La soirée

par Kitow-sama




** Chapitre 9 **

La soirée



Les regards s'entrechoquèrent dans le silence nocturne qui plongeait l'hôtel dans le mutisme fugace d'une nuit. Les deux hommes se contemplèrent dans une atmosphère chargée d'interrogations. Il avait dit cette phrase pour sortir cette question qui lui taraudait l'esprit depuis leur rencontre. Cet homme était une énigme, autre que son apparence singulière, il se dégageait de lui une nostalgie qui gênait le maitre chien. Il connaissait cet homme mais pourtant il lui était inconnu. Devant le silence qui semblait s'installer pour de bon, Naruto se pencha, posant ses coudes sur ses genoux.


Que voulez-vous dire par la ? Précisez votre pensée...


Kiba se frotta le cuir chevelu, désordonnant encore plus sa tignasse brune.


Vos techniques, vos stratagèmes, ils me sont étrangement familiers mais je n'arrive pas à mettre un nom.

Vous parlez du multi-clonage ?

Oui.


Naruto se frotta le menton un court instant avant de regarder Kiba.


Le multi-clonage m'a été enseigné par Jiraya il y a quelques années lorsque je suis devenu son disciple pour rattraper mon retard.

Votre retard ?

J'étais trop vieux pour devenir un ninja suffisamment fort pour mes objectifs alors il m'a enseigné cette technique. Les clones d'ombre donnent leur expérience à l'original lors de l'annulation ce qui permet une courbe de progression inégalable au prix d'une usure du corps importante. Aussi, au fur et à mesure de l'utiliser j'ai lui trouvé d'autres utilités. Apparemment, le fils son ancien disciple l'utilisait avant sa mort il y a une dizaine d'année.


Kiba demeura pensif quelques secondes assimilant l'explication du jeune homme. Il avait eu l'occasion de côtoyer Jiraya il y a quelques années lors de la fête des morts. Il se souvenait d'un homme porté sur la boisson et les femmes, mais aussi d'un shinobi sage et meurtri. Il dégageait une aura étrange qu'il retrouvait chez Naruto. Il sentait aussi dans le cœur de son interlocuteur la même meurtrissure que chez l'ermite. Peut-être que c'était la source de cette sensation familière, mais pourtant au fond de lui un doute subsistait. Puis se remémorant les paroles du ninja, un point l'intrigua.


Votre objectif ?


Naruto n'esquissa aucun mouvement, aucune surprise ne se laissait transparaitre de son corps. Il s'installa confortablement sur son siège lançant une œillade sur le shinobi. Il laissa un sourire traverser ses lèvres.


C'est un secret.


Puis dans un mouvement souple il se leva et se dirigea vers sa chambre, saluant de la main le ninja supérieur qui le regardait partir, une part de doute toujours encrée en lui. Constatant qu'il se faisait tard, il partit à son tour se coucher.


Le lendemain les deux équipes quittèrent le village qui les remercia de leur aide. Le retour vers Konoha demeura relativement silencieux cette fois ci, seuls quelques mots par moments brisaient le silence de la nature qui entouraient les soldats. Ils parvinrent au village caché rapidement et sans s'arrêter ils se dirigèrent vers le bureau de Tsunade. Ils entrèrent après s'être identifiés et dans un silence presque cérémonial, Kiba fit son rapport. Avec Naruto il donna les rouleaux qui contenaient les malfrats, puis il demanda à son équipe de sortir du bureau. Le ninja encapuchonné comprit immédiatement le but de cet ordre et donna le même a ses élèves immédiatement après. Après quelques râlements contestataires, les deux équipes sortirent laissant les deux ninja en face de leur vénérable chef. Voyant le visage sérieux des deux shinobi, elle sentit qu'ils avaient quelque chose de grave a lui dire.


Mam... Tsunade... lors de cette mission il y a eu un imprévu.

De quel ordre ? Fit-elle soucieuse.

Déserteur hautement recherché. Répondit Kiba

Ça ne m'aide pas vraiment...

Des collègues d'Itachi.


Les mots de Naruto jetèrent un léger froid dans le bureau. Ils virent le visage de Tsunade devenir plus dur derrière ses mains. Elle regarda à tour de rôle les deux soldats qui lui faisaient face, les invitant à poursuivre.


A la fin de notre mission, nous sommes tombés sur Deidara et Kakuzu. Comme on pouvait s'y attendre ils ne nous ont rien dit de leur présence la bas, qui plus est je pouvais sentir que leurs kunai les démangeaient et que vu la situation, les affronter était à éviter. J'ai donc du user de mes clones pour nous permettre de nous échapper.

Je vois... vous avez bien fait. Bien qu'ils se font discrets depuis quelques années, cette organisation reste une vraie plaie. Je ferais passer le message pour les prochaines missions à l'extérieur. Reposez vous, vous et votre équipe, vous l'avez mérité.


Les deux ninja saluèrent la vénérable Hokage avant de sortir du bureau rejoindre leurs élèves. Naruto félicita son équipe, pour leur professionnalisme, puis il les salua, arguant qu'il avait à faire lorsqu'il croisa Shizune qui lui donna une clé. Un sourire se dessina sur les lèvres du jeune homme qui sauta sur place avant de disparaître. Kiba regarda a demi-amusé la scène puis reporta son attention vers les jeunes ninja.


Pour fêter notre réussite, je vous invite au resto. Bien sur vous êtes aussi conviés, ajouta Kiba à l'équipe de Naruto qui accepta sans broncher.


Ils s'éloignèrent de la tour administrative du village et prirent la direction du quartier commercial de la ville. Ils entrèrent dans un restaurant d'ou s'échappait une délicieuse odeur de viande grillée et rapidement ils croisèrent plusieurs visages familiers. Ces derniers remarquèrent Kiba et les jeunes ninja, et d'un mouvement ample de la main les invita à les rejoindre.


Tu amènes tes gamins au restaurant maintenant Kiba ? Fit la voix monotone de Shino.

Et toi qu'est-ce que tu fais ici ?

Ino et choji m'ont invité.


Devant la réponse immédiate de son coéquipier, Kiba souffla et s'installa sur une des banquettes aux côtés de Shino. Les jeunes aspirants quand à eux prirent place ou ils pouvaient. Ainsi les élèves de Kiba prirent place a côté de Kiba et Shino tandis que Ippo fut invité par Ino à s'assoir entre elle et Choji, Mutsumi et Yuuko se placèrent a l'extérieur de la banquette aux côté de l'Akamichi dont la stature imposante intimidait quelque peu les jeune filles.


Je ne savais pas que maitre Tsunade t'avais collé six élèves. Commença Ino. « C'est pas commun comme chiffre »

Ce sont les élèves d'un autre ninja du village avec qui j'ai fait équipe lors de notre dernière mission. Il avait eu l'air d'avoir des affaires personnelles à traiter.

Oh... c'est quelqu'un que je connais ? Continua la blonde.

C'est le nouveau ninja qui est arrivé il y a quelques semaines. Fit shino.

Apparemment il aurait été l'élève de Jiraya ces dernières années.

Il doit pas être mauvais alors. Fit Choji qui commença a se servir.

Il ne l'est pas. Fit Kiba. Je peux même dire qu'il est plutôt bon, même si je pense qu'il cache quelque chose...


Un court silence s'installa entre les ninja.


Sinon, votre mission commune ?

Ca c'est bien passé, c'était notre première mission de rang C. Fit l'un des élèves de Kiba.

Oh.., mais sa se fête ce genre de chose ! Lança Ino toute guillerette


"Je l'aurais parié'' Pensèrent ensemble les plus vieux qui jetèrent une œillade consterné vers leur collègue.


Et invitez aussi votre maitre, ça sera l'occasion de le rencontrer.


Choji roula des yeux tandis que Shino semblait ricaner sous son manteau. Kiba soupira bruyamment et demanda à son ancien coéquipier de le trouver. Ce dernier laissa quelques insectes s'échapper discrètement du restaurant, puis une fois dehors, ils se dispersèrent aux quatre coins du village. Il ne fallut aux insectes de Shino que quelques secondes pour trouver leur cible dont ils communiquèrent rapidement la position au ninja. Il bougea lentement ses bras et se tourna vers le groupe qui attendait sa réponse.


Il est dans un appartement pas très loin de la falaise, au nord d'ici.

Bien, les enfants... Commença Kiba qui regarda les élèves de Naruto. Pouvez-vous aller chez votre maitre après le repas pour lui demander sa participation à la soirée ?


Les trois ninja hochèrent positivement de la tête avant de commencer leur repas. Ce dernier se déroula sans soucis, une bonne humeur régnait sur la tablée qui organisait une fête qui semblait de plus en plus prometteuse aux jeunes shinobi. Une fois leur déjeuner avalé, ils quittèrent le restaurant à la recherche de ce qui semblait être l'appartement de leur maitre. Ils suivirent les instructions étonnement claires et précises de Shino qui les conduisirent au pied d'un petit immeuble qui ne payait pas de mine. Des murs décrépis, un toit de tuiles oranges sales et par endroits des posters déchirés. Ippo s'apprêta à entrer par la porte lorsque Mutsumi intercepta son coéquipier, une lueur de malice dans le regard.


On va passer par la. Fit-elle en montrant un arbre haut et large qui dépassait largement la battisse.

Pourquoi faire ? Tu veux pas l'espionner quand même...

T'as tout juste.

Mais pourquoi ?

Tu n'es pas curieux à propos du maitre ? Tu n'as pas envie de voir ce qu'il cache sous sa capuche ?

Euh... si mais... Fit Ippo hésitant, craignant le courroux de leur maitre si jamais il les prenait à l'espionner.

Tu peux oublier Mutsumi, vous vous ferez repérer avant d'être en haut. Fit yuuko d'une voix légèrement fatiguée.

T'as peur Hyuga ? Fit sournoisement Mutsumi, connaissant la fierté exacerbée de sa coéquipière.


Une lueur malsaine traversa les prunelles de la jeune fille qui s'approcha de Mutsumi jusqu'à lui faire face, un espace de seulement quelques centimètres séparant leurs visages respectifs. Dans les yeux de Mutsumi, une lueur de défi, dans celui de Yuuko brillait une fierté inébranlable.


Faisons le. Fit Yuuko à la plus grande peine de Ippo qui semblait espérer que sa coéquipière ne se prendrait pas au jeu.

C'est pas une bonne idée je vous dis... lança le jeune garçon tout bas avant de suivre à contre cœur les jeunes filles qui escaladèrent à la verticale le tronc de l'arbre.


Ils arrivèrent rapidement au niveau de l'étage en question, et d'un mouvement rapide ils se dissimulèrent derrière le feuillage épais d'une branche. Ils observèrent avec insistance la fenêtre qui donnait sur un petit studio ou trônait près de la fenêtre, un lit ou se tenait assis leur maitre. Il leur faisait dos, penché à observer un objet que les jeunes ninja ne pouvaient voir. Yuuko activa son Byakugan et remarqua rapidement qu'il tenait une photographie. Mais avant qu'elle ne put identifier la personne dessus, Naruto se leva et la rangea dans un tiroir avant d'apposer dessus un Ofuda qui s'illumina brièvement. Elle comprit rapidement que le talisman bloquait l'accès de tout dôjutsu à son contenu et par ce fait désactiva son pouvoir.


Elle partagea sa découverte à ses coéquipiers avant de voir leur maitre, ouvrir un tiroir et sortir quelques serviettes. Il leva ses mains sur les pans de sa capuche et se tourna légèrement vers la fenêtre d'où les jeunes aspirants ninja ne perdaient pas une miette. Il désactiva le verrou de sa capuche et commença lentement à le retirer lorsque les jeunes ninja virent avec une stupeur non dissimulée les yeux de leur maitre s'illuminer d'une lueur brulante. Les traits de leur maitre se changèrent pour se transformer en ceux d'une bête féroce qui leur lança soudainement un regard à travers la fenêtre qui suintait la soif de sang. La surprise fit lâcher prise aux jeunes ninja qui tombèrent de tout leurs poids sur la terre dure au pied de l'arbre dans un vacarme peu discret.


Les jeunes élèves de Naruto se relevèrent rapidement puis d'un mouvement synchrone se regardèrent dans les yeux, une peur visible sur leur visage. Ils pensaient tous avoir rêvé mais devant l'air apeuré de leurs coéquipiers, un doute s'installa dans leur cœur. Et alors qu'ils se dévisageaient, leur maitre apparut devant eux les faisant sursauter.


Vous savez que c'est malpoli d'espionner quelqu'un ?


Il avait dit cela d'une voix sévère mais lorsqu'il vit le regard apeuré de ses élèves, un large sourire se dessina. Il ne put se retenir de rire aux éclats faisant disparaître lentement la peur sur les traits des jeunes ninja. Il parvint au bout de quelques secondes à se ressaisir, soufflant fort pour réguler sa respiration.


Vu la tête que vous avez tiré, je pense que cela à fonctionné. J'espère que vous avez compris la leçon.

Oui maître, firent les aspirant ninja d'une petite voix.

Sinon dites moi, pourquoi êtes vous venu jusqu'ici. Je pensais vous avoir donné votre journée...



***



Naruto commençait à regretter sa venue. Il se massait les tempes depuis plusieurs minutes, essayant de calmer le mal de tête naissant. Il se trouvait au milieu d'un restaurant ou la fête à laquelle il avait été convié battait son plein. La musique par paquets de sons sourds secouait la salle éclairée de spots lumineux dans laquelle les jeunes aspirants se soulaient au jus de fruits. Kiba et son équipe entouré de Choji et Kurenai riaient aux éclats, alors que Ino s'amusait à taquiner le petit Ippo qui ne savait plus ou se mettre. Le regard du blond croisa celui de la blonde et avec une grâce féline couplée à une vitesse surprenante, Ino se retrouva aux côtés du jeune homme les sourcils légèrement froncés.


Un soucis ?

Cette musique me fout une migraine épouvantable...


Ino fit un signe et engouffra une main sous la capuche du jeune homme qui recula légèrement, puis sentant la main chaude de la jeune femme sur son front, il reprit place non sans rester légèrement en alerte. Il laissa la jeune femme effacer le mal de crâne naissant, puis une fois le problème réglé, il sentit sa main glisser sur son visage, tâtant du bout des doigts les contours du visage du jeune homme qui se laissa faire. Elle glissa délicatement sa main sur sa tempe, descendant lentement vers le contours de sa mâchoire qu'elle dessina du bout des doigts. Arrivé au menton, elle remonta ses doigts sur ses lèvres qu'elle parcouru lentement puis sur monta son nez qu'elle esquissa. Enfin elle arriva à la ligne de ses yeux et de ses sourcils qu'elle tâta doucement.


Elle ne voyait pas le visage du jeune homme, mais du bout des doigts elle esquissa dans sa mémoire les contours qu'elle avait ressentie et put se faire un aperçu personnel de son visage. Un doux sourire prit place sur ses lèvres puis elle retira sa main, un regard amusé irradiant ses prunelles vertes.


Vous êtes plutôt beau garçon, je me demande pourquoi vous gardez cette capuche...

Pour les raisons que vous venez de citer. Fit-il d'une voix faussement suave.


Le regard d'Ino s'agrandit légèrement avant qu'un éclat de rire s'échappa de ses lèvres l'emportant dans une hilarité contagieuse. Naruto ria à son tour, l'accompagnant dans un fou rire qui se remarqua rapidement. Kiba haussa un sourcil devant la scène, peu habitué à voir Ino se lâcher ainsi en public. Puis il les vit se lever et s'avancer vers eux, tremblotant encore de leur fou rire.


On s'amuse bien a ce que je vois...

Faut bien relâcher la pression de temps à autres. Surtout après cette mission. Fit Naruto qui semblait avoir repris pleinement contenance.


Ce dernier tourna la tête et regarda les personnes présentes, étonné du nombre de personnes présentes. Il se gratta le crane rapidement puis haussa les épaules.


Un soucis ?

Non, je pensais qu'on serait plus que ça...

L'équipe de Gai est en mission pour la semaine, donc c'est cuit pour eux. Par contre l'équipe de Kakashi est censé être rentrée aujourd'hui. Fit Choji qui buvait un soda. « Tiens quand on parle du loup... »


La porte du restaurant s'ouvrit sur l'équipe de Kakashi qui entra en saluant tout le monde. Naruto qui leur faisait dos ferma les yeux un instant, ressentant les chakra qui l'entourait. Lorsqu'il identifia les chakra de l'équipe de son "Maitre", son sang ne fit qu'un tour. Sa respiration se coupa un court instant et un tremblement imperceptible traversa ses membres. Il se mordit la lèvre pour retenir l'explosion de sentiments qui lui brulaient l'estomac. Ce monde auquel il n'appartenait normalement plus lui avait réservé diverses surprises. Mais celle la, il ne l'attendait pas. Il se concentra un court instant reprenant le contrôle total de ses membres et de son esprit. Il ne devais rien laisser transparaitre, rien du tout. Il prit une boisson et bu une gorgée discrètement tandis qu'ils le virent. Kakashi fut le premier à s'avancer et avec une voix étonnement polie il présenta au blond l'équipe qu'il connaissait déjà.


Roku-kun, vous ne connaissez pas mon équipe il me semble.

Non Kakashi-san, je n'ai pas eu cet honneur.


Il se tourna complètement, faisant face aux trois ninja qui accompagnait le ninja masqué. La jeune femme fut la première a s'avancer, elle serra la main de naruto d'une poigne digne des ninja les hommes les plus costauds.


Haruno Sakura

Roku, enchanté.


Le second s'avanca d'un pas assuré et tranquille, il esquissa un léger sourire avant de tendre sa main gantée.


Sai.

Enchanté.


Et le meilleur pour la fin...


Le troisième larron ne s'avança pas. Il resta à sa place les mains dans les poches le regard emprunt d'un léger ennui qui surpris Naruto. Il n'avait jamais vu ce genre d'expression sur cet homme, et pourtant elles était rares les expressions qui traversaient le masque de marbre qu'était son visage. Puis sentant les regards posés sur lui qui se faisant de plus en plus insistants, il se décida à s'avancer et à tendre sa main.


Uchiha Sasuke.