chapitre 11

par pouki

« -SASUKE-SAMA!! »

Elle se mit face à lui, il avait du mal à garder les yeux ouverts, le sang coulant abondamment de sa blessure que lui avait faite Shizune mais aussi celle qu'il avait reçu un peu plus tôt.

Il fallait le soigner au plus vite, mais elle n'avait pas le temps.

Elle l'allongea juste vite fait sur le sol, lui déchira son haut et plaqua ses mains sur la blessure. Elle se concentra autant qu'elle le pût et du chakra vert apparut. Il arrêta l'hémorragie, mais ne cicatrisa pas la blessure, elle n'y parvenait pas. Il avait du mal à respirer, il toussait, crachant du sang à chaque fois. Elle lui transféra un peu de son chakra pour qu'il puisse se relever, mais s'affaiblit par la même occasion.

Elle le souleva en mettant son bras par dessus son épaule, et il réussit à tenir debout.

« - Il faut sortit d'ici au plus vite. »

Ils se dirigèrent vers une porte qu'elle pensait condamnée mais qui en faite donnait sur le hall d'après Sasuke.

Le courant d'air attisa encore plus le feu qui leur brûla un peu les bras, mais ils continuèrent d'avancer. Il restait encore trois rebelles, le sang recouvrait les murs, les flammes et la fumée étaient omniprésentes, certains murs commençaient à flancher.

«  -hhhhhhhhh, mon dieu. »

Elle avait mis sa main devant sa bouche tant elle était choquée, un corps était au sol, une épée près de celui-ci le sang le recouvrant.

« - Zabuza-san... ».

Sasuke était bouleversé, mais il n'y avait plus rien  faire, Zabuza s'était sacrifié pour lui, il avait toujours été là pour le protéger. Il lui fit ses adieux en silence, et se retourna, emmenant Sakura avec lui.

Sasuke: Il n'y a plus rien à faire, nous devons partir.

Ils courûrent jusqu'à la porte et arrivèrent dans le jardin. D'un regard, Sasuke tua un autre rebelle, ses pupilles rouges faisant tout le travail. Ils s'éloignèrent un peu plus et d'un coup Sasuke se retourna, lâcha Saura, et enchaîna plusieurs signes avec ses mains.

« Vous mourrez en même temps que mon domaine » pensa l’Uchiwa.,

« -KATON!! »

Une énorme boule de feu se dirigea vers le manoir déjà en flamme, mais elle provoqua une énorme explosion, faisant s'effondrer la maison, tuant tout ceux qui se trouvaient à l'intérieur.

Devant ce spectacle, Sakura ne pût retenir ses larmes. Il n'y avait plus rien, juste un feu gigantesque se mêlant au feu du jardin.

Il se retourna, et voyant qu'elle ne bougeait pas, l'empoigna et commença à courir du mieux qu'il le pouvait vers l'extérieur, à la recherche d'un quelconque abris.

Au bout de deux minutes de courses, il eut une douleur fulgurante à l'abdomen qui l'obligea à s'arrêter, il tomba à terre.

« - AAAhh! »

Il avait la main sur le ventre, tentant de calmer la douleur, serrant les dents autant qu'il en était capable.

« - Sasuke-sama! »

Elle s'accroupit, et le fit s'adosser contre un arbre, pour qu'elle puisse le soigner. Elle écarta ce qu'il restait du kimono, et recommença à lui injecter du chakra. La course avait réouvert la blessure, le sang coulait de nouveau,  il fallait donc tout recommencer, mais elle n'avait pas une réserve infinie de chakra non plus.

Il la regardait s'acharner, du sang un peu partout sur le visage, le noir des cendres lui colorant la peau, quelques mèches de cheveux collées par la sueur  sur son visage ordinairement si pale.

Il aperçut une larme glisser le long de sa joue.

Pourquoi vous êtes vous interposé! Vous n'auriez jamais dû… »

Elle pleurait vraiment désormais, toujours en train d'essayer de le soigner.

Il ne répondit rien, la contemplant toujours.

« - Je reviens tout de suite! »

Elle se leva et revint trente secondes plus tard avec un peu d'eau qu'elle avait mis dans une feuille enroulée, un ruisseau était tout près.

« - Tenez, buvez ça, ça vous fera du bien. »

Elle lui versa un peu d'eau dans la bouche, mais il en mit un peu à côté, puis elle recommença, et transféra de nouveau du chakra. Elle était à genou devant lui, les mains à nouveaux plaquées sur son torse. Il la regardait encore:

« -Et toi, pourquoi... ne t'es tu pas enfuie.... au lieu de venir dans le hall?

- Parce que...je....je.......

Elle hésita tout en reniflant.

« - Parce que....je.....je n'ai plus personne qui m'attend.......vous êtes tout ce qu'il me reste.......JE NE SUPPORTERAI PAS DE VOUS PERDRE VOUS AUSSI!! »

Elle avait les nerfs qui lâchaient, elle colla son front contre le torse de Sasuke, pleurant tout ce qu'elle avait.

Elle pleura beaucoup, elle avait failli le perdre lui aussi, ça lui aurait été insupportable.

Il ne pouvait détacher ses yeux de la jeune femme en pleur contre lui. Lui aussi avait failli la perdre, il n'avait pas hésité une seconde avant de s'interposer entre elle et Shizune, jamais il n'accepterai qu'elle le quitte. Il avança sa main et la posa délicatement sur les cheveux de Sakura, les caressant.

Il avait eu si peur de la perdre, mais ils étaient là, tous les deux, ensemble.

Il posa son autre main sur la hanche de Sakura pour la rapprocher, et lui releva le menton.

Ses joues étaient inondées, ses yeux étaient rouges, sa peau était noire, mais il la trouvait tellement belle à cet instant. Avec le pouce, il sécha ses larmes, puis effleura ses lèvres avec, ancrant ses yeux ébènes dans les siens.

Puis il s'approcha, oubliant la distance qu'il avait voulu créer entre eux deux. Un doux contact envahit ses lèvres, un effleurement tellement tendre, puis un autre plus approfondi, pressant plus leurs lèvres déjà scellées l'une contre l'autre. Un tourbillon les emporta tous les deux, elle ne le repoussa pas, appréciant tant de tendresse, comprenant qu'elle désirait ce moment plus que tout depuis quelques temps déjà.

Le baiser tendre qu'ils échangeaient s'empli de passion au fur et à mesure que le temps passait, elle était dans ses bras, complètement collées à lui qui passait ses mains dans son dos, ne pouvant s'empêcher de la caresser, voulant la sentir contre elle de tout son être. Le souffle commençait à leur manquer, mais ils s'en moquaient, ce baiser était pour eux comme vital, toujours de plus en plus passionné, leurs lèvres avaient fusionné et ne voulaient pas se quitter, dansant l'une avec l'autre à un rythme effréné, se mordillant et se caressant sans cesse. Ils mirent dans ce baiser tout ce qu'ils ressentaient en silence pour l'autre et qu'ils refusaient d'accepter malgré l'évidence. Toute la peur, la colère, la passion, l'amour qu'ils avaient en eux y était mélangée.

Ils s'embrassèrent longtemps, oubliant toute notion du temps. Il pouvait leur arriver n'importe quoi, ils s'en moquaient. Ils profitaient de cet instant qu'ils avaient ardemment désiré.

Puis il mirent fin au baiser, reprenant leur souffle, se regardant dans les yeux, lui avait toujours ses mains dans le dos de Sakura, et elle avait ses mains autour du cou du jeune homme. Ils ne voulaient pas parler de ce qui venaient de se produire, mais ils savaient, à leurs regards, qu'aucun d'eux ne regrettait. Il la prit dans ses bras, lui caressant de nouveau les cheveux, ils restèrent comme ça, aucun des deux ne bougea, savourant ce moment de tendresse malgré les circonstances.

Ils restèrent enlacés plusieurs minutes, partageant la chaleur de leurs corps, mais il fallait qu’il s’en aille, ils ne pouvaient pas rester là indéfiniment, c’était trop dangereux.

« - Il faut y aller. »

Elle émit un simple son pour montrer son accord, et ils se séparèrent, le rouge commençant à leur monter aux joues maintenant que la réalité les avait rattrapé. Il avait arrêté de saigner, et la plaie était presque refermée, mais elle n’avait plus du tout de chakra, il fallait espérer qu’ils ne tomberaient pas sur d’autres rebelles, sinon ils ne s’en sortiraient pas cette fois ci.

Sasuke porta sa main à sa blessure désormais fermée, Sakura le regardait.

« - Merci…

- Ce n’est rien…. »

Ils n’arrivaient plus à se quitter des yeux de nouveaux, le désir était à nouveau en eux, les respirations étaient saccadées une fois de plus, leurs lèvres tremblaient…mais il se recula, ils devaient vraiment trouver un abri.

« - Allons y. »

Ils ne savaient pas où aller, le village était sûrement rempli de rebelles, il n’était donc pas préférable d’y aller. Ils avancèrent donc à travers la forêt, ne sachant pas vraiment où aller.

Ils marchèrent bien deux heures, que des arbres autour d’eux, quand ils arrivèrent enfin à une sortie.

Sakura s’arrêta net, ne pouvant plus bouger. Cet endroit, ces débris, tout était dévasté. Elle pleura d’un coup, son village se trouvait devant elle, il ne restait plus rien, les corps n’avaient pas été enterrés et se décomposaient, l’odeur était insupportable. Elle se retourna, ne pouvant en supporter d’avantage et alla prendre appui sur l’arbre le plus proche. Sasuke la regarda, ne comprenant pas qu’elle réagisse aussi violemment. Il s’approcha d’elle et lui mis une main sur l’épaule :

« - Eh, ça va ? »

Sakura se retourna et pleura contre lui, elle n’arrivait pas à articuler le moindre mot. Il l’amena à l’écart du village pour qu’elle se remette, et qu’elle lui explique. Ils s’assirent tous les deux près de deux stèles, et il attendit qu’elle reprenne le contrôle d’elle-même, sa respiration était bloquée par les sanglots, une boule énorme dans la gorge.

« - C’est…..c’était….mon village… »

Il comprit enfin pourquoi elle était dans cet état là, et attendit qu’elle continue son récit, elle avait besoin d’en parler.

« - Des brigands….nous ont attaqués….Ils ont tout brûlé….tuant tous les villageois qu’ils rencontraient….Ma mère aussi est morte, et…..Hinata….…Le marchand d’esclave m’a dit….que j’étais la seule survivante…..Ils sont tous morts !!! »

Elle avait crié cette dernière phrase prenant sa tête entre ses mains, la plaquant sur ses genoux sur lesquels allaient choir ses pleurs. Il ne savait pas quoi dire, il n’était pas du tout à l’aise dans ce genre de situation, mais il ne pouvait rester là à la regarder sans rien faire. Il se mit face à elle, prenant son courage à deux mains. Il lui prit ses mains et les écarta de son visage puis s’approcha, enveloppant ses bras autour d’elle. Il n’avait pas l’habitude d’agir ainsi et se sentait ridicule, mais elle commençait à se calmer et s’était ça le plus important. Les sanglots faiblissaient, en parler lui avait remémoré de douloureux souvenirs, mais elle se sentait mieux, jusque là elle avait porté cela toute seule, ça avait été si dur de tenir tout les jours avec ce poids sur ses épaules.

Mais maintenant elle n’était plus seule, il était là, avec ses défauts certes, mais il était là c’était l’essentiel.

Il dût interrompre ce moment une fois de plus, pour les mêmes raisons que précédemment.

Ils se levèrent et quand il partait, elle était restée près des stèles, à prier pour le repos de tous les villageois. Ils ne pouvaient pas les enterrer vu leur état, la seule chose à faire était de prier.

« - Je voudrais, juste voir… si Hinata est là.

- Je ne sais pas si c’est une bonne idée. »

En effet, si elle était bien morte, le choc serait énorme pour Sakura, le corps de son amie ne ressemblerait plus à rien, comme les autres. Elle serait extrêmement bouleversée, et il trouvait qu’elle l’était déjà suffisamment.

« - Je vous en pris, Sasuke-sama, ça ne sera pas long. »

Ses yeux étaient suppliants, il n’arrivait pas à résister à ce regard, cela paraissait si important pour elle qu’il finit par accepter.

« - Entendu. »

Ils retournèrent donc tous les deux vers le village, mais surtout à l’endroit où elle avait perdu connaissance avant d’être emmenée comme esclave. Elle avait du mal à garder son calme, il y avait des corps partout, d’enfant, de femmes qu’elle connaissait. Certains étaient impossibles à identifier à cause de leur état. Elle devait s’arrêter régulièrement pour respirer un grand cou et continuer.

Ils passèrent devant la maison de Sakura, le corps de sa mère toujours présents. Elle s’approcha et commença à creuser, déposant la terre sur le corps. Même si elle ne pouvait pas tous les enterrer, elle voulait au moins s’occuper de sa mère qu’elle aimait tant. Ses mains étaient noires et abîmées, mais elle continua jusqu’à le recouvrir entièrement. Sasuke la regardait faire, il n’avait pas à intervenir.

En silence, elle alla prendre une fleur près des arbres et la posa sur la tombe fraîche.

« - J’ai survécu comme tu me l’a dit Maman……Repose en paix. »

Elle se retourna et  repartit avec Sasuke qui lui aussi, avait prié pour le repos des âmes des habitants de ce village.

Ils avaient beau chercher, il ne retrouvèrent pas le corps d’Hinata, mais il y avait un corps qui ressemblait, les même cheveux noirs mais le reste était inidentifiable.

« - Nous avons fait le tour, mais vu leur état, il est difficile de savoir si elle est là ou non.

« -……vous avez raison. »

A contre cœur, elle stoppa ses recherches, se rendant bien compte qu’elle ne la retrouverait jamais. Son amie était peut être là, mais elle ne pouvait pas le vérifier. Elle s’arrêta à la sortie du village, pria une dernière fois et reprit sa route avec Sasuke, vers un endroit où ils pourraient se réfugier.

 

« - (Adieu Maman, Hinata….) »

 

Chapitre 11 bouclé !

Je me répète mais merci pour les reviews, j’espère que l’orientation que prend l’histoire vous plait.

A la prochaine !