Une graine avant le grand arbre.

par Kagaho-kun



Konohagakure no Sato, le village caché des feuilles fut sans aucun doute la première chose qui venais à l'esprit quand on parlait de hi no kuni, ce village ninja et l'un des principaux acteurs des nations élémentaires, terre de légende, ce village avait la réputation de " plus puissant village caché" autant par sa victoire lors des trois grand guerre mondiale Shinobi que par les shinonbi de légende qui était née et se sont élevé dans ce village.

Konoha, le pilier de la puissance millitaire de hi no kuni, symbole de puissance autant craint que respecté mais aussi jalousé a travers le monde, également l'un des cinq seul village Shinobi a possédé un kage, le Hokage était le dirigent du village et la plus haute autorité de hi no kuni après le daimyo.

L'archistructure de konoha n'était pas si différente des autres villes de hi no kuni, les maisons et les batiments était en bois mais surtout en béton, étaient construits dans un style occidental, s'élevant à plusieur étages avec balcon, et les toits plats.

C'est dans les rues de se village que marchait un jeune garçon agé de six ans, cette enfant avait les cheuveux blond épineux et des yeux couleurs violets qui lui donnai un air mythique, magique. Ce jeune enfant portait également trois marque de naissence sur chacune de ces joue semblable a des moustache, le tout affublé par une hideuse combinaison orange qu'il détesté tant, le nom de ce garçon était Naruto Uzumaki.

A l'instant même, naruto marchait les mains dans les poches la tete incliné vers le sol le regard distant témoinient d'une profonde réflection. Naruto était seul, un enfant rendu orphelin part la tragidie qui a frappé sont village le meme jour que sa venu au monde le dix octobre il y a exactement six ans, une tragédie connu sous le nom de Kyùbi no yoko le grand et puissant démon renard a neuf queux , créature dont le seul noms térrifié les enfants et faisait cauchemarder les parents.

Mais en l'instant même, se qui poussait naruto dans la réflection était les évènements survenu dans sa courte vie.

Toutfois dire que naruto était seul parce qu'il était orphelin ne fut pas totalement vrai, car naruto voyer des fantômes, deux pour être exact. Depuis toujours, Naruto cotoyer les fantômes du premier Hokage et de sa femme.

Mito Uzumaki avait de longs cheveux rouges vifs et de grands yeux dépourvus de pupilles. Elle portait un kimono complexe à col haut avec le symbole d'Uzushio à l'arrière du obi noué autour de sa taille. Ses cheveux étaient coiffés en chignons grâce à des épingle de décoration et trois épingles à cheveux à l'avant. Elle portait du rouge à lèvres foncé et avait un symbole de diamant de couleur violette rappelant le Sceau de Création et Renouveau Suprêmes sur ​​son front. Elle portait aussi ce qu'il semblait être des parchemins avec des kanji écrits dessus tels des décorations.

Le Shodai Hokage, Hashirama Senju. Hashirama était un homme de grande taille avec la peau bronzée, les yeux noirs et de longs cheveux noirs typiquement stylisés avec deux mèches qui encadrent son visage. Il portait le tenue standard des shinobis de son temps, composée d'une armure traditionnelle rouge foncée — similaire à celle des samouraïs — portée par-dessus une simple tunique noire. Cette armure fut conçue à partir de plusieurs plaques de métal, formées en multiples protections autour de son corps, en particulier : poitrine, épaules, cuisses et avant-bras. Chaque col de ses protections d'épaules était décoré du symbole des Senju. Cette tenue était accompagnée par des sandales et le bandeau frontal du village.

Naruto n'avait personne d'autre à qui parlé, et lorsque naruto et le défunt couple avait marché dans le village —étant le seul a les voirs —, il avais facilement put voir la déception et la tristesse sur les visages du fondateur du village et de son épouse. A un moment, le manque de considération des gens lui était devenu insupportable, alors il avait pensé que faire des farces lui apporterai leur attention, même si c'était pour le grondé c'était mieux que rien. Au combien il avait eu tord. Il avait eu la brillante idée de peindre les visages de pierre du monument des Hokages, et a se moments là, leur regard lui avait fait peur. Il pensai même, que si Sarutobi-jiji n'avait pas été la pour le grondé en personne, les gens l'aurai lapidé sur place et l'aurai fait brulet vif. Se fût sa première et dernière farce, depuis lors il était aussi discret et silenceux que les spectres avec les quel il vivait.

Il y a de cela deux ans, alors qu'il n'avait que quatre ans, la matronne de l'orphelina décida de le mettre a la porte, disant que cette endroit était fait pour les humains, et donc qu'il n'y avait pas sa place, bien entendu sont esprit d'enfant n'avait pas comprit et avait essayé de revenir pour être chassé par des couts de balait, il avait vagabonder pendant une bonne grosse journée avant que le hokage en personne ne vienne le trouvé, et lui demandant de le suivre jusqu'a sa nouvel maison, un appartement se situant dans un ancien complexe immobilier abandonné.

Tout les mois, le vieille homme venais lui apporté une enveloppe comptenant l'argent pour subvenir à ces besoin. L'immeuble étant abandonné, il n'avait pas de loyer a payer, donc l'argent abotenu était résonnable. Il n'avait jamais essayé de retourné a l'orphelina depuis, de se qu'il avait entendu, il était arrivé quelque chose a la matronne le jour même ou elle l'avait expulsé et il n'avait pas essayé de savoir quoi, elle ne l'aimé pas et lui non plus, moin il la voyer mieux il se portait.

Se fut a l'âge de cinq ans qu'il comprit pourquoi tout le monde le détesté et semblé avoir peur de lui, lors d'une nuit alors qu'il se laissé allez au sommeil dans sont petit lit, il avait rouvert les yeux dans un égout, effrayé il avait demandé s'il y avait quelqun se qui aprés coup était idiot c'était-il dit puisqu'il dormait et révé, que ne fut pas sa surprise lorsque qu'une voie grave lui répondut.



-flashfack-



L'égout n'était pas forcément très sombre, le sol était dur avec de grand tuyaux au plafon dont quelque goutte tombais de temps en temps « Approche-toi... » en tendit-il alors qu'il commenca a marché « qui est la... » sa question resta plusieur minute sans réponce jusqu'a qu'il entend « Vien a moi mon enfant » se fut au bout de quelque minute de marche et de virage de plus qu'il arriva devant une gande cage, une cage vraiment immence « Vien plus pret » dit la voix qui provenait de dérrière les barreaux, se fut a un mètre ou deux de la cage que d'énorme griffe essayèrent de le tué il n'en fallut pas plus pour qu'il s'éloigne en courant.

Regardant de se qui avait faillit le tué il le vie, titanesque facilement 80 métre de haut, le peulage rouge orangé, neuf queux menacente mais majestueuse, des oreilles long comme celle d'un lapin et des pattes avant qui était en réalité des mains humaine poilu et griffut mais des mains quand meme avec les pouce opposable, mais surtout ces deux yeux rouge comme le sang a la pupille fendu.

- « Tu est le renard a neuf queux » ce fure les seuls mots qu'il pu pronossé, mais même si sa avait l"aire d'une question se fut plus en réalité une constatation. « Je suis... » était la seul reponce de la bête d'un ton très contrarier, visiblement mécontant d'avoir raté son occation. Naruto resta la à quelque metre des barreaux de la cage a une bonne distance de sécurité continuant a regardé la créature dont tout le monde disait avoir été tué par le yondaime hokage.

- « Tu est vraiment un renard ? Tes oreilles son comme celle des lapins » dit-il, mais avant que le renard puisse dire ou faire quoi que se soit il rejouta « Ces mignions » apparament de fut le commentaire de trop car a peine eut-il fini que le renard percuta la cage violament « Approche et je te montrerait à quel poin je suis "mignion" » .

Dire que kyubi était surprit était un euphémisme, se n'était certainement pas de cette manière, de tout les sénariaux envisagé, qu'allez se déroullé sa première rencontre avec son nouveaux jinchuuriki, surtout aprés avoir essayé de le tué, la premier chose qu'il trouva à dire fut que ces oreille était migionne, l'enfant était-il idiot ?...

«- Comment peut tu être ici si le Yondaime t'as tué ? » la question de naruto eu au moin le mérite de provoqué un rire moqueur du renard « Se n'est pas demain la veille qu'un simple humain parviendra à me tué, même hashirama et madara n'en était pas capable et il était à des années lumière de se sale blond et son crapeaux stupide... » Naruto fronca les sourcil a cela , bien qu'il ai parlé avec hashirama senju puisqu'il vivait littéralement avec se dernier, en revanche le nom de madara lui était inconnue, bien que son ignorance soit certainement plus dut à son manque d'attention en classe, pas que les professeurs face quoi que se soit pour lui, comme tout le monde, ils l'ignioraient.

- « Ton maudit Yondaime ma scellé en toi, si je pouvais, je te broyrait entre met griffe et met machoire, maudit soit se sceau ! » Au mots sceau les yeux de naruto se fixère sur le bout de papier sur la cage, il ne su pas pourquoi mais sa tête vibra au mots sceau, comme un désir dans savoir autant que possible. Mais pour l'instant l'intéret de naruto étais plus piquet par le renard « En moi ?... pourquoi en moi ? », « Va savoir, je me demande bien ...» la reponse du renard fut remplie de sarcasme et de moquerie, se qui crispa naruto. Regardant autour de lui son esprit ne se concentra sur qu'une seule chose « Tu est seul » ces tout se que son esprit jeune parvenais a comprendre quiconque qui aurait apprit l'existance d'un renard géant dans son ventre aurais réagit autrement, plus violament, mais naruto n'était pas tout le monde . Son commentaire provoqua le renfrognement dut renard « Va t'en » se fut la dernière chose que naruto entendit avant de rouvrire les yeux dans son lit, le jour se levait.



-Fin flashback-



Depuis lors, tout avais pris un sens pour naruto, il était maudit, il avait comprit, il était un sacrifice, il avait était sacrifier par le Hokage pour protégé le village, le condamnant à la haine et à la solitude, et sa l'avait dégouté, il était furieux, furieux contre le Yondaime, furieux contre le village, et fuirieux contre l'injustice de cette vie, il en avait vomie.

Il avait fallut une long conversation avec Mito-baa-chan, Hashirama-oji-san pour comprendre qu'être l'hote du plus puissant bijuu n'était une fatilité en soit. Se fût donc ainsi qu'il apris que Mito avait était son prédécesseur en tant que Jinchuuriki, la première.

Mais naruto ne pouvait pas se résoudre à en resté là avec le renard, au début il ne voulait plus le revoir « c'est de sa faut, bien fait pour lui, ces lui qui ma privé de ma vie », mais a chaque fois, le souvenir de cette cage vide et silencieuse lui donnait mal au ventre, lui aussi connaissais l'horrible enfer de la solitude, surtout que si lui ne voulais pas du renard en lui, il était claire de le renard voulais être partout sauf là lui non plus, mais il ne le libèrerais pas, ho non, surtout aprés qu'il lui ai dit qu'il voulait le broyé.

Alors chaque soir naruto y retourné, c'était étrengement facile d'ailleur, il y retourné et... parlé au renard, enfin parlé, c'était vite dit vu qu'il lui reconté ces journées et qu'il n'y avait pas le song d'une réponse en face, mais sa lui faisait du bien de parlé a quelqu'un, meme si se quelqu'un est un grand renard grincheux, il posait meme quelque question au kyubi, mais même elle ne ressevait aucune réponce.

Regardent autour de lui, il se crispa quand il remarqua que les gens le fusiller du coin de l'oeil. Il n'en fallut pas plus pour qu'il cour jusqu'à chez lui.

. . .



Mito et Hashirama se trouvait à l'heure actuel dans l'appartement de Naruto et avait une discution sur la seul personne qui apparament pouvait les voirs dans tout le village. Mito avait une hypothèse sur le pourquoi seul le garçon pouvait les voir alors que même Sarutobi Hiruzen le Sandaime Hokage ne le pouvais pas.

« Alors Mi-chan, je t'écoute dit moi tout.» Hashirama était vraiment curieux, car en effet, depuis sa mort sont âme et celle de sa femme ne pure jamais rejoindre le royaume de la terre pûre. Alors aprés une long période a errer dans le village avec sa femme sans jamais pouvoir entrer en contact avec personne, et tout d'un coup un petit garçon apparaissait et pouvait les voirs.

« Je pense que si Naru-kun peut nous voir ces parce qu'il est notre descendant.» Voyant son mari hausser un sourcil à cette hypothèse, elle développa. « Quand j'arrivé à la fin de ma vie, nous avons fait venir n'autre deuxième petit-fille de Uzushio pour me succédé en tant que Jinchuuriki.»; « Mais aujourd'huit, ces Naruto-kun qui tien de Kyubi !»

« Oui et bien que Naruto ai dût hérité de l'apparence de son père, il a clairement hérité des yeux de Kushina-chan, je n'oublierai ces magnifique yeux bleu-viollet. Le jour de sa naissance, le sceau qui gardé le bijuu a dût se fragilisé au poin de le laisser sortir, comme tu le sait, la naissance d'un enfant fragilisé le sceau. Le Yondaime a dût projetter d'utiliser le shiki no fuin pour stoppé Kyubi en le scéllent en Naru-kun aprés avoir divisé la bête en deux au prix de sa propre âme. Mais il a dut se passer quelque chose. Ils ont utiliser un autre sceau pour enfermet la totalité du bijuu en lui. Pour que son petit corps de nouveaux née supporte une tel puissance, il ne devais doit sa survie qu'au merveille que son les fuinjutsu Uzumaki. Le travail de Kushina j'en suis sur !»

« Maintenent que tu en parle, le père de Naruto doit être le Yondaime.» Mito lui demandant silencieusement d'élaborer il continua « Un Hokage ne pourrai jamais prendre un autre enfants que le sien pour scéllé un bijuu, et puis souvient toi, nous étions là pendants tout ces année, le petit Naruto-kun et presque comme Minato, sauf les yeux qui on la même forme que lui mais la couleur de Kushina. Quand il sera grand, Naruto sera sont portrait craché.»

Le silence prit alors place avant que Mito ne demande « Devrions nous le lui dire ?»; « Non ! Déjà apprendre qu'il et le Jinchuuriki a été dure pour lui, je n'ose pas imaginé si il apprend que ces aussi son propre père qui la fait... plus tard peut-être, mais pas maintenent.»

Ils se turent lorsqu'ils entendire la porte d'entre souvrire.



. . .



Naruto referma la porte de son petit appartement deux pièces, clouant la porte, il se jeta sur sont lit et cachat son visage et ses larmes sous le regard des deux personne immatériel. Bien quel ne put le touché, Mito se déplaca pour venir s'assoir à coté de lui, pour le consolé.

Voulant s'endormire, il ferma les yeux, pour les rouvrire devant la fameuse cage. Ne voulant pas tenté le diable, il s'assie et raconta sa journé au renard qui semblai dormire, il lui raconta l'école, ces proféseur stipide, sasuke-teme et comment tout le monde l'adorée, comment Hashirama Oji-san et Mito Baa-chan était gentie avec lui. Il continua ainsi comme d'abitude ou presque.

«- Combien de temps encore vais je devoir supporté sa ?» fut la question paresseuse du renard « Quoi ? » naruto fut véritablement surprit par l'intervention du renard, sa première en une année entière « Tu vien ici tout les soirs pour me parlé et me raconté tes misérable journée ennuyeuse... pourquoi ? Et combien de temps encore vais je devoir le supporté ? » demanda t-il, mais se qu'il nu pas prévu se fut la réponce de naruto et la vitesse a la quelle il répondit « Parce que tu est seul ! » cette fois kyubi regardé naruto attentivement, son esprit assimilant naruto a quelqu'un d'autre, mais il repousa cela au font de sont esprit pour le moment car le gamin repondit a son autre question « Et je viendrait aussi longtemps que je le pourrait, ces nul d'être seul, kyubi » le kyubi renifla assez brillament a sa reponce " aussi longtemps que je le pourrai " le gamin avait-il oublier qu'il pouvait l'éjecté comme il l'avait fait le premier jour, la seul raison pour laquel il ne l'avait pas fait, ses parce qu'il était d'accord au sujet de la solitude, et que malgré ces histoire ennuyeuse le gamin lui faisait sentir quelqu'un et non pas quelque chose, pas qu'il l'avourai jamais, plutot être battu par shukaku au combat.

«- Pouquoi tu renifle, tu te moque de moi... ou tu n'aime pas le nom kyubi ?» la question de naruto resta une fois de plus sans réponce mais kyubi ne put retenir un grimace au mots kyubi se qui ne échappa pas au regard attentif de naruto « si tu n'aime pas kyubi, je peux te donné un autre nom » cette fois la réaction du bijuu put vraiment étre décrite comme violente lorsqu'il se jeta sur les bareaux de la cage « Misérable humain j'ai déja un nom, alors ne tavise pas de m'en privé. Vous! Les Hûmains m'avait déjà assez prit comme sa ! » naruto eu au moin le déscence de bronchet autant au hurlement, qu'au mots du renard, il fallut attendre plusieur minute pour que le bijuu se calme, puit une fois certain il demanda « Alors ces quoi alors ton mon ?... vu que ton nom ces ton identité, se qui te fait existé, je doit t'appelé comment ? le mien c'est naruto . » cette fois le bijuu regarda naruto comme s'il avait deux tête, bordel mais c'était quoi se gamain bizarre, en une année il lui avait plus parlé que ces deux précédant jinchuuriki réunni. Respirent pour se calmé, il débatie rapidement dans sa tete si il devais lui dire ou pas, aprés tout, si il avait un nom c'était pour être appelé par de dernier, et avec un peut de chance, le gamin le laisserai tranquille une fois sa reponce obtenu bien qu'il doute fortement de cette partie « kurama, mon nom est kurama est maintenent part, tu m'ennuie ! ».

Naruto rouvrie le yeux sur son appartement, il vit la nuie était déja tombé, souriant a la nouvel information sur un partenaire d'infortune naruto désida de se brossé les dents et de retourné dans son lit sous la couette, demain il irait commencé à s'entrainé dans la fôret au lieu d'allez a l'école. Mito et Hashirama quitté toujours son appartement la nuit pour le laisser dormir et revenaient toujours le matin, peut être qu'il pourront lui enseigné quelque truck utile. Les profésseur l'ignorant, ils ne remarquerait sen doute rien de tout façon, ce fût avec cette pensé dure mais vrai qu'il alla se couché .



-1 mois plus tard-

Aujourd'huit c'était le dix octobre, une date spéciale pour konoha car c'était a cette date jour pour jour il y a sept ans que le vénéré yondaime hokage Minato Namikaze "tua" le kyubi, il étais donc devenu coutume pour la population du village d'organisé un festivalle pour commémoré la mémoire des mort cette nuit la, et célébré la victoire du plus grand héro de la feuille.

Mais pour Hiruzen Sarutobi cette date pesait lourd sur ces épole, car pour lui cette date lui rapellé la mort de son successeur/prédéséseur, et d'un des meilleur shinobi qu'est connu le village, ainsi que la mort de nombreux autre valleureux ninja, mais le dix octobre lui rappeler surtout sont incapacité a tenir sa promesse, promesse faite à Kushina uzumaki alors quel rendait son dernier souffle. Kushina Uzumaki, une brillante jonin de konoha et la femme de minato " et la mère de naruto-kun " pensa t-il affectieusement pour le petit garçon.

Aujourd'huit c'était son anniversaire, sept ans, déjà sept ans que Minato et Kushina c'était sacrifier pour le village en laissent leur plus grand héritage à la feuille en la personne de leur fils, avec comme dernier souhait qu'il soit traité comme un héro pour retenir le kyubi ( sa promesse) et voila sept ans que les habitans de son village crachait deçu, c'est dans des moment comme sa qu'il avait honte d'être hokage de konoha, et dans son long reigne, depuis la première grand geurre ninja, quand Toborama-sensei lui avait donné le chapeaux, et le village, se fut bien la première foit qu'il eu honte d'être le dirigent de ces gens " qu'est devenu la volonté du feu " se demendat-il tristement.

Ce fut avec cette pensé maussade qu'il revien a sont bureaux maugréant contre cette maudite paperasse, il aurai tent voulu rejoindre le petit Naruto pour sont anniversaire, mais hélas, les tensions de plus en plus fort avec le clan uchiha lui prenait la majeur partie de sont temps, le clan était sujet a suspission, soupsonné d'être à l'origine de l'attaque de kyubi il y a sept ans, leur dojustsu si suffisament maitrisé pouvait avoir une certaines influence sur un bijuu, du moin c'était la téhorie, parsonne n'ayant réussi cette exploit depuis madara uchiha.

Redirigent ces pensé vers naruto, le garçon l'inquiété beaucoup, il y a trois ans, l'enfant avait été expulsé de l'orpheline, moin de cinq minute plus tard le ANBU qui surveille l'enfant était venu l'en informé, et il avait agie, et il avait trouvé un endroit tranquille pour naruto. Mais avant, il avait fait tréné cette veille harpie au millieu de la rue, à la vue de tous et l'avait fait exécuté publiquement, pour que tous sache se qu'il les attendé si il brisé la lois et parlait du bijuu ou levé la main sur naruto, coupent ainsi dans l'oeuf tout tentative d'agression physique sur l'enfant, putain l'enfant était le jinchuuriki, la prison, pas le bijuu lui même bande d'imbéciles, se comportement ne concernet que les civils biensur, mais les shinobi eux avais juste peur que le sceau de cède, l'enfant c'était donc inéluctablement retrouvé isolé, seul.

Se dernier n'allait même plus a l'académie shinobi pour ne plus a avoir a supporté ces regards, et ces la ou était le problème, quand bien même il voulais que Naruto ai une vie normale, il était aussi un jinchuuriki, et le jinchuuriki du village ne pouvait pas ne pas devenir ninja, enfer, Danzo shimura son ancien amie et cooéquipié devenai de plus en plus insistant sur l'enfant, il le voulait pour en faire une arme dénuer d'émotion au service de konoha, et il serai damné si il laissé cela arrivé. Les défunts kagé et leur famille se retourneraient dans leur tombe, Mito Uzumaki, la personne ayant était la première jinchuuriki de kyubi, et elle était la femme du shodaime pour couronné le tout.

Il allait devoir allez voir naruto et lui expliqué que l'academie était importante. Il allez devoir trouvé un moyen de faire comprendre à naruto que pour un ninja l'esprit était aussi, sinon plus important que le corp.



-1 ans et demi plus tard-



Pour naruto, beaucoup de chose c'était produit en cette année, hokage jiji était venu lui rendre visite le lendamain de son sept ème anniversaire pour lui signalé ces absances a l'académie et comprendre pourquoi, lorsqu'il y retourna il fut ravi de voir que jiji l'aivait écouté et avait nommé un nouveau profésseur principale qui le traité comme n'importe quel autre élève, un homme nommé Iruka Umino son trait le plus distinctife autre sa gentille était la cicatrisse horizontal sur son visage.

Naruto avait certainnement grandit depuis et avait enrichit son mode de vie. Tout ses journée était remplie du matin jusqu'au soir. Quand il revener de l'académie, Mito Baa-chan lui enseinger tout l'histoire du monde shinobi, même des choses qui normalement ne devrais pas être appris là bas.

C'est à l'âge de sept ans que Naruto sentit son chakra changer. Le changement est un terme expressif, bien sûr. Le chakra était beaucoup plus compliqué à expliquer.

En termes plus simples, le chakra offre des propriétés étranges que la plupart des civils ne connaîtront probablement jamais, des propriétés qui vous calment et vous apaisent, privant votre corps de la plus grande partie de son poids, si ce n’est tout. Cela pouvait parfois être évité avec un entraînement rigoureux, mais certains étaient nés avec, comme lui.

Le problème était le désir sans fin que son chakra devait changer en quelque chose de plus . Au début, il s'agissait d'un rhume mineur, alternant toux, frissons et gaspillage incontrôlable de ramen à moitié digéré. Il ne fallut pas longtemps avant que la situation ne s'aggrave, ce qui avait beaucoup inquiété ces deux compagions spirituel. La maladie était une rareté pour lui dans l'ensemble, pourtant cela l'avait presque paralysé.

Puis, après des jours d'endurance, les symptômes ont disparu d'un jour à l'autre ... Il ne fallut pas longtemps pour qu'il se sente capable de communiquer avec tous les êtres vivants qui l'entouraient. Des arbres, de l'herbe; tout ce qui retient la vie et possède un bon lien avec le sol. Il ne savait pas quoi en penser au début. Après avoir amélioré son sens de la nature et son contrôle général sur le chakra, Naruto réalisa que son réseau était en train de subir une crise de colère étrange.

Mais oh, avait-il eu tort ... Des bizarreries avaient fait surface en lui, du genre qui lui donnait une sensation de nostalgie chaque fois que ses pieds étaient pressés contre le sol. Il en était arrivé au point où il se sentait mal à l'aise chaque fois qu'il n'était pas près d'une bonne parcelle de sol ou d'un arbre vivant et respirant. À un moment donné, il avait même commencé à faire la sieste sous les arbres beaucoup plus souvent.

Il ne savait pas pourquoi il l'avait fait, cela semblait naturel; d'une manière incroyablement inexplicable. Quelques mois plus tard, il a commencé à se sentir comme si tout ce qui vivait autour de lui était une extension de lui-même. Il pouvait tirer sur les feuilles d'un arbre en se concentrant, sentir les pas des gens marcher sur de l'herbe et faire disparaître les mauvaises herbes indésirables avec un air de mépris.

C'était une bizarrerie nouvelle et excitante presque chaque jour. Un matin, Naruto s'était réveillé pour voir ses yeux, normalement violets, encore plus intenses et éclatants. Il était habitué à les voir de cette couleur, mais maintenant, ils étaient comme des diamants fraîchement taillés; imposant et pointu. Il s'est consolé avec le fait qu'en quelque sorte, grâce à un tel changement, il se sentait encore plus connecté à la nature.

Hashirama-oji-san, avait alors était fomel sur les changement de son corps, il avait réveiller le Mokuton, car le shodaime avais eu les même symptome quand il réveilla le sien. Depuis lors, il avait commencer l'entrainement actif.

La marche sur l'arbre et sur l'eau avit été la première étape. Aprés une semaine a réussir ces deux technique, il pratiqua les techniques de l'académie. La métamorphose et le Kawarimi ne lui posait aucun problème, mais a chaque foit qu'il faisait un Bunshin, sa raté. Il essayé de réunir du chakra comme pour remplir un verre, et c'était la quantité d'un tonneau qui arrivé. La technique était une des trois demandé lors de l'examein genin. Une chance sur Trois. S'il sentait que sont controle sur son chakra avait belle et bien augmenté, se ne fut apparament toujour pas suffisant, il avait juste trop de chakra.

Mais le plus bizarre fut le jour ou il s'exercer au bunshin no jutsu, la technique du clone illusoire. Il avait passé tout la soiré a essayé d'exécuter la dite technique en vain, lorsqu'il rouvrit les yeux, il n'y eu pas l'ombre d'un clone en vue, mais en revenche il semblait avoir matérialisé une sorte de petite orbe d'un noir profond, la bizarrerie vient de Kurama qui n'avais prononcé qu'un seul mot "gudodama", plus que le nom étrange se fut plus la stupeur et le choque dans la voix du renard a se moment précie qui le surprie vraiment. La dite sphère tenue une bonne minute avant de disparaitre comme elle était apparue, de nul part, depuis lors il essayer toujour de faire un bunshin no jutsu ou de refaire apparaître la boule, se qui resté un échec dans les deux cas, n'ayant put obtenir aucune information de kurama au sujet de la gudodama.

Hashirama-oji-san lui avait alors donner la solution. Le Kage bunshin no jutsu, une technique de rang B, crée par son frère Tobirama, le Nidaime. Pourquoi diable un simple bunshin porterait le rang B ? Simple, le kage bunshin no jutsu et une technique qui consiste a divisé son chakra en part égale a traver ces clone, les clones sont solide pouvant être utilisé au combat, mais servant surtout a l'espionnage, les clones transmette tout leur savoir a l'orrigine ainsi que le chakra restant, il est conseiller de ne pas en faire trop a la fois et de dissipé les clones un a un afin dévité la surcharge mémorielle et perdre connaisent, voir de mourir. Cependant lui, se souffret pas des effets secondaire, merci a une certaines boule de poile.

Le fuinjutsu, si il devait le décrire, il dirait que c'était trop génial, si sa Baa-chan lui enseingner l'histoire à l'académie, elle lui enseigner également le plus possible sur cette branche du shinobi. Il avait constaté qu'il apprenais très vite cette branche du shinobi, c'était comme... naturel pour lui. Un vrai Uzumaki comme Mito Baa-chan lui avait dit. Cependant se quelle pouvait lui apprendre était limité, car comme imatériel, elle ne pouvait pas lui expliquer les choses avancé.

Toutfois, comme ni Naruto, ni le couple royale ne savait pour combien de temps ils étaient là, il avait alors commencer a lui transmettre leur connaissence plus en avant, maintenant qu'il pouvait obtenir un corp physique. Le ninjutsu fut alors la chose la plus cool aprés son étude sur le fuinjutsu. Aprés avoir apris le Kage bunshin, il avait demender a Hashirama de rentré dans son clone pour test une idée et le miracle c'est produit, le Kage bunshin c'était tranformer en une copie conforme du Shodai et se dernier pouvais le manipulé à sa gise. Depuis lors, l'entrainement avait prit une autre dimention.

Mito Baa-chan avait commencer a lui enseigner le fuinjutsu plus en avant comme elle pouvait désormer écrire sur du papier, elle lui montrant des exercices de caligraphie complexe.

Mais lorsqu'il avait émis l'hypothèse d'avoir avoir un endroit secret pour pratiquet le ninjutsu, Mito avait eu une expression de pur exitation, et sous le regard bienveillant de Hashirama, ils avais commencer à crée un fuinjutsu très spécial, le sceau se dessiner sur le mûr. L'idée était très simple, un fuinjutsu spatio-temporel de type stockage, mais qui crée une dimention artificiel dans lequel des êtres vivant pouvait rentré et continué a vivre comme dans le monde exterieur.

Nous retrouvons donc notre blond dans une clairière avec quelque arbre disséminer un peut partout dans la zone et une grande étendue d'eau au beau millieux, c'est de cette manière que mito avait amenager le paysage l'intérieur du sceau.

«- Bien Naruto, comme nous ne savons pas dans combien de temps nous partirons, nous allons t'entrainer du mieux que Mi-chan et moi pouvons.» Voyant que le garçon hochait de la tête avec autant de sérieux que lui, Hashirama reprit la parole, un sourire sur le visage « Moi-même t'enseignerai le taijutsu des Senju et des jutsus en fonction de tes affinités élémentaires. Mito-chan continura a t'enseignera le fuinjutsu et l'histoire de Konoha et de Uzushio. Mais avant tout chose voyons voir quel sont tes affinités élémentaires.» dit-il en lui donnent une feuille.

Voyant l'intérogation sur le visage du garçon il développa « Son affinité peut être déterminée en utilisant des morceaux de papier fabriqué à partir d'un type spécial d'arbre qui est cultivé et alimenté en chakra ; lorsque le papier est exposé au moindre soupçon de chakra, il réagit en fonction de la nature latente du chakra, avec le Feu le papier s'enflamme et se transforme en cendres. Vent le papier se coupe en deux. Foudre le papier se froisse. Terre le papier devient sale et s'effrite. Eau le papier devient humide/mouillé. Les shinobi ont plus de facilité à apprendre, à créer et à contrôler les natures de chakra qui correspondent à leur affinité, mais étant donner que nous n'avons pas de papier de se genre, Mito a appliquer un fuinjutsu sur un simple morceau de feuille pour obtenir les même effet.».

Comprenent le système, naruto décida de se lancé et versa son chakra dans le boût de papier, le résultat fut pour le moin étrange, le morceau de papier se coupa en quatres morceau distinct, le premier s'enflamma et se transforma en cendres, un autre se froissa., le troisième devient sale et s'effrite, et le dernier devient humide/mouillé.

Les cinq affinités, naruto avait une affinité naturel avec les cinq éments du chakra, Hashirama n'en croyait pas ces yeux. Les résultats étaient concluants… Naruto se trouvait être étrangement le détenteur des cinq affinités élémentaires ! Le Fūton, le Suiton, le doton, le katon puis le Raiton. Hashirama ne savait pas vraiment à quoi était dû un tel phénomène. Disposer de plusieur affinités était déja exceptionnel, mais les cinq… Il avait du mal à y croire.

Le problème restait à savoir pourquoi Naruto avait une telle particularité dans ses bobines de chakra… ? Un Kekkei Genkai ? Bien sûr, Naruto faisait partie du clan Senju et Uzumaki dont la particularité était d’avoir un chakra très dense et pur comme le sien, il avait réveiller son Mokuton, certains Uzumaki se révélaient aussi avoir des capacités identiques de contrôle de Bijuu… Comme sa femme et sa petit-fille Uzumaki, Kushina. Mais a se jour, il n’avait jamais entendu parler d’affinité élémentaire de la sorte chez quique ce soit. Mais bon, le garçon était un Senju et un Uzumaki aprés tout.

«- Donc, comme tu a la chance d'avoir acces à un chakra presque infini nous allons en profité, tu va me faire un maximum de Kage bunshin avec de réserve de chakra pour durée tout la journée, que nous répartirons en groupe qui travaillerons sur divers chose.» A celà Naruto fronca les sourcil car il avait très bien comprit que ceul les clones pratiqueron avec eux, alors il jugea bon de posé une question « Et moi l'original, je fait quoi en attendant ?» A celà le Shodai ne sourie que plus avant de répondre.« Si les Kage bunshin peuvent décuplé ton apprentissage, il y a une chose qu'ils ne peuvent pas faire. Le renforcement physique! Tu va devoir renforcé ton corp tout seule, il n'y a pas de racourcie de se coté la.»

Et ainsi la formation commenca, a son choc, une fois de plus, Naruto parvint a faire pret de cent Kage-bunshin. La répartition fut assez simple, quinze clones allèrent pratiqué les bases de chaque éléments; quinze clone continuère avec diverse exercice de controle de chakra en montent au arbre et marchent sur l'eaux en collant divers objets sur son corp toujours avec le chakra. Cinq clone pratiquerait les katas du taijutsu des Senju alors que les cinqs clones restant suivire Mito pour les cours en fuinjutsu et histoire.

L'objectif était très claire, Naruto devait avoir le même niveau que les enfants de l'ère des clans à la fin de l'académie ninja, se qui selon Hashirama ferait de lui l'un des plus fort du village, car au cours du temps entre leur mort et son arrivé le couple avait était les temoins pricipaux de la chuter trastique du niveau générale "facile, vu que seul Naruto pouvait les voirs". Les jonins ne tiendrais pas cinq minutes si il avait vécu a leur époque.« Sarutobi a vieillie, et pas en bien » Se furent les seule mots de Mito, et autant il le voulait, Hashirama ne put le nier.

-Avec Hashirama-

Le shodai regardait tout les clone de son arrière-petit-fils avec contemplation, lui-même ne pensait pas qu'il serai capable d'en faire autant, mais la encore se fût surtout dût au bonus de chakra offert par le bijuu a neuf queues, Naruto mourrai, il mourrai lui aussi.

« Bien, un peut d'attention s'il vous plait!» Tout les clone se faisant silencieux, il continua « Comme il y a déjà cinq clone qui pratique les kata de taijutsu, nous nous allons nous concentré sur les bases de chaque élément, puis une fois maitrisé nous paserons à la manipulation du Mokuton, lorsque vous aurai apris les bases, dans quelque temps je vous apprendrai des technique des éléments Doton, Suiton, Mokuton et katon, comme je suis selui qui a cotoyer le plus longtemps le plus grand maitre en katon au monde en la personne de Madara Uchiha.»

« Mon frère a toujours été le meilleur dans la manipulation du suiton mais je vais essayer de faire en sorte que lorsque mon moment sera venu tu soit capable de l'utiliser sans source d'eau a procimité. En revenche pour le raiton et le fûton, j'ai bien peur que tu ne doivent allez a la bibliothèque du village une foit ton diplome obtenu, ne connaissent moi même aucun jutsu de ces éléments.»

Se fût donc sur ces dernier mots que les légions de clone de Naruto commencèrent à pratiquer son programme d'entrainement.



-Avec Mito-



Mito se le trouva au coeur d'une grande dicussion passionner sur l'arts des sceaux avec un sourrire amuser sur les lèvres, de tout évidance le garçon été un vrai Uzumaki, accro au fuinjutsu. Naruto avait huit ans et demi, et elle avais bien l'intention de lui transmettre tout se quelle savait sur le fuinjutsu. Au moments d'obtenir son diplome, Naruto serait un véritable maitre.

Kurama lui regarder se que faisait son hôte d'un oeil paresseux, et il du admettre que le gosse était bon, apprendre si vite a son age n'était pas à la portait de nimport qui, peut être qu'il était aussi bon que ces ancetres, aprés tout. Mais il y avait quelque chose qui clochait, la ressenblence, le caractère bienveillent a son egard, son chakra, et surtout la gudodama, tout chez naruto lui rappelai Ashura, le fils cadée de son père/créateur, le rikudo-sennin, pourquoi ? Comment ? Sa réincarnation ! Peut-être. Quoi qu'il en soit, si naruto était ashura, il ne pouvait pas le tué, il était "plus ou moin" proche. Oui il détesté hashirama, Mito et Kushina mais naruto lui ne lui avait encore rien fait, au contraire. Il allait attendre et voir, peut-être que naruto était cette personne dont le veille homme avait parlé .



-Naruto, 10 ans-



Deux ans, voila deux ans que naruto suivait l'entrainement du shodai et de sa femme. Et dire que c'était dure ne serait pas rendre justice a se qu'il vivait. L'enfer, un véritable enfer serait plus approprier pour résumer tout ses journée. Si Mito Baa-chan était dure mais très pédagogue, Hashirama lui était un véritable tortionnaire, ces fouet d'eau était particulièrement douloureux, le faisant pratiquet encore et encore jusqu'a la perfection.

Si les bases du Fûton, Suiton, Doton et Mokuton était asser facile a manipuler, le Katon et le Raiton avait été plus difficile, mais finalement, aprés des centaine d'heure de travaille acharné, plusieur centaines clones et des milliers de fouet d'eau plus tard, il avait fini les bases de la manipulation élémentaire, et connaissait déjà quelque jutsu dans quelque un d'entre eux.

Le fuinjutsu en revanche était un vrai plaisir, il avait toujours hate dans apprendre plus, mais comme l'avais dit sa Baa-chan, chaque chose en son temps. Mieux valait ne rien connaitre dut tout que n'en savoir que la moitier, et étant donner qu'il avais commencer à apprendre, il allait devoir être consciencieux.

Si il était honette, il admettrait qu'il était mille fois mieux ici avec sa famille adoptive qui pouvais librement devenir tangible, plutot qu'a l'extérieur du sceau a supporté les regard, au dernière nouvelle, le Kage Bunshin qu'il envoyer à l'academie a sa place s'en sorté a merveille, personne n'avais rien vu. Chaque jour il le dissipé lorsqu'il rentrai de l'école ninja pour récupéré ses connaissence.

La meilleur chose qui pouvait se comparé à la sensation d'avoir quelqu'un qui s'occupe de lui, se fût sa relation avec Kurama. Pour lui, le bijuu était devenu son meilleur amie, même si se dernier était encore suspicieux sur ces intention, mais il était passiant, il aller prouvé a Kurama qu'il pouvait lui faire confiance. Le bijuu lui parlé beaucoup plus souvent, allant même a lui raconté comment était son père Rikudo et a quelle point il ressemblait a Ashura, le fils cadé du sage.

D'ailleur a l'instant même, Naruto se tenais dérière les barreaux de la cage assis devant le dit renard, maintenant il n'avait plus peur, il savait que son amie le lui ferait pas de mal. Se dernier l'avais appelé pour lui parlé de quelque chose d'important.

« Naruto, je t'ai fait venir pour répondre a la question que tu ma posé il y a quelque année, a propos de cette sphère noire.» Voyant qu'il avait tout l'attention du garçon, il continua « On les appele Gudôdama. Les Gudôdama sont des boules de chakra noire malléable composées des cinq natures de chakra et d'Inyôton. Chacune est environ de la taille d'un poing et se cache à l'intérieur une puissance capable de pouvoir raser complètement une forêt

Il n'en fallut pas plus a Naruto pour commencer a essayer dans recréer une sous la direction de Kurama, quittant son monde intérieur, il se placa sur son lit et se mis en lotus. Regardant autour de lui, il ne vis personne. Comme Hashirama Oji-san et Mito baa-chan était des fantome il n'avait pas besoin de sommeil, mais il partait pour le laisser dormir aprés ses long journée éprouvante.

« Bien, maintenant ferme les yeux et concentre toi. » Faisant se que Kurama lui dit il et se calma « Appel ton chakra sans lui donner de forme présise, puit une foit visualiser, pense a une sphère noire comme une nuit sans fin.», Malheureusement, aprés plus de deux heure, il n'y eu toujours aucun résultat, a sa grand frustratuion. « Ces un pouvoir sacrée de Rikudo Oji-Sama, tu ne pensais quand même pas y arrivé tout de suite.» Soupirant de défaite il repartie se couché, demain son entrainement infernal aller se poursuivre. Il avait besoin de force.

Il avait fallut un mois pour finalement arrivé a les faire apparaitre, à la curiosité des deux anciens. Se fut donc avec précaution que tous les trois, ils travaillairent a découvrire et expérimenté son nouveau Kekkei Genkai. Il n'avait rien dit sur sa rellation avec Kurama, le lui ayant promie, et Naruto tenait toujours ces promesse; il n'avait rien dit non plus sur le fait que se pouvoir avait était hérité directement du Rikudo-sennin.

Ayant un fonctionnement qui est toujours en veille, plutôt que l'activer à partir de rien, chaque orbe créé peut être manipulée individuellement à volonté. Les orbes peuvent être transformés sous différentes formes et les nombreuses natures les composant peuvent être combinées pour produire des divers effets. Ils sont capables de servir une variété de fonctions, telles que les boucliers formant, le lancement de projectiles à grande vitesse, et en pleine expansion pour produire des explosions massives. Comme le chakra contenu à l'intérieur est hautement durable, les orbes peuvent servir comme défense efficace, ne subissant de dégâts qu'uniquement face à des techniques extrêmement puissantes. Les Gudôdama sont capables de lancer des techniques qui réduisent leurs cibles en poussières, menant Hashirama à les comparer au Jinton, bien que leur nature fluide leur permet de servir à la fois dans un but offensif et défensif et qu'ils peuvent être maintenus.

Les orbes peuvaient aussi faire usage d'Inyôton pour annuler tout ninjutsu rentrant en contact avec elle. Cependant, cet effet d'annulation ne semble pas automatique. Les orbes peuvent également rapidement soigner l'utilisateur par simple contact, prenant une couleur rouge quand il en est fait usage. Les Gudôdama de Naruto sont capable d'utiliser le Chakra d'Ermite Rikudô de manier narurel, même en nayant aucune connaissance dans se domaine, Hashirama ayant prévu de le lui enseigner en dernier, une foit tout le reste de leur enseignement acquit.

Avec de nombeux progrés constater, mais encore beaucoup de travaille a faire, Hashirama avait prévu dabord de lui apprendre que des techniques Mokuton, car contrairement au jutsu des éléments standard, on ne les trouvé pas dans les differente section de la bibliothèque shinobi du village. La fin de son entrainement serait marquer par l'apprentissage du senjutsu. Le Senjutsu, Technique Ermite, désigne une catégorie de technique permettant à l'utilisateur de ressentir et de canaliser l'énergie naturelle présente autour de lui.



-plusieur année plus tard, Naruto 12 ans-



Son Kage Bunshin avait apparament fait un travaille remarcable, personne n'avait rien remarquer, hokage-jiji non plus. Durant tout ces année d'entrainement. Hashirama oji-san et Mito Baa-chan lui avait apprit presque tout se qu'ils savaient. Hashirama oji-san a été le premier a retourné au royaume de la terre pure, une fois sa formation au senjutsu terminer et son savoirs transmie, son coeur avait put obtenir le repos et se libéré des regrets qui les avait empecher de passer de l'autre coté, maintenent sûr que Konoha avais quelqu'un apte a le protégé.

En revanche Mito Baa-chan elle m'avait toujours pas trouvé le repos, elle considéré qu'elle avait un devoire envers lui car elle fût la première jinchuuriki du village. Bien qu'il ai consience que se soit égoiste, il était comptant qu'elle reste avec lui. Ne voulant pas se retrouver tout seule.

Le seul évènement réellement marquant au village fut le massacre des uchiha, le fils ainée du chef de clan, itachi, avait massacré tous sont clan en l'espace d'une seul nuit ne laissent que son jeune frère, sasuke comme unique survivant.

Il n'aivait toujours pas d'amie, sinon Shikamaru Nara qui tout comme lui s'arrengé pour resté bas dans le classement, juste le minimun requit pour passé, son Bunshin par peur de trop se faire remarqué et risqué de contrarié ceux qui le détesté, et shikamaru, par fénéantise, bref un Nara quoi .



Aujourd'huit était le grand jour, le jour ou il allait devenir ninja, enfin, si il réussisé l'examain de passage, et ces exactement se qui tracassé notre jeune blond a l'heure actuelle. Il avait bien grandit durant ces année, autant de corp que d'esprit, d'une taille standart pour un enfant de sont age il avait laissé poussé ces cheuveux au point ou il couvrai sont front et 2 frang encadrant sont visage, les fan girl de sasuke avait fait scandale en disant qu'il voulait parraitre "cool" comme sasuke, les plus désagréable étant Sakura Haruno et Ino Yamanaka.

Sakura avait des cheveux roses et brillants, des yeux verts, et la peau claire. Sakura portait une robe rouge qipao avec des dessins circulaires blancs, avec ou sans manches, avec une fermeture éclair, un short serré vert foncé. Sakura portait un ruban rouge qu'Ino lui avait donné dont elle se servait pour mettre en valeur son visage. . Ino avait de longs cheveux blonds avec une mèche qui recouvre presque son œil droit. Elle porte un haut et une jupe violets ainsi que des bandages sur les cuisses et le ventre. Elle porte également des sandales bleues. Malgrais leur volume sonore un peut trop élevé a son goût naruto en avait l'habitude et parvenais donc a les igniorés, préférent se consacré a regardé les autres étudiant de la classe.

Shikamaru avait les yeux marron étroits et une expression typique suggérant qu'il s'ennuie ou est irrité. Il a les cheveux noirs jusqu'aux épaules noués en une queue de cheval hérissée. il porte une veste grise à manches courtes et à manches vertes ainsi que le symbole rudimentaire du clan Nara au dos, sous lequel se trouve un t-shirt à armure en maille doublée de vert. Il porte également un pantalon brun, une paire de boucles d'oreilles cerceau traditionnelles en argent de son clan .

Chōji Akimitchi avait les cheveux bruns, des marques de tourbillon sur les joues et, comme le reste de son clan, il a un physique beaucoup plus robuste que la plupart des autres ninja. Chōji portait un short gris, un foulard blanc plutôt long, une chemise verte à manches courtes par-dessus une chemise blanche avec le kanji "Food", et ses jambes et ses avant-bras étaient enveloppés dans des bandages.

Kiba inuzuka, comme la plupart des membres de son clan, il a les cheveux bruns, les yeux noirs et acérés avec des pupilles fendues verticales, les canines prononcées et des ongles qu'il peut transformer en griffes. Il a également les marques distinctives de crocs rouges du clan Inuzuka sur ses joues. Le costume de Kiba consistait en un pantalon gris foncé allant jusqu’à ses mollets et un manteau gris à capuche doublé de fourrure ; avec des sandales bleues.

Shino Aburame arborer le même style que le reste de son clan, consistant en des lunettes de soleil sombres et une veste vert d'eau avec un col haut et retourné sa veste de couleur gris clair. Shino est un homme à la peau claire et le plus grand membre de sa promotion. Il a les cheveux bruns, touffus, bruns et les yeux sombres et étroits.

Hinata Hyuga avait les cheveux foncés et la peau claire. Elle a aussi les yeux blancs usuels de son clan, qui ont une teinte de lavande. Elle fut habituellement vue avec une expression timide. Comme le reste de son clan, elle possède le renommé Byakugan qui, une fois activé, stimule les veines et les artères instantanément autour de ses yeux apparaisant bien en évidence. Ses cheveux étaient coiffés dans un style Hime-cut (littéralement « Coupe de princesse ») avec des mèches à hauteur de menton encadrant son visage. Elle portait une veste de couleur crème avec un capuche portant un symbole de feu au niveau des épaules sur les manches et de la fourure autour de la taille, ainsi qu'un corsaire bleu marine et une paire de sandales standards.

Et enfin Sasuke Uchiha, Sasuke avait les yeux noirs et les cheveux noirs hérissés avec une teinte bleue. Les cheveux de Sasuke pendent sur son visage comme une frange, il porte une chemise bleu marine à manches courtes et à col haut, un short blanc et, pour un temps, des manchettes blanches. Les autre étudiant de étant de famille civile, il ne l'interéssé pas.

Reportant son atention sur lui meme il ne put empéchet un sourire en voyant les vetements que jiji lui avait offert, lui permettant de foutre a la poubelle cette horrible combinaison orange. Il portait un pantalon noir avec des sandales bleu standards et un sweet a capuche blanc avec de large bande noir sur la fermeture éclaire centrale et sur le dessus des manche supérieur, le sweet étant stylisé avec des manche large jusqu'au muscle et plus fin sur les brat inférieur, ceux ci de couleur totalement noir, couvrant une partie de ces main, a première vu, on pourrai croire que le sweet était a manche court et large et qu'il portait un t-shirt à manche long, mais non, c'était bien sa veste entière qui donnais cette effet et selon lui, sa lui donnai une certainne allure.

Mais sa ne changeait rien au fait qu'il était stressé, il venai de finir la partie écrite, et de lancé de shuriken, mais maintenant il allait devoir exécuté dans la salle voisine, devant les professeur, l'un des jutsu de base de l'académie, et il priai kami-sama pour que se ne sois pas le bunshin, la formation de Hashirama et Mito avait été plus que efficasse. En revanche, le bunshin no jutsu était toujour inaccesible. Toujours se problème de surplus de chakra.

Justement à l'instant, Iruka-sensei rentrai dans la salle de classe pour leur annoncé la technique demandé « pitier pas le multiclonage, par pitier... » pensa t-il « bien, les enfants, pour le dernier test, a l'apelle de votre nom, vous passerai dans la salle voisine pour exécuté le jutsu demander, il sagit de la technique bunshin no jutsu ! » Ok cette fois c'était sur il y avait quelqu'un qui de détesté la haut, finalement il ne serait peut-être jamais reconnu .



-plus tard-



Naruto était assie sur la balansoire sous l'arbre dans la cour, il avait raté, le bunshin étais sa pire technique, il regardé les autres se faire félicité pour leur diplome, ne ratend pas les regards sale et satisfait des parents en constatent son échec, pour sur qu'il devait être comptent. Comment aller t'il le dire a Mito Baa-chan. « Pouquoi n'a tu pas fait un Kage Bunshin ? Tu aurai passé haut-là main! »; « Et comment j'explique que je connais une technique de rang B ? Je vois sa d'ici "Je vois les fantomes du Shodaime, Hashirama Senju et de sa femme, Mito Uzumaki depuis toujours et il mon appris tous se qu'il savait" j'ai déjà assez de problème comme sa Kurama, pas besoin qu'on me prène pour un fous, ou pire...!» Dit-il avec un frisson « Pire ?»; « M'envoyer dans une salle de torture pour me demander qui je suis, et ou est le vrai Naruto

Il coupa sa conversation mentale avec son amie lorsque mizuki-sensei apparut sur la branche juste au dessus de lui « Naruto... » .



. . .



Sa avait été facile, mizuki-sensei était venu le voir pour lui dire qu'il existait une épreuve de ratrapage, mais que c'était a lui de choisir de la passé ou pas. Bien sur qu'il avait accepté. Le test était d'obtenir le parchemain des techiniques interdites pour passé, sur le coup sa lui avait paru suspect qu'une épruve conprenant le parchemain le plus pressieux du village, mais il était désespéré alors il avait foncé.



« Bien maintenant je vais avoir mon diplome... » dit-il avec un sourire, mais avant de commencé a ranger le parchemain, on l'arreta « attend ... ! » la surprise fut de court durée, voulent savoir se que voulais kurama « quesqu'il se passe kurama ? »; « quesqu'il t'empeche d'apprendre une technique du parchemain, tu a l'argement le temps » . Réfléchissant a sa proposition il décida que kurama avait raison, « Dit Kurama tu pense que dans le parchemain, il y a une clée pour ouvrire les porte de la cage? » A une époque il aurait était choqué par une telle question mais plus aujourd'huit, Naruto été unique. « Probablement oui...» Parcourant le parchemain jusqu'a tombé sur la technique voulu, un fuinjutsu, la clée de son sceau. Devenu un maitre dans cette art grace a Mito, il sortie de ces poches arrière un petit roulot, un peinseau et de l'encre et recopia tout la technique. Une fois fini il contempla la fin du parchemin pour y voir un autre fuinjutsu, il n'en fallut pas plus pour qu'il décide de l'apprendre « Hiraishin no jutsu, Le Vol du Dieu de la Foudre est une technique de haut niveau qui est un Déplacement Instantané de cathégorie ninjutsu spatio-temporel (Jikûkan Ninjutsu). Ces Sceaux servent de balises pour permettre de se déplacer instantanément vers l'un d'entre eux quand il veut » . La technique plaisait beaucoup a naruto, mais il ne put retenir un froncement de sourcil, le sceau sur le parchemin lui semblais être imcomplait, continuent a lire, il comprit vite qu'il ne sagissait que du shiki, la marque qui servais de base a la technique. Une empreinte de l’ADN de l’utilisateur, donc d’une gravure permanente par sang et par chakra. Lorsque le sceau était activé et qu’il perçait à travers l’espace et le temps, il se reliait à l’âme de l’utilisateur et donc, sa bobine de chakra, et lui permettait donc de passer à travers la brèche ouverte pour pénétrer dans un univers immatériel, le redirigeant instantanément au point désigné. Mais pour la recréer, seul ceux qui était très douée en fuinjutsu et qui s'en montrais digne, pouvait la recrée et ainsi utiliser la technique « Un défi !? Sa marche, je le relève ! Avec sa, je vais devenir hokage, et tout le monde devra m'accepté! Oji-sa et Baa-chan pourons être fier de moi.»

Lorsqu'il eu finie de tout rangé et qu'il sapréta a partir, se fut a se moment là que Iruka-sensei arriva « NARUTO ! » hurla t-il, son élève se retourna vers lui, et paru comptent de le voir « Iruka-sensei, sa y est j'ai réussi l'épeuve, je vais pouvoir être ninja » dire que iruka fut confut était correct sans trop de souci « mais de quoi tu parle Naruto ? » Naruto le regarda incertain avant de finalement répondre « Mizuki-sensei n'a dit que si je prenait se parchemain, et aprenais une technique, je réussirai le teste de rattrapage.» Iruka se figea sur place a cette information « Quoi, mizuki...», « Naruto... » Naruto et Iruka se retournaire pour voir la dite personne sur une branche « Naruto donne moi se parchemain et tu pourra devenir ninja » annonca t-il avec un sourir assez déranger .

-« Naruto, non!... ne donne pas le parchemain à mizuki, c'est un traitre du village », il se placa entre naruto et mizuki au cas ou son ancien collegue voulu tenté quelque chose. Un petit rire s'échappa de la gorge de mizuki puit il continua « Mon pauvre naruto, sa doit être dure de vivre dans le mansonge et l'igniorence comme sa, tout le monde connai un secret, tous le monde saufe toi ». L'échine d'Iruka se glaça a ces paroles « Non mizuki tait toi tu n'as pas le drois » mizuki igniora Iruka et continua quand il vu Naruto consentré sur lui « Se secret remonte a l'attaque de kyubi sur le village, nous n'avion pas le droit de dire que le démon était en toi, Iruka te déteste, tu est le monstre qui a assasinée ces parents, tu est le démon renard ! » conclu t-il dans un grand fou rire, face à un naruto totalement immobile, gamin stupide, le choque avait du lui faire tourné la tête, bien décidé a en finir, il attrapa son shuriken géant dans son dos et courru droit vers naruto aprés avoir contourné iruka, alors que se dernier se jeta entre eux, prenant le coup a sa place.

Contrairement à se que Iruka et Mizuki croyait il n'était figé de choc mais de rage, comment ausait-il, il appelais kurama un démon alors qu'il avais une des seul personnes aprés jiji, les gérant de ichiraku ramen, Hashirama-Oji-san et Mito Baa-chan a avoir été gentille avec lui, dans une certain mesure, si il y avit des monstre ici, c'était eux, les gens de se village, de se pays maudits, dégouté, il tourna le dos laissent iruka l'appelé, en vain .

. . .

Naruto était blotie contre un arbre, le parchemain fermement contre lui, oji-san et baa-chan lui avait-il menti ? Personne ne l'acceptera jamais! dans ces idée noir, il en avait oublier iruka et mizuki qui atterire un peut derrière lui, apparament iruka avait prit son apparence avec un henge no jutsu pour piégé mizuki et sa avait marchait .

- « Pourquoi, Iruka ? pourquoi protégé vous se monstre, vous de tout les personnes devrier avoir envie de vous venger » Iruka, blessé respirai assez fort mais sourrier quand meme « Naruto.. n'est pas kyubi... c'est un enfant de konoha, et un valureux ninja, jamais il le fera quoi que ce soi contre le village, il n'est pas comme toi ». Mizuki las de se cinéma décida de tué iruka et prendre le parchemain a se sale gosse puit il pourrai rejoindre orochimaru, mais se fus sans compté sur naruto qui le repoussa, et bien que son visage soit toujour neutre, ces yeux eux était aussi froid que la neige de yuki no kuni « touche a Iruka-sensei et je te tue » le ton mortel de naruto provoqua un friçon dans le dos des deux profésseurs, qui jamais n'aurai imaginé qu'un jeune comme lui puisse avoir un ton aussi sérieux, mortel, et ... mâture .

- « Ha! Toi! Me tué, un raté comme toi ? Battre un chunin comme moi, laisse moi rire » tout fois son sourir mouru lorsqu'il fut entouré par des centaine de kage bunshin de naruto, se gamin utilisai une technique de rang B, est dans une telle ampleur! Iruka lui ne put caché son choc face a cette exploit, mais finalement sourir, fière de son élève, naruto était vraiment imprévisible, ces se qu'il se disait alors que tout les clone neutralisé mizuki .

- « Naruto, vien ici et ferme les yeux, j'ai un cadeau pour toi » le garçon s'executant vint vers lui et attendit « Félicitation naruto, te voila un fière ninja de konoha » Naruto cligna plusieur fois des yeux et laissa un petit sourir sur son visage, sourir qui illumina Iruka, maintenant qu'il y pensai se c'était la première fois depuis qu'il connaissais naruto qu'il le voyer sourire, et il se surprie a pensé que c'était comme sa qu'il était le mieux « Allez vien je vais allez faire mon rapport au hokage, et ensuite je t'emmène fêté ta graduation chez ichiraku ramen ».

Dans son burreaux, hiruzen sarutobi avait tout suivie grace a sa boule de gristal, et bien qu'il fut inquiet quand mizuki révéla la vérité à naruto, mais maintenant il était grandement soulagé, il avait eu raison de choisir Iruka pour s'occupé de naruto, et il avait eu raison de d'avoir confiance en naruto pour porté se fardeaux « Minato, Kushina, vous seriez tellement fier de votre fils » .

Oui l'avenir s'annoncé un peut meilleur pour son petit fils de substitution .