Ordinaire ?

par Lchan

Ordinaire ??

 

Je suis Naruto Uzumaki, j’ai 14 ans et je suis en 8ième au collège de Konoha. Mon signe astrologique est le cancer. Mon sang est O positif et ma pierre de naissance est la perle. Je suis plus maladroit que les autres et un peu pleurnichard. Un jour, un étrange chien nommé Pakkun est apparu et a fait de moi une justicière… oui j’ai bien dit une… Mais c’est quoi ça ?? C’est ridicule… J’y peux rien ! Alors ce chien m’a demandé de combattre des méchants. Mais bon, je suppose que tout ira mieux !

 

-         Je vais encore être en retard ! Merde !!

 

Naruto accéléra encore une fois. Pour un énième matin il allait être en retard à quelque chose. Sakura, Choji et lui devaient se retrouver au parc. Ce matin son cadran l’avait lâché. Lui et le clébard s’étaient battus hier soir et le réveil en avait fait les frais. Foutu chien !

Le blond ne remarqua pas que son lacet était détaché. En voulant encore une fois aller plus vite son soulier partit en vole plané. La chaussure atterrit sur la tête de quelqu’un qui lâcha un magnifique « ouch ».

 

-         Oups… soupira Naruto en se retournant.

 

Le garçon qui avait reçut la chaussure n’était nul autre que le même qui avait reçut l’examen. Celui qui avait fait autant bonne impression la dernière fois…

 

-         Encore le mec à la grosse tête !

 

-         Ça fait mal dobe ! lui dit Sasuke en avançant vers Naruto la chaussure à la main.

 

-         Est-ce que c’est tout ce que tu sais dire ?    

 

-         Tu n’auras jamais une petite amie si tu continus à agir comme ça ! Imbécile !

 

Sasuke et Naruto faisaient un duel de regards. Tous les deux semblaient assez remontés et Naruto craignait la chaussure que le noir brandissait dans sa main en l’insultant.

 

-         Mêle-toi de ce qui te regarde, teme ! lui cracha-t-il au visage en reprenant sa chaussure.

 

L’Uchiwa lui fit un petit bruit méprisant et reprit sa route ignorant l’autre qui fulminait. Pour qui il se prend celui-là !?! Aucun temps à perdre avec lui ! Il repartit à courir en essayant tant bien que mal de remettre son soulier.

 

oOo

 

-         Deidara, qu’est-il advenu de l’énergie pour notre grand maître que tu devais ramener ?

Kabuto avait fait les frais de la colère du maître la vieille. Pour rien au monde Deidara aurait échangé sa place avec le conseiller. Il avait beau avoir beaucoup de pouvoir, si quelqu’un ne réussissait pas quelque chose, c’était souvent lui qui subissait les conséquences.

 

-         Un, Kabuto, laissez moi un peu plus de temps, un ! Tout va comme je l’avais planifié un.

 

-         Ah oui vraiment ? Je croyais que Tobi s’était fait battre par une certaine Sailor. Qui plus est, ton coéquipier est revenu un membre en moins.

 

L’androgyne recula d’un pas. Il avait vu juste ! Tobi avait perdu un bras lors de l’affrontement et réclamait de l’attention en échange. Pourquoi avait-il été placé avec ce gamin au départ…

 

-         Nous avons eux quelques problèmes mais maintenant tout va bien un.

 

-         Très bien ! J’espère que cette fois tout ira mieux…

 

oOo

 

-         Wow ! Un virus qui t’endort et tu ne peux plus te réveiller !  J’aimerais être atteinte moi aussi !

 

Minato posa le café devant sa femme. Celle-ci le remercia.

 

-         De quoi tu parles Kushina ? Tu dois travailler fort pour cette famille !

 

-         Et toi aussi Minato ! Je te signale que je suis la mère et toi le père. Tu passes plus de temps à la maison que moi. Vas travailler et laisse-moi lire tranquille !

 

Minato se mit à rire. Sa femme avait raison mais il s’en fichait et il adorait sa franchise.

 

-         MERDE, JE SUIS ENCORE EN RETARD !!!

 

Les deux ne regardèrent même pas l’escalier, sachant que Naruto s’était encore une fois réveillé en retard. Une habitude quoi !

Naruto passa en trombe dans la cuisine pour prendre son déjeuner et son bento puis il prit vite la direction de l’école.

 

-         Qu’est-ce que je vais faire ? Iruka-sensei va encore me crier dessus !

 

Il passa les portes d’entrées et fonça dans Kakashi-sensei. Celui-là lui faisait toujours peur. Avec son masque et son bandeau il était louche. Même Iruka, Naruto l’avait remarqué, le fuyait. Il s’excusa maladroitement et entra en classe et heureusement Iruka n’était pas encore là.

 

-         Tiens, c’est bizarre qu’Iruka-sensei ne soit pas encore-là.

 

-         Ouais d’habitude il est là super tôt ! répondit Choji juste à côté de lui.

 

Au moment où il disait ça, la porte s’ouvrit et leur professeur apparut, les cheveux en bataille et la chemise à moitié boutonnée. Il poussa un long bâillement et faillit se tuer en essayant de s’asseoir sur sa chaise. Sakura remarqua qu’il avait une fleur d’accrochée sur son chandail. Mauve !

 

-         Bonjour… je vais prendre les présences… Bon…

 

Iruka ouvrit son cahier et essaya de lire. L’écriture était floue et il n’arrivait pas à lire. Il laissa tomber le cahier et dit pas très clairement :

 

-         Bof, et puis aujourd’hui ce sera étude… Étudiez ce que vous voulez et réveillez-moi à la fin du cours…

 

Toute la classe poussa un cri de joie et Iruka tomba endormi sur le bureau. Choji replaça ses lunettes.

 

-         Hey, Naruto, Iruka c’est bien ton frère non ? Tu ne saurais pas ce qui ne va pas avec lui ?

 

Iruka avait beau être son frère, il n’habitait plus avec eux. Mais l’attitude de son frère l’inquiéta beaucoup. D’habitude il était toujours de très bonne humeur et énergique. Mais-là…

 

oOo

 

Pakkun marchait dans la rue en réfléchissant. Naruto n’écoutait pas ce qu’il lui disait et ça le mettait en colère. Pourquoi fallait-il que Naruto soit Sailor moon ? Pourquoi avait-il fallu que ce soit lui …?

Le chien ne remarqua pas la porte du magasin s’ouvrir à côté de lui et le garçon qui l’avait ouvert avant que celui-ci lui dise :

 

-         Oh ! Tu n’es pas avec Naruto aujourd’hui ?

 

Pakkun se retourna et reconnu Sai. Le garçon était plus vieux que Naruto et travaillait à la salle de jeux vidéo. C’était pour ça qu’il le connaissait. Depuis déjà deux semaines que Pakkun habitait avec Naruto et il était venu ici avec lui un grand nombre de fois. Pakkun appréciait beaucoup le jeune homme aux cheveux courts noirs qui souriait tout le temps. Il se pencha et caressa le chien.

 

-         Je suppose qu’il est à l’école. Oh ! Attends moi ici je vais t’apporter un peu d’eau !

Il partit à l’intérieur et Pakkun vit une ambulance passer.

 

oOo

 

Iruka avait été mit sur une civière et mit dans l’ambulance. Une autre victime du virus du sommeil ! Kakashi essayait tant bien que mal de pouvoir accompagner le professeur jusqu’à l’hôpital. La demande lui fut refusée et il partit, rageant et promettant à tous les ambulanciers de se venger un jour.

 

-         Comment pourrai-je le faire tomber dans mes bras si je ne suis pas celui qu’il voit en se réveillant…

 

Naruto regarda Sakura et Choji qui s’étaient installés à côté de lui pour parler de tout ça. Sakura était une auditrice d’une émission qui lisait des lettres d’amour et avait reconnu la fleur qu’il envoyait lorsqu’ils lisaient ta lettre.

 

-         Tu sais Naruto, la fleur qu’Iruka avait sur son chandail… C’est la fleur qu’une station de radio donne pour avoir lu ta lettre d’amour. Je crois que ce qui cause le sommeil c’est justement ça !

 

Naruto la regarda avec des gros yeux. De quoi parlait-elle ? Son frère était tout simplement très fatigué voilà tout. N’importe quoi !

 

oOo

 

-         Peut-être qu’elle a raison Naruto ! Il se pourrait bien que l’ennemi soit derrière tout ça aussi. Peut-être devrais-tu toi aussi écrire une lettre pour recevoir une de ces fleurs et vérifier.

 

Le garçon regarde Pakkun. Écrire une lettre d’amour ? JAMAIS ! Il était un garçon, il avait été forcé de porter une jupe pour sauver une amie mais plus jamais il le ferait. Voilà tout ! Les gens se retournaient sur le passage d’un jeune homme qui parlait à un chien. Celui-ci fonça dans quelque chose et se mit à s’excuser sans arrêt.

 

-         Ha ha ! Bravo tu t’excuses à un poteau de téléphone ! On fait pas plus ridicule ! La chaleur t’est peut-être montée au cerveau ! Sasuke passa entre le Sailor et son chien en riant hautainement.  

 

-         C’est quoi ton problème !?!

 

Il tapa du pied et cracha derrière Sasuke.

 

oOo

 

-         J’dois vraiment écrire cette lettre ?

 

-         Oui ! Aller, arrête de pleurnicher et fais un homme de toi !

 

-         D’abord une jupe, puis une lettre d’amour… je me transforme en fille on dirait.

 

Le crayon entre les mains, il regarda le papier en cherchant l’inspiration. Une demi-heure plus tard, toujours rien ! Il en avait assez ! Peut-être que s’il pensait à Sakura… Non rien ! Le blanc. Soudainement, il revit le mec en tuxedo de l’autre soir et son cœur se mit à battre super vite.

 

-         Bon alors… La première fois que je t’ai vu, mon cœur a fait qu’un tour… C’est bon ça ! Chaque jour j’espère te revoir et je regarde ma fenêtre pensant à toi… Ce n’est pas bon pour moi tous ces trucs de filles…

 

Il continua sur cette lancée encore un bon moment et finit par avoir une lettre digne d’une fille amoureuse ! Ce garçon l’avait vraiment inspiré. Pas qu’il soit attiré par les hommes. LOIN DE LÀ ! Mais bon…

 

-         J’ai aucune envie que quelqu’un lise ça ! Je vais aller leur porter en main propre !

 

Il entendit son compagnon canin murmurer en le suivant :

 

-         Mais quel idiot !

 

 

oOo

 

-         Comment ça  « Midnight zero » n’existe pas ??

 

L’agent de sécurité replaça sa casquette. La tornade en face de lui n’était vraiment pas facile à calmer.

 

-         Ça veut dire ce que ça veut dire ! L’émission n’existe pas !

 

Naruto retourna chez lui penaud. Il était pourtant certain que ça existait ce truc. Toutes les filles en parlaient ! En pensant ça sur son lit, il sentit ses yeux se fermer tranquillement et puis il s’endormit.

 

oOo

 

-         Wow Sakura, la fleur est vraiment belle !

 

La jeune femme observait l’objet perplexe. Elle avait envoyé une lettre pour prouver ses théories. Pour le moment rien d’anormal ne s’était passé. Son ami approcha le visage de la broche et entendit l’adolescente ronfler. Il leva la tête mais le sommeil le gagna lui aussi…

 

Devant lui se trouvait le garçon masqué de la dernière fois. Il était toujours aussi séduisant et Naruto avait les joues en feu.

 

-         Tuxedo masqué… ce pourrait-il que vous soyez mon… futur petit ami… ?

 

QUOI IL VENAIT DE DIRE ÇA ?! Impossible, Tuxedo était vraiment un homme aucun doute et lui aussi… pourtant les mots avaient franchis ses lèvres sans s’en rendre compte.

 

-         On dirait bien !

 

Il lui fit un de ses plus beaux sourires et Naruto poussa un grand cri de joie.

 

-         Si tu es mon petit ami, montre-moi ton visage !

 

-         Avec plaisir !

 

Le garçon lui sourit tendrement et porta ses mains à son visage. Il commença à enlever son masque et…

 

-         NARUTO !!!

 

-         AAAAAAHHH !!!

 

Le jeune homme sursauta et tomba du lit sur lequel il dormait. Son cœur battait tellement vite qu’il dû prendre son temps pour récupérer.

 

-         Enfin tu es réveillé.

 

Son ami fut soulagé. Il avait bien crut que l’humain allait rester endormit comme les autres pendant un moment. Lorsqu’il ouvrit les yeux, il pût voir Naruto qui observait ses camarades de classe tous profondément plongés dans le sommeil. Cette fille avait eue raison ! La fleur pompait toute l’énergie de la personne qui la portait.

 

-         Naruto, cette station radio n’est pas nette ! On devrait peut-être retourner voir.

 

Il acquiesça et pensa que si quelqu’un lui avait dit un jour qu’il écouterait les conseils d’un chien, il l’aurait sûrement traité de fou et fait enfermé. 

 

oOo

 

Deidara regarda l’énergie qui s’accumulait dans ses mains. Cette fois, son plan allait fonctionner ! Tobi avait bien fait son travail et il aurait une récompense. Le maître allait être content et peut-être aurait-il une récompense.

 

-         On en a ramassé une bonne quantité cette fois un ! Si j’avais su que ce jeune garçon avait autant d’énergie un… Fantastique un ! Quelle idée aussi cette broche en fleur qui absorbe l’énergie un !  Bon travail un !

 

-         Oh ! Deidara d’amour ! Tout pour toi !

 

Le plus jeune des deux se jeta sur l’autre. S’ils avaient été dans un manga on aurait pu voir des petits cœurs autour  de la tête de Tobi. Pendant qu’il essayait d’éloigner la sangsue il parvint à dire :

 

-         Un… « Mid-midnight zero » un… ! Mais lâche-moi un !  Alors l’émission va commencer un ! Tobi couché !!

 

  oOo

 

-         Merde le garde va nous empêcher d’entrer !

 

-         Je n’en suis pas certain.

 

Pakkun sauta par en arrière et dans un flash de lumière une sorte de stylo tomba par terre. Il était rose, la grande joie pour Naruto qui commençait à en avoir assez des trucs de filles. Combien de fois devrait-il le dire, il n’est pas une fille !!!

 

-         Qu’est-ce que c’est ?

 

-         Ce crayon te permet de te transformer en différente personne. Utilise-le pour entrer. Pour le mettre en marche tu n’as qu’à dire « Pouvoir de la lune ».

 

-         Pouvoir de la lune, transforme-moi en lecteur de nouvelles !

 

Encore une fois Naruto vécu une étrange transformation. Aucunement comparable à celle de la première fois. Il en ressortit un Naruto d’une vingtaine d’année, très élégant en complet, les cheveux bien coiffés. Le bel homme, car il était beau, mit ses lunettes fumées et passa nerveusement devant l’agent de sécurité.

 

oOo

 

-         Bonsoir, c’est maintenant l’heure de « Midnight zero » un.

 

Deidara qui parlait au micro était bien trop concentré pour remarquer l’homme séduisant qui le regardait par la fenêtre. Ce soir il récolterait encore plus d’énergie. Tobi aussi semblait emballé ! On pouvait voir l’équipe qui à l’habitude s’occupait de l’émission dans le studio. Ils étaient tous endormis ! Sans se faire prier, Naruto défonça la porte, passa devant Tobi et courut prendre le micro.

 

-         Désolé d’interrompre votre émission mais les fleurs que vous recevez sont toxiques ! Faîtes-bien attention car…

 

Il n’eu pas vraiment le temps de terminer sa phrase car Tobi défonça la fenêtre et il reconnu le monstre contre qui il s’était battu la dernière fois. Étant près à tout avec un tel monstre, il fut surpris de voir un bras robotisé à la place de celui qu’il avait coupé. Il avait vraiment affaire à de drôles d’adversaires. Sans laisser le temps au blond de réagir, Tobi attaqua. Il réussit presque à le toucher mais Naruto esquiva de justesse et s’éloigna de la salle d’enregistrement.

 

-         Naruto c’est le temps de te transformer !

 

-         Ouais… ok…

 

En courant il cria « pouvoir du prisme lunaire, transforme-moi ! » et s’en suivit la même transformation que l’autre fois. Une fois de plus Naruto était affublé de la magnifique mini-jupe qui lui allait très bien… Une main sur sa hanche il pointa Tobi et Deidara qui se tenait devant lui.

 

-         Bande de cons ! Vous avez essayé de m’endormir à jamais. Au nom de la lune, je vais vous punir !

 

-         Tu es celui qui ne cesse de faire foirer nos plans un ! dit du tac-o-tac Deidara.

 

-         Ouais j’avais pas vue les choses comme ça…

 

Le garçon déguisé en fille se gratta le menton en réfléchissant à la question. Lorsque Pakkun grogna, il revint à la réalité.

 

-         Je suis Deidara un !

 

-         SAILOR MOON EN GARDE !

 

Tobi s’élança vers Sailor moon en balançant son poing. Il lui assena un coup de poing et l’autre percuta le mur violement. C’était la première fois qu’il était touché par son adversaire et il devait avouer que celui-ci avait une sacrée droite.

 

-         TOBI J’ÉTAIS EN TRAIN DE ME PRÉSENTER UN ! T’AURAIS PAS PU ATTENDRE UN PEU UN ?

 

-         Désolé Deida-chouuuu !!! dit-il mielleusement.

 

Celui qui portait un masque orange recommença à attaquer Naruto. Qui se prit tous les coups en essayant d’attaquer à son tour mais il n’y parvint pas. Alors il s’enfuit en passant par le trou au plafond. Trou qui était apparu après un coup de Tobi très mal visé.

 

-         Tu ne t’en tiras pas comme ça ! et Tobi passa par le trou à son tour.

 

Ils étaient maintenant face à face sur le toit. Comment allait-il s’en sortir cette fois… la dernière fois l’ennemi lui avait semblé beaucoup moins fort. La preuve, il avait même réussis à lui couper un bras. VOILÀ ! Il devait lancer son diadème !

 

-         Moon tiara, action!

 

Mais tout ne se passa pas comme il voulut. Le tire passa à trois mètres de son opposant et il se moqua de lui en plus.

 

-         Qui est-ce que tu visais ? cria-t-il en criant.

 

Naruto serra les dents et regarda avec espoir derrière Tobi. Juste au moment où il se retournait, le tire revint. Comme un boomerang ! Droit dans le ventre ! Il se plia en deux et tomba  sur le sol, ruisselant de sang.

 

-         Deidara à ton tour !

 

-         Quoi tu veux te battre contre moi maintenant ?

 

-         Moon tiara, action !

 

Dès qu’il vit le tire arriver vers lui, Deidara créa un oiseau en glaise et le lança droit sur le truc lumineux qui venait vers lui. L’oiseau fut déchiqueté, mais l’attaque de Naruto fut contrée.

 

-         Im-impossible !

 

Restait plus que le corps à corps. Il essaya de lui mettre son pied dans la figure comme il avait l’habitude de faire avec ceux qui le cherchait. Mais miraculeusement, Deidara semblait avoir un de champ de force autour de lui et  il fut projeté plus loin sur le sol. 

Deidara sourit. Il tenait leur ennemi ! Enfin ! Plus que quelques pas avant de l’atteindre. À moins d’un mètre du blond un rose rouge se planta juste devant son pied le faisant reculer. Il regarda autour de lui et décida qu’il valait mieux partir. Un portail noir s’ouvrit et Tobi s’y traîna tant bien que mal suivit de son maître qui semblait agité.

 

-         Tuxedo masqué…

 

Naruto regarda la fleur ému. L’homme masqué se tenait juste devant lui et lui fit un signe d’au revoir.

 

-         On se reverra bientôt !

 

Il disparut comme il était venu.

 

-         Tuxedo masqué !!!! Naruto ramassa la fleur et la serra contre son cœur. S’il s’était vu sur le moment…

 

Partout, ceux et celles qui avaient été endormis se réveillèrent. Iruka se réveilla et entendit quelqu’un l’appeler. À la porte de sa chambre Kakashi essayait d’entrer mais deux infirmières l’en empêchaient.

 

Naruto plaça la rose dans un verre d’eau sur la table juste à côté de son lit et de la photo de son frère et lui…

 

 

 

 

 

 

 

   Dudum ! Prochain chapitre : Sailor mercure ! Dès que j’aurais le temps entre les one-shots et les devoirs u_u souhaitez moi bonne chance et un p’tit commentaire en partant ? n_n