Profiter de la vie quoi que vous fassiez car vous n'en sortirez pas vivant !

par plokijuh

I go down my wrist with a shaky start,

Je descend mon poignet avec un début incertain
and as I finish that mark it doesn't feel so bad.

Et comme je fini cette marque, sa va pas pire
So I add another and watch the skin part,

J’ai donc ajouté une autre et montre une partie de la peau
Then stop myself of the cure that keeps me from being sad.

Arrête la méthode qui me garde triste

 

***

 

 

« Oh ! Je ne vous avait pas vue monsieur Sarutobi ! »

 

Houlà ! Pas de chance pour Tsunade, le directeur est arrivé au mauvais moment on peut dire. Ha, notre cher directeur que nous adorons ! Âgé de ses soixante-quatorze ans, avec ça petite barbichette, et ses trois cheveux qui on prit un coup de vieux en devenant blanc. Et d’après ses yeux froncées, on en déduit qu’il avait compris la fin de la conversation, heu non, de l’engueulade entre Naruto et Tsunade.

 

« Hm ! Et pour ma question Tsunade ?

-         De quelle question ? »

 

Merde bien essayer ça, mais il n’a pas l’air d’y croire…

 

« Sur l’abus de pourvoir Tsunade !

-         Ho de ça ! »

 

Haha ! Vous devriez voir sa tête, elle a vraiment l’air innocente ! Malheureusement pour elle je crois que Sarutobi attend plus d’explication.

 

« Et bien moi et un de mes charmants élèves, Mrs. Uzumaki ! (pff ! On y croit, on y croit), étions justement en train de parler, ou plutôt, de faire un débat, sur l’abus de pourvoir de nos supérieurs ! Et j’ai décidé de faire un exemple avec Mrs. Uzumaki sur le sujet ! »

 

La vache, elle pense vite la vieille quand elle veut ! De plus Sarutobi à l’air d’y croire cette fois

 

« Et vous faite souvent des débats durant des cours de mathématiques ? »

 

C’était l’un des nouveaux qui avait pris la parole ! Il était beau, très beau tout comme les deux autres ! Il avait de longs cheveux noir soyeux qui lui descendaient en bas des reins, attacher d’un simple élastique ! Malgré le fait qu’elle soit une professeure, Tsunade, lui envoya un regard à glacé le sang ! Il ne broncha pas, comme si il en avait l’habitude.

 

Il n’avait pas non plus l’air intimidé de tous les regards des élèves pointés sur lui. De plus c’est rare que des élèves défi si ouvertement Tsunade, qui plus est, devant le directeur !

 

« Alors ! S’obstina-t-il. »

 

J’avais raison, il voulait vraiment ridiculiser Tsunade ! De plus, Naruto toujours fidèle à lui-même, ne remarqua pas le combat subtile que ce lançait Tsunade et le nouveau, et s’obligea à rajouter de l’huile sur le feu.

 

« De toute façon ce n’est même pas vr… »

 

Wow ! Merde ! Le réflexe de la mort qu’a eu Tsunade ! Ayant remarqué le danger, Naruto bien sur, elle lui à carrément balancer sa main sur sa bouche, ce qui l’a presque fait tomber de sa chaise, car sa eu l’effet d’une énorme claque ! Elle a de la chance d’avoir réagit à temps aussi non je pense qu’elle aurait de gros problème.

 

Elle enchaîna rapidement. – De toute façon nous étions rendus à la conclusion que les supérieurs ne font pas d’abus de pouvoir sur leurs employés ou étudiant, donc le sujet est clos !

 

Une chance qu’elle hôte sa main je crois bien que Naruto étais sérieusement en train de manquer d’air ! Haha merde, pas de chance pour lui, il a une grosse marque rouge autour de la bouche, trop marrant !

 

« Pff ! Pathétique ! »

 

Non mais ho ! Sa va les commentaires désobligeants ! Je me retournai et pus constater que Temari pensais comme moi, mais Tenten elle, elle était complètement dans les vapes, va savoir pourquoi !

 

« Dit moi toi, tu as un probl’ ou quoi ? »

 

Voilà, Temari est énervé ! Par contre, elle devrait faire attention, le directeur n’a pas l’air d’humeur à l’entendre gueuler.

 

« Arrêtez ce bavardage inutile, Temari veuillez vous rassoir immédiatement ! »

 

Sec et clair, dite donc, il a encore du pouvoir le grincheux. Temari ce rassit donc s’en pour autant ce calmer tandis que le nouveau effronté -et oui j’écoute mes parents quand ils dissent « À les jeunes d’aujourd’hui, tous des effrontés !!! »- c’était retirer muettement en reculant d’un pas.

 

« Donc je vous laisse nos nouveaux étudiant, Tsunade !

-         Parfait Sarutobi, je m’en occuperais comme il se doit ! »

 

Haha le regard qu’elle vient de lancer à effronté, si il pas comprit encore qu’ici Tsunade est puissante je tiens tête à mon père la prochaine fois ou j’aurais droit à un traitement semblable à celui d’y hier !

 

« Ca devrait plutôt être à nous, de s’occuper de cette classe, et plus précisément, du professeur ! »

 

Heu ok, je retire ! C’était un pari stupide fait avec moi-même donc j’ai le droit d’annuler cette promesse quand je veux ! Mais faut dire que ce nouveau il va tout droit vers une mort atroce. Affronter Tsunade, désoler mon grand mais il te faudra plus que t’as belle gueule pour t’en sortir, du courage voilà ce qu’il faut et une bonne assurance aussi !

 

Le directeur, accompagné d’un soupir d’abandon, quitta la classe laissant trois jeunes hommes devant celle-ci (tout un directeur dite donc) ! Mon regard dévia sur celui du centre. Je roulai des yeux, mais c’était quoi ce mec ? Il se croit drôle ou quoi de faire semblant de dormir devant la classe ! Dos courbé, pupille baiser et ronflement accompagnateurs, il est un très bon comédien, non, mais attendez, j’y crois pas, il ne fait pas juste semblant, cette chose dort vraiment debout devant la classe !

 

« Hé l’idiot ferme la bouche tu vas baver ! »

 

Temari l’a, je crois, remarqué elle aussi ! Ses yeux lances des éclairs et elle se retient de pas aller elle-même fermer sa bouche et boucher son nez par la même occasion. -Ben oui quoi, c’est désagréable d’entendre ronfler !- Pourtant malgré le ton rude de Temari le somnambule ne fit aucun geste pour montrer qu’il était bien équilibrer mentalement !

 

Mon regard se tourna ensuite vers le dernier plus en retrait mais tout aussi sublime ! Il était lui aussi maussade et ne montrait aucun signe d’intérêt à être ici ! C’est cheveux corbeau ressortait affreusement pour causse de son visage blafard ! C’est yeux, ayant surement remarqué un regard appuyer sur lui, se déplacèrent de façon à croiser les miens ! Ses yeux ombres me fixèrent avec une telle intensité ! Pourtant je ne détournai point le regard et continua mon examen ! C’était comme ça, je l’examinais et lui il en faisait de même ! Ayant remarqué son torse musclé, comme la plupart des adolescents normaux, je remontai vers son visage. Il me fixait toujours si intensément, mais ne montrait aucune expression ! Soudain, notre connexion visuelle brisa quand son acolyte à sa droite s’écroula sur lui, toujours endormi !

 

« Puis-je savoir vos noms ! »

 

Tsunade se foutait pas mal des nouveaux, ne les aimants déjà pas !

 

« Neiji Hyuga !

-         Je m’en souviendrais alors ! Tsunade avait croisé les bras sourire sadique au coin des lèvres !

-         Comme vous voulez, mais n’en attendez pas autant de ma part ! Il était maussade et ne montrait aucune émotion comme son autre ami éveillé !

-         Tss… Et celui qui dort et qui se ramassé deux heures de colles ce soir ? Demanda Tsunade énerver par deux des trois morveux qui lui manquaient impunément de respect !

-         Lui, c’est Shikamaru Nara !

-         Sasuke Uchiwa ! Continua le dernier. Ses yeux vides me fixèrent à nouveau, toujours aussi intensément, tandis qu’il était supposer s’adresser à toute la classe ! Cela me mise mal à l’aise, mais je ne me laissai pas abattre et relança le contact visuel !

-         Bon d’accord, aller vous asseoir et faites vous des amis, à moins qu’ils soient trop bien pour vous ! »

 

Tsunade voulait ce vengé, c’était certain. Vous me direz que ce professeur est complètement cinglé et qu’elle devrait ce faire virer sur le champ mais… ouais Okai, un point pour vous !

 

«  Galère ! »

 

Je n’y crois pas ! Le somnambule c’est parler ?

 

« Tss ! Je n’y crois pas ! Commença Temari. – Monsieur à réussi à prononcer un mot, bien sur dans un langage primate, mais quand même, cela doit être si dure pour toi ! dit-elle théâtralement.

-         Hein ! Mais depuis quand les femelles se permettes de parler aussi librement ? Et puis, comment ce fait il qu’elle ne soit pas attaché ? Répondit Shikamaru. »

 

Temari vira au rouge, heu non, au mauve, comme la plupart des filles de la classe ! C’est vrai quoi, cet imbécile venait clairement d’abaisser les femmes à des nivaux presqu’aussi bas que des animaux.

 

« Temari voulez-vous bien quitter cette classe accompagné de votre nouvel ami primate pour faire un petit tour cher le directeur ! Ordonna Tsunade sans quitter de ses yeux assassins son « nouvel ennemi », Neiji Hyuga.

-         Non je ne veux pas ! Mais vous l’avez entendu Tsunade ? Cet imbécile ma parler comme une… »

 

Un regard, un seul et boum, silence total. Mauvais, trèèèès mauvais !!! Je n’avais jamais vue cela chez Tsunade, ho non, une première.

 

Temari comprenant le regard quitta la classe en trainant son compagnon d’hors cours !

 

Avais-je bien vue ? Dans c’est yeux ! Étais ce… un regard… de vengeance ?