Transition difficile

par Manu-chan

Après le départ de Naruto, une transition difficile!




Les choses ne restent jamais les même. Rien n'est immuable. Des évènements pouvaient en être la cause. Le départ de Sasuke avait attristé tout le monde au village, il fut la cause de ces changements. Le premier déclic fut le départ de Naruto avec Jiraiya-sama. Il nous avait simplement dit qu'il partait pour quelques années s'entraîner afin de devenir encore plus fort. Sakura avait demander à Tsunade-sama de devenir son élève. Shikamaru aida Iruka-sensei à l'académie de ninja. Lee se remit à son entraînement, surveillé de près par Gai-sensei. Neji s'entraînait maintenant avec son oncle, Hiashi Hyuuga.

Mais personne ne se sentit plus abandonné que moi. Peut-être un peu Hinata. J'avais deviné que Naruto lui plaisait et je crois que son départ l'a attristé énormément. Mais elle avait un autre but dans son esprit, devenir encore plus forte, pour ne plus être inutile. Sakura aussi a du se sentir bien seule, Sasuke, puis maintenant Naruto. Je crois que Kakashi-sensei lui a beaucoup remonté le moral. Il venait la voir régulièrement.

Et moi, j'essayais de progresser du mieux que je pouvais. Mais je sentais bien que je ne faisais que du surplace. Orochimaru et l'Akatsuki cessèrent leurs activités pendant un long moment. On n'avait plus de missions, le pays était en paix. Mon équipe ne se réunissait plus. Je n'avais personne à voir. Passant devant le magasin de fleur, je voyais souvent Sakura et Ino discuter ensemble. Hinata était toujours en compagnie de Kiba et de Shino. Choji rendait visite à Shikamaru après son entraînement quotidien avec son père. Neji était constamment avec son oncle et en passant devant chez lui, je voyais qu'Hinata lui servait le thé tout en parlant. Et enfin, Lee venait me voir de temps en temps avec Gai-sensei, lors de ces moments de repos.

Je me sentais abandonnée, et c'est-là que je mettais rendu compte que je n'avais pas d'amis, à part Lee. On me saluait quand on me voyait, Hinata échangeait souvent quelques mots avec moi par politesse. Peut-être qu'elle avait perçue ma solitude.

Un jour, je me rendis à mon terrain d'entraînement. Je passais devant la demeure des Hyuuga. J'entendis quelqu'un m'appeler.

« Tenten-san! »

Elle courut vers moi.

« Bonjour Hinata, lui dis-je avec un sourire.

Je lui en fut très reconnaissante pour cette invitation.

«  Désolée Hinata, mais je dois m'entraîner encore, je ne progresse pas beaucoup en ce moment. Merci quand même!

J'étais triste maintenant, je ne voulais pas m'incruster dans l'équipe d'Hinata et encore moins chez Neji. Pourtant j'en avais envie, car je me sentais seule. Si seule.

« Tenten-san, ça ne va pas? »

Hinata me posa cette question parce que j'avais les larmes aux yeux.

« Oui, ça va très bien, j'ai une petite poussière dans l'oeil. Je dois y aller, merci beaucoup Hinata!! »

Et je partit en souriant et je lui fit un signe de la main. Je n'avais pas envie qu'elle s'inquiète pour moi et je n'étais pas du genre à me confier, non plus.

J'étais arrivée à mon terrain d'entraînement, j'avais prévu de me perfectionner avec mes nunchaku. Je m'entraînai jusqu'à la tombée de la nuit. A la fin de ma séance, je mourrais de faim. Je pris mes affaires et je rejoignis ma maison en courant. Je vis Neji devant son manoir et je lui fit un petit coucou de la main. Il me répondit d'un signe de tête.

Le lendemain après midi, je m'entraînais encore au même endroit. Sur le chemin du retour, j'aperçus encore une fois Neji. Comme je ne courais pas cette fois-ci, je le saluai simplement tout en marchant.

« Salut, Neji!

Et je repartis.

Le lendemain, ce fut en allant m'entraîner que je vis Neji.

« Salut, Neji!!

Je sentis une vague de colère monter en moi. Alors comme ça, ses nombreux entraînements avec moi étaient nuls. Ça ne lui servait à rien? Il perdait son temps?

« Comme tu veux, salut!! »

Je lui avais répondu d'un ton sec, mais je me sentis vraiment blessée par sa remarque. Sur le chemin du retour, il était encore là, mais je fis celle qui ne le voyait pas.

Le lendemain matin, Neji n'était plus là. J'eus un petit pincement au coeur. J'arrivai à mon terrain d'entraînement, et je le vis. Il se mit en position de combat. Instinctivement, je préparai mes shurikens et les lançai sur lui. Il les évita avec une facilité déconcertante. Je remarquais qu'il avait fait des progrès. Je recommençai, jurant que je le ferais jusqu'à ce qu'il soit touché.

Au bout d'un moment je me mis à genou, épuisée par cet entraînement. Neji me regarda de ces yeux blancs, impassibles.

« Qu'est-ce que tu veux me prouver, Neji!! Je sais que je n'ai pas progressé!

J'étais maintenant en colère. Neji me regardait avec un peu d'étonnement dans ses yeux.

« Je ne te rabaisse pas, je voulais te montrer qu'en s'entraînant on progresse forcément. Tu vas progresser Tenten, tu commences déjà: ton lancer est plus précis. »

La colère m'avait encore envahit. Je serrai mon shuriken dans ma main, ignorant le sang qui coulait.

« Et comment veux-tu que je progresse en étant toute seule!?!

J'avais maintenant compris pourquoi je le croisais tout les jours ces derniers temps. Cette attention me fit un peu plaisir.

Je le regardai avec une pointe de tristesse dans les yeux.

« Dans ce cas-là Neji, entraîne toi bien, consacre ta vie à ça et ne t'occupe pas des autres. Ne t'occupe pas de moi!

J'étais totalement hors de moi. Neji ne réagit pas à ma dernière réplique, ce qui confirma que j'avais raison. J'entendais quelqu'un arriver derrière moi. Je me retournai et vis Lee et Gai s'approcher. Ils n'avaient apparemment pas entendu notre conversation.

« Neji, Tenten!! Je vous cherchais, nous dit Gai! Nous avons une mission!

Gai allait répondre mais Neji fit un signe de tête pour l'en dissuader. Je partis ensuite encore plus en colère que je ne l'étais. Ce n'était que le soir que je me rendit compte de l'ampleur de mes paroles. J'allais être sérieusement puni car j'avais refusé une mission.

Le lendemain matin, j'avais décidé de prendre un jour de repos. Je déambulais dans la ville. Puis mes pas m'amenèrent au terrain d'entraînement de notre équipe. Je fus stupéfaite de voir Neji, Lee et Gai en train de s'entraîner. Lee me vit et vint à ma rencontre.

« Vous n'êtes pas en mission? Demandai-je, oubliant la dispute de la veille.

Je regardai Neji avec une rage contenue dans les yeux.

« Les hommes ne comprennent jamais rien aux femmes!! »

J'avais dit cette phrase dans un murmure. Cette histoire me fatiguait plus qu'autre chose finalement.

Neji parut choqué par cet remarque, mais il afficha ensuite un air sûr de lui.

« Bon, je crois qu'il faut commencer l'entraînement parce qu'il y a quelqu'un ici qui a pris du retard!! »

J'avais compris qu'il me provoquait, mais j'avais décidé de ne pas rentrer dans son jeu.

« Vous n'avez rien dit à l'Hokage concernant mon refus de mission?

Et je me remis enfin à sourire, l'équipe existait à nouveau. Ma famille m'avait enfin comprise. Et l'homme que j'aime fait beaucoup plus attention à moi que je ne le pensais.





Voilà, un petit one-shot comme ça...J'espère que ça vous plaît!

Laissez moi votre avis, s'il vous plaît!!!

Un léger Neji/tenten! Lol!

Merci beaucoup!!

Kiss!