami, bien qu'il y ait des jours ou je me pose la question, se trouve à quelque millimètre de mon visage. Il était retenu par une main ; c'était celle de cette étrangère. Elle se tenais dos à moi face à Sasuke. La longueur de ses cheveux me surpris encore plus que leur couleur. Ils atteignent ses genoux. La voix de la fille me ramena à la réalité.

-Pourquoi voulais-tu le frappais ? Ils ne faisaient que dire ce que tout le monde pense ! lui demande-t-elle.
-De quoi tu te mél flamant rose ? Lui demande-t-il d'une voix sèche bien que surpris.

-Je te les déjà dit, il n’y a pas de flamand rose ici. Puis elle lâche le bras de Sasuke, ce dernier reprit lentement sa place et mit ces mains directement dans ses poches. Elle reprit : tu n'avais pas l'intention de le frappais fort, n'est-ce pas ? Je suis désole de t'avoir arrêté mais ici sur cette île c'est moi qui décide. Son ton était doux au début puis dure.

Il n'y as pas de doute, elle c'est se faire obéir.

-Comment t'appelles-tu ? Lui demande shikamaru. Tien il est réveillé pourtant Témari ne l’a pas frappais !
-Tu as arrêter de dormir ? lui demande justement Témari. Apparemment elle aussi l'avais remarqué.
-Comme tu la voix, alors j'attends ma réponse femme ! Dit-il.

Shika, tu tien à mourir jeune toi ! Qu'est-ce que je disais. Témari viens justement de l'assommer. Bas sa devais lui manquer de ne plus recevoir de coups durant tout ce temps. Moi en tout cas je suis juste content d'avoir retrouvé Hina. Je vois bien qu’elle a perdu du poids, c’est normal dans ces conditions. Mais elle a l’air d’aller bien. Cette chemise violette lui va super bien. Elle flotte dedans, c’est plutôt marrant. Mais je la trouve tellement mignonne dedans. Je prends sur moi pour ne pas la prendre dans mes bras et ne plus la lâcher.

-Quand on est poli on se présente en premier avant de demander celui de la personne en face d'elle, non ? Réplique l’inconnue.

Shikamaru se relève temps bien que mal. Il faut dire que Tema ne l'a pas raté. Elle aussi, sa devais lui manquer de ne plus lui donner de coups à son flemmard. D'ailleurs ce dernier aborde un petit sourire.

-En effet, je m'appelle Shikamaru Nara. Meilleurs amis de cette...
-Je ne dirais pas sa si j'étais toi. Je le coupe.
-Femme Galère. Dit-il quand même. La réaction de Témari ne tarde pas.

-Abruti ! Crie-t-elle en la frappant à nouveau.

Je vis notre hôte, si je peux dire, sourire à la vue de cette scène. Pourtant ce n'était pas un sourire joyeux. Il était plutôt triste, mélancolique. On se présente chacun notre tour. Je dus présenter Sasuke car ce dernier n’avait plus envie de parler :

-Kiba Inuzuka.
-Neji Hyuga cousin d'Hinata et petit ami de Tenten.
-Je m'appelle NARUTO UZUMAKI. Je dis en criant. En pensais je continue : et futur petit ami d’Hinata.
-Hum, dit Sasuke.
-Sa m'aide beaucoup. Déclare la jeune rose. Hé oui vous avez vus ses moi qui lui est trouver ce surnom. Il lui va super bien je trouve. Bon je vais faire la présentation car il n'a pas l'aire d'être décidé l'autre zigoto.
-Lui c'est Sasuke Uchiwa.

Elle nous fis un sourire plus chaleureux que celui qu’elle avait eu quelque minute plus tôt, puis déclara :

-Enchanter, je m'appelle sakura.

*SHIKAMARU*

-Enchanter, je m'appelle Sakura. Se présente-t-elle.
-Sakura comment ? lui demandais je

Elle ne me réponds pas, pourquoi ? Et puis c'est quoi cette histoire comme quoi l'île lui appartient ? J'ai l'impression qu'elle a reçues l'éducation d'une enfant riche comme tout le groupe ici présent. Mais ce nom ne me dit rien. Parmis les plus grandes familles multimilliardaires du Japon, il n’y a que la mienne, les Hyuga, les Uzumaki et bien sur les Uchiwa qui sont encore plus riche que nous. Les autres familles sont multimillionnaires. Ce qui est déjà pas mal mais il y a quelque chose qui me gêne. Ce que je veux dire c’est que le sentiment qu’elle revoit et celle d’une femme pas forcément riche mais noble. Voilà. Elle a la même prestance qu’Hinata et ça on ne l’a pas comme cela. Il faut avoir reçu une certaine éducation, que même nous on n’a pas forcément eu. Attendais ça me reviens. Il y avait également la famille Haruno qui en plus d’être une famille multimilliardaire était comme pour la famille Hyuga, une famille noble qui s’étend sur plusieurs générations depuis l’air Edo. Mais il ne sert à rien de la compter parmi nous, d'après mes recherches pour savoir qu'elles autre famille avait perdu un être qui leur était cher en mer que j'avais effectué pendant que nous étions encore au lycée. La famille Haruno était site. Apparemment alors que Monsieur Haruno revenez de France avec sa fille sur un de leur navire, ils ont dû essuyer une grosse tempête. Les vagues auraient emporter la fillette. Mr Haruno aura essayé de se jeter dans la mer pour la repêcher mais les marins l’arrêtèrent. Ils étaient arrivés avec une semaine de retard au port. C'est là qu'il annonça ce qui c'était passer. Qu'il avait effectué une recherche mais qu'ils n'avaient rien trouver. Mais pourquoi n'avoir fait des recherches que durant une semaine ? Pourquoi ne pas avoir persévérer ? C’était leur petite fille ! Leur bébé ! Ils auraient dû continuer. Alors pourquoi ? On était les questions que je me posais. Et que je me pose toujours. Je ne me souviens plus des détaille de ce qui était écris. Ce dont je me souviens par contre fut la dernière phrase, elle disait : " La famille Haruno fut à jamais détruite après ce drame " et je ne peux hélas qu'affirmer. Aujourd'hui, il n'existe plus aucun Haruno vivant. Comme si quelqu'un leurs avaient jeter une malédiction. Leur entreprise a été reprit par divers entrepreneurs notamment la famille Hyuga et ma famille ont repris les ports ainsi que ses nombreux navires et entrepôts. Je ne suis pas superstitieux mais je dois bien avouer qu'il y a beaucoup de chose étrange. De plus elle dit s'appeler Sakura or si je me souviens bien la petite Haruno qui a disparue. Son nom c’était Sakura il me semble. Hasard Ou coïncidence ?

-Tu ne réponds pas ? Demande Naruto. Ce qui me fit sortir de mes penser
-Je voudrais bien vous répondre. Dit-elle doucement. Mais je ne peux pas.

Galère ! C'est quoi sa encore ? Ce n’est pas en avançant ainsi que je vais pouvoir dormir moi.

-Pourquoi ? Dit Sasuke.

 

Il lui dit de tel sorte que cela ressemble presque à un ordre. Non mais j’vous jure. A croire qu’il n’a pas compris
que plus il lui parlera de la sorte et moins elle lui obéira. C'est sûr que ça le change de toute ses pimbêches qui sont folle de lui mais tout de même. De là à lui parler de la sorte, se n'ai pas parce qu'elle habite sur une île qu'il doit lui parler comme un chien, c'est galère tout ça !

-Ecoutez. Dit-elle d’une voix doucereuse, comme si elle parlait à un enfant. Apparemment vous n’avez pas compris, alors je vais me répéter. Lentement et en articulant de façon que vous compreniez ce que je vous dis. Vous n’êtes pas ici chez vous. Quand on s’invite chez les gens on essaye au moins de se faire discret. Ici vous êtes chez moi et il y a des règles à respecter. La première et non des moindres, on ne donne pas d’ordre a la personne qui vous héberge. La deuxième, on est polie. La troisième que vous respectez et obéissez quand votre hôte vous donne une directive, une suggestion ou même un ordre. Et enfin quatrième et dernière règle ou plutôt un avertissement. Si une de mes règles viens à être...comment dirai-je...transgresser. Je ferais appel à Igor et à sa famille et croyez-moi si cela vient a arrivé...-Elle penche sa tête sur le côté comme si elle y réfléchissait. - Dison simplement que celui d’entre vous qui ne respectera pas mon règlement ne reverra ni son pays, ni sa famille.

Non mais on est tombé ou là !?

On est ou ici ? Chez les Yakuza ? Et c'est qui Igor ? Son bras droit ? Sérieusement cette fille est trop bizarre. Et cette façon de parler...Si noble et en même temps si glaçante...j’en ai eu des frissons. Pendant un instant je me suis cru dans un de ses vieux films en noir et blanc, face à la chef des Yakuzas, croyant ma fin arriver. Trop flippante ! Elle répond à Sasuke. Bon les filles le fond mais jamais de cette façon ! Il ne sait plus quoi dire et je suis sûr qu'il ne doit pas apprécie. Ba au moins sa lui fait de l’occupation ! Outre le fait qu'elle a des cheveux longs et de couleur étrange, elle est très jolie. Bien que je préfère de loin Tenten. Au moins avec Tenten je sais à quoi m'attendre la plupart du temps, se qui ne l'empêche pas de me faire des frayeurs ou de me maitre en colère. Je dois dire qu'elle est bien la seul avec Hinata qui arrive à me faire perdre mes moyens. Recentrons-nous. C’est qui Igor ? Il y a encore d'autre personne sur cette île ?

- Igor ? C’est qui ? Demande ma Tenten. Oui c'est la mienne ! Attendez deux petites secondes : Elle ne sait pas qui sait ? je regarde tour à tour chacune des filles ; elles affichent le même aire surpris sur le visage.

-Vous ne savez pas qui c’est ? Je leur demande.

Elles firent toute non de la tête puis se mirent à regarder Sakura.

-En effet les filles ne le connaissent pas. Tout simplement parce que je ne vous ais jamais présenter. Igor étant quelqu'un de très... Comment dire...spéciale ! Je ne voulais pas qu'il tente quoi que ce soit sur vous.

-Comment ça qu'il tente quoi que ce soit ? demande ma cousine. Elle n'était pas effrayée mais plutôt surprise. Que me cache-t-elle ?

-Tu n’est pas effrayée ? Je lui demande.

-Non. -Elle me réponds, en souriant. - Avec Sakura on n’a rien à craindre.

 

Une telle confiance est impressionnante. Surtout venant d’Hinata. Elle est plutôt méfiante de nature au contraire de Tenten qui elle est beaucoup plus extravertis. Mais il est vrai qu’elles ont traversé des épreuves que je ne peux même pas imaginer. Je suis vraiment impatient d’entendre leur récit et d’en apprendre plus sur cette Sakura.

- Igor me donne beaucoup de mal. Je peine à le contrôler. Il est du genre versatile et lunatique mais si je lui dis qu'il peut avoir le porc et pic sa devrais passer je pense. Dit-elle le plus simplement de monde. Son langage avait perdu de sa noblesse pourtant elle avait toujours cette grâce qui émaner d’elle et de chacun de ses mots. Quant à moi, je ne revenais toujours pas de la façon dont-elle venais de Sasuke. Car on ne pouvait si tromper, le porc et pic en question était bien Sasuke. Si Itachi et sa Bande serai là, ils seraient morts de rire tien ! Ça me fait penser, c'est bizarre que l'autre singe n’ait pas encore...

-Ha ! Ha ! Ha !

Je n'ai rien dit. Celui qui vient de rire comme un malade et bien sûr Naruto. Il fut rejoint par les filles et Kiba peu de temps après. Bien sur eux rigoler moins fort. Shika lui était plonger dans ses penser. Chose assez rare. En effet doter d'une intelligence or du comment, il ne se donne jamais à réfléchir ayant la solution à la question qu'on lui pose une dixièmement de seconde après. C'est sûr que c'est pratique surtout lors des examens.

-Pour en revenir à ta question...Shikamaru ? Dit sakura en s'arrêtant pour en être sûr de ne pas s’être tromper dans le prénom de mon ami. Celui-ci lui confirme d'un hochement de tête. Je ne peux pas répondre à ta question car je l'ignore.

Et alors que j'aller lui poser la question quelqu'un me devança : c'était Sasuke.

-Tu l'ignores ? lui demanda -t-il toujours aussi froidement et avec presque de l'arrogance.

Je me tourna vers sakura son visage commençais à prendre une teinte vermeille et à mon avis ce n'était aucunement du a un coup de soleil instantané ou a une de ses rougeurs que l'on prend quand on est embarrassé.

-Alors maintenant j’en ai assez ! Ridelle ! hurle-t-elle

*Hinata*

C'est la première fois que j'entends sakura s'énerver de la sorte. Je crois que je n'ai plus d'oreille. On ne dirait pas mais elle en a de la voix Saky. En tout cas elle a assommé Shika. Cette remarque me fait sourire. Témari va se faire un plaisir de le réveiller. Tien, quesque je disais. Il va avoir plus de bosses à la fin de la journée qu’il n’en a eu a de toutes sa vie. Revenons à Sakura, elle parle à un oiseau, un rouge gorge pour être exacte, c’est surement Ridelle. Elle s'envole en direction du coin le plus sombre de l'île. Là ou Sakura nous avez formellement interdit d'y aller si on voulait rester en vie. Elle revient quelque minute plus tard sakura affiche un sourire de satisfaction.

-Igor arrive. Il lui faut un petit peu de temps, donc en attendant je vais continuer. Comme je les dit auparavant, je ne peux pas vous dire mon nom entier car je ne le connais pas. Ou plutôt je ne m'en souviens pas. Quand je me suis réveillée sur cette plage je ne me souvenais que de mon prénoms sakura. Rien d'autre.
-Donc tu ne sais pas non plus ton âge ? lui demanda Kiba
- Exacte, les filles m’ont dit qu'on devait avoir le même âge. A un ou deux ans prés.
-Cela fait longtemps que tu vie ici ? Lui demande cette fois shikamaru
-Oui assez. Répond-elle évasif.
-Combien de temps ? reprit-il.
-Je ne sais pas. Mais il est certain en revanche que je suis là depuis plus longtemps que vos amies.

 

Elle ment. Je le sais. Nous le savons toutes. Pourquoi ? Pourquoi mens-tu de la sorte Sakura ? Si shikamaru te poses ses questions c'est qu'il y a une raison. Je suis sûr qu'il pourra t'aider. Tout le monde le pourra. Même Naruto. Il t’aidera à retrouver le moral et le sourire. Je tourne mon regard dans sa direction. Il est toujours en train de rire. Enfin c’est plus des gloussements. Il tente de se calmer. Son sourire ma toujours fait chavirer. Quand il est près de moi, je perds mes moyens. Je bégué. Je sais très bien qu’il ne me voit que comme la cousine de Neji. Mais peut-être qu’un jour...Enfin bref, tout ça pour dire que tout le monde t’aidera et tu le sais alors pourquoi nous repousser ? Sakura pourquoi ? Est-ce à cause de Sasuke ? Non je ne crois pas. Bien que tu ne le montre pas il t'amuse, alors il doit y avoir une autre raison mais laquelle ? Pour qu'elle raison nous rejeter ? Mettre delà distance ?

*Ino*

P
ourquoi sakura ment-elle ? elle nous la dit cela fait dix ans qu'elle est sur cette île. Dix ans qu'elle se pose des questions sur ces origines. Nous lui avons répondu avec les informations que nous avions mais je sais que se n'ai pas suffisant. Ce n'ait pas avec un pays éventuel et un âge tout aussi approximatif que l'on peut savoir qui l'on est. Ce que l’on est ! Alors pourquoi t’enfuir ? pourquoi fermer cette possibilité ? A tu peur de ce que tu vas découvrir ? Après dix ans d'ignorance je peux concevoir que cela doit être dure. Que cela doit t'effrayer, mais fuir n'aidera en rien sakura. Peut-être est-ce comme pour les animaux du refuge dans lequel je travaille en tant que bénévole. Certain ont un passé si lourds qu’ils ne peuvent pas s’adapter à leur nouvelle vie. Akamaru était pareil avant de rencontrer Kiba. Il était impossible. Il ne voulait pas se laisser approcher et n’arrêter pas de m’envoyer dans la boue à chaque promenade. Mais grâce à Kiba il s’est assagi. Il faut dire que Kiba a quelque chose de magnétique et d’apaisant. Quand je repense à notre rencontre je n’étais pas belle à voir. Je le cherche du regard. Kiba est vraiment gentil mais il est parfois aussi bête que Naruto. Je lui lance des œillades, lui fait mes plus beau sourire et il ne capte toujours pas. Je tournai la tête, voulant m'occuper autrement l'esprit, c'est à ce moment-là que je vis...

-Un crocodile ! soufflons-nous en même temps.

Il s'approche doucement de Sakura. J'aurai voulu hurler mais j'étais comme tétaniser. Il faut dire que j'ai une peur bleue de toute animal portant des écailles. Alors les poissons n'en parlons pas, je ne sais pas trop pourquoi mais s’est comme ça. Sakura a parfaitement raison. Je serais morte depuis longtemps si elle n’avait pas été là pour nous aider. Quand il arriva à sa hauteur sakura s'agenouille à côté de lui.

-Les amies, je suis ravie de vous présenter Igor.

Quand ridelle, le rouge gorge, m'a annoncer qu'Igor arriver mais que sa femme ne viendrait pas j'en fut surprise mais ne laissa rien voir. Je ne voulais pas gâcher la surprise que je leur réservais, mais le fait de savoir qu'elle ne viendrait pas m'inquiéta. Elle ne laissait jamais Igor sans surveillance. Il était trop glouton à son gout et devais perdre un peu de poids. Du moins c’est ce qu’elle me disait. Pourtant à l'idée qu'il sera là un sourire de satisfaction apparue sur mes lèvres. Enfin j'allais montrer à se poids plume de quel bois je me chauffe. Poids plume oui. Bon c'est sûr que comparer à Jade ou à Hubert il ne fait pas le poids. Pour autant il est plutôt fort. Je m'en suis aperçut quand j'ai voulu arrêter son poing. En réalité c'est lui qui s'est arrêter, je l’ai surpris par mon geste et cela stopper. Du coin de l’œil je l'observe. Il a les cheveux aussi noir qu'une nuit sans lune. Ses yeux sont deux vide, le noir absolu. Ce noir que je vois à chaque fois que je sombre dans un cauchemar. Il m'effraie est je ne sais pas pourquoi. Ou du moins je crois le savoir mais je ne suis sûr de rien. Je préfère ne pas m'avancer. Il est plus musclé que les autre je crois ou est-ce moi qui est cette impression ? Si c'est moi pourquoi ? Je le trouvais beau malgré cette froideur qu'il dégage. La encore je ne comprends pas. Vraiment je ne sais pas. Tout cela est si nouveau notamment cette façon de parler, comme un vieux souvenir qui resonne dans ma tête, ce n'est pas la première fois que je parle ainsi mais...je ne sais pas tout est si confus dans ma tête.

Je me suis aperçut également que même s’il m'énerve, je trouve amusant de lui répondre. Il a commencé et j'ai choisis de continuer. Pour le moment ce "jeux" si je peux dire ne blesser personne et heureusement car dès que quelqu'un en souffrira j'arrêterai. De toute façon j'arrêterais forcement quand ils partiront. Je me décide à sortir de mes pensé et me mit à leur parler.

-Igor arrive. Il lui faut un petit peu de temps, donc en attendant je vais continuer. Comme je les dit auparavant, je ne peux pas vous dire mon nom entier car je ne le connais pas. Ou plutôt je ne m'en souviens pas. Quand je me suis réveillée sur cette plage je ne me souvenais que de mon prénoms sakura. Rien d'autre.
-Donc tu ne sais pas non plus ton âge ? lui demanda Kiba
- Exacte, les filles m’ont dit qu'on devait avoir le même âge. A un ou deux ans prés.
-Cela fait longtemps que tu vie ici ? Lui demande cette fois shikamaru
-Oui assez. Je repris évasif.
-Combien de temps ? reprit-il.
-Je ne sais pas. Mais il est certain en revanche que je suis là depuis plus longtemps que vos amies.

Je mens. Les filles le savent je le sais mais je ne veux pas lui dire à quoi cela pourrait lui servir ils ne sont pas venus pour moi, mais pour elles. J’en suis certaine. Les filles sont si heureuses dans les bras de ceux qu'elles aiment, et c'est réciproque cela se voit.

-Tu avais tords Peter, murmurais-je pour moi-même, si je comptais réellement pour quelqu'un cette personne serrais venus me chercher. Personne ne m’attend là-bas.

A peine eu-je fini de penser cela qu’Igor apparue toujours, aussi superbe, avec c'est belle écaille verte, brillant de mille feux au soleil et ses yeux jaunes à en couper le souffle. J'entends d'ici leur étonnement dans le peu de son de leur voix. Ma surprise a été à la hauteur de mes espérances. Je m'agenouille à côté de lui et dit à voix haute :

-Les amies je suis ravie de vous présenter Igor.

Je redresse la tête et le spectacle me fait bien rire même si je ne le fais pas voir. Ils sont complètement figés pourtant il est très gentil enfin sa dépend des personnes.  Je me souviens qu'une fois il a voulu faire de Jade son repas car sans le faire exprès elle lui avait écrasé la queue.  Je l'ai arrêter de justesse cette fois-là. Maintenant le porc et pic va rester tranquille

-Igor je te présente des amies a moi, mais je t'interdis de leur faire du mal, par contre ...- Je lui dit en montrant Sasuke- si lui ne me parle pas correctement et si je t’en donne l’autorisation, tu pourras t’en faire ton quatre-heures.

Quoi elle veut que je me fasse bouffer par un croco ? Mais elle est tarée cette fille c'est pas possible ! Je rêve ! Si elle croit que je vais me laisser faire elle se met le doigt dans l'œil.

-Tu sais que tu risques la prison pour ça. Lui dis-je. Moins durement tout de même que tout à l’heure car avant il n'y avait pas crocodile près à se jeter sur moi.
-T'es lois ne me concerne pas et puis de toute façon tu ne pourras plus m'accuser. Tu seras dans son ventre, ou chaque organe, chaque os se fera digérer lentement. Dit-elle avec un sourire. Quant à tes amis... Je n'aurais qu'à faire couler leur navire et ils resteront ici avec moi pour toujours. Au moins j'aurais de la compagnie. Finit-elle par dire.

Un frisson me parcours tout le corps. En l'entendant parler j'ai eu l'impression d'entendre Orochimaru mon ancien professeur de chimie.  De quoi avoir froid dans le dos, je vous assure. La jeune femme, Sakura, ne m'accorda pas son attention très longtemps, elle se retourna vers le crocodile comme s’il venais de lui dire quelque chose d'inconcevable. J’avais déjà remarqué cela, quand elle a appelé cet oiseau, elle lui a parler comme elle le fait avec cet animal à écaille.

-Quoi ? Comment ça ? lui demande-t-elle.

Cette fille parle aux animaux ? Qu'est ce je raconte-moi encore ! Une fille qui parle aux animaux on aura tout entendu ! Mais cela devient trop étrange cette histoire ! Nous qui étions venus chercher les filles, nous voilà entrainer dans une drôle d'affaire. Enfin surtout moi. Qu’est-ce qui se passe encore ? Elle s'assoit totalement dépiter.

-C'est bien m'a veine ! Tu peux m'expliquer ce changement soudain ? Demande-t-elle au crocodile.
-Qu'est-ce qui se passe saku ? lui demanda à son tour Témari.
-Tu me croira pas si je te le dis, d'ailleurs personne ne me croira, et toi, dit-elle en rapportant son attention sur le crocodile. On ne change pas comme ça ! Ce n’est pas possible ! C'est mauvais pour ta santé. Tu n'es plus tout jeune tu sais.
-Explique nous tout de même. Dit Hinata.
-Bien, souffla-t-elle. Igor ne mangera pas Sasuke. Il est devenu végétarien.

Un immense blanc s'installa après cette révélation. Un crocodile végétarien. D’accords, j’ai compris, elle se fout de nous ! Un crocodile qui ne mange pas de viande, je suis marqué à vie là !

-Alors tu me dis pourquoi tu as décidé de faire une chose aussi stupide ? Demande-t-elle à Igor. Je ne te lâcherais pas t'en que je ne serai pas la vérité. L'informe-t-elle.

C'est dingue quand même, qu'elle puisse parler comme sa aux animaux. Je connais beaucoup de vétérinaire qui donnerais cher pour l'avoir comme assistante. C'est sûr que le travail serait beaucoup plus facile.

-QUOI ? hurla-t-elle me faisant, par la même occasion, sortir de mes pensé

 

Elle se tourne vers nous. Ses yeux sont remplis de peur. Je ne sais pas ce qui se passe mais cela doit être grave. Toute la confiance dont-elle a fait preuve jusqu’à présent semble s’être envolé.

 

-Il est temps pour vous de partir ! Et ne revenait plus jamais !