2.Les ordres de Tsunade

par Sukidesu

2. Les ordres de Tsunade.

 

Je sortis donc de son bureau avec la valise et rentras chez moi pour voir le contenu de la valise. A l’intérieur se trouvait un parchemin avec des instructions et de l’argent.

 

Ma chère Sakura,

Voici l’argent qu’il te faut pour déjà faire les différents points qu’il y a marqué ci-dessous.

1. Tu vas aller te teindre les cheveux dans une couleur discret de ton choix.

 

«  C’est pas vrai ! Moi j’aime bien ma couleur de cheveux, il est hors de question que je me les teigne ! »

 

Si tu ne désire ne pas te les teindre sache qu’alors l’Uchiwa déserteur risquerait de te reconnaître trop facilement !

 

«  OK ! Je vais faire un effort ! Au revoir mon beau rose ! »

 

2. Tu vas aller t’acheter des vêtements : Tenues sombres et sexy mais confortable pour combattre ! J’insiste sur sexy ! D’ailleurs Ino vient vers 9h chez toi pour aller les choisir !

 

«  C’est pas vrai ! Pourquoi ça tombe sur moi ! »

 

3. Achète-toi du maquillage ! Pour mettre en valeur tes beaux yeux !

 

« C’est une mission de séduction ou d’infiltration ? Elle se fou vraiment de moi ! »

 

4. Arrête de te plaindre et fait tout ça !

 

« Décidément, elle me connaît bien on dirait ! »

 

Pour ce qui est des réelles instructions, c’est simple ! Notre but est d’arrêter une bonne fois pour toute Itachi car il fait trop de meurtre et nous en profiterons donc pour tenter de découvrir l’identité des chefs de l’Akatsuki ainsi que découvrir leur cachette !

C’est bien clair ? Pour le reste, je te fais confiance !

Bonne course !

 

«  Elle est grave ! Comme si cela allait être facile ! »

 

Sakura continua de se lamenter jusque quand Ino arriva chez elle et l’entraina de magasin en magasin. En commencent par le coiffeur !

- Vous avez choisi la couleur que vous désirez mademoiselle ? Demanda la coiffeuse.

- Oui ! Le noir s’il vous pait, répondit calmement Sakura.

- Je suis sur que ça t’ira super bien comme couleur ! Enchérit Ino très enthousiaste.

Effectivement,  le noir rendit très bien et mettait encore plus ses yeux en valeur. Et après qu’Ino se soit émerveillée cent fois du résultat, elle l’a tira dans un magasin de beauté !

- Ino, t’es sur qu’on a besoin de tant de chose ? Souffla Sakura.

- Mais oui ! Ne t’inquiète pas !

Ino avait en main un crayon noir, du mascara, du fond de teint, du rouge à lèvres, une palette de fard à paupière de 10 couleurs différentes et du parfum. Pour Sakura qui ne se maquillait que pour les grandes occasions cela paraissait énorme ! Et quand Ino voulut prendre encore d’autres choses, Sakura la tira à la caisse puis en dehors du magasin. Finalement, elles arrivèrent au magasin de vêtement et Sakura était loin de s’imaginer l’horreur que cela aille être ! Ino lui ramena au moins une cinquantaine d’ensemble différent à essayer tous plus dénudé les un que les autres !

- INO…

- Oui ?

- Je ne crois pas que se soit de se genre de vêtements que Tsunade voulait parler.

En effet Sakura portait une magnifique nuisette en dentelle rouge.

- Bah avec quoi tu compte dormir alors ? En plus elle te va trop bien !

Sakura dû se résoudre, après 3h passé dans le magasin, à acheter la nuisette en question et trois autres ensembles noirs !

- Et bien je crois que t’as tout ! Fit remarquer Ino en pleine forme.

- Oui, je crois bien ! Répondit Sakura exténuée, tu m’excuse de ne pas rester plus longtemps mais je vais aller faire cette valise et me reposer pour être en meilleur forme demain !

- Pas de problème ! Mais tu ne compte pas aller dire au revoir à Sasuke et Naruto ?

- Non ! Aussi non je ne partirais jamais. Tu voudras bien le dire pour moi ?

- Ok ! Aller, bonne chance alors !

Sakura retourna donc chez elle pour enlever toute les étiquettes et tout mettre dans sa valise sauf une des tenues qu’elle mettrait demain pour partir.

«  C’est pas croyable ! Je ne suis même pas sûr d’arriver à me maquiller convenablement toute seule demain ! Et ces vêtements sont super provoquant, je me sentirais jamais à l’aise là dedans ! Tout ça pour aller à l’Akatsuki, l’endroit où se trouvent tout les meurtriers arrogants, pervers,… PERVERS ! Faudra que je fasse attention de pas me faire violer ! Ce serai encore la meilleur ! »

Sur toutes ces réflexions, elle finit par s’endormir sans aucune envie d’être le lendemain. Mais celui-ci arriva rapidement.