Tu te souviens ?

par iria_hime

Voici pour moi le plus émouvant volet de cette série. J'espère qu'il vous touchera aussi.

Si vous voulez d'autres chapitres à cette série alors dites le moi ! Pour le moment je n'ai plus d'idée, Alors proposez moi des couples que vous voudriez mettre en scène.

 

*****************************

 

Tu te souviens quand nous étions des enfants ? Quand nous étions tous deux dans la même équipe. On ne se supportait pas. C'est drôle en y repensant. Mais, comme le dit le proverbe : « les opposés s'attirent ». Oui, je crois que cet adage définit parfaitement notre couple.

 

Tu te souviens de nos éternelles disputes ? Mais on s'entendait si bien tous les deux, n'est-ce pas ?

Tu me trouvais chiante mais je crois que c'est cela qui t'a plu finalement.

Moi je ne te voyais pas à l'époque. Que savais-je de l'amour ?

 

Tu te souviens de nos longues discussions ? On pouvait parler de tout. Même si généralement on finissait par s'engueuler, on revenait toujours l'un vers l'autre. On se retrouvait toujours après les missions pour parler de tout et de rien.

 

Tu te souviens de notre premier baiser ? On était encore en train de s'engueuler, je ne me souviens plus pourquoi. Et brusquement tu m'as embrassée. Ce que j'ai pu être surprise ! Je n'avais pas encore prit conscience des sentiments que j'éprouvais pour toi.

Mais toi tu as toujours été plus vif d'esprit. Toi tu savais…

L'instant d'après tu m'as dit que j'étais chiante à toujours brailler, comme si de rien n'était.

 

Tu te souviens de nos rencontres nocturnes ? Quand personne n'était au courant pour nous deux. Nous voulions garder le secret pour ne pas perturber les missions. Mais chaque soir, on se retrouvait dans les bois, à l'abri des regards. Tu me prenais dans tes bras et j'étais la plus heureuse. On regardait le ciel pendant des heures, enlacés tous les deux.

Tu me détachais souvent mes cheveux. Tu disais que tu les trouvais plus doux que la soie. J'aimais quand tu passais tes mains dans mes cheveux même si je ne te le disais pas.

 

Tu te souviens de notre première nuit ? Oh, cette fois tu es venu me rejoindre dans ma chambre. En y repensant, j'en rougis encore. Ce fut intense, jamais je n'aurai pensé pouvoir ressentir ça. Tu étais tellement tendre avec moi. C'est à ce moment que j'ai su que nous deux, ce serait pour la vie.

Le matin tu as du te cacher sous le lit quand mon père est venu me dire qu'il était grand temps de se lever. Qu'est-ce qu'on a pu en rigoler !

 

Tu te souviens de notre mariage ? Ce fut merveilleux. Nous avions annoncés l'évènement à tout le monde alors que notre relation était restée secrète. Seulement, c'est nous qui avions été surpris quand tout le monde explosa de rire en nous disant un grand « Ah, enfin ! ».

Tu étais habillé simplement. Tu m'as dis que j'étais la plus belle.

Tu as boudé pendant toute la durée de la cérémonie. Bien sur ce n'était pas ton style. Mais au moment d'échanger nos vœux… je n'oublierai jamais le regard que tu as posé sur moi. Tes yeux étaient brillants de mille étoiles, presque larmoyant. Et tu m'as simplement souris.

 

Tu te souviens de ce qui a suivit ? On s'était éclipsé pendant la fête et on est allé dans les bois comme avant et on a fait l'amour passionnément. On s'est endormit dans l'herbe fraîche jusqu'au petit matin.

Après notre vie conjugale fut merveilleuse. Elle fut exactement comme je l'avais imaginée. Tu étais distant avec moi devant les autres, ton côté misogyne ne t'a jamais quitté. Mais dans l'intimité tu étais le plus tendre des époux.

 

Tu te souviens de la dernière fois où l'on s'est vu ? Tu devais partir pour une mission importante. Je t'ai dis d'être prudent et tu as rouspété en disant « comme toujours ». Tu m'as embrassé et tu es parti.

Deux jours plus tard Tsunade sama elle-même est venue m'informer de ta mort.

Mon cœur s'est brisé ce jour là. Oui, tu me dirais sûrement que l'on coure ce risque tous les jours en étant des ninjas. Mais tu étais avant tout mon mari. Et le vide dans cette maison qu'était la notre est trop pesant.

 

Pourquoi m'as-tu quittée ?

Pourquoi m'as-tu laissée toute seule ?

Pourquoi a-t-il fallu que tu meures ?!

 

Depuis ce jour maudit, je te pleure chaque jour. Je sais que les larmes ne couleront plus aussi souvent avec le temps, mais elles seront toujours là.

 

Je sais bien que tu ne liras jamais cette lettre, mais ça me fait du bien de faire comme si tu allais le faire.

Tu dois te demander pourquoi je te l'écris d'ailleurs. Oui, tu as toujours été très perspicace. Je ne viens pas uniquement ressasser les bons souvenirs avec toi, mais j'ai quelque chose à te dire.

Si je survis à ton absence, à ta perte c'est pour lui… ou elle. Oui, tu l'auras compris, je porte ton enfant.

J'espère qu'il te ressemblera pour que je puisse contempler ton visage tous les jours, mais j'ai aussi peur qu'il te ressemble trop et que ça soit trop dur pour moi.

Alors si je me bats aujourd'hui malgré ma souffrance c'est pour cet enfant, le dernier cadeau que tu m'aies fais. Je te promets de bien prendre soin de lui.

 

Tu te souviens de notre amour Shikamaru ? Moi je n'oublierai jamais…

 

Ta femme, Ino.