Des révélations stupéfiantes

par oceans realm

Naruto et ses deux frères avaient dormi à l’écart du village caché de Kumo, sur un terrain d’entraînement abandonné. Ils avaient remboursé le patron de l’échoppe de ramens et avaient dormi comme des loirs toute la nuit tandis que Kyûbi veillait. Le combat de la veille les avait épuisés et ils avaient eu besoin d’un bon repos réparateur.

Dans un petit magasin qu’ils avaient croisé en sortant du village, ils avaient achetés des sacs de couchages et de nouveaux vêtements identiques aux précédents, les anciens étant soient carbonisés soient complètement déchirés.

Après ces emplettes de premier ordre, Naruto était parti seul s’offrir de précieuses ramens instantanées. Les routes étaient peu sûres et il fallait parer à l’éventualité d’un manque de gibier. Du moins, c’étaient les raisons du blond.

Haku lui savait que, même s’ils trouvaient quelque chose à manger, Naruto se jetterait tout de même sur ses nouilles.

C’est donc éloigné de Kumo que les trois compagnons avaient pu dormir au chaud et s’étaient levés de bonne heure, laissant la torpeur du sommeil s’évanouir pour être remplacée par une exquise sensation de bien-être. Un sentiment de calme et de sérénité, bercé par les doux gazouillements des oiseux de passage.

 

-Putain, t’as ronflé toute la nuit Naruto ! Râla Haku.

 

-Pauvre de toi, Haku-chan ! Tes pauvres petits tympans délicats n’ont pas pu supporter je suppose ? Et puis, je n’ai pas entendu de bruit moi. En plus, les ronflements m’empêchent de dormir. Ca ne peut pas être moi ! Se défendit Naruto.

 

-C’est logique en effet ! Articula Kimimaro en se levant.

 

Sous la bêtise de ses deux compagnons, le manipulateur de glace poussa un profond soupir, s’avouant vaincu. Les trois frères de combat rangèrent leurs affaires sous l’œil attentif de Kyûbi et se préparèrent à partir…où ?

 

-Bon alors, lança Haku. On fait quoi maintenant ?

 

-Aucune idée ! avoua Naruto. Un court silence s’installa. Quelqu’un arrive ! avertit-il. Un ninja de Kumo !

 

Sans se concerter, tous trois se transformèrent pour donner une fausse impression de leurs âges. Ils reprirent chacun leurs apparences de la veille, qu’ils avaient alternée maintes et maintes fois pendant les combats.

Quelques secondes plus tard, un ninja en uniforme débarqua sur le terrain occupé par les trois frères et se mit au garde à vous.

 

-Excusez-moi de vous déranger si tôt le matin, s’exclama l’homme, mais Raikage-sama désirerait avoir un entretien avec vous au plus vite.

 

-Bien, déclara calmement le blond. On va voir ce qu’il nous veut le vieux.

 

-Veuillez me suivre alors, je vous prie ! Les sollicita le ninja, un chûnin au vu de sa veste.

 

Kimimaro et ses deux compagnons rangèrent leurs affaires et suivirent l’homme jusqu’à une gigantesque demeure en plein centre du village. Les murs étaient d’un blanc lumineux et une rivière coulait un peu plus loin du bâtiment. Le toit jaune portait l’emblème de la foudre.

 

-Ils ne se refusent rien dis-donc. J’ai du mal à croire que des organismes aussi petits que des humains puissent construire des trucs aussi grands.

 

Arrivé dans le bureau du Raikage, l’homme qui les avait accompagnés les laissa après un court salut pour son supérieur. Devant Naruto et ses deux compagnons se tenait le chef du village caché des nuages, un air préoccupé sur le visage.

 

-Bon, s’exclama directement le Raikage. Je vous ai convoqués dans mon bureau car j’aimerai que vous fassiez quelque chose pour moi. Une mission à vrai dire.

Vous n’êtes pas obligé d’accepter, bien sûr.

 

- Viens-en aux faits, le vieux ! C’est quoi ta foutue mission ? S’impatienta Naruto, ses yeux azurs trahissant son engouement.

 

-Une missive de Kiri vient juste d’arriver.

Vous devez être au courant que celui qui est à la tête du village caché du brouillard est un certain Yagura, le quatrième Mizukage et un tyran de la pire espèce. C’est notamment lui qui a inculpé les exterminations des personnes possédant des dons héréditaires dans le pays de l’eau.

Haku et Kimimaro hochèrent la tête, bien trop au courant de cette situation. Naruto se contenta de fixer les réactions de ses frères de combat.

Bon, ça facilite les choses, reprit le Raikage. Une bande de mercenaires organisée et une association de ninjas se sont alliées pour faire tomber l’actuel gouvernement avec le quatrième Mizukage à sa tête et pour le remplacer par une certaine Mei Terumi en tant que cinquième Mizukage.

Néanmoins, même si je le souhaite, je ne peux pas prendre part à cette révolte. Si celle-ci venait à échouer et que le Mizukage découvrait que j’ai aidé les rebelles, ce serait la guerre entre nos deux villages.

 

-C’est pourquoi vous avez pensé à nous, compris Haku. En tant que parfaits étrangers, nous pourrons aider la révolte. Vous faites d’une pierre deux coups. Vous vous faites bien voir par les rebelles en nous envoyant et vous ne mettez pas en danger votre village si la révolution venait à échouer puisque nous ne faisons pas parti de vos ninjas. C’est très malin.

 

-En effet, avoua le Raikage. C’est exactement pour ça que j’ai pensé à vous. Vous êtes très fort et j’aimerais que vous acceptiez d’aider les rebelles à monter ce coup d’état. Je ne suis pas au courant des détails mais ils ont donnés un lieu de rendez-vous pour les rencontrer. Ils vous expliqueront tout sur place je pense.

Bien sûr, vous serez grassement payés par ceux qui ont organisé la révolution. Le montant de la récompense s’élève à un million de ryos. Alors, qu’en dites-vous ?

 

Haku et Kimimaro se retournèrent tous deux en silence vers leur frère benjamin, attendant sa décision.

 

- Avez-vous des informations sur le quatrième Mizukage et la prétendante au titre de cinquième ? Questionna le blond plus par curiosité que par nécessité.

 

-Evidemment, assura le Raikage. Je sais que Yagura est le jinchuriki du démon à trois queues, Sanbi.

Quand à Mei Terumi, c’est une femme qui possède deux pouvoirs héréditaires d’après les rumeurs. Néanmoins, comme les rebelles désirent garder secret le plus longtemps possible leurs identités pour le coup d’état, je ne sais pratiquement rien d’autre.

 

-Je vois, fit Naruto, l’esprit occupé, en se tournant vers ses deux compagnons.

Nous acceptons cette mission. Après tout, mes frères sont directement concernés par cette révolution et je suis sûr qu’ils approuvent mon choix.

Cependant, j’impose une unique condition.

 

- Quelle est-elle ? l’interrogea le Raikage, s’attendant au pire.

 

-Pouvez-vous nous dire tout ce qu’il y a d’important à savoir à l’heure actuelle sur le village de Konoha ? Ca fait un bail que l’on m’en parle et je ne le connais quasiment pas.

 

-Oh, bien sûr, s’étonna le Raikage d’une telle requête.

Pour commencer, il faut savoir que Konoha recèle une multitude de clans. Parmis tous ces clans, seuls deux se sont élevés au dessus des autres. Le clan Hyuga et le clan Uchiwa, qui comptent chacun une cinquantaine de membres. Ils sont tous deux des moteurs de l’activité militaire du village de la feuille.

Le clan Hyuga est divisé en deux branches, la branche principale et la branche secondaire. Les membres de ce clan utilisent un dôjutsu, le Byakugan, pour combattre. Nous sommes au courant de ces informations puisque…disons que mon prédécesseur avait tenté de s’emparer du secret du Byakugan. Ce n’est pas un acte très glorieux dans l’histoire de Kumo, avoua sombrement le Raikage.

Quant aux Uchiwa, ils utilisent une pupille spéciale appelée le Sharingan pour copier les techniques de leurs adversaires. C’est tout ce que je sais sur eux.

Les Hyuga et les Uchiwa ont toujours étaient en compétition sur leurs dôjutsus respectifs.

Il y a également ceux que l’on appelle les trois sannins, bien que l’un d’eux, un certain Orochimaru, ait déserté le village.

De plus, comme pour Kumo, Konoha a en sa possession la jinchuriki du Rokubi, le démon à six queues. C’est une jeune fillette si je ne m’abuse, pas plus de dix ans. Le Rokubi est apparu juste après le passage du Kyubi et a profité de l’état de faiblesse du village pour dévaster tout sur son passage mais j’ai entendu dire qu’un certain Danzo, le chef de la Racine, une branche militaire extrémiste de Konoha, s’était sacrifié pour sceller le bijû.

Etant donné que Konoha n’avait pas de jinchuriki, ainsi que pour maintenir l’équilibre des forces entre les villages ninjas, le village caché des feuilles a fait de cette fille leur arme.

Finalement, pour ce qui est des chefs du village, il y a eu, jusqu’à aujourd’hui, cinq générations de Hokage mais seulement deux sont encore en vie.

 

-Quels sont les noms de ces deux Hokages ? demanda curieux Naruto.

 

-Le premier est le Sandaime Hokage, Hiruzen Sarutobi. Il a repris le flambeau après la mort du quatrième. Les ninjas l’appellent le professeur du fait de sa puissance phénoménale malgré son grand âge. Il était l’élève des deux premiers Hokages.

Le deuxième est la Godaime Hokage, très récemment promue et ancienne chef de l’ANBU. Elle s’appelle Kushina Uzumaki et est l’épouse du défunt quatrième Hokage, Minato Namikaze, qui s’est sacrifié pour vaincre le Kyubi.