shinigami

par killer29

Il y a maintenant environ 7 ans,
Le village de Konoha fut secoué par une véritable éruption de chakra.
Le Jinchuriki de kyuubi venait de perdre le contrôle de celui-ci…, très vite des dizaines d’anbu c’étaient réunis autour d’un garçon d’environ 7 ans dont le corps dégageait une véritable colonne de chakra rougeatre, la puissance ne cessant d’augmenter.
Après moult tentatives inefficaces pour le calmer ou même le tuer ,en dernier recours ils décidèrent d’utilisé une technique interdite qui semble t’il n’avait pas été utilisée depuis des siècles .
A ce moment les sceaux qui furent automatiquement tracé au sol par la technique grimpèrent littéralement sur le garçon semblant ignorer la barrière de chakra malfaisant qui le protégeait avant de se mettre a briller d’une lumière jaunâtre avant de provoquer une explosion qui tua tous les ninjas présent, soit une bonne vingtaine brulant au passage les parchemins qui contenaient les secrets de la technique, empêchant toute nouvelle utilisation.
Quand la poussière retomba … le Jinchuriki avait disparut … pas même une trace de son passage ne subsistait … comme si il n’avait jamais existé…
Depuis dans ce village ce jour est devenu un jour de fête en l’honneur de la disparition du démon.
Fin de l’histoire.

Mais au fait, le démon ? Qu’est il devenu ?









7 ans plus tard sur terre

Las Vegas 30 12 20XX, 23h00

Dans cette ville de tout les vices, réputée pour abriter toute sortes de trafics plus ou moins légaux et des personnes plus ou moins honnêtes, la ou les gens viennent dépenser toute leur argent et boivent jusqu’au coma, ou l’on peut assister a toute sorte d’excès.

Deux personnes allaient se croiser …



La première était Giovanni … chef d’une mafia italienne et chef d’un trafic de methamphetamine très présent dans cette ville, son apparence était petite et grosse, vêtu d’un costard noir et un sourire des plus maléfiques d’où sortait un cigare fumant, ornait son visage. Il était le profil type de la personne trop fière d’elle et qui se croit invulnérable avec ses trois petits gardes du corps qui avaient toujours une main sur leur arme, regardant constamment autour d’eux avec un regard de pitbull enragé.



La seconde était un jeune garçon d’environs 14 ans. il avait des cheveux or qui reflétaient les lumières de la ville , hérissés sur le dessus défiant presque les lois de la graviter et lisses derrière la tète descendant un peu plus bas que la base de son coup , le tout maintenu par un catogan , son visage reflétait une pureté presque qu’irréel : des yeux bleues emplis d’une pureté infini , une peau légèrement blanchâtre , aucun poil et un sourire candide , les seuls éléments qui permettraient aux gens de dire que cet enfant n’était pas une poupée étant les 3 cicatrices sur ses joues disposées de manières symétrique et la cigarette fumante tenue par ses lèvres .

il était vêtu d’un jean noir maintenu par une ceinture en cuir avec une boucle en forme de petit revolver , un teeshirt noir ou était représenté une tête de mort enflammée avec marqué « highway to the hell » , qui laissait ses bras apparent eux qui semblaient anormalement fin sans une seule trace de muscles , semblant pouvoir se casser au moindre mouvement , a ses poignets se trouvaient des bracelets en cuir fermé par une boucle , il avait également un bracelet doré en forme d’éclair enroulé autour de son poignet droit , sur ses épaules se trouvait une veste en cuir qui était légèrement soulevée par le vent.

Peut importe comment on pouvait le regarder n’importe qui ne verrait qu’un gamin d’une dizaine d’année tenant plus de la fille qui essaye de se donner un genre que du garçon adolescent.

Il marchait seul à travers cette foule de gens plus ou moins alcoolisé, seul au milieu du monde il avançait sans que personne ne fasse attention à lui.



23h54

Giovanni venait de conclure son contrat avec une le patron d’un grand casino, se retournant une dernière fois vers la porte pour serrer la main du propriétaire en lui disant plus ou moins directement ce qu’il risquerait si une quelconque personne apprenait la moindre chose sur leur relation.

Ses trois gardes du corps formant une sorte de petit périmètre de sécurité a un peu plus d’un mètre de leur boss, regardant la foule avec un aire des plus menaçants, sortant en partie leur arme si une personne tentait de trop se reprocher.

Comme ce fut le cas pour le garçon qui trébuchât sur un caillou pour tomber à coter de leur boss, étant passé entre eux

« Désoler » dit ‘il avec un visage qui saignait légèrement a cause de sa chute sur le sol.

Bien sur la réaction des gardes du corps ne se fit pas entendre et l’enfant reçut un coup de poing en plein visage avant d’être roué de coups sous la vue de la foule qui avait l’air de s’en moquer royalement , cela dura quelques minutes jusqu'à ce que leur chef ne leur dise d’arrêter car les gémissements de l’enfant le dérangeaient.

L’enfant lui en profitât pour fuir maladroitement manquant de se trébucher en se relevant, disant faiblement

« Bonne année quand même » des larmes emplissant ses yeux, des ecchymoses dues aux coups parcourant sa peau couverte par la poussière.

Quand il fut hors de vue des hommes… il se redressa complètement, s’époussetant, enlevant la poussière qui couvrait son corps, révélant une peau immaculée, sans la moindre blessure.

Sortant une cigarette de sa poche. « Malheureusement pour toi gros lard, tu ne la verras jamais » dit ‘il en allumant sa clope d’un aire complètement indifférant.

Il sortit un portable de sa poche composant un numéro qu’il ne pouvait se permettre de sauvegarder dans son portable et dit d’une voie, qui n’avait plus rien d’enfantine.

« mission accomplit, ce porc n’a même pas remarqué que j’avais simulé une chute , juste pour pouvoir m’approcher de son cou et planté une charmante aiguille dans sa carotide , vu sa pression sanguine , elle ne devrait pas tarder a exploser »finit ‘il portant sa main à son bracelet droit pour y sortir une aiguille de quelques centimètres la regardant avec un sourire sadique repensant a sa méthode d’assassina, qui bien que d’apparence facile requière une grande expérience, savoir comprendre le rythme du corps de la cible , puis celui de ses muscles, pour en déduire le moment ou une voie vers sa carotide apparaitra se créant par la décontraction des muscles et pour finir y enfoncer en fraction de seconde une aiguille , si elle est bien exécutée la victime ne s’en rend même pas compte.



23h59 Giovanni fut déclaré mort d’une hémorragie interne, aucune preuve qu’il ait été assassiné ne fut trouvé.



00h15 : son assassin sortait de sa douche, vêtu uniquement d’une serviette à sa taille qui laissait apparent un torse légèrement musclé sans la moindre cicatrice

La lumière de la lune qui entrait dans la pièce par le grande baie vitrer, et les mouvements dut a la respiration laissaient toutefois transparaitre des mouvements de muscles sur sa peau révélant un corps relativement bien entrainé, en contradiction avec l‘impression que cet enfant tenait plus de la fillette que de l’homme.

L’enfant lui tenait un téléphone portable avec sa main droite, ayant visiblement une discussion avec un supérieur.

« Beau boulot … naruto » dit une voie assez dure mais étrangement assez expressive

Ledit naruto soupira «  je vous ais déjà dit de ne pas m’appeler par mon nom pendant une mission … commandant»

« Allons, mon enfant, tu ne devrais pas renier a ce point ton identité, ce don de tes parents et la marque de ton existence»

« Un assassin n’a pas de nom ni même de passer, juste une route pavé de cadavres qu’il se doit d’arpenter sans peur» dit ‘il d’un air froid et sans sentiment.

« Tu ne devrais pas agir ainsi, tu es encore jeune … le shinigami, ce n’est pas toi, tu peux encore choisir ta voie, même si je dois avouer que tu rends de grands services a notre organisation et que ne pourra surement jamais autant exceller dans domaine autre que l’assassina »finit ‘il en faisant la morale a cet enfant qui était pourtant déjà connut comme un assassin redoutable.

Naruto lâcha son téléphone et prit un pendentif sur son lit, qui après y avoir appliqué une petite pression sur un coter dévoila, la photo d’une femme qui portait un ensemble constitué de vêtement noir ou l’on pouvait voir diverses armes, et qui tenait par la main un enfant d’environs 10 ans qui portait un équipement similaire.
«Le problème c’est que c’est la seule que je peux choisir… la seule qui peut me mener a mon objectif» dit ‘il d’un aire mélancolique,


Cette femme n’était pas sa vrai mère mais elle l’avait trouvé quand il avait environ 7 ans grièvement blessé, l’avait soigné et comme a son réveille il ne se rappelait de rien hormis son nom « Naruto »
elle l’avait adopté, et lui avait apprit tout ce qu’elle savait , des matières les plus basiques telle que les maths (quand il est arrivé il ne savait même pas lire) a des choses que l’on apprends pas a un enfant normal telle que l’utilisation des armes et des techniques de survit ( choses pour lesquelles il se révéla très douer) ,
En 3 ans il avait déjà rattrapé ceux de son âge, puis encore un an passa qui fut surement la plus belle année de sa vie.
Malheureusement le malheur le frappa lors de ses 11 ans quand on lui annonça la mort de sa mère lors d’une mission, et par la même occasion son véritable boulot

Elle faisait parti de l’EDEN, (une organisation secrète mondial qui pourrait être considéré comme la face cacher de l’ONU puisque qu’elle se charge principalement d’assassinas et de missions tout aussi répugnantes).

elle était a la fois l’une des chefs de la section japonaise, mais également une assassin mondialement connut sous le nom de shinigami ou littéralement « dieu de la mort » , un pro connut pour avoir un taux de réussite de 100% , pouvant s’infiltrer n’importe ou et ne jamais être suspecter de quoi que se soit .



Il se souvint également qu’a c’est même 11 ans, consumé par la haine il avait décidé de rejoindre l’organisation en tant que son successeur, bien qu’au début ce fut difficile

Cependant, il découvrit que sa mère sous couvert de choses anodines lui avait apprit les choses essentiel a son style d’assassinat.

Un style qui consiste à paraitre le plus vulnérable et faible possible, jusqu’au moment décisif, a masquer sa soif de sang et ses muscles pour ne pas être suspecter par sa cible sans le savoir son corps avais apprit tout ce qu’il fallait pour lui succéder, cependant son esprit lui n’était pas encore près, ne comprenant pas totalement les enseignements qu’il avait reçut.

De ce fait les chefs de l’EDEN, furent des plus frileux, ne voulant pas engager un enfant dans leur rang, même si il était l’élève de leur plus grand assassin, et naruto eut du mal à se faire reconnaitre, et fut plusieurs fois humilié par ses instructeurs qui n’hésitèrent pas à le frapper jusqu’a l’envoyer a l’hôpital lorsqu’il essayait de passer  «  l’examen d’entrer »

Cependant cela ne fit que le motiver d’avantage à grandir c’est pourquoi il opta pour une solution des plus radicales …. En usant des relations de sa mère il partit pendant deux ans pour un voyage à travers les pays en guerre

« Si je veux hotter les vies des gens, je dois d’abord comprendre le sentiment que l’on ressent quand on est le sur le point de la perdre », Afghanistan Irak… il fit tout les pays et vu de ses propres yeux les souffrances et la misère humaine et plusieurs fois il se retrouva aux portes de la mort, comprenant qu’il avait une vision du mondes des plus naïves, cherchant la réponse a  « comment un enfant pourrait il battre un adulte entrainé? …»

Pour finalement la trouver « en paraissant faible et vulnérable pour qu’il baisse sa garde, puis utiliser toute sa force en une fraction de seconde pour abattre sa cible »



Et celui qui revint au bout de deux ans fut un être transformé, l’enfant qui était consommé par la haine avait laissé place a un a être qui avait apprit à l’utiliser, un être qui comprenait la souffrance humaine et les sentiments humain pour mieux les manipuler… le nouveau shinigami était né !

Et quand il décida de repasser l’examen d’entrer, il fit une demande qui étonna tout le monde : affronter seuls les cinq instructeurs qui s’étaient moqués de lui.

Au début cela passa pour une blague mais très vite c’est hommes sure d’eux et convaincus de leur victoire firent une amère découverte….

Ils découvrirent que face a cet enfant qui ne montrait pas la moindre trace de soif de sang ou même de menace, ils étaient incapables d’êtres sur leur gardes et par conséquence ce qui était a la base un combat se transforma en un assassina sanglant.

En une fraction de seconde l’enfant trancha leur gorge, tout en faisait attention a ne pas aller trop profond, juste assez pour encrer en eux la peur de la mort qui les marquas a jamais.

Face a ce résultat l’EDEN n’eut d’autre choix que de l’accepté comme le nouveau shinigami.

« Celui qui n’était encore qu’un oisillon il y a deux ans, a finalement prit son envol et vole désormais au dessus de nous, je suis sur qu’a partir de maintenant tu ne cesseras d’évoluer, il y a de fortes chance qu’un jour tu parviennes à atteindre un niveau que ta mère n’a même jamais imaginée » lui dit son instructeur.



Cela marqua le début de sa carrière, puis de fil en aiguille ont lui donna des missions de plus en plus dangereuse, qu’il réussit avec brio, de ce fait il ne mit pas longtemps a succédé légitimement au titre de « shinigami »
enfin Pour lui c’était surtout l’impression d’avoir perdu son âme et d’être devenu un objet, certes un objet possédant une certaine liberté mais un objet sans sentiments.
153 … en environ 1 ans il avait tué exactement 153 personnes et pas un seul instant ca ne l’avait affecté. Non ! Tous c’est gens étaient des criminels, des ordures qui ne méritaient que la mort.

Il était le mal et ca il en était conscient mais cette même mère lui avait donné la raison pour laquelle elle était devenu ce qu’elle était : « Je suis devenu un monstre pour que d'autre n’est pas a le devenir »
Au départ il ne comprenait pas, mais maintenant cette phrase est ce qu’on pourrait appeler son « nindo »

Il était conscient qu’il avait sacrifié beaucoup de choses… son enfance, son innocence, sa vie… et au fond de lui il le regrettait, mais c’était trop tard, il ne pouvait plus qu’avancer.



Perdu dans ses penser il s’affala sur son lit et prit le téléphone pour appeler le room service et commander des ramens, de toute façons tout était payé par l’éden donc il pouvait se le permettre…



Le lendemain il fut le réveillé par le room service qui lui apporta une enveloppe.

Apres avoir bien refermé la porte, il l’ouvrit et y trouva un porte monnaie contenant diverses choses….

Une carte bancaire noir dont la couleur donnait une idée de l’argent qu’elle contenait, ainsi qu’une photo derrière laquelle était écrit : hitomi Uchiha chef du principal trafique d’armes des Etats-Unis, suspecter de vendre aussi de la drogue, chef d’une secte, semble possédé des pouvoirs magiques (marche sur l’eau, crache du feu….), expert en art martiaux …. Il avait un cv impressionnant

Il y avait également un petit emploi du temps qui disait qu’il sera présent sur un bateau de croisière pour une cérémonie du nouvel an.

« Et quel sera mon identité ?» il sortit des papiers d’identités et laissa échappé un « QUOI !!! » de surprise

Et pour cause les papiers étaient au nom de naruko…. fille unique de XXX qui souhaiterai investir dans ce marcher, son père étant malade (malade de la mort ?)Elle était chargée de négocier par elle-même.

Ce qui surprit le garçon, ne fut pas qu’il sera seul dans un navire peuplé de mafieux armé jusqu’aux dents qui ne doivent pas trop aimer l’autorité mondiale et encore moins ses représentants, mais qu’il sera … une fille

Et pour achever l’horreur son chef avait glissé un message  « je suis sur que tu seras très mignonne »il pouvait presque l’entendre se marrer, ca ne lui plaisait pas mais bon …ca reste une mission, il allait donc l’accomplir avant de se venger.

Et comme il n’avait aucune tenue…



« Bon aujourd’hui shopping et ce soir …ASSASSINA !!!!!!!!»

Avec un rire des plus maléfiques, ses yeux se fendant et devenant rouges