En route vers Uzu

par jamous

En route vers Uzu

 

Le lendemain, Naruto se réveilla aux aurores et alla se promener dans le village. En sortant de son repère,  il traversa la forêt et passa devant le portail du clan uchiwa, il y croisa yumi senju qui le foudroya du regard.

-          Pfff, je ne comprendrais jamais les femmes, toujours à s’énerver pour un rien.

-          Ne vous en fait pas, elle vous en voudra plus d’ici quelques années.

 

Naruto se retourna et vit sans surprise Obito uchiwa accompagné de l’homme a l’allure sévère qu’il avait vu la veille. Ce dernier prit la parole

-          Tu ne me présente pas à ton ami Obito ? demanda-t-il d’un ton sec.

-          Désolé père. Je te présente Uzumaki Naruto, Naruto je te présente mon père ryuken uchiwa le chef de notre clan.

-          Enchanté ryuken-san.

-          Que fait un uzumaki si loin de son village ?

-          Je suis en réalité un voyageur et comme je passais dans le coin et qu’on dit beaucoup de bien de konoha du côté d’uzu, je me suis dit pourquoi ne pas y faire un tour.

-          Obito m’a raconté que vous lui aviez sauvé la vie. Je vous suis éternellement reconnaissant.

-          Mais non voyons je n’ai rien fait mis à part retenir les ninjas ennemi le temps que les renforts arrivent.

-          Si vous avez besoin de quoique ce soit n’hésitez surtout pas à me le demander.

-          Ce n’est pas tomber dans l’oreille d’un sourd ! ricana kyubi.

-          C’est très généreux de votre part. Je suis désolé mais je dois vois laisser bye-bye.

Naruto leurs tourna le dos et agita sa main par-dessus son épaule. Ce geste surprit grandement le père d’obito tandis que ce dernier se retrouva avec une goutte derrière la tête face a ce comportement peu conventionnel. Alors qu’il marchait tranquillement en direction de chez ichiraku, un oiseau se posa sur son épaule.

-          L’hokage veut te voir.

-          Il ne perd pas de temps le vieux, il se sert déjà de nous.

-          Allons voir ce qu’il veut ça peut être intéressant.

Les pas de naruto l’avaient mené devant le bureau de l’hokage. Il frappa a la porte et attendit l’autorisation d’entrer. Lorsqu’il la reçu, il pénétra a l’intérieur et se retrouva face au vieux ninja. Lorsque le voyageur entra, l’hokage l’accueillit avec un sourire chaleureux.

-          Alors bien dormi ?

-          Très bien, merci et vous ?

-          Vous savez lorsqu’on a un toit sur la tête, on n’a pas de raison de se plaindre

-          Hahaha il a le sens de l’humour le vieux, il sait qu’il ne t’a pas donné de logement !

-          Bref passons, je vous ai fait venir ici afin que de vous confier une mission de la plus haute importance.

-          Vous me confiez une mission importante alors que je viens d’arriver ? naruto avait prononcé cette phrase avec son habituel sourire froid.

-          Bien sûr, Uzu a appuyer votre histoire, de plus ça ne se fera pas sans une équipe.

-          C’est quoi cette histoire kyubi

-          Le sceau du rikudo !

-          Je ne comprends pas 

-          Afin d’éviter de trop déranger le cycle du temps, le sceau essaye de t’incruster dans cette période en te couvrant

-          Cool !!

-          Imbécile ce n’est pas cool du tout !!! on est chanceux que tu n’es pas dit que t’était un kage ou autre chose du genre car les pouvoirs du sceau sont limités.

-          Heureusement que j’ai dit qu’on ne vivait pas vraiment à Uzu et que notre pseudo maitre n’était même pas affilié à uzu

Naruto coupa sa connexion mental et reprit le cours de sa conversation avec l’hokage.

-          Quel est cette mission ?

-          Le village d’Uzu est en très grande difficulté face à des ninjas masqués. Votre but premier sera de collecter des informations sur cet ennemi. Ensuite vous devrez aussi prêter main forte aux ninjas d’uzu. Enfin, en fonction de vos informations on enverra les renforts qui seront le mieux adapté à la situation. Des questions ?

-          Qu’est-ce que j’y gagne ?

Il y eut un silence dans le bureau de l’hokage. On pouvait lire la stupéfaction sur le visage du vieux sage. Par contre le visage de naruto resté toujours aussi figé.

-          Qu’est-ce que vous dites ? Savez-vous qu’on parle de votre nation ?

-          Ho j’ai très bien saisi seulement je sais aussi que vous m’envoyer au casse-pipe afin de tester ma loyauté et au pire si je meurs ce ne sera pas une grosse perte n’est-ce pas hokage-san ?

-          D’accord que voulez-vous ?

-          Je souhaite choisir un membre de l’équipe.

-          Qui ça ?

-          Le petit Itachi uchiwa.

-          C’est impossible, c’est le petit-fils du leader du clan uchiwa et il est à peine chunin.

-          S’il est ninja il ne peut pas refuser un ordre direct de l’hokage.

-          C’est d’accord souffla l’hokage, mais tachez de ne pas me décevoir, votre équipe vous rejoindra aux portes du village.

-          Merci hokage san.

Arrivée aux portes du village, naruto reconnut la jeune uchiwa qu’il avait bousculé suivit de son coéquipier. Un peu à l’écart il y avait un enfant qui devait avoir onze ans et qui regardait le ciel d’un air pensif. Naruto reconnut tout de suite le petit Itachi.

 

-          Saluuut tout le monde comment ça va aujourd’hui ? bien j’espère ?

Seul le silence accueillit ses paroles. Tous le regardèrent avec des yeux ronds. Yumi fut la première à réagir. Elle alla vers lui et le saisi par le col de son haori.

-          Qu’est-ce que tu fous ici t’est venu nous ennuyer c’est ça ?

-          Non pas du tout je suis venu vous accompagné.

-          Tu devrais partir avant que mon capitaine d’équipe n’arrive, il ne sera peut-être pas aussi gentil que moi.

-          Bien sûr que si il est gentil !!

-          Comment tu sais ca toi, tu le connais peut-être ?

-          En effet, je vous présente votre nouveau capitaine uzumaki naruto ; pour vous servir !!

-          Impossible souffla koga

Pour prouver ses dire, naruto sorti un parchemin de son haori avec le sceau du hokage. Il le rangea ensuite et posa doucement sa main sur celle de yumi qui le tenait toujours par le col.

-          Je te prierai à l’ avenir de faire attention à la façon dont tu t’adresses à ton capitaine. Je t’en serai très reconnaissant.

Soudain Naruto entrouvrit les yeux et ce fut le choc. Tout le corps de Yumi ne demanda qu’une chose, lâcher la veste de cet homme ; comme si une volonté écrasante essayait d’annihiler sa propre volonté. Elle pensa tout de suite à un genjutsu mais elle en était sûr, les effets d’un genjutsu était différent. Lorsqu’il lui tourna le dos pour s’adresser au reste de l’équipe, elle put enfin respirer normalement.

-          Pourrais-je connaitre vos noms ?

-          Je m’appelle koga senju.

-          Je suis itachi uchiwa, enchanté.

-          Senju, tu fais donc partie du clan du 1er hokage. Maitrises-tu le mokuton ?

-          Juste quelques techniques

-          Impressionnant, et toi petit maitrise-tu ton sharingan ?

-          Oui j’ai les trois tomoe.

-          Bien  je présume que yumi-chan aussi ?

-          Arrête de jouer le capitaine, tu as le même âge que nous et tu es surement plus faible que nous je ne t’accepterai jamais comme capitaine !!

-          Bien, bien allons-y.

Tout en disant cela, il frappa des mains et commença à avancer en direction d’uzu, comme si la remarque de Yumi ne l’avait pas atteint.

-          Voilà comment on va s’organiser durant le voyage moi et itachi-chan à l’avant et koga et yumi à l’arrière des questions ?

-          Vous ne nous demandez pas nos affinités ou nos domaines de prédilection afin de facilité le travail d’équipe durant les combats ? demanda koga.

-          Non c’est inutile J’ai déjà lu vos dossiers. De plus si on peut éviter l’affrontement ce serait mieux.

-          Quelle remarque de froussard ! s’exclama yumi.

-          Yumi ! s’exclama itachi, si le combat peut-être éviter ou est le mal. Nous sommes en guerre, n’es-tu donc pas las de tous ces combats.

Le regard de Yumi s’adoucit aussitôt, elle se baissa afin d’être à la hauteur d’Itachi et lui posa une main sur la tête de son neuveu. Naruto, pour le peu de temps qu’il la connaissait n’avait jamais vu ce regard sur son visage et il la trouvât très belle à ce moment-là.

-          Ne fait surtout pas cette erreur, prononça kyubi d’une voix que naruto ne lui connaissait pas.

-          De quoi tu parles kurama

-          Je suis dans ton esprit ne l’oublie pas et même sans ca sa se voit comme le nez au milieu de la figure que tu t’attaches à elle. Tient toi en juste au plan. Que pense tu qu’il se passera lorsqu’elle verra que tu n’es pas aussi faible que tu veux bien le faire croire. Regarde juste la réaction du vieux lorsqu’il a juste entre aperçu ce dont tu es capable.

-          Tu n’as pas confiance en la nature humaine kurama ?

-          HAHAHA ricana kyubi

-          J’ai dit quelque chose de drôle ? demanda naruto en penchant la tête.

-          C’est mot pour mot ce que m’avait dit le vieil ermite avant sa mort. Espérons que tu réussisses aussi bien  que lui.

Lorsque naruto revient à lui il prit le départ avec son équipe nouvellement formé. Comme prévu il se retrouva en tête du groupe avec à ses coté Itachi. Alors qu’ils sautaient d’arbre en arbre, Naruto entama la conversation ;

-          Alors à ce qu’il parait tu as un avenir prometteur au sein de konoha. Après tout ce  n’est pas vraiment surprenant de la part d’un membre du clan Uchiwa.

-          S’il vous plait ne me réduisait pas à un membre de clan.

-          Aurais-tu honte de faire partie de ce clan ? Pourtant la plupart des membres de clan ne jure que par leur affiliation à ce groupe.

-          Je n’ai pas honte de mon appartenance au clan mais je suis aussi un ninja de konoha avec ma propre personnalité.

-          D’accord itachi, dans ce cas je vais essayer d’apprendre à te connaitre, dit naruto. J’ai cru comprendre que comme moi tu n’aimais pas la violence, n’est-ce pas un peu contradictoire pour un ninja ?

-          Non un ninja n’est pas toujours obligé d’utiliser la violence. Le dialogue est aussi une arme. Un de mes rêves les plus chers est d’apporter la paix à konoha.

-          Mais que faire lorsque le dialogue atteint ses limites ? De plus ne penser qu’à konoha n’est-ce pas égoïste ?

Le sourire de naruto s’était élargi et ses yeux étaient tellement plissés qu’on pouvait se demander comment il pouvait s’orienter.

 

-          Hahaha quel fin manipulateur tu fais, s’esclaffa Kyubi.

-          Je n’aime pas trop faire ça mais je n’ai pas le choix.

-          Tu le connais très bien et tu sais qu’avec tout le baratin que tu lui as servi, il en arrivera aux conclusions que nous souhaitons.

Naruto ne répondit pas et se contenta de regarder devant lui. De son coté, Itachi était bouche bée. Ce ninja, malgré son air imbécile, était un homme qu’il ne fallait pas prendre à la légère. De plus, la dernière parole qu’il avait prononcé ne l’avait pas laissé indifférent.

-          On approche d’Uzu, soyez sur vos gardes, les ennemis sont peut-être aux alentours, ordonna naruto.

Alors qu’ils avançaient, naruto stoppa net sa course forçant le reste de l’équipe à faire de même. Il descendit de l’arbre sur lequel il était perché.

-          qu’est-ce qu’il y a ? demanda koga surprit par ce brusque arrêt.

-          Un sceau, hein…

-          Quel sceau ? demanda yumi. Je ne vois rien du tout.

-          Les uzumaki !! s’exclama itachi

-          Bingo ! sourit naruto de façon reptilienne. Malgré votre sharingan, je m’attends pas à ce que vous puissiez détecter ce sceau, c’est l’œuvre des maîtres dans ce domaines, c’est un kekai (barrière) qui protège uzu.

Naruto leva sa main et l’avança lentement. Soudain ses doigts subirent un choc électrique. On pouvait aisément imaginer la barrière qui bloqué le chemin.

-          Ne surestimez pas votre clan, koga est un maitre en fuinjutsu, il peut très bien se chargé de cette barrière !

-          Voyons, je ne fais que dire des faits rien de plus. De plus je pense que votre amis koga est du même avis que moi n’est-ce pas ?

-          Koga explique lui que…

-          Laisse tomber, mon père me parle souvent de ma grand-mère et de ses sceau. Crois-moi si on devait se comparer a eu dans le domaine du fuinjutsu, on passera pour des genin.

-          Que fait-on alors ? interrogea itachi.

Soudain ils sentirent un chakra écrasent qui emplit l’atmosphère. Koga était surprit, ce chakra était si dense et menaçant. Malgré ça, leur capitaine gardait le sourire. Tout à coup, quatre personnes apparurent devant eux. Elles portaient toutes des habits de samouraï semblable a ceux du shodaime a la différence qu’il portait un haori noir sur le dos de chacun était marqué un numéro. Il portait tous un bandeau avec un tourbillon gravé dessus. Celui qui était en tête du groupe devait mesurer 1m85, il avait les cheveux bruns et un visage assez fin. Ses cheveux lui arrivait aux omoplates. Lorsqu’il prit la parole, ce fut d’une voix grave et d’un ton neutre.

-          Ninjas de konoha, nous vous attendions. Suivez-nous.

Il fit signe un signe de tête a son compagnon et celui-ci se mit a composer une longue série de signes. A la fin de celle-ci, il plaqua ses mains l’une contre l’autre et une onde de choc ayant pour origine ses mains se propagea. Et là se fut comme la réalité elle-même se fissura et explosa laissant place à un immense village. Alors qu’ils se dirigeaient vers le village, koga interrogea naruto.

-          Qui sont-ils ? demanda koga a naruto

-          C’est une partie de l’élite d’Uzu, laissez-moi vous présenter les capitaines de division :

LES AKUMA