Le pacte

par Ashaika

-Je crois en toi, Uzumaki Naruto...


Telles avaient été les dernières paroles du dernier possesseur du Rinnegan, à son successeur en tant que disciple du Sannin Jiraya. Le fils du Yondaïme avait fini par rentrer à son village ou l'attendait une foule de gens qui l'acclamèrent pendant plusieurs heures, avant qu'il ne soit finalement soigné. Et désormais, le jeune blond, le dernier ermite aux crapauds était allongé sur la tête en pierre sensé représenter son illustre père, Minato Namikaze, aussi connu comme l'Eclair Jaune de Konoha, ce qui lui a valu d'être nommé Yondaïme Hokage.


-Alors, c'est ca d'être aimé par son village...Un village qui ne m'a pourtant vu que comme un démon pendant trop longtemps, alors que beaucoup devaient savoir que j'étais aussi le fils du Yondaïme Hokage.


Naruto était en pleine réflexion depuis quelques heures, bien avant que la nuit ne commence à tomber, et ne cessait de toucher l'objet de ses questions : Un rouleau qui ressemblait étrangement à ceux que le Sannin aux grenouilles utilisaient, à la seule différence que celui-ci était marqué au symbole de sa famille, les Namikaze. Si Naruto n'osait l'ouvrir, c'est qu'il avait peur de ce qu'il pourrait y trouver. Mais finalement, le blond se releva, et décida d'ouvrir le rouleau, qui ne comportait aucune écriture à proprement parler, mais uniquement des sceaux, comme ceux qu'utilisaient certains ninja pour stocker leurs affaires.


-Carnets...Rouleaux...Armes...C'est à croire que mon...père savait qu'il allait mourir cette nuit là, on dirait qu'il a scellé toutes ces affaires ici. Heureusement que Jiraya-Senseï m'a donné les bases pour le Fuinjutsu .


En effet, lors de son entraînement avec le Sannin, Naruto n'avait pas fait que travailler sur ce qu'il connaissait comme le Rasengen ou l'utilisation du Kage Bushin, mais avait appris également plusieurs autres choses, comme les bases du Fuinjutsu. Et étant donné que son maître avait également été celui de son père, Naruto savait donc exactement comment fonctionnait ce type de sceau, et s'empressa de passer un peu de son sang sur le kanji des carnets. Et dans un « pouf » caractéristique, le blond vit un carnet apparaître, avec le nom de son père sur la couverture. Les mains tremblantes, le jinchūriki le ramassa et se décida à l'ouvrir, et tombe alors sur un feuillet qui lui est adressé...


 Mon petit Naruto,


Au moment où j'écris cette lettre, le temps presse...Kyubi, le démon renard à neuf queues attaque le village, et tu viens de naître. J'ai pu créer un clone de moi-même afin de préparer ton héritage qui doit t'être remis lorsque tu seras en âge de comprendre. Tu dois aussi savoir que je n'avais pas le choix pour le Shiki Fuujin...aucun autre sceau n'aurait permis de contenir ce démon, et aucun autre enfant ne pourrait résister aussi bien que toi...tu es un enfant du clan Uzumaki par ta mère, qui ont une grande particularité concernant les démons à queues. De plus, tu as hérité d'une grande quantité de chakra, et tu seras un héros pour le village. Ta mère s'appelle Kushina Uzumazi, et est encore vivante à l'heure où j'écris, j'espère qu'elle t'aura élevé comme nous l'aurions fait à deux.

Etant donné que le Shiki Fuujin devrait me condamner, je te confie les rouleaux de notre famille, les Namikaze, ainsi que quelques techniques que j'ai moi-même inventé, mais ton parrain te les aura enseigné je pense. Je te fais confiance mon fils, je sais que tu deviendras un grand Shinobi.


Minato Namikaze, Yondaïme Hokage. 



-Papa...Je ne t'en veut plus...J'ai compris maintenant, et je te jure que je serais le meilleur Shinobi, et je suivrais mon nindo! Hurla le jeune ninja en brandissant son poing en l'air, comme il le faisait dans sa jeunesse. Avant que tout ne devienne noir autour de lui, et qu'il ne sente l'humidité sous ses pieds.


-Ahahah Gamin...Tu n'as pas changé...Toujours à croire que tu comptes pour quelqu'un. Tu as du oublier que ton cher père t'as enfermé en moi. Que tu as été insulté, haï et trainé dans la boue par tous ces villageois à cause de lui.

Naruto s'était retrouvé devant Kyubi, de retour bien dans sa cage après l'intervention du père du blond durant le combat contre Nagato. Le démon ne semblait pas avoir été affaibli par la confrontation, et avait retrouvé son mordant habituel, avant d'arrêter sa tirade devant le regard de son hôte.

-Kyubi...tu as été manipulé à ma naissance non?

Dire que le démon était choqué serait un euphémisme. Le plus grand des Bijuu s'immobilisa complétement, ses neufs queues ne battant même plus pendant quelques secondes avant qu'une aura rouge ne commence à voleter autour de lui, et qu'il ne se déchaîne sur Naruto, hurlant toute sa rage :


-OUI JE ME SUIS FAIT DOMINER, GAMIN! PAR CE VULGAIRE HUMAIN QUI SE CROIT TOUT PUISSANT AVEC CETTE PUPILLE! ET TU ES TELLEMENT FAIBLE QUE JE NE POURRAIS PAS ME VENGER DE CE CLAN MAUDIT ET DE UCHIWA MADARA!


Le démon cessa ensuite sa débauche de puissance lorsqu'il vit que son hôte, contrairement à ses précédentes visites n'avait aucune once de peur en lui, et ne semblait pas avoir été atteint par son chakra qu'il avait projeté tout autour de sa prison. Et sa surprise ne put qu'augmenter lorsque le blond s'approcha de lui jusqu'à se présenter aux portes du Sceau sans faiblir et qu'il lui demanda


-Pour tuer cet homme tu vas devoir m'aider Kyubi. Pas en me donnant ta puissance, mais en faisant une alliance avec moi! J'ai les moyens de devenir fort, tu as les moyens de m'y aider, alors que dis-tu?


-Tu me fais rire Gamin...Mais tu as montré que tu pouvais me défier...Très bien, je vais t'aider...Mais en échange, tu devras me laisser sortir de temps en temps pour tes combats.


La proposition était tentante pour Naruto, mais le risque de traitrise était important de la part du démon. Mais d'un côté, le blond savait qu'ils avaient le même but, et que Kyubi seul ne pourrait vaincre Madara, à cause de son Sharingan. Sasuke en avait fait les preuves au repaire d'Orochimaru.


-Très bien, Kyubi. Tant que tu n'essaies plus d'obtenir mon corps par la force, notre pacte tient. Aujourd'hui, Naruto Uzumaki est mort. Mais Naruto Namikaze est né, et je suivrai mon nindo!