T'es vraiment galère comme nana!

par Thétys

Chapitre 8 : T’es vraiment galère comme nana !

« Temari…

Si je t'écris cette lettre, c'est pour t'annoncer que je ne pourrai pas assister à ton petit spectacle. Comme tu le sais sûrement, ce jour est aussi le jour le plus important de ton frère Kankûro. Il se produit dans un concert où seront présents des gens de haut rang et c'est pour cela que je dois y aller, afin de leur faire honneur.

Je suis extrêmement déçu de constater que tu fasses passer ton égo avant la grande représentation de ton frère. J'aurais largement préféré que tu sois à mes côtés ce jour-là (je rappelle que c'est un grand moment pour Kankûro! Ce concert le propulsera jusqu'au sommet et lui ouvrira des portes vers les plus grandes Ecoles d'Art et peut-être lui lancer sa carrière de violoniste.)

Au fait, est-ce que Gaara s'intègre bien à cette école ? Ce garçon a tellement de potentiel... Je suis fier de lui.

Je suis désolé de ne pas pouvoir écrire plus mais j'ai une importante réunion. Je dois te laisser, embrasse tes frères de ma part! Je vous aime.

Votre père. »

ooo


Temari lut et relut sa lettre puis ses mains se crispèrent sur le papier que son père venait de lui envoyer, sa haine devait éclater.

Tous ces entrainements n'avaient servis à rien. Il ne viendrait pas.

Elle déchira la lettre, une étincelle de folie dans le regard. Puis se mit à frapper tout ce qui lui était accessible dans sa chambre.

Alertés par le bruit, un groupe de jeunes hommes pénétrèrent dans la chambre et furent stupéfaits de voir la Sabaku devenir folle.

Celle-ci s'était d'ailleurs emparée de ciseaux avec lesquels elle détruisait les draps de son lit.

Les trois garçons se précipitèrent et l'un deux réussit à lui enlever les ciseaux des mains tandis qu'un autre la maintenait fermement afin qu'elle se calme. Sauf que la blonde se mit à vociférer des insultes tout en ruant comme un cheval pour se libérer.

- SHIKAMARU! LÂCHE-MOI MERDE! cria-t-elle à celui-ci.
- Désolé mais pas dans l'état dans lequel tu es. Tu pourrais blesser quelqu'un. Pff, t'es vraiment une nana galère...

Finalement, Temari vit que ses efforts pour se sortir de ces bras étaient inutiles et décida de se calmer. Ou tout du moins en apparence. Cependant Shikamaru était un génie. Pas seulement pour le piano, il possédait un quotient intellectuel bien supérieur à la moyenne et il ne se laissa pas duper par la sulfureuse blonde.

- Qu'est-ce qui t'as pris de faire un tel massacre? Demanda Naruto qui était celui qui avait retiré "l'arme" de Temari.
- Quel massacre ? J'voulais redécorer ma chambre.
- Et sans mon accord ?

Tous les regards se posèrent sur la personne qui venait de rentrer dans la pièce.

- Tenten!
- Les garçons... Est-ce que vous pouvez me laisser seule avec elle ?

Ils sortirent sans rien dire, et partirent dans leur chambre respective. Les deux filles entendirent juste Kiba dire : "J'comprendrais jamais rien aux filles". Puis Tenten ferma la porte et se retourna vers Temari.

- Qu'est-ce qui ne va pas ?
- Rien.

Tenten comprit qu'elle ne voulait pas en parler. Et après tout, elle ne se connaissait pas assez pour se confier l'une à l'autre. Et elles ne s’appréciaient pas. Alors Tenten s'agenouilla près d'elle et la serra dans ses bras. Temari était trop choquée par ce geste inattendu pour bouger. C'était en quelque sorte une trêve avant le recommencement des hostilités.

- On devrait peut-être ranger ce bordel avant qu'on pion ne ren...
- Tenten Hitora tu as rendez-vous avec la directrice. Mais... C'est quoi ce CAPHARNAÜM ??? Cria Anko.
- C'est ma faute madame. Admit Temari.
- Dans ce cas tu seras collée, et tes parents en seront avertis. Miss Hitora, la directrice n'a pas que ça à faire...

Tenten sortit et se dirigea jusqu'au bureau de la directrice, elle frappa à la porte et celle-ci s'ouvrit sur trois personnes.

La directrice l'invita à s'asseoir entre les deux autres garçons présents dans la salle.

- Bien, maintenant que tout le monde est là, je vais pouvoir expliquer ce que vous allez faire pendant votre temps libre. Tenten, Naruto et Kiba vous allez aider à nettoyer toutes les salles communes. C'est-à-dire la cafétéria, le self, le foyer des élèves, la salle du club presse, la bibliothèque et la salle de spectacle. Et quand je dis nettoyer, je veux dire, passer le balai, enlever les chewing-gums et vider les poubelles, aspirateur pour la salle de spectacle, faire les sols, ranger les chaises etc. Compris? Vous commencez ce soir. Changez-vous et rendez-vous dans 20 minutes dans le hall. On vous attribuera le matériel nécessaire pour le nettoyage.

Les trois amis sortirent et se regardèrent:

- Tu nous avais pas dit que tu étais "boursière" toi aussi! L'accusèrent-ils.
- C'est-à-dire que c'est un peu gênant... D'ailleurs je pourrai vous faire la même remarque! Fit-elle mine de bouder.

Quelques minutes après ils se séparèrent, dans le but de se mettre en tenue "de combat" et d'aller nettoyer le lycée. Tenten rentra dans la chambre qui était vide et à peu près rangé. Elle s'apprêtait à s'habiller quand un papier déchiré attira son attention. C'était une lettre.

- C'est ça qui l'a mise dans cet état ? Se demanda à voix haute la jeune fille en lisant la lettre, intriguée.