Chapitre 1. Le début de la fin.

par chieuse666

J'étais paisiblement allongé sur une chaise de terrasse, le soleil brûlant ma peau plutôt pâle. En réalité Sakura nous avait poussés, Naruto, Temari,
Tenten, Gaara et moi à faire « bronzette » pendant qu'on le pouvait encore.
En fait j'attendais notre rendez-vous avec Jiraya avec impatience.

-Sasuke, il nous veut quoi ce vieil ermite pas net ?
-Naruto, tu peux te la fermer ? Vous les mecs vous hurlez toujours pour rien !!
-Tema, baisse d'un ton merde ! Dire que ça fait seize ans que je te supporte... Pauvre de moi.
-Gaara. Je te pleins d'être son petit frère.
-Hn... Dis-je, comme à l'accoutumée.

Je pense qu'il faudrait commencer les présentations. Tout d'abord, Naruto Uzumaki. Il avait seize ans, était un hyperactif . Bien qu'il ne soit pas d'un naturel sadique ou violent pour les missions il était toujours partant, il ne ratait aucune cible. Il pouvait tuer homme, femme, enfant. La seule différence entre nous c'est qu'il ne prenait aucun plaisir à abattre ces cibles. S'il le faisait, c'était pour remercier le boss de l'avoir adopté après l'assassinat de ses parents. Ensuite, il y avait Temari no Sabaku, dix-huit ans. La blonde qui tirait ses cheveux en quatre couettes, la féministe, l'ai-je déjà dit ? Elle ne supportait rien n'y personne et vouait une haine incommensurable au feignant en tout genre !
Une arme à feu entre ses mains et dites adieu à toutes sortes de vies aux alentours, c'était une fille dangereuse limite psychopathe. Elle restait toujours avec son petit frère, Gaara, il avait le même âge que Naruto.
C'était le roux avec des yeux turquoise, qui nous donnait à chaque regard l'impression qu'il allait nous tuer. En fait, c'était un tueur exceptionnel, il ne ressentait rien tel une enveloppe charnel vidé de son âme la mort était son lot quotidien c'était un expert dans l'art du meurtre. Surtout depuis la mort de son grand-frère et de ses parents. Il aimait bien raconter cette histoire en disant qu'il torturerait celui qui avait osé les tuer, c'était lui-même qui s'occupait de torturer nos rares prisonniers... Croyez-moi ce type donnait la chair de poule.
Maintenant passons à Tenten, le même âge que Temari, le fait qu'elle avait ses cheveux montés en deux chignons faisait croire à une fille sage. Cependant, vous êtes loin du compte. Elle a vu son père assassiner sa mère, quelque temps après elle l'a vengée. Ne vous fiez surtout pas à l'apparence de cette fille, car a l"époque il ne lui suffisait que d'une aiguille pour vous tuer. Une seule malheureuse aiguille planter dans votre carotide et pour vous tout était fini. Puis il y avait Sakura, pour le moment, tout ce que vous devez en savoir c'est qu'elle était jolie. De magnifiques cheveux roses encadrant ses yeux émeraude. Son outil de travail était un Colt quelconque. Et pour finir il y avait moi... Uchiwa Sasuke, seize ans, sans me vanter, plutôt canon. Un corps svelte, bien sculpté. Ma peau était pâle, sûrement trop . J'exerçais mon métier à l'aide de mon Colt Python 357. Je l'avais hérité de mon clan. À l'époque je tuais pour une seul est unique raisons : retrouver l'homme qui avait décimer le clan Uchiwa sous mes yeux.

-Nous sommes arrivés, déclara froidement Tenten.

Une planque, hein ? Non, un immeuble banal, c'est-à-dire, vieux, pourrit et tout ce qui s'en suit. Dernier étage au bout du couloir à gauche. Nous faisions ça tout le temps !
Je frappais à la porte en annonçant notre présence.

-C'est nous...
« Entrez »

Certainement Jiraya qui nous donnait cet ordre... Nous entrions dans ce qu'il appelait son
appartement. Je me contentais de passer au-dessus de bricoles en tout genre pour lui faire face. Sur le bureau il y avait sept dossiers. Nous étions six...

-Vos cibles... souffla-t-il en tendant six dossiers.

Nous priment chacun le nôtre et le lisions en paix, quand soudain...

-Sans déconner, ce sont des jeunes cette fois-ci ?
-Ta gueule Naruto! J'n'ai pas fini. Reprit le boss. Vous serez dans un lycée. Avec des cours normaux, pas de flingues, ni d'aiguilles, aucune arme... C'est une école publique !
-Alors, ça, ça me fait bien chier. Vous pensez vraiment que je veux étudier ? Surtout avec des mecs...

On avait très bien reconnu Temari et son caractère de merde.

-Ca va Tema, ce n'est que l'histoire d'une mission... Et puis, ça ne pourra pas te faire de mal.

Pendant un moment j'eus l'impression que Gaara allait bondir sur le bureau pour tuer le boss qui trouvait la réaction de Temari plutôt comique, mais, il ne lui parla que froidement.

-Vous nous cachez quelque chose...

Le boss eu un rictus étrange.

-Ces gens sont des disciples de mon ex femme, il pratique certainement les mêmes techniques de combat que vous. Je ne peux vous en dire plus, si ce n'est Sasuke, fait très attention à ta cible !

Je regardais mon dossier, le nom inscrit dessus , Sakura... Je comprenais enfin...

-Pourquoi devrais-je me méfier d'elle... ? Demandais-je avec une voix sinistre.
-Tu connais très bien l'histoire. Ce que je t'avais ordonné de faire. Elle ne souhaite que se venger. Bref, nous l'avons tous les deux entraînés, si tu vois de quoi je parle...
-Hn...

Je devais donc m'occuper de Sakura, ça risquait d'être assez ennuyeux. Naruto avait Hyuuga Hinata. Une jeune fille de famille noble. Elle avait des caractéristiques physiques spéciales, ses yeux étaient blancs nacrer, étrangement elle n'utilisait aucune arme préférant le combat au corps à corps.
Tenten s'occupait de son cousin, Neji Hyuuga. Il avait également des yeux nacrés, un physique de rêve. Le parfait coureur de jupons. Le combat avec des armes était sa spécialité.
Gaara, avait hérité d'une blonde qui tout comme lui était capable de tuer à mains nues... Un visage d'ange, elle ne semblait pas si forte. Elle était la fille d'un colonel haut gradé ayant soi disant sauvé le Japon. Il le connaissait bien, le colonel Yamanaka. Il avait pour cible sa fille Ino .
Temari avait Shikamaru Nara un feignant ayant plus de deux cents de Q.I. Pas mal, non ? Style de combat encore inconnu. Vu sa carrure et son air endormis, elle n'en ferait qu'une bouchée.
Sakura avait un type quelconque. Combat à main armée. Je la laisserai le tuer et m'occuperais d'elle plus tard.

-Je vais enfin pouvoir casser du feignant ... Merci Jiraya.

Temari lui fit un sourire radieux.

- Vous avez six mois. Aucun échec ne sera toléré... Garanti le boss.

Dans le métier l'échec était fatal. Nous nous étions mis d'accord avec Sakura dans ce lycée elle et nous ne nous connaissions pas, je trouvais cette idée plutôt arrangeante. Les consignes étaient données je rentrais chez moi, demain serais le premier jour de ma dernière mission mais, à l"époque j'ignorais que c'était la dernière.
Nous avions six mois pour accomplir cette mission.
Six mois je trouvais ça bien trop long.