Pas de mots...

par Lchan

-         Naruto t’es qu’un boulet !

 

Sasuke souriait. Ça lui avait manqué, les disputes inutiles comme celle-ci.

 

-         HÉ ! SASUKE SOURIT !

 

Naruto se tourna vers le noir et poussa un sifflement d’admiration. L’Uchiwa ne souriait presque jamais. Faut dire qu’il était heureux, oui très heureux. Son frère était mort et enterré et lui, il avait été accepté facilement lors de son retour à Konoha ! Pour une fois, lui, Sasuke Uchiwa, voulait sourire. Même si ce n’était que pour un court instant. Il voulait leur montrer que ça lui faisait quelque chose de revenir.

 

-         QU’AVEZ-VOUS FAIT DE SASUKE !?! cria Naruto bouleversé.

 

Sasuke soupira. Mais quel imbécile celui-là ! Mais malgré tout le mal qu’il pouvait penser ou dire de Naruto, c’était quand même grâce à sa détermination qu’il était revenu. Jamais il n’avait cessé de le chercher ! Il en avait fait la promesse à Sakura et il l’avait tenue. C’était quelque chose que la Kunochi lui revaudrait toute sa vie !

 

Il prit un biscuit et regarda ses deux amis se chicaner encore une fois. Ils  avaient décidés de se voir chez Naruto. Étendus dans la petite pièce, ils avaient joué aux cartes puis le sujet avait dérivé sur d’autres choses. Comme d’habitude, le futur Hokage s’était mis à crier tandis que la jeune femme se mettait en colère. C’était un drôle d’habitude…

 

-         Hey, Sasuke a fini la boîte de biscuits ! lança le blond.

 

-         Qu’est-ce que t’attends pour aller en racheter d’autres alors, idiot !

 

C’était reparti…

 

Après un petit quart d’heure de dispute, Naruto abandonna enfin et dût partir de chez lui acheter des biscuits. Car ils savaient tous qu’une rencontre sans biscuits n’en était pas une réussie !

 

Sakura regarda par la fenêtre. Il avait toujours été difficile de lire en lui mais en ce moment encore plus. Le silence lui tapait sur les nerfs. Si elle ne disait pas quelque chose, elle allait pleurer. Pourquoi ? Elle n’en savait rien. Tout ce qu’elle savait, c’est que depuis toujours elle l’aimait. Encore aujourd’hui, chaque fois qu’elle le voyait, son cœur commençait à battre à une vitesse folle. Vivre avec ça depuis des années lui faisait mal. Elle aurait voulu qu’il lui dise « je t’aime ». Ou qu’il l’aime tout simplement…

Soudain, elle sentit deux yeux froids se poser sur elle. Elle ravala les larmes qu’elle allait laisser couler et le regarda.

Il la fixa quelques secondes, puis détourna le regard vers le village. Ce village qui lui avait tant manqué… Il prit une grande inspiration pour rassembler son courage. Parler à une fille était plus dur que de tuer un psychopathe, pensait-il.

 

-         Hey, tu pleures ?

 

Quoi ? Sasuke demandait de ses nouvelles ? Elle ouvrit grand les yeux, rougit un peu et se réinstalla confortablement contre le lit.

 

-         Ou-oui ! Pourquoi ?

 

Son interlocuteur haussa les épaules. Il ne savait pas, c’était seulement comme ça ! Il avait bien  le droit de s’inquiéter quand une amie pleurait, non ?!

 

-         Dis, Sasuke… là-bas… est-ce qu’on te manquait ?

 

Elle l’avait fait ! Oui, elle lui avait enfin demandé. Elle se remit à respirer. Ce fut si dur. Juste ces simples mots lui avaient fait du bien. Son cœur avait cru lâcher lorsqu’il était parti et enfin elle pouvait lui demander tout ce qu’elle voulait. Pas tout…mais beaucoup de choses, car ils étaient amis, après tout…

 

-         … Je suppose !

 

Supposer avec lui voulait dire « absolument » et cela la rendait incroyablement heureuse. Dehors, les nuages se firent de plus en plus gris. Les quelques ninjas qui traînaient ici et là ne se firent pas prier pour rentrer chez eux. C’était le temps des pluies au pays du feu. Le temps que préféraient les gens qui travaillaient dans les champs, sauf s’ il pleuvait trop longtemps; alors là, ils se mettaient à gémir que leurs récoltes allaient être mauvaises. Ces gens n’étaient jamais heureux ! Sasuke regarda la rue et vit quelques ninjas rentrer en courant chez eux car il venait de commencer à pleuvoir. Un de ces idiots était justement son meilleur ami, le très grand et tout mouillé Naruto Uzumaki.

 

Celui-ci, en chemin vers le magasin, avait rencontré Kiba. Le garçon lui avait montré ce qu’il venait d’acheter. Cette discussion inutile l’avait retardé et voilà qu’il avait été surpris par la pluie. Saleté de pluie ! En courant, il laissa échapper la boîte qu’il venait d’acheter.

 

-         Merde…  

 

Comme il ne regardait pas où il allait, l’idiot tomba face la première dans la boue. Si quelqu’un le voyait comme ça… Naruto se dépêcha de ramasser la boîte et la jeter dans la boîte la plus proche. Quel nul… Il se retourna et courut chercher encore une fois les biscuits. Si jamais il revenait les mains vides, Sakura allait le traiter d’incapable et le taper. Sasuke, lui, allait encore une fois bien se moquer de lui.

Malgré tout, il les aimait quand même…

 

Après la petite scène à laquelle il venait d’assister, le noir frotta ses yeux et écouta la respiration de son amie. C’.était fou comme elle lui avait manqué. Le soir où il était parti, il avait faillit pleurer. Le silence régnait, mais ça ne les dérangeait plus. Parce que ce silence était celui de quelque chose de fort. Quelque chose qui n’a pas besoins de mots et ils le savaient.

 

Sasuke avança la main vers Sakura et prit une de ses mèches entre ses mains. Doucement, tout doucement, il l’embrassa…

 

La porte d’entrée s’ouvrit et Naruto entra tout joyeux. Il avait enfin réussi à revenir sain et sauf. L’Uchiwa se leva et lança un dernier regard à la rose.   

 

Elle savait ce que ça voulait dire. Elle n’avait pas besoin de mots pour comprendre. Il l’aimait… Sans mots, il lui avait fait comprendre, probablement qu’il ne lui dirait jamais, mais ensemble, ils bâtiraient un futur. Elle le savait…

 

Le soleil revint sur Konoha et les trois amis étaient encore là à discuter dans la chambre de Naruto. Le blond se demandait pourquoi ses deux amis avaient l’air aussi heureux…