Que de tensions !

par iria_hime

Bonjour à tous !!!

 

 

Vous voyez, j’ai pas mis 2 ans avant de faire un nouveau chapitre ! :p

Et je vous rassure, j’ai des idées pour la suite ;)

 

Sayah > Merci pour ton commentaire. En effet j’ai changé un peu Sasuke mais j’étais obligée quand même, je ne pouvais pas le faire revenir dans le village comme si de rien n’était :p

Et cette histoire d’amnésie m’a permis de le rendre plus humain en effet. J’espère que tu apprécieras ce chapitre ;)

 

Sara > La voici la voilà la suite. J’espère qu’elle te plaira !

 

 

J’espère également qu’elle vous plaira à tous. J’ai pas mal d’idées pour la suite mais pas trop concernant de nouveaux couples… Vais-je en créer un classique ou original ? Je ne sais pas encore.

Merci à mes fidèles lecteurs et n’hésitez pas à laisser des comms ;)

 

 

**********************

 

 

Chapitre 10 : Que de tensions !

 

 

Pendant que Sakura et Sasuke visitaient Konoha, Naruto est parti au camp d’entrainement l’air songeur mais déterminé. Il entendit des bruits de combat bien avant de voir les personnes présentes. Malgré tout, il su tout de suite que la personne qu’il cherchait était présente.

 

Hinata était très concentrée et fronçait les sourcils en serrant les dents. Elle donnait tout ce qu’elle avait pour essayer de frapper Shino de ses attaques spéciales.

Naruto la regarda un instant sans bouger. Il aimait voir sa détermination lorsqu’elle se battait. Elle lui ressemblait pour ce côté-là. Naruto se rappelait le petit garçon rejeté qu’il était. Ce looser de l’académie des ninjas, le mauvais élève dont les autres se moquaient. Il a toujours du se surpasser pour être reconnu. Hinata a subi a peu près la même chose mais au sein de sa propre famille au vu des prouesses de son cousin qui pourtant était issu de la famille secondaire.

 

Il serra les poings pour se donner du courage et entra sur le terrain d’entrainement un grand sourire sur son doux visage d’ange.

En un instant l’entrainement en cours s’arrêta. Il jeta un bref regard à Hinata pour voir qu’elle était décontenancée. Il fut satisfait de voir qu’il l’avait déstabilisée. Maintenant c’était à lui de jouer !

-         Tiens Naruto, que fais-tu ici ? Demanda Shino qui ne trahissait aucune émotion.

-         Comme vous, je pensais m’entrainer. Je me doutais bien que je ne trouverai du monde pour ça, rétorqua le jeune homme blond en regardant Hinata droit dans les yeux.

-         Tu veux donc te joindre à nous ? L’invita Shino sans regarder Hinata qui lui jetait un regard suppliant.

-         C’est gentil de proposer Shino. Ça te va Hinata-chan ? Demanda-t-il avec beaucoup de gentillesse.

-         Euh… Et bien… Je suppose que oui. Le terrain est à tout le monde.

La douce brunette se sentait une nouvelle fois en proie à une tension palpable. Elle sentait ses jambes trembler légèrement et elle n’arrivait pas à poser les yeux sur Naruto. Elle tentait de faire croire que cette situation lui était parfaitement égale mais cela ne trompait personne.

-         Parfait ! Alors comment on procède ? On fait 3 équipe de 1 ou 2 équipes déséquilibrées ?

-         Non Naruto, je propose que tu me remplace car justement je devais rentrer.

-         Shino ! Tu ne vas pas partir maintenant ?! S’inquiéta l’héritière des Hyuuga.

-         Ne t’en fais pas Hinata, je suis certain que Naruto s’occupera bien de toi.

Hinata se demanda s’il y avait un message caché derrière cette phrase.

Shino remit sa veste et partit en faisant juste un signe d’au revoir à ses deux camarades.

 

-         Très bien Hinata, tu veux t’entrainer à quoi ? Demanda un Naruto le visage radieux.

Hinata réfléchit un instant. Elle se demandait si elle devait elle aussi rentrer chez elle ou affronter Naruto. Une partie d’elle voulait fuir à toute vitesse mais la femme forte qui s’était récemment déclarée ne voulait pas se rabaisser à ça.

-         Ok alors pas de règles Hinata. Attaque-moi ! Déclara Naruto en se préparant à l’attaque.

La jeune femme aux yeux de lait hésitait encore. Elle regardait son adversaire en position de défense mais le visage serein et un léger sourire aux lèvres. « Que me veut-il ? Qu’attend-il de moi ? » Se demanda-t-elle.

Voyant l’attente s’éterniser, le jeune homme aux cheveux blonds se redressa et croisa les bras sur son torse, l’air de s’ennuyer. Cette position énerva Hinata qui courra vers Naruto pour lui porter le premier coup.

Elle filait à grande vitesse en préparant ses mains pour infliger des dommages internes grâce à la technique de Taijutsu des Hyuga. Le blondinet n’eut pas le temps de se remettre en position de défense quand il aperçu la main droite de la jeune fille qui filait droit vers son cœur. Il esquiva aisément le coup en se déplaçant d’un pas.

Hinata se retourna vivement pour attaquer à nouveau et son adversaire esquiva une nouvelle fois de la même manière.

Ce petit manège commença à irriter la kunoichi qui accéléra le rythme pour acculer Naruto et enfin le frapper, mais celui-ci très agile, parvint chaque fois à éviter le coup de la jeune femme en reculant, en s’écartant ou en se baissant.

Hinata serrait les dents tandis qu’une rage nouvelle s’emparait d’elle. Naruto, lui, était plus concentré qu’au début mais toujours l’air de s’amuser.

« Je dois le toucher, le frapper » se répétait-elle. Elle voulait lui montrer qu’elle était forte, qu’elle avait de la valeur.

-         Et bien Hinata, tu peux faire mieux que ça voyons. Frappe-moi.

 

Dans un cri rageur elle accéléra le rythme et les feintes. Naruto ne souriait plus maintenant et ça lui donna de l’assurance. Main droite, main gauche, elle tentait de toucher ses nœuds de chakra avec sa technique. Puis elle entrevit une ouverture dont elle s’empara immédiatement et frappa Naruto en pleine poitrine. Ce dernier retint un cri et recula de 2 pas. Hinata fila à toute allure et lui intima un autre coup sur l’épaule, dans le ventre, sur le côté, encore et encore.

Naruto grimaçait sous la douleur de chaque coup porté et se sentait de plus en plus faible.

-         Allez Hinata… Me dis pas que c’est tout ce que tu as ?

Sous l’effet de cette provocation la jeune kunoichi enchaina ses coups et le frappa de plus belle un Naruto qui tenait à peine debout.

Il la fixait de son doux regard et elle réalisa qu’il n’essayait plus de se défendre. Non, il lui servait littéralement de punching-ball. Elle stoppa net et le regarda sans comprendre.

Tous deux étaient essoufflés mais Naruto était sérieusement blessé quant à lui.

 

-         Continue… Hinata. Déverse ta colère une bonne fois pour toute ! Allez ! Frappe-moi !

La jeune fille ne réagit pas.

-         Mais… pourquoi ? Pourquoi tu as fait ça ?

-         Parce que tu as besoin d’évacuer toute cette pression, cette colère, cette frustration. Et je suis le mieux placé pour recevoir tout ça.

Il se mit à tousser et du sang s’échappa de sa bouche. Hinata fut horrifiée de cette vision. Elle regardait l’état dans lequel elle avait mis Naruto sans arriver à croire que c’était elle qui avait fait ça.

-         Tu as terminé, Hinata ? Tu as vidé ton sac ?

Elle n’arrivait plus à parler alors elle inclina seulement la tête pour répondre par l’affirmative mais aussi en guise d’excuse.

Naruto s’avança en tremblotant vers elle, mit une main sur son épaule et la regarda un moment. Hinata restait pétrifiée en se demandant ce qu’il allait faire maintenant. Elle n’eut pas à se poser la question trop longtemps car le jeune homme s’approcha encore d’elle, passa ses bras autour d’elle pour l’envelopper dans une tendre étreinte.

La jeune fille était totalement déboussolée. Celui qu’elle aimait depuis toujours l’avait-il vraiment prise dans ses bras ? Est-ce qu’elle ne rêvait pas ?

Elle était toujours tétanisée, d’autant plus qu’elle n’était pas sûre de comprendre ce qu’il se passait.

-         Qu’est-ce que… réussit-elle à chuchoter

Naruto ne lui répondit pas mais resserra un peu plus son étreinte. Il l’enveloppait littéralement de ses bras. On aurait dit qu’il avait peur qu’elle ne s’échappe, qu’il voulait la garder contre lui pour toujours.

Une larme roula sur la joue de la jeune fille. Une partie d’elle n’osait toujours pas prendre la mesure de ce geste mais son cœur s’emballait follement en sentant la chaleur du corps de Naruto contre elle.

Doucement, avec hésitation, elle leva à son tour ses bras pour enlacer son amour. Ce geste redonna espoir au jeune homme qui s’autorisa à caresser les cheveux noirs de la kunoichi. Il passait ses doigts entre les mèches, caressait sa nuque et maintenait toujours cette puissante étreinte.

Les yeux embués de larmes, Hinata s’écarta à peine de Naruto pour le regarder dans les yeux. Elle y vit exactement ce qu’elle n’osait toujours pas concevoir : de la tendresse, de la passion… peut être plus encore.

Elle caressa sa joue et Naruto ferma les yeux, un doux sourire illuminant son visage. Elle sentit une telle douceur sous ses doigts qu’une autre larme s’écoula de ses yeux laiteux. Ses doigts étaient en quête de découvrir la moindre particularité de ce visage tant désiré.

Naruto rouvrit les yeux et Hinata se noya instantanément dans ses yeux azur. Ses 2 perles d’un bleu si profond l’éblouirent comme jamais auparavant, car maintenant elle pouvait les contempler sans pudeur.

Puis le jeune homme approcha doucement son visage du sien.

 

A ce moment là, des aboiements leurs firent prendre conscience du monde extérieur. Ils s’interrompirent dans leur élan pour regarder en direction des bruits pour y découvrir, Ino, Kiba et Akamaru en train de les observer.

Le visage de la jolie Hinata vira au rouge, honteuse quelle fut d’avoir autant manqué de pudeur en public.

-         Mais qu’est-ce que vous faites là vous ? demanda un Naruto dépité.

-         On ne fait que passer, allez-y continuez !

-         Non mais c’est privé ça Ino !

-         Oh non… je voulais tellement assister au premier baiser d’Hinata !

 

A cette dernière remarque Hinata prit peur et s’enfuit à toutes jambes.

-         Bah qu’est-ce qu’elle a ? s’étonna Ino.

Les 2 hommes se tournèrent vers elle l’air accablé par le manque de discernement de celle-ci. Puis Naruto partit à la suite de sa bien aimée en criant son nom.

 

-         Alors toi ma jolie, il va falloir que je t’apprenne 2-3 choses concernant la psychologie…

-         Mais qu’est-ce que j’ai dit enfin ? persista la jeune femme.

 

 

***********************

 

 

Je ne pouvais détourner les yeux des lèvres tendres de Sasuke qui s’approchaient inexorablement des miennes. Son souffle chaud me faisait défaillir.

Mon cerveau eut une étrange réaction. Il me montra une image de Shikamaru penché ainsi sur moi juste avant de m’embrasser…

 

« Shikamaru ! » pensais-je.

-         Non, Sasuke ! On ne doit pas faire ça. Je… Je ne peux pas, bégayais-je vivement en m’écartant de lui.

-         Qu’est-ce qu’il t’arrive, Sakura ? me questionna le beau ninja au regard perçant. J’ai senti que tu en avais envie. Tu ne peux le nier.

Mes yeux fuirent les siens et je dis simplement : « Shikamaru ».

-         Tu me rejettes pour lui ? s’indigna-t-il.

-         Tu es… choqué de ça ? m’étonnais-je. Mais je sors avec Shikamaru je te ferai remarquer.

-         Tu n’es pas mariée avec, Sakura. Tu as le droit d’en aimer un autre et de changer de compagnon.

-         Mais… tu… tu dis ça comme ça sans savoir voyons ! Je ne suis pas avec lui par hasard ou pour ne pas être seule. Il compte beaucoup pour moi !

-         Vraiment ? Alors que fais-tu avec moi, ici, maintenant ?

-         Ça n’a rien à voir Sasuke. Je… On se baladait et c’est tout. Tu… c’est toi qui m’a… enfin… ce n’est pas moi qui ai…

-         Est-ce que tu l’aimes ? me coupa-t-il.

-         C’est… Il est… adorable. Il prend soin de moi. Il… On est bien ensemble et… c’est encore le début !

 

J’avais l’impression de me justifier devant lui. Sans savoir pourquoi j’essayais d’expliquer pourquoi j’étais avec un autre. Tout à coup cette conversation me sembla ridicule et je m’en voulais d’avoir si mal agi.

-         Il est temps de rentrer maintenant, dis-je gravement en me levant.

Sasuke ne dit rien, remit son manteau et sa capuche en place. Il avait donc décidé de ne pas prendre l’apparence de Naruto pour le retour, ou bien est-ce qu’il voulait également me cacher son visage ?

Je commençais à partir quand je sentis sa main se refermer sur la mienne. Il me fit pivoter pour me mettre face à lui et me serra contre lui.

-         Je serai patient Sakura. J’ai été égoïste et je m’en excuse. Sache que je t’attendrai, me chuchota-t-il au creux de l’oreille.

Puis il déposa un tendre baiser sur mon front tout en me tenant serrée contre lui.

 

Le retour fut plus discret qu’à l’aller. Nous fîmes attention à prendre les chemins les plus discrets, à ne pas nous montrer. On ne parla pas ce qui me permit de retourner indéfiniment dans ma tête ce qu’il s’était passé tout à l’heure. Je voyais le visage de Sasuke tout près du mien quand il a essayé de m’embrasser. Une chose est sûre, je n’étais pas bien concentrée et j’ai du prétexter de vouloir semer de mauvaises pistes pour expliquer les détours que je faisais.

Une fois arrivé chez moi, nous nous introduisons par la fenêtre de ma chambre et je me rends compte à quel point il est facile de pénétrer chez moi par effraction.

Sasuke s’allonge sur mon lit et me regarde l’air de m’inviter à le rejoindre. Je me mords la lèvre et sors de la chambre en claquant la porte. Un rire cristallin se fait entendre de l’autre côté de la porte et je devine qu’il se dit qu’il a promis d’être patient mais pas d’être sage.

 

C’est alors que quelqu’un frappa à la porte. J’intimais à Sasuke de rester dans la chambre et j’allais ouvrir.

Un sourire gêné s’afficha sur mon visage tandis que je découvrais Shikamaru devant moi.

-         Il… est encore là ?

-         Euh… oui.

Ça commençait mal. La tension entre-nous était palpable et depuis cet après midi j’avais encore plus de mal à le regarder dans les yeux.

Je le fis entrer et refermais rapidement la porte toujours bancale.

-         Tiens, le petit copain nous rend visite, lança Sasuke dans l’encadrement de ma chambre.

-         Il va rester là encore longtemps, Sakura ? me demanda Shikamaru en ignorant royalement Sasuke.

-         Non, il va retourner chez Naruto, n’est-ce pas Sasuke ?

-         Après une journée si agréable tu me chasses ?

Je sentis mon visage bruler instantanément.

-         Qu’avez-vous donc fait aujourd’hui ? s’interrogea Shikamaru soudain bien curieux.

-         Rien de bien passionnant, répondis-je aussitôt. Je lui ai fait visiter Konoha, rien de plus.

-         Tu as laissé ce danger public se balader en ville ?!

-         Calme-toi Shikamaru, il n’est plus dangereux voyons et personne ne l’a reconnu.

Shikamaru ne parut pas convaincu pour autant.

Je voyais les 2 hommes s’affronter de loin juste avec leur regard en guise d’arme. S’ils pouvaient envoyer des éclairs avec leurs yeux, je pense qu’ils l’auraient déjà fait.

-         Très bien je vais vous laisser. Après tout, j’ai pu jouir de la présence de Sakura rien que pour moi pendant toute cette… étonnante journée, déclara Sasuke en toisant Shikamaru avec un sourire malicieux.

-         C’est ça oui, va rejoindre Naruto, complétais-je en poussant Sasuke dans ma chambre jusqu’à la fenêtre.

Il sortit en me faisant un clin d’œil auparavant.

 

Je soupirais de pouvoir enfin évacuer cette pression quand j’entendis une voix dans mon dos :

-         Mais qu’est-ce qu’il lui prend ? Qu’est-ce qu’il insinuait celui-là ?

Je répondis que je n’en savais rien du tout puis m’évertuais à changer de sujet.

 

Ce soir là, j’eus du mal à apprécier le doux visage de Shikamaru tellement j’étais perturbée par cette folle journée. Je m’évertuais à ne pas penser à Sasuke et à ce qui avait failli se passer.

Shikamaru dormi une nouvelle fois avec moi mais je n’eus pas le cœur à faire l’amour avec lui. Je me contentais de me blottir contre lui, de caresser sa peau, de plonger mes yeux dans les siens.

Il était si doux et si prévenant avec moi que j’en étais ébloui. Mais au fond de moi, une petite voix me disait que je ne le méritais pas.