Où les Bisounours attaquent Konoha

par Irishimaru

Note de l’autatrice (qui normalement devrait être stressée) :

 

Quand je pense que dans deux semaines c’est le brevet…Je me dis que je suis mal…Enfin bon…

Deuxieme chapter ! J’espere qu’il vous plaira

 

 

 

Pendant que les Bisounours attaquent Konoha on se rend compte les lecteurs sont pervers…

 

 

« Naaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaannnnn !!! »

« Arrête une peu tu veux ?!Ton comportement est puéril !! »

« Rien à battre !!! »

 

Hinata soupira bruyamment et resserra l’étau de ses mains sur sa prise…sa petite sœur…

 

« Arrête j’te dis ! Si j’arrive en retard, Ino va me tuer ! »

« Je t’ai dit que sa ne m’intéressait pas ! »

 

Quelle sale petite garce…Et le respect aux ainés tu connais ?!

 

« Hey ! Hinata !Hanabi ! »

« N…Na…Naruto ! »

 

Notre petite tornade blonde s’avança tout souriant vers nos deux sœurs dont l’une rivalisait avec la couleur des tomates.

 

« Comment sa va ? » 

« Bi…B…bien…merci et t…toi ? »

« Bi…B…bien, putain Onee chan ! Arrête de bégayer quand tu vois ce type c’est dégradent pour les Hyugas ! »

 

Si un regard pouvait tuer, les yeux d’Hinata auraient bazooker-déchiqueter-découper-macher-écrabouiller-mitrailler-cuit-digérer son adorable petite sœur…Heureusement pour notre petit poussin blanc, le baka n’utilisa pas ces quelques neurones pour « décrypter » ce qu’avait déblater la petite peste…

Il passa ses mais derrière la nuque et ressortit son stupide sourire niais.

 

« EuhhhHinata-chan,tu pourrais m’accorder deux petites minutes s’il te plait »

 

Quelle question ! Il pouvait même lui demander de danser la samba à poil si il voulait qu’elle serait partante !

 

« Bien sur,Naruto-kun… »

 

Aussitôt dis aussitôt fait, notre jolie kunoichi suivit Naruto docilement. Après quelques minutes à marcher dans le silence vers une ruelle abandonné, le blond se retournât et fit face a une Hinata passablement inquiète du comportement de son « ami »

 

« NarNaruto-kun ? Que se p..passe t’il ? »

« Chut Hinata-chan… »

 

Le jeune homme passat sa main sur la joue blanche d’Hinata qui rougit instantanément. Heureux de l’effet produit, le blondinet passât son autre main dans le dos de la jeune fille et approcha ses lèvres des siennes.

 

« Na…Naruto-kun ! »

« Hinata-chan,il ya quelque chose que je voulais faire depuis longtemps… »

 

Il passât sa langue sur les douces lèvres de la jeune fille, en profitant pour humer son parfum. Puis, sans hésiter, il écrasa un baiser langoureux, caressant de son muscle buccal le palais de son amie.

Celle-ci, surprise, se débarrassa bien vite du choc occasionné et passât ses bras autour du cou de Naruto.

Le blond quitta sa bouche pour atteindre le cou de cygne d’Hinata, mordillant, léchant, embrassant la peau blanche, puis descendit vers sa poitrine, faisant vibrer sa partenaire.

Avec un sourire, le jeune homme descendit encore plus bas, plus bas, plus bas…

 

« Naruto-kun ! »

 

***************************************************************************

 

Hinata se réveilla en sueur ce matin là, son précédent rêve l’avait envoyé TRES loin dans le ciel…Elle ferma les yeux et repensa a cette nuit…féerique…mais, solitaire…

 

***************************************************************************

 

« … »

« … »

« Non, franchement, vous ne trouvez pas que c’est une bonne idée ? C’est génial ! J’ai l’impression de retomber en enfance !EuhhhSakura, Saï…Sa va ? »

« … Comment dire… »

« …En tout cas c’est sur sa mettra de la couleur dans le village… »

 

Tsunade venait d’avoir une fabuleuse, une merveilleuse, une fantastique idée…Une fête pour les chunnins…avec pour thème, les Bisounours

 

« Je vois que vous êtes pour donc je vais si… »

« EuhhhTsunade-sensei,sans vouloir vous offenser… »

« Euhh …Oui je dirais même plus sans vouloir vous offenser… »

« Les Bisounours…enfin quoi ce n’est pas … »

 

La jeune rose chercha ses mots, comment dire a l’Hokage que les Bisounours était beaucoup mieux cloués sur une porte, en poupées vaudou qu’en thème de fête  sur des chapeaux de « gamins » de bientôt 22 ans?

Impossible me diriez vous ? Et bien utilisons alors la délicatesse de Saï…

 

« Sakura veut dire que votre idée ne tiens pas du génie… »

 

Quelqu’un connait une bonne boutique de pompes funèbres ?

 

S’attendant à subir les foudres de la Cinquième, Saï ferma les yeux mais le coup ne vint pas…Presque inquiet d’être encore en vie, il leva la tête vers la femme qui contre toute attente avait les larmes aux yeux…

 

« Tsu…Tsunade-sensei ?!Vous allez bien ?

 

Et oui, la ninja la plus forte de ce monde fondit en larmes …pour des Bisounours.

 

« Bouaaaaaaaaaaahahahahahahha !!!Ce n’est pas juste ! Snif, personne ne m’aime ! Pas même les Bisounours ! Bouaaaaaaaaaaaaaaahahahahahahahhahhahhahahahahahahaaaaa !!!!!

 

Soudain la porte du bureau s’ouvrit en grand, laissant apparaitre une Shizune,des poches sous les yeux et un biberon a la main

 

« Ah,Sakura,Saï, vous êtes la !Enfin, je devais vous prévenir que l’Hokage avait été victime d’un genjutsu très puissant qui lui a fait perdre la raison…D’où le comportement bizarre qu’elle a …Et j’aurais besoin de votre aide pour s’en occuper… »

 

Tsunade se mit par terre, se déplaçant a quatre pattes et sortit de derrière son bureau un Bisounours rose.

 

« Patounet ! T’es mon patounet à moi ! »

« Qu’elle est chou ! »

 

Saï tourna rapidement la tête vers sa coéquipière et vers l’assistante de l’Hokage, celles-ci se mettaient a jouer avec Tsunade, babillant des bêtises sans queue ni tête

 

« Oh mais oui, c’est qu’elle est mimi la Tsutsu Oh oui elle est mimi ! »

 

Euhhhh…ouais des bêtises de ce genre …

Saï se précipita vers la sortie et courut hors du bâtiment pour se retrouver…à Bisounoursland !

 

« Noooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooon !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! »

 

***************************************************************************

 

Saï se réveilla en sueur ce matin là, son précédent rêve l’avait envoyé TRES loin en enfer…Il  ferma les yeux et repensa a cette nuit…déroutante …et si débile …

 

***************************************************************************

 

Note de l’autatrice (toujours pas stressée) :

 

Je crois bien que j’écris le mieux la nuit, mon coté débilitude doit ressortir…d’où cette débilité sans nom que j’ai pondu…

Je cherche une béta-lectrice,et oui comme vous l’avez surement remarqués, je suis nulle en conjugaison, grammaire et orthographe(le français ayant décider de me faire la gueule )

 

Et…franchement entre nous…vous y avez cru entre Naruto et Hinata, hein ?bande de petit pervers !

 

Enjoy