Prologue

par Fitz

Tsunade se laissait aller à la mélancolie ce soir. Elle se tenait debout, à la fenêtre de son bureau, et observait Konoha s'endormir, alors que les étoiles s'élevaient dans le ciel.
Une belle nuit d'été, pensa t-elle.
Elle remarqua quelques ombres qui arpentaient les rues du village endormit. Des shinobis qui rentraient de mission, d'autres qui partaient. Elle espéra que tous c'était bien passé, que tous se passerait bien.
Depuis la fin de la guerre, les choses avait repris leur cour, à quelques exceptions prête. L'Alliance était toujours là, vacillante. Les shinobis qui c'étaient illustrés dans les combats, formés maintenant une force commune, chargé de traquer et de neutraliser les survivants ennemis.
Une nouvelle façon de faire la guerre avait vu le jour. C'était une guerre froide, secrète, bien plus difficile à mener. Si un des Villages violait les traités de l'Alliance, il n'aurait aucune chance de s'en sortir. On se battait, mais on n'en parlait pas.
Tsunade eut un léger sourire. Ça plus qu'autre chose avait changé. Peu de shinobis aujourd'hui, se vantaient de leurs victoires.
Elle soupira et se retourna. Son bureau était vide. Comme sa vie. Elle avait perdu tous ceux qu'elle aimait. Dan, son frère, Naruto... Elle n'avait plus sa place dans ce bureau. Un autre aurait dû s'y trouver. Elle jeta un coup d'oeil sur un tas de papier qui trainait par terre autour de la poubelle pleine. Combien de fois avait-elle écrit sa lettre de démission? Une dizaine? Une centaine de fois? Elle avait finit par arrêter de compter.
Elle ne se sentait peut-être pas à sa place, mais Konoha l'avait mise là, et elle n'avait aucun droit de décevoir ses habitants. C'est ce qu'ils auraient dit. Tous les trois.
Tsunade s'assit sur sa chaise. Déchira une lettre et la jeta sur le tas.
Elle attrapa une bouteille de saké, but au goulot et observa longuement son billet de loto. Elle avait gagné. Elle but une nouvelle goulée. Qu'allait-il bien pouvoir se passer?