Chapitre VIII – De révélations ignorées pour la génération de Naruto. Une mission qui commence super bien.

par Tenny-kun

VIII –  De révélations ignorées pour la génération de Naruto. Une mission qui commence super bien.

 

Au lendemain de cette soirée particulièrement agité surtout du fait que sa Mei l’aie appelé et qu’il est répondu directement surtout pour ne pas tabassé Saku-Rat, il partit rejoindre sa copine qui était quand même très loin de Konoha mais grâce à l’Hirashin il pouvait se déplaçait jusqu’à la bas sans énormément de problème. Quand il fut la bas Mei l’attrapa et celui-ci ne pouvait à peine respirer, c’est alors une fois qu’elle eut fini de le câliner mortellement, celui-ci raconta en détail ce qu’il s’était passé à Konoha, puis en voyant cela Mei le regarda avec un regard qui voulait dire « Approche toi de cette gourde, et je calcine Namikaze-Senju Naruto-kun ». Celui-ci s’était mis en face d’elle avant de l’embrasser tendrement et de faire son long sourire dont lui seul avait le secret et cela la rassura directement

 

-          Mei, tu n’as pas à t’en faire. Tu sais que je ne te quitterais pas et encore moi pour cette cruche fan de cet Uchiwa de merde

-          Bah, il y’a bien intérêt mon petit Narutocchi sinon… rigola-t-elle en laissant s’assoir son copain avant de s’assoir dessus

 

Puis celle-ci se mit à raconter sa journée en sachant qu’elle avait traité des dossiers encore et encore, elle voulait absolument prendre des vacances aller à Konoha et se détendre avec son chéri mais non, la Mizukage devait travailler tous le temps, c’est alors qu’elle soupira, puis elle vit que son copain avait ressenti un appel qui venait de Konoha et c’était sa mère qu’il l’appelait pour diner, Mei sachant que la colère de Tsunade était l’équivalence de celle d’un Biju l’embrassa une dernière fois et lui intima non lui ordonna de s’en aller pour pas qu’elle se fasse haïr par sa belle-mère en gardant son fils avec elle, c’est alors qu’il disparut sous une pluie d’étoile dorée, et une fois qu’il réapparut il put voir sa pauvre mère en train de tapait de ses pieds à l’entrée de la maison et derrière elle un Jiraya qui lui faisait le signe tu vas mourir mon petit, c’est alors que Tsunade commença à crier sur son fils, disant qu’elle avait appelait plusieurs fois et qu’il ne venait pas mais bon celle-ci se calma étant que mère celle-ci devait rester maître d’elle-même chose rare avec la petite-fille du Shodaime Hokage et une fois que les trois furent rentré et manger, Jiraya salua la mère et le fils et s’en alla. Puis les deux se posèrent sur le canapé et discutèrent de tout et de n’importe quoi et parfois Tsunade racontait ses anecdote avec le vieux Sarutobi et Jiraya en train de faire des choses pas très saines aux bains publics et quand celle-ci l’avait su. Le vieux Sarutobi et Jiraya en avait pris pour leur grade. Puis, épuisé le fils de Tsunade embrassa sa mère et s’en alla dormir car il en avait vraiment envie de rejoindre un vrai lit. Une fois dans le pays de Morphée, le jeune un rêve très bien car celui-ci était dans une plaine accompagné de sa Mei.

Le lendemain, le jeune Namikaze se leva très tard s’il n’avait pas entendu cet oiseau qui tapait dans sa fenêtre et cela de manière très répétitive. Il se leva et s’étira et regarda l’oiseau qui avait un papier sur sa patte et le jeune homme regarda le papier et il émit un juron pas très flatteur envers sa mère malgré ça il prit sa douche et regarda dans sa buanderie et prit un tee-shirt un pull-en-col roulé comme le Yondaime mais sur la manche gauche il y’avait le blason des Senju signe qu’il faisait partie de cette famille, puis, il prit un pantalon de la même couleur. Puis, il vit qu’il sa veste de jounin qui traînée dans la chaise et l’enfila et s’en alla de sorte d’éviter de se faire crier par sa mère trop sévèrement. Une fois parti, celui-ci marcha dans Konoha, puis les passants le saluèrent en disant « Namikaze-Sama » ou « Naruto-Sama » entendant cela ne fit qu’augmenter sa colère car il en avait plus que marre de cette hypocrisie qu’avait les habitants envers lui, c’est alors que deux silhouette firent leur apparition, il avait reconnu ses deux amis Konan et Nagato, qui eux était de retour de mission et ils portaient leurs tenu de fonction.

 

-          Oi, Naga-kun, Oi, Konan-Chan dit Naruto en faisant un sourire

-          Ohayo, Naruto-kun s’exclamèrent en cœur les deux.

-          Vous êtes convoqué chez ma mère ?

-          Oui, il faut dire que ta mère n’est pas du tout commode se plaignit Nagato

-          Haha ! j’le sais, ne pas l’énervé ! Alors vous deux, vous êtes ensemble disait Naruto avec un sourire des plus pervers digne de l’ermite au crapaud

 

A l’entente du vous êtes ensemble Nagato et Konan avait pris des couleurs et avouèrent tous à Naruto qui lui s’élança vers le palais du Hokage en sachant qu’il allait recevoir un énorme savon de la part de mère car il était de nouveau en retard et en moins de deux jours, pourquoi avait-il la manie de venir en retard, Kakashi avait vraiment déteint sur lui. Une fois devant le bureau de sa mère celui-ci hésita à toquer à la porte mais Konan qui l’avait suivi, l’avait fait à sa place et on put entendre un énorme cri qui disait « Entrer » c’est alors que Naruto rentra et qu’elle fut son choc en voyant que tous les ninjas de sa génération était présent et même Kakashi avait fait un effort pour venir en avance. Il y’avait aussi la sœur de Gaara présente et Jiraya, les personnes qui manquait à l’appel étaient eux et c’est alors que Tsunade engueula son fils devant tout le monde au grand dam de celui-ci. Une fois la crise fini, Temari expliqua la situation aux ninjas de Konoha c’est alors que Naruto dit le nom de l’organisation derrière tout ça

 

-          Akatsuki, ils l’ont enlevé les fumiers ! Trop lâche, Temari-san peux-tu nous dire qui était-il ?

-          Il y’en avait un qui se disait immortel et l’autre ne faisait rien et il était avide en argent d’après ce que nous avez dit Kankurô

 

Pour les jeunes de la génération, il ne comprenait rien à ce qui se passait pourquoi le Kazekage s’était-il fait enlevé en voyant leurs réaction, le jeune Senju se démarqua et se mit devant le bureau de Tsunade mais fit en sorte qu’elle puisse voir le reste des ninjas.

 

-          Bref, à ce que je vois vous ne savez rien, j’vais vous mettre au courant

-          Tu ne vas pas leur dire Naruto dit Kakashi un peu inquiet.

-          Si ! Ils savent pour Kyuubi alors pour le reste ils doivent le savoir Kakashi-Sensei

-          Mais si tu leur dit ils vont mal le prendre. Cria Tsunade

-          M’en fiche, comme vous le savez tous les démons à queue sont des démons à avec une quantité de chakra tellement énorme qu’il est impossible tué seuls les fuinjutsu peuvent les scellés. Mais il y’a d’autres démon capable de détruire des montagnes et ils sont un peu éparpiller dans le monde. A ma connaissance, pour les contrôler, deux personne on put y arrivé. L’infâme et répugnant Uchiwa Madara a pu contrôler le Kyuubi en se battant contre mon arrière-grand-père Hashirama Senju ou alias le Shodaime Hokage, qui grâce lui et Mokuton qu’il m’a légué et que j’maîtrise un peu il a pu contrôler de nombreux démon qu’il a réparti dans plusieurs pays avant sa mort.

-          Tu as l’air d’en savoir beaucoup sur eux. Naruto… S’exclama Sakura désireuse d’en savoir plus

-          Hn... Vous ne connaissez que Kyuubi mais ce n’est pas tout, il y’a un autre Jinchuuriki que vous connaissez très bien et c’est Gaara et c’est pour ça qu’on l’a capturé pour récupérer Ichibi de son corps, mais il y’en a une que j’ai pu sauver et c’est une amie à moi, celle-ci est la Jinchuuriki de Sanbi, Amayumi de Kiri

-          Tu en as l’air d’en savoir beaucoup sur les bijus, demanda Jiraya un peu surpris de savoir que son élève sache tout ça alors qu’il a pris plusieurs années pour le savoir.

-          Il faut dire que quand j’étais à Kiri pendant que la nouvelle direction prenez du service et dirigé par Mei-ch. Euh, Sumimasen Mizukage-Sama disait-il en reprenant ses mots.  J’étais à la bibliothèque me renseigné sur ça. Et j’ai pu l’apprendre. Ce n’est pas le but, mais cependant les bijus ont une personnalité et des pouvoirs qui leurs sont complètement propre. Sanbi est pacifiste et augmente la résistance physique. Ichibi, lui a la défense ultime mais son porteur devient insomniaque et Kyuubi, lui à les soins rapide mais ce sac-à-puce et la haine personnifié.

 

Après que Naruto eut fini, les ninjas étaient tous assez terrifié, cela voulait dire qu’il y’avait d’autre Jinchuuriki aussi puissant que Gaara ou Naruto qui avait un niveau de kage.  Pour les fans de Sasuke déjà que c’était dur d’entendre ça mais le fait qu’il y’avait plus puissant que lui les sidérait complètement ! En voyant cela, et que Temari était énormément inquiète pour son frère, Tsunade racla de la gorge et se leva et regarda l’assistance qui la regarda puis elle fixa son fils qui venait de rentré il y’avait à peine un jour qu’il allait peut-être reprendre la route d’ici quelques minutes. De ce fait, elle prit la parole

 

-          Le village de Suna nous demande de l’aide, pour récupérer d’une leur chef et de soigner le frère aîné de Gaara.

-          En gros un ninja sensoriel, un ninja médical plus quelqu’un qui sait se battre dit Jiraya à voix basse de sorte qu’on ne l’entende pas mais tout le monde l’avait entendu

-          C’est bon, Mam… Euh Hokage-Sama on a l’équipe qui peut prétendre se battre avec l’Akatsuki s’exclama le fils de la Godaime

-          Je refuse Naruto, tu viens de rentrer. J’ai accepté ta demande pour aller à Kiri mais là non, reste ici est repose toi. Tu en as pas marre de bouger se plaignit sa mère. En plus tu penses un peu à Mei ?

-          Attendait ! Qui est cette Mei demanda Sakura demandeuse de réponse

-          Ce ne sont pas tes problèmes répondirent les deux Senju en même temps

-          Cette réponse était complètement synchroniser ! disait Jiraya

 

Pendant que Tsunade essayais de raisonner son fils de rester du côté des convoqués, ils se retournèrent tous et le sujet était déjà donné « Qui était cette Mei » à part Shizune qui était en train de soutenir Tsunade, le sannin des crapauds Jiraya s’invita à cette pseudo réunion dans laquelle des idées farfelus en sortait comme un chien ou juste une personne que Naruto avait sauvé mais jamais on entendait le mot « Petite amie » ou « Fiancé ». Puis Kakashi regarda son idole, l’auteur de son bouquin préféré cochon. Ensuite, on put voir que Tsunade et Naruto se disputait comme mère et fils. Mais revenons aux pourparlers du nom de Kakashi et etc… Puis ils demandèrent à Jiraya qui était cette Mei…

 

-          Mei… Haha ! C’est la Godaime Mizukage de Kiri et elle est aussi la copine de nôtre Naruto

-          Jiraya-Sensei… dit Naruto avec ses rinnegans activé.

-          Oui, mon petit Naruto

-          Rasengan !

 

Et bim ! Jiraya se fit propulser par un Naruto assez en colère et quand celui-ci se releva, il pensa quel était la colère la plus pire celle de sa partenaire et mère du blond ou la colère du blond, puis quand il se releva il avait sa veste de disparut et là il vit la mère et son fils secouer Jiraya dans tous les sens.

 

-          Pourquoi ! Pourquoi tu parles ! S’écrièrent-ils en l’unisson.

 

Il fallait être là pour le croire, la mère et le fils torturer le pauvre Jiraya d’autant plus qu’il avait balancé qui était la petite amie du jeune héros. Pour le reste, ils étaient choqués sauf Nagato et Konan qui avait l’habitude de cette scène et du fait que Naruto ne soit pas un crétin fini mais il l’était un peu car l’âge de Mei était de 20ans et Naruto en avait 17. Mais comme on l’dit quand on aime on ne compte pas. Pour Sakura et Hinata, c’était une énorme déception Naruto était casé et avec l’une des femmes les plus belle du monde Shinobi. Cela fit rageait Kakashi et certain et cela était compréhensible. Puis une fois que le pauvre Jiraya fut lâché par Tsunade et Naruto les deux firent un sourire digne des Uzumaki rayonnant de beauté et de grâce. Cela fit fondre Sakura et Hinata. Puis quand l’assemblait repris à peu près son calme et que Jiraya put se rhabiller. La question fusait de Kiba qui s’était fait silencieux «  Alors c’est sérieux, tu es avec la Mizukage ». Puis le jeune blond soupira et avoua, il ne pouvait plus nier sa relation avec Mei, cela faisait deux mois aujourd’hui qu’il était avec donc il fallait l’avouer a ses amis, il aurait préféré le dire à Shikamaru, Chôji et Kiba de sorte qu’ils ne disent rien mais là, sa génération était au courent doubler de leur sensei. Et il avoua tout. Mais, une fois qu’il finit de raconte ce qu’il devait savoir, il se tourna vers sa mère et prit la parole.

 

-          Pour la mission, j’veux prendre Nagato et Konan ensemble on pourra plus se donner.

-          Il manque des membres Naruto répliqua Shizune.

-          Kakashi-Sensei nous accompagne en compagnie de l’équipe Asuma disait-il en regardant avec humour son ami Shikamaru le flémard.

-          Pas mal le plan, j’approuve ! Donc le reste est standby. Vous pouvez partir.

 

C’est alors que le reste nommé par Tsunade s’en alla laissant place à la team Asuma et la team Kakashi refaite et sans Sakura. La plus part des membres était devenu des jounin et même Chôji avait réussi. C’est alors qu’on expliqua le but de la mission, et quand vint le tour de choisir le chef de la mission, tous voulurent que cela soit Naruto pour voir s’il méritait son titre de jounin et de ses capacités. Et celui-ci accepta malgré qu’il ait voulu que cela soit son ancien mentor. Puis, ils fixèrent un rendez-vous dans dix minutes aux portes du village et aucun retard n’était tolérer.

Dix minutes plus tard,

L’équipe était au complet, même Kakashi avait fait l’ultime effort de venir en avance et quand ils allèrent partir, Tsunade les stoppa et se dirigea vers son fils et lui assignait une pichenette dans le ventre qui le fit se courbait et elle en profita pour l’embrassait le front et lui intimer un ultime bénédiction avant de partir. Puis une fois fait les ninjas s’en allèrent et on put entre le jeune Namikaze s’écrier :

 

J’arrive Gaara !