Complications

par jamous

Naruto et son équipe entrèrent dans uzu no kuni escorté par les capitaines des divisions akuma. Le village ressemblait assez à konoha, a la seul différence que les maisons étaient toutes de style traditionnel. Lorsque le voyageur temporel passa avec son groupe, les villageois s’inclinèrent sur leurs passage mais ses signes de respect ne leurs était pas destiné.

-          On dirait que les capitaines sont très appréciés, remarqua koga.

-          En effet, Ils sont reconnu dans le monde entiers comme étant des ninjas hors-paires, déclara naruto.

-          Tu as l’air d’en savoir beaucoup sur nous gamin, susurra une voix a l’oreille de naruto.

Naruto ne bougea pas d’un pouce. Yumi était figée, au milieu du groupe était apparu un vieil homme portant une tenue de samurai. Il était courbé et se tenait à une canne. A l’instar de naruto, ses yeux étaient fermés. Ses cheveux étaient mi long et il se dégagea de lui un grand calme.

-          Merci Ayato ojisan, commandant des akuma dit naruto en inclinant la tête en direction du vieil homme. Mais vous savez j’ai souvent payé mon manque d’information dans le passé.

-          Hoho vous connaissez mon nom en plus de ça, dit le vieil homme, mais rien d’impressionnant de la part d’un uzumaki, dit-il de façon ironique.

Lorsqu’il prononça le nom de naruto, il y eut un grand souffle qui se leva. Il se dégagea de lui une intention meurtrière telle que l’équipe de konoha recula d’un pas.

-          Quel aura monstrueux pensa itachi

-          Quelle puissance pensa koga et ce qui est le plus effrayant est l’effet qu’il a sur nous alors qu’il est dirigé vers naruto !!

-          Qu’est-ce qu’il a encore fait cet imbécile pour s’attirer les foudres d’un tel monstre en plus ça le fait rire.

Naruto de son côté était en pleine discussion avec son démon

-          IL est vraiment puissant le vieux, mais après avoir passé une décennie à combattre Madara, ce ne sera pas suffisant pour me faire plier.

-          Tu ne vois pas plus loin que le bout de ton nez ma parole ! hurla kyubi. Tu as vu la façon dont il a prononcé ton nom, il n’est pas dupe, il se doute de quelque chose.

-          Que fait tu du sceau qui est censé me protéger !

-          Tu devrais arrêter de lire des comtes ninja, tu penses vraiment que toutes les techniques sont infaillibles.

-          Dans ce cas la pourquoi personne à part ce vieux n’as eu de soupç

-          Je vois que tu as compris dit kyubi, La technique que tu as utilisée est un sceau et l’homme que tu as en face de toi est le plus grand spécialiste de sceau au monde, c’est tout à fait normal qu’il ait ressenti quelque chose lors de ton arrivée. Alors, que comptes-tu faire ?

-          Je vais le laisser faire afin de savoir ce qu’il sait vraiment ensuite j’aviserai.

-          Ne le sous-estime pas, tu as peut-être la puissance mais lui il a plu d’une centaine d’année de combat derrière lui. ATTENTION !!

De retour à la réalité naruto rattrapa un kunai entre ses doigts, mais le plus surprenant était surement le fait que le vieil uzumaki s’était déplacé tellement vite qu’on avait l’impression que le kunai était apparu de nulle part.

-          Si vous le prenez comme ça jiji, je n’ai pas le choix.

-          Approche gamin.

Du coin de l’œil, il vit son équipe se préparer a attaquer.IL se retourna vers eux.

-          N’attaquez surtout pas vous n’avez aucune chance.

-          En fait malgré ses airs distant, il tient à ses hommes pensa itachi.

-          Il est prêt à sacrifier sa vie pour nous sauver !! pensa kenga

-          Nous somme des une équipe de shinobi, on doit se soutenir dit yumi

-          Imbécile vous risquez de mourir et si ça arrive je ne pourrais plu bénéficiez des avantages que m’a accorder le sandaime. Si tu tiens tant que ça a mourir fait le sur autre mission, loin de moi.

A la suite de cette phrase, toute l’équipe tomba à la renverse. Naruto dégaina son wakizashi et disparut pour réapparaitre dans le dos du vieux.

-          C’est fini.

Au moment de trancher son adversaire, ce dernier se retourna et para avec sa canne.

-          Vraiment solide cette canne !!

-          Tu devrais apprendre à rester à ta place.

Le vieil homme lâcha sa canne d’une main et se prépara à frapper naruto. Vu la quantité de chakra que le jeune uzumaki percevait dans le poing de son aïeul, le coup lui briserai surement quelques os.

-          Au fait, dit naruto, j’oubliais, si vous ne voulais pas mourir, vous devriez regarder derrière vous.

Tout en disant cela, il pointa du doigt quelque chose situé derrière le vieux. Ce dernier se retourna et appercu le kunai qu’il avait lancé au début se dirigé à grande vitesse sur lui. Le chef des akuma utilisa la main qui était censé frapper naruto et l’orienta, paume en avant vers le kunai. Celui-ci fut comme aspiré par la main du vieil homme.

-          Ca suffit dit soudainement le vieux commandant, je voulais seulement tester le niveau de l’équipe que konoha nous envoie. Suivez-moi.

Naruto suivit de son équipe arrivèrent devant un grand bâtiment avec une spirale gravé dessus. Lorsqu’il pénétrèrent a l’intérieur, plusieurs ninja s’afférèrent à leurs taches. Ils portaient les mêmes vêtements que les capitaines à la différence qu’ils n’avaient pas de haori. Ils longèrent un couloir avec plusieurs portes, arriver au fond, le commandant ouvrit la dernières porte ; ils pénétrèrent dans une salle inondées de lumière. La salle était assez large, beaucoup plus grande que le bureau de l’hokage. Elle avait l’air d’avoir était construite pour accueillir du monde. Au fond de celle-ci, il y avait une immense baie vitrée qui donnait sur un immense jardin zen. Le vieil uzumaki se dirigea droit vers un bureau qui se trouver au centre de la pièce et s’assis derrière.Neuf personne vêtu de l’uniforme des akuma apparurent et se mirent en rang derriere l’équipe de naruto, de tel façon que le seul obstacle entre les ninjas de konoha et la porte était ces ninja d’élites. Le chef des uzumaki joignit les mains et prit la parole.

-          Je vous prie de m’excuser pour mon comportement mais la situation est grave.

-          Grave dit naruto en inclinant la tête et en souriant, on est en temps de guerre donc les mots comme grave ne veut plus rien dire.

-          Kensei, expliquez leur

-          Hai

Le membre des akuma qui leur avait parlé à l’entrée du village sortit du rang et vient se placer devant eux.

-          La situation est critique, nous somme attaqué de tous coté par des ennemies qui ne portent pas de signe distinctif d’aucun village. De plus nous n’avons aucun moyen de les identifier car comme vous avez dû le lire sur votre ordre de missions, ces ninjas sont masqués.

-          Pourquoi n’avez-vous pas essayer d’en capturer un afin de l’interroger ? demanda yumi.

-          Pour la simple et bonne raison qu’ils se suicident avant.

-          L’hokage nous envoie afin d’évaluer la situation et identifier l’ennemi, ce qui permettra à konoha d’envoyer les renforts adapté, déclara naruto.

-          D’accord dit le doyen, notre équipe d’éclaireur a récemment trouver le camp ennemi vous allez pouvoir vous y rendre accompagné de mon petit-fils.

-          Vous souhaitez nous coller un môme ? répondit naruto, surprit.

-          Rappelez toi la longévité des uzumaki, je te rappel que j’ai connu hashirama senju. Mon petit fils a environ ton âge.

-          Quand partons-nous ? demanda itachi.

-          Demain.

-          Ok, tout est dit je pense ?

-          En effet Kensei va vous montrer vos appartements, vous pouvez partir.

-          Merci ojisaan, dit naruto en s’inclinant.

-          Toutefois, j’aimerai m’entretenir avec naruto un petit moment.

-          Le moment de vérité, s’éclaffa kyubi.

-          Allez-y je vous rejoindrais plus tard…

Naruto poussa son équipe vers la sortie et ferma la porte, il ne resté dans le bureau que vieil uzumaki. La température de la pièce avait subitement descendu de plusieurs degrés. Après plusieurs minutes à s’observer mutuellement, le doyen se décida enfin à prendre la parole.

-          Je ne vais pas y aller par quatre chemins, qui es-tu ?

-          Uzumaki naruto, je l’ai déjà dit je crois. Je vous conseiller de manger beaucoup de poisson, a votre âge la mémoire n’est pu aussi efficace.

-          Je ne suis pas sénile !! Bref je sais d’après mes informations que tu es apparu grâce à un sceau au milieu du champ de bataille. Et apparemment, ce serai un sceau qui modifierai la réalité allié a sceau de téléportation. Les seules informations que je n’ai pas sont les modifications créent par votre kinjutsu.

-          Voyons,  je ne suis qu’un simple voyageur. De plus depuis quand accuse-t-on les gens sans preuve, quelle impolitesse.

-          Sans preuve hein…

Le vieux ninja tapa les paume de ses mains l’une contre l’autre et frappa le sol de son pied :

                                               Fuinjutsu : l’œil du Sage

Aussitôt apparut sous ses pieds la carte du monde ninja.

-          Vous voyez cette technique me permet de voir si un sceau interdit est utilisé. Par interdit j’entends par là un sceau contre nature.

-          Cooooooooool, ce sceau ne peut être utilisé que par un puissant uzumaki car il requiert un niveau de chakra et de compétence en fuinjutsu supérieur à la moyenne. Il diffuse une fine quantité de chakra et détecte les perturbations liées aux sceaux. C’est le même fonctionnement que le sonar.

-          En effet, c’est le principe dit le vieil uzumaki, surprit. Si ce jutsu n’existait pas, les ninjas d’uzu les plus puissants pourraient utiliser des kinjutsu sans être inquiété.

-          Si vous aviez autant de preuves contre moi, pourquoi ne pas m’avoir dénoncé à konoha ?

-          Pour être capable d’utiliser un jutsu d’un tel niveau, vous devez sûrement être un uzumaki. Donc ce sont des affaires qui doivent se régler en interne. Mais le probleme voyez-vous c’est que je ne connais pas vos objectifs.

-          Je ne vois pas de quoi vous parlez. De plus sans preuves, vous ne pouvez rien faire.

-          HAHAHAHA, la raison principale qui fait que j’ai appuyé ta version auprès de konoha est que je peux te faire déserteur ou assassin afin de te mettre dans le bingo book.

Naruto baissa la tête et se passa la main dans les cheveux et arrêta de sourire et ouvrit les yeux qu’il maintenait presque fermé la plupart du temps.

-          Je n’en attendais pas moins de hayato uzumaki.

Naruto posa la main sur la garde de son épée et libera son chakra. Le doyen du clan uzumaki se mit sur ses gardes.

-          Quel dégagement de puissance. De plus son expression a complètement changé on croirait une tout autre personne pensa le vieil homme. Dans l’hypothèse ou vous réussiriez à me battre, vous pensez vraiment pouvoir sortir du village sans problèmes. Avec un tel dégagement de puissance vous serez tout de suite repéré !

-          Repéré ? ne vous inquiété pas je suis plutôt du genre prudent.

Hayato se tourna vers la porte et détecta un sceau anti chakra.

-          Mais quand a-t-il eu le temps…serait-ce à ce moment-là ?

-          Vous commencez enfin à comprendre ; Au moment où j’ai poussé mon équipe vers la sortie, c’est moi qui refermé la porte.

-          Pourquoi gâcher un tel talent ?

-          Vous spéculez sur mes intentions vieil homme, j’ai des objectifs que je dois atteindre, c’est pour ça que j’ai atteint ce niveau. Je ne laisserai personne se mettre sur ma route.

-          Eclair moi dans ce cas-là, quel est ton projet.

-          Si vous tenez tant à le savoir, je souhaite apporter une paix durable au monde.

-          Un uzumaki avec de telles ambitions ne peut pas être mauvais, je te fais confiance.

-          De plus vous avez d’autres chat à fouetter je me trompe ? Vous ne pouvez pas vous permettre de mobiliser des ninja pour me surveiller vu votre situation.

-          Pfff quel gamin insolent tu fais. Va rejoindre ton équipe, on se voit demain.

 

A quelques centaines de mètres de là, dans une chambre d’hôtel, l’équipe de konoha tenait une réunion afin de connaitre le comportement à adopter face à leur nouveau capitaine. Koga était assis sur une chaise devant un bureau, yumi était assise sur le lit, les jambes repliées contre elle et enfin itachi était quand à lui, assis sur le bord de la fenêtre.

-          Vous pensez quoi du capitaine, demanda koga, sans préambule.

-          Ne l’appelle pas capitaine, il n’as rien d’un capitaine !! dit Yumi

-          Yumi, n’as-tu pas vu sa façon de se battre ainsi que la démonstration de puissance qu’il nous a faite lui répondit koga

-          De plus, ajouta itachi, malgré son jeune âge et ses pitreries,  il a une certaine expérience du combat. Les akumas non plus ne sont pas en reste. Toi qui es proche du clan uzumaki, peut tu nous dire qui ils sont, Koga ?

-          Mon père m’a raconté que les akuma étaient en fait l’élite d’uzu. Chaque capitaine doit passer une épreuve particulière. Cette épreuve consiste à se rendre à l’ile des démons, qui se trouve au sud d’Uzu. Dans cette ile se trouve des invocations puissantes dont le niveau de chakra est proche de celui des démons à queue. Ils doivent en capturer un et le sceller en eux. Cette épreuve permet à la fois de sélectionner les ninjas les plus puissants, mais aussi de réguler la puissance de ses bêtes sanguinaire qui vivent sur cette île.

Le silence était retombé dans la salle. Chacun médita sur la puissance militaire que possédait Uzushio. Des heures s’écoulèrent sans qu’un mot ne fût échangé, la nuit commenca a tomber. Yumi, se décida à briser le silence.

-          Mais que fait ce trouillard ?

-          De qui tu parles ? demanda itachi

-          De cet uzumaki de malheur !

-          Pourquoi tu t’inquiété pour lui ? Demanda Koga en souriant.

A la seconde ou il avait formulé cette question, koga regrettait déjà son audace. En effet, en entendant cette phrase, Yumi se mit à rougir de fureur et donna un coup de poing sur le haut du crane de son équipier.

-          Qui s’inquiéterait pour une loque pareille ?!! Bref je vais le chercher sinon il risque de mettre notre village dans l’embarras.

 

-          ATCHOUM, surement une jolie fille qui me complimente…

 

Yumi sortit de l’hôtel et se promena dans le village. Malgré tout, elle devait bien s’avouer que le village était magnifique de nuit. Il y’avait une multitude d’étales et de lumières. Autour d’eux gravitaient une joyeuse foule. Yumi se rappela de son objectif et se mit a la recherche de l’uzumaki. Soudain, elle entendit des exclamations de joies, elle se retourna et aperçu naruto au milieu d’une foule d’enfant en train de jouer aux toupies. C’était la première fois qu’elle le voyait comme ça ; il avait laissé tomber son sourire glacial pour un sourire chaleureux. Elle sourit, se retourna et le laissa profiter de ce moment.

 

Le lendemain, l’équipe de konoha se retrouva dans le bureau de l’uzukage. Ce dernier leur rappela les enjeux de la mission ainsi que leurs objectifs.

-          Vous serez accompagné durant cette mission de kensei, le capitaine la seconde division des akumas ainsi que de mon petit-fils.

-          Ou sont-ils ? demanda naruto

-          Entrez ! prononça hayato

La porte s’ouvrit laissant entrer kensei, ainsi qu’un second ninja beaucoup plus jeune que lui. Ce dernier portait aussi les vêtements de samouraï mais ne porter pas de haori ce qui signifier qu’il n’était pas capitaine. Les cheveux du nouveau étaient rouge et lui arrivaient aux épaules. Lorsqu’il releva la tête naruto malgré son calme apparent, était bouché bée. Dans les yeux du nouveau venu brillait le rinegan.

-          Voici mon petit fils Nagato Uzumaki