La chaussette diabolique, chapitre cinquième

par Tenshi-sensei

Tenten était entourée d’une dizaine de garçons qui ne se gênaient pas à toucher n’importe qu’elle passerelle du corps de cette dernière. Elle avait opté pour la « multi drague » contrairement aux autres qui c’étaient choisies une proie bien définit. Hinata c’était dès le départ entiché d’un petit serveur assez pitoyable dont les yeux trahissaient sa perversité. Ino, elle, avait choisi le sosie de Brice de Nice version pervers accomplit. Dans le fond du bar Temari s’était dégoté une sorte de monsieur muscle siliconé et sur la piste de danse, Sakura se déhanchait sensuellement avec un homme qui devait approcher la cinquantaine et ne regardait strictement rien d’autre que le corps sulfureux de la rose qui bougeait de plus en plus.

  - Hé poupée, c’est quoi ton petit nom ? Moi c’est All. Dit cinquantenaire de Sakura.

  - Moi c’est Sakura mon All-chou… Allé fait moi vibré ; danse ! Répondit la belle rose.

All-chou mis ces mains autour de la taille de Sakura, mais il avait les mains baladeuses et elles traînaient sur les fesses de Sakura qui faisait semblant de ne rien sentir, même si elle n’avait qu’une envie : l’envoyer balader.

Temari faisait la causette à un monsieur muscle du nom de : Hulck. Celui-ci lui avait fait un peu trop d’avance à son goût mais, bien qu’elle n’ait pas son éventail, elle pouvait toujours se défendre avec ses points.

  - Tu m’as l’air très chaude se soir bébé ! Dit Hulck avec se sourire pervers qu’il croyait irrésistible.

  - Pas le premier soir mon Hulck-cheri, mais tu as toujours tes chances !

De son côté, Ino, n’avait pas réellement reçus la moindre avance et commençait à s’ennuyer à mourir.

- Tu t’appelles Brice, c’est ça ? Demanda Ino.

- Non cassssséééé ! Je m’appelle Nice !

- C’est ton nom de famille Nice ?

- Cassé ! C’est mon prénom !

- Oh… Bon je dois y aller Nice…

- Cassé !!

Ino retourna chercher ses quatre amies qui étaient un peu plus loin. Aucune ne parut réellement déçut d’arrêter provisoirement leur séance drague.

- Les filles, commença Ino, je propose qu’on arrête tout de suite ça devient dangereux !

- Bonne idée ! approuva Tenten

Elles stoppèrent donc sur un commun accord cette partie de leur plan. Mais elles ne savaient plus quoi faire, jusqu’à ce qu’Hinata prenne la parole.

- Les filles, j’ai une idée de génie !

Les autres s’entre regardèrent, Hinata affichait un curieux sourire qu’on n’avait pas l’habitude de voir chez elle.

- Et, c’est quoi ? demanda Temari

- On leur demande de nous faire un… Un striptease !

Les filles n’en croyaient pas leurs oreilles, oui, c’était belle et bien Hinata là, devant leurs yeux, qui demandait un striptease de la part des mecs ! Mais, l’idée leur parut tout de suite très bonne, même plus carrément démente et déjanté ! Voir même un peu… Pervers, et ce n’était pas pour leur déplaire ! De loin pas !

Elles s’en allèrent retrouver les garçons qui sirotaient un vers de saké.

« Coucou ! lança Sakura et regardant Kiba droit dans les yeux

- Heu… Salut Sakura ! répondit celui-ci visiblement mal à l’aise. Comment vas-tu ? Tu passes une bonne soirée ?

- Ho non… Je m’ennuie à mourir ! Il n’y a pas d’ambiance ici et j’ai besoin de…

Tenten termina la phrase à sa place :

- Du SEX

Pui Temari :

- D’HOMME

Pui Ino

- De bons petits CULS

Et enfin Hinata

- Un… Un strip-tease quoi !!

- …

Un long silence suivi cette déclaration enflammée. Shikamaru avait perdu tout self contrôle et c’était caché la tête sous son tee-shirt, Neji arborait un teint encore plus blanc que d’habitude, Shino tripotait nerveusement un gros scarabée et Kiba et Naruto regardaient les filles la bouche grande ouverte avec un petit filet de bave qui pendait joliment sur le menton…

- Bon alors ? Demanda Temari en fixant Shikamaru

Celui-ci ne réussit qu’à laisser échapper un petite bulle de bave qui éclata dans un petit « plop »…

Shino se reprit le premier, conscient qu’ils avaient perdu l’avantage et qu’à la moindre erreur de leur part les filles repartiraient chercher d’autres hommes il finit par ouvrir la bouche… Pour le plus grand déplaisir de ses messieurs et pour la plus grande joie de ses dames…

- Venez par ici les filles, on va vous montrez ce que c’est un vrai mec !

Les filles s’entre regardèrent un sourire triomphant sur le visage. Une lueur perverse brillait dans les yeux de Tenten et Temari alors qu’Hinata avait brusquement rougi en songeant qu’elle allait découvrir pour la première fois l’intimité d’un homme… Sakura essayait de calculer quel attribut masculin serait le plus grand, en fonction de la taille de chacun… Et Ino, et bien Ino pensait tout simplement que Shino était l’homme de ses rêves les plus torrides…

- On va dans ma chambre ? Proposa Temari

La petite troupe monta dans la chambre de Temari, Tenten tirait Neji et courrait comme une folle, incapable de retenir son excitation, Hinata fixait depuis cinq bonnes minutes l’entre jambe de Naruto.

Dans la chambre, Ino enclencha un le lecteur cd sur « sex bond », elle jeta des coussins dans toute la pièce et regroupa les garçons au milieu.

Ils tirèrent à la courte paille, le premier à souffrir serait l’homme chien.

Tous les regards étaient braqués sur lui alors qu’il se mettait en position, durant un bref moment de tranquillité qu’il avait eut avec les autre garçons, ils avaient décidé de se donner à fond et de faire baver les filles comme jamais.

Il rougit à l’idée qu’aujourd’hui, cinq filles pourraient admirer toute son intimité sans la moindre gêne. Heureusement, il n’était pas pudique. Ce qui n’était pas le cas de tout le monde ! Pour Shikamaru, Shino et Neji se serait un vrai calvaire. Il ne se faisait pas de souci pour Naruto car il ne semblait pas comprendre la complexité de la situation. C’est alors qu’un éclaire le frappa de plein fouet… Comment fait-on un streap-tease ? Voyons voir… Il essaya de se rappeler tous les films qui l’avait vu dans lesquels ou pouvait voir un streap-tease, mais s’aperçut avec effarement que dans chacun de ses films, c’étaient des femmes qui se trémoussaient de façon provocante pour son plus grand plaisir…

La chanson débuta, Kiba commença sa chorégraphie par des mouvements qu’il voulait sensuel avec le bassin, puis, emporté par la musique il se laissa aller. Son tee-shirt se retrouva en un clin d’œil dans les bras de Sakura, puis se fût le tour du pantalon et des chaussettes. Les filles se régalaient du déhanchement de ce beau brun au torse musclé. Kiba décida qu’il était venu l’heure de son grand final, il se baissa, ôta son boxer d’un geste brusque et… trébucha sur une chaussette et finit la chanson sur un magnifique plongeon tout droit sur Hinata qui ne s’en remit pas et tomba dans les pommes dès qu’elle eut réalisé que son coéquipier NU venu de lui tomber dessus et que la « chose » qu’elle avait devant les yeux était un réalité… la partie « tendre » de Kiba…