nos pas dans la neige (Sakura/Sasuke)

par Aligato

One shot 1( à écouter avec : White flag et Life for rent de Dido)

 

 

 

Nos pas dans la neige

 

 

 

            Sakura leva les yeux vers le ciel. Que se passait il en ce moment ? De la neige était en train de chuter sur le sol ? Oui. La neige tombait. Elle était derrière sa fenêtre et regardait la neige tomber. Ses parents étaient en train de parler au salon avec leurs associés et elle, elle était là à regarder la neige qui tombait. Pourquoi ? Pourquoi fallait il qu’elle tombe de manière si belle ? De manière si parfaite ? Les yeux de Sakura se perdirent dans le vide. La perfection, était une horreur. Cela répugnait tellement la jeune fille qu’elle se sentait mal rien qu’à imaginer le mot dans sa tête. Elle ouvrit brusquement les yeux. Des gouttes de sueurs coulèrent le long de sa nuque. Non ! ça ne pouvait pas rester parfait ! C’était horrible ! ça ne devait pas être comme ça ! Si cette neige restait parfaite, elle allait se sentir mal ! Elle se mit à courir dans le hall d’entrée. Elle enfila ses bottes, mit un manteau et enroula une écharpe de laine marron autour de son cou. Son manteau était chaud. Il était grand, lui abritant aussi bien les mains que les genoux. Il était noir et à l’intérieur, une texture très agréable et très chaude était cousue. Les bottes de la jeune fille étaient marrons. Elles coûtaient assez cher mais Sakura ne les mettaient jamais. Pas parce qu’elle n’aimait pas se faire remarquer, mais simplement parce qu’elle les avait lacérées avec un couteau. Elle ne supportait pas la propreté et le parfait de ces chaussures. Propres, qui brillaient. En quelques minutes elles fut dehors. Une expression effrayée se peignit sur son visage et elle se mit à piétiner la neige. Elle faisait des ronds, des tout droits, mais ne s’arrêtait pas. Elle ne s’arrêtait jamais. Il fallait détruire cette perfection et la seule façon de le faire, c’était de marquer la neige avec ses pas. De jolies traces bien nettes qui détruisait la beauté de ce paysage enneigé. Sakura était heureuse et apaisée. Elle souriait à présent de toutes ses dents et leva son visage vers le ciel, la neige tourbillonnant autour d’elle et venant fondre sur son visage. A présent, la perfection n’existait plus et Sakura se sentait bien. Elle ne vit pas son demi-frère Naruto en train de la regarder à la fenêtre, une lueur d’étonnement peinte sur son visage.

 

 

--- ښ ----------------------------------- ښ ---------------------------------- ښ ---------------------- ښ

 

 

 

            Sasuke était assis devant une table en bois et il s’ennuyait profondément. C’était la rentrée me direz vous, tout le monde s’ennuie forcement le jour de la rentrée. Sauf que pour Sasuke, il s’agissait de sa dernière rentrée dans cet établissement et il était impatient d’arriver à la fin de cette dernière année. Cette année de terminale qui serait déterminante pour la suite de ces études. Il devait faire ses preuves devant ses parents pour qu’ils le laisse vivre tranquillement. Il n’attendait plus rien de ces géniteurs. De plus, il n’habitait même pas avec eux et tout allait très bien comme ça. A côté de lui était assis son colocataire numéro un alias Kiba. Sasuke n’avait jamais été le meilleur ami de Kiba et malgré leurs incessantes disputes, ils s’appréciaient. L’un été renfermé sur lui-même et l’autre intériorisait une colère sourde et brûlante. Pour une raison inconnue, Kiba le détestait. Sasuke en était venu tout naturellement à le détester aussi et pourtant, il aurait donné n’importe quoi pour être comme Kiba. Etre social, pouvoir rire avec d’autres. Il ne se le permettait pas. La seule qui avait pu réchauffer son cœur la première avait été Tenten. Tenten vivait avec eux  et elle était adorable. Ce n’était pas une de ces filles qui se laisse marcher sur les pieds et lorsqu’elle voulait quelques chose elle l’avait. En outre, elle était très généreuse et avait un cœur énorme. Elle était amoureuse d’un garçon appelé Neji et ils filaient tout les deux le parfait amour. Sasuke les enviaient parfois de pouvoir vivre aussi légèrement et sans se soucier des problèmes de la vie. Il n’avait pas tout à fait raison mais une douce plénitude se dégageait du couple et tout le lycée était d’accord là-dessus. Ils étaient d’ailleurs connus pour ça. Sasuke se rappela alors qu’il avait accepté un poste de président au conseil des élèves et que sa première réunion avec les autres était à une heure. Il devrait donc se dépêcher de manger. Il soupira, ça ne lui faisait pas tellement plaisir. Il jeta un œil à Kiba et découvrit avec stupeur que le jeune homme regardait amoureusement une jeune fille blonde, en train de courir dans la cours parce qu’elle était en retard. Il se frappa discrètement dans la main droite. C’était sûrement cette dénommée Ino qu’il avait rencontré dans le restaurant de nouilles l’autre fois ! Il haussa les épaules. Après tout, cet imbécile de Kiba était trop crétin pour qu’une fille tombe sous son charme. Il était tellement stupide que Sasuke lui aurait volontiers mit la tête dans les toilettes si le prof n’était pas là à leur cracher son cour. L’interclasse sonna et Sasuke resta tranquillement assis, les mains dans les poches à regarder droit devant lui. Il sentit une présence et leva les yeux vers Karin, une fille de sa classe qui le collait depuis le collège. Il ne trouvait pas cela désagréable et elle était même plutôt gentille et attentionnée avec lui, sauf qu’elle était trop collante et que Sasuke ne supportait pas cela. Il fit cependant de son mieux pour paraître poli.

-         Salut Sasuke, dit elle en souriant. Alors tes vacances.

-         Sympathiques. Et les tiennes ?

-         Très bien merci. Elle regarda sa montre. Oh la la ! Je vais me rasseoir le prof va arriver ! Tu manges avec Suigetsu, Juugo et moi ce midi ?

-         Hn…Pourquoi pas ?

-         D’accord. A tout à l’heure !

Sasuke cessa de sourire. Il avait ce sourire secret qui faisait se tenir les gens à une distance honorable de lui et évitait de lui attirer des ennuis. Ce sourire marchait particulièrement bien sur Karin. Il signifiait « j’accepte ta présence mais ne t’impose pas ». Elle avait parfaitement assimilé ça et c’était tant mieux pour lui. Il entendit un petit rire et tourna son regard glacial vers son voisin Kiba qui riait.

-         Encore ton sourire pourri Sasuke ?

-         Au moins moi je ne me fait pas à moitié violer dans les couloirs, railla Sasuke en souriant.

-         Que…Enfoiré !

-         Pourquoi tu t’énerves espèce de chien mouillé ?

-         Je t’interdis de m’appeler comme ça ?

-         Tu veux qu’on se batte pour que tu perdes encore ?

-         C’est quand tu veux ! Tu verras que je te battrai un jour !

-         Mais oui, mais oui, dit l’Uchiwa en riant. Quand le prof aura arrêté de te coller ?

-         Le prof je le…

-         Vous le quoi Inuzuka ? le coupa le prof qui venait d’arriver.

-         Kakashi sensei…Vous étiez là ? Vous arrivez en retard d’habitude …

-         C’est vrai…Assis !

-         Oui.

Sasuke se mit à rire discrètement pendant que son voisin le foudroyait du regard. Il adorait se payer la tête de Kiba. Le cour se poursuivit et lorsque la cloche eu sonnée, Sasuke rejoignit Karin et sa bande dans le réfectoire. Il s’assit avec eux. Il aimait bien parler avec Juugo. Il trouvait Suigetsu et Karin trop bruyants. Il parla donc avec le jeune homme pendant que les deux autres se disputaient pour la énième fois – parfois il avait l’impression de se voir avec Kiba – et finit par les quitter lorsque un heure sonna. Il prit son sac sur son épaule et se dirigea vers la salle du conseil des élèves. Ce n’était pas une très grande pièce mais elle pouvait accueillir cinq personnes et c’était amplement suffisant. Pour l’instant, Sasuke avait entendu dire qu’ils n’étaient que trois pour le premier jour parce que les deux autres membres n’avaient pas été désignés. Sasuke trouvait ça un peu étrange. Il arriva devant la salle et poussa la porte. Soudain, une vision étrange s’offrit à lui. Une jeune fille était assise, serrant des papiers dans ses mains et les chiffonnant. Elle affichait un regard terrifié. La pièce était dévastée et toutes les affaires étaient au sol. Sasuke resta ébahi. La fille se reprit alors brusquement et alors qu’elle se dirigeait vers une autre porte, il la détailla. Elle était vêtue de l’uniforme, avait de jolis cheveux roses et des yeux verts à faire damner un saint. Ses formes n’étaient ni trop généreuses ni trop gamines. Elle ouvrit la porte et appela un garçon appelé Naruto. Celui-ci se réveilla en sursaut en l’apercevant et Sasuke pensa alors qu’il était tombé sur des malades.

-         Lut’ Président ! s’exclama le garçon. Je m’appelle Naruto Usumaki. Ah ! Je suis le vice président ! Et elle c’est Sakura Haruno ! excuses nous pour le désordre. Sakura va vite se mettre à ranger. Hein Saki?

La fille ne répondit rien et se contenta de se mettre à ranger les objets. Elle se dépêchait et le faisait à la va vite. Le garçon continua à parler en souriant.

-         je voudrais pas que tu penses que je bâcle mon travail parce que c’est pas du tout le cas ! Et au fait, je suis le orange tu piges ? Le orange !

-         Euh…Ok. Si tu veux.

-         Parfait ! Comme ça on s’entend bien. Et toi Sakura tu devrais t’excuser d’avoir recommencé !

-         Elle l’avait déjà fait ? pensa Sasuke en la regardant ramasser les papiers et les boites de craies à présent cassées au sol.

-         Désolée, dit elle.

Sa voix était douce et crémeuse. Sasuke eu envie qu’elle lui murmure de douces phrases en anglais pour le détendre. Il se gifla mentalement. Pas la peine. Il resta subjugué par la jeune fille et lorsque Naruto et elle disparurent après que le blond survolté ai prit Sakura par le bras et l’ai tirée hors de la pièce en s’excusant encore une fois.

 

 

 

--- ښ ----------------------------------- ښ ---------------------------------- ښ ---------------------- ښ

 

 

 

           

            Depuis ce jour là, Sasuke et Naruto étaient devenus amis. Naruto avait percé la couche de glace de Sasuke et ils s’entendaient plutôt bien. C’est après qu’ils aient un peu plus parlé que Sasuke commença à parler à Naruto de Sakura. Il lui avait d’abord demandé si Sakura était sa petite amie, ce à quoi Naruto avait répondu par la négative. Sakura était sa demi-sœur. Il lui raconta aussi l’épisode de la neige et Sasuke resta une nouvelle fois interloqué.

-         Mais pourquoi fait elle ça ?

-         Je l’ignores. Mais tu sais Sasuke, il faut savoir que notre famille à Sakura et à moi a été secouée par des querelles de succession. Je ne sais pas si vous avez ça dans ta famille – eh oui Uchiwa c’est connu – mais chez moi c’était une vrai guerre ouverte entre la mère de Sakura et la mienne.

Et Naruto se mit à raconter. Il raconta à Sasuke que son père était très riche et que sa mère était son épouse illégitime tandis que celle de Sakura, son épouse légitime. Naruto vivait avec sa mère dans une maison de l’autre côté de la ville et Sakura vivait avec ses parents. Lorsqu’il avait fallu décider qui serait l’héritier, Naruto avait été choisi parce qu’il était un garçon. Ce droit était revendiqué par sa mère. L’autre mère répondit violemment à cette demande en disant que sa fille était l’enfant légitime. S’en suivit alors une course aux bonnes notes et aux tenues exemplaires. Naruto avait suivit au début et puis un jour il en avait eu assez et était devenu violent. Sa mère avait alors compris que ce combat était inutile. Ça n’avait pas été la même chose pour Sakura. Sa mère avait fait pression sur elle depuis qu’elle était petite pour qu’elle soit parfaite partout. Finalement, la mère de la jeune fille avait donné naissance à un petit garçon et l’affaire avait été réglée. Et puis, des rumeurs avaient circulées comme quoi Sakura aurait tenté de tuer son frère. Elle avait déménagé et habitait à présent dans un appartement, toute seule. Sasuke écoutait. Il avait les yeux écarquillés. Il ne pensait pas que parce qu’elle était une fille, Sakura ai a subir autant de pression.

 

Lorsque les deux garçons sortirent du réfectoire, ils se rendirent à la salle de réunion. Ils se mirent à parler des deux nouveaux. Ils s’agissait de Ino, la petite amie de Kiba, qui était absolument détestable vis-à-vis des autres filles et qui s’en moquait. Cette fille était très sympa et très rigolote. Sasuke l’aimait bien. L’autre garçon était un petit teigneux appelé Gaara. Apparemment il craquait pour Karin et était jaloux de Sasuke. Sasuke n’avait pas compris ce qu’il trouvait à Karin. Il se rappelait la réunion.

 

Flash back

 

 

-         Bon ! s’exclame Naruto. Moi je suis le orange ! Et toi Sasu ! Tu es qui ?

-         Sasu … ?

-         C’est le nouveau surnom du président ! scanda joyeusement Ino.

-         Arrêtez de faire les imbéciles, railla Gaara. On doit travailler là !

-         Quel couleur alors Sasu ?

-         Euh…Le noir pourquoi pas ?

-         Mystérieux et classe. Pas étonnant !

-         Euh…Yamanaka-san, peux tu me…

-         QUOIIII ??? s’insurgea t-elle. Sasu tu dois m’appeler Inoooooooooo !!!! s’écria t-elle en faisant des larmes de crocodiles.

-         Euh…D’accord Ino…Passe moi les documents et dis moi la couleur que tu veux être.

-         Tiens. Et moi je suis le rose évidemment !

-         Et toi Haruno-san ?

-         Moi ? Elle venait de parler pour la première fois depuis le début de la réunion. Elle semblait étonnée qu’il lui ai adressé la parole et ses yeux s’écarquillèrent légèrement.

-         Saku !!! intervint Ino en hurlant de nouveau. Sasuke doit toi aussi t’appeler Sakura !!! Demande pardon !!! Allez ! Pleure comme moi !!!

Sakura s’était agenouillée poussée par Ino pendant que Sasuke tentait de la résonner lui disant que ce n’était pas grave du tout. Naruto hurla alors un bon coup et déclara avec humour :

-         Qui a décidé de faire ce truc complètement débile d’abord !!!

-         C’est toi crétin ! cria Gaara.

Et la réunion du conseil des élèves avait continué ainsi. Sasuke avait vraiment bien ri cette fois là.

 

 

Fin flash

 

 

Il sourit en y repensant mais son sourire disparut en voyant un dossier exploser la vitre de la salle de l’association des élèves et aller s’écraser contre le mur. Il tourna la tête vers Naruto qui affichait un énorme sourire.

-         ça y est !!! Les ennemis que nous attendions se pointent enfin !!! Ah Ah Ah ! Les ennemis de la république sont là !!! Nous allons les combattre !!!

-         Naruto, cesse de débloquer, soupira Sasuke en ramassant le dossier et en ouvrant la porte.

Il découvrirent Sakura, au milieu de ce qu’il restait de la salle. Elle avait de nouveau tout dévasté et l’expression de terreur qui était affichée sur son visage était la même que quand il l’avait vue pour la première fois. Elle était terrifiée.

-         Oh non…Sakura…soupira Naruto en s’approchant d’elle. Tu as recommencé !

-         Qu’est ce qui s’est passé ici ! s’exclamèrent alors Gaara et Ino en débarquant.

-         C’est rien du tout, dit Naruto en prenant Sakura par la main. Excusez moi on va s’éclipser pour la réunion.

-         Ce n’est pas grave, dit doucement Sasuke en la regardant toujours. Ça va aller ?

-         Oui ne t’inquiètes pas Sasuke. Je viendrais ranger après, assura Naruto.

-         D’accord. Nous irons faire la réunion ailleurs.

-         Quoi ? s’exclama Gaara qui intervenait enfin. Mais on ne peut pas la laisser tout casser et puis partir comme ça sans rien ranger !

-         J’ai dit on change de salle, railla Sasuke menaçant et clouant le bec à Gaara.

-         Dis donc Sasu quand tu t’impose c’est génial ! s’exclama Ino en souriant.

Sasuke lui sourit et regarda Naruto et Sakura s’éloigner. Il soupira, espérant que ce n’était pas trop grave non plus et qu’ils pourraient vite revenir.

 

 

 

--- ښ ----------------------------------- ښ ---------------------------------- ښ ---------------------- ښ

 

 

 

            Quelques mois plus tard, les relations entre Sakura et Sasuke avaient uniquement changées dans le fait qu’il lui avait ramené une feuille de son voyage scolaire. Elle était plus jeune que lui. Lorsqu’il lui avait offert la feuille, elle avait affiché une attitude posée mais surprise. Et puis il aimait la taquiner de temps en temps et ça leur avait permit de parler tout les deux. Un tout petit peu mais ils avaient échangés des mots.

 

Ce soir là, Naruto avait absolument tenu à ce qu’ils aillent chez elle. Pourquoi ? parce que Naruto s’inquiétait du fait qu’elle ne soit pas venue en cours durant la journée. Ils arrivèrent devant un petit immeuble assez propret puis montèrent deux étages et sonnèrent à une porte. La jeune fille aux cheveux roses vint leur ouvrir et elle rougit jusqu’aux oreilles en voyant Sasuke devant sa porte. Naruto entre en riant et Sasuke le suivit, un doux sourire aux lèvres. Ils furent dans sa petite chambre en peu de temps et « bordel innommable » était un terme trop gentil pour définir l’état de la chambre de la jeune fille. Les deux garçons s’employèrent alors à tout ranger. Naruto eu la brillante idée de coller un soutien gorge de la jeune fille dans la main de Sasuke et cela lui valut des coups des deux jeunes gens. Il battit en retraite et décida d’aller ranger les poubelles pour soigner son cœur meurtri. Pendant ce temps, Sasuke et Sakura continuèrent à ranger tranquillement. Pendant qu’ils discutaient, Sasuke lui posa une question.

-         Dis moi Sakura, tu n’aimes pas la perfection n’est-ce pas ?

-         Non…répondit elle en écarquillant les yeux. Je la déteste…Elle me fait peur…

Sasuke se stoppa dans ce qu’il faisait et se tourna vers elle. Elle affichait une expression très effrayée. Il s’approcha et s’assit à côté d’elle.

-         Moi je…J’ai toujours fait de mon mieux et ma…ma mère elle ne m’a jamais dit que c’était bien…Elle…Elle m’a traité comme si j’étais rien du tout…

-         Je comprend…

 

 

Flash back

 

 

-         Vous comprenez ! Sakura est une fille intelligente mais elle est tellement vide au fond !

-         Vous avez raison, dit la femme en partant.

-         Pourquoi tu as dit ça ? s’écria Sakura.

-         Comment ?

-         Pourquoi tu as dit ça ! J’ai toujours tout fait pour que tu soit contente de moi ! J’ai travaillé dur !

-         Et alors ? Tu n’es pas parfaite à ce que je saches ?

-         Non, pensa Sakura, je ne suis le suis pas.

Sakura rentra chez elle et lorsqu’elle vit cette maison si bien rangée, elle se mit à tout casser.

 

 

Fin flash

 

 

Sakura se mit à pleurer en silence. De petites larmes coulaient lentement sur ses joues et Sasuke la regardait avec de la compassion dans les yeux.

-         Moi j’ai peur de tout cette perfection. Ça me fait peur…Les craies, la neige…Tout.

-         Mais tu sais Sakura, tu as été très courageuse, murmura Sasuke à son oreille en approchant son visage du sien. Moi je suis très fier de te connaître tu sais ?

-        

Elle le regarda un peu étonnée et les larmes coulaient toutes seules sur ses joues. Leurs visages se rapprochèrent. Sasuke passa doucement sa main sur sa joue en souriant et approchant ses lèvres de celles de la jeune fille. A ce moment là, une sonnerie de portable retentit et il s’arrêta, lâchant la jeune fille. Naruto apparut complètement dépité en secouant la tête.

-         Oh non !!! Dire que vous alliez vous embrasser !!! Je suis dégoûté !!!

Il tourna la tête et il ne vit donc pas les deux jeunes gens s’embrasser. C’était doux et Sakura le ressentait au plus profond d’elle-même. C’était bon et agréable et lorsqu’ils se séparèrent, elle sourit tendrement à Sasuke. Celui-ci se pencha à son oreille et murmura :

-         J’ai hâte qu’on aille piétiner la neige ensemble.

Puis il se leva et alla frapper Naruto en riant.

 

 

 

--- ښ ----------------------------------- ښ ---------------------------------- ښ ---------------------- ښ

 

 

 

            Tout les membres étaient réunis dans la salle de l’association des élèves. Le président Sasuke au centre, à sa droite Sakura, à sa gauche Naruto. Ino était assise en face d’eux. Gaara s’approcha avec une nouvelle boite de craie qu’il posa juste entre Sakura et Sasuke. Celle-ci se raidit et la boite de craie lui donna des envie de vomir. Elle ne bougea pas et vit la main de Sasuke prendre une craie et la casser en deux. Elle se détendit alors subitement et le regarda en rougissant légèrement. Celui-ci lui sourit puis reprit son explication. Elle se demanda depuis quand elle le trouvait si gentil et si beau et puis elle se mit à penser :

-         j’ai hâte qu’on aille piétiner la neige ensemble…J’espères que tu n’oublieras pas…

 

 

 

 

End

 

 

 

 

--- ښ ----------------------------------- ښ ---------------------------------- ښ ---------------------- ښ

 

 

Voilà ! Voilà ! J’ai décidé de me mettre aux one shot ! Je n’arrives pas à finir les histoires que je commence donc les nouvelles seront plus facile. Je me suis inspiré de fruit basket et de l’histoire de Machi et yuki pour ce one shot là. Il est assez romantique je vous l’accorde mais les sentiments changent selon le one shot prochain ne sera pas forcement romantique par exemple). Je remercie ceux qui viennent lire ! =)

 

A la prochaine fois !!!