Rasengan s'occupe de tout.

par aoi-dono

Chapitre 47 : Rasengan s'occupe de tout.





Trois jours plus tard


POV Hinata


Il m'en veut vraiment, il n'est pas repasser me voir depuis notre dispute. Je me sens seule, il me manque. J'ai des fois l'impression que Ren'aï le sens parce qu'elle fait des gazouillis quand elle est éveillée et me tiens fermement de sa petite main comme pour me rappeler qu'elle est là. Je vais aller faire une promenade avec elle, sa me détendra et peut être que je le verrais. Je pourrais m'excuser comme ça.

Il fait pas très beau, je vais m'assoir dans l'escalier au lieu d'aller dehors. Je pourrais regarder l'extérieur.

Comme ça je pourrait lui parler.


J'ai attendue tout l'après-midi mais il est pas venu. Il doit me détester pour ne même pas venir la chercher. Je ne veux pas moi. Qu'est ce que je peux faire si je peux pas le voir ? Sa y est, je pleure.


POV Naruto


Si elle croit que je vais aller la réconforter juste parce qu'elle pleure, elle se trompe. Je me ferais pas avoir. C'est elle qui l'a voulut. Je n'ai pas l'intention de me réconcilié avec mes parents. Ils n'ont aucun droit de me critiquer après ce qu'ils lui ont fait. Et elle n'a pas à connaître cette histoire.

Il s'en va. Je vois Hinata s'essuyer les yeux et se lever. Elle doit rejoindre la salle commune. Je vais la suivre au cas où.



Le lendemain


POV Sakura


Non mais se passe quoi là ? Naruto se barre alors qu'Hinata essaye de lui parler.

Mais il l'ignore et va s'assoir au milieu de fille. Mais il la cherche ou quoi ? Elle se met a pleurer. Tu m'étonne en même temps.

Je fais un pas mais elle m'attrape le bras.

Tout le monde me regarde mais je m'en fout. Je ne supporte pas les infidélités. Il y a assez de Sasuke pour ça.

« BAM »

Je tourne la tête et je vois que Naruto vient de péter une table en deux. Il a l'air en colère.

Ni une ni deux, Naruto a déjà envoyer une boule de magie sur le crétin.

Merde ! J'ai l'impression d'être de retour deux ans auparavant. Ils sont en train de concentrer leurs magie dans leurs mains. Je la sens mal. Si on les arrêtes pas, il va y avoir des morts.

Tous se stoppe et tout le monde se tourne vers lui même Hinata et Naruto. Je fais pareil. Mais qu'est ce qu'il fait à genoux devant moi...?

Je suis touchée mais c'est gênant. En plus c'est pas vraiment le bon moment pour faire ça.

Elle a arrêter son attaque.

Elle sort de la pièce sans un regard vers son mari.

Lui aussi s'en va. J'espère que leur dispute va pas trop durer sinon on peut dire adieu a notre école.



POV Naruto


Là, je serais tranquille. Je convoque Rasengan. Ca fais un moment que j'ai pas fais appelle à lui mais comme on n'a plus besoin d'eux en cour, je n'en voyais pas l'utilité.

Il pars mécontent mais je m'en fiche.



POV Rasengan


Enfin je la retrouve. Mais qu'est ce qu'elle a été si loin de l'école ? Je connais cette endroit, c'est là ou ils ont copulé la première fois. Elle pleure. C'est ma vaine. Peu importe ce qu'il a dit je vais pas rester la a l'observé. J'en ai marre d'être de mauvais poil. J'aime la tranquillité, moi. Je vais arranger les choses cette fois pour qu'il est l'esprit un peu plus apaisé.

Elle me raconte tout. Je comprend mieux son état. Franchement se ne sont que deux abruti. Je sais pas comment Gama fait pour supporter de les écouter. C'est trop mielleux.

Réfléchissons. Je dois trouvé un truc.



Trois heures plus tard.


POV Hinata


Faites que le plan fonctionne. Début du plan, allez voir Sasuke. Il est avec Sakura, s'est pas grave.

Zen. Faut que je reste zen.

Je tourne les talons et m'installe a une table pour attendre le cour. Première phase terminé. Il n'y plus qu'a attendre. Quand je pense que s'est l'idée de Rasengan, sa me fait bizarre. C'est comme ci Naruto se piégeait lui même.



Le soir.


POV Naruto


Ma petite Ren'aï est adorable. Elle attrape mon doigt en fermant ses jolie yeux tout blanc comme ceux...

Je suis tout seul avec cette mignonne petite fille. Elle ressemble tellement a sa maman. Je vais devoir la surveiller plus tard, tout les garçons vont être sous son charme comme je le suis d'Hinata.

Je me retourne et la voit descendre de la fenêtre suivit de Rasengan.

Je tente de l'ouvrir mais je me fais repousser.

Je comprends, ils envoient de la magie a travers tout les murs de la pièce et la porte.

Je claque des doigts et il disparaît. Ma brune en fait de même. Je l'embrasse en lui retirant sa veste pour ensuite l'attirer vers le lit. Je récupère enfin ma femme. On s'allonge et je pose des baisers dans son cou et descend a sa poitrine tandis que ma main passe sous sa jupe. Elle tremble un peu.

Je plonge mon regard dans le sien. Elle est effrayé.

Elle me fais un petit sourire avant de se blottir contre moi. Je ne suis bien que dans ses bras.



Huit mois et demi plus tard


POV normal


Les mois ont passés rapidement pendant que la petite Ren'aï a mener la vie dur a ses parents ainsi qu'à leur entourage. Mais la fillette se portait comme un charme. Mais après ses deux mois de vacance, elle avait un peu peur des amis de ses parents alors elle se cramponnait à sa jolie maman. Toute la bande ainsi que Karin, Suigetsu et Jûgo qui avaient intégrer le groupe après que la rousse se soit expliquer avec Sakura, étaient dans le compartiment à discuter joyeusement de leur retour à MG. Le train siffla le départ.


En dehors du train, une personne recouverte de la tête au pied par une cape noir se glissa par une des portes et s'avança silencieusement dans le couloir. Elle s'arrêta devant un des compartiment ou l'on entendait de nombreux rires. L'individu ouvrit la porte violemment.

La capuche de l'inconnu tomba dévoilant une longue chevelure blonde.