Le Rasengan

par Kazan

Naruto Namikaze Inazuma

 

Chapitre 3 : Le Rasengan

 

            Le souffle court, Naruto s’appuya contre un arbre le temps de récupérer et de se remémorer l’apprentissage de la première étape de cette technique qui avait finalement aboutie…

 

FLASHBACK ON

 

            Ken’jin et Naruto étaient assis sur le toit du domaine Inazuma et se racontaient des blagues. C’était une atmosphère détendue et le coucher de soleil magnifique selon le blond l’apaisait. Alors qu’ils regardaient le coucher du soleil, une question qui trottait dans la tête de Naruto depuis un bon bout de temps finit par sortir.

-          Dis-moi, sofu, tu sais très bien que j’ai encore du mal avec le contrôle de mon chakra et je voulais savoir si tu pouvais faire quelque chose pour m’aider dans ce domaine … La voix de Naruto s’était fait quasi suppliante et le regard qu’il fit à son grand père fit craquer ce dernier.

-          Eh bien, je connais bien une technique qui pourrait te permettre de faire des progrès de le contrôle de ton chakra mais je te préviens tout de suite, elle est très difficile à apprendre… L’air sérieux de Ken’jin convaincu de suite Naruto qui avait alors compris que contrairement aux Justus raiton qu’il avait appris en quelques heures, ce Jutsu allait lui prendre un peu plus de temps pour le maîtriser…

-          Je suis toujours partant, tu devrais savoir que même si la flemme est ma religion, question techniques ninja je suis toujours ravi d’apprendre. Un sourire espiègle avait orné le visage de l’enfant de sept ans et ses yeux félins brillaient de malice.

-          Pffff, irrécupérable… Un air de dépit s’installa sur le visage du plus vieux pour repartir quelque secondes plus tard. Bien, la technique que je vais t’apprendre combine trois étapes : La rotation, la puissance et enfin le contrôle. Cette technique est le RASENGAN. En même temps qu’il expliquait la technique à son petit-fils, il tendit la paume vers le haut et une boule faite de chakra pur apparut dans sa main.

-          Ça a l’air d’une tornade en boule ce truc … L’air sceptique de Naruto ainsi que sa remarque démontra qu’il ne comprenait pas vraiment l’utilité de cette technique. Et c’est censé servir à quoi ?

-          Observe et apprends avant de te plaindre ! Alors qu’il parlait d’un ton de reproches, Ken’jin frappa un tronc d’arbre avec sa technique. Le résultat fut spectaculaire, en effet, le tronc fut complètement détruit et au niveau du contact entre la boule et l’arbre on voyait que ce dernier était détruit et que les marques ressemblaient à la forme d’un tourbillon.

-          C’est, c’est… ça a l’air carrément puissant ton truc sofu ! De l’étonnement se lisait clairement dans ses yeux et il comprit que en plus de lui donner un meilleur contrôle de son chakra, il allait un apprendre un Jutsu très puissant.

-          Je sais, elle a été inventée par ton père. Il a mis près de trois ans à la mettre au point… Essaye de faire mieux. Ah, au fait, pour la maîtriser tu auras besoin de trois étapes : d’abord fait tourner ton chakra à l’intérieur du ballon d’eau et fait le éclater. En même temps, Ken’jin sortit un ballon de baudruche rempli d’eau d’une des pièces du domaine Inazuma. Il lui montra le résultat. Le ballon se déforma dans tous les sens puis éclata. Une fois que tu auras réussi cette étape, tu viendras me voir. Le chef de clan partit pour que son petit-fils puisse s’entrainer

 

Une lueur de défi brilla dans les yeux du plus jeune et son air flemmard avait disparu de son visage pour laisser place à une expression sérieuse. Dès que son grand père était partit, il prit un ballon remplit d’eau puis démarra son entrainement. Au début, le ballon s’aplatissait pour ressembler à un disque mais il n’explosait pas. Au bout de plusieurs essais infructueux, il se rappela que quand son grand père lui avait montré, l’eau semblait tourner dans tous les sens… Dès lors, il essaya de faire tourner l’eau dans tous les sens et l’effort fini par payer étant donné qu’au bout d’une dizaine d’essais, le ballon éclata. Assez fier d’avoir réussi en une heure, il s’empressa d’aller voir son grand-père pour lui demander la seconde étape.

-          Sofu ?

-          Oui Naruto ? Tu as des problèmes avec la première étape ?

-          Bah en fait, euh comment dire … Je l’ai réussie donc si tu pouvais me donner la deuxième que je puisse dormir après l’avoir réussi ça serait sympa… Le sourire de trois kilomètres de large sur son visage était de mèche avec sa phrase et il acheva Ken’jin qui avait des yeux ressemblant à des soucoupes volantes.

-          … QUOIIIII ??? DEJA ??? Ca fait à peine une heure qu’il s’entraine à cette technique et il a déjà assimilé la première étape… C’est un vrai génie du ninjutsu ce gosse, j’y crois pas…Montre-moi et on verra.

-          Pas de problème. Naruto tendit sa paume vers le haut avec un ballon remplit d’eau dessus et au bout de quelques secondes, le ballon explosa alors que l’eau tournait dans tous les sens.

-          Très bien… Bon voici la deuxième étape : éclate cette balle en caoutchouc. C’est la même chose que la première étape mais mets-y plus de puissance. C’est tout ce que je te donne comme indications pour le moment.

-          D’accord.

 

Naruto retourna sur le toit avec sa balle en caoutchouc et continua son entrainement. Le problème avec la balle en caoutchouc est qu’elle est beaucoup plus résistante que le ballon de baudruche précédent. Alors qu’il désespérait au bout de quelques heures de ne rien observer à la surface de la boule, Naruto renforça sa technique en chakra à un tel point que sa paume commençait à le brûler dû aux nombreux essais infructueux. Alors que la douleur devenait insoutenable, il vit de légères déformations à la surface de la balle puis peu après cette dernière se creva. Ce simple constat le fit redoubler d’efforts et au bout de quelques essais et de balles crevées, il réussit à la faire éclater. Il regarda la position du soleil qui était déjà bien bas…

-          Eh bah, on dirait pas comme ça mais cette technique est galère à apprendre… J’ai déjà dû m’entrainer plus de trois heures rien que pour la deuxième étape… Bon je vais voir sofu pour qu’il me dise la troisième étape même si je pense savoir ce que c’est et après go voir mon frère de flemme.

 

Alors qu’il se mit en route, naruto observa que ce serait bientôt le coucher de soleil et ne put penser qu’il devrait se dépêcher pour le voir à temps avec son presque frère. Il arriva au bureau de son grand père qui était en pleine séance de paperasse de clan qui était apparemment très ennuyeuse vu le visage plus que dépité du chef de clan.  Ce dernier dès qu’il vi qui avait ouvert la porte fut plus enclin à sourire.

-          Sofu, j’ai terminé la deuxième étape, tu peux me montrer la dernière étape pour que je puisse mater le coucher de soleil avec Shika ?

-          No comment… derrière son air flemmard, c’est un taré de l’entrainement ce gosse… qu’est-ce que je vais faire de lui si il se calme pas sur l’entrainement… Bon, la dernière étape combine les deux précédentes pour créer ceci. Il montra la sphère de chakra à Naruto.

-          OK ! Ça marche sofu, maintenant jgo voir Shika… à plus. Après ces paroles, Naruto partit du bureau de son grand père qui était dépité par cette sorte de double personnalité : flemmard dans la vie de tous les jours/hyperactif en entrainement.

 

Naruto se mit à courir pour ne pas louper le coucher de soleil, une des merveilles du monde selon lui. Alors qu’il était en pleine course, Naruto pris ses appuis et au lieu de réaliser un simple bond qui le mènerait au toit comme à son habitude, son impulsion l’emmena bien plus haut que prévu, quatre à cinq fois plus haut. Alors qu’il était en train de retomber, il se retrouva dans un endroit reculé de son esprit. Après quelques secondes de marche, il se retrouva devant la grille abritant Yûra.

-          Hey Yûra-chan, content de te voir mais tu peux me dire ce que c’était ça ?

-          Eh bien, on dirait que ce n’est plus seulement tes yeux qui sont apparentés aux renards, mais aussi tes capacités physiques… Avec la même force que d’habitude, tu viens de sauter beaucoup plus haut… et puis tu ne l’as pas encore remarqué mais moi si, ton odorat, ton ouïe et ta vision se sont améliorés… c’est la première fois que cela arrive à mon réceptacle, je pense que c’est dû au fait que l’on s’entende bien. Je crois que nos capacités sont en train de fusionner, de plus, tu apprends beaucoup plus vite qu’un humain normal… Le rasengan, quand Minato l’avait créé, ta mère avait essayé de l’apprendre et je dois te dire que rien que pour les deux premières étapes, elle avait mis beaucoup plus de temps que toi. Cette vitesse accrue à l’entrainement est certainement due à mon expérience et celle-ci se transmet peu à peu à toi …

-          Ok… en gros t’es en train de me dire que je vais avoir des capacités physiques améliorées tout aussi bien que mentales dans peu de temps et que ce changement a déjà commencé ??? Mais c’est quoi ce bordel ??? La surprise lisible sur le visage de Naruto était énorme et ses yeux complètements écarquillés finissaient un tableau de l’étonnement total. Et est-ce que cela modifiera aussi mon apparence ?

-          Ça, j’en sais rien gamin … Par contre les changements ne devront pas être significatifs je pense… Bon pour passer à autre chose, tu ferais bien d’essayer de te démerder pour atterrir normalement parce que j’ai l’impression que si tu ne le fais pas, ça va être un peu brutal si tu vois ce que je veux dire …

-          Euh, bon bah salut Yûra, mais je crois que je vais suivre ton conseil …

 

Alors qu’il revenait à la réalité, Naruto constata qu’il avait déjà amorcé sa descente qui le rapprochait inéluctablement vers le sol qui selon lui se ferait une joie de l’accueillir en bonne et dues formes si il ne trouvait pas de solution au problème… Alors qu’il se rapprochait du sol, il réussit à attraper le rebord du toit d’à côté ce qui le sauva probablement d’un séjour à l’hôpital… Au même moment, Shikamaru qui regardait les nuages, vit passer dans son champ de vision une tache noire et blanche avec une touffe blonde qui était en fait un Naruto en pleine chute.

-          Galère… zzzz zzzz

 

Après cette brève intervention philosophique d’un certain point de vue, le Nara se rendormit préférant s’occuper de ses oignions plutôt que  de la chute de Naruto qui d’après lui était…Galère…

Après un certain moment, une touffe blonde dépassa du rebord du toit et le corps qui l’accompagnait avec.

-          Euh, dis-moi Shika, t’est flemmard au point de ne pas bouger quand je suis en pleine galère ?

-          Bah euh, t’aurais fait quoi toi ?

-          Mouais, pas faux non plus… je te laisse le bénéfice du doute. Euh, au fait, vive la flemme !

-          Carrément, zzzz zzzz

-          Oh p*****, il est pire que moi, complètement irrécupérable… bon, il a raison, pioncer devant le coucher de soleil c’est vraiment le must…

 

C’est ainsi que se passa la soirée de Naruto et Shikamaru jusqu’à ce qu’un tremblement de terre ayant pour origine le ventre du blond ne réveille ce dernier dans le but de lui rappeler qu’il était plus que l’heure de manger et qu’un certain restaurant l’attendait de pied ferme.

Quelques minutes plus tard, notre héros se retrouva devant une petite échoppe appelée Ichiraku Ramen. Avec une envie non feinte (pour une fois), il entra dans l’échoppe pour finalement s’asseoir sur un des tabourets devant le comptoir et salua le chef.

-          Ohayo Teuchi-ossan !

-          Ohayo Naruto ! Quel bon vent t’amène ?

-          Et bien chef, je vous savais plus perspicace que cela. Naruto avait dit sa phrase sur un ton taquin et il savait pertinemment que Teuchi ne le prendrait pas mal. Pourquoi devrai-je venir ici à part pour déguster vos ramens délicieux ?

-          Un point pour toi Naruto ! Qu’est-ce que je te sers ?

-          Une maxi portion de ramens au miso pour commencer et je verrais pour la suite.

Une demi-douzaine de bols plus tard et l’addition payée, Naruto partit rentrer chez lui pour se reposer (encore).

 

Le lendemain matin, une scène connue au manoir Inazuma fit son apparition, en effet, le manoir entier entendit à sept heures du matin la sonnerie d’un réveil très très puissant puis après quelques secondes, on entendit un bruit sourd qui était dû au fait que ce dernier venait de traverser la moitié du domaine pour finir encastré dans un mur quelques dizaines de mètres plus loin… Puis, un autre bruit se fit entendre, terrible pour ceux qui aspiraient à une matinée tranquille, en effet, c’était comme si une armée d’ouvriers coupaient du bois avec des scies, le ronflement terrible qui faisait trembler les chambres du manoir provenaient bien entendu de la chambre du blond national qui s’était mis en tête une grasse matinée… Ce phénomène bien qu’intriguant finit par s’arrêter et l’on vit quelques minutes plus tard une espèce de zombie habillé en noir et possédant un champ de blé sur la tête avec des yeux à moitié ouvert se traîner jusqu’à la cuisine pour se préparer un bol de ramens instantanées … Une scène cependant habituelle au manoir qui était réveillé depuis le réveil intermédiaire du blond … Une fois que ce dernier était prêt, c’est-à-dire plus ou moins habillé et avec l’impression qu’une mine avait explosé dans ses cheveux, ce dernier allât sur le toit du domaine pour s’entraîner à son nouveau Jutsu.

 

-          Bon, je vais aller réveiller Yûra-chan et lui demander conseil pour ce rasengan…

Ohayo! On se réveille la dedans!

TSSSSS ! FERME LA GAMIN! J’VEUX DORMIR! JE SUIS FATIGUEE…

Parce que d’après toi tu ne dors peut-être pas assez…

Bref, tu saurais pas m’aider pour le rasengan ? Histoire d’en faire voir de toutes les couleurs à Sofu !

NON, TU VAS DEVOIR TROUVER TOUT SEUL PAR CONTRE DES QUE TU SAURAS TE TRANSFORMER EN MOI, JE POURRAIS T’APPRENDRE UNE VERSION AMELIOREE DU RASENGAN…

Ok, sa marche la rousse !

NON MAIS TU T’ES VU AVEC TES EPIS DE BLE SUR LE CRANE ?

Et voilà, c’est repartit, Yûra-chan est vexée… Bon à plus… Euh… Yûra-chan… Tu boudes ?... Bon, tant-pis !

-          Bon, allons-y alors !

 

Depuis maintenant quatre heures, Naruto s’entrainait au rasengan mais le résultat n’était pas encore assez puissant pour lui… En effet, il y avait bien les traces typiques du rasengan sur le poteau en forme de spirale mais il voulait perfectionner sa technique afin de pouvoir détruire le poteau d’un coup.

 

Une heure plus tard :

 

Alors que le manoir Inazuma allait reprendre ses activités après une pause midi conviviale, les membres du clan sentirent une forte secousse au-dessus de leurs têtes et finalement le plafond s’effondra et Naruto déboula par le plafond avec une extrême expression de surprise et de joie sur le visage. Alors qu’un des rares membres du clan maîtrisant le Doton commençait à reconstruire le plafond, Naruto se mit à sautiller de joie en répétant « J’ai réussi !».  Ken’jin alerté par le bruit arriva et devina à la vue de Naruto que ce dernier avait réussi un petit exploit.

-          Eh bien Naruto, je suis content que tu ais réussit ta technique mais j’aimerais qu’à l’avenir, tu évites de détruire le domaine…

-          Hai Sofu, par contre pour le toit j’ai pas fait exprès… C’est le souffle de la technique qui a fait ça …, J’ai visé un poteau sur le toit mais l’effet de la technique à aussi détruit le toit …

-          Comment ça ?

-          Bah le mieux c’est de te montrer le résultat non ?

-          Eh bien je te suis mais évite de réaliser ta technique sur le toit à présent …

 

Quelques instants plus tard…

 

Le grand-père et son petit-fils arrivèrent au milieu d’une clairière non loin du domaine Inazuma. Sous les yeux ébahis de Ken’jin, Naruto créa un Rasengan d’une seule main alors qu’il n’y travaillait que depuis deux jours mais cependant, en observant la technique, ce qu’il vit l’effara, non seulement, la vitesse de rotation déjà très grande avait été décuplée mais aussi le chakra présent dans le Rasengan était beaucoup plus compressé que dans un Rasengan normal… Le tout était cependant une sphère complètement lisse et aucun trouble n’apparaissait à la surface…. Le Rasengan parfait … Dès que Naruto s’élança et que sa technique rencontra un arbre de deux mètres au moins de diamètre, ce dernier se désagrégea sous la puissance de la technique mais les effets de rotation firent aussi que le sol tout autour de l’impact dans un rayon de trois mètres se trouva enfoncé de plusieurs centimètres. Il ne restait plus rien de l’arbre si ce n’est son haut qui gisait lamentablement à quelques mètres de la… Le résultat d’une technique de rang A portée à son quasi paroxysme était tout simplement stupéfiant. Ken’jin qui savait à quel point c’était difficile d’apprendre le Rasengan était tout simplement ébahi par ce que non content d’avoir réussi la technique, Naruto l’avait aussi améliorée et ce en deux jours d’apprentissage… Ce simple constat le laissa pantois…

Non mais c’est quoi ce génie du Ninjutsu et de l’entrainement acharné ??? Je pense que quand Kaname rentrera de mission, il devra lui apprendre certaines techniques de notre clan un peu plus avancées.

-          Eh bien… tout d’abord bravo parce que ce n’est pas donné à tout le monde de réaliser cet exploit mais cependant, je dois te prévenir que le Rasengan que tu connais n’est qu’une forme incomplète d’une technique encore plus puissante…

-          Quoi ? L’étonnement se lisait clairement sur le visage de Naruto, il trouvait quasiment inconcevable le fait qu’une technique de ce calibre puisse être améliorée sans pour autant rentrer dans le domaine des Kekkei Genkei ou des techniques démoniaques telles la Bombe Biju…

-          Et bien pour tout te dire, ton père à crée cette technique. Il n’a réussi que cette étape cependant il savait que le Jutsu pouvait être amélioré en y ajoutant son affinité, je te laisse imaginer le résultat… Une technique d’une ampleur considérable avec un effet dévastateur pour tes ennemis mais peut-être aussi pour toi … Je te déconseille fortement d’y ajouter un élément tant que tu n’auras pas trouvé de protection adéquate… De plus tu devras maîtriser l’élément à la perfection… Presque instinctivement, sans aucun signe et à ce moment-là, tu pourras utiliser cette technique sans danger pour toi.

 

 L’air sérieux et grave de son grand-père convainquit Naruto qui se jura de travailler à la maîtrise de son élément principal soit la foudre.

 

FLASHBACK OFF