Accomplissement d’une vengeance

par killer29

« Je crois qu’il va falloir se battre » dit ‘il en sortant un couteau des forces spéciales du fourreau de sa cuisse.



Face a cette situation l’enfant eut l’impression de se retrouver en un instant d’un monde trop blanc pour être vrai a celui des ténèbres, malgré cela il fit calmement le point sur sa situation .

Il était entouré d’ennemis ,qu’ il avait dénombrés comme étant une bonne cinquantaine ,cependant ils n’étaient sans doute pas habitués a se battre , et même sous hypnose dépossédés de leur peurs … ils ne représentaient qu’un moindre danger de plus leur armements étaient pour certains inexistants , pour d’autres très sommaires composés de couteaux de cuisines et autres accessoires qu'ils avaient ramassés ici et la , et pour couronner le tout ce n’étaient pas des civiles donc leur mort ne gêneraient personne .

Il en conclut que c’était un danger négligeable.

Ensuite il y avait la douzaine de gardes armés situés en hauteur, leurs armes étaient des fusils d’assauts m16, une arme en temps ordinaire très efficace, mais dans le cas présent inutile comme ils ne pouvaient tirer, compte tenu du fait qu'il risqueraient de toucher leur invités, et le maitre de cérémonie avait visiblement l’intention de les mettre à son service non de les tuer.

Il ne pouvait donc pas se permettre de sauter ou de trop se mettre en évidence pour ne pas représenter une cible trop évidente cependant il ne risquait rien, s’il restait proche du sol.



Il réfléchit ensuite sur l’endroit où il devait aller : Poursuivre la cible ? Ou se replier ?

S’il décide de poursuivre la cible alors il devra fatalement monter l’escalier ce qui le mettra en zone découverte, de plus s’il y arrivait dans son état actuel il n’aura aucune chance contre un ennemi qui aura eut le temps de s’armé.

Restait la deuxième solution : se replier , et rejoindre la porte de sortie, les points positifs étant qu'il pouvait y accéder sans être découvert, le point négatif étant que ses gardes du corps avaient probablement été tués et dans ce cas les chances qu'on lui est réserve un comité d’accueil étaient élevées .

« En gros peu importe la situation je risque gros »

« Dans ce cas …. » il se penchât prenant une pose féline son couteau positionné parallèlement à son bras « que la chasse commence !!! »



Ce qui se passa ensuite fut incompréhensible pour les spectateurs, qui ne voyaient qu’une sorte d’ombre mélangeant des nuances de jaune et de rouge se déplaçant à travers des zombies. Naruto se déplaçait entre les jambes, le corps le plus proche possible du sol, de temps en temps, il faisait une balayette avec sa jambe faisant tomber quelques personnes auxquelles il tranchait la gorge avant même qu’ils ne touchent le sol , disparaissant aussitôt après , se téléportant a un autre endroit . Les gardes qui regardaient la scène d’en haut avaient l’impression de voir un remixe des dents de la mer, avec un monstre omnipotent qui attaque et disparait en une fraction de seconde, ne laissant que des corps derrière lui.

Naruto lui utilisait une des techniques que lui avait apprit sa mère : kage chimeiteki (ombre tueuse), Elle consistait a foncer tète baissée dans la foule ennemis et a profiter du fait d’être plus bas et moins nombreux pour apparaitre et disparaitre dans le foule tous en tuant les gens de manière a priorité aléatoire, les ennemis se bloquant l’un l’autre, leur nombre devenant un désavantage. Cela instaurait vite la confusion et la peur d’un être omniprésent qui ce traduisait par une baisse significative du potentiel ennemis et parfois même a un suicide collectif , les gens ne sachant plus ou est l’ennemi se mettant parfois a tirer sans faire attention a leur coéquipiers .

Cependant dans le cas présent ce n’était pas son intension , car s’il tuait tout le monde sa protection contre les tireurs en hauteur disparaitrait également ,il devait donc en laisser suffisamment pour lui servir de bouclier, ne tuant que pour le spectacle et pour dissimuler a l’ennemi sa position et ses attentions, alors qu'il se rapprochait lentement de la porte . Quand il y arrivât il fut confronté à un problème .Les deux grandes portes s’ouvrant vers l’intérieur avec fermeture automatique, et au vu de sa situation il n’avait pas le temps d’aller les ouvrir par lui-même, il dut donc réfléchir a une stratégie.



Il prit les deux filins accrochés a ses bracelets et les lanças chacun vers une poignée, il n’avait désormais plus qu’a les tirés pour qu’elles s’ouvrent, cependant cela était a la fois trop simple et trop dangereux, il bloqua alors les filins et alla accrocher ses bracelets aux chevilles de deux zombies qui quand ils s éloigneraient des portes les ouvriront.

« manque plus qu’une diversion » ,un sourire se dessina alors sur son visage, le genre de sourire qui préviens qu'il va faire quelque chose qui dépasse le sens commun … Il partit vers les escaliers et une fois devant , il les monta, arrivant devant la porte , en profitant du fait que les tireurs ne savaient plus ou regarder . Une fois devant il criât « HEY BANDES D’ABRUTIS… JE SUIS LA !!!!! » Il tira la langue et leur montra son fessier en le tapotant, pour les provoquer, profitant ensuite de la seconde de confusion, durant laquelle se public se demanda qui était ce fou, pour sauter vers la foule « YEAH !!! C’EST PARTIS » son visage arborant un immense sourire complètement inadéquat face la situation de vie ou de mort dans laquelle il était, et pourtant il n’exprimait que la joie et l’amusement.

Le temps que les gardes du corps comprennent la situation l’adolescent avec déjà commencé un spectacle de cirque enchainant roulade saltos etc. pour éviter de garder une trajectoire rectiligne et prévisible, les balles qui lui étaient destinées traversant la pièce pour aller se ficher soit dans les murs soit dans la tète des tireurs de l’autre coter. Malheureusement « ses »zombies n’ouvrirent que légèrement la porte juste assez pour qu’un homme passe, il dut donc plonger travers la fente qui se referma aussitôt, atterrissant de l’autre coter en roulade, se relevant souplement et constatant que la situation était comme celle de ses pires prévisions



Il vit ses deux gardes du corps et une dizaine d’autres morts baignant dans leurs sangs face contre terre.

« Fin de la partie gamin » dit une voie a sa droite

A ce moment la il comprit la situation… les hommes d’Hitomi avaient tués les gardes du corps des autre invités, hommes qui furent visiblement pris par surprise puisque qu’aucun n’avaient d’arme a la main. Et il risquait d’être le prochain car comme il l’avait prévu, on lui avait préparé un piège ,8 homme l’encerclant armes dégainées, dont deux s’étaient placés a sa droite et a sa gauche, leur armes positionnées a quelques dizaines de centimètre de ses tempes.

« Lâche ton arme et lèves les mains ! », dit celui a sa droite

Naruto, obéi et lâcha son couteau de chasse d’ou coulait désormais du sang, et leva ses mains désormais ouvertes, on aurait pus croire qu'il avait abandonné et était près a mourir, s’il n’avait sur son visage un sourire des plus maléfiques.

« Une dernière volonté ? »demanda celui à sa gauche s’apprêtant à presser la gâchette

Naruto ferma les yeux lentement tel homme qui admet qu'il a perdu, ce qui rassura les hommes qui se sentaient encore plus en position de supériorité.

« Je veux ne pas mourir de la main d’amateurs » dit soudain une voie dure et froide digne d’un démon. Le shinigami ouvrit alors ses yeux devenus félins, et baissa rapidement ses mains qui saisirent fermement les canons des révolvers qui menaçaient ses tempes, s’en suivit un échange de regard durant lequel les hommes se demandèrent ce qu’il allait faire

Ils ne furent pas déçus …

Il tournât alors ses poignets mettant les armes qui le menaçaient a la vertical , brisant au passage les index des hommes , puis leur arracha leur armes , avant les retourner contre eux, et presser les détentes , les balles finissant dans le cerveau des hommes les tuant sous le coups, cependant le massacre ne s’arrêta pas la !

Il fit ensuite une roulade se retrouvant accroupis entre quatre hommes trop surpris pour réagir , et tira quatre balles, les touchants chacun a la tête , puis il détendit ses jambes se propulsant en l’air , faisant un salto , quand il fut dos a la a porte et face au deux derniers hommes ,la tête en bas , il tira a nouveau les tuants , ses pieds touchant le sol et même temps que les corps des 8 hommes .

Quand il se releva il dit « un flingue ne doit jamais être à porter des mains ennemis »



Sans tenir compte des huit nouvelles victimes qu'il venait de faire, il partit ensuite fouillé les corps de ses ex coéquipier ainsi que ceux des autres hommes, se refaisant un équipement digne de ce nom.

Il prit d’abord un sac qu'il avait demandé a ce qu'on lui porte et qui contenait officiellement une robe de rechange mais qui gardait en réalité ses vêtement préférés en tant qu’assassin, il se changea donc rapidement.

Il mis un pantalon noirs assez serrer maintenu par une ceinture ou était placés une douzaine de chargeur accroché par leur culasse, et rabattus les un sur les autres , rappelant une peu des écailles , un teeshirt noirs avec dessinés en kangis « MORT/DESTIN » entouré de deux dragons sur le dos , il mis ensuite un gilet également noir avec des bordures dorer, a l’intérieur duquel il y avait de nombreuses poches pouvant contenir des armes, on pouvait également distingué des sortes de veines dans lesquels coulait un étrange liquide destiner a renforcer les structures en se durcissant durant un choc ,a l’extérieur il y avait toujours cette couleur noir mais sur le dos était dessiné un sorte de spirale rouge vif dans un cercle fait de flammes caricaturées oscillant ente l’orange et le noirs faisant ainsi un subtile dégradé avec le reste du vêtements .

Pour conclure cet ensemble il avait un grand manteau noirs avec écrit sur le dos en kangis rouge «  je suis venus apporter le malheur », de nombreuses attaches a arme étant présentes a l’intérieur qui était de couleur rouge vif ,a cela s’ajoutait un masque rappelant celui d’un renard , constituer de rouge vif et de noir avec une bouche composé de dents pointues rappelant les masques qui représentaient les démons dans les traditions japonaises , l’intérieur étant couvert d’étranges symboles, qui n’étaient pas sans rappeler les écritures mythiques des ninjas qu'il avait lut dans un livre .

« Des écritures magiques … faut vraiment être con pour y croire » avait ‘il dit

Cet ensemble ayant été pensé pour lui donner un maximum de protection et de discrétion tout en lui permettant de porter de nombreuses armes sans pour autant affecter sa vitesse ou ses mouvements,  l’ensemble étant étonnamment très léger. Malheureusement dans le cas présent il n’avait pas les armes et équipements qui étaient généralement accrochées, limitant c'est vêlements a des utilités purement protectrices et esthétiques.

Naruto prit le masque et le regarda quelques instants, ne comprenant pas pourquoi il l’avais amené , ce masque n’étant qu’un cadeau de sa mère ,et un des nombreux masques qu’il avait, et pourquoi son instinct lui faisait le porter quand les missions devenaient dangereuse ?

Car oui il se demandant s’il devait le mettre, non pas qu'il n’en avait pas envi, mais … quand il le mettait il avait l’impression de devenir une bête sanguinaire comme si un démon prenait possession de son corps et multipliait toute ses capacités ,Quand il le mettait il n’était plus lui même, non pas parce qu'il tuait des innocents ou quoi que se soit mais son style subtile et parfois irresponsable qui faisait son charme laissait place a un ange de la mort , et au final il n’en retirait ni amusement ni plaisir .

« Quand tu mets un masque tu abandonnes ce qui fait de toi un humain, ton identité, et n’étant plus humaine tu peux laisser place a la folie » c’est ce que lui avait dit sa mère, mais lui avait l’impression qu'il y avait autre chose.

Devait ‘il le mettre ?se demanda t’il les yeux dans le vide.

« Et puis non ! J’ai jamais visité de bateau aussi grand c’est l’occasion », dit ‘il rengainant son masque dans une poche prévue a cet effet, Il ramassa alors les armes sur les corps se constituant et une petite armurerie.

2 fusil d’assaut avec trois chargeurs chacun, une quinzaine de grenades, une dizaine de bombes a retardement … Et ses deux flingues préférer qu'il porta dans les poches de son gilet en dessous des ses bras, il entendit un clic d’emboitement et les ressortis, désormais équipés d’une baïonnette d’environ 10 cm au bout du canon.

Il mit sa capuche et se dirigea à travers les couloirs « récemment J’ai vu un film avec un bateau … Titanic je crois, pourquoi ne pas essayer de le reproduire ca ferai un super tableau ^^ » ricana t’il



La suite fut des plus prévisibles et morbides… Naruto visitait littéralement le bateau, utilisant ses armes pour tuer tous ce qu'il voyait, femme enfant, homme … tous y passaient, il n’avait aucune pitié, et il n’y avait personnes qui puisse l’arrêter, son instinct tenant presque de la prescience, puisqu'il pouvait deviner avec précision la position de chaque ennemis et même la trajectoire des balles pouvant ainsi les évitées.

Au bout d’un moment, il en eut marre et commença à s’ennuyer sévèrement. Au croisement d’un couloir, alors qu'il allait s’engager il fit un pas de recul évitant de peu des tirs , qui lui permirent de deviner le nombre hommes et même leur équipement : 10 avec chacun un fusil d’assaut .

Il recula pour prendre de l’élan et une fois en face de l’embranchement, il sauta faisant un salto a la Matrix se retrouvant dans les airs la tête en bas face a ses ennemis , en profitant pour en tuer 4, cependant il avait légèrement décalé son mouvement de ce fait son pied ne rencontra pas le sol de l’autre cote de l’embranchement, mais une partie du mur lui permettant d’enchainer avec un nouveau salto dans l’autre sens en tuant 2 , cependant l’élan étant moins important il atterrit sur le sol a coter du mur opposer mais il sut profité de sa rotation pour lancé une grenade aux pieds des hommes restant en tuants 3 sur le coups, le quatrième ayant pus survivre grâce au fait que la grenade avait été lancée du coter opposer au sien.

Cependant il n’eut pas le temps de se réjouir, car aussitôt il fut empoigné par le col et ses yeux rencontrèrent ceux d’un démon qui n’avait plus rien d’humain qui lui demanda d’une voie dure « ou est ton chef ? »

« Cr…crève » parvins a prononcé l’homme, avant de sentir une lame pénétrer son abdomen le faisant hurler de douleur.

« Comme du dois pouvoir le sentir je viens de touché ton foi, tu n’as plus beaucoup de temps a vivre, ni de chose a perdre …. DIT MOI OU IL EST !!!!» ordonna naruto

L’homme a la fois effrayé et sentant sa fin proche décida de parler

« C’est trop tard, il va partir en hélicoptère »

« PAR OU ? » redemanda le tueur raffermissant sa prise et rapprochant leurs visage.

« Par l’héliport sur la proue, mais c’est trop tard tu n’y arriveras jamais, NOTRE ORGANISATION NE MOURRA JAMAIS !!! »

« tss » dit naruto d’agacement , le relâchant pour repartir avant se retourner avec un sourire sadique «  mais je peux au moins t’empêcher de rire », il pointa aussi son arme vers l’homme et le tua .Avant de se mettre a courir de toute ses forces vers l’héliport, il eut même l’ impression de voler tellement il allait vite , une voie au fond de lui hurlant « ne laisse pas cet enfoiré vivre » Et avant même de s’en rendre compte il était déjà a sa destination , cependant il arrivait trop tard, l’hélicoptère ayant déjà commencé a s’élever .

Toutefois cela ne le gêna pas bien au contraire, Il sourit et prit sa dernière grenade qu'il dégoupilla, pour la prendre comme une balle de baseball « désolé mais le vol est annulé » dit ‘il en lançant son projectile en plein dans les pales de l’hélico qui s’écrasa a quelque mètres de lui

Il se retourna alors avec un sourire satisfait et dit « mission accomplit, cet enfoiré est mort » 





« Ne prend pas tes rêves pour des réalités ! … gamin ! » Dit une voie semblant sortir de l’enfer et provenant de derrière lui

Il se retourna et par reflexe tira une balle vers l’origine de la voie , cette balle fut arrêtée par une sorte de couteau tenu par un homme qui sortait de l’hélicoptère en flamme, cet homme était entourée de flammes noires et son visage se reflétait plus que la colère avec un brin de folie, ses yeux étant devenus rouges avec des virgules noire qui tournaient.

« Toi … comment tu as fait pour t’en sortir vivant ?» demanda naruto légèrement paniqué

« TU AS BEAUCOUP A APPRENDRE GAMIN … MALHEUREUSEMENT TU N’EN N’AURA JAMAIS LE TEMPS CAR … TU VAS PAYER ! »cria Hitomi, ses derniers mots se mélangeant a un cri de douleur, quand ses flammes noire disparurent laissant une peau passablement brulées et des vêtements déchirés.

En temps normal Naruto aurait rit de la situation, mais la tout son corps tremblait de peur, il avait l’impression d’être face a un être qui le dépassait.

Par instinct il plaça ses bras en croie devant sa poitrine, juste assez vite pour recevoir un uppercut qui le propulsa en l’air, ce coup n’étant clairement pas humain car malgré ses protections il avait l’impression que ses bras étaient sur le point de craquer, Il réussit toutefois a atterrir souplement sur le sol, et prit ses deux fusils et tira en rafale sur son adversaire qui s’était déplacé par magie.

Hitomi lui composa une série de signe et cria « KATON - GOKAKYU NO JUTSU » Aussitôt une immense boule de feu sortie de sa bouche réduisant les balles a de vulgaires gouttelettes de fers .Naruto parvint a l’évité en sautant sur le coter et tira a nouveau.

L’Uchiha évitât les balles et lança un Kunail que le tueur bloqua avec son pistolet mais il reçut alors une décharge qui le fit hurlé de douleur « arg. », le forçant a se recroquevillé par terre, des arcs électriques parcourant son corps.

« C’est tout ce que tu sais faire ?»Ricana Hitomi en s’approchant de lui



Naruto se relava difficilement et une fois debout, il enleva son manteau et son gilet se retrouvant avec un simple teeshirt blanc et son collier, jetant ses armes récupérées aux hommes de gardes. Il savait que toutes ses protections serait inutiles contre lui, c’est pourquoi il se débarrassa de c’est poids devenus inutiles, ne gardant ses deux pistolets baïonnettes. Il mit également son masque, et aussitôt il sentit ses muscles rugir et une aura rouge commença à l’entourer, l’humain qui était en lui laissant place à une bête.

Hitomi lui ricana « je vois, tu cachais ton pouvoir, enfin les choses deviennent intéressantes » il dut toutefois se reconcentrer rapidement, car Naruto apparut soudainement devant lui près a le transpercer avec sa baïonnette, par reflexe il recula et lui donna un coup de kunail qui lui fit une entaille sur le ventre, cependant son attaquant continuait son attaque comme s’il ne ressentait plus la douleur .Cet échange dura plusieurs minutes durant lesquels naruto même boosté par son démon ne parvenait pas a suivre Hitomi qui anticipait tous ses mouvements et s’amusait à découper son corps avec son étrange couteau.

Le corps l’adolescent étant désormais couvert de coupures plus ou moins profondes, son teeshirt en lambeau, des cotes cassées et son bras droit immobilisé par les kunail qu’Hitomi lui avait enfoncé dans l’épaule.

De son coter Hitomi lui n’avais aucune blessures mis a par celles causées par son feu noir et jouait désormais au chat et a la sourie avec l’enfant. Ce qui fini fatalement par le lasser même le sadisme ayant des limites, il décida alors de conclure le combat, et fit une série de signes avec ses mains et dit « raiton gian », aussitôt un éclair sortit de sa bouche traversant le terrain a grande vitesse. Par reflexe le garçon fit un pas de coter ce qui lui permit d’évité le gros de l’attaque mais pas suffisamment assez évité de graves dommages, l’éclair se propageant a travers son corps semblant lui griller tous ses nerfs, arrachant un cri de douleur proche de l’agonie, son esprit se refugiant temporairement dans les méandres de l’inconscience.

Quand il rouvrit les yeux, il sentit une tension au niveau du cou ainsi que deux yeux rouges qui le regardaient d’un air supérieur « tu t’es bien amusé gamin, mais maintenant la recréation est finie ! »



Sentant sa dernière heure arrivé naruto décida de jouer le tout pour le tout « Dis tu connais la fin du film Titanic ? »

Etonné par cette question étrange l’Uchiha eu un moment de vide

Naruto sourit et dit «  je ne veux pas te spoiler … mais ca se fini comme ca » Il appuya sur un bouton de sa ceinture et aussitôt les bombes qu’il avait préalablement posées partout dans le bateau explosèrent, le bateau prenant rapidement feu et amorçant sa descente ver les abysses de l’océan.

« QUOI ?» cria Hitomi regardant autour de lui, ne voyant de des flammes a perte de vue .

Le tueur profitât également de ce moment de surprise pour raffermir la prise sur son arme dont la lame se couvrit d’une aura rougeâtre, avant de la lever rapidement, tranchant au niveau du poignet le bras de l’homme qui le tenait « On se reverra en enfer …gamin !!! » dit l’adolescent pour narguer l’homme qui perdait tout ce qu’il avait construit ainsi que sa main droite .

Durant sa chute naruto rangea ses armes dans leur étuis et ferma les yeux, s’abandonnant a la mort alors qu’il tombait dans un océan de flammes « de ma vie, je n’ais aucun regret »





7 jours plus tard des pêcheur repêchèrent le corps de Naruto dans un filet, qui fut amené en urgence dans divers hôpitaux pour finir par celui du QG de l’éden japonais ,et après des heures de travail chirurgical ,1 mois d’inconscience , et des infirmières qui hurlaient au miracle que ce garçon ait put survivre . Il se réveilla dans une chambre d’hôpital, son corps couvert de bandages qui cachaient apparemment des brulures ainsi que des blessures refermées par des points de suture.

A en juger par l’absence de passage dans le couloir, ca devait être la nuit et au vu du calendrier accroché au mur un mois avait passé depuis sa mission, et alors qu’il allait se lever, il se rassit lourdement et se rallongea, pourtant ce n’était pas parce qu’il avait mal, Le vrai problème n’était pas son corps mais son esprit, maintenant qu’il avait accomplit sa vengeance, vivre ne lui était plus d’aucune utilité et seules deux questions persistaient dans son esprit.

« Que vais je faire maintenant ?continuer à vendre mon âme … ou laisser tomber l’éden ?, Et qui était réellement cet homme ? »

Il resta ainsi de longues minutes regardant le plafond a la recherche d’une réponse.



« Tu te poses beaucoup de questions pour un enfant d’à peine 13 ans » dit une voie roque

Naruto sous la surprise regarda tout autour de lui, cherchant l’origine de la voie

Avant de voir un homme à la porte dont le visage était caché par l’obscurité, cependant il put voir que celui-ci partait des vêtements clairement excentriques, le faisant supposer que c’était un fou échappé de l’asile, il chercha donc ses armes.

« Sais-tu qui tu es ? D’où tu viens ? Quel sont tes origine ? Quel est ton but ? » Continua l’homme

« Qui es tu ? Que sais-tu de moi ?  » Demanda Naruto continuant à chercher ses armes.

«  Je sais bien des choses , peut être même un peu trop  » dit ‘il d’une voie qui laissait transparaitre une certain lassitude , « si tu veux connaitre la réponse a c’est questions, et a bien d'autres qui te tourmentent mais que tu n’oses avouer  …  viens me voir » l’homme lui envoyant un papier sur lequel était marquée une adresse .« j’ouvrirai la porte d’un monde que tu n’imagine même pas, ton monde originel » , ce fut sur c’est mots que l’homme disparut, son corps de transformant en fumer qui se dispersa dans l’air .

Laissant un Naruto perplexe face a cette disparition, il lut donc le papier : le rendez vous était a 7 h a la porte de son école, enfin l’école, c’était plutôt celle à coter de chez lui car les rares fois il y allait c’était pour avoir la paix, comme personne ne pensait à aller chercher là-bas.



Il se leva et commença à ramasser ses affaires qui étaient, simplement posées sur une table a coter de lui, puis il appela quelqu’un pour qu’on le reconduise chez lui, l’éden fonctionnant 24h sur 24h, et les agents sauf en cas de très graves blessures étaient juger assez responsables pour quitter l’hôpital quand ils le voulaient.

Il rentra donc chez lui dans, ca faisait des mois qu'il n’était pas allé, cependant il ne se laissa pas avoir par la nostalgie, et alla dans sa chambre, ouvrit un placard qui dissimulait un imposant coffre fort contenant de nombreuse armes destinées a servir en cas d’urgence

Canular ou pas mieux vaux être armé , il enfila un jean noir qui avait des fibres en fer diminuant la force des impactes ,tous comme sa chemise et son gilet , prit une ceinture a laquelle il accrochât ses Glock 17 et une demis douzaine de chargeur , puis une autre ceinture qui se cola a la précédente ,par la boucle formant une sorte de X avachit , sur celle ci il accrocha les flingues de sa mère et des chargeurs contenant différent types de balles, ainsi que divers objets tel que des bombe ou des mouchards .Puis grâce a un dispositif il plaça des couteaux dans ses manches qui au moindre mouvement brusque devaient descendre dans sa main, a chaque poignet 2 bracelet contenant des filins de fer, et une montre qui en lançait un a son poignet gauche , et divers autre gadgets.

Il prépara ensuite son sac dans lequel il mit des affaires simples (vêtement, bandages provisions …), mais cacha dans des poches secrètes des mini-bombes, ses waltherP99 et une demi-douzaine de chargeurs et des silencieux pour ses armes, puis des jumelles et autre équipements.

A la fin il se dit qu’il était peut être trop armé, son équipement étant proche de celui d’un soldat des forces spéciales, mais au moins si ce type c’est foutu de lui alors … il sorti deux pistolets. «  Il a intérêt à avoir une bonne assurance vie »



Il sortit ensuite de chez lui, regardant un portrait dans l’entrer « adieu maman , je dois savoir, qui je suis et qui tu étais, en suivant cet homme je pense que je peux le savoir »



Puis il se rendit à l’endroit prévu, et après avoir entendu plusieurs minutes. Il soupira « j’en étais sur il c’est bien foutu de ma gueule » il se prépara alors a partir quand soudain il eut l’impression d’étouffer que son corps avait prit feu, monde semblant tourner autour de lui avant d’être aspirer dans une dimension de ténèbres ou il ne pouvait distinguer que deux yeux, l’un avec des cercles noirs concentrique et l’autre semblable a ceux cet Uchiha.

« C’est quoi ce bordel ? Il m’arrive quoi ? » Dit ‘il commençant à paniquer

« Tu vas bientôt te réveiller dans ce qui fut ton monde natif, une fois réveiller continue vers l’est, la tu y croiseras un homme qui a dérobé un précieux objet réduit le a l’impuissance mais sans le tuer, cela sera ta clef pour retourner dans un monde qui t’a chassé, il y a déjà 7 longues années » lui répondit une voie qui semblait venir de tout autour de lui







Quand le garçon se réveilla, il se trouvait désormais allongé dans une forêt.