Premiers mystères

par Itachi--sama

Pendant ce temps, à Konoha, une jeune femme d’environ vingt-cinq ans se recueillait sur la stèle des morts au combat. Elle était vêtue d’une cape beige cachant un bustier rouge orné de cercles blancs moulant ses formes qui n’avaient plus rien à envier à Tsunade. Elle portait un leggins noir moulant, surmonté d’une ceinture où étaient accrochées quatre sacoches ninja. Ses cheveux roses étaient attachés grâce à son bandeau ninja. Toutes les semaines depuis cinq ans, elle venait là, rendre visite à ses amis disparus. Ce jour là, comme d’habitude, elle laissait libre cours à ses émotions et à ses larmes.

-Cinq ans déjà, depuis ta disparition. Naruto, le monde a bien changé sans toi… Cette bataille contre l’Akatsuki a fait tant de mort. Toi, Hinata, Kakashi, Shino… Tant de mort contre une seule personne… Le village a bien changé lui aussi, les reconstructions sont enfin terminées, il faut dire qu’il ne restait vraiment plus rien. Tsunade est toujours Hokage et râle toujours autant contre la paperasse. Konohamaru s’entraine sans relâche afin de te ressembler. Je suis même devenue senseï afin de transmettre mes connaissances. Tu étais l’espoir, tu étais la joie, tu étais la volonté du feu de Konoha. Mais aujourd’hui tu as disparu, en nous sauvant tous encore une fois. Tu es et tu resteras à jamais le plus grand héros de Konoha…

Un ANBU apparut dans son dos.

-Haruno Sakura, la Godaime vous demande.

-J’arrive tout de suite. Répondit-elle. Tu vois, Naruto, la vie continue malgré ton absence. Mais la vie ici n’est plus la même, les jours s’enchaînent et se ressemblent. Je dois te laisser, Tsunade n’aime toujours pas les retards et je ne veux pas finir encastrée dans un mur. A bientôt … Naruto.

Elle disparut dans un tourbillon de feuilles afin de répondre à la convocation de Tsunade. Elle frappa à la porte, puis, dès que l’autorisation lui fut donnée, elle entra.

-Sakura, j’ai une mission de rang S pour toi, tu devras découvrir ce qui est arrivé à la base de l’Akatsuki que nous surveillions à la frontière du Pays du Feu et de celui du Vent. Elle a été entièrement ravagée et est actuellement couverte de glace alors que nous sommes en plein été. Les hommes chargés de la surveillances ont aperçu deux ombres approcher avant d’être assommés. Tu dois chercher des indices et découvrir qui sont ces ombres. Tu auras avec toi Hanabi Hyuga, pour son Byakugan, Kiba pour son odorat et Konohamaru pour votre défense, et Shikamaru Nara pour la stratégie. Nos ennemis ne sont pas à négliger ! Vue la situation et s’ils n’étaient que deux, leur puissance doit être phénoménale. Vous êtes parmi les meilleurs éléments de ce village, je compte sur vous ! Vous partez ce soir, rompez !

Elle sortit du bureau et partit prévenir ses amis de la mission qui les attendaient tout en réfléchissant à la possible identité de ces deux ombres.

-La seule personne que je connaissais et manipulant la glace était Haku, du Pays de la Pluie, mais il est mort. C’est impossible que je les connaisse. Il faudra faire attention.

Le soir même elle retrouva ses partenaires de mission à la sortie du village et partirent en direction de la base de l’Akatsuki en silence. Ils courraient sans s’arrêter depuis plusieurs heures mais aucun ne semblait montrer de signe de fatigue. Pas même Shikamaru, l’éternel flémard. Ce fut d’ailleurs lui qui rompit le silence.

-Je sens que nos ennemis vont être forts, galère….

-Cache ton enthousiasme Shikamaru, répondit Hanabi. S’ils sont si forts que ça et qu’ils sont contre l’Akatsuki, on peut surement en faire des alliés !

-Ouais, ouais ….

-Rien à faire ! Je leur ferais mordre la poussière moi ! Foi de Konohamaru !

-Entièrement d’accord avec toi ! Acquiesça Kiba. Nos ennemis n’ont qu’à bien se tenir, pas vrai Akamaru ?

- Ouarf !

-Galère … répliqua Shikamaru.

- Fermez-la ! Renchérit Hanabi, nous approchons du territoire ennemi.

Sakura était toujours plongée dans ses pensées, si bien que Shikamaru la rejoignit.

-Sakura, on approche. Tu es la chef de cette mission alors tiens toi prête. Je sais que tu es forte mais on ne connait rien de nos adversaires. C’est une mission de reconnaissance mais on n’est pas à l’abri d’une mauvais rencontre.

-Tu as raison, tout le monde en position !

L’équipe se dissémina autour de l’entrée principale de la cachette et vit effectivement que le terrain était recouvert de glace. De plus, les gardes à l’entrée étaient étendus morts sans aucune trace de blessure. Juste un mince filet de sang coulait de leur bouche. Malgré la présence de glace et les cadavres des gardes, aucune trace de combat n’était visible. Sakura utilisa sa radio pour contacter Hanabi.

-Hanabi, tu as repéré quelque chose avec ton Byakugan ?

-Les gardes sont morts et les sceaux de l’entrée sont désactivés. D’après ce que je vois à l’intérieur, il n’y a aucun survivant. Cependant, même si je ne vois rien, même avec le Byakugan, j’ai l’impression qu’on nous observe.

-Très bien, déclara la rose. Kiba, de ton côté, aucune odeur suspecte ?

-Justement c’est ça qui est étrange. Je ne ressens rien. Vraiment rien. Comme si ces gardes étaient morts seuls. Aucune autre odeur n’est présente. Ces ninjas doivent être sacrément doués pour se dissimuler à ce point.

Shikamaru fut surpris par la remarque de Kiba. Normalement, il est impossible de cacher son odeur, elle ne peut pas disparaitre comme ça. Que s’était-t-il passé ici ? Malgré ses 200 points de QI, il ne voyait aucune possibilité de disparaitre comme ça. Enfin si, on pouvait duper l’odorat d’un chien, mais il ressentirait autre chose. Or là, il ne sentait rien du tout.

-Galère… Fut le seul mot qu’il put prononcer.

-Je descends voir, annonça Konohamaru, restez en place au cas où.

-Bien, sois prudent, répondit Sakura.

Lorsqu’il vit les cadavres de plus près, il remarqua quelque chose d’étrange. La glace était présente autour d’eux mais pas sous eux. Elle s’était donc formée après. Pour quelle raison ? De plus, comme l’avais prédit Hanabi, aucune blessure physique n’était visible sur le corps des défunts.

-Sakura, viens voir ça c’est bizarre.

Elle descendit à son tour de l’arbre afin d’examiner les corps. Elle passa ses mains entourées de chakra vert au dessus des corps afin de déterminer les causes du décès. Après quelques minutes d’observation, elle retira ses mais surprise et fronça les sourcils.

-Qu’est ce qu’il se passe ? demandèrent à l’unisson Shikamaru et Konohamaru.

-Ils n’ont aucun dommage physique externe mais leurs organes internes ont littéralement explosé. Celui-ci a le cerveau en bouillie, celui-ci c’est le cœur, celui là, le foie et le cœur. Pour tous les autres c’est pareil. La seule différence c’est que certain ont un trou infiniment mince et imperceptible à l’œil nu juste en face de ces organes vitaux. De plus, il n’y a aucune autre blessure interne. Les seuls organes touchés sont vitaux et ont explosé en une seule attaque. Décidément, ces ninjas sont vraiment très forts.

-Dis moi Sakura, demanda Shikamaru, le trou que tu as observé, aurait-il pu être formé par de la glace ?

- Non, impossible répondit-elle. La peau aurait gelé et il resterait au moins des traces d’eau à l’intérieur du corps. Or là, rien du tout. Je me demande bien qui a pu faire ça et comment …

Shikamaru continuait de cogiter quand une idée lui vint.

-Un Byakugan ! S’exclama-t-il.

-Un Byakugan ? S’étonnèrent les autres.

-Oui, seul un Byakugan peut avoir une telle précision déclara-t-il.

-Malheureusement, avec le Byakugan, on ne peut voir que les tenkensu, pas les organes internes…. Répondit Hanabi.

-De plus, remarqua Sakura, il y a deux types de morts. Ceux avec un trou et ceux sans. Il y a donc au moins deux modes opératoires donc on peut supposer qu’il y a deux tueurs. Sachant que l’équipe de surveillance a vu deux ombres avant de se faire assommer, ça parait logique. Cependant je ne comprends pas comment ils ont fait pour réchapper de ce carnage…

-Entrons dans la cachette, proposa Konohamaru, on trouvera peut-être d’autres indices.

-Je passe devant, annonça Kiba, il y a peut être encore des pièges actifs.

La petite troupe commença sa descente dans la grotte quand Hanabi remarqua quelque chose.

-Les cadavres ici sont différents. Ils n’ont pas de filet de sang sur les lèvres. Ils sont morts différemment ?

Sakura examina quelques cadavres, puis, se releva encore plus surprise que précédemment.

-Ces personnes n’ont aucune lésion, ni interne, ni externe. C’est comme si leur cœur avait arrêté de battre, purement et simplement.

-C’est impossible, s’horrifia Kiba.

-Et pourtant j’en suis sûre, le contredit la rose.

-Mais bordel qui sont ces types ? Demanda Konohamaru.

Ils se posaient tous la même question, mais décidèrent de continuer leur exploration de la base souterraine afin de trouver d’autres indices.

Ils arrivèrent dans une grande salle où plusieurs portes étaient présentes. Cette salle était complètement ravagée par la glace. Toutes les personnes s’y trouvant au moment de l’attaque avaient été congelées sans pouvoir réagir. Il y avait une espèce de laboratoire dans la première pièce, où enfin ce qu’il en restait. Dans la seconde, une bibliothèque et un bureau dans le même état. La dernière pièce donnait sur les dortoirs. De nombreux cadavres se trouvaient sur les lits. Ils avaient été tués dans leur sommeil de la même manière que ceux devant l’entrée.

-C’est à n’y rien comprendre… dit Sakura.

-En tout cas, ceux qui ont fait ça devaient avoir une sacré réserve de chakra vu l’étendue des dégâts. En plus, on peut voir que la technique de glace a été lancée d’ici et après le massacre. Et malgré ça, cette attaque a gelé même l’extérieur de la grotte. Elle devait être d’une puissance phénoménale… déclara le Nara.

-Rentrons, dit Sakura. On n’a plus rien à faire ici.

Cette mission relevait plus de l’enquête criminelle et du casse-tête que d’une réelle mission d’observation. Elle avait soulevé plus de questions dans la têtes des jeunes gens qu’elle n’avait apporté de réponses sur les deux inconnus.

Après leur départ, le genjutsu tomba, dévoilant deux silhouettes. Deux ombres cachées par des capes sombres comme la nuit. Pourtant, on devinait à la carrure qu’il y avait une femme et un homme. Ils s’avancèrent à la lumière dévoilant leurs visages.

Hinata portait un équipement semblable à celui des ANBUs mais uniquement fait de noir. Elle portait des bottines noires et une sacoches de ninja était accrochée à chacune de ces jambes. En plus de ça elle portait deux dagues, des couteaux de lancer et deux wakizashis à sa ceinture. Sa chevelure noire tombait négligemment sur ses épaules, mettant en valeur son teint et ses yeux blancs. Elle mesurait dans les un mètre soixante-dix et avait des formes plutôt généreuses. Elle se tourna vers son compagnon qui n’était autre que Naruto.

Celui-ci mesurait environ un mètre quatre-vingt dix. Il portait un pantalon large noir, cerclé par des pièces d’armures en fer. Son haut était composé d’un t-shirt manche longues, lui aussi recouvert de pièces d’armure. Il portait des mitaines ainsi qu’un manteau long qu’il gardait ouvert et qui lui descendait jusqu’aux mollets. Le tout était de couleur noire contrastant avec sa chevelure dorée en bataille. Il arborait la même coupe de cheveux que son père à l’époque sauf qu’il avait, en plus, neuf tresses qui lui tombaient jusqu’au niveau de reins. Un tourbillon rouge vif placé au milieu du dos sur son manteau contrastait avec la sobriété de son équipement. Contrairement à sa compagne, une seule arme était visible dans son équipement. Un katana d’un rare beauté pendait à sa ceinture.

-Alors qu’en penses-tu Naruto ? demanda Hinata

-Ils ont l’air d’avoir progressé en cinq ans. Surtout ta sœur et Konohamaru. Je pense qu’ils nous réservent bien des surprises. En plus, je suis surpris qu’ils aient senti notre présence. Ils n’ont pas pas pu nous détecter mais semblaient savoir qu’ils étaient observés.

-Bah ! Nous verrons bien en temps voulu. Répondit-elle avec un clin d’œil.

Naruto ne put s’empêcher de sourire devant la remarque de sa belle. Ils disparurent tout deux dans un tourbillon de feuilles.