La mission de Kakashi Hatake

par saku77

Salut à tous !! Alors voilà la suite !! par contre, pour le prochain chapitre, si vous le voulez vraiment, mettez au moins cinq coms !!! lool.

 

Keyko-san : Merci pour ton com et d'ailleurs le seul que j'ai eu... mdr. SNIF... Sinon, oui, tu avais trouvé qui étaient les parents de Naruto !! lool. Voilà la suite que tu voulais !!! loool.

 

 

Chapitre 5 : La mission de Kakashi Hatake.

 

Sakura marchait sans but depuis déjà une heure. Elle s'ennuyait mais il était hors de question qu'elle fasse ses devoirs ! La journée commençait bien. Du soleil et un ciel bleu... Cela fit penser à Naruto. Toujours souriant, toujours gentil, toujours là pour elle. Elle tourna la tête et aperçut une ruelle sombre. Etrangement, elle ne put s'empêcher de penser à Sasuke.

 

Sasuke Uchiwa... Tu es étrange...

 

Elle se retourna brusquement. Son intuition lui disait qu'elle n'était pas seule, qu'elle était épiée. La jeune femme décida d'accélérer le pas lorsqu'elle entendit un rire.

 

« Kukukuku... »

 

Elle se mit à courir et tomba sur Sasuke qui sortait d'un bâtiment. Sans même s'en rendre compte, elle était arrivée chez Orochimaru ! Le jeune homme la toisa de la tête aux pieds. Elle semblait effrayée, ses yeux verts émeraudes révélaient un grand stress et une grande nervosité. Les cheveux en bataille, la respiration accélérée...

 

« Hn...

 

-Sasuke-kun ! Il y avait quelqu'un... haleta-t-elle. Quelqu'un me suivait...

 

-... Je ne vois personne, répliqua-t-il sèchement.

 

-... Mais j'étais pourtant sûre que quelqu'un me suivait... lui assura-t-elle incrédule.

 

-De toute façon, qui voudrait te suivre ? Le pauvre garçon sur qui tu as flashé ? demanda-t-il ironiquement.

 

-Mais je... »

 

Elle se rendit compte qu'aux yeux de Sasuke, elle n'était qu'une fille comme une autre. Il ne la connaissait pas et elle ne le connaissait pas. Elle sonda ses yeux et ne vit rien qu'une lueur de mépris. Son cœur se serra et sa gorge se noua, malgré elle. Ses yeux lui piquèrent, puis les larmes jaillirent ; brouillant sa vue.

 

« Pourquoi ? sanglota-t-elle. Pourquoi tu es aussi froid ?

 

-Ca ne te regarde pas, annonça-t-il et il commença à partir.

 

-Attends, Sasuke Uchiwa... Je sais pourquoi tu étais ici, tu... »

 

En deux enjambées, il se retrouva près d'elle et lui colla une main sur la bouche avant de lui murmurer :

 

« Occupe-toi de tes affaires. Si tu racontes ça à qui que ce soit, je te tue. »

 

Sakura n'osait pas bouger. Lorsqu'il la lâcha, elle faillit tomber à la renverse tellement cette menace l'avait choquée. Elle se reprit et lui lança :

 

« Personne n'est insensible, Sasuke-kun ! On ne peut pas vivre dans le passé ! »

 

Il continua sa marche. Pourtant, la remarque de Sakura n'était pas tombée dans les oreilles d'un sourd.

 

J'y suis peut-être allé un peu fort... Mais depuis que Naruto me l'a présenté, je ne sais pas ce que j'ai... Je me sens tout drôle. Je n'ai pas l'habitude que quelqu'un cherche à me protéger ou à me connaître. Elle s'inquiète pour moi... Ses yeux verts, ils semblaient tellement... Troublés. Elle devait vraiment être suivie, mais par qui ?

 

Sakura s'essuya les yeux et reprit son chemin. Cette rencontre l'avait complètement déboussolée. Il fallait qu'elle parle à quelqu'un de confiance.

 

Naruto !

 

Le jeune homme s'entraînait dur depuis une semaine avec Jiraya. Il était devenu genin et s'apprêtait à passer l'examen pour devenir chunin. Katana en main, il fendit sur le sannin qui l'esquiva et sourit. Il avait fait le bon choix en plaçant ses espoirs en Naruto. Il était bien le digne fils de son père. Aussi déterminé et talentueux. Naruto glissa et tomba à terre. Enfin, talentueux, cela restait à voir...

Jiraya se dirigea vers lui avant de lui tendre sa main.

 

« C'est bien Naruto. Mais à présent, je vais te révéler quelque chose. Les ninjas connaissent un secret qui leur confère des pouvoirs et leurs permettent d'exécuter des jutsus. Il existe différents types de jutsus : Eau, terre, feu, ombre, lumière... Et bien d'autres. Ce secret je vais te l'apprendre, comme ça tu seras un ninja  part entière. »

 

Jiraya s'approcha de lui et lui murmura une phrase à l'oreille. Naruto se sentit drôle. Comme si ce secret était évident... En fait il l'avait su toute sa vie mais il l'avait oublié. D'ailleurs tous finissaient par oublier le plus important... La mort fait partie de la vie. La vie est la mort. Il sourit niaisement et sortit la photo qu'il avait trouvé quelques temps auparavant sur le bureau de son sensei. Le sannin l'aperçut et fronça les sourcils.

 

Voilà donc où elle était passée !

 

« Naruto, dis-moi... Cette photo, que représente-t-elle pour toi ? demanda Jiraya en le fixant droit dans les yeux.

 

-... Je l'ai trouvé sur votre bureau... Et puis, ils me rappellent tellement les deux personnes dans mon rêve... avoua Naruto pensif. Haha, enfin bref... Aussi je voulais vous dire...

 

-Oui ?

 

-LES ASSIETTES ET LES VERRES SONT TOUS CASSES ! lança Naruto avant de partir en courant.

 

-Les assiettes et les verres sont tous cassés ? répéta Jiraya. QUOI ?! LES ASSIETTES ET LES VERRES SONT TOUS CASSES !! NARUTOOOOOO !!!! »

 

Une femme blonde d'environ cinquante ans mais qui miraculeusement n'en fasait que vingt, se dirigeait vers son bureau. Un homme aux cheveux gris l'attendait. Elle soupira. Encore et toujours le travail et puis ce poste de maire, qu'on lui avait proposé, tout cela lui prenait beaucoup de temps. Elle préférait boire du saké tranquillement et jouer son argent malgré le fait qu'elle soit surnommée la légendaire perdante. Elle entra dans la salle et aperçut le Jounin. Suivant son chemin habituel, elle passa devant le Jounin, fit le tour de la table, poussa la pile de dossiers qu'elle avait sur son bureau  puis se laissa tomber lourdement sur sa chaise. N'écoutant que sa fatigue, elle posa sa tête sur la table et commença à piquer du nez.

 

« Hum, hum ! »

 

Ce toussotement lui rappela la présence du ninja copieur. Elle leva péniblement la tête à contre cœur puis s'efforça de regarder l'homme dans les yeux sans s'endormir.

 

« Kakashi Hatake... souffla-t-elle. Que veux-tu ?

 

-Avez-vous déjà oublié Tsunade-sama. Le rapport....

 

-Ah oui le rapport... LE RAPPORT QUE TU ME DOIS DEPUIS UNE SEMAINE ! lui dit-elle en sortant enfin de son état léthargique.

 

-... J'ai dû intervenir souvent pour aider des gens : Un petit garçon qui avait perdu sa balle, ou encore un policier qui avait du mal à arrêter un criminel, j'ai été très pris... tenta-t-il.

 

-Je vois, murmura-t-elle puis connaissant les habitudes du Jounin, elle tapa dans le mur qui explosa littéralement. »

 

Le magasine pervers de Kakashi tomba de sa veste. Il fit comme si de rien n'était puis le remit en place. Tsunade sortit un carnet bleu puis lui annonça :

 

« Un nouveau est entré chez Orochimaru... Sasuke Uchiwa.

 

Le visage de Kakashi exprima la surprise.

 

Ses parents l'avaient inscrit pour devenir ninja mais il s'est joint à ce fou...

 

-... Quand dois-je partir ?

 

-Tout de suite, répondit-elle en lui tendant le carnet. Va voir Jiraya et observe ce Naruto Uzumaki. Il fait partie de l'organisation maintenant... Je veux voir comment il évolue. Ensuite amène moi Sakura Haruno. Sa mère était une noble dame... Elle a dû subir les avances de ce serpent... La pauvre. Enquête sur les actions de Sasuke et n'oublies pas la disquette qu'elle a... Il nous les trois pour le couler... expliqua-t-elle.

 

-A vos ordres, Hokage-sama, dit Kakashi et il s'éclipsa.

 

-Shizune, appela Tsunade.

 

-Oui ? demanda une femme en apparaissant dans l'entrebâillement de la porte.

 

-Tu remplaceras Kakashi pendant sa mission... Je ne veux pas que les élèves se doutent de quelque chose, dit-elle.

 

-La famille Hyuga a des problèmes, annonça-t-elle sombrement. Hinata Hyuga a disparu et une forte somme d'argent est demandée contre sa vie... D'après certaines sources, ce serait Orochimaru qui aurait fait le coup...

 

-Ah le salaud !

 

-... Oui. Mais ce n'est pas tout. Il semblerait qu'il ait mis au point un poison à base de venin de serpents qui permet de contrôler une personne... Un peu comme si elle était hypnotisée... l'informa Shizune.

 

-Voilà qui est embêtant.... »