Chapitre 7

par Kyubi-san

Naruto : l’enfant des Tourbillons et du démon

Chapitre 7

            Cela faisait désormais cinq jours que les ninjas de Konoha, accompagnés de Naruto, étaient arrivés au village menacé par les brigands d’Orochimaru. Les ninjas n’avaient pas vu le blond depuis qu’ils étaient arrivés au village, mais ils ne s’inquiétaient pas de son absence, sachant parfaitement que ce dernier était capable de se défendre tout seul. Alors que Sasuke et Sakura se baladait dans le village, ils virent l’Uzumaki venir vers eux, les vêtements en lambeaux, et l’air épuisé, mais heureux.

            - Qu’est-ce qu’il t’est arrivé ? demanda Sasuke, étonné de voir le blond dans un tel état.

            - Un entraînement un peu rude, heureusement que je suis résistant.

            Sakura tournait autour de Naruto, vérifiant qu’il n’avait aucune blessure. Ses vêtements étaient tachés de sang par endroits, mais il ne semblait pas être blessé, chose étrange.

            - Montre tes blessures, que je te soigne, exigea la kunoichi aux cheveux roses.

            Le blond la regarda, et…. l’ignora superbement, se contentant de se diriger vers la cabane où les ninjas s’étaient installés. Il fit semblant de ne pas entendre les suppliques de Sakura, qui implorait qu’il montre les blessures qu’il s’était infligé. Agacé par les jérémiades de la rose, il accéléra le pas, rentrant dans la cabane. Lorsque les deux ninjas entrèrent à leur tour, ils furent surpris par le spectacle. Naruto était torse nu, mais vêtu d’un autre pantalon que celui qu’il portait précédemment. Le rouge envahit le visage entier de Sakura, provoquant un éclat de rire chez Sasuke.

            Furieuse, la kunoichi renvoya le brun hors de l’habitation d’un coup de poing. Puis, alors que ce dernier reprenait lentement ses esprits, elle s’avança vers le blond afin de l’examiner. Lorsqu’elle fut assez proche de lui, elle illumina ses mains de chakra médical, et les passa sur le torse du blond. Lorsqu’elle passa à son dos, le blond ne put retenir un frisson, en sentant les mains douces de la kunoichi passer sur celui-ci. Trop concentrée sur son travail, cette dernière ne remarqua pas l’effet qu’elle provoquait sur le blond. Il pensa qu’en temps normal, Sakura aurait certainement profité de cette situation. Mais là, bizarrement, elle ne se souciait que de ses hypothétiques blessures.

            - Comment est-il possible d’être taché de sang, sans avoir la moindre blessure ? lui demanda-t-elle.

            - Il suffit d’avoir un puissant pouvoir de régénération, répondit le blond après avoir enfilé un maillot.

            Alors que la rose réfléchissait à ces paroles, le blond passa son étui à kunais et celui à shurikens à sa ceinture. La rose remarqua alors que le blond portait un tatouage au niveau du bras droit, mais elle ne put le déchiffrer.

            - Quel est la signification de ce symbole ? l’interrogea en saisissant son bras et en passant l’un de ses doigts sur le symbole.

            Naruto regarda son tatouage, et le doigt fin qui courait dessus. Il parvint de justesse à retenir un nouveau frisson, et décida de répondre à la jeune fille.

            - C’est un sceau d’invocation spécial, lui expliqua t’il. Il permet de sceller une arme et de l’y ranger. C’est très utile lors d’un combat. On peut surprendre son adversaire.

            - Il faut certainement être un maître dans l’art des sceaux pour réussir un tel exploit, constata t’elle.

            Etonné par sa constatation, le blond la regarda dans les yeux, considérant la kunoichi sous un jour nouveau. Un sourire se dessina finalement sur ses lèvres.

            - Pas forcément, répondit-il. Ce type de sceau ne demande pas une grande maîtrise du Fuinjutsu. N’importe qui peut, avec un minimum d’entraînement, réaliser d’un tel sceau. Que ce soit sur un parchemin ou sur sa peau.

            Un léger sourire apparut sur le visage de Sakura, mais au moment où elle allait lui demander une nouvelle chose, une voix la coupa :

            - Quand vous aurez fini votre petite discussion, vous pourrez certainement nous rejoindre,… les amoureux, déclara Sasuke.

            Les deux concernés se retournèrent, avant de signaler qu’ils n’étaient pas ensembles. Le brun eut un petit sourire, face à leur réaction similaires et au rougissement complet de Sakura. Le blond, lui, n’avait affiché qu’un visage impassible lors de la remarque du brun. En sortant, ils virent que Kakashi les attendaient.

            - Que se passe-t-il, Kakashi-san ? demanda Naruto.

            - Il semblerait que nos adversaires passent à l’offensive plus tôt que prévu. Ils seront ici dans moins de dix minutes.

            Le visage de Sakura prit une teinte livide, pendant que celui de Sasuke devenait fermé, mais ses yeux trahissaient son excitation. Celui de Naruto n’afficha rien, comme si l’information ne le surprenait pas.

            - Tu ne serais pas en relation avec cette attaque Naruto ? questionna le ninja copieur.

            - Peut-être que si, répondit tranquillement le blond.

            - Et on peut savoir comment ?

            - Je suis tombé sur le campement par hasard, et on va dire qu’ils n’ont pas dus apprécier mon départ.

            Le ninja copieur leva son unique sourcil visible.

            - J’ai dû laisser une vingtaine de cadavres derrière moi, expliqua t’il.

            Kakashi soupira, le ninja des Tourbillons était vraiment imprévisible. Mais cela permettait certainement de régler le problème des brigands beaucoup plus rapidement que prévu. Le ninja copieur s’apprêtait à donner ses ordres à ses deux genins, mais il s’aperçut que le blond était déjà à l’entrée du village, attendant l’arrivée de leurs ennemis. Ces derniers furent là avec un peu d’avance, mais cela ne dérangea pas l’Uzumaki, qui cracha une immense boule de feu sans exécuter de signes.

            Les premiers rangs ennemis furent immédiatement carbonisés par la chaleur des flammes. De son côté, le blond composait à présent une multitude de signes dans chaque main, se préparant à lancer une deuxième vague de techniques. Il termina ses mudras au moment où les ninjas arrivèrent à moins de cinq mètres de lui.

            - Kinton – Les lances d’acier !

            Des lances sortirent du sol, et sur un simple mouvement du blond, elles se précipitèrent sur les brigands, qui furent transpercés par les lames. Les derniers survivants se jetèrent sur le blond, mais la lame de l’Uchiwa se planta dans le cœur de l’un d’entre eux. Les trois derniers survivants furent neutralisés par Kakashi et Sakura.

            - C’était trop facile, marmonna Naruto.

            Comme pour confirmer ses dires, une dizaine d’os foncèrent sur lui, mais ils furent déviés par le vent. Avec un sourire, le blond vit apparaître le dernier survivant des Kaguya. Ce dernier arborait un kimono blanc, mais était seul.

            - Tes compagnons ne sont pas avec toi ? demanda le blond.

            - Maître Orochimaru les a rappelés.

            Le blond poussa un soupir, avant de disparaître de la vue du Kaguya et de réapparaître devant lui. Ce dernier ne survécut au coup de poing que grâce à sa protection osseuse. Agacé par une telle technique, le blond fit une multitude de signes, avant de lancer sa technique.

            - Doton – L’affaiblissement osseux !

            Ne comprenant pas le but d’une telle technique, le Kaguya se précipita sur le blond, mais son attaque ne porta pas. D’un simple coup, le blond pulvérisa sa protection d’os, avant de lui apposer un sceau sur le front. Le Kaguya tomba par terre, privé de son chakra et de sa force physique. Tranquillement, le blond se retourna, avant de déclarer qu’il était temps de partir pour Konoha avec le prisonnier. Impressionné par le niveau de l’Uzumaki, Kakashi souleva tout de même leur captif et suivit le blond. Ils furent rapidement suivis des deux élèves du ninja copieur, qui pensaient tous deux au blond. L’un pour mesurer son niveau au blond une nouvelle fois, et la deuxième pour espérer le séduire.