Se que nous somme.

par Kagaho-kun







Danzō Shimura, le mystérieux Konoha NE, Shinobi no Yami. Danzō était un homme rusé, malin…

Danzo était un homme aux secrets horribles et vraiment atroces. C'était difficile à nier. Les secrets du meurtre, de la trahison et de l'espionnage n'étaient que quelques-unes des choses qu'il gardait pour lui. C'est la raison pour laquelle il a créé une branche du gouvernement uniquement dédiée à la prévention des fuites.

Tout aussi intelligent, calculateur et clairvoyant que ne l’était son meilleur ami et rival, Hiruzen Sarutobi, le Sandaime Hokage. Il était au courant de tout. Savait tout. Appréhendait tout, et neutralisait dans l’ombre toute menace à Konoha et au pays du feu. Il était puissant autant dans le ninjutsu qu’il ne l’était dans la politique et la manipulation. Il y avait longtemps, des décennies auparavant, alors que les Shodai et Nidaime Hokage étaient en vie, il avait été un candidat coriace au poste de Hokage Sandaime, de par son talent et son intelligence. Il avait été battu par Hiruzen et finalement, avait décidé de se retirer de la lumière pour se tapir dans l’ombre et frapper dans le dos de ses ennemis. La racine, « Ne », était le bouclier secret et la lame impartiale de Konohagakure.

Pourtant, la branche latérale a fait sa part. Si ce n'était pas le cas, des fuites importantes provoqueraient la mort de milliers de personnes au lieu de sacrifices occasionnels. Mais cela ne s'arrêterait pas là. La guerre s'intensifierait rapidement presque instantanément, faisant des milliers et des milliers d'autres victimes. Konoha serait le premier à tomber si cela devait arriver. Et Danzo n'allait pas laisser cela se produire.

Doyen de Konoha mais relique emblématique du passé, Danzo Shimura noyait sa vie dans une protection absolue et fanatique de Konoha, la protégeant de l’extérieur comme de l’intérieur quel qu’en soit le prix. Konoha était déjà vulnérable en l'état. Et Danzo ne pouvait blâmer qu'un seul homme pour un crime aussi impardonnable. Le Sandaime Hokage, Sarutobi Hiruzen .

Peu de gens connaissaient la guerre secrète qui se déroulait entre Hiruzen et lui. Il serait le fer de lance du massacre d'Uchiwa et Hiruzen "éliminerait" ses pouvoirs militaristes. Il conspirerait pour laisser Orochimaru s'enfuir et Hiruzen cesserait de financer ses projets en cours. Il s’agissait d’un accord réciproque, dans lequel des dommages collatéraux étaient presque toujours attendus.

Pourtant, en l'instant même, il se passez quelque chose dont il en igniorer tout, la seul chose qu'il savait c'est que ça concerné le petit protégé de Hiruzen, Uzumaki Naruto… Le seul fait que Tsunade Senju soit revenu de son exil auto-imposé et tourner autour du garçon ne le rendez que plus évident.

Mais c'est dans des moment comme celui-là qu'il constater que son vieille amie et rival avait concervé cette capacité à gardé l'information. Tous se qui concerner le Jinchuuriki, il devait le savoir. L'arme du village, à l'heure actuelle était innemployé, par la faiblesse de Hiruzen, et sa lui était insupportable. Au diable les sentiments. Les sentiments sont une faiblesse. Les autres villages caché n'attendrons pas eux.

Depuis plusieur année, Danzo Shimura essayé d'obtenir le garçon pour le transformé en une arme loyale qui pourrai détruire tous se qui mettait en pérille la toute puissance de la feuille. Et de nouveaux obstacle venait de se mettre sur son chemin. Obstacle portant le nom de Tsunade Senju et Jiraya des sannin. Il ignioré se qui se passer avec le jinchuuriki, mais il allait le découvrire.





***





Mito Baa-chan s'en était aller, après des année a s'occupé de lui, lui apprendre a lire, a écrir, l'histoire, le fuinjutsu, les bonnes manières. Elle était aller rejoindre Hashirama et Tobirama. Savoir qu'il n'était plus seul. Qu'il y avait des gens pour lui apporter leur soutien et leur compagnie, lui avait apporté la quiétude dont elle avait besoin pour trouvé le repos. Depuit sa mort a erré dans le village, elle avait enfin put passer de l'autre coté du voile, et bien qu'il soit triste qu'une de ses personne les plus présieuses ne le quitte, il était aussi heureux qu'elle puisse être en paix. Elle le mérité.



Le ninjutsu est presque aussi cool que le fuinjutsu, presque. Pour Naruto, l'entraînement était vraiment facile, voir même trop. Mais pour lui, c'était normal étant donné qu'il avait quatre sensei, dont trois non officiel. Tenzo-sensei lui avait dit hier qu'il avait terniner de lui enseigné le mokuton aprés seulement deux semaine. Un choc pour Tsunade Oba-chan, Jiraya et Sarutobi-jiji. Tenzo avait dit qu'il était un prodige comme ont en voyaient un qu'une fois tout les cents ans, car il lui suffisait de voir une chose une fois pour la reproduire instantanémént. Jiraya avait grommelé un truck comme "foutu prodige et de comment la vie était injuste". Il n'avait rien dit et avait prit le compliment, tous se que Tenzo lui avait aprit, il le connaissait déjà avec Hashirama Oji-san. Mais il ne pouvait rien dire, qui le croirai. C'était son secret.

Maintenent, le seul moyen pour lui d'apprendre plus de technique de cette élément était d'étudier les techniques que Hashirama lui avait noté. Si Tenzo utilisait une technique de plus haut niveau comme le Mokuryū no Jutsu, le coup en chakra le tuerai. Le Mokuton était puissant, mais les utilisateurs non naturel n'ont pas le chakra qui était fournie avec. Comme se fût le cas de son ancêtre Hashirama et lui-même.

En pensent a sa cousine et son parrain , ni eux ni lui n'avait vraiment su comment s'y prendre au début, mais Sarutobi-jiji leur avait alors proposé que Tsunade et Jiraya lui enseigne et que le reste viendrai tout seul « Quand les mots ne suffisent pas, il faut parfois laisser le corp s'exprimer », avait-il dit. Jiji avait toujours de bon conseil, la preuve car il l'appeler désormer tante Tsunade et il vivait maintenant avec elle et shizune-nee, la nièce de Dan Kato. L'immeuble étant vide, car personne ne voulant vivre prêt du Kyubi, sa n'avait déranger personne. Selon sa cousine, ils iraient s'installé dans le composé du clan Senju, lorque ce dernier serait complètement rénovée, car à l'abandon depuis des années. Les terres du dit clan ayant était mi sous droit de véto par le Hokage, pour que personne ne l'achète. A croire que jiji avait toujours su que les Senju réapparaîtraient.

Sa plus grande joie vint du fait qu'il avait de quoi finir le hiraishin no jutsu, grace à Kakashi. Lorsqu'ils avait appris qu'il ne lui manquai qu'une dernière étape pour finir la technique du dieu du tonnere volant, pendants que jiraya se tapé le tête de jalousie contre les mûres, son jonin-sensei lui avait offert un des kunai spéciaux que son père lui avait offert le jour de sa promotion jonin, c'est de cette manière que Naruto avait aprit que Kakashi-sensei avait été étudiant sous son père, Minato Namikaze, dans l'équipe sept de la génération précédente. Mais il avait encore beaucoup de travail pour réalisé la légendaire technique.

Si Naruto pensait qu'il ne pouvait pas être plus surprit, il se trompé royalement, le sannin était venu le voir pour lui présenter des excuses. Expliquant qu'il avait aimée ces parents comme ces propres enfants et que bien qu'il l'aimée lui aussi, il ressemblé trop a Minato et Kushina. Sa ramené trop de mauvais souvenir, leur corp transpercé par une des griffe de Kyubi, leur enterrement, il avait préféré se noyer dans le travail, tout en s'assurant que son filleule ne manque de rien. C'est de lui que lui venait son porte monai en forme de grenouille, ces vêtements, l'argent qu'il recevait tout les mois. L'homme venait même de lui offir de quoi remplacer tout ces anciens kunai par de nouveau stylisé a trois point, les même que ceux de son père.

Mais là encore Naruto ne doutait pas que Hokage-jiji avait quelque chose a voir avec les excuses spontané de Jiraya. De la même manière qu'avec Tsunade, leur lien c'était renforcé quand l'homme lui avait aprit une de ces technique fare le Doton - Yomi Numa. Selon Jiraya, l'utilisateur change une surface en marécage afin d'immobiliser un ennemi.

Et se fût aprés cette technique qu'il se lanca corp et âme dans l'apprentissage de divers jutsu. Se qui allait très vite, en même temps, avec prêt de six à sept cents Kage bunshin no jutsu en renfort, c'était parfaitement normale. Mais la liste était long, très long. Il avait selectionner de nombreux jutsu de divers éléments et il ne compté pas en prendre d'avantage. Jiji l'avait autorisé a noté les techniques Fûton et Raiton dans un parchemin. Maintenent que son arsenal était sélectionner, il ne lui rester plus qu'a les apprendre.

Ayant fini par apprendre tout les techniques Suiton, avec l'aide de nombeux Kage Bunshin, il avait finalement atteint le niveau du Nidaime. En même temps il n'avait fait que sa. Hashirama Oji-san lui avait parlé du shirangan des Uchiha, il devait admettre que cette capacité a copié les jutsus le rendait jaloux. Alors Oji-san lui avait conseiller d'utiliser le Kage Bunshin pour maitriser les jutsus plutôt que de les apprendres vite. Le shiringan ne pouvait copié un jutsu uniquement si on voyait la technique avec la totalité des signes incantatoire. Si il pouvait les exécutés avec quelque mudra, aucun Uchiha ne pourrait les copié. Avec Sasuke dans son équipe, autant dire qu'il avait prit son conseille a coeur.

Par le suite il avait continuer avec les techniques Katon et le Fûton. La liste était déjà assez long comme sa. Le matin avant l'aube il entrait dans le sceau de Mito Baa-chan, et faisait environ deux cents clone pour apprendre les techniques que personne ne savait qu'il avait a disposition, puit en faisait trois cents autre sur un terrain d'entrainement privé que lui avais fourni Hokage-jiji. Pour cette raison, Naruto était plus que satisfait d'avoir des missions de rang D, ces dernière étant très facile et court, il ne se fatiguer pas trop.

Les seules personnes au courant était Tsunade, Shizune, Jiraya, Jiji et Kakashi-sensei bien évidament. Tsunade lui avait d'ailleur fait par de son inquiétude pour un tel régime d'entraînement, car inouie et très dangereux. Mais mis à part quelque mots de tête le soir, les seule effet secondaire remarqué furent des progrets exponentiels. Quand jiji était venu voir son entrainement, ce dernier avait du supporté Jiraya qui se plaignie pendant plus d'une heure que le monde était injuste et que lui n'avait jamais eu cette chance, grand monologue qui fût terminer dans l'incrédulité par une simple phrase. «C'est un génie.» ; Se dont Hiruzen avait répondut sèchement. « Je suis au courant.»

Bref, encore une journée normal a Konoha.





***





Aujourd'huit, Naruto et son équipe revenait d'une énième mission de rang D. Les missions de rang D était les moins risquées, en général des petits services rendus aux villageois. Elles sont le plus souvent effectuées par des genin fraîchement diplômés de l'académie, pour qu'ils se familiarisent avec le concept de mission en attendant des activités plus en accord avec l'idée qu'ils se font du métier de shinobi. La mission qu'il avait fait le plus souvant était la même dont-ils revenais justement, attrapé Tora. Tora était le chat de Madame Shijimi, l'épouse du Daimyô du Feu. Étouffé par le trop d'affection de sa maîtresse, ce petit chat s'enfuyait souvent de chez lui. Madame Shijimi engageait donc souvent des ninjas afin de retrouver l'animal, et malheureusement pour eux et le chat, et heureusement pour Madame Shijimi, l'équipe sept était celle qui avait le meilleur record de temps de récupération. L'épouse du Daimyô du Feu en était même venu a demander expressément l'équipe sept.

Naruto, lui était satisfait des missions facile et non fatigante, l'entrainement n'en était que plus efficace. Toutfois il était a peine neuf heure du matin et il avait l'impression que le reste de la journée aller être differente. Le Sandaime aprés avoir fouiller dans divers documents, les regarda et prit la parole.

« Equipe sept, au vu de vos résultats au cours des dernières missions, j'ai pensé qu'il serait temps pour vous d'essayer le rang C.» Naruto lui ne pût s'empecher de froncé les sourcil, avait-il le don de clairvoyance ?

«VRAIMENT ?» hurla Sakura.

«En quoi consiste-t-elle Hokage-sama ?» demanda Kakashi.

« Vous allez devoir escorter une personne jusqu’au Pays des Vagues, et le protéger le temps qu’il termine la construction d’un pont qui reliera ce pays au continent ninja.», expliqua le Sandaime. «Vous pouvez entrer Tazuna.», déclara le vieil Hokage à l’attention d’une personne se situant dans une pièce adjacente au bureau.

Les trois Genins tournèrent la tête vers leur client, et tous eurent une réaction étrange en le voyant. Un vieil homme entra. Tazuna est un homme à lunettes aux cheveux gris avec une grande barbe et des yeux sombres. Il portait une chemise à col en V sans manches avec une ceinture, un pantalon et une paire de sandales. Il avait également une serviette autour de son cou et portait un chapeau pointu. Il avait une bouteille de saké à la main et il empestait l’alcool.

« Hokage-sama, si c’est une plaisanterie, elle est vraiment de mauvais goût,» déclara le vieil homme.« Vous ne songez tout de même pas à faire assurer ma protection par des gamins !» Apparament le comportement de l'homme semblat agacé le Sandaime puisque ce dernier prit immédiatement la parole, sur un ton sévère.

« Vous devriez être content d’avoir une telle escorte, Tazuna. Avec ce que vous avez payé, nous ne pouvons vous fournir qu’une escorte de ce type. Alors ne venez pas vous plaindre de ne pas avoir mieux !» Fixant l'équipe il décida quand même de se présenté « Je suis Tazuna, le charpentier. Ma spécialité, c'est les ponts. Vous êtes sûrs que ce sont des ninjas ? Ils ont l'air tout juste sorti des couches de leur mère. Surtout le petit avec son air de martyre.» Le dernier commentaire directement adressé a Naruto eu au moin le mérite de faire apparaitre une veine sur son front, mais comme le shinobi qu'il était, il se forca a rester calme. Il se répétait mentalement que c'était une mission d'escorte, pas d'assassiner leur client.

Kakashi décidant de couper a tout autre moquerie prit la parôle. « Equipe sept, préparer vous et rendez-vous devant les portes du village dans une heure.»





***





Cela faisait deux jours que l'équipe sept avait pris la route avec Tazuna en direction du pays des Vagues. Il était facile de voir que l'Uchiha était particulièrement contents car c'était enfin une mission de rang C et par la même occasion qu'ils quittaient le village. Naruto lui n'était ni comptant, ni mécomptant, l'entrainement été bien mais il était un shinobi, et un shinobi accomplie des mission. Kakashi marchait devant avec Naruto, suivis un peu plus loin de Tazuna qui discutait avec Sakura de tout et de rien. Derrière, Sasuke fermait la marche, seul, comme à son habitude.

Naruto avait tout de suite remarqué que son sensei n'était pas quelqu'un de très bavard, mais il n'était pas non plus fermé. Il suffisait de lui faire la conversation pour en apprendre plus sur lui. C'est ainsi qu'il appris qu'il avait été promu à l'académie des ninja à l'âge de six ans seulement et qu'il était devenu un membre des forces spéciales ANBU à l'âge de treize ans. Naruto s'était senti nul, mais Kakashi le rassura en lui disant qu'en temps de guerre le village de Konoha promouvait l'avancement rapide chez ses nouveaux ninjas afin de pouvoir alimenter l'armée.

D'un autre côté, il avait beaucoup avancé dans son entrainement. Connaissant les technique Doton et Suiton, il avait apris le Fûton - Daitoppa : Le ninja souffle dans sa main, et lâche alors sur son adversaire un vent puissant qui le repousse, et peut soulever de petits objets et Fûton - Reppushou: L'utilisateur joint les mains ensemble, et transforme son chakra en une puissante bourrasque de vent. Dès que les deux paumes entrent en contact, un vent très dense se matérialise, et se disperse sous la forme d'un courant d'air. Extrêmement rapide, cette technique peut assommer un adversaire, et le repousser, tout en lui causant diverses entailles. Chaque soir, après avoir effectué ses missions avec son équipe, il retrouvait Jiraya et Tsunade pour l'entrainement au Fûton.

Soudainement, Naruto sentie que quelque chose n'allait pas, il le sentait, mais il n'arrivait pas à expliquer quoi.« Se que tu sens, c'est une signature de chakra, droit devant toi! » Une flaque d'eau était à ses pieds, ce qui était très étrange car la journée avait été très arride. Ses co-équipiers se semblère avoir rien remarquer, ou alors ils ne le montraire pas.

Peut de temps aprés avoir dépasser la flaque d'eau, cette dernier libéra une explosion de fumer pour dévoiler deux individue, ces dernier s'en prirent d'abord à Kakashi. Leurs grands Gantelet libéra une chaîne shuriken rétractable liée à eux deux, ils l'utilisairent pour capturer et ensuite découper en morceaux le pauvre jonin-sensei.



Naruto ne comprit pas se qui se passa ensuit, l'instant d'avant il vu son sensei se faire découper en morceaux et la seconde d'après, il était derrière les deux assaillant, ses kunai a trois point et ces main couvert du sang des deux corps sans vie des deux shinobi ennemie, il lui fallut une bonne minute avant de se rendre compte qu'il leur avait trancher la gorge d'un seul coup net, par pure reflexe.



Kakashi lui, sortie de sa cachette. Au moment de l'attaque, il se dissimula à l'aide d'une permutation afin d'analyser l'adversaire et savoir qui était leur cible. Cepandent, jamais il nue prévut que son élève blond réagirait aussi vite. A peine eut-il fini sa permutation que les deux ninja inconnue été a terre, mort d'un coup net. Naruto avait fait preuve de réflexe et d'une précision remarquable.

Tournant sont attention vers ces deux autre élève et leur client, il vit que tous regarder entre Naruto et les deux cadavres avec horreur. Si sasuke regarder son co-équipier avec de grand yeux, n'arrivant pas à croire que le dernier de la classe ai été aussi efficace. Sakura elle, avait le visage blanc, elle n'arrivé pas a croire que Naruto Uzumaki, le garçon qui n'avait jamais prononcé plus de dix mots a l'académie, venait de tué de sang froid. Le sang sur ces main et les quelques goutte sur son visage le render vraiment impressionnant, et ces yeux lilas plus froid que les neige de Yuki no kuni. Pour la première fois, le garçon quelle prenez pour l'idiot du village lui fit peur.

Kakashi reporta encore une fois son attention sur son élève, il aller devoir lui parler, Naruto été un vrai prodige certe, mais la première mort était toujour difficile. Si une chose était sur, ces qu'a l'académie ninja on n'aprenais pas a faire face a se genre de chose. C’était aussi un risque pour la santé mentale des ninjas que de vivre cette expérience, comme beaucoup de Genin devenaient mentalement instables et se voyaient retirés du programme shinobi.

« Tazuna-san, vous nous avez mentis.» commença Kakashi.« Vous nous avez engagé afin de vous escorter contre d'éventuels brigands, mais le présence de deux shinobi prouve que cela va bien au-delà d'une mission de rang C. Vous nous avez tous mis en danger.»

Voyant que Tazuna semble rétissent, il décida de jouer la carte du bleuf «Nous sommes en droit d'arrêter la mission sans plus de raison ici et maintenant.» Des lors, Tazuna leur expliqua tout la situation, en essayant alors de toucher leur fibre sentimentale pour les convaincre de poursuivre leur mission.

Un homme riche du nom de Gatô et ses hommes avait la main mise sur le pays. Suite a des exemple, les habitants des Vagues n'eurent plus la volonté de combattre, le tyran leur imposant alors un embargo économique. Tazuna, lui, pourtant ne se résigna pas, et en tant que charpentier décida de construire un pont pour permettre au pays de ne plus dépendre du ravitaillement maritime.

Toutefois, seul dans ce projet fou, il lui fallait la protection de ninja. N'ayant pas, en raison de la grande pauvreté de son pays, les moyens d'engager des ninjas de haut niveau pour une mission de rang A, il s'adressera à Konoha pour leur demander une simple escorte, mission de rang C, omettant de préciser le danger qui pesait sur ses épaules. C'est ainsi qu'il fut escorté par eux, l'équipe sept fraîchement diplômée.

« Je suis vraiment désolé, Kakashi, Sasuke, Naruto et Sakura. Je ne voulais pas vous tromper et vous mettre en danger, je comprendrais que vous nous laissiez maintenant mais je vous en pris si vous le pouvez, aidez-nous s'il-vous-plait !» Kakashi hésita. Si d'autres ninjas déserteurs faisaient leur apparition, il risquait de mettre en danger les membres de son équipe. Mais ils était une équipe, alors il devait avoir leur pensées !

Se trournant vers sont équipe, il vit que Sasuke regarder toujours son co-équipier, mais se retournant vers lui il acquiesça, pour lui, ça lui était égal le niveau de la mission. En fait, plus il était élevé et plus ça l'arrangeait, ça lui permettrait de progresser en affrontant des adversaires plus puissants. Sakura elle était toujours un peut pâle après les évenement survenu plus tôt mais acquiesça tout de même, l'histoire de Tazuna l'ayant touché.

Finalement, tous se tournaire vers le dernier membre de l'équipe sept, qui finissait d'enlevé le sang qui l'avait éclabousser aprés avoir scellé les deux cadavre dans un rouleau, inquiet pour Chibi-Minato, Kakashi prit la parôle «Naruto...» mais avant de pouvoir continuer son élève le coupa, avec une voie toujours perturbé par les évènement précédent. «J'accomplirer la mission sensei. » Marquant une court pose il continua, avec un voie plus calme. « Si on aide Tazuna-san, la nation des Vagues sera redevable envers le village de Konoha. Ca pourrait nous être utile un jour, Kakashi-sensei.»

Hochant de la tête, le jonin confirma alors « … la mission continue !»





***







Le pays de Nami no Kuni est un pays situé dans une île près du Pays du Feu, et il n'a pas de village caché, en s'appuyant sur l'assistance d'autres villages cachés comme Konoha. C'est sur cet archipel que se trouvait jadis le Pays des Tourbillons.

Le Pays des Vagues a de nombreuses rivières qui la parcourent et est célèbre pour ses mangroves, qui sont remplis de toutes sortes de formes de vie. Bien que dans une île isolée, en s'appuyant sur le transport maritime pour le commerce, il a été prospère. Cela a changé quand Gatô jeta son dévolu sur elle, brisant la volonté du peuple et monopolisant l'industrie du transport maritime.

Continuant leur tragé, ils venaient juste de débarquer a Nami no kuni, le pont n'ayant pas encore été construie, il avait dû prendre un bateaux, une connaissence de Tazuna les avait fait travercé, bien qu'il fût évidant que l'homme était nerveux.

Naruto sentait trois chakra plus puissant que les deux homme qu'il avait tué, ces dernier se trouver a une bonne distance mais ne bougaire pas, comme si ils les attendaient. Maintenent qu'il était hors du village il se rendait compte qu'il persevais l'environnement et les individue qui si trouvé de manière très limpide. Comme avec les signature de chakra de ses deux pauvre victimes plus tôt.

Se raprochant de plus en plus des signature de chakra il sentie que l'une d'elle c'était déplacer ayant quitté les arbres pour le prendre à revers, se cachant dans des buissont, surment pour les surprendre au moment ou il aller passer a coté. Prenant un kunai, décidé à faire sortir leur invité, il le lanca dans les buissons, provoquant le sursaut de la Haruno et un regard septique des autres.

Se raprochant, il dévoila un petit lapin blanc, qu'il avait tué avec son kunai, se retournant vers son sensei il demanda « Est-ce normale que son pelage soit blanc en cette saison?» Kakashi regarda le lapin avec une expression sombre «Non! » Alors que le groupe tomber dans le silence, Kakashi sentie quelque chose se raproché, avant de pouvoir dire quoi que se soit il vit le fils de son sensei plongé sur leur client pour l'amener au sol «TOUS A TERRE !!! » Hurlat-il pour ces deux autre élève alors qu'il se jeté sur eux pour leur sauvé le vie, comme l'avais fait Naruto avec leur client. Se geste empêcha une énorme épée de les décapité, alors que cette dernière alla finir sa cource dans le troc d'un arbre, un homme apparéssent dessus.

L'homme était grand et musclé sensiblement avec la peau pâle, les cheveux noirs courts hérissés, les yeux bruns, et avec de petits sourcils. Il portait des bandages sur la moitié inférieure de son visage. Il portait son bandeau frontal sur le côté de sa tête, il a été torse nu, la poitrine uniquement recouverte d'une ceinture à laquelle il attaché son Kubikiribōchō., portant des pantalons bouffants avec le motif à rayures typique de Kirigakure et des manchettes mimétiques s’étendant jusqu’à ses coudes, avec des jambières assorties.

« Momochi Zabuza… Un des sept épéistes de Kirigakure no Sato et tu es responsable de la tentative d'assassinat sur le Mizukage…Tu portes un beau surnom…Démon de la Brume !» dit Kakashi alors qu'il leva le bandeau qui lui couvrait l'œil et ferma son œil droit, alors que ces élève se positionner en position défensive devant Tazuna.

Zabuza porta son attention sur Kakashi et commença à rire bruyamment. « Toi aussi tu as une belle réputation, Kakashi no Sharingan, le Ninja Copieur de Konoha. Tu possèdes cet œil de ce clan maudit...»

« …Sharingan ?» Demanda Sakura

« Le Sharingan est un dojutsu particulier qui permet à son utilisateur de copier n'importe quel type de technique de ninjutsu, taijutstu ou genjutsu.» répliqua Sasuke.« C'est un œil qui s'éveille chez quelques membres du clan Uchiha.» ajouta-t-il en regardant son sensei. Sur le moment il crut que ces yeux allaient sortir de ces orbites. Sharingan ! Comment était-ce possible ? Le sharingan était l'œil héréditaire de son clan ! Pourquoi Kakashi en possédait-il un ?

De son côté, Naruto était tout aussi étonné. Hashirama lui avait raconté la rivalité entre le clan Senju et Uchiha, dû entre autres à la haine que portaient en eux les utilisateurs du Sharingan, il n'avait jamais mentionné qu'un autre clan soit porteur de cet œil….et le fait que Kakashi n'en possède qu'un… si on noté la cicatrice qu'il avait à l'œil, il était probable que le Sharingan lui ait été implanté à un moment donné.

Zabuza lança alors les hostilités. « Ninpo! Kirigakure no Justu» Une brume épaisse s'installa dans le champ de vision de tout le monde. Ils entendaient la voix de Zabuza qui semblait venir de partout en même temps.

«Huit points», la voix de Zabuza résonna, faisant tressaillir tout le monde à son ton froid. «Larynx, colonne vertébrale, poumons, foie, jugulaire, artère sous-clavière, rein, coeur. Quel point dois-je prendre? Je les aime tous.» Sa voix semblait venir de partout.

Naruto n'y voyait rien mais il sentait clairement le chakra de leur ennemie. Alors que son sensei laissa sortir son chakra et son intenssion meurtrière il n'en fut pas affecter contrairement a ces deux co-équipier qui eux tremblé de tout leurs corps. Mais pas lui, non seulement il pouvait faire sortir plus de chakre que son sensei, en ayant plus que lui, mais aussi parce qu'il vivait avec un renard géant qui possédait une intenssion de mort la plus puissante au monde. Deux jonin ne pouront jamais faire mieux. « Ne t'inquiète pas Sasuke, je ne laisserait rien arrivé a mes co-équipier!» Le discour de Kakashi-sensei sembla faire son effet, étant donner que l'Uchiha arreta de tremblé, et renonca a se suicidé pour abréger son supplice.

Il approcher! Naruto le sentait. Le kiri-nin apparut en plein milieu du groupe. Son visage affichait clairement une réelle démence et ses yeux semblaient être assoiffés de sang. Le Démon sembla avoir prévu de les tailler en pièce avec son épée… mais avant de ne pouvoir faire quoi que se soit, Naruto fracassa son point dans le visage de l'homme le disipant en eau montrant qu'il s'agissait d'un Mizu Bunshin. Kakashi, qui s'appreter a intervenir, vu ses soupsons se confirmé. Alors comme ça Chibi-Minato était aussi un capteur. Intéressent.

Il sens suivie alors un brève bataille entre son sensei et le kiri-nin, ou chacun esseya de piégé l'autre avec des Mizu Bunshin. Naruto lui sentait aussi toujours les deux autres individue, un peux plus loin dans les arbres, ils les observaient, s'en en perdre une miette.

La bataille entre les deux jonins tourna à l'avantage de Zabuza, se dernier propulsa le copie-nin dans l'eau mais se dernier parvint a l'empecher de le suivre grace a des Makibishi. Les Makibishi sont de petits objets tranchants en forme d'étoiles a 4 branches qui sont principalement utilisés pour dissuader une personne de marcher dans une certaine direction vu qu'ils peuvent blesser les pieds des personnes qui marchent dessus.

Pour Naruto, quelque chose clocher, pourquoi Zabuza voullait-il déplacer le combat vers l'eau? Puis il comprit, les shinobi de Kiri était des maitres du Suiton. Si il piègé leur sensei, Naruto était sur et certain que sa aller devenir très mauvais pour eux, surtout si les deux autres dans les arbres décidé de se joindre a la fête. Son sensei avait tout son corp immergé, Zabuza apparu au dessus de lui prêt a déclencher une technique.

Il devait faire quelque chose! Passant a travers les Mudras, il lança sa technique « Katon - Karyû Endan » Crâchant un long et puissant jet de feu tel celui d'un dragon. Augmentant la quantité de chakra insufflée aux flammes, elles devienrent plus chaudes pour apparaitre de couleur blanchâtre. Celle-ci se diriga droit vers le Kiri-nin. Kakashi plongea sous l'eau pour évité le jutsu Katon de son élève, alors que Zabuza lui évita en usent de tout sa puissance pour faire un bon de coté pour ne pas finir carbonisé devant les flammes surpuissante.

Finissant sa technique il vit que Zabuza le fixé d'un visage très contrarier. Son sensei sortie de l'eau rapidement pour se posissionné face a Zabuza et prit la parôle « Merci Naruto, j'ai baisser ma garde, mais je ne referai pas deux fois la même erreur.» Reportant l'attention vers le Kiri-nin il continua «Tu compté me piègé dans une prison aqueuse, n'est-ce pas...» Le regard sur le visage de se dernier fût tout la reponce dont-il avait besoin. Pour le coup, il était vraiment comptant que son élève soit aussi perspicace. «Je constate que l'un de tes élève n'est pas aussi faiblard et sans valeur que je le pensais. Il est perspicace.»

Le véritable combat entre les deux hommes commença alors. Zabuza eut recourt à de puissantes techniques aqueuses, mais Kakashi qui avait activé son Sharingan parvint à toutes les copier et à les exécuter en même temps que Zabuza. Il parvint même à prendre l'ascendant psychologique sur le ninja de Kiri et à porter son coup avant ce dernier.

Aprés cette demonstration de maitrise de ninjutsu le jonin de Konoha accula la Momochi en le privant de ces brat grâce des kunais, le bloquant de manière définitive. «Ton oeil! il peut voir l'avenir!» Le Hatake sortie alors un kunai pour en finir une fois pour tout «Oui! Est se qu'il voie, ces t'as mort.»

C'est à ce moment-là que des aiguilles se plantèrent dans le coup de Zabuza. Debout sur une branche d'un arbre, deux ninja portant un masque avait observé la scène. Ils disparurent et réapparurent aux côtés de Zabuza et récupéra les aiguilles qu'il avait lancées.

«Je vous remercie, Hatake Kakashi. Momochi Zabuza est un criminel que nous traquions depuis longtemps sur ordre du Mizukage…Bien que vous nous ayez épargné une bataille difficile nous nous devons de ramener son corps à Mizukage-sama.»

Avant de pouvoir repondre, l'homme au cheuveux blanc disparut aussi vite qu'il était apparu avec Zabuza et son partenaire.

Kakashi se tourna vers son équipe. « J'aimerais tous vous féliciter, vous avez fait du bon boulot…» Malheureusement, ce fut sa dernière phrase avant de perdre connaissance.





***





Lorsqu'il ouvrie les yeux, la première chose que Kakashi Hatake vit, ce fût qu'il était allonger dans un futon, a l'intérieur d'une maison. Sa première reflexion fut de penser qu'il avait trop utiliser le sharingan, c'est dans moment comme celà qu'il comprenais les pleintes de Jiraya-sama, il donnerai beaucoup pour avoir les même réserve de chakra que Naruto a cette instant.

Se levant, ce fût au même moment qu'une femme entra avec un plateau. Elle avait de longs cheveux bleus. Elle porte une chemise rose à manches courtes, le bout des manches et le col étant de couleur rouge. Elle porte aussi une longue jupe bleue.

« Hatake-san! Vous êtes réveiller, nous commention a nous inquiété... Je m'appele Tsunami, je suis la fille de Tazuna.» Hochant de la tête, il demanda «Depuis combien de temps suis-je sortie?» Et il voulait vraiment savoir, car après coup, il était a peut pret sur que Zabuza s'en était sortie vivant. Le Hunter-nin Corps, également connu sous le nom d’ Équipe de traitement du cadavre, était une équipe spéciale au sein de l’ ANBU de Kirigakure , composée de hunter-nin, à qui est confié le devoir spécifique de retrouver les disparus . Ils effacent complètement la personne recherchée grâce à leurs techniques d'assassinat supérieures et à leurs compétences médicales. Se que c'est deux Hunter-nin n'avait pas fait, au lieu de détruire le corp et de prendre sa tête comme preuvent, ils l'avaient emmener entièrement, les aiguilles avait dût servir a le mettre en léthargie.

«Nous somme le lendemain, vous est votre équipe êtes arrivé hier, Naruto-Kun et Sasuke-san vous porté.» "Naruto-Kun!" le jonin leva un soucil a celà, c'était-il passer quelque chose?

Finalement il demanda «Ou sont mon équipe?»; «Nous somme le matin, ils finissent de prendre leur petit-déjeuner.» Hochant de la tête une fois de plus, il se leva, et avec l'aide de béquille fournie par Tsunami, il descanda rejoindre ses élèves.



L'équipe sept finissait de manger dans un silence morbide, si Naruto ne semblé pas affecter, les deux autres membre de l'équipe se remetter difficilement des évènements survenu la veille. Entre Sasuke qui fixé presque obsessionnellement le blond, et Sakura qui elle, avait le visage toujours blanc, l'expérience de mort omniprésente semblé l'avoir marquer de manière inoubliable. Cette dernière voyant leur sensei réveiller sembla soulagé «Kakashi-sensei...»

L'épouvantail lui répondit par un signe de tête, ce que les membres masculin de l'équipe firent pour lui rendre son salut. S'installent il prit la parôle «Je ne voie pas de meilleur manière de le dire, donc je vais être franc, Zabuza est toujours vivant !» Voyant que Sakura allait parlé, il la coupa « Normalement, les Hunter-nin détruise le corp et seulement prendre la tête comme preuvent. Ces deux était des complices... Mais ne vous en faite pas, avec ces blessures il faudra une bonne semaine a Zabuza pour récupéré.»

Alors que Tsunami apporta d'autre boisson, Sasuke demanda «Alors que faisont nous en attendant ?» Kakashi lui regarder avec interet le rougissement de Tsunami alors qu'elle servait Naruto « hunhunhun... Jiraya-sama voudra savoir que son filleule a autant de succes avec les dame que Minato-sensei.» pensa-t-il avec amusement, puit il répondit a Sasuke « Moi il me faudrat au moin autant de temps pour récupéré, vous vous allez vous entraîné.»





***





Naruto était dans la fôret un peut a l'écart de la maison de Tazuna, Kakashi-sensei les avait emmener pour pratiquer la marche sur les arbres, mais étant donner qu'il maitriser déjà cette exercice, il était partie a l'écart pour pratiquer son propre entrainement. Voila deux jour qu'il avait commencer et seul Sakura avait réussi l'exercice, l'Uchiha ayant du mal a controler son chakra.

Si il était honette il était heureux de pouvoir être seul, son co-équipier Uchiha le regarder comme si il voulait découvrire un secret ou quoique ce soit d'autre a son sujet. Ajouté que Tsunami-san elle aussi agisser bizarement autour de lui et sa le mettait mal a l'aise.«HumHumHum... On dirait que quelqu'un a du succes avec les Femme.» Le commentaire de Kurama fit viré son visage au rouge vif. Il devait admettre que le comportement de la femme le mettait mal a l'aise, toujours a être au petit soin avec lui, avec de petit rougeur sur le visage. «C'est pas drôle!» Le grand éclat de rire du bijuu le fire rougir d'autant plus. Afin d'oublier les moquerie du Bijuu il décida de se concentrer sur son entrainement.

Jusqua maintenent il ne pouvait que produire qu'une seule Gudodama, et selon son partenaire, il devrait pouvoir en faire plus.

Sentant une présence il se retourna pour faire face à une personne qui avait à peu près son âge, elle pouvait être décrie comme très beau. Elle avait de longs cheveux noirs, la peau claire et de grands yeux marrons. Elle avait un visage fin et n’était pas très grand pour son âge. Elle avait ses cheveux détachés et elle portait un long kimono rose sans manche, avec des bordures rouges et décoré avec des tourbillons de couleur prune, qui descendait jusqu'à ses chevilles. Elle portait autour de la taille un simple obi blanc noué en papillon et elle portait une paire de sandales marron clair avec des des sangles foncées. Pour ajouter une touche féminine à son apparence, elle portait un collier noir autour du cou. Une fille.

« Qui êtes-vous ?» demanda-t-il « Je suis Haku.» Devant la réponce court et sans précision il continua « Que faites-vous là ?» Demanda à nouveau le blond de plus en plus suspicieux.

« Je suis là pour les plantes médicinales.» Répondit celle-ci en montrant les dites plantes. « Que faisiez-vous ici, seule ?» Demanda-t-elle. «Je m'entraine, je m'appele Naruto.»



La fille semblait ravit de la réponse du jeune homme puisqu'elle hocha de la tête et avait commencer à ramasser des pantes. Il se leva et décida de l'aider, pendant ce temps, Haku observait discrètement le jeune homme avec curiosité.

Une fois le ramassage terminé, les deux jeunes adolescents s'assirent face à face et discutèrent « Pourquoi t'entraînes-tu ?» Demanda soudainement Haku, qui ne reçut que des regards interrogateurs de la part du blond. « Je veux dire, si tu t'entraînes, c'est pour être fort, n'est-ce pas ? Mais ce que je veux savoir c'est : pourquoi tu veux être fort ?»

Naruto observa la jeune fille quelques instants puis poussant un soupir, il se décida enfin à répondre, sous les yeux attentifs d'Haku qui attendait patiemment sa réponse « Pour prouver que je suis quelqu'un, qu'on reconnaisse enfin ma vraie valeur.»

« Et tu n'as personne à protéger ?» Demanda Haku, étonné. Naruto concerva son visage neutre comme toujours, mais tourna la tête vers Haku, qui le regardait comme captivé, il l'observa quelques instants puis il répondit. « Des personnes à protéger ? Oui, à l'époque j'aurai répondu non, mais aujourd'huit, oui j'en ai. » Et c'était vrai car comme Hashirama et Mito était des fantôme il n'avait pas besoin d'être protéger, mais maintenent il avait Kakashi-sensei, ses co-équipier, Sarutobi-jiji et le père et fille de Ichiraku ramen. «Et toi, Haku, as-tu des personnes à protéger ? » Demanda Naruto avec une voix lointaine, attendant la réponse de son homologue.

« Oui, il y a deux personnes que je souhaite protéger au péril de ma vie.» Fit cette dernière en observant le ciel. « Au péril de ta vie, hein ? Alors tu aimes vraiment ces personnes pour aller aussi loin pour elle.»

« C'est le principe du sacrifice de soi-même, ce n'est qu'ainsi que l'humain devient plus fort.» Répondit Haku en le regardant. Se levant il continua « Sa été simpa de te parler Naruto-kun... mais avant de partir je voudrait juste te dire que... je suis un garçon.» alors qu'il la regarda partir il pensa «Menteuse!». Il avait très bien sentie que c'était une femme. Même les meilleur capteur ne pouvais pas le sentir, mais lui il sentait la différence de chakra entre les homme et le femme, selon Kurama il était un type capteur vraiment puissant, pouvant même aller jusqua sentir les choses sur plusieur kilomètre.

Se levant a son tour il décida de rentré.





***





Assise sur l’une des chaises de la pièce où la fille de Tazuna, Tsunami, servait le dîner sous les yeux affamés des invités et du constructeur de pont, Naruto travaillait sur le Hiraishin no jutsu, il l'avait presque fini. Le jeune homme releva ses yeux un seul instant du sceau pour voir les yeux pétillant de Tsunami qui le regarder lui et les symboles de sa marque Hiraishin. Il la remercia pour le dîner, mit son travail de coté et se mit a manger.



Alors qu'il se servait, la porte d'entrée de la maison s'ouvrit brusquement et Inari entra dans la salle pour envoyer des regards noirs a l'équipe. Le jeune garçon observa les ninjas et posa son regard sur Naruto qui n'avait pas daigné à relever les yeux vers lui, il serra ses poings et s'assis sur une chaîse sans rien dire. L'atmosphère dans la salle était étouffante et même Naruto avait du mal à trouvé l'appetit.

Après quelques minutes Tazuna leurs demanda pour dissiper la tension dans la salle, au grand soulagement des autres. « Alors comment se passe votre entraînement ?», vus que personne ne sembla se lancer, Naruto prit la parôle « Sa avance doucement !»; « Hum.» Fit seulement l'Uchiha sous les regards désolés des autres face à son manque de communication.

« Vous allez tous mourir, vous ne pourrez jamais gagner contre Gâto !» Fit Inari, énervé. Sasuke et Sakura sursautèrent face à la soudaine colère de l'enfant, alors que Naruto, qui venait de replonger dans son assiette, n'avait même pas relever la tête, il ne porta son attention au jeune garçon que lorsqu'il abattit violemment son poings contre la table.

« Vous êtes idiots à penser que vous pouvez vaincre Gatô ! Alors pourquoi vous ne vous en fuyait vous pas ?» S'exclama-t-il. Naruto ferma les yeux repensant au mots que Hashirama Oji-san lui avait dit plus jeune. Les rouvrant il touna alors la tête et regarda l'enfant les yeux dans les yeux et prit la parôle « Parce que nous somme des shinobi...» dit-il sous les yeux grandissant des autres et contemplatif de son sensei « Le shinobi est celui qui endure, nous nous sacrifions, corps et âme, pour que d'autre n'est pas a le faire, même si sa signifie devenir des tueur. Ou de mourir.»

Voyant qu'il avait l'attention du garçon il poursuivit « Même ton grand père, qui est un civils, a un comportement des plus noble, car il n'a pas abandonner, si il y a une personne ici qui aurait le droit de ce pleindre, c'est lui, parce qu'il donne ses tripes et qu'un sale môme qui a abandonner vient se pleindre tout la journée... Tu veux laisser tombé, bien pour toi, mais ne vient pas te pleindre si les choses se passe mal, parce que c'est de ta faute pour n'avoir rien fait. Quand on fait rien et ne sais rien, on se tait ! » une fois son monologue terminer il se leva. «Excusé-moi.» dit-il en sortant de la maison alors que Inari lui se prisipita a l'étage en pleure.

« Naruto attent...» La Haruno allait réprimender son co-équipier pour qu'il aille s'excuse de ses parôle mais son professeur l'arreta « Sakura!» dit-il avec des mouvement négatif de la tête. Tazuna prit alors ensuite la parole « Ne vous en faite pas, Inari avait besoin d'entendre la vérité en face. Depuis trop longtemps il ressasse des idée noir. Une bonne claque ne pourra que lui faire du bien.»





***





Il faisait nuit, le ciel claire parsemet d'étoile briller de mille feux, tel une oeuvre d'art cosmique illuminé par l'astre celeste qu'était la lune, Naruto était assis sur le ponton en bois qui se situé au bort d'une vaste étandut d'eau prés de la maison de Tazuna, contemplant le reflet de cette toile dans les eaux calme.

C'est main tramblé, depuis qu'il c'était salie les main avec du sang, parfois la nuit, ces main était prit de violente crise alors que ces yeux les voyer couvert de liquide rouge, et a chaque fois qu'il essayer de les lavé, il n'y arrivé pas. Comme une punition que son esprit lui infligé pour avoir commis le pire de tout les crime, prendre une vie.

Jetant un regard de coté il vis son sensei s'approché de lui, se dernier vint s'assoir a coté de lui sans prononcé un seul mots, préférent laisser la nuit se bercé dans le calme. Ni l'un, ni l'autre ne dire mots pendant quelque minute avant qu'une question ne soit posé.

« Sa va ?» Pendant une minutes il essaya d'interpreté la question de Kakashi de différente manière. Lui demander t-il si le comportement du Inari l'eu vexé ? Si le danger de la mission était trop pour lui ? Tournant légèrement la tête il vit que son maitre fixé ces main, et il comprit! Il lui demander comment il vivait le fait d'avoir privé une personne de son avenir, d'avoir tué.

« Se n'est rien, sa va passer... Elle le fond de temps en temps depuis...» Il ne put finir sa phrase, la fin étant facilement explicite. « Tu n'as rien a te reprocher Naruto ! C'était eux ou nous ! Si tu n'avait pas agis, tes co-équipier serait peut-être mort, Tazuna aussi, Tsunami-san et Inari aurai perdu un être cher et la mission aurait été un échec.» Hochant la tête, il comprenait, mais il se sentait sale. Il répondit ensuite a son maitre « Quand j'était petit, j'ai toujours pensé que la notion de sacrifice ne nécéssité qu'a donné sa vie le moment venu, mais aujourd'huit je comprend que ces un terme beaucoup plus large. On sacrifie notre honneur, notre santé mentale... Notre innocence !» Hashirama Oji-san lui avait dit que un jour il devrait passer par là, il avait essayer de lui expliquer avec des mots ce qu'était les shinobi, mais se n'est que maintenent au pied du mur qu'il comprenez vraiment.

« Dans le monde shinobi il n'y a que deux sorte de ninja Naruto. Il y a ceux qui comettent de mausaises actions pour de bonnes raison, et ceux qui en font des mauvaises pour de mauvaises raison. Le mieux que nous pouvons faire est d'avoir de bonne raison de faire ce que nous faisons. L'important est de ne pas oublier se que nous devons protégé, le village, ces habitants et leurs enfants . Comme tu la dit a Inari, nous le faisons pour que des innocents n'est pas a le faire. » Se levant il ajouta en ébouriffant les cheuveux du fils de son sensei « Je suis fier de toi pour avoir protégé tes camarades.»



-A Konoha-



Tsunade pouvait actuellement être trouvé buvant du thé dans le salon du complexe Senju réssament rénauvé. Il était facile de voir que la belle Senju était inquiète, comment ne le pourrait-elle pas ! Son petit Naru-chan était en mission a l'extérieur du village, et chaque jour elle prier Kami pour qu'il lui revienne saint et sauf.

Tournant la tête vers la porte aprés avoir entendut frappé, elle vit son élève, Shizune, entré dans la pièce. Cette dernière s'inclina et prit la parôle « Tsunade-sama, maitre Hokage est ici, il aimerai vous voir » Hôchant de la tête, Tsunade regarda son sensei entrer et s'asseoir devant elle.

« De quoi tu as besoin de sensei?» Demanda Tsunade, elle avait une idée de sur le pourquoi de sa présence ici, et elle sentait déjà l'ennui, elle ne voulait pas rester coincée dans la position d'un kage, aussi respectés qu'ils soient, il y avait beaucoup trop de politique. Puissance, certe mais non merci.

« Je voulais vous parler de la possibilité de me succéder.» Hiruzen ne commençait pas à perdre du temps à se familiariser avec le sujet. Tsunade n'était pas la plus patiente des personnes et n'appréciait pas que les gens tournent autour du pot pour parler avec elle.

Tsunade se put que soupiré davant cette déclaration, mais Hiruzen poursuivit: « Je suis beaucoup trop vieux pour être un kage. Tu es la seul qui soit capable et digne de confiance pour assumer le poste de kage. Il y a Danzo aussi… Disont que Danzo souhaite trop le châpeau pour être honette et Jiraiya est beaucoup trop important sur le terrain pour rester aussi longtemps derrière un bureau.» Hiruzen informé.

Tsunade soupira une fois de plus, pour être honnête, elle savait que cela allait arriver. Au cours des dernières semaines, elle a été de plus en plus impliquée dans les affaires du village. Au début, il était étrange qu'elle devienne l'une des personnes les plus dignes de confiance de Sarutobi-sensei, mais ces dernières réunions sont devenues de plus en plus évidentes afin qu'il allait lui demander de prendre la relève.

Sans parler du reste des Sannin, elle possède la formation et l'expertise les plus politiques, ce qui en fait la candidate la plus viable. Avec tout ce qui se profile à l'horizon, des examens Chunin à Orochimaru en passant par les Akatsuki qui viennent chercher Naruto. Depuit que Jiraya les eu mis au courrant sur cette organisation, Sarutobi-sensei devait sentir qu'il n'est pas assez en forme pour les affronter comme il aurait put il y a cinq ou dix ans.

Sarutobi a encore parlé. « J'ai besoin que vous réfléchissiez sérieusement à mon offre.» Soupirant, Tsunade retourna son regard vers son sensei. « Tu es vraiment persistant ... Si j'accepte, non seulement je ne pourrai pas protéger Naruto autant que je le souhaiterais, mais je serais lié à un village pour lequel je n'ai aucun amour .»

« Si ces protèger Naruto qui vous empêche d'accepter », rétorqua rapidement le Troisième. « Sachez que Kakashi, Tenzo et Jiraiya sont parfaitement capables de le faire.»

« Ce n'est pas que ça!» Tsunade craqua, ses yeux s'adoucissant lorsque son esprit se dirigea vers son blond préféré. « Je veux être à ses côtés à chaque étape de sa vie ... En outre, un certain serpent le surveillera. Il est le seul utilisateur naturel de Mokuton sur la planète, il a encore plus de valeur que Sasuke.»

Finalement, Tsunade demanda « Si je devais dire oui, quand prendrais-je le chapeau de Hokage?» .

Hiruzen ne savait pas vraiment quel serait le meilleur moment pour effectuer la transition. Après les examens de Chunin, c'est sûr, mais peut-être devrait-il attendre encore un petit moment pour informer tout le monde de la transition, comme il l'a fait pour Minato, et l'aider dans les premières semaines. Bien que Tsunade ait suffisamment d'expérience en tant que figure politique, elle n'aura pas besoin d'autant d'aide.

« Je pense que nous pouvons commencer la transition après les finales de l'examen chunin.» Il a dit. « En fait, votre premier acte en tant que Hokage pourrait être de promouvoir les génins qui passent.»

Tsunade hoche la tête, pensant qu'elle n'aimait pas particulièrement la position de Hokage surtout aprés que les personnes qu'elle aimait ont été tuées alors qu'elles tentaient d'atteindre le chapeau. Nul doute que si elle devait être interrogée avant de revenir au village, elle refuserait carrément et battrait l’enfer de celui qui le lui demanderait, mais après avoir passé des semaines au village avec Naruto et Shizune, la guérison fût réelle bien que lente, et elle avait du mal à trouver une vraie raison de refuser le poste. Sans oublier qu'elle pourrait mieux protéger Naruto de l'Akatsuki comme Hokage le moment venu, et aucun moyen qu'elle laisse se rats de Danzo avoir autorité sur son Naru-chan. Shizune pourraient prendre le relais à l'hôpital puisqu'elle devra passer la majeure partie de son temps au bureau. Sans aucun argument réel à l'esprit, elle n'a qu'une seule réponse: « Je vais le faire.» Répondit Tsunade.

Hiruzen sourit à son élève. Depuis son retour au village, elle a guéri pour redevenir la merveilleuse élève qu'elle était avant qu'elle ne perde son coeur à la guerre.

« Excellent, puisque vous en savez assez sur le fonctionnement du village, nous n'avons pas vraiment à vous former pour le poste. Je vous annoncerai comme mon successeur après les examens de Chunin.» Dit Hiruzen qui ressemblait à un poids énorme venait de quitter ses épaules. Il fit ses adieux et retourna à son bureau. Dans l'ensemble, la transition ne devrait pas être trop compliquée.





-Une semaine après le combat-



La brume commençait à devenir de plus en plus épaisse sur le pont en construction, l'admosphère était tendu et remplie d'agressivité et les Genins savaient parfaitement que Zabuza et ses alliés n’allaient pas tardés à attaquer.

Les parôles de son sensei le leurs confirmère « Tu es donc venu prendre ta revanche, Zabuza.»Trois silhouettes apparurent progressivement. La silhouette du milieu se révéla être celle de Zabuza tandis que de part et d'autre était les chasseurs de déserteur qui avait "tué".

« Tiens, tiens » ricana Zabuza. «On dirait que notre subterfuge a été découvert.» Se mettant en position de combat, Kakashi s’écria « Il est temps d’en finir! »; « Entièrement d’accord !» Répondit Zabuza. Sur ces mots chacun des opposant se jetèrent l'un contre l'autre.



. . .



Kakashi et Zabuza se fixaient du regard. L’épouvantail voulut soulever son bandeau mais le nukenin l’en empêcha avec un kunai. Le jonin attrapa le kunai à pleine main, tandis qu’avec l’autre main, il relevait son bandeau pour révéler son sharingan.

« Pas très original » Remarqua Zabuza « Tu es la première personne à voir le sharingan deux fois tout en étant sa cible» répliqua Kakashi

« Quel honneur » se moqua le déserteur. «Toutefois, comme tu l'as si bien dit à notre dernier affrontement, tu ne m'auras pas deux fois avec la même technique. Ninpo: kirigakure no jutsu ».

Aussitôt le brouillard devint plus épais sur le pont. Zabuza fut avalé par le brouillard, et malgré son sharingan le jonin ne fut pas capable de le trouver. «On dirait qu’Haku avait raison sur la faiblesse du sharingan.»

« Qu’est-ce que tu veux dire ?» demanda Kakashi curieux

« Si tu ne peux me voir, tu ne peux pas utiliser cette pupille.» Expliqua Zabuza. « J'ai repensé à notre dernier combat, et j'en suis arrivé à la conclusion que tu m'avais hypnotisé avec ton œil. Cette fois, tu ne pourras pas me vaincre aussi facilement. »

Kakashi se retourna aussitot pour trouvé Zabuza et lui tranché la gorge. Le nukenin se liquéfia. Un clone aqueux. Soudain le vrai apparut derrière Kakashi. Le jonin l’évita en sautant en arrière mais il ne put l’éviter complètement. Le combat allait se révéler compliqué.





***





Sasuke et Naruto venait d'être séparer, et alors que son co-équipier blond avait été prit a partie par le faux ANBU au cheuveux blanc, lui se retrouver face a celui au cheuveux noir.

L’Uchiwa arriva au contact de son adversaire, il enclencha ses Sharingans à deux magatama, et put voir son adversaire s’effacer devant lui très rapidement, le surprenant. Il parvint pourtant à bloquer le coup de poing que celui-ci lui avait envoyé, et tenta de répliquer par un coup de pied, mais son ennemi l’esquiva avec une grande facilité.



« Oh, je vois que toi aussi tu possèdes une technique héréditaire!» constata le faux Anbu aux cheveux noirs. «A voir tes yeux, je devine que tu appartiens au clan Uchiwa ! Dans ce cas permet moi de me présenter.» déclara t’il en retirant son masque pour dévoiler un visage féminin.«Je me nomme Haku et appartient à un clan de manipulateur de l’élément glace : le Hyôdon

« Sasuke Uchiha!» Se présenta alors le jeune Konoha-nin. « Enchanté !» Dit Haku en remettant son masque. Nous allons pouvoir voir lequel de nous deux possède la technique héréditaire la plus puissante. Tes Sharingans te permettent de comprendre n’importe quelle technique Ninjutsu et de la copier, et ils permettent également d’anticiper mes mouvements. En revanche, tu ne pourras pas copier ma technique, puisque c’est une technique de kekkei genkai



Sasuke grogna, mais acquiesça. Il savait bien qu’elle avait raison. Le brun se concentra de nouveau sur le combat. Il fixait son adversaire de ses pupilles si particulières. Il se doutait que ses Genjutsus ne seraient pas assez efficaces sur un ennemi de cette envergure, et il n’avait pas envie de gâcher du chakra inutilement. Il faudrait qu’il s’entraîne sur les illusions dès qu’il aurait obtenu le troisième magatama de ses Sharingans.

«Il est inutile de nous affronter au corps à corps, Uchiha.» Reprit son adversaire. «J’ai beau être plus rapide, tu parviendras à anticiper mes mouvements et à les bloquer. Nous sommes donc à égalité sur ce terrain là ! Je vais donc de t'affronter, directement dans le Ninjutsu ! »

«Parfait !» déclara Sasuke en effectuant ses mudras. «Katon-Gôkakyû no Jutsu!» Le jeune Uchiwa expectora une boule de feu de trois mètres de diamètre, mais Haku l’esquiva sans aucun mal, et répliqua par une attaque Suiton. « Suiton-Sensatsu Suishô !» Haku était capable d'exécuter cette technique en composant les sceaux d'une seule main. En utilisant cette technique, elle rassembla l'eau dans les alentours et la transforme en mille longes aiguilles. Elle les dirigea ensuite à grande vitesse vers sa cible précise, faisant un bond en arrière avant l'impact afin de ne pas être pris dans l'attaque. Alors que les aiguilles entourent le Uchiha de tous les côtés, elles n'apparaissent pas au-dessus de la cible, créant ainsi une échappatoire que le jeune homme s'empressa d'utiliser.



« Katon-Hôsenka no Jutsu !» Le dernier survivant du prestigieux clan cracha une dizaine de petites boules de feu sur son adversaire. Mais ce dernier esquiva de nouveau, et commença à composer de nouveaux mudras. Sasuke se concentra sur lui, méfiant. Il ne voulait pas gâcher du chakra sans savoir ce que son ennemi préparait.

«Hyôdon-Makyô Hyôshô!» De grands miroirs s’élevèrent autour du combattant, surprenant Sasuke, qui avait tenté de faire fondre l’un des miroirs sans succès. De son côté, Haku était déjà entré dans l’un des miroirs, et son reflet se mit à apparaître sur tous les autres. Sasuke ne parvenait plus alors à déterminer lequel était le vrai.

«Nous allons maintenant pouvoir mesurer nos pouvoirs, Uchiha-san !» Sur ce, Haku se précipita sur lui tout en le harcelent de senbon.





***





De son côté, Naruto s’étaient précipités sur son ennemi. Tous deux c'était frappés au niveau de la poitrine. Les coup qu’ils avait porté les repoussaires l'un l'autre d'une dizaine de mètres en arrière. Le faux ANBU ne sembla pourtant pas ressentir les effets de sa puissance monstrueuse, et Naruto en comprit les raisons en voyant des os rentrer dans le trosse de l’allié de Zabuza.



« Qui es-tu ?» lui demanda-t-il. «Je me nomme Kimimaro Kaguya.» Répondit le faux Anbu en enlevant son masque, qu’il jeta plus loin. «Je suis le dernier de mon clan, les manipulateurs d’os. Maintenant que je me suis présenté à vous, auriez-vous l’amabilité de vous présenter à moi ?»



« Je me nomme Naruto Uzumaki.» Se présentat-il en jetant un regard vers l'endroit ou Sasuke se battait, apparament Haku n'avait pas voulu lui faire face. «Tu veux un coup de main ?» Proposa le bijuu. « Seulement si j’en ai besoin, Kurama ! Je veux d’abord voir son niveau par rapport au mien avant de te demander de l’aide ! » Il ne voulait pas trop dépandre de la force des autres. «D’accord ! D’accord ! Mais ça irait plus vite si on y allait tous les deux tout de suite ! Bah ! De toute façon tu as toujours ce nouvel atout dans ta manche en cas de problèmes !» Un sourire apparut sur le visage de Naruto. Oui, il avait ce nouvel atout, le hiraishin no jutsu. Soudain il se raidit, l'un des deux clones qu'il avait laisser chez Tazuna venait de se discipé pour lui faire savoir que Gato avait prévu de prendre la famille du charpentier en otage. Heureusement qu'il avait parré a cette éventualité.

«Bon, on commence ?» demanda Kimimaro en se mettant en garde.

Lancant son kunai a trois point, Naruto disparut soudainement, pour réapparaître devant son adversaire. Ce dernier fut surpris de la vitesse du jeune Genin qui se trouvait face à lui, comme le démontra la nouvel coupure sur son torse. Fronçant les sourcils il se tourna vers le blond qui venait de réapparaître dérrière lui, pourquoi ne l'avait-il pas tué sur le champ, avec cette technique étrange, jamais il n'aurait dû survivre, le blond aurait put lui tranché la gorge sans aucun problème. Sa allait être un combat difficile. Extirpant deux os de ses bras pour les tenir comme des épées, il se préparat a se qui serait probablement son dernier combat. Naruto dut reconnaître que la détermination de Kimimaro était vraiment admirable. Son visage demeurant toujours impassible. Il allait livrer un grand combat. Pas question de perdre sa concentration.

Se séparent ils se chargairent tous les deux en direction de l’autre à une vitesse si grande qu’ils n’étaient tous deux que de simples taches indistinctes. Le blond évitait agilement les attaques doubles de son adversaire tout en essayant de contre-attaquer. Jetant un de ces kunai en l'aire Naruto fit un mudra «Tajuu Kunai Kage Bunshin no jutsu !» Des lors son kunai se multiplia en centaine d'exemplère un peut partout sur le pont.

L’utilisateur du Shikotsumyaku ne sus plus ou donner de la tête, le blond disparaissait dans des flash jaune et rapparaissait pour le frapper avec un kunai, et malgret la défance de ses os, de plus en plus de coupure commençait à apparaître sur son corps. Naruto ne sut comment interpréter la sensation que son corps ressentait à chaque téléport, chaque reconstitution. C’était absolument incroyable. Une sensation de légèreté, presque comme si son corps était de l’air. Mais il ressentit aussi ce manque de gravité, ce manque d’équilibre, comme s’il pouvait tomber dans le ciel… Il savait maintenant ce qu’avait ressenti son père de son vivant. Etre à la fois extrêmement libre, et à la fois extrêmement complexé, compressé. Sans douleur, mais surtout sans rien…

Mais soudain le Kaguya fût prit de convultion et commenca a tousser violament alors qu'il portait ses main a sa bouche «Non! pas maintenent!» pensa-t-il en catastrophe. Essuyant le sang dans ses mains Kimimaro leva les yeux pour voir Naruto le fixé avec un froncement de sourcil visible et confut.

Cependant Naruto ne put se questionner plus longtemps sur l'état de son adverssaire alors qu'il disparaissait dans un nouveau hiraishin pour évité de se faire toucher pas des aiguilles. Réapparaissant un peut plus loin, il vit le second ANBU qu'il sût être Haku s'agenouiller au côté de son partenaire.

«Vous avez perdu, j'ai tué ton co-équipier Uchiha, abandonne!» Fixent le masque de Haku, il lui exprimat ses pensser « Une fois de plus tu me mens MA cher Haku !» Voyant qu'elle c'était raidie de compréhantion, il continua « Je suis un type capteur, et je sens toujours son chakra. Tu doit lui avoir fait perdre connaissance comme tu l'avait fait avec Zabuza le dernière fois.» Puis tournant son regard vers Kimimaro il dit «Tu ne devrait pas combattre en étant malade! Tu pourrait agravé ton cas!»

«Mais tu as raison Haku, c'est terminer!» Annonca-t-il fatalement puit il cloua ses main dans le mudra du serpant il hurlat «Mokuton, Jukai Kotan





***





Kakashi était dans une impasse, le brouillard commencais vraiment a devenir un problème, fouillant dans une des poches de sa veste il sortit un rouleau, et passa un peu de son sang dessus. Après avoir composé quelques mudras, il apposa le rouleau sur le sol. « Kuchiyose - Doton - Tsuiga no Jutsu!» Quelques instants plus tard, la brume se dissipa, révélant un Zabuza tenu en respect par toute une meute de chiens, dont les crocs étaient légèrement plantés dans le corps du déserteur.

« Je ne suis pas devenu un Jonin juste grâce à mon Sharingan, Zabuza» L’informa Kakashi. « J’aurais dû m’en douter » murmura ce dernier.

Mais avant de pouvoir dire quoi que se soit, Zabuza écarquilla ses yeux tout comme Kakashi lorsqu’ils sentir un énorme tramblement de terre, tournant la tête il virent des arbres immence apparaitre un peut partout, sur le pont comme dans les eaux a coté. Le Mokuton. Mais de telles techniques étaient censées avoir disparues en même temps que le Shodaime Hokage. Si Kakashi était au courant, le Kiri-nin lui fût véritablement choqué.

Regardent la personne qui s'approcher d'eux, ils virent que c'était Naruto alors que plus haut dans dans les arbres ce trouver Haku et Kimimaro, incapable de bouger, totalement piègé.

S'arretent entre son sensei et le déserteur de Kiri piègé par une meute de chiens, il les regarda «C'est terminer! Il n'est plus tant de ce battre entre nous.» Dit-il alors qu'il exécuta le mudra néssécère a la libération des deux complice de Zabuza. Ne comprenent pas les actions de son élève, Kakashi demanda «Naruto...?» Tournant la tête plus loin vers le pont ce dernier répondit «Nous avons de la visite! Ils sont nombreux et pas amicaux!»

Tournent la tête dans la même direction que lui, les deux jonin urent le losir de voir de nombreux individue tous armée de sabre et de lance. Des mercenaires. Mais au millieux d'eux se trouvais un homme en parfait contradiction avec ces compère. Gatō. Gatō avait les cheveux châtains et porte une paire de petites lunettes noires circulaires. Il porte un costume noir avec une cravate violette et des chaussures à bout fermé.

« Quelle désastreuse défaite. Voilà qui est fort décevant Zabuza !» Prit la parôle l'homme en question « Qu’est-ce que tu viens faire ici, Gato ?» s’informa l’épéiste. «Et que font tous ces hommes avec toi ?»

« Mes plans ont quelque peu changé» dit le magnat de la navigation tout sourire. «Enfin, disons plutôt que c’est ce que j’avais prévu dès le départ. C’est ici que tu vas mourir. Je n’ai jamais eu l’intention de te payer»



«Excuse-moi Kakashi.» commença Zabuza. «Notre combat s’arrête là. Je n’ai plus de raison de tuer Tazuna. Par conséquent, nous n’avons plus de raison de nous battre.» Recouvrent son sharingan, le jonin de Konoha répondit « Il semblerer en effet.»

Mais ni Zabuza, ni Kakashi n'urent a faire quoi que se soit car Naruto leva une main et prononca le nom de sa technique «Mokuton: Sashiki no Jutsu» Créeant une épine de bois pointues à partir de son corps, Naruto l'utilisa comme missiles à longue portée. La lançant dans une démonstration de puissance et de vitesse innouie droit vers le tirant qui martiriser le pays, l'épine de bois peuvent être contrôlés pour se développer après le contact avec le corps de l'adversaire en le perforant. Se quel fit!

Des lors, Kakashi, Zabuza, Haku, Kimimaro, Sasuke, Sakura et Tazuna, qui venais de les rejoindre ne pur que regarde dans un silence religieux la puissance macabre qu'été le légendaire Mokuton. Car une foit l'épine de bois développer dans le corps de Gato en le perforant, de nouvel épine fuent explucé du corps de ce dernier allent répété le procéssus. Ainsi de suite, tel une réaction en chaîne, la centaine de mercenaire de Gato mourrure, et ceux par une seul technique, pour ne laisser au finale qu'une demi-douzaine de chanceux. Les dit survivant ne se le firent pas dirent deux fois et prirent la fuite sans demander leur reste avec se spectacle gravé a jamais dans leurs esprits.

«Et maintenent?» Le silence venait d'être brisé par Zabuza nouvellemnt libéré des chiens ninja. «Rentrons a Konoha! Tous!» Tous se retournaire vers Naruto comme si il été fous pour avoir suggérer une chose pareille. Se dernier se défendit « Quoi ! Il n'est pas rare que des déserteurs obtienne l'immunité diplomatique en se mettent sous les couleurs d'une autre nation. Deux utilisateur de kekkei genkai et l'un des sept épéiste de la brume, Hokage-jiji ne dira pas non devant leur talent... Et puit peut-être que Tsunade Oba-chan pourra faire quelque chose pour la maladie de Kimimaro-san, si c'est soignable alors elle le pourra !» Prenant quelque instant de reflexion, Zabuza tourna son regard vers ses deux protégé pour voir l'espoirs brillet dans leur yeux, l'espoirs de ne plus avoir a fuir et de pouvoir sauvé Kimimaro de son sort jusqua là inneluctable. Finalement il se décida « Sa me semble acceptable.» Le jonin argenté hôcha de la tête. « Bien alors, quand le pont sera fini nous rentrerons.»

Se retounant vers la souce du nouveaux bruit il virent les habitants de Nami ni kuni tous armée jusqu'au dents, Inari en tête. Il semblerer que les habitant du pays ai décidé de gagner leur libéreté.





***





Nous retrouvons l'équipe sept et l'équipe Zabuza sur le pont nouvellemnt terminer. L'heure des adieux avait sonné. «Je te promet Nee-san, j'ai fini de fuir! Je vais devenir un homme fort!» Inari venais de parlé en regardent Naruto. Se dernier lui fit un petit sourire « Noublie pas Inari, un homme ne revient jamais sur sa parôle !» dit-il en lui ébouriffant les cheuveux. Tazuna serra une dernière foit la main de Kakashi «Vous serait toujours les bienvenu ici !» Sur ces dernière parôle les Habitants des vague regardairent leur héro rentré chez eux, un des ouvrier du point prit alors la parôle « Avez-vous une idée de comment nommé le pont ?» Tazuna ne put que repondre avec un sourire « Le grand pont Naruto!... Se sera ça son nom.»



Nous retrouvons le groupe sur la route menant en direction de Konoha. Naruto était à l'avant faisant joyeusement plus ample connaissence avec Haku et Kimimaro, Zabuza marchai calmement un peut plus loin derrière alors que Sakura et Sasuke se trouver a l'arrière très vite suivit pas Kakashi.

Il était facile de voir que les deux jeune Genin de Konoha était mal a l'aise au sujet de quelque chose. Finalement la rose se lança. «Kakashi-sensei ! Durant cette mission, Naruto n'a t-il pas beaucoup tué ?...» Regardent ses deux élèves, le jonin répondit « Naruto n'est pas comme vous Sakura, Sasuke...» Voyant l'intérogation dans les yeux de l'Uchiha, et la confusion sur le visage de la Haruno, il détailla «Vous! Vous êtes toujours des aspirent ninja Sakura, alors que votre co-équipier est un vrai shinobi !»

«Parce qu'il a tuée ?» demanda la rose. Mais son sensei la reprit « Parce qu'il a accompli sa mission au sacrifice de son innocence, Sakura!... Et un jour il sera amener a en faire d'autre, tout comme vous deux !» Marquant une pose il continua « A l'académie il vous on apris le monde en noir et blanc, mais dans la réalité il n'y a pas de héro. Il y a ceux qui comettent de mausaises actions pour de bonnes raison, et ceux qui en font des mauvaises pour de mauvaises raison. Nous somme ceux qui endurent, nous seront tout amener a faire le nécessaire pour protégé la feuille.»



Peu importe où vous vivez, il y aura toujours des guerres. Le monde des ninjas ne repose pas sur la manière de vivre, mais sur la façons de mourir.