Les flammes de la victoire

par Cel

Chapitre 20 :

        Cela faisait presque trois quarts d‘heure que Kakashi et Sakura étaient partis, le laissant seul en compagnie de deux bouffons verts et de l‘équipe d‘Ino. Avec l‘impossibilité de se barrer tant qu‘il n‘aurait pas affronté son adversaire. La fille que Naruto avait dragué, Temari, expédia son duel en à peine cinq minutes, Ino en mit une vingtaine et le mec du Son que son coéquipier avait protégé lorsque lui-même était sous l‘influence d‘Oroshimaru venait de remporter la victoire. Le nombre d‘adversaire contre qui Sasuke risquait de tomber diminuait de plus en plus. En incluant son combat il ne restait plus que trois duels.

— Alors Sasukette, toujours pas qualifié ?
        L‘Uchiha tressaillit à l‘entente du surnom dont l‘accablait trop régulièrement Naruto et qui avait le don de l‘énerver.
— Ils gardent le meilleur pour la fin, voilà tout ! dit-il en se retournant pour lui faire face et le fusiller du regard.
— Eh bien tu ne dois pas être le meilleur puisque c‘est à toi, lança Naruto avec un grand sourire.
— Tss, j‘en aurai pour moins de cinq minutes !
— Très bien, je tiens le pari. Le perdant payera sa tourné au vainqueur dans le resto de son choix.
— Ça m‘va, mais seulement si on passe la limite de temps à dix minutes, négocia Sasuke.
— J‘croyais que t‘allais le battre en cinq ?
— C‘est c‘que je vais faire mais t‘es un ventre sur patte ! Je préfère être prudent que ruiné.
— Ah ! Et ça changerait quoi par rapport à maintenant ?
— C‘est bon ! La ferme ! lâcha Sasuke, frustré de perdre cette joute verbale.
— Ce n‘est pas pour déranger les garçon, intervint Sakura, mais tout le monde attend.

        Pestant contre son abruti de coéquipier qui n‘affichait plus aucune blessure. Sasuke se dirigea vers la surface de combat pendant que Sakura, Naruto et Kakashi s‘informaient du résulta des précédents duels. Naturellement l‘attention de la majorité de l‘assistance était dirigée sur Naruto : même si le choque qu‘il avait provoqué était passé, sa dernière intervention restait dans tous les esprits.
        Après avoir félicité Ino pour sa qualification, l‘Uzumaki regarda rapidement l‘assemblé. Gaara n‘avait d‘yeux que pour lui ; son frère, sa sœur, ainsi que la deuxième équipe de Suna et celle du Son, attendaient le prochain duel et Neji, lui, l‘ignorait simplement. Le blond sembla indifférant à ces réactions, après tout le démon s‘était manifesté donc quoi de plus normal ?

        Sasuke profita du peu de chemin qu‘il avait à parcourir des tribunes à l‘aire de combat pour faire le vide dans son esprit. Penser aux mille et une tortures qu‘il infligerait à son clown de collègue ne l‘aiderait pas à se qualifier, surtout qu‘il ne connaissait rien du style de combat de Shino. Bien qu‘en y réfléchissant c‘était le cas pour tous les adversaires contres qui il aurait pu tomber.

        Le signal du départ fut donné mais aucun des deux combattants n‘entama le duel, plongés dans un face à face où l‘avantage psychologique allait à Shino : ses lunettes empêchant de voir son regard en était le principal atout.
— Eh bien, commença Shino après une minute, je croyais que tu devais me battre en moins de cinq minutes ?
        Cette remarque fit naître un sourire arrogant sur le visage de l‘Uchiha qui lança le premier assaut. Huit shurikens filèrent vers l‘Aburame qui bondit sur le coté pour éviter les projectiles tandis que Sasuke, ayant anticipé son esquive, s‘engageait dans une lutte au corps à corps par un coup de pied retourné.
        Les deux duellistes semblaient lutter à armes égales, parant, esquivant, contre-attaquant dès que possible dans une belle démonstration de taijutsu basique pendant une dizaine de minutes. Sachant que continuer ainsi ne rimait à rien, Shino mit un terme à ces échanges en instaurant quelques mètres de distance avec Sasuke.
— Tu crois vraiment pouvoir me battre ainsi ? questionna l‘Aburame. Sans te donner à fond ?
— Qu‘est-ce qui te fait croire que j‘suis pas à mon maximum ? rétorqua le brun.
— Je sais que tu maîtrises le feu comme tous ceux qui ont porté ton nom !
— Et moi que tu te bats avec des insectes ! Comme quoi j‘suis pas le seul à ne pas me donner à fond.
        Suite a cette échange, le dresseur d‘insecte leva ses mains et une nués sortit de ses bras pour charger leur cible. à la base, Shino souhaitait prendre Sasuke par surprise avec son armé mais puisque ce dernier savait quelle était sa particularité, il devait changer d‘approche. L‘Uchiha, voyant cette horde volante se diriger vers lui, commença à s‘éloigner, d‘abord part petits bonds puis en courant. Ces bestioles étaient bien plus rapides qu‘il ne l‘avaient imaginé, elles le suivaient sans aucune difficulté et comblaient petit à petit l‘écart qui les séparait de leur victime.
        Sasuke sentait qu‘il se fatiguait inutilement à essayer de distancer ces parasites, aussi tenta-t-il de s‘en prendre directement à leur maître. Mais alors qu‘il allait frapper ce dernier, Shino fit un brusque mouvement des mains et une nouvelle nué sortit de sous ses manches, obligeant le membre de l‘équipe sept à s‘éloigner de nouveau, toujours poursuivi par la première horde. Tout en restant en mouvement l‘Uchiha décocha une salve de shuriken qui fut interceptée par le deuxième groupe faisant office de bouclier.

        Sasuke jeta alors un rapide coup d‘œil en direction de son équipe avant de prendre une décision.

*****
        Dans la forêt de la mort, l‘équipe sept venait de s‘installer dans une prairie après avoir changé de cachette pour la troisième fois en deux jours. Grâce à un des sceaux de Naruto, ils étaient capables de détecter toute personne se reprochant de leur position à deux cent mètres à la ronde. Hors, depuis leur affrontement avec Orochimaru et le départ de l‘équipe dix, quelqu‘un semblait essayer de les retrouver. Ne sachant pas s‘il s‘agissait d‘un allié ou d‘un ennemi et n‘étant pas vraiment en état d‘affronter quelqu‘un, ils fuyaient cette personne.
        Naruto ayant repris des forces Sasuke lui demanda son avis concernant la marque maudite que le serpent lui avait imposée. Ce dernier observa avec soin le sceau avant de poser une petite série de questions à Sasuke sur ce qu‘il avait ressenti au moment où il avait été marqué, celui pendant lequel le sceau faisait son office, ainsi que son état actuel.
— Bien, pour commencer, entama Naruto, la raison pour laquelle tu as perdu connaissance au moment ou Orochimaru t‘a imposé cette marque c‘est parce que ton corps a immédiatement réagi à l‘intrusion brutale de ce sceau.
— Une sorte de réponse immunitaire ? interrogea Sakura.
— En quelque sorte... La plupart des sceaux sont passifs et nécessitent qu‘on les active. En fait tous les sceaux à ma connaissance sont passifs mais pas celui-ci.
        Cette nouvelle inquiéta sérieusement l‘équipe sept.
— Dès que cette marque t‘a été apposée, elle a cherché à fusionner avec ton système de circulation de chakra, ce qui a déclenché un conflit. Un peu comme une greffe.
— Et j‘ai perdu cette bataille, commenta Sasuke avec une pointe d‘amertume.
— Oui, encore heureux pour nous car dans le cas contraire tu serais mort. Une fois la fusion réussi le sceau s‘active automatiquement afin de permettre au porteur de prendre conscience de sa présence et lui faire miroiter ses bienfaits. On peut comparer ça à un dealer qui offre sa marchandise gratuitement à des enfants afin de les rendre dépendants pour qu‘ils deviennent de futurs clients. Et au vus du message qu‘il t‘a laissé nous sommes clairement dans ce cas de figure.
— Tss... Il se fait clairement des illusions, railla Sasuke.
— Si les choses s‘arrêtaient là ce serait le cas, malheureusement ce n‘est pas tout.
— C‘est-à-dire ? demanda Sakura, inquiète.
— Le sceau est volontairement instable dans cette forme actuelle.
— Quoi ?!
— Il n‘est pas complet ! Et comme il a fusionné avec ton système de circulation de chakra, ce dernier en est forcément affecté. Ces pour ça que tu te sens faible malgré le fait que tu te sois autant reposé que moi. S‘il était complet tu pourrais probablement le contrôler à ta guise et il est fort probable que son effet soit décuplé. Mais l‘objectif premier est de te faire succomber à la tentation, autrement dit si tu essayes de te battre s‘en l‘utiliser, il te gênera et dès que tu accepteras d‘avoir recourt à lui, tu te sentiras beaucoup plus fort.
— Je vois, est-ce que tu peux y faire quelque chose ?
— Non, ça dépasse de loin mes compétences actuelles. Il faut espérer que Kakashi puisse s‘en occuper.
— Putain ! ragea Sasuke en se prenant la tête dans les mains.
— Une dernière chose !
— Vas y !
— Si jamais tu devais de nouveau te battre limite toi au taijutsu, toute utilisation de ninjutsu, genjutsu ou du sharingan risquerait de te replonger...
— J‘ai compris, coupa-t-il.
*****

        Sasuke s‘empara de fumigènes qu‘il lança instantanément, dissimulant toute la surface de combat. L‘assistance était plongée dans un silence religieux où seule les battements des ailes des insectes résonnaient. Lorsque la fumé se dissipa tous aperçurent Sasuke, un genou à terre, haletant et suant à grosse goutte, sa mains droite tenant fermement son épaule gauche au niveau du cou. Son visage arborait une expression pleine de fierté, comme s‘il venait d‘accomplir un exploit des plus épuisant mais surtout, ses yeux noirs avaient laissé place au sharingan.
        Dès que Shino repéra son adversaire, il relança son armada qu‘il avait au préalable rappelée auprès de lui, craignant une attaque de l‘Uchiha, sans se laisser intimider par l‘apparition de ce si célèbre dojutsu. Mais il fut tout de même surpris lorsque le brun ne chercha pas à esquiver ses protégés mais se contenta de foncer droit sur eux en composant des mudra. Puis, au moment de la collision, il disparut.
        Ayant réussi à contenir la marque maudite après avoir activé ses pupilles, Sasuke décida d‘en profiter un maximum en s‘arrangeant pour que cet échange soit le dernier de ce duel. Il attendit la dernière seconde pour concentrer son chakra dans ses jambes et accélérer subitement, esquivant ainsi la nué de dévoreur de chakra, donnant l‘impression d‘avoir disparu.

        Profitant de la surprise de l‘Aburame, le brun aux yeux de sang attrapa son adversaire juste au moment où Sasuke finissait une série de signes.
— Félicitation, cependant tu as peut-être réussi à m‘immobiliser mais mes insectes vont tout de même dévorer tout ton chakra.
— Puisqu‘ils ont faim, j‘espère qu‘ils aiment les repas chauds.
        À peine eut-il achevé sa phrase qu‘il resserra sa prise sur Shino et se mit a tourner en maintenant ce dernier contre lui. Puis, au moment où l‘armada allait les atteindre, Sasuke cracha une gerbe de flammes continue en direction de ses pieds. Sous l‘effet de sa rotation et de la chaleur les spectateurs virent une mini tornade orangée apparaître et s‘élever de trois mètres. Tous ressentirent l‘incroyable température qu‘elle dégageait, réduisant en cendre l‘armada d‘insectes. Certains trouvaient qu‘elle avait des similitudes avec la technique qui s‘était abattue le premier soir de la seconde épreuve.         Le jutsu dura pendant une minute puis s‘effaça aussi rapidement qu‘il avait vu le jour. En son centre se trouvaient les deux aspirants partiellement brûlés par endroit. Sasuke faisait face à Shino, la main gauche posée sur son pectoral droit et la droite sur son ventre.
— Je te dirais bien que ça va me faire plus mal qu‘à toi mais je serrais pas crédible ! lâcha Sasuke. Raiton ! Impact !
        Une détonation retentit et Shino fut propulsé de l‘autre coté de la surface de combat jusqu‘à rencontrer un mur dans lequel un léger cratère se forma. L‘Uchiha désactiva son don avant de se laisser choir contre un pilier, attendant que l‘arbitre le déclare vainqueur. Ce dernier vérifia l‘état du jeune dresseur qui, heureusement, était juste inconscient bien que Sasuke ne lui ait pas vraiment fait de cadeau avec sa dernière attaque.

        Sasuke put rejoindre son équipe, bien fatigué mais content d‘avoir réussi à se qualifier. Tous ceux qui savaient pour la marque maudite qu‘Orochimaru lui avait imposée avaient parfaitement compris que le brun avait réussi, sans doute par sa propre volonté, à contrer le sort lorsqu‘il avait utilisé son sharingan. Cet exploit impressionna bon nombre de personnes et provoqua une pointe d‘excitation chez le serpent.
        Kakashi, après tout ce qu‘avait vécu ses élèves, décida d‘attendre qu‘ils aient fini de se réjouir d‘être la deuxième équipes dont tous les membres étaient qualifiés ainsi que de les laisser assister aux deux derniers combats. Après quoi il s‘occuperait de sceller le sceau maudit puis il lui faudrait avoir une conversation des plus sérieuses avec son élève le plus farceur. En attendant le combat qui s‘annonçait promettait d‘être intéressant. Rock Lee, le favori de Gaï, allait enfin se battre contre le dernier aspirant de Suna : Gaara no Sabaku.