La vie sans Sasuke

par nanafma

Naruto vint la cherchée quelques minutes après qu’elle soit coiffée. Ils avançaient dans le couloir en silence. Le blond avait le sourire aux lèvres et l’air détendu, Sakura de son côté avait les mains moites et avait les sourcils froncés. Naruto se rendit compte de son état

-         t’inquiètes pas, ils vont pas te manger ! il y aura assez à manger sur la table.

-         C’est pas drôle Naruto ! » fit-elle en lui lançant une regard de travers

-         Tu verrais ta tête je te jure que tu trouverais cela hilarant toi aussi ! bien, après toi ! » fit-il en lui ouvrant la porte.

 

Sakura entra alors dans une pièce. Elle fut franchement surprise. Elle qui s’attendait à un truc énorme, avec une décoration surchargée, des couleurs de tous les côtés elle eut un moment de déstabilisation. Mais l’endroit lui plaisait d’autant plus. Une pièce de taille respectable ou était placé au milieu une longue table pouvant accueillir une vingtaine de personnes. La pièce était dans les verts clairs. Elle trouvait cette pièce charmante. Pour toute décoration, deux grands tableaux de part et d’autre de la table. La table, elle s’intéressa à celle-ci, elle était recouverte d’une nappe blanche, elle était remplie de bon plats qui n’attendaient qu’une chose, c’était d’être mangé le plus vite possible.

Son attention fut ensuite attirée par les personnes déjà présentes dans la pièce. Elle y vint un homme qui ressemblait en grande partie à Naruto. Sakura avait l’impression de voir Naruto dans vingt cinq ans. Il s’agissait donc du père de Naruto. Elle le salua en baissant la tête. Il fit de même avec un large et chaleureux sourire peint sur la figure. A sa droite se trouvait son épouse. Sakura fut frappée par sa beauté, rousse aux yeux vert, Naruto avait son sourire, il est vrai que la ressemblance physique avec son fils s’arrêtait là. Sakura réitéra son geste, mais sourit cette fois ci. Le sourire de cette dame la mettant complètement en confiance.

-         Bonjour Sakura. » fit-elle avec une voix douce «  je suis Kushina Uzumaki je suis la mère de Naruto. Et l’homme à ma gauche n’est autre que le père de Naruto, Minato Uzumaki.

-         Salut Sakura ! content de te connaître, c’est rare quand mon fils ramène une fille à la maison, de plus tu es très jolie ! me tarde de voir les petits enfants !

-         Papa !!! Sakura est juste une amie, ne commence pas à la mettre mal à l’aise alors qu’elle vient juste de te connaître !

-         Ton fils à raison, comporte toi en adulte raisonnable un peu !

-         Mais… mais !! si même le seigneur ne peut plus rigoler où va-t-on !!

-         Minato arrêtes ton jeu de gamin, excusez le.

-         Mais il n’y a aucun mal ! Ne vous inquiétez pas je ne suis offensée en aucun cas.

-         Enfin une file qui dis ce qui pense et prend la vie comme elle va, tu l’as bien choisi.. Aïs !!! » fit-il en se massant le crâne « chérie pourquoi es-tu si méchante et dure avec moi !

-         Mais qu’est-ce que j’ai fait pour me retrouver avec un homme pareil !!

-         Mais mon sucre, tu m’aimes non ? » fit Minato au bord des larmes

-         Oui je t’aime !

-         Ils sont complètement digues, ouah être noble ça cause des pets à le cacahouette, je comprends maintenant pourquoi Naruto est comme ça ! quand on voit ces parents tout est clair !

-         Elle doit prendre mes parents pour des dingues, bon c’est un peu le cas mais… hum euh bon alors si vous nous racontiez comment se porte la vie ici ?

-         Bonne idée mon fils ! Récemment nous avons eut droit à la visite des parents de Sasuke, son père m’a encore gagné au tir, le Sharingan aide bien tout de même !

-         Cheri il n’utilisait pas son Sharingan.! Y avez-vous déjà eut à faire Sakura ?

-         Oui. Mais ce n’était pas celui de Sasuke, par contre qu’est-ce qu’ils se ressemblaient. J’ai passé plus d’un mois avec cet homme, il avait toujours son Sharingan activé, il ne m’a pas dit son nom je l’appelais donc par le nom de ces pupilles ce qui semblait lui déplaire. J’ai très bien compris qu’il s’agissait d’un Uchiwa, mais à peine avais-je prononcé ce nom qu’il m’avait mit sa lame contre la gorge en me faisant jurer de ne plus jamais prononcer ce nom en sa présence.

-         Avait-t-il les cheveux longs ? fit Minato avec un air des plus sérieux qui alerta Sakura

-         Vous le connaissez ?

-         C’est le grand frère de Sasuke » fit Naruto « il s’appelle Itachi, il a renoncé à son titre de noble, cette vie ne l’intéressant pas. Mais avant de partir il s’est battu avec Sasuke, le combat ne dura pas, il réduit Sasuke en un rien de temps. Sasuke déteste son frère et n’a qu’une envie c’est de se venger de son frère et de lui faire payer son affront.

-         Itachi… Sasuke.

-         Je suis étonnée que tu sois encore en vie Itachi doit t’apprécier, car cet homme est devenu un assassin salissant la réputation des Uchiwa. De son côté Sasuke ne cesse de remonter l’estime de son clan aux yeux des nobles par ses prouesses.

-         Maintenant tu en sais un peu plus sur Sasuke ! » fit Naruto

-         Il porte un sacré boulet Sasuke.. Itachi un meurtrier, ce n’est pas possible ! Naruto leur as-tu parlé de notre aventure ?

-         Alors il s’est bien passé quelque chose entre vous deux !

-         Papa !! non. Je vous ai raconté comment nous avions rencontré Sakura et quel est son statut

-         Statut qui m’étonne encore en vous voyant Sakura » fit Kushina

-         Bref, pour la faire s’évader Sasuke et moi avons élaboré un stratagème. Malheureusement ça a un peu dérapé donc officiellement je suis ensorcelé par Sakura et Sasuke est peut-être mort à l’heure qu’il est. Nous ne savons pas comment il va ni s’ils ont cru à son histoire.

-         Pauvre Sasuke, et bien vous avez un sacré charme demoiselle pour que mon fils et son ami mettent leur blason en question. En avez-vous conscience ? » fit Minato en fronçant les sourcils

-         Sachez que oui et que je m’en veux, ce sont des hommes bons qui peuvent sombrer par ma faute, ne pas être reconnus à leur valeur. Veuillez m’en excuser…

-         Mais elle est génial cette gamine fiston ! je vous excuse sans même vous en vouloir. Si vous saviez tous les coups que nous ont fait Sasuke et mon fils, ça en est juste un de plus ! j’enverrais deux valets en direction de ce château dès demain d’un pour prendre des nouvelles de Sasuke et de deux pour dire que nous t’avions retrouvé désensorcelé et brûlé sur un bûcher la sorcière.

-         Pour une fois que tu as une bonne idée mon cheri ! malheureusement je pense que vous ne pourrez plus porter les cheveux roses un moment Sakura. C’est dommage ils sont tellement beaux… il doit me rester quelques couleur du temps où la couleur de mes cheveux m’importait plus qu’autre chose.

-         Je vous dis pas la surprise que j’ai eu la première fois où nous avons pris un bain et que je me suis retrouvé avec de l’encre sur le torse..

 

Le repas continua ainsi avec des rires et des histoires drôles de l’enfance de Naruto.

 

Les jours passèrent pour nos deux amis. Naruto avait eut du mal à reconnaître Sakura quand celle-ci eut les cheveux aussi foncés que Sasuke. Il lui était passé devant sans la reconnaître. Elle portait la robe bordeaux qu’il lui avait offerte il la reconnue ainsi.

Le temps passa, malheureusement les deux valets envoyés furent tués en chemin par des brigands. Le père de Naruto trouvant les routes trop risquées ces temps si ne renouvela pas son acte ne voulant pas faire tuer deux autres de ses hommes.

Kushina et Sakura passèrent tout le temps libre de la mère de Naruto ensemble. Elle lui apprit le maintien noble comment se tenir à table et quelques danses.

 

Un jour alors qu’elles faisaient une ballade à cheval dans le bois avoisinant le château, elles furent attaquées par une bande de brigands. Sakura se mit donc devant la rousse prête à contrer n’importe quelle attaque. Elle souleva de ses jupons une épée surprenant la plupart des brigands. Ils s’élancèrent tout de même. Une heure plus tard, Sakura finissait d’assommer le dernier. Kushina de son côté était parti appeler les secours dès que le nombre était passé à moins de cinq hommes.

Lorsqu’ils arrivèrent, Sakura était entrain de remonter à cheval. Elle avait quelques blessures superficielles, mais pas de quoi s’inquiéter. Les brigands eux étaient en mauvais état. Aucun n’était mort.

Naruto et Sakura partirent quelques jours après l’incident. Ils promirent à Kushina d’être prudent et de ne provoquer en aucun cas une bagarre. Elle coula alors un regard plein de sous entendu à son fils. Celui-ci se frotta l’arrière du crâne en souriant.

 

 

 

SUITE

 

 

Sakura était entrain de pêcher. Elle avait les jambes dans l’eau et une lance à la main. Elle n’avait attrapée aucun poisson pour l’instant. Elle soupira, décidément ce n’était pas son jour ! Elle devait faire attention à ne pas mouiller ses cheveux pour peine qu’ils reprendraient leur couleur naturelle.

Un poisson se faufila entre ses pieds. Elle sourit, enfin un poisson ! Elle enfonça sa lance et la ressortie toute fière avec un sourire aux lèvres. Sourire qui disparu rapidement lorsqu’elle remarqua que le poisson ne s’y trouvait pas. Elle recommença donc à grommeler. Trouvant ses chances minces, Sakura alla chercher du fil y accrocha quelques insectes et les mit dans l’eau. Au moins si sa lance ne plantait pas le pseudo hameçon qu’elle avait camouflé dans les insectes auraient peut-être plus de succès.

Le soleil commençait à se coucher et toujours rien… autant du cas Sasuke que du cas des poissons.

En effet Naruto et elle étaient arrivés il y a deux jours dans la cabane de rendez-vous. Deux jours qu’ils attendaient Sasuke. Naruto avait décidé qu’ils resteraient une semaine en tout ici. Ci d’ici la fin de la semaine Sasuke n’était toujours pas là, ils iraient chez le seigneur nain puis chez les Uchiwa.

Elle repensa alors à la discussion qu’elle avait eue avec Naruto avant d’aller chez lui. Elle s’en voulait toujours d’avoir abandonné Sasuke à son sort et de plus blessé.

Elle souffla donc un bon coup, remis ses long cheveux en place laissa ces outils sur place et ramena tout de même quelques baies et fruits qu’elle avait trouvé dans les parages.

Elle entendit alors des bruits non loin d’elle alors qu’elle rentrait vers la cabane. Elle sortie alors un poignard de sa ceinture. Son épée étant encombrante pour la pêche.

Il faisait sombre à présent, elle était donc aux aguets. Elle remarqua alors une petite forme se mouvoir non loin d’elle. Un lièvre. Si la pêche n’aura pas été bonne, la chasse elle par contre oui. Elle revint donc avec des fruits et un lapin.

-         depuis quand les lapin ça vit dans l’eau ? t’étais pas sensé aller pêcher ?

-         si mais pas un poisson, enfin aucun dans mes filets, ce lapin lui ne m’a pas résisté..

-         ça tombe bien je préfère le lapin au poisson !

 

Après avoir mangé et rit un moment, ils allèrent tous deux se coucher. Sakura était jalouse, ce chanceux de Naruto pouvait dormir n’importe où, n’importe quand, n’importe comment. Ce n’était pas son cas, elle avait trop chaud transpirait à grosse goutte. Elle se dit qu’en sortant comme elle le faisait chaque soir ça lui ferait du bien. Elle sortit donc et alla sur le toit. S’entendant bien avec Naruto et n’ayant pas d’ambiguïté, elle se permettait de dormir avec seulement une chemise lui arrivant à mi cuisse. Naruto au début avait du retenir ses pulsions de mâle et puis s’y était finalement accommodé. Mais il ne ratait pas un seul instant du spectacle lorsqu’elle se levait. Après tout aucun homme ne dirait non à de telles jambes fines et fuselées.

Bizarrement ce soir sur le toit de la cabane elle n’était pas à l’aise. Pourquoi ? Elle n’en avait aucune idée. Elle repense alors à l’épisode de la forêt. Elle en était sure il n’y avait pas qu’un lapin dans les bois mais une personne. Malheureusement avec la pénombre elle n’avait pu voir de qui il s’agissait. Elle ressentait exactement la même crainte que toute à l’heure.

-         sors de ta cachette je sais que tu es là…

-        

-         Pourquoi nous faire poireauter autant, ça t’amuse de nous voir nous impatienter et nous inquiéter

-        

-         Tu préfères faire le muet très bien ! saches juste jouer ainsi avec les sentiment d’une personne c’est inhumain, tu as raison, on ne peut juger quelqu’un sur un seul acte !

-         ..

-         Je parle toute seule maintenant c’est génial !

 

Elle retourna alors se coucher, malheureusement elle ne parlait pas seule mais son interlocuteur muet n’était pas le bon. Au lieu d’avoir une touffe brune il avait une touffe blonde. En effet trouvant que Sakura mettait du temps pour revenir, il était allé à sa recherche. En l’ayant aperçu il voulu lui faire peur, mais quand elle sortit son poignard il décida de se stopper, mais n’eut pas l’initiative de lui dire que c’était lui. La faire psycoter l’amusait. Quelques minutes avant il s’était réveillé seul, l’avait donc cherché et l’avait aperçu sur le toit, il était donc monté dans un arbre avoisinant, il pensa encore à lui faire peur, mais elle l’avait entendu. Il hésita alors de parler mais la réplique suivante de Sakura l’incita à se taire. Elle pensait donc s’adresser à Sasuke. Il y avait une sorte de rancœur dans sa voix. Jouer avec les sentiments ? De quoi parlait-elle ?

Réalisant qu’elle allait revenir aux futons avant elle, il sauta de son arbre et passa par la fenêtre. A peine fut-il dans son futon que Sakura arriva dans la pièce.

Tous deux ne dormirent pas ce soir. L’une se demandant si elle devait avertir l’autre de la présence de son ami. Et l’autre s’il devait lui sire que c’était lui et non un autre.

 

Le matin Sakura avoua ce qui s’était passé le soir. Naruto lui eu un peu plus de mal à avouer que c’était lui. Mais il ne posa pas de question sur ce qu’avait dit Sakura la veille.

 

Chacun vaquait à ses occupations, un froid s’était installé depuis cette discussion. Elle partit donc en ballade pour explorer les lieux. Elle avait pris le cheval de Naruto, le sien étant boiteux. De son côté, Naruto chassait afin d’avoir de quoi manger ce soir. Sakura s’y connaissant bien plus que le jeune homme en plante, elle avait pour devoir de trouver tout ce qui était comestible.

Elle s’émerveillait, depuis combien de temps n’avait-elle pas apprécié le calme de la forêt. D’un seul coup elle s’inquiéta. Cela faisait un moment qu’elle n’entendait plus d’oiseux chanter… une flèche venant se loger sur le tronc non loin d’elle lui indiqua le pourquoi de ce silence. Elle lança donc sa monture au galop. D’après les bruits derrière elle, il n’y avait qu’un seul cheval. Elle se retourna pour voir son adversaire mais celui-ci était encapuchonné.

Elle était suivie par une pluie de flèche. Le pire c’est que les flèches étaient de plus en plus précises et de plus en plus proche de son corps. Jusqu’au moment où elle fut touchée au flan et fut projeté hors de sa monture. Son assaillant arriva alors. Etant couchée sur le côté, elle cachait son épée de la vue de son adversaire. Celui-ci à quelques mètres mit pied à terre et s’approcha. Lorsqu’il fut assez près, Sakura dégaina son sabre et fonça sur son adversaire qui surpris fut blessé à l’épaule. Un partout le combat pouvait enfin commencer. La rose-pseudo-brune en cet instant n’aimait pas se battre face à des hommes cachant leur identité. Elle essaya donc d’enlever la capuche de son assaillant. Peine perdue, celui-ci préférait se faire lacérer les bras plutôt que de montrer son visage. Ayant des plaies partout sur les bras, son assaillant lâcha son épée. Elle fit de même la trouvant subitement lourde. Elle s’élança alors sur l’homme les faisant rouler sur quelques mètres. Lorsqu’elle fut sur lui, elle avança un bras pour enlever cette maudite capuche, mais un bras l’en empêcha. D’un coup de rein elle fut sous…