Agression. Sasuke est... Mort?

par Vanimik

 

La journée se passa ainsi. Sakura dormait toujours, la tête sur le ventre de Sasuke, endormi lui aussi. Soudain, le cheval henni bruyemment et le carosse tomba sur le côté.

Cela ne réveilla pas Sakura qui tomba par terre. Des voix se firent entendre, malsains.

-NAANNN, NE ME TOUCHER PAS !!! Hurla Tenten.

Sasuke, lui, tenait Sakura et avait percuté durement le sol la tête la première.

-Gentleman, j’en ai trouvé une deuxième, fit un des brigands en voyant Sakura.

Sakura s'éveilla doucement. Elle était dehors, sur Sasuke. Mais que se passait-il. Elle sentit qu'on lui empoignait violement le vêtement.

-Tu prend laquelle? Demanda celui qui tenait Sakura.

-Ben moi, je vais prendre la jolie brune que voici, dit l'autre en la plaquant contre lui.

- Qu... Quoi se passer? Demanda doucement Sakura en regardant l'homme qui le tenait.

-Rien, ma mignonne, rendors-toi, dit-il en l'embrassant.

Il l'avait plaqué par terre et l'embrassait à pleine bouche. Elle était rassurée. Il voulait juste dire bonjour. Elle fronça les sourcils. Son bonjour n'était pas comme celui de Sasuke. Elle n'y répondit donc pas.

Il fut surprit qu'elle se laisse faire alors que la jeune brune de l'autre côté faisait tout pour se débattre. Il passa tranquillement ses mains en dessous de son pantalon et l’autre il l’a mit sous sa nuque.

-Mademoiselle, fuyez !!! Cria Tenten.

Sakura ouvrit précipitamment les yeux. Faisait-il la suite du bonjour?

Il détendit sa bouche jusqu'à la hauteur de sa poitrine et commença à déboutonner le vêtement.

Sakura commençait à avoir un peu peur sans savoir pourquoi. instinctivement, elle tenta de se dégager. Non, si c'était pas Sasuke, ce n'était pas pareille.

-Mademoiselle, fuyez !!! Répéta Tenten alors que l'autre bandit essayait de la plaquer au sol.

Elle écouta ses conseils et se releva avec difficulté.

L'homme se leva plus vite qu'elle et l'attira à lui.

-Mignonne, ne te sauve pas... pas maintenant, murmura-t-il en mordillant doucement sa nuque.

Elle ressentit des frissons de dégoût. De plus, il la serrait trop fort et commençait sérieusement à lui faire mal.

Sasuke fronça les sourcils mais ne reprit pas conscience et quant au cocher, lui, était mort, étendu quelques mètres plus loin.

Il commença à mettre ses mains dans le dos de la jeune fille et lui enleva sa chemise. Il resta stupéfait.

-Mon dieu, tu as été battue ?

-Mademoiselle, ne l'écoutez pas ! Dit Tenten ,des sanglots dans la voix et la moitié de ses vêtements déchirés.

- Ten... Murmura Sakura. Si vous plait, pas me faire mal...

-Nan, je ne te ferais pas mal, c'est promit, fit le bandit en passant une main dans les cheveux de Sakura.

-Mademoiselle...supplia Tenten.

- Que vous faire à Ten?

-La même chose que je vais te faire mais moi je vais le faire doucement.

- Vous allez faire suite du bonjour? Je faire que avec Prince!

Elle commença à se diriger vers Tenten avec la ferme intention de l'aider.

- Ten...

Tenten pleurait toutes les larmes de son corps et en voyant Sakura venir vers elle, elle la supplia à nouveau de partir.

-Princesse, partez !!! MAIS PARTEZ, PRINCESSE!

Elle regarda Tenten, estomaquée. Princesse? Elle prit ses jambes à son cou mais ses jambes ne pu la porter longtemps.

Il la rattrapa bien vite et lui prit violemment le poignet.

-Princesse... je n'ai encore jamais goûté de princesse alors tu vas être gentille comme avant, d'accord? Comme ça, j'essayerai de te faire le moins de mal possible.

- lâchez- moi...

-Je n'en ai pas vraiment env...

Le corps du bandit heurta un arbre et il s'évanoui.

-Mademoiselle, vous allez bien? Demanda Tenten, les larmes encore au yeux et les vêtement en lambeaux.

Sakura écarquilla les yeux tout en se tenant le poignet où une douleur lancinante venait de la prendre.

- Où sont hommes?

Tenten montra un énorme bâton qu'elle tenait à la main.

-Je crois qu'il est mort, Mademoiselle. Il a essaye de faire aller plus loin son bonjour et quand... et quand j'en et eu la possibilité, je l'ai frappée entre les jambe, j'ai pris ce bâton et je l'ai frappé, Mademoiselle, puis je suis venue…

Sakura se releva péniblement et grelotta. Elle prit son vêtement déchiré et se le mit.

-Mademoiselle, je crois que le prince est lui aussi mort... dit finalement Tenten, laissant couler quelques larmes.

Sakura se retourna vivement et alla rejoindre le prince en boitant. En tombant, elle s’était probablement foulé la cheville. Elle s'accroupit et lui prit la main. Autour de sa tête, il y avait un mince filet de sang.

- Prince! Prince! Non, pas mourrir! Dit-elle aussi en pleurant. PRINCE!

Sasuke ne bougeait pas, sentait seulement qu'on parlait mais c'était si loin.

-Mademoiselle, cela ne sert à rien, fit doucement Tenten qui se tenait debout près de Sakura.

- Non. Il ne peut mourir! IL NE PEUX MOURIR! PRINCE! PRINCE!.. Sasuke...

Tenten se retourna et alla voir le cocher qui s'était battu de toute ses forces pour essayer de les sauver et la laissa seule un moment.

Sakura posa sa tête sur son torse, les larmes coulant encore de ses joues. Aussi naïve qu'elle était, elle connaissait que trop bien la mort. Elle serra un peu plus la main de son mari. Elle se pencha vers ses lèvres et l'embrassa.

- Adieu.

Néanmoins, elle ne pouvait le laisser là. Elle prit son bras et le leva doucement le corps. Elle chancela et sentit ses blessures la torturer. Il tombèrent tout les deux et Sasuke poussa un grognement sourd dû au choc.

Sakura était écrasée sous le poids de Sasuke. Elle grogna de douleur et elle abandonna bien vite. Lorsqu'elle entendit le grognement, elle tourna la tête du mieux qu'elle pu.

- Sasuke!

Ce dernier fronça les sourcils puis ouvrit doucement les yeux.

Sakura sentit son coeur s'accélérer et des larmes de joie lui couvrit les yeux.

-Sakura, murmura-t-il alors qu'il tentait de garder les yeux ouverts.

- Prince.. murmura-t-elle. Ten, hurla-t-elle.

La jeune femme accouru et en voyant Sasuke bouger légèrement elle en fut soulagée.

Sakura avait un sourire crispé aux lèvres. Elle était incapable de se lever mais il était vivant, c'était tout ce qui comptait.

- Prince... Va bien?

Sasuke, encore sonnée, ne répondit rien. Tenten le fit tourner sur le côté pour libérer Sakura qui souffrait sous son poids.

Sakura se mit à genoux et haleta bruyamment. Une fois ceci fait, elle revint aux près de Sasuke. Elle se pencha et l'embrassa.

Il la regarda et sourit en répondant doucement au baiser.

Cependant, ceux-ci n'avait le goût habituel.

Il la détailla et vit le haut qu'elle portait déchiré. Il porta son attention vers Tenten et se fut de même.

-Que s'est-il passé ?

- Des méchants personnes venaient faire à nous la suite de bonjour.

Il regarda Tenten et celle-ci baissa la tête.

-Des brigands, Majesté... et ils ont essayé de...

Elle n'eu pas besoin de rajouté un seul mot Sasuke avait bien comprit.

-Ont-ils réussi ? Demanda-t-il, écœuré.

Sakura hocha négativement la tête.

- Pas été loin. Il mettre sa main dans mon pantalon et après il.. Il enlever ma chemise.

Sasuke se leva brusquement et fut pris d'un violent mal de tête.

-Ils ont osé te toucher ?!? Où sont-ils ?

Sakura pointa les deux hommes que Tenten avait ramené près d'un peuplier.

Il soupira de soulagement vit un autre homme mais celui-la, il le reconnu.

-Le cocher ! Est-il...?

-Mort, monsieur... il s'est battu avec bravoure, dit tristement Tenten.

- La cabane à roue est tombée... Remarqua Sakura. Plus de conduiqueteur. Comment va faire?

Sasuke se leva doucement et se dirigea vers le carrosse où il ouvrit une malle et en sortit quelques cordes.

-Nous allons les attacher au carrosse et aux chevaux puis une fois qu'elle sera remise je conduirais.

Sakura s'approcha en boitant et du se tenir au carrosse pour ne pas tomber.

- Je veux plus rester seule sans vous, prince! J'ai peur! Très très très peur! Le méchant m'a fait du mal.

Soudain, un flash lui vint.

Elle hurlait face à cette nouvelle torture. Elle était couchée sur le dos, les mains attachés à la hauteur de la tête, le pied profondément coincé entre deux morceaux de bois qui, suivant

un mécanisme manuel, se resserrait de plus en plus sur sa cheville. La bourreau serra un peu plus et Sakura crut entendre les os de son pied se briser. Elle poussa un cri déchirant.

Elle secoua la tête et se laissa tomber par terre. Son pied était resté fragile depuis ce temps.

Il passa les cordes à Tenten et alla vers Sakura le déposant un peu plus loin.

-Tu ne seras plus loin de moi mais tu as besoin de te reposer. Je t’avais dit que la suite du baiser ferait mal, c’est pour ça que je ne veux pas la faire.

Elle opina. Elle avait comprit. Soudain, comme si ce n'était pas assez, une goutte d'eau tomba sur son nez et elle leva la tête tandis que la pluie commençait à tomber. En moins d'une minutes leur cheveux étaient collé sur leur tête.

Sasuke soupira et alla aider Tenten à accrocher les cordes aux chevaux pour mettre à nouveau le carrosse en état de rouler. Après dix minutes, les chevaux parvinrent à le redresser.

-Il est sacrément amoché, mais cela fera quand même l'affaire.

Sakura tenta de se protéger de la pluie si douloureuse. En moins de temps qu'il ne le faut pour le dire, un bras se mit sous sa gorge et un objet métallique se posa sur sa tempe.

-HEY, VOUS LÀ !

Sasuke se retourna et fit un mouvement de recul en voyant la pointe sur la tempe de Sakura.

Sakura lui jeta un regard suppliant teinté à une certaine peur. Elle voulut se débattre mais il la serra plus fort.

-Faites attention! Au moindre mouvement brusque, je tue la princesse, c’est d’accord?

-Que voulez-vous ? demanda Sasuke.

-Je veux votre argent et tout de précieux et aussi je désire la brunette qui se trouve à vos côtés.

Malgré sa naïveté, Sakura comprit tout. Elle fit non de la tête.

-Nous vous donnerons ce que vous voudrez mais ne lui faite pas de mal.

- Pas faire mal à Ten!

Elle lui mordit le bras.

Il la lâcha et secoua douloureusement son bras.

Elle n'eu même pas le temps de se relever qu'elle sentit un poing s'abattre sur son visage.

Quand Sakura toucha violemment le sol, Sasuke abattu à son tour son poing à la figure du bandit puis le transperça du canif qu’il avait gardé sur lui.

Sakura toucha tête première le sol, le sang coulant doucement de son nez. Elle perdit conscience.

Sasuke s’approcha et prit délicatement Sakura dans ses bras et se retourna vers Tenten.

-Savez-vous conduire les chevaux ?

-Oui, monsieur.

-Alors faites.

Elle opina et, en moins de 2 minutes, le carrosse repartit. Un hématome commençaient à apparaître sur la joue de la rose.

Sasuke porta sa main à la joue bleuâtre de Sakura.

-Pardon, j'aurais du réagir plutôt.

- Ce... Pas grave.. Avoua-t-elle en ouvrant délicatement les yeux, obstrués par ses cheveux mouillés.

-Tu es réveilléedit-il avec soulagement.

- Je... Mal à la tête...

Il glissa sa main dans ses cheveux et déposa un baiser sur ses lèvres.

-Tu t’es cognée fortement.

Elle essuya le sang qui coulait de son nez avec sa manche et toussa un peu. Elle se redressa légèrement, sa tête se le haut de son dos se reposait désormais sur son torse. Elle se sentait en sécurité dans ses bras. Le corps endolori, la joue enflée et la cheville foulée, elle observait les étoiles aux travers de la fenêtre du carrosse. Elle sentait ses yeux se fermer. Une heure passa. Elle ne dormait toujours pas. Tout était silencieux,seuls les bruit des grillons venait percer ce silence. Alors qu'elle se remémorait ce qui s'était passé il n'y a pas longtemps, Sakura se redressa pour être confortable et leva les yeux vers Sasuke. Il dormait. Elle avait une de ses faims. Ils n'avaient rien mangé, hier.

- Prince... Tenta-t-elle. Prince!

Il ouvrit péniblement les yeux est la regarda.

- Faim... Articula-t-elle simplement.

Il s’étira et bailla discrètement puis regarda Sakura à nouveau.

-Tu veux manger ? Tu n’es pas la seule.

Il tapa sur le toit du carrosse et Tenten l’arrêta.

-Monsieur nous a fait nous arrêter?

-Nous aimerions manger et je crois que ça ne fera pas de mal. Dans la malle à l’arrière il y a quelques petits pains et de l’eau fraîche.

Tenten s’éclipsa un instant avec elle et revint avec trois petits pains et une gourde d’eau.

Sakura prit le siens, déçue de n'avoir que ça. Elle le dévora néanmoins avant même que les autres aient commencé à manger.Elle se crispa. Mâcher lui faisait mal à la joue.

-Oh Tenten j'ai oublié, il y a aussi un saucisson, va le chercher.

Tenten s'exécuta à nouveau et revint avec le saucisson que Sasuke découpa en fine lamelles et en donna à toutes ses compagnes de voyage.

Sakura crut voir un mirage. Enfin de la viande! Elle n'attendait que ça. Cette fois-ci, elle le mangea lentement. Depuis le début, Sasuke et Sakura n'avaient pas changé de position, ce qui faisait rougir Tenten.

-Je finirais mon pain et mon saucisson en faisant avancer le carrosse, fit Tenten en fermant la porte.

Sasuke et sa jeune femme se retrouvaient à nouveaux seuls 'Sakura quémanda la gourde que Sasuke lui donna immédiatement. Elle en but quelques gorgés et lui retendit l'objet.

- Quand on arrive? Demanda-t-elle.

-Nous arriverons sûrement vers midi.

Au bout d'une minute de silence, elle s'écria.

- Je sent plus ma joue, observa la jeune femme en se mettant la main dessus.

-Il t'a frappée violemment.

- Pouquoi? Quoi j'avais fait?

-Il n'a pas accepté que tu le mordes pour t'échapper.

- J'ai faire quelque chose de mal?

-Bien sûr que non. Mais tu lui as fait mal et il a aussi voulu te faire mal.

- Ah, dit-elle simplement. Au début, je croyais que il voulait juste dire bonjour, mais il voulut faire suite du bonjour, mais je pas aimé pace que c'était pas toi, expliqua-t-elle en le regardant.

-Le bonjour est réservé à toi et à moi personne d'autre n'a le droit de te le faire ni la suite, surtout pas la suite.

- Mais Shizu elle te faisait le bonjour!

-Shizune est ma femme, c'est en quelque sorte pour elle normal puisque nous sommes mariés elle et moi, tenta-t-il d’expliquer.

- Et nous pas marié?

-Quand nous serons arrivé sur le nouveau pays tu seras plus ma femme que Shizune ne l'est.

Elle opina doucement de la tête. Elle se toucha la joue et sourit.

- Je dois pas être douce à voir.

Il soupira, heureux d'avoir mit fin à ses mensonges et jeta un regard souriant à Sakura.

-On ne dit pas douce on dit belle. Je ne dois sûrement pas être belle à voir.

- Je... Ne dois pas... Être belle à voir, répéta-t-elle.

Il lui attrapa délicatement son menton et appuya légèrement ses lèvres sur les sienne.

-Tu es très belle. Il faut juste que tu te reposes et prenne des forces.

Sakura le contempla et ferma les yeux, s'endormant dans ses bras.