Chapitre 2

par KuroKeitaro

Chapitre 2

 

Les cris d'une dispute filtraient sous la porte, dérangeant le dormeur affalé sur une table. Il s'agita un peu, gémissant face au bruit qui parvenait à ses oreilles. Voyant que ses protestations n'étaient pas prises en compte, il soupira et releva sa tête. Ses yeux encore bouffis de sommeil s'ouvrirent sur la salle blanche où il s'était endormi. Il bailla, se demandant où étaient ceux qui l'avaient réveillé et s'étira sur sa chaise.

 

Le blond secoua un peu sa chevelure, se grattant la tête et regarda encore une fois autour de lui. La pile de dossiers sur lesquels il avait dû travailler durant plusieurs heures était là où il l'avait laissée. Personne n'était donc entré. Il émit un son désapprobateur et se leva pour voir si la serrure de la porte avait été remplacée depuis la dernière fois. Peine perdue, elle avait été renforcée. Il lâcha un juron. Derrière lui, la conversation s'était terminée et la porte ouverte. Un homme entra sans prêter attention aux signes que faisait son compagnon. Il se racla un peu la gorge faisant sursauter Naruto.

 

-                     Tu essayes encore de t'évader ? Ils ont pourtant été clairs, à la prochaine tentative, ce n'est pas toi qui subiras leur courroux mais d'autres. Tu sais, ceux que tu considères comme tes amis.

-                     Je vérifiais la sécurité, senseï., grimaça Naruto sans se retourner. Excusez-moi, je ne vous ai pas entendu entrer.

-                     Pfff…tu es bien froid…je suis vexé tient !

-                    

 

Le blondinet se retourna lentement, n'osant y croire. Cela faisait des mois qu'il ne l'avait plus vu ! Il dévisagea celui qui lui faisait face. Des cheveux argentés bizarrement coiffé, un masque noir, un bandeau sur l'œil et surtout, un livre pervers dans sa poche, plus de doutes ! Il sauta sur l'adulte, hurlant presque de joie, seule la présence de l'autre le retenant.

 

-                     Kakashi-senseï !

-                     Ah, quand même ! Je me demandais si tu ne m'avais pas oublié. Tu aurais quand même pu me sentir, depuis quand es-tu si inattentif ?

 

Naruto baissa les yeux, un peu honteux et dévoila un de ses bras. L'argenté regarda avec attention le tatouage et soupira un peu, passant sa main dans les cheveux blonds pour le rassurer. Il avait dû s'absenter pour faire une mission avec ses élèves d'en-haut, maintenant anbus. Il le regrettait déjà en voyant les yeux tristes de l'Uzumaki passer au vert sombre.

 

-                     Je vais te le faire enlever, affirma Kakashi., Surtout si tu l'as depuis déjà un mois, comme je le pressens.

-                     …Le blondinet ne répondit rien, se contentant d'enfouir sa tête dans les habits de son senseï.

-                     Je ne peux pas te faire sortir de ta cellule pour aller chez tes amis, ces imbéciles, il désigna son compagnon de la tête, ont trop peur que tu n'en profites pour t'échapper. Quand cesseras-tu ces escapades ? Tu n'as aucune chance ! Regarde-moi, si tu gagnes la confiance de tes supérieurs, ils te laisseront sortir !

-                     …Je suis désolé, senseï

 

Kakashi soupira, en enlaça son protégé, murmurant qu'il comprenait et que ce n'était pas grave. Ils restèrent un petit moment ainsi, le plus jeune se nourrissant de la présence de son maître. Il lui avait tant manqué ! Avec lui au moins, il pouvait se laisser un peu aller et dévoiler les profondes mélancolies qui se mêlaient en lui. Irrité par tant de bêtises sentimentales, l'homme aux côtés de Kakashi lui tapota sur l'épaule, lui faisant signe de ramener NU-9 dans sa cellule. L'argenté fit un petit signe désolé à Naruto et laissa son collègue passer les menottes au renard.

 

Le voyage à travers les couloirs fut court. Ils arrivèrent rapidement devant la cellule et Naruto se retrouva seul avec son mentor. Il massa un instant ses poignets et alla s'asseoir sur son lit, regardant fixement son aîné. Ce dernier sourit et s'installa aux côtés de son élève, prenant sa tête sur ses genoux. Sachant que Naruto voudrait entendre tous les détails de son périple, il se mit à l'aise et commença.

 

Pour la première fois, le jeune homme l'interrompit, esquissant un petit sourire désolé. Il voulait que son maître lui parle de ses autres élèves. Il ne le faisait que rarement, mais là, Naruto les avait vu en chair et en os, il voulait tout savoir d'eux.

 

-                     Curieux, hein ?, sourit Kakashi. Tu connais déjà leur prénom, Sasuke et Sakura. Nous étions quatre au début, mais Ally, une jeune fille, nous a quitté très vite. Héritière d'une puissante famille d'un pays européen, elle a dû partir les rejoindre. Nous nous sommes retrouvés les trois. Par qui je commence ? Sasuke ou Sakura ?

-                     Sasuke s'il te plaît, la fille n'est pas très importante. Sakura a dit qu'il était le frère d'Itachi, mais je croyais que sa famille entière s'était faite décimée ?

-                     Moui, c'est une histoire un peu bizarre. Tu sais que seul Itachi a pu tuer sa famille, puisque tu as étudié le meurtre pour connaître les possibilités.

-                     Oui, et alors ?, s'impatienta Naruto.

-                     Et bien, il n'a pas pu se résoudre à tuer son petit frère.

-                     Alors pourquoi ce Sasuke n'est-il pas ici ? Il doit être aussi doué que son frère ! Et il est orphelin ! Ça aurait été facile de le faire disparaître., s'exclama le blond.

-                     Naruto, tu poses trop de questions. Je vais te répondre, mais c'est la dernière fois. Itachi ne voulait pas que son frère ait la même enfance que lui, alors il l'a amené à l'Hokage. Nos supérieurs n'ont pas pu l'obtenir.

Naruto n'essaya de parler, conscient qu'il n'obtiendrait plus de réponses. Ses méninges tournaient rapidement. Il avait récemment découvert que son père avait été un des Hokage. Alors pourquoi, était-il enfermé ici ? Le troisième Hokage vivait encore quand son père avait été choisi, il devait forcément savoir que le Yondaime avait eu un fils !

 

Kakashi, voyant les yeux de Naruto passer au blanc, sut qu'une tempête de colère s'amoncelait dans son protégé. Il chercha à suivre le raisonnement du renard et, ayant à peu près compris lui souffla :

 

-                     N'oublie pas que tu possèdes le Kyuubi. Le transfert d'un démon dans un nouveau-né est extrêmement risqué. Tu aurais pu en mourir. Seule la dextérité de ton père t'a sauvé. Ils te croient mort.

 

Il ne rajouta pas que cela valait mieux pour le blond. C'aurait choqué Naruto qui restait encore un peu naïf malgré ses expériences du genre humain. Il chercha une nouvelle qui pourrait calmer complètement le renard et eut un petit rire quand il trouva, attirant l'attention de l'adolescent.

 

-                     Senseï ?

-                     J'ai un message de ton meilleur ami…enfin tu vois de qui je parle…Mais je me demande si tu mérites que je te le dise…Après tout, tu n'as même pas été capable de te débarrasser de ce sceau. Et ne fais pas cette tête innocente, je sais que tu y as pensé !

Naruto, détourna un peu le regard, dépité d'avoir déçu son maître préféré. Il sentait le regard lourd d'accusation le transpercer et détestait ça. Kakashi lisait en lui avec une aisance déconcertante. Pourtant le blond lui-même n'arrivait pas à se comprendre, à s'identifier. Ses réactions ne suivaient jamais le chemin commun, elles étaient toujours plus compliquées. Seules deux personnes fonctionnaient comme lui, Kakashi et son meilleur ami.

 

-                     Naruto…tu sais, ils tiennent trop à vous pour vous faire réellement du mal.

-                     Je…il est tombé sur le psychopathe cette année, et je sais que lui, n'hésitera pas à…à faire des expériences on ne peut plus bizarre sur lui. De toute façon maintenant, même si j'essayais, je n'y arriverais pas. Si je n'ai pas toute ma volonté…

-                     Arrête immédiatement !, cria l'argenté., tu connais parfaitement tes possibilités, comme tu sais qu'en te mettant ce tatouage, il te teste ! Si tu le gardes trop longtemps, les séquelles ne seront plus réparables. Et ça, tu en connais les conséquences. Réfléchis un peu ! Utilise ta cervelle, ce n'est pas pour rien que tu es là ! Tu es intelligent, alors profites-en !

-                     Vous croyiez que c'est facile ? De choisir ? Entre moi et eux ? Ils sont innocents et ne méritent pas de payer mes stupidités !

-                     Tu as pensé à leur culpabilité ? Ils savent ce que tu subis ! Je parie que maintenant, ton odorat à presque disparut et que la nuit, des hallucinations viennent te hanter ! Tu choisis la facilité en ne réagissant pas ! C'est facile de devenir un héros comme ça. Tu te sacrifies pour tes amis ? Faux ! Tu leur fais plus de mal ainsi ! Ils seront plus heureux en sachant que les vices qu'ils subissent servent au moins à quelque chose qu'en te voyant mourir et savoir qu'ils en sont la raison !

Le blondinet prit sa tête dans ses mains et se recroquevilla au bout du lit sous le regard sévère de son maître. Kakashi ne regrettait pas ses paroles. Il savait que cette rudesse était parfois nécessaire avec Naruto. Surtout quand ce dernier se cachait la vérité. Jugeant que les phrases s'étaient suffisamment imprimées en son jeune élève, il lui écarta les mains et se plongea dans le regard céruléen. L'Uzumaki essayait de retenir ses larmes. L'argenté soupira une nouvelle fois. Le renard ne comprendrait jamais qu'il avait le droit de montrer ses peurs et ses faiblesses.

 

Le masqué prit Naruto dans ses bras et le berça lentement. Il avait presque oublié après ces mois à quel point la sensibilité de l'adolescent était exacerbée. Quelques larmes jaillirent des yeux azur, vite essuyées. Le blond respira profondément, essayant de calmer. Il ne voulait pas inquiéter son mentor. Il fit un petit sourire penaud et sauta hors des bras protecteurs. Allant chercher un mouchoir, il se moucha bruyamment et tendit ensuite la main, voulant avoir le message promis. Kakashi regarda le membre quémandeur et eut un sourire sous son masque.

 

-                     Tu me promets de l'ôter ? Je vérifierais tu sais ? Si demain tu n'as pas été enfermé à l'isolement, je reviendrais. Je préfère te prévenir que tu as intérêt à ne pas me décevoir.

-                     Hn…Je peux l'avoir s'il vous plaît ?, demanda le renard.

-                     Il est oral. " Baka, enlève ce sceau tout de suite. C'est à se demander si tu as un cerveau. Kakashi m'a donné la position de ta nouvelle cellule. Je suis à l'isoloir et tranquille. Je viendrais ce soir vérifier que tu as bien écouté les remontrances que Kakashi te fera sûrement. "

Naruto grimaça un peu, appréhendant le savon qu'allait sûrement lui passer son ami. Il s'allongea complètement sur son lit, sachant que son senseï allait partir silencieusement en lui ébouriffant les cheveux au passage, comme d'habitude. Voilà, il était seul. Il ôta son haut et passa ses doigts sur la marque tatouée sur son bras. Le dessin était clair quant à ses capacités. Une croix de cimetière barrait un rond formé par les noms de ses sens, le tout centré sur son numéro : NU-9. Il allait avoir besoin de Kyuubi sur ce coup.

 

-                     Kyuu ? Tu dors ?

-                     Gamin ? Ca faisait un bail ! On s'évade de nouveau ?

-                     Non…J'ai une saleté de sceau…j'ai besoin de ton aide pour l'enlever.

-                     Le sceau des sens, hein ? Effectivement, sans moi, tu n'y arriveras pas. Tu en es où ?

-                     Environ un mois. Je n'ai plus du tout de goût, presque plus de toucher et mon odorat est en baisse sérieuse ainsi que mon ouïe.

-                     Pire que l'avis de Kakashi. Il a eu raison de t'engueuler. Un peu plus et tu vas devenir fou par manque de sensations. Ton cerveau n'y aurait pas survécut. La libération va être un peu compliquée, mais c'est faisable. Tu es au courant que tu seras immédiatement repéré par l'explosion de ton énergie ?

-                     Oui. Kyuu, j'ai besoin de connaître les conséquences. Arrêtes de me dire ce que je sais déjà. Tu as fusionné avec moi depuis suffisamment longtemps pour lire mes pensées alors dépêches -toi s'il te plaît.

-                     Pff, toujours pressé. Enfin, tu vas être incapable de bouger pendant un certain temps, mais tu resteras conscient. Il est possible que suite au dégagement d'énergie, je sois absent. Tu vas sûrement être malade et il est possible qu'à cause de la pression, tu aies quelques hémorragies internes. Il faut que quelqu'un puisse te soigner rapidement.

-                     Ouille…J'espère qu'ils tiennent suffisamment à moi pour me guérir. Merci, je t'appellerais.

-                     Ok, gamin.

Sur ce, Naruto s'endormit, pressentant que la suite des événements n'allait pas être de tout repos. Il ignorait que sa conversation avec Kakashi avait été écoutée. Plus haut dans les étages, un homme se frotta les mains de contentement. Son plan était en marche.

 

 

 

 

Merci à tous ceux qui me suivent ou m’écrivent des commentaires, ma porte est encore et toujours ouverte aux critiques ^^

 

Je m’excuse pour ce chapitre peut-être un peu court, mais pour vous rassurez, j’ai toujours trois chapitres d’avance donc, non, je ne gâche pas ma fic en faisant des petits chapitres, simplement ils sont organisés en fonction des découvertes et de mon plan.

Sinon, je dois avouer que j’ai un problème : J’ai fouillé de fond en comble et je n’ai trouvée que cinq enfants dans le manga :

 

-                     Konohamaru, que je dois éliminer vu qu’il s’agit du petit fils d’un Hokage

-                     Moegi

-                     Udon (lui, j’hésite à le prendre, mais au pire oui.)

-                     Hanabi

-                     Inari

 

Je ne sais pas si ça va suffire, au pire je modifie un peu le scénario (rien de grave), mais si vous arrivez à en trouver d’autres…et bien soyez assez sympa pour m’en faire part ^^