Retrouvailles

par ranbilan

Bonjour, tout le monde !


Je ... Je suis désolée pour mon retard de plus de un mois, gomenasai ! >.< (et j'en ai marre de commencer chaque chapitre par une excuse XD). J'ai toujours pas d'excuse, mais j'arrivais plus à écrire quelque chose de potable. Et honnêtement, j'ai tapé et re-tapé la fin du chapitre, elle ne me convenait jamais, et ne me convient toujours pas, mais bon ... Zi suis déjolée si c'est nul, j'ai préféré pas attendre encore plus ...

A part ça, je voudrai remercier Ines-chan, Tsuky chan, Drago-chan, Mimoo-chan, Edwige-chan, Lili nee-chan (oui, je sais, ça fait beaucoup de -chan XD), Hime-rangers, Sakulora, Lounaruto, lilYe, et Grimm pour leurs commentaires, ils me font tellement plaisir ! Merci (encore) à mes nouveaux lecteurs, et à tous ceux qui m'ont mis en suivis et/ou favoris, je le dis pas assez souvent, mais ça me touche beaucoup !

Je vous laisse lire, et j'espère vraiment que vous ne serez pas déçus !



CHAPITRE 19 : RETROUVAILLES



Konoha. Un village bien commun vu de l'extérieur. Mais qui se douterait qu'il renferme autant de secrets, de mystères ancestraux ? Qui pourrait imaginer qu'il n'est pas qu'un simple regroupement de personnes, mais le point de refuge de tout Ninja perdu ? Le lieu d'habitation du récéptacle de Kyuubi, le plus puissant des démons ? Et pourtant, malgré tout cela, une chose reste inchangée, quelque soit l'endroit où on se trouve sur cette terre, quelque soit le caractère de la personne en question : les problèmes de coeur.


Ceux qui nous interressent sont relatifs à deux kunoichi que nous aimons bien. Une est consciente des difficultés qu'à son coeur à faire le tri dans ses sentiments, l'autre ne sait même pas ce qui va lui arriver. Et si elle en a ne serait-ce qu'une petite idée, elle ne sera pas déçue, je vous l'assure !


Dirigeons nous pour cela vers le domicile d'une certaine jeune fille aux cheveux roses, orpheline depuis peu. Elle est si impatiente à l'idée de retrouver ses deux meilleurs amis, mais tellement embêtée de se réjouir, avec son amie aussi triste ! Doux tiraillement dont notre fleur est victime ...

Approchons nous encore un peu, peut être pourrons nous entendre quelques bribes de conversation !


« Temari ? Demanda une voix anxieuse.


Et pendant qu'elles marchaient, le hasard, ou plutôt une auteure un poil ... sadique (?) les fit rencontrer, par le plus grand des hasards (Eh oui, encore lui !), la très attachante Yoshino Nara, mère de Shikamaru, et qui, malheureusement pour elle, adorait Temari.


« Bonjour Sakura, comment vas ... Temari, c'est toi ? Oh, comme je suis contente de te revoir ! Tu as grandis, non ? Mais que tu es maigre ! Je suis sure que je ne mange pas assez ... Mais au fait ... comment se fait-il que tu ne viennes pas à la maison, comme les autres fois ?


Yoshino, terriblement intriguée, rentra chez elle, bien décidée à éclaircir certains points de l'affaire, pendant que les deux jeunes femmes se dirigeaient vers l'onsen le plus proche.


A peine arrivée chez elle, la mère du fénéant commença a hurler.


« Shikamaru Nara ! Qu'as-tu fait à Temari, pour la mettre dans cet état ?! Elle n'a même pas voulu venir boire un thé à la maison, j'exige des explications ! Toute la joie que lui avait procuré le retour de son fils s'était apparemment estompée : la place était à la colère, tout était redevenu normal.


Yoshino ne savait que dire, ni que faire. Déchirée entre la joie que son macho de fils ait (enfin) eu une petite amie, et l'état dans lequel se mettait ladite petite amie, jeune fille qu'elle aimait beaucoup, elle ne savait comment réagir. Puis son instinct féministe et dominateur repris le dessus. D'autant plus que la situation dans laquelle se trouvait Temari lui faisait beaucoup penser à la sienne, quand elle était plus jeune, et qu'elle projetait de sortir avec Shikato ...

La baffe qu'elle administra à leur fils fut phénoménale, et Shikamaru cru sentir sa joue partir, décomposée en petits morceaux sous la force du coup. C'est avec un regard rempli d'incompréhension qu'il regarda sa mère partir le sourire aux lèvres. Elle espérait juste que ça suffirait à lui faire réaliser son erreur ... Ca avait un peu marché avec son père ...


Retrouvons maintenant les deux jeunes filles là où on les avait laissées, à savoir sur le chemin de l'onsen.

Elles étaient arrivées, et Sakura avait décidé qu'Ino et Naruto pouvaient bien attendre une demi heure de plus ! Temari avait besoin d'elle, et elle avait besoin d'un bain.


« Bonjour, deux entrées s'il vous plait.


Les eux amies allèrent se déhabiller dans les vestiaires, puis, uniquement vêtues d'une courte serviette, elles entrèrent dans l'onsen côté femmes, et s'immergèrent en douceur dans l'eau brulante. La vapeur s'échappait en colonnes dans le ciel, et une sensation de plénitude envahit Temari. Tsunade-sama avait raison, ça faisait vraiment du bien.


« Saku ?


Au bout d'une heure passée à se prélasser sous des volutes de fumée, les filles décidèrent, d'un commun accord, de sortir, et de retourner dans ce qu'on appelle le monde extérieur.


« Dis moi, commença Sakura, mal à l'aise. J'ai pas très envie de te laisser seule, ça s'rait pas cool ... Tu-veux-venir-avec-moi ? Demanda-t-elle à toute vitesse, dans le seul but de ne pas blesser l'amour propre et la dignité de son amie, qu'elle savait gargantuesques.


Ainsi pendant une heure. Revoir ses deux meilleurs amis avait fait du bien à Sakura. Et la présence de Hinata avait apaisé Temari, de part la douceur qui émanait d'elle et sa gentillesse.

Les deux jeunes filles déambulairent dans les rues de Konoha, sans avoir rien à faire, parlant, faisant du lèche vitrines ...


C'est alors qu'elles recroisèrent Naruto. Sur cette grande avenue de Konoha, là où ils s'étaient quittés il y a une heure ou deux. Ce dernier les invita à s'entraîner avec lui, vu qu'il était tout seul, et que c'était nettement plus drôle à plusieurs. Sakura et Temari acceptèrent avec joie : elles commençaient à s'ennuyer ferme.


« Où va-t-on, demanda la première.


Les deux blonds se mirent en place. Commença alors une lutte acharnée, où s'enchainèrent les Kake Bunshin No Justu, les Rasengan et les lames de vent des deux adversaires [Nda : Eh oui, Naruto aussi est de type Fuuton !], aidés par quelques kunai et parchemins explosifs. Ils ne s'approchaient l'un de l'autre que pour mieux se séparer, aucun des deux ne voulant céder.

C'est avec un sourire encore plus grand que l'habituel que Naruto mit fin au combat.


« Temari-chan, je suis impressionné ! T'es vachement forte !


Leur combat fut plus violent que le précédent, Naruto voulant sans aucun doute prouver à Sakura sa hausse de niveau pendant ces deux derniers mois. Le blond lança une lame de vent particulièrement aiguisée, contrée par un champ magnétique de chakra provenant de Sakura. Naruto n'était pas le seul à avoir progressé ! Le niveau ne cessa d'augmenter, pendant les quelques dizaines de minutes que durèrent le combat. Soudain, alors que la délicate fleur de cerisier armait son poing chargé de chakra vers Naruto, celui ci se figea, en fixant un point, une chose, se trouvant derrière l'épaule de Sakura. Conséquence : il fut envoyé quelques mètres plus loin, et se retrouva avec un sérieux mal de fesses et une bosse énorme.

Cependant, on voyait à sa tête qu'il semblait plus ennuyé par l'apparition étrange qu'il avait constatée que par sa chute douloureuse.


« Oh oh ... Euuh, Sakura-chan ? Tu m'as bien amoché, je te propose d'arrêter le combat.



Mon blabla inutile :


Voilà, le chapitre est enfin fini ! Je sais que c'est pas cool de m'arrêter là, mais c'était ça, ou attendre encore deux ou trois semaines. :$

Sinon, je sais pas si vous avez remarqué, mais le chapitre précédent finissait par Sasuke, qui disait « Sakura », et là, c'est Sakura qui dit : « Sasuke ». Bref bref, tout le monde s'en fout. XD

J'espère que ce chapitre est un minimum bien, parce que vu le temps que j'ai mis à le poster, même si je suis pas satisfaite, je sens que ma page de com' va être boycottée ... Hum (pas vrai, que mon impression est fausse ? :p)

A part ça, est ce que vous avez lu le tout dernier chapitre de Naruto ? Il est pas trop énorme ? Je savais que Itachi était pas si méchant ! *o* En plus, il m'a redonné l'inspiration. J'ai commençé le chapitre suivant, mais je ne garantis rien pour le temps d'attente avant la prochaine parution, vu que madame l'inspiration semble jouer avec mes nerfs en ce moment.

Oh, et Mimoo, je vais prier pour qu'elle vienne te voir, madame l'inspi, parce que ça me manque de pas lire tes fics ! >.<

Voilà, je vous fais de gros bisoux à tous ! Et merci d'avoir lu ^^


Coms ? :D