Discussion d'élève à maître

par Ashaika

-Naruto? Tu étais là, je te cherchais partout...


Hatake Kakashi était une des victimes de Pain lors de l'attaque du village, mais était avant tout le second senseï de Naruto, le capitaine de l'ancienne équipe 7. Les cheveux gris, le bandeau cachant son œil gauche doté du Sharingan, l'homme était un des plus puissants Jounin de Konoha, le ninja copieur.

Mais il était avant tout un maître qui était extrêmement fier de son élève, qui l'avait largement surpassé. Car après tout, la nouvelle génération surpasse toujours l'ancienne.


-Ah, c'est vous Kakashi-senseï...Je ne m'attendais pas à vous revoir avant quelques jours après la scène de ce matin, déclara le blond.

En effet, le ninja copieur s'était fait littéralement écraser par le clan Akimichi, qui était venu en nombre pour le remercier d'avoir sauvé Chôji et son père contre leur adversaire. Même si il était revenu à la vie grâce à la technique du possesseur du Rinnegan, le ninja copieur s'était sacrifié pour les deux ninjas et l'avait payé de sa vie sur le moment. Et les accolades avaient été nombreuses, et par des personnes de la corpulence du clan Akimichi, le pauvre Kakashi avait été écrasé sous les remerciements, littéralement.


-Et bien comme tu le vois je suis là. Tu étais toi aussi dans un sale état il y a quelques jours, après le combat. Et depuis tu t'isoles, tu n'es même pas revenue voir Tsunade-sama depuis son réveil.


A la grande surprise des médics-nin du village de la feuille, la dernière des Sannins s'étaient reveillée quelques heures après le retour de Naruto, mais restait toujours assez faible, ayant utilisé une quantité de chakra énorme pour protéger les habitants de Konoha lors de l'attaque destructrice de l'ancien leader d'Âme. Mais heureusement, son état n'est que temporaire jusqu'à ce que la princesse des limaces ne retrouve son taux normal de chakra, soit quelques jours.


-Oui, je dois aller voir Godaïme-Sama sous peu Kakashi-senseï. Mais je devais réflechir à ce que je devais faire maintenant que le village a été détruit. J'ai vaincu l'homme qui a tué Ero-Sennin, je lui ai montré que notre senseï avait toujours cru en lui, et il a ressuscité tous les morts mais...je n'ai aucune satisfaction à le savoir mort. Naruto se retourna vers Kakashi brusquement et celui-ci put voir les larmes qui coulaient le long des joues de son élève

-Vous savez, il ne recherchait que la paix lui aussi! Son village a aussi été détruit par la guerre, ses amis ont été tués et il voulait juste que le monde soit en paix! Comme Ero-Sennin et Yondaïme-Sama!

-Yondaïme-Sama? Comment peut-tu savoir ce que le Yondaïme désirait, Naruto?

Bien que le ninja copieur était au courant du lien de parenté qui unissait les deux hommes, il ne savait pas que le secret avait été révélé à Naruto, et ce de la plus étrange des façon lors de sa transformation en Kyubi. Ce secret était classifié de rang S dans le village, et seules quelques personnes étaient au courant de l'identité des parents de Naruto. Les trois membres du conseil, l'Hokage et les proches du Yondaïme avant sa mort.


-J'ai pu lui parler. Lors de ma transformation en Kyubi, lors du combat contre ce Pain. Au moment où Hinata venait de se faire tuer...J'ai perdu le contrôle et j'allais retirer le sceau du Yondaime, quand celui-ci est apparu à l'intérieur de moi. Il m'a permis de refermer le sceau et nous avons parlé...Il m'a dit qui il était pour moi...qu'il était mon...père. Mais je suppose que vous le saviez, comme la plupart des adultes je pense.

Si Kakashi fut surpris au moment où Naruto lui annonça qu'il avait failli libérer le Kyubi volontairement, il le fut d'autant plus au moment où le blond lui annonça connaître sa filiation avec son ancien maître. Le Yondaïme avait donc prévu un tel cas de figure, le ninja copieur était clairement étonné encore une fois par son défunt senseï.


-Et j'ai retrouvé ceci dans les décombres... termina l'hôte du démon renard en montrant le rouleau qui se trouvait devant lui.

-Quel est ce rouleau Naruto? Du moins que contient-il vu que je vois quelques sceaux de stockage sur le long? D'ailleurs, ils sont différents de ceux que je connais...Des sceaux de sang? Ne me dis pas que... commença Kakashi avant de se faire interrompre par le blond

-Si, c'est un rouleau qui appartenait à mon père, détailla le nouveau Sennin. Il m'a laissé un carnet que je commençais à lire et où il m'a expliqué les détails de cette nuit là...celle où ils sont morts. Il a crée un Kage Bunshin pour rassembler ces affaires et les sceller dans ce parchemin...pour mon héritage.


C'en était manifestement trop pour Kakashi, qui avait déjà eu la surprise d'apprendre que son disciple avait pu parler avec son maître, mais savoir que celui-ci avait pu réunir ses possessions avant de mourir pour les transmettre était …

-Totalement fou...Nous pensions que le Kyubi avait détruit la maison de tes parents et tout ce qu'elle contenait. Mais visiblement, ton père a pensé à tout malgré les circonstances. Ce que tu possède désormais sont des objets d'une grande valeur Naruto. Ta mère venait d'un grand clan et ton père avait crée ses propres techniques originelles. Dont une que tu as déjà maitrisée, le...


-..Rasengan, oui. On peut même dire que je l'ai complété Kakashi-Sensei. Et avec ma nouvelle technique, je peut l'utiliser sans risque pour moi, pas comme la dernière fois. Mais je dois encore m'améliorer, pour sauver Sasuke et accomplir ce pourquoi mon père, Jiraya-Sensei et son autre disciple.

Devant Kakashi, Naruto le regardait d'un air confiant, ses yeux bleus étaient remplis d'une détermination sans faille que le ninja copieur n'avait vu qu'une autre fois. Et cette fois-là avait été lors de la dernière grande guerre ninja lorsque son sensei avait mené une offensive mortelle seul contre tous. Et tout ce que pu voir Naruto fut l'oeil visible du ninja argenté qui montra son sourire, montrant l'approbation du senseï à son ancien disciple.


-Que dirais-tu de reprendre l'entraînement dans les prochains jours Naruto? Je pourrais peut-être t'aider avec les rouleaux de ton père, après tout il a été mon senseï et je l'ai vu se battre avec la plupart de ses techniques. Proposa le ninja copieur.

-Vous ne m'aviez pas dit ça Kakashi-sensei!!! Mon père vous a entraîné et vous avez donc voulu m'entraîner?

-En fait, ton père m'a acceuilli lorsque le mien est mort et que je me suis retrouvé seul, comme toi. Après sa mort, j'ai voulu te prendre avec moi, mais en tant qu'ANBU et proche du Yondaïme, le conseil ne m'a pas autorisé à m'occuper du jinchuriki de Kyubi.

-Le conseil? Cette bande de vieux croutons?


**Le Naruto que je connais est de retour, ouf. Il n'est pas soudainement devenu plus intelligent après tout ça.**

Kakashi décida de s'asseoir face à Naruto, qui s'était assis entre temps, avant de commencer quelques explications.

-En fait, ces trois personnes sont des anciens membres de l'équipe du Sandaïme Hokage, et le dernier est un ancien candidat au poste du Sandaïme. A eux trois, ils ont le pouvoir de contrecarrer les pouvoirs de l'Hokage, et ne sont jamais privés de le contredire. Seul ton père a réussi à leur faire garder la place qui est la leur. Mais ils se sont opposés farouchement à certaines décisions du Sandaïme, puis à celle de Godaïme-Sama. Maintenant que tu connais ton ascendance, essaie de la garder secrète un temps, pour que tu puisse être à l'abri de ces trois-là. On ne sait jamais ce qu'ils peuvent faire, surtout à un jinchuriki, en plus fils de l'Hokage qui a scellé le bijuu.


-D'accord. Merci Kakashi-senseï. Je ne comptais de toute façon pas le dire à tout le monde...Pour mon père. Les villageois sont pour la plupart déjà aux courants je suppose, mais n'ont vu en moi que le démon Kyubi. Et les autres ne le croiraient pas.


Le blond avait paru triste lors de sa réponse, ce qui étonna son senseï, qui ne l'avait que rarement connu sans son éternel sourire. Mais visiblement, son élève avait décidé de laisser tomber le masque après les évènements des dernières semaines. Après tout, il en avait bien le droit, le blond venait de perdre son parrain avec qui il était parti plusieurs années, venait de découvrir ses origines et sortait de son premier réel combat à mort.


-Tu ne dois pas t'en faire Naruto. Avec tout ce qu'il s'est passé dernièrement, ca m'étonnerait que la mentalité des villageois ne change pas. Après tout, tu as sauvé le village et sans toi, nous serions en train de creuser des tombes pour nos morts. Sans toi..et bien je ne serais plus là Naruto.


Ces quelques paroles firent grand effet chez Naruto, qui n'avait pas vraiment réalisé le fait qu'il avait sauvé le village, et une grande partie des habitants de celui-ci. En effet, à son retour après le départ de Konan, le pauvre genin était dans un état second, et s'était retrouvé soulevé par les villageois qui fêtaient sa victoire. Mais pour lui, ce n'était rien d'autre qu'un élan de joie temporaire avant que toutes ces personnes ne se rappellent qui il était, le démon de Konoha, Kyubi.


-J'ai beaucoup aidé ces derniers temps dans la reconstruction du village Naruto. Et crois-moi, presque personne ne parle de l'apparition de Kyubi durant le combat. On ne se rappelle que de ton grand combat contre Pain, et de la façon dont tu as sauvé Tsunade-sama. Et maintenant, tu sais que tu es le fils du plus grand Ninja qui a foulé le sol de ce village.


-Oui mais...je veut suivre la volonté de mon père, celle de Ero-Sennin...Je veut faire en sorte qu'un jour la paix arrive...Mais je ne sais pas si j'en suis capable. Et il faut aussi sauver Sasuke...détruire l'Akatsuki...

-Naruto, tu es devenu un des plus puissants ninja du village. Tu ne t'en rend pas compte, mais tu as vaincu un adversaire bien plus fort que moi par exemple. Je n'ai eu à me battre que contre un de ces corps, et tu l'as vaincu entièrement à toi tout seul. En maîtrisant le mode ermite de Jiraya-sama, tu es devenu d'un tout autre niveau. Mais si cela ne te rassure pas, tu peut continuer à t'entraîner. Après tout, si ton père t'a prépare tout ça, tu devrais pouvoir devenir un ninja exceptionnel, et le surpasser.


Comme lors de son entraînement pour le maîtrise du RasenShuriken, la confiance de Naruto fut remontée à bloc avec les mots que son senseï avait choisi...Surpasser son père, le Yondaïme Hokage. Et le venger, se venger d'Uchiwa Madara.


-Vous savez qui a provoqué l'attaque de Kyubi, Senseï? Demande le blond en se tournant vers le ninja argenté

-Non. A l'époque, nous avons tous été emmené à l'écart du village pour en protéger les habitants. Du coup, nous n'avons pas pu suivre le combat de mon maître.


Repensant à ce que tu lui avais dit son père au sujet de cet inconnu, et à la discussion qu'il venait d'avoir avec Kyubi, Naruto commença à trouver le fil de l'histoire. En effet, son père lui avait appris que l'homme masqué qu'ils avaient du combattre lors de la mission pour trouver Sasuke était le même homme qui avait attaqué le village cette nuit-là. Et selon Kyubi c'était...


-Uchiwa Madara. L'homme qui a attaqué le village cette nuit-là. Annonça le blond, surprenant le ninja copieur. Mon père m'a prévenu que l'homme qui avait attaqué le village avait un masque en forme de spirale, comme celui que nous avons rencontré pendant la mission sur Sasuke. Et en parlant au Kyubi, j'ai pu apprendre que l'homme qui l'avait manipulé était ce Madara.


Le ninja au Sharingan s'était figé aux paroles de son élève, en pensant à ce que tout cela impliquait. Un autre Uchiwa était vivant, et sans doute le plus puissant qu'il n'est jamais existé. Après tout, il avait été en concurrence pour le poste de Shodaïme Hokage.


-Si c'est vrai, l'ennemi est bien plus puissant que nous ne le croyions Naruto. Et dire que Sasuke les a rejoints...


-QUOI? Vous venez de dire quoi Kakashi-Senseï? Sur Sasuke!

-Des ninjas de Kumo sont arrivés au village aujourd'hui, pour venir voir notre Hokage, Naruto. Ils étaient porteurs d'une bien triste nouvelle. Sasuke a été vu avec le manteau de l'Akatsuki dernièrement, avec d'autres personnes.


Naruto s'était effondré au sol en entendant cela, ses jambes tremblotantes ne le soutenaient plus...L'Akatsuki cherchait à s'emparer de tous les Bijuus, et si Sasuke avait du se battre à Kumo, ca voulait dire que...

-Il s'est battu avec un jinchuriki c'est ca? Je ne peut pas le croire. Il doit être manipulé. Après tout, ce Madara dont parle mon père était un Uchiwa non? Et on l'a vu avec le manteau de l'Akatsuki! Il doit forcément manipuler Sasuke!

-On ne sait pas Naruto...Tsunade-Sama essaie de régler cela avec les envoyés du Raikage, mais ce n'est pas simple. Mais si je suis venu içi, ce n'est pas pour t'apprendre cette nouvelle. Je sais que tu es devenu très fort avec le mode ermite de Jiraya-sama, sûrement plus fort que beaucoup de ninjas du village comme je te l'ai dit. Mais je voulais te proposer de continuer ton entraînement. Surtout avec ce que t'as légué ton père, tu as beaucoup à faire, et j'aimerais continuer à t'aider.


La réaction de Naruto ne se fit pas attendre, et celui-ci se leva pour faire face à Kakashi, le regardant dans les yeux:


-Je dois devenir plus fort pour suivre mon nindo, quand est-ce qu'on commence Kakashi-senseï?


Un sourire apparût sous le masque du ninja copieur, amusé de la réaction de son élève. Et surtout, impatient de pouvoir l'aider à réaliser son rêve, de suivre la trace de son père le Yondaïme Hokage.