Une arrivée trop tardive ! Les combats débutent. Une vision inquiétante, Akiyuki et ses drôles de dames.

par Tenny-kun

10 – Une arrivée trop tardive ! Les combats débutent. Une vision inquiétante, Akiyuki et ses drôles de dames.

« Le démon à une queue Ichibi se faisait extraire du corps de Gaara. Le chakra se dirigea en continue vers le Gedô Mazô. Les yeux de la statue commencèrent s'ouvrit en fonction de l'avancée du scellement. L’équipe de Naruto allait certainement arrivait trop tard pour le Kazekage. »

Dans la grotte qui appartenait aux vils membres de l’Akatsuki, un homme semblait flotter en l’air, il était roux, il avait des cernes assez énormes et une substance semblait sortir de ses yeux de sa bouche et pire encore des pores de sa peau. Le phénomène semblait être lié à une lumière qui l'avait atteinte et qui semblait aussi absorber quelque chose en lui qu’il possédait depuis fort longtemps, oui il s’agissait du démon à une queue… Ichibi

La raison du kidnapping de Gaara par les membres de l’Akatsuki était clair, récupérer son démon mais il ne savait pas qu’est-ce qu’il allait en faire c’est alors que le concerné se leva. Il était dans un endroit neutre, blanc.

Ce monde avait que du blanc, le vide… Il venait de se réveillé, il se rappela en tête ce qu’il s’était passé avant de soupirer, il avait réussi à le capturer et maintenant il lui enlevait la part d’inhumanité qui l’avait appris à accepter grâce à son ami Naruto… Malgré ça, il se sentait seul, il n’y avait plus rien… Est-ce là la sanction divine parce qu’on a abrité en soi l’un des pires fragments du pire démon que l’humanité ait connu, il le savait qu’il était un sacrifice humaine pour plaire au diable mais il ne savait pas qu’il allait être condamné de cette façon, c’est alors qu’il se releva avec mal mais il se leva… Aucune trace de ténèbres et il était seul, au final il se posait cette question qui était légitime

 

«  - Ne suis-je pas un sacrifié innocent ? »

 

Cette question demeura sans réponse avant qu’un raclement de la gorge qui n’était pas masculin mais plus dans le féminin, celui-ci se demandait s’il était vraiment mort, après quoi, celui-ci regarda dans tous les côtés de gauche à droite, de haut en bas aussi. Mais personne à croire qu’il devenait fou, il s’agissait de la pire punition lancé par Kami, la Solitude Eternelle ! Il ne voulait pas connaitre ça et pourtant il le devait, il avait abrité contre son gré l’une des choses pour laquelle les humains se battait depuis la nuit de la naissance du ninjutsu et qu’elle honte pour le fondateur du ninjutsu. Un sacrifié, voilà ce qu’il était, un sacrifié pour le bien de l’humanité..

 

« - Les hommes ne savent toujours pas se contrôler leurs pulsions de conquête de pouvoir… »

 

Cette voix était féminine, Gaara halluciné, qu’elle était cette endroit où il était atterri, c’est alors qu’une femme aux yeux noires, tel que le néant aux yeux kaléidoscope fit son apparition, celle-ci faisait le mètre soixante-dix à tout cassé, celle-ci n’avait pas forcément une grosse poitrine mais elle était pas mal développé. Elle était habillé, d’une longue et belle robe blanche et par-dessus elle portait une armure du bataillon grecque, ce n’était pas tout, derrière son dos, il était attaché une lance très peu commune mais Gaara n’était pas subjugué par elle et lui demanda sans pression :

 

«  - Qui êtes-vous ? »

 

«  - Je suis la mère de tout être vivant, je suis ta mère, je suis la mère des personnes qui t’ont élevé, je suis la mère de chaque humain, je suis Pandora, première utilisatrice Ninjutsu » lâcha la femme en répondant à Gaara qui été un peu choqué.

 

« - Pandora, dire que je pensais les mythes des occidentaux assez folle. Que me veux la déesse mère ? »

 

«  - Juste te parler, de ton sort… Ningen sacrifié, pion sacrifié… tu demandes ou tu trouves ? Et pourquoi, tu n’es pas aux enfers ? »

 

« - Aussi simple, tu es dans le NetherWorld, ou autrement appelé l’inter-monde. Je suis désolé mon fils, de la vie que tu as du vivre, si tu as des questions, j’essaierais d’y répondre. » Lâcha-t-elle avec un sourire de mère chaleureuse.

 

« - Pourquoi, dans quel but ? Pourquoi sommes-nous obligé de nous battre ! Je veux savoir !! Et puis, je vais mourir de toute façon, Ces chiens d’Akatsuki m’ont attrapé. » Répliqua le roux en débitant ça avec calme

 

«  - Tu poses beaucoup de question existentielles de gamin, mais je vais y répondre puisque tu vas mourir… » Annonça-t-elle avec regret dans la voix « Je ne connais pas les buts de cette organisation de Ningen, je suis désolé très cher…  Ils t’ont capturé, c’est pour récupérer l’abomination que tu avais dans le corps aussi simple que, ça les hommes chercheront toujours le pouvoir pour satisfaire leurs besoins de conquêtes de soif de dominer le monde. Sais-tu qu’il existe une prophétie concernant ton monde actuel. »

 

Gaara fut extrêmement choqué, alors les évènements que prenait cette histoire n’était pas fini, il ne pouvait rien faire, il était entre la vie et la mort. Rien que cela le ne le  rassura pas, ses amis allait connaitre la pire mort possible c’est alors que celui-ci regarda de nouveau Pandora

 

«  - Pourquoi, me disiez-vous que ce que je portais était une abomination, pourtant vous l’aviez laissé sur terre avec nous de sorte que l’on puisse mettre la main dessus » Marqua-t-il en réfléchissant

 

«  - Es-tu prêt à entendre la véritable histoire du ninjutsu, Ningen ? Es-tu prêt à entrevoir le futur que nous réservent les hommes ? » Demanda la femme en regardant l’un de ses fils en proie du doute.

 

A l’extérieur, cela faisait plus d’un jour qu’il avait commencé le rituel pour Shukaku, on pouvait voir qu’il était épuisé, mais leur épuisement était mise  en compte par l’humeur de Deidara qui se plaignait du fait qu’il n’avait réussi à s’occuper du Sanbi, alors ajouté au fait qu’il s’était fait cloué le bec par le fils du Quatrième Hokage, cela l’avait mis dans une tel rage qu’il voulait directement mettre le cap sur Konoha ou Kiri de sorte à pouvoir l’abattre mais celui-ci s’était fait rembarrer net par Itachi qui lui ne semblait pas rire.

 

« - Deidara-kun que feras-tu si tu vas à Kiri ? »

 

« Je l’ai tuerais tous ! Et puis, je n’aurais pas de mal avec Tobi ! Soyons honnête, malgré le fait que la jinchuuriki se soit fait protégé par ce foutu Senju je l’aurais tué ! Et ramené ! » Lâcha-t-il avec fierté.

 

« - Pathétique, le gamin Senju t’anéantira. Malgré le fait que tu as fait jeu égale avec lui. Celui-ci maîtrise le Mokuton donc. Tu perdras. » Lança Itachi en gardant son sérieux.

 

« - Alors, j’irai à Konoha ! J’irai le tuer lui et ces habitants de merde ! Ils vont comprendre le vrai sens de l’art ! » Rigola Deidara en faisant rire Tobi qui était en admiration pour lui.

 

« - Même dans tes rêves, tu ne passeras pas la porte de Konoha » Affirma l’Uchiha en pesant ses mots

 

« - Pourquoi ? Explique-toi Itachi, tu nous dis sans cesse à part que si nous allions à Konoha nous allons y trouver la mort. » Rigola Kizame qui n’avait jamais entendu ce ton.

 

«  - Il se trouve que la bas, il y’a mon ainé… Celui qui m’a formé, celui qui s’est formé par la Salamandre, elle-même. Je veux parler de Senju Akiyuki, ou autrement nommé Akatsuki no Miko Amaterasu. » Lança-t-il.

Cette remarque, non le nom de ce ninja fit trembler certains. Ce ninja était le meilleur et même au sein de l’Akatsuki on craignait de le battre pour causse, celui-ci avait reçu par la bonne grâce du ciel déjà d’une énorme réserve de chakra rivalisant avec le Shodaime et Madara. De plus, celui-ci était en plus de maîtriser l’Eien no Sharingan, il était un Uzumaki et un Senju. Et il avait reçu un don que Dieu lui avait octroyé jeune.

Normalement, un enfant de ce genre aurait dû mourir mais comme la destinée était cruelle il avait survécu. Et les informations sur lui sur le bingo book était formel, même trop précise

 

Nom : Senju ; Prénom : Akiyuki ; Age : 22 ans

Rang : S / Commandant de la 1ère Section des Anbus de Konoha

Description de l’individu :

Senju Akiyuki est le fils d’Hikari Uchiha, petite-fille de Madara et de Fei Senju-Uzumaki

Cet homme est le fils adoptif de la légendaire princesse des limaces Tsunade Senju. Cet homme maîtrise à la perfection les pouvoirs du Sharingan et cet homme a fait l’exploit de maîtrisé l’œil que Madara Uchiha maitrisé c’est-à-dire l’Eien no Sharingan qu’il maîtrise d’ailleurs à la perfection. Ce n’est pas tout, en tant qu’Uzumaki celui-ci maitrisé les sceaux des Uzumaki. Il est le seul homme à posséder le don de détruire et reconstruire la nature à lui seul. Grâce à ses Kekkei Tôta redoutable.

Si vous croissez ce ninja seul, la fuite et fortement conseillé.

Eléments : Katon, Suiton, Doton. Eléments avancés : Jinton, Mokuton

Surnom: Akatsuki no Miko Amaterasu – Hagure Yuusha no Konoha 

Ninjutsu

Taijutsu

Genjustsu

Intelligence

Force

Vitesse

Endurance

Fuinjutsu

Total

5

4,5

6

5

4

4,5

5

5

39

 

Ce ninja était tellement complait que seuls certains membres pouvait espérer faire jeu égale avec. Les membres savaient qu’il était certes mais celui-ci avait une faiblesse infaillible et celle-ci s’appeler ses « Compagnes » mais malgré ça, il n’osait pas attaquer l’une de ses femmes, car elle était aussi fortes et elle faisait partit de l’anbu Saya Uchiwa, Yugao Uzuki, Haruka Nogizaka et pour finir Séraphin "Sera" Hoshikawa.

Oui, celui-ci possédait un harem et cela était parvenu aux oreilles de l’Akatsuki qui eux voulait s’attaqué aux quatre. Pour ce qui étaient de Saya, Yugao et Séraphin elles étaient vraiment de hors portée puisqu’elle était dans l’Anbu alors qu’Haruka elle ne l’était enfin ne voulait pas y rentré et elle menait une vie de Jounin d’élite alors que celle-ci était la fille aînée du Seigneur du Feu.

On pouvait dire que malgré le fait si par malheur l’un d’eux venaient à faire la stupide connerie qui est d’assassiner l’une de ses femmes, il était sur de mourir dans les heures qui suive car il était connu que les pics de nerfs de ce jeune Senju avait l’équivalence de Tsunade et il n’était pas rare qu’il pette les pédales pour venger la mort de l’une de ses compagne.

Une fois qu’Itachi eut expliqué cela, les membres de l’Akatsuki redouté d’avoir à faire face à ce ninja qui était déjà rentré dans la légende grâce à ses exploits qui était tous incroyables les uns que les autres alors… Même s’il voulait le Kyuubi, il était sûr d’avoir d’abord Akiyuki Senju devant eux avant le récupérer et fallait sans dire que cela allait être très chaud s’il désirait l’approcher sans que le fils aîné de Tsunade sache que son frère cadet a disparu

 

« - Maintenant tu comprends Deidara, approche Konoha seul et tu risques ta vie face à ce gars super puissant. » Finit-il en soupirant.

 

« - J’attendrais les ordres de Pein-sama ! Baka no Uchiha » lâcha-t-il assez énervé

 

Le fameux Pein lui soupira, il était au courant de tout ça, mais il y’avait une chose que cette organisation ne savait pas et celle-ci était que lui aussi possédait une pupille assez spéciale qui lui permettait certaines choses qu’il ne pouvait pas faire avant. C’est alors qu’il lança a l’ensemble de ses membres

 

«  - Que cela soit Senju Akiyuki ou Senju Naruto… Akatsuki vaincra… Nous collecterons tous les démons à queue et nous ferons régner la paix ultime dans ce monde corrompu ! »

 

Au village de Suna, l’ambiance était différent, tous les ninjas dormaient même Kakashi, malgré le fait qu’il pouvait se permettre de dormir sur leurs deux oreilles n’arranger rien, c’est alors que Naruto fut le premier levé, quand il regarda l’heure, dix heure, il était entouré de flemmard. C’est alors qu’il repensa à ce que lui avait dit Kakashi concernant son frère aîné qui pour Kakashi était le ninja le plus talentueux qu’il n’avait jamais croisé, il s’était même permis de dire que si Sasuke que cela soit maintenant ou avant il n’avait aucune chance de le battre voir de l’effleurer si celui-ci se donner la peine de se donner à fond.

Il voulait en savoir plus sur son frère qui troublé tant son sensei qui avait quand même une sacrée réputation dans le monde Shinobi.

C’est alors que le jeune Uzumaki se rappela des paroles de son parrain qui était aussi son pervers de sensei

 

«  - Si tu as besoin de renseignements, va au seul endroit qui te permettra de te donner des informations… »

En gros la bibliothèque, il pesta intérieurement, il savait qu’il n’était pas d’ici, c’est alors qu’il s’habilla assez rapidement et sorti discrètement de sorte à ne réveillé personne qui allait lui mettre des bâtons dans les roue dans les informations qu’il cherchait sur son frère.

Il n’était que dix heures trente et il faisait une telle chaleur à Suna, des fois il se demandait comment ses amis faisaient pour résister à une telle chaleur d’une et de deux à ne pas bronzé autant.

Une fois devant la bibliothèque celui-ci n’eut pas de mal à chercher ce qu’il était venu chercher, un bingo book. Ce bouquin refermé beaucoup de chose sur les ninjas de haute-volée et son frère en faisait partit, au début, il vit qu’il s’agissait d’un bingo book ou les pires criminel de Suna y était fiché ou ce qui avait une prime sur leurs tête grâce à leurs exploits des plus incroyables.

En voyant qu’il était trompé, celui-ci le déposa avant de trouvé celui de Konoha, il n’était pas rare de voir des gens qu’il connaissait tel que son sensei ou Asuma… Voir sa propre mère lui avait fait un choc.

C’est alors qu’il tomba nez-à-nez sur sa page du bingo book, celui-ci ne l’avait jamais lu, c’est alors qu’il soupira il savait que cela pouvait lui porter préjudice. Surtout, s’il lisait sa page, car certains une fois qu’il avait leurs pages dans ce livre, il devenait méprisable, c’est alors que le jeune homme fit une promesse sur son nindô qu’il n’allait pas être comme ces gens-là

Puis, il regarda sa page… Comme quoi la curiosité qu’avez lâché la fameuse « Pandora » avait un double tranchant.

Nom : Senju – Namikaze; Prénom : Naruto; Age : 18 ans

Rang : S / Jounin d’élite de Konoha

Description de l’individu :

Cet homme est le fils unique de Minato Namikaze, ou alias le Yondaime Hokage et de sa très regretté épouse Kushina Uzumaki. Il est le fils adoptif de la légendaire princesse des limaces Tsunade Senju. Cet homme maîtrise à la perfection les pouvoirs du rinnegans (Légendaire pupilles du Rikkudo Sennin) et maîtrise le futon, le doton et suiton à la perfection et peut utiliser un élément avancé du premier Hokage. Ce n’est pas tout il maîtrise l’un des techniques de son père qui lui avait fait la gloire l’Hirashin no Jutsu. Il est le principal responsable de la libération du village de Kiri.

Si vous croissez ce ninja la fuite et conseillé.

Eléments : Suiton, Doton, Futon Eléments avancés : Mokuton

Surnom:.  Konoha no Inazuma Senko

 

Il était très choqué de voir qu’il y’avait autant d’information sur lui et heureusement que le monde ne savait pas qu’il était devenu le troisième jinchuuriki du Kyuubi, sinon il y’aurait eu beaucoup de problème. Il savait qu’Iwa voulait absolument sa peau car il était le fils du Yondaime Hokage et cela ne passait pas dans leur doctrine des fois il se demandait s’il avait bien fait de réapparaître aux yeux du monde et surtout en utilisant la technique de son père, m’enfin ce qui était fait l’était autant ne pas se concentrer sur le passé.

Puis il regarda ses statistiques qu’il avait

Ninjutsu

Taijutsu

Genjustsu

Intelligence

Force

Vitesse

Endurence

Fuinjutsu

Total

5

4

3

5

4

5

5

6

37

 

Il en était éberlué, il semblait fort, puis quand il tourna la page, il tomba nez-à-nez sur la page de son frère aîné, qu’elle fut son choc en voyant qui celui-ci était, et le fait qu’il pouvait maîtriser autant de chose n’était pas sans conséquence c’était sur…

Le pire, il avait même lâché un cri de surprise en voyant ces statistiques, il était sur d’un truc, ce document n’était pas complet cela se voyant, il devait caché quelques chose qui faisait qu’il était plus puissant et qu’il faisait de son maximum pour bridé ses capacité qui n’était pas la porter de toute le monde.

Dérouté, il comprenait pourquoi Kakashi lui donné autant de respect et de foi en lui se faire diriger par cet homme signifiait la réussite de toutes missions dangereuse ou pas.

Après avoir regardé l’heure, celui-ci vit qu’il était plus de onze heures vingt, il fallait qu’il se dirige immédiatement à l’hôtel ou résidait ses amis pour se mettre à la recherche de son ami Gaara.

En sortant, celui-ci se dépêcha tellement qu’il cogna sans faire une personne qui elle aussi devait être pressé

 

« - Gomen ! C’est ma faute, j’aurais dû regarder devant moi ! Mille excuses ! » S’exclama-t-il en évitant le regard de la personne

 

«  - Ce n’est rien, j’aurais dû faire attention aussi » lâcha la personne qui elle se releva et s’étira

 

Naruto savait faire la différence entre les hommes et les femmes et cette voix était celle d’une femme c’est alors qu’il tourna la tête. Une beauté, elle était divine belle malgré le fait qu’elle était un peu couverte voir très couverte.

Son sang montait et descendait la jeune femme aux longs cheveux noirs et perçants yeux rouges, son visage n’était pas pâle ni bronzée, elle était parfaite, la brune était grande et elle avait un corps assez élancé de plus son corps était considérablement attrayant d’une et de deux il était peut-être béni par une divinité

 

«  - Qui es-tu ? Il ne s’agit pas de ton village ? » Demanda le blond qui voulait une réponse assez claire

 

«  - Effectivement, je m’appelle Kirara Hoshikawa, d’où je viens importe peu, et toi tu es ? »

 

« - Senju-Namikaze Naruto. »

 

Naruto regarda de plus en plus la fameuse Kirara, elle lui avait tapé l’œil. Celle-ci elle portait un costume noir de style gothique qui se composait d'une chemise blanche à manches polo couverts par un corset noir à volants, une ceinture accroché autour de sa taille, des bottes noires, des ailes de vampire était brodée sur son dos et, enfin, elle portait un pardessus sombre qu'elle portait vaguement voir pas entièrement autour d'elle, ce qui faisait qu’elle faisait afficher ses épaules pour mettre l'accent sur le style de son personnage.

Pourtant, Naruto était pressé voir tellement, celui-ci ne s’attarda pas et il s’en alla assez rapidement de sorte de ne pas se faire réprimandé par ses camarades.

 

« - Alors, le voilà le fameux beau-frère… Je vois, il est mignon, sauf qu’il est un peu crétin sur les bords je crois… Il n’a pas fait attention à mon bandeau frontal » Disait-elle. En soupirant de désespoir « Il ressemble pas mal à Aki-kun, tête en l’air, un trait Uzumaki j’suppose » Finissait-elle en rigolant

 

Elle avait raison, Naruto n’avait pas fait attention à son bandeau frontal, et il s’agissait d’une feuille, elle était la petite sœur de Séraphin et Naruto ne connaissant pas son frère il ne pouvait pas savoir ce qu’il s’agissait c’est alors qu’elle soupira et elle pria le bon Dieu de sorte qu’il se rencontre. Il fallait aussi dire que ce jeune homme l’avait marqué et qu’il était très beau…

 

«  - Vivement que l’on se rencontre au village » Lâcha-t-elle avant de s’en aller.

 

En parlant du village de Konoha, dans la maison de l’Hokage ou plutôt dans la chambre d’Akiyuki Senju, les volets étaient fermée et laissé filtré très peu de lumière voir pas énormément.

On pouvoir que quelque chose tapait sur la fenêtre, au début, celui-ci pensait que c’était un gamin qui jouait avec un caillou, puis le fameux bruit se faisait de plus en plus répétitif.

Le jeune homme qui était en train dormir était agacé à peine, il venait de rentré chez lui, plutôt chez sa mère qu’on l’embêtait déjà avec des missions ou autre, en plus celui-ci avait comment dire passé une très bonne soirée avec l’une de ses quatre compagnes.

Puis, celui-ci entendit le brut de trop, le Senju se leva puis il se frotta la tête avant qu’il aille ouvrit la fenêtre, celui-ci choppa un caleçon propre avant de se diriger vers la fenêtre en lançant des insultes qui devenait de plus en plus injurieuses au fil des secondes qui passaient car il fallait savoir que le fils de Tsunade n’était pas du matin.

C’est alors qu’il releva ne serais-ce un peu le store avant qu’il se fasse éblouir par la lumière du soleil qui toucha aussi le lit dans lequel il avait dormi avec « cette » personne.

Il s’agissait d’un faucon qui venait lui rappelait qu’il devait avoir une haute discussion avec sa mère au sujet de sa rétrogression de grade, effectivement même s’il ne s’était pas manifesté contrairement à Yugao l’une de ses femmes, il a tenu vouloir parler avec sa mère car cela ne lui plaisait pas vraiment le coup de la rétrogression de grade.

Du côté du lit, une autre forme bougeait avant que l’on puisse voir la tête, la femme cachait son corps grâce au fait qu’elle avait mis une couverture pour cacher ses formes. Cette jeune femme avait de très beaux et longs cheveux ondulés brun sable, celle-ci préférait laisser ses cheveux dénoués concernant la coupe, ils étaient les cheveux coiffés en aucune manière.

Elle avait un teint pas très pale ni très bronzée, elle était juste au milieu malgré le fait qu’on lui disait qu’elle avait la peau naturellement bronzée. Ses yeux se mariné bien avec son teint, ils étaient d’une couleur brun son visage était mince, rayonnant de joie.

Son sourire était parfait, on aurait pu croire que si elle s’arrêtait de sourire, elle gardait toujours cette impression de beauté infinie.

 

«  - Qu’est-ce qu’il se passe Aki-Chan ? Qui est-ce qui t’a envoyé ce faucon ? » Questionna la femme qui venait de se réveillé surtout avec une voix qui montré qu’elle n’était pas vraiment réveillé.

 

«  - Haruka, tu es levée. Il s’agit de ma mère… Tu l’as connais, elle aime bien déranger les gens qui sont en train de dormir ! » Rigola-t-il en allant embrassé sa tendre et chère fiancée.

 

Après que le jeune Senju ait embrassé sa fiancée, celui-ci retourna dans son lit mais celui-ci ne chercha pas à comprendre lorsqu’un bras ou plutôt une main vit touché son torse. Celui-ci rigola, d’habitude lorsqu’il s’agissait de sexe, Haruka n’était pas la première à penser à ça, et elle ignorait pas mal de chose à ce sujet à l’instar de sa sœur cadette qui elle en savait même beaucoup trop et ce fut à Mika malgré le fait qu’elle était moins âgée de lui apprendre tous les rudiments du sexe et ce qu’il fallait faire.

En repensant à cela le jeune homme soupira de désespoir des fois, il enviait le fait que Mika ne sache rien à propos du sexe, cette petite était pour elle bien trop développé pour son âge alors que sa fiancée, sa belle Haruka savait quelque chose mais pas énormément sauf que maintenant, Haruka était sous l’égide de sa sœur cadette, et cela allait vraiment bougé dans la maison.

A la porte de chez Tsunade, une femme indigo attendait derrière la porte. Celle-ci soupira, elle  se savait aussi une femme du fils de Tsunade mais elle savait qu’elle allait déranger et pourtant elle rentra sans frapper, et une fois qu’elle rentra, elle pouvait entendre des gémissements de femme qui prenait du plaisir, puis elle entendu un râle venant de l’homme. Qu’est-ce qu’elle enviait Haruka, elle se mordait la lèvre inférieur.

La jeune femme avait des cheveux raides et violet qui descendait jusqu’à la taille, et elle avait des yeux bruns cette même femme portait du rouge à lèvres de couleur violet.

La femme portait un genre de kimono blanc  noué avec une ceinture bleue, soulignant un décolleté qui laisse apparaître son opulente poitrine qui était pas mal grosse… Si on ne comptait pas celle de Séraphin. La femme portait un pantacourt violet et des talons ninjas noirs.

Par-dessus son kimono la jeune femme avait un haori de couleur bleu-ciel et à la fin des manches il y’avait un fil de triangle remontant jusqu’à l’avant-bras de couleur blanche. Signe qu’elle avait été à l’école de Shinsengumi de Konoha auparavant, c’est alors qu’elle décida de les déranger, elle avait été envoyé par Tsunade quand même et elle avait toute de même passé ses nerfs sur elle lui rappelant que son fiancé n’était qu’un lève tard.

Elle se dirigea dans la chambre et c’est alors qu’elle entendit un dernier râle avant de toquer et d’entendre un « entrée » assez énervé, puis elle rentra celle-ci ne se cacha pas les yeux, ce genre de spectacle se produisait assez fréquemment. Dès fois, elle se demandait pourquoi le conseil avait autorisé le jeune Akiyuki à posséder un « Harem » … A croire que les hauts-dirigeants de Konoha étaient des pervers, elle espérait juste que son frère cadet n’aie pas à subir cette règle stupide de l’ARC.

Elle connaissait bien les Sentiments d’Akiyuki, elle savait aussi gros que soit son cœur, il ne pouvait se résignait d’elles, il aimait les quatre et sans faire de préférence. Malgré ça, Yugao fut surpris de voir qu’il ne s’agissait pas de Saya mais de Haruka.

 

« - Aki ? Tu n’étais pas censée être avec Saya, d’accord Haruka a le droit d’être là, mais elle ta suivit ? » Lâcha-t-elle en étant un peu choquée

 

« - Je pourrais t’expliqué tous cela après une fois que je me serais changé et qu’Haruka aussi » disait le concerné en soupirant

 

« - Désolé, Yugao-chan. Cela faisait plus de un mois et demi que je ne l’avais pas revu et Saya et toi l’aviez eu durant tous ce mois donc, il est normal que je vienne le voir. Tu m’excuses, j’vais prendre mon bain et vous accompagné. » Finissait-elle en souriant et prenant l’un des draps qui lui servait de cache-intimité avant de sortir de la chambre et de se diriger vers la salle de bain.

 

« - Saya s’en est allée une fois qu’elle est fini sa douche et récupéré ses affaires qu’elle avait fait sécher. Puis au moment où Haruka et venue celle-ci s’en est allée en disant qu’on se verrait demain en m’embrassant après donc, voilà je n’ai pas à me blâmer ! » Lâcha-t-il en soupirant et faisant comme si cela était évident.

 

« - Et je dois rester sur la touche alors qu’Haruka et Saya essaie de me devancer de loin… T’es cool là, sois fair-play avec nous ou fait de l’égalité ! » Lança-t-elle avant de sauter dans le lit d’Akiyuki et de l’embrasser à pleine bouche.

 Durant se baiser, le frère de Naruto embrassa avec passion l’une de ses compagnes comme il le faisait avec Sera, Saya ou Haruka mais c’était durant ce baiser passionné qu’il eut un flash-back assez surprenant.

Un sourire nostalgique, un sourire enfantin, les lèvres sucrées de Yugao lui rappelait une promesse qu’il avait fait, celle de se marier, et pourtant il avait déjà quatre femme, comment allait-elle prendre si elle le savait. Elle le pardonnerait c’est sûr, mais elle prendrait la place de femme numéro un car elle lui revenait de droit…

Ses cheveux châtains clair à la limite du blond, celle-ci n’avait pas une frange complète, mais un ressemblant. Le côté gauche avait beaucoup plus de cheveux que le côté droit, dans le souvenir de Akiyuki, celle-ci avait les cheveux jusqu’aux hanches…

 

«  - Aki-chan ? Dis-moi quand on sera grand, on se mariera ensemble ? » Questionna la gamine ayant besoin de la réponse. 

 

« - Tu sais on a que huit ans, on peut y penser après. » Lâcha le jeune Senju.

 

«  - Mais Aki-chan ! Tu sais que je t’aime moi et cela pour toujours. » Répliqua-t-elle en s’avançant vers le jeune argenté qui lui ne comprenait rien à la situation

 

La jeune fille venait de rapprocher sa tête contre la tête du fils d’Hikari Uchiha, celle-ci colla son front contre le sien, les deux rougissaient, c’est vrai qu’ils s’aimaient depuis quelques mois, voire semaines et cet événement se produisit durant son entraînement avec la fameuse Salamandre, oui je parle de Hanzo. Celui-ci regardait d’un œil bienveillant cette scène.

Les deux petits venaient de sceller leurs lèvres, il s’agissait d’un petit baiser qui ne durait que cinq petites minutes qui semblait une éternité, il était chate, les lèvres de la jeune fille était sucrées, elle avait le goût de la fraise. Il s’agissait de leur premier baiser au deux

 

«  - Je te le promets Yuzuki, nous allons nous marier ensemble ! C’est notre promesse. » Répliqua-t-il en souriant comme il avait l’habitude de faire.

 

« - Super ! » Disait-elle en le ré-embrassant de nouveau. « -Je ne rêve pas ! »

 

« - Non, tu ne rêves pas. Moi Akiyuki Senju, je prends pour épouse Yuzuki Kiryuu pour femme. » Ré-affirma-t-il en l’embrasant lui-même de son propre chef

 

Les deux enfants rigolèrent avant de voir le Sensei d’Akiyuki venir pour les entraîner eux deux, puis il eut un noir.

Dans la réalité, Akiyuki était plongé dans un genre de coma dans lequel Yugao culpabilisé d’avoir fait ça, alors qu’il n’agissait que d’un rêve ou d’un souvenir qu’il revoyait, à ses côtés il y’avait Haruka qui voyait que Akiyuki était en âge d’une et deux il semblait murmurer quelque chose qu’elle n’arrivait pas à déchiffrer.

Pour Akiyuki, le noir ou il était se transforma dans une plaine, puis il vit une clairière avant de se trouvait devant un montagne qu’il grimpait à moitié c’est alors qu’il se retrouva devant un rocher assez imposant dans lequel il y’avait un sceau, il rentrât à l’intérieur et il vit une chose qu’il le dérouta… Celle qu’il l’aimait, soyons honnête, l’une des femmes qu’il l’aimait, il s’agissait de sa fiancée, sa Yuzuki… 

 

« - Aki-chan, je t’aime… Dommage que l’on ne se mariera pas ensemble » Disait-elle en lâchant une larme désespoir total.

 

Sa position n’était pas la plus favorable au monde non plus, elle était enchaîné par les bras, celle-ci portait un haut de maillot de bain semblable à celui de Nami de One Pièce, elle semblait portait un pantacourt moulant bleu-marine et des talons ninja. Par-dessus son haut assez provoquant et attirant celle-ci portait le même type d’haori que Yugao sauf que celui-ci vert comme Tsunade. Elle semblait dire « Gomen, Akiyuki »

A côté d’elle, il y’avait un assez long katana rangé dans son fourreaux, mais ce n’était pas la seule chose, derrière elle malgré qu’elle soit attachée à un rocher, derrière elle une chose monstrueuse semblait absorber une chose de sa bouche et cela venait d’un homme en lévitation, il reconnut la personne, le Kazekage… Gaara

C’est à partir de ce moment qu’il se leva rapidement même très rapidement, et il n’dit assez fort le nom de l’une des femmes qu’il aimait

 

«  Yuzuki-chan !!!!!!!!!!!!!!!!! »

 

Il était en âge vraiment en âge, il transpirait de partout, avant que celui-ci dégage du lit, Haruka et Yugao voulurent s’occuper de lui, mais celui-ci regarda intensivement la fenêtre avant de lâcher

 

« - Je me douche, je me change et allons rejoindre Okaa-san » Disait-il en souriant comme d’habitude.

 

Le jeune homme s’en alla directement en direction de la douche. Après avoir vu ce sourire, Haruka et Yugao le connaissait, il réfléchissait et qui était cette « Yuzuki » pour que cette personne mette leurs fiancé dans cet état.

Yuzuki.

Dans le bain, Akiyuki se dépêcha de prendre son bain avant de sortir se changer et prendre des habits, ce que portaient d’habitude les jounins de Konoha. Après quoi, le jeune homme soupira avant de voir qu’Haruka et Yugao voulait avoir des explications sur cette Yuzuki, il fut contraint de tout dire

 

« - Kiryuu Yuzuki, unique survivante du clan Kiryuu… Les Dragons d’Or. Ce clan était un clan extrêmement doué dans l’art du Kenjutsu et surtout du fait qu’il pouvait maitriser l’élément avancé Ranton et le Shôton. Yuzuki… » Celui-ci dès qu’il eut dit le nom de son autre fiancée celui-ci eut beaucoup d’émotion, mais Haruka voulut qu’il continue alors IL continua « Yuzuki est aussi ma fiancée, et je ferai tout pour aller l’aider! Elle a besoin de moi ! »

 

Après avoir dit ça, les filles se levèrent l’embrassèrent et ils dirent « Quoi qu’il advienne va la sauver et puis tu l’aimes comme tu nous aimes alors va ! »

C’est alors que le Senju eut un sourire avant de se téléporter dans la salle de Tsunade ou l’attendait sa mère.

Les trois disparurent sous une pluie d’étoiles dorée d’une et de deux sans un bruit, et quand ils arrivèrent, on pouvait voir qu’il y’avait Saya et Mistu qui était déjà là. Ils étaient les retardataires, mais cela était justifié. Tsunade elle buvait et dès que son fils aîné mit les pieds dans la salle, celle-ci s’arrêta net de pichet et repris son sérieux. Dans cette salle, il y’avait Jiraya et Shizune qui eut écouté la conversation...

 

« - Maman, je vais être droit au but avec toi. Je ne veux pas être rétrogradé, ce n’est pas mon but. Je ne sais pas ce que tu cherches mais. Le non est définitif et je parle au nom de toute l’équipe » Réprimanda le chef en ne sachant pas qu’il énervé sa propre mère

 

Celle-ci prit un parchemin et elle lança de toute sa force sur Akiyuki qui lui s’agenouilla et semblait s’excuser auprès de sa mère qui elle n’était pas très d’accord avec ce qu’il lui avait dit, puis celle-ci les regarda, Mistu aida son ami de toujours à se lever et à le placer dans une chaise mais malgré ça le jeune Akiyuki semblait rire de même pour Tsunade, elle venait de retrouvé son fils puis, celle-ci reprit son sérieux

 

« - Désolé mon fils, mais tu aurais pu attendre que je finisse de parler non ? Et puis, je ne pense pas vous rétrograder » Disait-elle avec un sourire

 

«  - Une bonne nouvelle en effet Tsunade-Sama »  Débita le Hyuuga encore heureux de la nouvelle

 

«  - Vous garderez vos poste de Anbu mais aux yeux du monde vous seriez des Jounins assez particuliers »

 

Le groupe n’ayant aucune suggestion, c’est alors qu’ils s’en allèrent mais Akiyuki demanda à Mistu de rester avec lui, il voulait traiter avec Tsunade et cela était très important.

Du côté de Naruto, le groupe était près, mais disons qu’une personne les gênait dans leurs départs, oui, une vieille semblait ne pas vouloir les laisser partir aussi facilement. La vieille dame semblait aussi attendre quelqu’un puis elle se rapprocha de Naruto qui lui fut effrayé par cette femme.

 

« - Temari retourne au village et va aider ton frère pour les préparatifs contre Akatsuki, je vais aller avec eux » Réprimanda la grande dame.

 

«  - Mais Chiyo-Baa-Sama ? » S’exclama la fille du Quatrième Kazekage

 

«  - Il n’y a pas de mais qui tienne, je vais accompagner celui qui a défait mon petit- fils à Kiri et aider la nouvelle génération alors pars ! »

 

«  - Vous savez, je n’ai tué des personnes et puis qui êtes-vous ? » Demanda le fils du Yondaime Hokage

 

«  - Akasuna no Chiyo, je suis la grand-mère de Sasori. Je veux te rendre le service que tu m’as donné en t’aidant avec Gaara, alors allons-y ? »

 

«  -Equipe récupération Gaara allons-y ! » s’exclama le jeune  frère d’Akiyuki qui lui parlait avec sa mère

 

Tsunade n’en revenait pas, Akiyuki voulait s’en aller le plus rapidement possible et le pire cela à cause d’une vision qu’il avait eu quelques heures auparavant, elle savait qu’il ne lâcherait pas l’affaire, à présent celui-ci comparait qui était le pire entre Naruto et Akiyuki… Akiyuki le battait sans problème. Il était toujours en mission à force Tsunade était tellement anxieuse qu’elle se noyait dans l’alcool… Mais pire resta le fait qu’il avait demandé à Mistu de l’accompagner, bien évidemment le Hyuuga accepta immédiatement

 

« - Désolé, la vie Yuzuki est en jeu alors s’il te plait ne m’empêche pas d’y aller… C’est ma Yuzuki… » Lâcha-t-il en ayant une larme de tristesse surtout de détermination de récupérer sa promise

 

« - Soit, allez-y mais faîtes attention à vous… Mistu, Akiyuki… Vous êtes après les Sanins et les Kage  les ninjas les plus redoutés de ce monde.

Mistu en plus d’être un Hyuuga, tu es aussi un Terumi… Alors, essayer de rattraper la Team Kakashi. » Demanda Tsunade en souriant

 

« - En fait, ma commende du clan Fuma est-elle arrivé ? » Demanda, l’Akiyuki assez perplexe.

 

« - Si tu veux parler de ton armure, non… Elle devrait arriver dans trois mois, allez-y rattrapé le groupe de Kakashi ! » Répliqua la blonde assez souriante

 

« - Hai ! Hokage-Sama ! » S’exclamèrent les deux en s’en allant avec un sourire d’une et de deux, ces deux-là était content d’être sur une mission de ce genre, cela faisait longtemps qu’il n’en avait pas eu alors autant en profiter.

 

Pendant que les deux jeunes anbu Konoha se préparaient à rejoindre le groupe de Naruto qui lui était dans la forêt, Naruto avoua son statut de Jinchuuriki devant de tout le monde cela ne choqua personne puisque maintenant, il était vu comme le fils du Yondaime et fils d’adoptif du Godaime Hokage, mais pourtant, celui-ci avait peur, un fait rare, il avait peur de l’Akatsuki qui le capture et qu’il le tue à jamais, il ne voulait pas, il voulait être avec Mei, revoir cette belle femme qu’il avait vu à la bibliothèque, rien que cela le déprimait .

 

Une fois rentré dans un bon rayon de trois kilomètres, le leader le ressenti, puis il demanda à Kizame et à Itachi d’utiliser via un pantin de l’homme plante. Bien évidemment ils acceptèrent malgré le fait que cela leurs prenait la moitié de leurs chakra

 

Une fois arrivé au bon kilomètre, le groupe composé d’Ino, Konan,  Kakashi, Asuma, Shikamaru, Chôji, Nagato et Naruto et de la doyenne de Suna durent se stoppé, deux ennemis classé dans le bingo book internationale…

Itachi Uchiha, l’un des survivants du génocide de son clan, qu’il a lui-même orchestrée et l’autre membre n’était qu’autre que son partenaire, ou autrement appelé la poiscaille par ses ennemis, celui-ci était un nukenin assez célèbre puisqu’il avait tué son propre maître d’une et qu’il servait les idéaux de Yagura.

 

«  - Alors ça, pour une surprise c’en est une… On tombe sur le Jinchuuriki du Kyuubi, quel chance ! Quelle aubaine ! » S’esclaffa le poisson assez hilare

 

« - Kizame, faisons vite battons-les et attrapons le Kyuubi » Lâcha l’Uchiha en activant ses Sharingans

 

« - Je crois qu’on n’a pas de choix… On va devoir se battre ! » Lâcha le Kakashi en relevant son bandeau frontal

La réaction, fut directe tous les membres de l’équipe de récupération de Gaara se préparait, Shikamaru en arrière de même qu’Ino et Konan, Chôji se décupla, Nagato et Naruto activèrent leurs Rinnegan.

 

«  - Croyez-moi, je vais vous faire comprendre pourquoi les gens de Kiri me surnomme « Konoha no Inazuma Senko » » Rigola Naruto.

 

Plus loin, même très loin à la porte de Konoha les deux ninjas se regardèrent, l’un était un Hyuuga-Terumi et l’autre était un Senju-Uzumaki et Uchiha par la même occasion. Il se connaissait depuis l’académie des ninjas et maintenant ils étaient devenus les deux ninjas les plus craints après les Kages et les Sanins.

 

«  - Allons-y Aki-kun ! Allons sauver ta princesse et le Kazekage par la même occasion » Dixit le Hyuuga avec un sourire narquois

 

«  - Allons-y ! Mistu-kun ! »  Finit-il avec un large sourire dès qu’il entendit le nom « Princesse »

 

Les deux sautèrent pour se retrouver à chevaucher les arbres en se déplaçant le plus rapidement possible, c’est alors qu’Akiyuki qui avait l’habitude d’être le doux et l’adorable fils de la Princesse Tsunade prit un visage marbre, il était devenu sérieux… Il était devenu le fameux Hagure Yuusha no Konoha ou encore l’Akatsuki no Miko… Il était clair que dans ses gestes il n’allait pas pardonner au groupe de l’Akatsuki d’avoir kidnappé sa Yuzuki… Il allait se déchainé sur eux ! C’est alors que d’un coup, il attrapa Mistu et il se téléporta directement à Suna et de la bas, ils déplacèrent rapidement Mistu savait qu’il le faisait exprès, il devait se dépêchait sinon cette fameuse, la Yuzuki d’Akiyuki allait mourir.

 

«  - Attends-moi, mon amour, ma Yuzu-Hime, j’arrive te sauver ! » S’exclama-t-il intérieurement.