Chapitre 6

par Chlochan

Douleur~Chapitre 6


 
« Quand on tue de grands rêves, Il coule beaucoup de sang. »

Milan Kundera



Cela faisait maintenant plusieurs semaines qu'Hinata vivait avec les Uzumaki et tout se passait pour le mieux. Entre temps elle avait récupéré ses affaires un jour où son père n'était pas là. Elle filait le parfait amour avec Naruto et leur relation était connue de tout le monde. Bien que d'abord réticent à l'idée de laisser sa Hinata dans les bras du blond, Kiba devait bien avouer qu'elle était encore plus heureuse qu'avant. Sakura courait toujours Sasuke qui s'en fichait éperdument. Mais ces jours heureux allaient prendre fin.
 
 
 
Ce jour-là Hinata et toute la clique était en cours quand un professeur vint l'interrompre:
 
 
 
"Hinata ?
 
 
- Oui ?
 
 
- Tu peux venir avec moi s'il te plaît ?
 
 
- Bien sûr.
 
 
- Je vous l'empreinte quelque temps. Si vous voulez bien nous excuser."
 
 
 
Kiba surprit qu'un professeur demande à la voir demanda à Naruto s'il savait quelque chose mais il ne connaissait pas non plus la cause de cet appel. Il allait dire quelque chose quand Sakura le coupa:
 
 
 
"Ca y est ! Elle va enfin se faire renvoyer ! C'est pas trop tôt !
 
 
- Tu te crois drôle ? Demanda sèchement Naruto.
 
 
- Très, t'as pas aimé ?
 
 
- Tu-"
 
 
 
Mais il n'eut pas le temps de finir sa phrase car un bruit sourd provenant du couloir se fit entendre. Curieux, les élèves, passèrent leurs têtes par dessus les fenêtres qui donnaient sur le couloir et ils virent la brunette à terre se tenant la joue, les larmes coulant sur son visage. Naruto voulu intervenir mais il resta bloqué en remarquant l'homme se tenant en face d'elle. Son père. Il s'approcha d'elle le visage furieux et lui agrippa les cheveux pour la relever. La professeur essaya de le calmer mais l'homme l'insulta et traîna la jeune fille jusqu'à la sortie. Elle avait laissé une petite tâche de sang sur le sol. Elle releva la tête et la tourna et vit que tous les élèves la regardait alors elle baissa son visage et se laissa traîner par son père jusqu'à l'extérieur.
 
 
 
Une fois dehors il lâcha ses cheveux et lui prit le poignet et la tira. La douleur était assez forte mais son dos encore meurtri tirait et lui faisait bien plus mal. Plus ils arrivaient à destination plus il serrait son étreinte. Arrivés dans la maison il la jeta dans un coin de cette dernière et s'imposa au dessus d'elle. Puis il parti vers sa chambre et revint quelques minutes plus tard avec une ceinture parsemée des morceaux de fer sortant et commença à la frapper pendant plus de deux heures sur tout le corps n'oubliant pas le dos. Elle avait mal, la douleur était insoutenable. le sang coulait le long de ses membres, de sa poitrine, de son dos. Ensuite il lâcha la ceinture pleine de sang et la frappa au visage. Et pour finir il la prit, là, sur le palier. Il partit enfin pour le travail laissant la brune le visage tuméfié et le corps charcuté. Elle essaya de bouger mais elle n'arrivait même pas à bouger un doigt sans que la douleur lui lance. Elle avait crié pendant qu'il lui faisait subir tout ça mais personne n'était venu. Elle avait mal. Ses larmes lui faisaient mal. Elle avait des bleus de partout. Elle réussi tout de même à se hisser jusqu'à la salle de bain commune. Mais elle laissa une longue traînée de sang sur son passage. Elle fit couler l'eau difficilement et se plongea dedans. Son sang avait transformé l'eau en un bain de sang. Elle pleura toutes les larmes de son corps. Elle ne s'était même pas déshabillée.
 
 
 
Au bout de quelques minutes elle entendit son portable sonner. Son sac gisait par terre tout autour de son sang. Elle sorti de l'eau mais elle se fit plus mal encore. Elle réussi à atteindre son portable et voyant un appel manqué de Kiba elle se décida à le rappeler.
 
 
Il sonna plusieurs fois avant de décrocher:
 
 
 
"Hinata !! Ça va ? Pourquoi tu m'as pas dit ce qu'il se passait chez toi ?! Depuis combien de temps il te frappe ?!.. Passe moi le portable. Hinata ? C'est Naruto ! T'es chez toi ? On passe te voir !
 
 
- N..Non..
 
 
- Pourquoi ?! Je-Hinata ? C'est Sasuke. Écoute je sais pas ce que tu ressens mais on est tes amis donc on viendra.
 
 
- Ne.. Ne ven..ez pas.
 
 
- Arrête tes conneries. Toute façon on arrive ! J'te repasse Kiba.
 
 
- Hina ?! Je suis désolé, je n'ai pas vu ce qu'il se passait sous mes yeux..
 
 
- Kiba.. Elle commença à pleurer. Ne venez pas, s'il vous plaît..
 
 
- Trop tard, on est là !"
 
 
 
Il raccrocha. Hinata paniqua. Comment ça "on est là" ? Elle essaya de se relever mais elle retomba piteusement sur le sol. Son sang coulant encore. Ils ne devaient pas venir. Mais la porte sonna puis des coups sur la porte. Elle se releva tant bien que mal et s'agrippa au mur elle leur ouvrit et baissa la tête. Kiba entra en trombe et s'arrêta le visage blême en voyant le sang au sol et Hinata couverte de cet hémoglobine. Il commença à pleurer. Il la prit doucement dans ces bras et pleura. En répétant des pardons. Hinata, elle, ne pouvait pas bouger. Alors elle enfouit sa tête dans le cou de Kiba et pleura elle aussi. Naruto s'écroula au sol et Sasuke resta stoïque. Ils restèrent plusieurs minutes sans bouger et Kiba la porta, la brune toujours caché dans son cou. Il entra dans sa chambre et la posa sur le lit. Il lui tint le menton et regarda son visage blessé. Les larmes du jeune recommencèrent à couler. Naruto courut dans la salle de bain et prit le nécessaire de soin. Ensuite ils commencèrent à la soigner.
 
 
 
Hinata ne réagissait pas, seule la douleur était maîtresse de son corps, elle souffrait, elle avait cru pouvoir s'échapper de ce cauchemar mais seuls les idiots pensent ça. Son lot quotidien était les larmes et la souffrance. Elle avait trop joué avec le destin. Elle avait pensait pouvoir partir et refaire sa vie mais sa vie n'était pas censé se dérouler ainsi. La vie est dure c'est une certitude mais essayer de faire bouger le destin à des répercutions horrible sur la vie d'autrui. Hinata, maintenant ne le savait que trop bien.
 
Ils la soignèrent pendant plus d'une heure et demie. Mais ils ne pouvaient pas faire de miracle.
 
 
 
Naruto l'embrassa doucement pour ne pas lui faire mal. Il voulait le tuer. Il détestait le père de la Hyuga. Son comportement était ignoble. Mais il ne savait pas que son père lui faisait l'inceste sinon il l'aurait massacré.
 
 
 
 
Ils durent partir. Naruto voulait la prendre mais Hinata refusa. Elle devait rester ici quelques temps. Une heure plus tard son père revint et se posta devant la télé une bouteille de bière a la main.
 
 
 
"Hinata !"
 
 
 
Elle sursauta et descendit doucement les marches pour ne pas défaire les bandages. arrivait devant lui il la scruta et lui dit:
 
 
 
".. Je suis désolé, j'ai était trop loin, mais j'étais seul et je savais pas quoi faire. Il me fallait une présence près de moi.. Hic.. J'ai été trop loin. Je suis un mauvais père.. Pardon.
 
 
-... Je.. je ne peux pas vous pardonner... J'ai-
 
 
-Parce que tu croyais vraiment que j'allais dire ça ? Haha ! T'es tellement naïve pauvre idiote ! Non, si je t'ai appelée, c'est pour que tu me resserve de la bière. Jamais je ne serais désolé et encore moins je ne dirais que je suis un mauvais père vu que j'ai pas d'enfant. Ah ! Et tu restes à la maison jusqu'à nouvel ordre. Et tes petits copains ainsi que Kiba n'ont pas le droit de venir bien entendu sinon tu sais ce qui t'attends! Maintenant bouge Bâtarde !"
 
 
 
Hinata les larmes aux yeux s'exécuta et envoya ensuite un message à Kiba:
 
 
 
"Vous ne devez plus venir, mon père sait que vous êtes venu.. Je reviens dans quelques temps ne vous en faites pas pour moi.
 
 
 
DE Hinata."
 
 
 
La réponse ne se fit pas attendre.
 
 
 
".. Putain! Je te jure que s'il te touche encore une fois ce fumier je l'explose! J'ai pas envie de te retrouver comme tout à l'heure alors j'accepte mais sache que c'est  à contre-coeur. Je comprends pas pourquoi tu m'as rien dis.. J'aurais pu t'aider
 
 
 
De Kiba"
 
 
 
"Tu n'aurais rien pu faire.. C'est trop long à expliquer alors je t'expliquerais quand je reviendrais. En attendant ne t'en fais pas. Bon je vais dormir. A bientôt
 
 
 
De Hinata"
 
 
 
"Ok.. Bye prends soin de toi !
 
 
 
De Kiba"
 
 
 
Cela faisait un mois que personne n'avait vu Hinata. Pas de nouvelle. Pas d'appel. Rien. Ils essayaient de faire comme si de rien n'était mais ils étaient tous inquiets. Sakura aussi se faisait du soucis pour la brunette. Elle avait toujours été méchante avec elle mais au fond elle l'appréciait. Elle avait même pleuré quand elle a sut qu'elle ne viendrait plus pendant quelques temps mais elle feinta la poussière dans l’œil.
 
 
 
De son côté Hinata continuait d'être maltraitée. Les blessures étaient moins profondes qu'avant mais toujours était-il qu'elle avait mal. Elle reviendrait dans deux jours. Elle pansa ses blessures mais elle savait qu'elle ne pourrait pas tout cacher, comme les bleus sur le visage, les plaies sur les jambes -car elle boîte- Et dans le dos.
 
Les deux jours passèrent vite et Hinata se prépara pour la fac. Elle avait du mal à enfiler son t-shirt et son bas. Elle cacha du mieux qu'elle put ses hématomes au visage.
 
Elle soupira. Elle descendit ensuite. Elle traversa le hall quand son père l'interpella:
 
 
 
"hé ! Je te veux a la maison à 16h ! et si tu ne te dépêche pas tu aura affaire à moi."
 
 
 
 
La jeune fille déglutit et hocha la tête avant d'enfiler son gilet. Elle n'était pas sortie depuis longtemps. L'automne serait bientôt là, elle le sentait, l'air s'était fait plus frais. Elle marcha pendant quinze minutes et arriva enfin à destination. Elle baissa la tête et traversa la cour et alla jusqu'à la salle de cours.
 
 
 La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance» – George Lucas