Temari

par ranbilan

Coucou les gens !!

Me revoilà avec un nouveau chapitre. Je voulais juste vous prévenir que j'ai changé un truc dans le chapitre 2. En fait, Temari n'est pas présente à la "Ramen party" de Naruto, elle est en mission. Voilaaa !!

J'ai aussi essayé de faire un chapitre plus long, dites moi ce que vous en pensez !!




CHAPITRE 4 : TEMARI


Le lendemain, ou mardi matin, 8h.


Premier jour à Suna. Sakura se rendit comme convenu à l'hôpital. Le bâtiment avait 5 étages, et la façade ressemblait à celle de Konoha. Chaque étage avait une fonction spécifique. Et aujourd'hui, Sakura allait soigner ce fameux shinobi, à l'origine de sa mission.

Elle franchit le seuil de l'hôpital, et fut extrêmement surprise de voir qu'en plus des quelques médecins et infirmières présents, le Kazekage en personne l'attendait.

Elle s'arrêta un instant et le détailla.

L'adolescent sanguinaire qu'était Gaara s'était transformé en un charmant jeune homme. Il avait grandit, c'était clair, et mesurait à présent dans les 1m80. Ses cheveux d'un roux flamboyant avaient poussé, et étaient positionnés de manière à laisser voir le kanji «amour», gravé sur son front depuis si longtemps. Ses yeux d'un bleu profond semblaient moins soucieux qu'avant.

Moralement, il était devenu un homme sage et responsable, bien qu'un peu timide devant les rares femmes qui lui plaisaient. Et si de nombreuses kunoichis se vantaient d'avoir fini leur nuit avec le Kazekage, ce n'était pas vrai pour autant. En effet, à 17 ans, Gaara n'avait jamais touché une femme. Il avait un corps magnifique, ni trop musclé, ni pas assez, et un beau visage.

Soudain, Sakura remarqua un léger changement dans son comportement. Le visage de Gaara trahissait à présent un léger agacement, comme si le regard de la rose l'ennuyait, et le gênait ...


« Euh ... Pardon ! Je ... Je suis désolée, bafouilla-t-elle, honteuse d'être restée aussi longtemps à fixer son supérieur.


Gaara, suivit de Sakura et d'une infirmière, traversa le hall d'entrée. Il monta deux étages, tourna à droite, puis encore à droite. Finalement, il arriva devant une salle de soins intensifs.


« C'est là, dit-il d'une voix calme. Comme tu le sais déjà, il a été empoisonné. Nous lui avons déjà administré tous les antidotes connus, mais ca ne l'a pas guérie. Occupe-toi en bien. D'autant plus que ... Je suis assez proche d'elle, fini le Kazekage d'une voix beaucoup plus douce et humaine. »


Sakura, intriguée, suivit l'infirmière. Elle repéra au passage l'emplacement des onguents, seringues, et tout autre matériel qui pourrait lui servir.

Elle aperçut alors son patient, et poussa un petit cri de surprise lorsqu'elle reconnu une personne qu'elle connaissait bien : Temari, son amie depuis l'examen chuunin, quelques années auparavant.

Sakura reprit alors contenance, et s'approcha de la malade, pour effectuer son travail. Elle la fit se redresser, puis tapota ses dents avec un petit bâton en bois. Enfin, elle écouta les battements de son coeur, qui se révélèrent irréguliers.


« Temari, as-tu été blessée par un kunai, ou n'importe quel autre objet tranchant pendant ta mission, demanda Sakura d'un ton sérieux.


Au fur et à mesure que Sakura expliquait ce qu'elle allait faire, Temari blêmissait.

Sakura demanda une bassine, et endormi Temari. Elle lui fit aussi une anesthésie locale, au niveau de cœur.

Un halo de chakra vert entoura alors les mains de la kunoichi, et elle commença à extraire le poison. Et malgré toutes les précautions prises par la jeune médecin, on pouvait voir le visage endormi de Temari crispé de douleur. Une larme perla au coin de son œil. Sakura enleva alors le poison qu'elle avait repéré et le mis dans la bassine. Elle réitéra l'action une dizaine de fois, avant d'essuyer une goutte de suer qui apparaissait en haut de son front.

Durant tout ce temps, Gaara observait la fleur de cerisier.

Elle n'était pas très grande. Sa taille avoisinait les 1m65. Ses cheveux roses étaient toujours aussi courts. Ca lui donnait un air plus mature. Ses yeux étaient tels des émeraudes, et les sentiments qu'on pouvait y lire était indescriptibles. Sakura, bien qu'absorbée par son travail, semblait soucieuse. Mais pourquoi ? Gaara ne saurait le dire. D'un point de vue corporel, elle s'était affinée. Elle avait des jambes fines et musclées, une poitrine généreuse, et un visage fin. Ses formes étaient harmonieuses. Ses levres roses semblaient très douces. Une mèche de fins cheveux reposait paresseusement dessus. Le Kazekage eu soudain envie de remettre en place les cheveux, et d'embrasser ces lèvres pulpeuses. Cependant, il se ressaisit bien vite, et chassa loin de lui cette idée pour le moins étrange et bien peu raisonnable.

Une bonne heure après, Sakura avait fini. Elle demanda où se trouvaient les herbes médicinales, et commença à élaborer l'antidote. Encore une heure et, après de savants mélanges et quelques explosions, elle avait fini.

La rose retourna voir Temari. Elle dormait. Elle lui injecta l'antidote.


OoOoOoO


Temari ouvrit les yeux. Elle fut surprise de ne pas se trouver dans la chambre. C'est alors qu'elle reconnu l'hôpital. Et, au fond de sa chambre, quelqu'un veillait sur elle. Cependant, elle n'aurait su dire qui. Dans sa tête, c'était le brouillard. Elle n'avait plus aucune notion du temps, ni aucun souvenir des derniers jours. Depuis combien de temps était-elle ici ? Elle ferma ses yeux et les rouvrit. Elle voyait déjà un peu plus clair. Une tache rose se rapprocha d'elle, et commença à lui parler.


« Temari !! Tu t'es enfin réveillée ! Je commençais à m'inquiéter pour toi !


Le visage de Sakura se rembrunit aussitôt. Elle avait oublié qu'elle avait parlé de sa relation avec « lui » à Temari ...


« Non, répondit-elle d'un ton dur?


Mais à peine eut-elle pensé ça que la rose de Suna lâcha un petit « ouh » de douleur, en portant la main à sa tête.


« Tu devrais te reposer, Temari, lui dit la jeune med-nin.


Sakura quitta la chambre le sourire aux lèvres. Le caractère autoritaire de Temari l'avait remise de bonne humeur. Dans le couloir de l'hôpital, elle fut étonnée de croiser un ami à elle, supposé être à Konoha. Il avait un bouquet de fleurs dans la main.


«  ... Galère !! Euuh ... Salut, Sakura, dit cet "ami" en évitant le regard de la fleur.


Sakura se dirigeait vers la sortie quand Shikamaru la rappela.


« Saku ... Sasuke ... Il est désespéré sans toi ...


Sakura partit d'un pas rapide. Elle arriva dans sa chambre, et se mit à penser à sa journée. Alors qu'elle commençait tout juste à l'oublier, deux personnes, dans une même après midi, lui avait parlé de lui ...


Mon blabla !


Voilà, c'est la fin de ce chapitre.

Désolée, mais je n’ai pas pu résister à l'envie d'introduire Shikamaru.

Sinon, je crois que quand ils ont fermé le forum, hier, ils ont supprimé toutes les fics relativement récentes et les commentaires avec, alors, s'il vous plait, je voudrai bien un petit commentaire ou deux !!


A bientôt !!