Le Vice-Capitaine de la treizième.

par Kagaho-kun









Trois ans, voilà un peut plus de trois ans maintenant que Naruto été mort. Trois ans ou il avait vu sa vie réduite a une monotonie et humiliation continue, mais à aucun moment il ne lui venu a l'esprit de se pleindre ou de changer les choses. Car il le mérité. Il y a trois ans, lui Sasuke Uchiha n'avait pas seulement ruiné sa vie, mais aussi celle de son seul et unique ami, Naruto Uzumaki Namikaze.





Il y a quelque année de celà, il avait essayer de fuir Konoha pour "suivre sa propre voie" comme il le disait a l'époque, Orochimaru le sannin des serpents lui avait proposer plus de pouvoir pour tué son frère et venger son clan, et il avait accepté. Naruto bien sur, avait essayer de l'arreter, et avait réussie mais a un prix beaucoup trop élever. Sa vie.

Lorsque Naruto lui avait fait face dans le vallé de la fin, lui avait voulut le tué pour obtenir les même yeux que son frère, Le Mangekyô Sharingan, qui ne peut s'obtenir quand tuent l'être qui nous est le plus cher. Lors de leur dernière technique, la confrontation du Rasengan de Naruto et de son Chidori l'avait éjecter contre l'une des statue de la vallé pour ensuite tombé dans l'inconsience, mais Naruto lui avait perdue la vie, mais sur le moment bien sur il n'en savait rien.





A son réveille, il avait constater qu'il était à l'hopital, attaché et sous la surveillance d'ANBU. Pendants les trois jours suivant, il n'avait reçu que pour seul visite des ninja médecin qui au vu de leur regard avait envie de tous sauf de soccupé de lui, un traitre. Finalement Kakashi-sensei était venue le voir et la déception qu'il avait vu dans les yeux du Jonin à se moment la lui avait fait mal. Il avait vraiment merder.

Le jonin le mis alors au courent de la situation et du sort qu'il l'attendait. Il lui apprit donc qu'il avait tué Naruto, mais que étant donné qu'il était la dernière personne potentiellement capable de transmettre le sharingan, il ne serait pas condamné à mort, en revanche dans un premier temps il ne pourrait plus jamais sortir du village sans la surveillence de Jonin d'élite et d'ANBU. Dans un second temps, il resterait au grade de Genin et ne ferait que des mission de Rang D voir peut-être Rang C tout sa vie. Et enfin, il verrait plus de 50% de son chakra scellé par Jiraya lui-même, et ceux jusqua la fin de sa misérable existance.





Kakashi n'avait pas prit plus de cinq minutes pour repartir, les cinq minutes qu'avait duré l'explication pour être exacte. Par la suite Sasuke avait largement eu le temps pour faire le point, étant seul et attaché sur un lit, il n'ait eu que sa a faire. Il regrettait se qu'il c'était passer, il avait été jaloux des progrets de Naruto et avait choisie la solution de facilité. Aprés coup, succombé a la proposition d'Orochimaru fût la pire décision de sa vie. Il avait ruiné son avenir, l'avenir de Naruto, sali le nom de son clan a jamais et gaché a jamais tout ces chance de se vanger d'Itachi.



Il ne vallait pas mieux que son ancètre, Madara Uchiha, il n'avait pas le droit de chercher la vangeance sur Itachi, car il n'avait pas hésité a faire la même chose pour plus de pouvoir. Le pire ou le mieux selon les point de vu, la mort de Naruto ne lui avait même pas permie de réveiller le Mangekyô Sharingan, Une fois son chakra bridé, il pu sortir de l'hopital, et son cauchemar n'avait fait que continuer.

Si aprés le massacre de son clan les gens l'appeler Uchiha-sama et lui lécher les bottes, aujourd'hui on ne lui épargner pas un regard et les seul fois ou on s'adresser a lui c'était pour l'appeler le traitre. Enfants, Naruto avait été ingnorer et moquet par tous, il fallait être aveugle pour ne pas l'avoir constater, puit effort aprés effort, il avait fini par être accepter par la population du village et respecter par ses shinobi. Sa victoire sur Neji au examin Chunin l'avait fait remarquer et ses exploit face à Gaara et Shukaku lors de l'invasion avait fini de faire gagner leur respect envers Naruto.



Lors de l'enterrement de son amie, Tsunade Senju, la Godaime Hokage avait fait l'annonce officiel que Naruto Uzumaki Namikaze était le fils caché du Yondaime Hokage, Minato Namikaze et de sa femme, Kushina Uzumaki. Sa tombe, bien que vide, avait été placé entre celle de ses deux parents. La rumeur voulait qu'on ne se rende compte de la valeur d'une chose qu'une foit qu'on la perdu, et Sasuke avait le constat amers de la véracité de ces mots. Naruto lui manquer.





Aujourd'hui on pouvait voir une haute silhouette aux cheveux noirs hérissés traverser le cimetière et s'arrêter devant trois tombes placées l'une à côté de l'autre. Il portait une chemise sans manches noir foncé avec un pantalon bleu foncé et une long paire de gant noir aux avant-bras avec un serre-tête de Konoha gris foncé sur le cou.

Il s'agissait de Sasuke Uchiha. Il venait juste de terminer la visite des tombes de son père et de sa mère. Il se tenait maintenant devant trois pierres tombales. Il a alors serré ses mains et s'est incliné, honorant ainsi les trois défunts. Les trois pierres tombales étaient décorées de lis jaunes pâles et de roses rouge foncé, sur lesquelles étaient gravés le nom du quatrième Hokage, Minato Namikaze, et son épouse, Kushina Uzumaki, ainsi que de leur fils Naruto Uzumaki Namikaze, sur les tombes il y avait aussi quelques autres objets destinés à honorer leurs souvenirs.

« Quatrième Hokage ... Kushina Uzumaki ...Naruto...» murmura Sasuke, les yeux fermés alors qu'il se redressait. « Je suis vraiment désolé ! Pourquoi ne t'ai-je pas écouté plus tôt Naruto ...?»





Après la bataille de la Vallée de la Fin, et l'enterrement de Naruto, il avait été considéré comme un paria, car le reste des Konoha shinobis l'éviter comme la peste, pour ses anciens camarade de promotion, c'était une autre histoire; Sakura était convaicu que Naruto était toujours vivant, et avait, par il ne savait qeul moyen convaicu les autres de se fait « On a jamais retrouvé son corp, ni aucune trace de sang.......!» ces sa qu'elle répondait a chaque foit qu'on lui faisait remarquer que Naruto n'aurait jamais abandonné le village dans le quel il avait eu temps de mal a se faire accepté.



Depuis elle prenait tout les mission possible a l'extérieur du village pour retrouvé leur cooéquipier disparue.



Lui de son coté souhaitait toujours rechercher Orochimaru, mais pour se vanger de l'avoir manipuler. De tout façon, sa revanche sur Itachi était partie a jamais avec la mort de se dernier il y a un peut plus d'un an. Son frère souffrait de tout évidance d'une maladie grave qui le condamné, mais Itachi n'était pas partie sans un dernier coup d'éclat.

Son frère avait affronté et tué un des doyens de Konoha, Danzo Shimura mettant ainsi a jour le vaste réseaux de shinobi "Ne" du vieux faucon de geurre. Selon les informations qu'il avait obtenu, le Shimura avait il y a de celà quelque année, aidé Orochimaru pour l'invation de Suna/Oto en lui facilitant l'infiltration, le marché été simple, le serpent tue le Sandaime et ainsi Danzo peut prendre sa place en temps que Godaime Hokage.





Mais sa ne s'arreter pas la, car la seul raison pour laquel il savait tout sa était uniquement parce que Jiraya, avec l'autorisation de Tsunade, qui ne voulait même plus le voir sa tête, l'avait mis au courent de la mort de son frère, ainsi qu'aux raisons du massacre des Uchiha. Le clan Uchiha voulait faire un coup d'état, soit Danzo envoyer son organisation clandestine "la racine" massacre tous le clan, lui inclut, en faisant porté le chapeau a un village tier de moindre importance, soit c'est Itachi qui s'en charger personnelement et lui, Sasuke Uchiha, serait épargner et protégé par le village, tous sa bien sur dans le dos du Sandaime qui lui voulait, semble t-il, évité le coup d'état de manière pacifique. De tout évidance Itachi avait rendu un dernier service au village en coupent cette racine pourrie.

À la suite des ces événements, Sasuke a revue l'image de son frère d'une tout nouvel façon, tout comme il était bien décidé a prouvé que les Uchiha n'était pas le clan pourri remplit de traitre a la Madara Uchiha, même si c'était mal partie. Pour soulager son coeur et ne pas oublier l'infamie des Uchiha, il a visité les tombes de Minato, Kushina et Naruto une fois par an. Le jour où il s'était battu contre Naruto dans la Vallée de la Fin…





***





Voila trois ans qu'il était a la Soul society, et son après vie été mille fois mieux que sa vie. Après ses exploit à l'examin dans le monde des Humains, il y avait eu des répercution qui pouvait être bonne ou mauvaise selon les points de vue.



La première bonne chose fût sa rencontre avec son esprit Zanpakuto et donc, l'acces a son shikai, Zenith Tempest et lui avait travailler très dure durant ces trois ans et les explication sur la raison de son existance fut a la fois très complexe et très intéressante. Zenith Tempest était née de la fusion de deux esprit zanpakuto différente, Kamikaze le Zanpakuto le plus puissant de type vent qui avait la capacité de déclancher un cataclysme et de gelée a une température de -273,15 degrés, soit le zéro absolu. Le deuxième Zanpakuto n'était ni plus ni moin que Ryujin Jakka, le même Zanpakuto que le capitaine-commandant. Tous sa grâce au Roi Spirituel. Bien entendue, la seul autre personnes au courant fut le Sōtaichō qui dès lors, avait fait de lui son apprentie personnel et lui avait fait travailler la maitrise du pouvoir de Zenith Tempest jusqua débloquer son Bankai. C'est Kurama, le renard a neuf queux qui avait été lié a lui, toujours par le Roi Spirituel, qui était l'origine de la présence de Ryujin Jakka en lui.





Kurama, la encore sa avait été tout une histoire. Au début Naruto n'avait aucune idée du lien qu'il eu avec le Bijuu de son vivant, mais le renard semblait étrangement bien disposer a son égard. Se qui avait mener a une bonne chose et une mauvaise. La bonne chose fût que Kurama lui fournissez un Reiatsu presque infinie et absolue, le pouvoir était tel que lorsqu'il faisait appel a lui, il disparaisser au sens des autres. Le capitaine de la Douxième division, Mayuri kurotsuchi, capitaine de la division qui s'occupe du département des recherches technologiques, avait émit l'hypothèse que son pouvoir atteigner un tel niveau qu'il transcender le stade de simple shinigami, se fut a cette occation que tout la soul society aprit l'existance du second être vivant en lui. Et tout le monde s'en foutaient, au contraire on le respecter pour se pouvoir.



Le mauvais coté des chose avec Kurama, fût lorsque le Bijuu lui avait proposer de voir sa vie de son vivant tel que lui l'avait vu, et il avait eu le malheur d'accepter. Sa vie été pire que ses "rêve" le lui avait supposer. Mais sa avait posé une question, car il avait très bien vu que lui et Kurama n'était pas en bon terme. Le Bijuu lui aprit alors que le Roi Spirituel l'avait lié a lui pour toujours comme un "pseudo" esprit Zanpakuto sans plus jamais avoir une chance de pouvoir sortir, en échange il bénéficiait de la protection de son corps contre d'autre individue mal intensionner et de la possibilité de pouvoir vivre dans son monde spirituel qui été vraiment splendide et non plus dans cette égoux morbide. Pour couronné le tout, Kurama devener non plus le partenaire d'un simple Humain, mais d'un Shinigami, un dieu de la mort. Ils étaient comptent, ni l'un ni l'autre ne serait plus jamais seul.





Aujourd'hui Naruto était un Shinigami, et pas nimporte le quel, il était le vice-capitaine de la Treizième division, poste inoccupé depuis la mort de kaien Shiba, son prédécesseur. Son apparence avait murie, il aurait bientôt seize ans, il portait maintenant l'uniforme standart des Shinigami, sauf pour son sabre qui, tout comme Unohana, il utilise maintenant une large ficelle attachée à chaque bouts de son Zanpakutō et le transporte toujours en sur son épaule.

Lors de l'incident d'il y a trois ans, il avait démontré sa maitrise des Kido de niveaux 90, du pouvoir de son Shikai et de sa mentalité digne d'un vice-capitaine en protégent ces camarades au risque de sa vie. Le fait que le Sōtaichō lui-même avait juste aprés décider de lui enseigner personnellement jusqua son Bankai avait grandement contribuer a le préparer pour se poste.



Une des mauvaise chose qui en avait malheureusement découler, selon les autres Shinigami, était la tout nouvel attention de Kenpachi Zaraki, Capitaine de la Onzième Division. La Onzième Division est la Division de combat direct avec la spécialisation dans le combat unique de l'épée, renonçant aux autres arts Shinigami.

La journée avait bien commencer pourtant, il avait rapidement fini ses devoir de fukutaichō et le resté de la journée été tranquille, mais comme d'habitude un jour simple été en opposition complète avec Uzumaki Naruto. Il avait fallut qu'il tombe sur des membres de la Onzième qui harsellé un membre de la Quatrième Division, et comme il l'avait fait avec Hinata, il été intervenu. Et les choses avait une fois de plus dégénérer, les bourins de la Onzième avait mal prit son intervention et le Battel Royal avait commencer, avec son seul Hakuda il avait démolie les intimidateurs, bien sur de plus en plus de leur collegue été venu a la rescouse de leur camarades et avant de sans rendre compte il avait massacré presque tout la division.

Le capitaine fan des combat semblait avoir eu écho de son intercation, lorsqu'il été arrivé sur place avec Yachiru Kusaijishi, la vice-capitaine de la Onzième Division, son Troisième officier Ikkaku Madarame et le Cinquième officier yumichika Ayasegawa, ils avaient vu leur Homme empilé les uns sur les autres et Naruto au premier plan finissent de martyriser le dernier encore debout alors que se dernier s'excusé a qui voulait l'entendre qui ne recommencerait plus.

Sa prestation au combat contre sa division avait convaincu le capitaine qu'il serait un partenaire de combat remarcable. Mais pour Naruto, c'était une bonne chose, non seulement il apprenait en affrontant un autre capitaine, mais en plus de sa, il adoré Yachiru Kusaijishi. Une fois par mois, Naruto et Kenpachi se batter l'un contre l'autre sans Kido, ni Shikai; de la pression spirituel et du sabre pur.



Depuis son arrivé a la Soul Society il s'était fait de nouvaux amis, mais avec sa notoriété croisante de shinigami il en avait aussi retrouver de vieux. Si il pouvait concidéré Kenpachi Zaraki comme un ami, il en été de même avec le capitaine Soi Fon, la commandant en chef du Onmitsukidō et le capitaine de la deuxième division. Il avait rencontré Soi Fon peut après avoir retrouvé Haku Yuki, son première ami du pays des vagues.



Contrairement aux autres personnes qui venaient des Nations élémentaire, Haku avait fait la même chose que lui, tout deux avait laisser partir leur souvenir pour tourné la page. Cepandent le Yuki n'avait pas tout a fait oublier Naruto, aillant une impression de déjà vu et conaissait son nom, lui-même ne se souvenait d'elle que grace au souvenir que lui avait montré Kurama. Tout deux étaient donc très vite redevenue ami, et aujourd'hui posséder tous deux le même poste, l'androgyne étant le vice-capitaine de la deuxième division.



Soi Fon est une personne très fière, ayant l'habitude de dissimuler ses sentiments personnels pour se montrer forte en toute occasion, et c'est l'une des raison pour lesquel Naruto apprésier autant Soi Fon car lui même avait apris a adopté le même comportenment losqu'il travailler, en revenche une fois ses obligation terminer le vieux Naruto un peut idiot qui souriait tout le temps été de retour et il essayer de pouser la capitaine a se détendre et se dévergonder un peut, même si il savait que c'était peine perdu. Le principal passe-temps de Soi Fon est de frapper Omaeda Marechiyo, le Troisième officier de sa division, lorsqu'il pose une question complétement stupide.



Nous pouvons retrouver le jeune vice-capitaine dans les locaux de la Treizième division, il se diriger vers les cartier du troisième officier de sa division, Rukia Kuchiki. Si Yamamoto été pour lui un mentor, la femme elle été sans aucun doute une de ses plus proche ami, mais c'était normale car officiellement Zenith Tempest été un Zanpakuto soeur de Ryujin Jakka et de Sode no Shirayuki, le Zanpakuto de la Kuchiki. Le Sōtaichō avait été plus que claire, personne ne devait savoir que Zenith Tempest été un Zanpakuto né de la fusion de Ryujin Jakka et Kamikaze, ni que c'était le Roi Spirituel qui l'avait ammener a la Soul Society, si sa venait a se savoir il pourrait avoir des ennuie avec le central 46 et les maisons nobles. Pour le capitaine-commandant, que Ukitake, Kyoraku, lui-même et Unohana soit en possession de cette information été déjà trop.





Son ami avait été affecter a la surveillence d'un districte dans le monde des Humains, le secteur Karakura.« Rukia, je peut entré...?» Dit-il alors qu'il arrivé devant la porte « Oui fukutaichō ...!» vint la voix de Rukia qui au vut du ton, était stresser. Avec un soupir il fit coulisser la porte « Rukia, combien de fois t'ai je dit que tu pouvait juste m'appeler Naruto en dehort de nos obligations, je suis peut-être ton suppérieur mais je suis aussi ton ami.»



La shinigami sourie a son ami, Naruto le lui avait dit tellement de fois qu'elle avait arrété de compté. Mais se n'était pas de sa faute, Naruto l'intimidé, malgrés sa personnalité gentille, joviale et un peut maladroite, on ne pouvait nier que la puissance de son vice-capitaine forcé le respect. En sa présence, elle se sentait comme un nouveau née, ironique puisqu'elle avait plus de cinquante ans et lui en aurait bientôt seize.



«- Désolé Naruto ! Je finissai de me préparer a partir.» Hochant de la tête il lui fit un sourir rassurent « Ne t'inquiète pas ! Tu a largement le niveau pour faire face a se qui t'attend. En faite si je n'était pas la, sa serait toi la vice-capitaine de la treizième, tu en a le niveau !»

Le compliment eu au moin le mérite de la faire rougir de gène « Merci Naruto...» Se levant elle sortie de sa chambre et commenca a se diriger vers la sorti des locaux de la treizième pour allez au Senkaimon. Le Senkaimon est la passerelle dimensionnelle officiel qu'utilisent les Shinigami pour entrer et sortir de la Soul Society.



Tout le long du trajet Naruto s'efforca de lui faire la conversation tout en la rassurant. C'est un coté de Naruto qu'elle admiré beaucoup, lorsqu'il remplissait ses fonction de fukutaichō le comportement de Naruto pouvait rivaliser avec l'attitude du capitaine Soi Fon ou du Sōtaichō, mais pour tout autre activité normal, son attitude été l'exacte opposer, sourient tout le temps. Il était professionnel.



Arrivant a destination, ils virent que les équipe charger d'ouvrir le Senkaimon été déjà la et n'attendait plus qu'eux. « Au revoir Naruto, nous nous revérons dans quelque mois.» Avec un sourir il hochat de la tête en la regardent partir, juste avant de franchir le Senkaimon, elle se retourna pour regarder un brève intant loin derrière lui, puit disparaitre. Se retounant il vis le vice-capitaine de la sixième division, Renji Abarai, regarder Rukia partir mais sans oser s'approcher. Il ne savait pas l'histoire entre son troisième officier et le vice-capitaine Abarai, il savait juste qu'il était ami et qu'un jour il ne c'était plus parler.

Bien que lui-même et Renji s'entendent assez bien il n'avait jamais vraiment passer du temps ensemble, il n'était pas les meilleurs ami mais été ami quand même. Soupirent, l'Uzumaki décida de rentrer a sa division, Ukitake-nee été malade et il aller devoir faire sa paperasse en plus de la sienne.





***





Kushina Uzumaki n'aurait jamais penser qu'un enchainement de circonstance puisse merder a se point. Elle avait failli ne pas avoir d'enfants à cause du démon en elle, le sceau se fragilisant pendant la grossesse. Finalement, le Sandaime Hokage avait accepté, et elle avait mis naissance à un magnifique bébé. Elle pensait que son bonheur était complet. Et puis, il y a eu l’attaque de l’homme masqué qui lui arracha le Bijuu pour le lacher sur Konoha, son mari et elle sacrifient leur vie et leur enfant pour scellé le renard à neuf queux en lui, au moin elle c'était consolé en se disent que son fils vivrait.



Mais voila, douze ans, bientot treize aprés sa naissance, son bébé été arrivé a la Soul Society, se qui voulait dire qu'il été mort. Son Naruto été mort a douze ans, autant dire qu'il n'avait pas eu le temps de commencer à vivre sa vie. Elle avait la rage, que c'était-il passer ? Ou été Kakashi et le Sandaime ?

En trois ans depuis son arrivé a la Soul Society, elle n'avait jamais oser aller lui parlé, qu'aurait-elle put lui dire « Bonjour Naruto, je suis ta mère, c'est ton père et moi qui t'avons laisser seul avec le plus fort et violent des Bijuu dans le ventre. Comment sa va ?» Autant dire qu'elle c'était abstenu.



Aujourd'hui, Naruto été un vice-capitaine et aller bientot avoir seize ans. Pendants ses trois ans elle l'avait vu, de loin, devenir un des Shinigami les plus prometteur et un élève personnel du Sōtaichō. Elle c'était efforcer de recuelllir un maximun d'information a son sujet pour pouvoir l'aborder correctement, mais autant dire que tous se qu'elle avait découvert ne l'avait attrister que plus.



Selon les on dit, son fils aurait été trahi et tué par son ami, Sasuke Uchiha. Sasuke Uchiha le fils de sa meilleur ami, Mikoto Uchiha et de son mari Fugaku Uchiha, et bien qu'elle ait la rage contre le gamin, elle n'en voulait pas à Mikoto, cette dernière n'avait fait que s'excuser pour se que leur fils avait fait au sien.

La femme rouse se diriger vers un petit restaurent pour retrouvé les dit Uchiha, une habitude que Mikato et elle avaient prit depuis qu'elles étaient devenu des Shinigami. « Kushina...!» A peine eu tel passer la porte qu'elle vit et entendie son ami l'appeler. Se dirigent vers elle et son mari avec un sourir elle lui répondit « Miko-chan ! Fugaku ! Vous êtes en avance dites moi !?» Le couple hochat de la tête alors que l'Uzumaki au cheuveux rouge s'assit « Alors Kushina...... Sa y est, tu est aller voir Naruto... ?» Demanda Mikoto avec gène mais surtout espoire, espoire qu'elle avait gardé tout la soiré depuis leur conversation de la veille, mais les mouvements négatif de sa tête dégonflat la Uchiha.

Fugaku ne put que soupiré, il est vrai que le clan voulait faire un coup d'état aprés l'attaque du Kyubi, l'attitude du village a leur égard étant devenu insupportable, mais il n'y avait plus de clan aujourd'hui et jamais il n'a élevé Sasuke pour qu'il trahisse ses amis, il se sentait aussi mal que sa femme a se sujet, si son ami et ancien coéquipier Minato avait été encore vivant, rien de tout cela ne serait arrivé, le coup d'état, le sacrifice d'Itachi, le meurtre de Naruto des mains de son cadé, qu'avait-il manqué avec cette enfant.



« Je pense que la meilleur chose a faire en l'état actuel des chose est d'aller le voir, au moin tu sera fixé...» Les deux femme tournère la tête vers lui, si sa femme le regardé avec septicisme, Kushina elle eu un regard résigné « C'est le vice-capitaine de la treizième Fugaku, et moi je ne suis que seizième siège de la dixième division, je suis au bas de l'échèlle dans la hiérarchie Shinigami.» Se qui été le cas de prêt de 90% des anciens ninja de la dimension shinobi.

De se que les membres de la Quatrième division leur avait diagnostiquer, leur problème venait de leur souvenir concervé. Ces trois dernière année ils avaient découvert qu'en concervent leur souvenir, leur esprit et donc leur corp spirituel avait concervé l'habitude de l'utilisation du chakra et c'était là le problème, car chakra et Reiatsu n'avait rien avoir en commun autant dans leur forme que dans leur méthode d'utilisation, il n'avait même plus de système de circulation du chakra.

Pour pouvoir utiliser leur pression spirituel il devrait d'abord laisser partir leur vie passée, et rare son ceux qui on eu le courage de le faire, certain d'entre eux ne voulait oublier leur être cher, d'autre leur gloire passer ou juste leur expérience de combattant.

Mais Naruto lui avait concerver son Bijuu et avait une bonne relation avec lui, par conséquent lui, avait laisser partir son passé et le Bijuu lui avait montré des évènements qu'il avait vu de sa vie.



Elle voulait le tenir dans ses brats, lui dire qu'elle l'aimée, mais elle n'était même plus sûr de pouvoir se considérer comme sa mère. D'une part parce qu'ils lui ont fait, Minato et elle, était impardonnable, et d'une autre part car elle était la mère de Naruto Uzumaki un petit garçon vivant à Konoha, le shinobi et non pas de Naruto, le Shinigami de la Soul Society.

Avec un soupir commun, le trio commanda a mangé en oubliant leur souci. Kushina aller devoir attendre et peut-être qu'une opportunité se présenterait.





-Un mois plus tard-





Se fut aprés avoir signé un énième papier que Naruto le déposa au sommet de la pille d'autre document semblable empillé sur son bureau, mouvement qu'il enchainer automatiquement sans même y prêté une quelconque attention, son esprit étant trop préoccupé pour mêtre du coeur à l'ouvrage. Avec la maladie de Jūshirō Ukitake, il avait prit l'habitude de faire le travail de son capitaine qui n'avait plus rien a faire même lorsqu'il allait bien.



Il y a de celà un peut plus d'un mois, son Troisième officier, Rukia Kuchiki, avait été affecter a la surveillance de Karakura, puit porté disparue peut de temps après. Aprés enquête elle fut finalement retrouvé et ramener a la Soul Society, et sa situation n'était vraiment pas réjouissante, elle avait donné ses pouvoir de Shinigami à un Humain. Un crime grave.

Naruto lui même savait que le pouvoir entre les mains de la mauvaise presonne pouvait être terrible. Les Nations élémentaire en été la preuve, trop de pouvoir a disposition d'un grand nombre de personne pouvait poussé a des guerres et autre monstruosité.



Plus tard dans la journée il avait une réunion avec les autres lieutenants et honnêtement, il sans serait bien passé, il été tirailler entre les ordres du Sōtaichō et son amitier avec Rukia.

Toutfois ses reflexion fure intérompu lorsque sa tête fût violament tiré en arrière et sa bouche fût prise d'assaut par une langue qui semblé décidé a en explorer les moindre recoin « Qui ose...!» Pensa-t-il avec outrage mais un froncement de sourcil s'installa bien vite lorsqu'il aperçu de cheuveux long couleur écarlate, il se détendit lorsque ses yeux se posèrent sur l'imposant décolté de la rouse au gros seins qui "l'attaquer" car il savait qu'il n'y avait qu'une seul personne dans la Soul Society à qui son pouvoir ne faisait pas asser peur pour l'empecher de lui faire se genre de chose. Erza Scralett, sa petit-ami.





Aprés se moment plus qu'agréable, leur baiser passionné s'intérompit, elle vint s'appuiller sur son bureau, il put alors contemplé se qui pourrait être décrit comme une déesse. Erza Scarlett est une jeune femme mince et d'assez grande taille, elle a une silhouette élancée et voluptueuse, aux cheveux longs de couleur écarlate descendant jusqu'au milieu de son dos, ils étaient coiffé en chignon haut tenue par une pic simple en argent suivie d'une queue-de-cheval qui déscend jusqu'en bas de son dos, pour sa frange ils tombent toujours en travers de son visage, lui cachent un œil. Ses yeux sont de couleur marron.

Son uniforme de Shinigami se constituer d'un Shihakusho sans manche très court qui va seulement un peu en dessous de sa taille tenue par une large ceinture autour de sa taille attaché dans son dos en un noeud papillon dont les bouts de la ceinture pendent pour arrivé au plie de ces jenoux, ces brat était couvert par des manche qui commencer à ces biceps attaché par un simple et fin ruban blanc, elle avait de grand colland sombre couvrant tout ces jambe, arrivent à ces cuisse et de simple tong. Mais tout comme Rangiku Matsumoto, sa poitrine généreuse été suffisament grosse pour que son uniforme de Shinigami serre son décolleté suffisament pour laissait place a beaucoup d'imagination. Elle était sexy.



Si il devait être honnête, il dirait qu'Erza est l'une des plus belle femme qu'il ait put voir. En plus de cela elle faisait partie du cercle réduit des Shinigami qui avait leur Shikai et Bankai. Son Zanpakuto, Benizakura était maintenu gainé horizontalement derrière le bas de son dos par son noeud papillon. L'épée ressemble beaucoup à un katana ordinaire, même si elle présente des caractéristiques différentes. La poignée de la lame est composée d'un long manche avec une base un peu fine, enroulée dans un motif distinctif. Le dos de la poignée est recouvert d'or et à partir de celui-ci s'étend une courte corde bleu foncé ornée de trois perles rouges relativement grandes. Bien que la lame de l’épée ait la forme habituelle, elle apparaît un peu plus épaisse que les katana habituel. L'épée a un protège-main en tsuba, de couleur rouge et or et est façonnée avec des bords en forme de fleur. Un morceau de tissu grisâtre est attaché et attaché autour de la partie supérieure de la lame.

Dans tout l'histoire de la Soul Society, son Shikai était le seul connue pour changé a la fois de forme mais aussi la tenue de son Shinigami. Le nom de son Shikai été L'Armure aux ailes Sabrées. Erza, avec cette armure est vêtue d'une robe blanche, contenant un profond décolleté et ne couvrant pas ses épaules. Elle a également une large ceinture bordeaux à bords dorés, des manchettes assorties ainsi que de longues bottes remontant au-dessus des genoux. Elle se coiffe alors d'un chignon orné de deux plumes blanches qui laissent une grande partie de ses cheveux très ondulés descendre en cascade dans son dos. Elle est armée d'épées volantes qui se rangent dans son dos et donnent l'impression qu'elle possède des ailes. Ces épées noires à bords argentés d'acier acéré, décorées de motifs dorés, peuvent se déplacer afin d'attaquer l'ennemi.

Dans son Shikai Erza utilise la Télékinésie avec ses épées, elle peut effectuer différentes attaques en contrôlant ses épées à distance et à une vitesse extrême, elle est également capable de frapper l'ennemi avec son épée avant même qu'il ne s'en rende compte. Naruto n'avait pour le moment pas eu l'occasion de voir son Bankai, tous se qu'il savait c'est qu'il porté le nom de Nakagami no Yoroi.





«-Tu as l'aire préoccupé mon amour !» dit-elle avec un sourir plein d'amour, elle ne se lasserait jamais de son blond. Elle, Erza Scralett était vraiment amoureuse d'Uzumaki Naruto, la plupart des autres Shinigami respecter son cherie, d'autre le craigné pour son pouvoir ou de son sérieux au travail, mais elle, elle avait su voir le vrai Naruto, le garçon gentie, farceur, honnête et un peut maladroit. Mais surtout un homme prêt à tout pour ses conviction, même a déchiré le monde si il le fallait.



Elle l'avait connue peut de temps aprés son arrivé a la Soul Society, normale en même temps car elle été le troisième officier de la première division et elle l'avait souvent vu lorsqu'il s'entraîner avec le capitaine-commandant, et elle avait été impressionné lorsque le petit garçon de douze ans était devenu ce belle homme puissant, surtout que Naruto entrerait dans son age spirituel vers ses dix-sept ou dix-huit ans, il garderait donc l'apparence d'un beau jeune homme de dix-huit ans pendant les siècles a venir.

Elle connaissait la vie de son homme et pour elle, Naruto avait le droit d'être aimée plus que nimporte qui, amour qu'elle serait plus que ravie de lui fournir.



«-La suitation avec Rukia n'a pas de sens, d'accord elle a fait une bétise, mais quand même, il ne s'agit que d'un seul Humain, pas une légion !» dit-il un peut déprimer, provoquant un regard triste et compatissent de la belle. Pour tenter de lui remonté le moral, elle se déplaca pour venir s'assoir sur les jenoux de son homme, puit passa ses brats autour de son coup.

«-Sa va s'arrenger, elle est une Kuchiki, on va lui tappé sur les doigt et se sera tout. J'en suis sur !» dit-elle elle l'attirant dans un baiser. Il était doux et affectueux mais tout a coup Naruto devint plus audacieux. Erza fut surprise mais autorisa Naruto à la conduire dans se moment privé. Elle avait le sentiment que quelque chose n'allait pas chez lui.

«-Naru-kun qu'est-ce que tu ...»

Erza fut interrompue quand elle fut poussée contre le bureau alors que Naruto appuyait ses lèvres sur les siennes. Les yeux du troisième officier de la première s'écarquillèrent lorsque la langue de Naruto s'insinua dans sa bouche avec force et commença à masser et à lutter contre sa propre langue. Erza gémit dans le baiser et sera plus fort ses bras autour du cou de Naruto. Elle commença à se battre avec sa propre langue et commença à explorer la bouche de Naruto quand elle s'y introduisit de force.

Erza se retira du baiser quand elle dut respirer et gémir plus fort quand Naruto commença à embrasser sa mâchoire. « Qu'est-ce que tu fais ?» demenda t-elle en gloussant.

Naruto ne répondit pas alors que ses lèvres descendaient jusqu'au cou d'Erza. Erza gémit bruyamment quand Naruto commença à lui mordiller et à lécher son cou et frissonna lorsque ses mains tendres massèrent sa taille et son ventre sous le haut de son uniforme....dont la large ceinture semblait avoir mystérieusement disparue. Les gémissements d'Erza ressemblaient à de la musique pour les oreilles de Naruto, et cela alimentait sa convoitise de manière exponentielle.

«-Erza ...» grogna Naruto d'une voix rauque en lui laissant un suçon dans le cou.

La beauté aux cheveux roux gémit alors que ses mains se dirigeaient involontairement vers le torse musclé de Naruto et commençaient à le frotter sensuellement. Naruto n'avait jamais été aussi énergique auparavant, et les reins d'Erza se chauffaient de désir. La Scarlett sentit sa peau réagir comme jamais auparavant au contacte des lèvres douces et des mains douces de Naruto, et elle voulait qu'il embrasse et touche chaque centimètre de son corps.

«-N-Naruto !» gémit fort Erza alors que les mains de l'homme commençaient à caresser le dessous de ses seins.

Les lèvres de Naruto remontèrent et se replongèrent sur ses lèvres. Il gémit doucement lorsque sa langue lécha les lèvres d'Erza et gémit de plaisir lorsque celles-ci s'enroulèrent autour de sa langue et commencèrent à le sucer érotiquement.

Naruto repoussa ses limites et attrapa avec force les gros seins d'Erza sous son uniforme. Les jambes d'Erza ont tremblé avec force, perdu dans tout le plaisir qu'elle ressentait lorsque Naruto attrapa ses seins directement et commença à les masser avec ses doigts. Le blond gémit dans le baiser en sentant les mamelons d'Erza se durcir sous ses mains. Le blond se concentra sur les mamelons durcis et commença à les rouler entre ses doigts, forçant Erza à se cambrer pour l'invité a plus de contact.

Les deux jeunes Shinigami amoureux étaient étourdis par le désir, mais Erza fut soudainement sortie de sa stupeur lorsqu'elle sentit une très forte poussée contre son ventre, elle rompit le baiser avec beaucoup de réticence. Erza regarda dans les yeux de Naruto et vit qu'il avait de la luxure, et ça lui donnait encore plus envie de lui…

«-N-Naruto ...» murmura Erza beaucoup plus enrouée qu'elle ne l'aurait souhaité. « Nous devrions arrêter ça… je ne pense pas que nous soyons prêts pour ça.»

Naruto fixa Erza, essoufflé, les yeux écarquillés et parut choqué. « Je-je suis désolé Erza ...» murmura doucement l'Uzumaki alors qu'il s'éloignait d'elle. « Je ne sais pas ce qui m'a pris!»

Erza poussa Naruto en arrière contre le dossier de son siège et se serra contre lui. « Tout va bien ... c'est parfaitement normal.» murmura tendrement la jeune femme. « Nous nous aimons… il est naturel que nous nous voulions physiquement.»

Le blond fixa les yeux de son amour et appuya son front contre le sien. « Ces derniers jours, j'ai eu ces envies… et je voulais vraiment te toucher et te sentir plus proche que jamais.»

Erza rougit à ses mots mais sourit néanmoins. « Et bien je suppose que tu es un jeune adulte en pleine santé, toutes tes hormones sont en parfait état de marche.» Les adolescents normaux seraient tout le temps excités à cause de leur augmentation d'hormones pendant la puberté, et Naruto était justement dans cette période de la vie.

«-Je suis désolé Erza ...» dit l'homme doucement en la prenant dans ses bras. « Je ferai de mon mieux pour m'arrêter à partir de maintenant.»

Erza se pencha pour pincer légèrement Naruto sur les lèvres. « Je t'aime, Naruto !», dit amoureusement la fille avec un sourire. « Et je te promets que nous serons bientôt prêts pour ce genre de relation, mais cela dit, nous pouvons faire des choses comme ce que nous venons de faire ... si cela vous aide », a conclu Erza avec un petit rougissement sur le visage. « Ça ne va pas jusqu'au bout ... mais c'était quand même incroyable.»

Naruto rougit également et acquiesça. « J'adorerais ça ...» murmura l'Uzumaki avec un sourire alors qu'il embrassait légèrement Erza sur les lèvres.

Erza lui rendit son sourire avec un clin d'œil. « Maintenant, nous devrions sortir d'ici avant que quiconque ne nous attrape, nous ne voudrions pas tu soit en retard pour t'as réunion des vice-capitaine n'est ce pas ?» Le blond soupira un peu à cette pensée et se leva rapidement avec Erza.

«-Est-ce que sa te dirais que nous dinions ensemble se soir ? Un diner en tête a tête ! »« J'adorerais ça ...» dit-il incertain mais l'espoir dans les yeux d'Erza l'avait empécher de dire non, avec l'affaire de Rukia il n'avait pas trop l'esprit pour se genre de chose, et Erza avait ses bizarrerie de temps en temps. Sa petit-ami préparer quelque chose. Il ne savait pas se qui se passer mais dans tout les cas il finirait par le découvrire.

Ils quittèrent ensuite son bureau pour retourné a leur responsabilité respectif.







***





Dans une salle de réunion semblable à celle réservée aux capitaines, Treize lieutenants pouvaient être vus assemblés. À l'avant de la salle se trouvait le lieutenant de la Première Chojiro Sasakibe, un homme d’âge mur, avec des cheveux blancs court plaqués vers l'arrière de son crâne, ses yeux aux pupilles ambrées, et sa moustache noire en guidon. Il porte son uniforme de Shinigami standard avec par-dessus, un Jinbaori, une sorte de version courte de l'Haori, comme celui que portent les capitaines ainsi qu'une sorte de chemise sous son kimono dont le col, est visible autour de son cou, son corps n'est ainsi pas exposé à la vue de tous, comme la plupart des Shinigami. Son badge de vice-capitaine se situe exactement au même endroit que pour la plupart des officiers de même grade, autour du bras droit. L’homme exhalait un air très royal et pouvait parfois devenir snob.



A sa gauche et à sa droite, deux lignes formant un "U" contenant le reste des lieutenants des différentes divisions. Les lieutenants étaient tous en train de converser, venant juste de terminer une réunion.





Naruto s'approcha de Haku. Haku était un jeune homme d'apparence androgyne, Il a de longs cheveux noirs, une peau pâle, de grands yeux marron foncé et une silhouette élancée. Il possédait d'excellentes compétences en kido et en Zanjutsu.

Voyant son ami, le vice-capitaine aux cheveux noirs sourit et lui tendit un verre. « Que t'arrive t-il Naruto tu a l'aire un peut déprimer ! C'est a cause de Rukia ?» Tombant les épaules il répondit « Oui beaucoup, mais pas que, Erza est de plus en plus bizarre ! Elle veux quelque chose mais je ne sais pas quoi ?»

Haku ricanna au déboire de son ami, face au moquerie de l'androgyne, Naruto leva un sourcil « Pourquoi tu rigole ?» Sourient a son ami, il répondit « Mon pauvre Naruto tout le monde sait que Erza est amoureuse de toi, elle veut peut-être passé a plus intime avec toi !» Tombant d'avantage les épaules, il répondit « Non c'est pas possible, je me suis .... disons emporté tout à l'heure, mais elle même dit que c'est encore trop tôt !»

Haussant les épaules, Haku ne tarda pas a répondre «Peut-être qu'elle veut que sa se face a sa manière, avoir le contrôle de chose !» La tentative de Haku pour dédramatiser la situation ne servie qu'a déprimer d'avantage Naruto, comme le démontrat la chute encore plus basse de ces épaules et sa tête.... si c'était possible, il était déjà affalé sur le sol !!!



Tout à coup, des membres de la quatrième division entrèrent dans la salle et crièrent. « Il y avait eu une brèche dans la porte ouest !»

Toutes les têtes des lieutenant se sont relevées à cette annonce à l'exception des division Treize et Douze. Renji Abarai fut le premier à avancer, ses cheveux roux et ses tatouages ​​faciaux lui donnant un air dangereux. « Que voulez-vous dire par "une brèche dans la porte ouest" !?»

La plupart des lieutenants moins aguerris ont commencé à pâlir, les plus âgés, plus expérimentés, ont toutefois réagi en conséquence.

«-Les capitaines ont-ils été informés de ce développement ?» Chojiro s'exprima avec autorité sur son ton.

Les Shinigamis en question semblèrent sombrer dans l'idée de leur avoir posé la question. Au bout d'un moment, l'un d'eux acquiesça avec hésitation. « Mon collègue et moi avons été informés par un groupe de Shinigami qui avait été témoin de l'événement. Les capitaines étaient plus proches donc je suppose qu'ils le savent déjà.»

Laissant un soupir de soulagement, Chojiro dit. « Si les capitaines le savent, il vaudrait mieux que nous mettions fin à cette réunion et que nous réunissions de nouveau avec nos capitaines respectifs pour recevoir d'autres ordres.» Personne n'a mis en doute la sagesse de ses paroles, après tout, c'était le bon chemin à suivre.

Sur ces mots, les lieutenants quittèrent lentement la salle et passèrent devant les Shinigami sans nom. La seule exception à cette règle est le lieutenant Isane de la Quatrième division qui les a fait suivre.





***





Dans le couloir, le plus jeune lieutenant de l'histoire du Gotei 13, Naruto Uzumaki, se promenait avec trois personnes qui était elles aussi des vice-capitaine. Ils étaient les lieutenants de la cinquième, Momo Hinamori, de la deuxième division, Haku Yuki, et de la troisième, Izuru Kira.



Momo était une petite fille avec des cheveux noirs qui étaient attachés dans un chignon, elle avait les yeux bruns et un très joli visage qui avait séduit de nombreux admirateurs. Elle possédait d'excellentes compétences en kido et un Zanjutsu décent.



Izuru était un gars d'aspect moyen qui possédait des yeux bleus et avait ses longs cheveux blonds coiffés en trois points, dont deux derrière la tête. Comme Momo, il était un excellent utilisateur de kido, ses compétences en matière de Zanjutsu été elle aussi décente.



Tous les trois possédaient comme Naruto la tenue standard des shinigami et avaient leur badge de lieutenant sur leurs bras gauche, Contrairement a Naruto qui portent son Zanpakutō avec une large ficelle attachée à chaque bouts de son Zanpakutō et le transporte toujours sur son épaule, ses trois compère porté leur Zanpakutō à la ceinture, de la même manière que la plupart des autres Shinigami.





En regardant ses collègues lieutenants, Naruto laissa échapper un soupir. « Il y a des moments difficiles qui approchent pour nous. Il vaudrait mieux que nous soyons vigilent vis à vis de ceux qui nous entourent, mais que nous n'oublions pas qui sont nos alliés.»

Kira et Haku sourit a leur jeune ami lieutenant et acquiesçairent. Cependant, Momo avait une réaction différente. « Oh, ne sois pas si déconcertant Naruto, tu commences à ressembler à Shiro.»

Le sautillement de son sourcil gauche était le seul signe qu'il était agacé. « Oui et bien, je ferai mieux de retourner voir le capitaine Ukitake pour recevoir mes ordres.» Sur ces mots, le lieutenant de la Treizième partit en Shunpo.

Les trois vice-capitaines restant se regardèrent avant de suivre leurs amis et partirent avec un Shunpo.







-Caserne de la 13e division, Seireitei, Plus d'une semaine plus tard ...-







Naruto s'était réveillé avant le jour, comme il l'avait fait depuis le jour du retour de Rukia; il avait trop à l'esprit pour qu'il puisse dormir. Cela faisait déjà une semaine difficile depuis l'arrestation de Rukia alors que Naruto était assis sur le toit de cette caserne pour regarder le lever du soleil.





L’exécution de son ami a été officiellement annoncé, il avait eu une dispute avec Byakuya qui avait failli aller jusqu'aux coups, même s’ils n’avaient jamais vraiment eu l'intantion d'aller jusque là. Byakuya avait jugé déplaisant le manque de formalité de Naruto et son manque de respect encore plus grand envers sa figures d'autorité, tandis que Naruto le méprisait activement pour le traitement réservé à ses subordonnés et, en particulier, pour avoir placé la loi au-dessus de sa propre famille. Ce gouffre n'avait fait que s'aggraver depuis l'arrestation de Rukia, il n'y avait que trois voir quatre presonnes qui étaient les seuls à pouvoir empêcher les deux shinigamis de s'entre-tuer, sa petit-ami Erza, et les capitaines Ukitake et Kyoraku.

La dernière chose qui a occupé l'esprit de Naruto a été l'arrivée de cinq intrus dans le secteur Rukongai de la Soul Society, l'un d'entre eux étant celui pour lequel Rukia avait perdu ses pouvoirs, et leur tentative d'entrer dans le Seireitei. Il avait surtout des sentiments mitigés sur ce qu'il fallait penser de ce type, un homme nommé Ichigo Kurosaki. D'un côté, cet Ichigo était responsable de la situation difficile de Rukia. D'un autre côté, cependant, il était maintenant venu la Soul Society et essayait plus que probablement de sauver Rukia. Naruto supposa donc qu'il se souciait vraiment de ses amis.





Alors que Naruto réfléchissait à son prochain plan d'action, il sentit quelque chose approcher. Il aperçu une petite lumière apparaissait dans le ciel au-dessus du Seireitei sous le soleil qui commencé à augmenter.

Cette lumière semblait se rapprocher de plus en plus de l'enceinte du Seireitei jusqu'à ce que, sous le choc des shinigamis, elle se heurte à la membrane du bouclier d'âme qui entourait le Seireitei. La petite lumière fut retenue par la membrane pendant quelques instants jusqu'à ce que, sous le choc de Naruto, est du reste des shinigami, la lumière franchit la barrière et se sépara au bout d'une minute environ en quatre stries descendant vers la ville ci-dessous. Tout le monde dans le Seireitei savait déjà ce que cela voulait dire avant même que la barrière ne soit franchie.

Naruto se dirigeait alors vers les lumières les plus proches qu'il supposée, non savait être des intrus.

«-On dirait qu'ils sont enfin arrivés; je me demande quel genre de personne vous êtes vraiment, Ichigo Kurosaki.» Pensa Naruto en disparaissant dans un Shunpo.







***





Debout sur un toit, Naruto pouvait sentir les combats qui faisaient rage autour de lui. Il pouvait sentir le troisième siège de la onzième division, Ikkaku Madarame, se battre contre un adversaire qui, à en juger par sa pression spirituelle, poussait vraiment la bataille à la folie. Jetant un coup d'œil dans la direction derrière lui, il sentit silencieusement le Reiatsu du Troisième siège de la deuxième division, Marechiyo Omaeda faire face contre ce qui ressemblait presque au Reiatsu d'un Humain. Cette pression spirituelle particulière justifiait une enquête, même s'il avait heureusement d'autres problèmes à régler. Directement devant lui, il observa silencieusement ce qu'il présumait être un Quincy traité avec un Shinigami. La jeune fille semblait rester la plupart du temps à l'écart et ne participait que lorsque le Shinigami avaient tenté de l'attaquer.

Il a assisté à la bataille jusqu'au moment où il a vu le Quincy percer le Shinigami à travers son Saketsu et Hakusui mettant ainsi fin à sa carrière de Shinigami. Lorsque l'homme est tombé, il a pu voir le triomphe dans les yeux du Quincy.

«-Eh bien, serait-il possible que l'Uchiha possède un alter-égo ?» Dit-il avec une certaine lacitude dans la voix « J'était en train de me dire la même chose !» Fit remarquer Kurama. Sur ces mots et un sourir complice a son ami, Naruto disparut dans un Shunpo pour se rapprocher du Quincy.





«-Houa Uryu !» dit Orihime en courant vers son sauveur. « Tu es vraiment fort.»

Offrant un petit sourire à la fille pétillante, Uryu haussa les épaules. « Battre quelqu'un qui est faible ne prouve rien. Battre quelqu'un qui est fort prouve tout.»

«-Que de sage parole que voici !»

Juste au moment où il a entedue ces mots, une explosion a soudainement eu lieu au bord du bâtiment, faisant tomber Orihime sur son dos et Uryu ayant perdu pied.

En se rendant compte que l'attaque était due aux flammes bleues brûlantes qui léchaient le bâtiment et à la fumée qui s'élevait, Uryu pensa mentalement. « C'était quoi ce bordel ?» Jetant un coup d'œil sur l'ex-Shinigami, « Des renforts ou autre chose ?»

«-Vous savez...» Une voix parla soudainement en direction de la fumée. « En général, je vous capturerait et vous jetterez en prison, mais aujourd'hui, je pense que je vais faire une exception.»

Dès qu'ils eurent entendu le dernier mot, la fumée disparut suffisamment pour qu'ils puissent distinguer le Shinigami devant eux. Un adolescent qui n'a pas l'air plus âgé que seize ans avec des cheveux blonds hérissés qui encadrait son visage jusqua sa machoire. Les yeux bleu de adolescent regardèrent Uryu et se dernier remarqua brièvement le badge que portait le garçon. Malheureusement, Orihime avait surmonté son choc et avait aussi remarqué quelque chose à propos de leur nouvel adversaire.

«-OHHHHHH ces marques de moustaches sont si mignonnes !»

Son nouvel ennemi et il partagèrent une goutte de sueur au tact de la fille dans une telle situation. Ce serait sans aucun doute une bataille difficile.



Ne perdant pas de temps Uryu prit son arc et bombarda le nouvel arrivent qui ne pouvait être qu'un ennemi.

Naruto lui regarda les flèches bleues se rapprochées de sa position, mais il a réussi à éviter l’attaque sans effort et, avec un rapide Shunpo pendant un peut plus d'une dizaine de minute en espérent que le Quincy se rende compte que sa ne server a rien. Soupirent, il est apparu derrière son adversaire, les mains dans les poches. « Bien que vous sembliez vous amusez, je préfèrerai que vous me disiez ou se trouve Ichigo Kurosaki ?»



«-Que lui veut tu ?» Et Uryu voulait vraiment savoir, car le blond devant lui était doté d'une vitesse qu'il n'aurait jamais cru possible, et si le blond le voulait, Orihime et lui seraient mort depuis longtemps. Il semblait donc que cette information vallait plus que leur capture immédiate.

«-Je voudrait savoir qu'est-ce que Rukia a vu en lui pour donné ses pouvoir de Shinigami a cette individue !» Mais Naruto ne prit pas le temps d'attendre la réponse du Quinci, le Reiatsu Ikkaku Madarame venait de disparaitre. Jetant un dernier regard vers les deux Ryoka, il disparue une nouvelle fois dans un Shunpo.





***





Cela faisait quelques jours seulement après le début de "l'Invasion"; Inutile de dire que ces derniers jours ont été plutôt brutaux pour tous dans les murs du Seireitei. Cela avait commencé avec l'arrivée de cinq intrus dans la région de l'ouest de Rukongai, juste à l'extérieur du Seireitei. Les envahisseurs se composaient de quatre adolescents et, pour une raison étrange, d’un chat noir. Un chat noir qui parle !

Les intrus ont d'abord essayé d'entrer par la porte Ouest, mais après avoir vaincu le gardien Jidanbō, ils ont été contrecarrés par Gin Ichimaru, le capitaine de la troisième division. Quelque temps plus tard, les intrus, que les membres du Gotei 13 qualifiaient de "Ryoka", avaient réussi à violer la membrane du bouclier d'âme grâce à l'aide des membres restants du clan Shiba; un des deux membres du clan Shiba avait décidé de rejoindre le Ryoka. Le groupe s'était toutefois séparé en entrant dans le ciel et avait atterri dans quatre zones différentes autour du Seretei. C'est à ce moment que le problème a vraiment commencé.





Deux des Ryoka, Ichigo Kurosaki et Ganju Shiba, avaient rencontré deux membres de la Onzième division: Ikkau Madarame et Yumichika Ayasegawa, respectivement troisième et cinquième officiers de la Onzième. Ikkaku avait attaqué Ichigo, libérant son shikai pendant le combat, mais avait été vaincu.

Après une partie de chat et de souris, Ganju avait réussi à vaincre Yumichika avec de puissants feux d'artifice auxquels le clan Shiba s'était spécialisé. Ikkaku avaient été grièvement blessés et emmené a la quatrième division par Naruto. Yumichika, par contre, s'est tout simplement ruiné les cheveux en raison des feux d'artifice, ce qui a causé des dommages à son orgueil, à son image et, en définitive, à son sens de la beauté.





Le chaos se répandit dans le Seiretei quand Ichigo battit Renji Abarai, lieutenant de la Sixième Division et bon ami de Naruto et de Rukia.



Les tensions ont atteint un point d'ébullition encore plus grand quand apparemment, Aizen a été retrouvé assassiné dans son bureau. Bien que cette perte ait été dévastatrice pour Momo Hinamori, vice-capitaine de la Cinquième Division.





Peut de temps après, l'un des ryoka fut alors vaincu et capturé par Shunsui Kyōraku, le capitaine plutôt calme de la Huitième division. L'envahisseur capturé était un homme extrêmement grand et musclé, à la peau foncée, aux cheveux bruns ondulés qui couvraient ses yeux et à un nez plutôt large. Il s'appelait Yasutora Sado plus connue comme "Chad", et possédait l'étrange pression spirituel que Naruto avait sentie avant de faire face a Uryu et Orihime.



Même les capitaines n'étaient pas entièrement épargnés par les efforts du Ryoka. Kenpachi Zaraki, le capitaine passionné de bataille de la 11e Division, avait réussi à retrouver Ichigo, ce qui avait entraîné un grand et long combat entre les deux. Bien qu'Ichigo ait finalement réussi à vaincre Kenpachi, ils ont tous deux été grièvement blessés. Avant que quiconque ne puisse se rendre sur le lieu de la bataille, Ichigo était déjà parti grâce aux efforts du chat noir, qui était sorti de sa cachette. Le fait que le plus fort des ryoka soit toujours en liberté n'a fait qu'aggraver le chaos dans le Seireitei.

Ces événements avaient eu de graves conséquences mentales et physiques sur de nombreux shinigamis. Pendant tout ce temps, Naruto s’est révélé être un dirigeant très capable malgré son jeune âge, n’ayant jamais fait face à une crise aussi importante auparavant, même quand il était encore en vie. Il parvint à maintenir sa division unie malgré les tensions qui déchiraient le Seireitei de l'intérieur et réussissait même à éviter de subir des pertes au sein de la treizième division.





Naruto, qui venait de rentrer à sa caserne, rendait visite au capitaine Ukitake, dans les quartiers d'Ukitake à la 13e division. Le capitaine aux cheveux blancs taillait actuellement un bonsaï, même s'il faisait un travail plutôt médiocre comme d'habitude, tandis que Naruto était assis en face de lui. Il prenait une petite collation composée d'une petite assiette de dango mitarashi et d'une tasse de thé vert.

«-Pas d'offense Nee-san, mais tu n'êtes pas particulièrement doué pour couper les bonsaïs !» dit Naruto en arrachant deux du dango et en le mâchant. Ukitake arrêta momentanément de couper le petit arbre et leva les yeux sur son lieutenant.

«-J'en suis conscient, Naruto-kun. Je taille ce bonsaï pour le simple plaisir de jardiner.» a déclaré Ukitake en reprenant sa coupe. « Alors dit moi Naruto, avez-vous parlé Erza et toi ?»

Hochant de la tête il répondit « Oui ! Erza m'aime, et comme Erza, je l'aime, mais elle ne se sens pas prete a passer au niveau intime et plus, donc au final...»

«... tu as laisser la décision est entre ses mains !» Conclut Ukitake pour lui.



Naruto soupira longuement en baissent ces épaules tout en prenant une gorgée de son thé vert.

«-En tout cas, je suis vraiment déçu de ne pas avoir encore rencontré cette Ichigo. Je veux vraiment le combattre !» a déclaré Naruto pour changer de sujet, à quoi Ukitake lui a souri.

«-Je pense que l'amour du capitaine Zaraki pour la bataille a commencé à déteindre sur toi !» a déclaré Ukitake en plaisantant.



Naruto fronça les sourcils avec contrariété devant ce commentaire. Il avait acquis la réputation parmi les membres du Gotei 13 d’être l’un des membres les plus puissants pour pouvoir prendre et vaincre Kenpachi dans un combat. Le capitaine épris de bataille voulait combattre le lieutenant aux cheveux blonds à cause de l'immense Reiatsu que possédait Naruto. Kenpachi considérait maintenant Naruto comme un égal et un membre honoraire de la 11ème division pour l'avoir combattu d'égal à égal. Il mettait parfois Naruto au défi de se battre, et Naruto se plierait…une fois par mois, ne serait-ce que pour débarrasser Kenpachi de son dos pendant un certain temps.



«-Au moins, je ne suis pas assez stupide pour courir après eux et perdre.», dit Naruto, sournois, se référant au fait que Kenpachi avait couru pendant presque une journée avant de retrouver Ichigo.





Il était sur le point de finir son goûter quand Ukitake et lui ont senti une augmentation soudaine du Reiatsu. Naruto laissa tomber le bâton de dango qu'il tenait à la main et regarda Ukitake.

«-Avez-vous ressenti cela, Capitaine ?» demanda le jeune lieutenant.

«-Oui, et je crois que ça vient du Senzaikyū.» répondit Ukitake. Naruto se tourna pour faire face à la tour alors qu'il posait une autre question à son capitaine

«-Est-ce qu'on devrait vérifier...?»

«-Absolument Naruto, nous devrions y aller !» répondit Ukitake. Le capitaine et son lieutenant se dirigèrent dans un Shunpo vers le Senzaikyū. Ils avaient l'intention de savoir qui ou quoi émettait la poussée qu'ils ressentaient.





-Quelques minutes plus tard…; Senzaikyū, Sereitei, Soul Society-





Lorsque Naruto et Ukitake atteignirent finalement le Senzaikyū, un spectacle très désagréable les rencontra. Un homme de grande taille était étendu sur le pont, le corps couvert de plusieurs lacérations. À quelques pas de l'homme, se trouvait le capitaine de la sixième division, Byakuya Kuchiki. Il était reconnaissable à ses yeux gris ardoise, à ses longs cheveux noirs, une écharpe blanche enroulée autour de son cou et à l'expression sans émotion qu'il portait sur son visage. Près de l'entrée du Shishinrō se trouvait Rukia Kuchiki, une petite femme aux yeux violets et aux cheveux noirs et courts. Derrière elle se trouvait une personne à l'air fragile que Naruto reconnaissait sous le nom de Hanatarō Yamada, le septième officier de la 4ème division et un gars qu'il protégeait souvent des membres de la 11ème division.





Ce qui a choqué Naruto et Ukitake, c’est que Byakuya ait sorti son Zanpakuto, Senbonzakura. Il tenait la poignée de son épée dans sa main droite et ce qui semblait être un millier de pétales de fleurs de cerisier dispersés dans l'air qui l'entourait. Avant que Byakuya ne puisse diriger son attaque là où se trouvaient Rukia et Hanatarō, Ukitake se précipita et saisit fermement le bras droit de Byakuya. Il laissa ensuite échapper un soupir de soulagement.

«-Oula, on se calme ! C'est très dangereux ! Pourquoi n'en restons nous pas là, capitaine Kuchiki.» Suggéra Ukitake.

«-Capitaine Ukitake… Vice-capitaine Uzumaki !!!» dit Rukia alors qu'elle se tenait là, complètement choquée. Ukitake et Naruto ont alors décidé de reconnaître Rukia de manière amicale.

«-Salut, Rukia! C'est un plaisir de te voir! Est-ce que ça va ?» A demandé Ukitake.

«-Yo, Rukia !» Dit Naruto sur un ton chaud semblable à celui d'Ukitake. Byakuya détourna son attention de sa belle-soeur/sœur adoptive et se concentra sur le capitaine et le lieutenant de la 13e Division.

«-Le capitaine Ukitake et le lieutenant Uzumaki. Qu'est-ce que vous faites ici ?» l'homme a demandé avec son indifférence habituelle.

«-Eh bien, je pourrais vous demander la même chose. Après tout, libérer un Zanpakuto dans un endroit comme celui-ci est une infraction de premier ordre, même si c'est pour repousser un Ryoka. A quoi pensiez-vous, Kuchiki ?» A interrogé Ukitake.

«-L'exemption en temps de guerre permet l'utilisation sans restriction du Zanpakuto d'un Shinigami.» Répondit de manière stoïque Byakuya. Cela a pris Ukitake un peu par surprise.

«-Exemption en temps de guerre ? L'infiltration de Ryoka est-elle si grave? Est-ce un Ryoka qui a tué Aizen ?»

«-Plus importe, plus important encore, Byakuya, depuis quand cela vous donne-t-il le droit d'attaquer un membre d'une autre division que la votre...?» Dit Naruto d'un ton irrité.

Avant que quiconque ne puisse répondre à la plainte de Naruto, une nouvelle poussée de Reiatsu se fit sentir. Cela a pris tout le monde sur le pont par surprise, car le Reiatsu était extrêmement volumineux. Ukitake a alors décidé d'exprimer la préoccupation de tout le monde.

«-De quelle pression spirituelle s'agit-il ? Clairement, c'est au niveau d'un capitaine. Mais ... je ne le reconnais pas du tout !» S'exclama Ukitake.

Soudain, un flou surgit sous le pont et se dirigea droit vers le ciel. Cela semblait être un personnage tenant ce qui semblait être une grande aile en forme de chauve-souris. Tout le monde sur le pont a été surpris, à l'exception de Byakuya, qui a gardé son expression stoïque. La silhouette descendit du ciel et atterrit juste devant Rukia.

La figure a été révélée comme un adolescent qui semblait un peut plus agée que Naruto. Il était assez grand, quelques centimètres de plus que Naruto, avec une corpulence maigre. Il possédait des cheveux orange hérissés, des yeux bruns et une peau de pêche. Son visage semblait être dans un air menaçant presque permanent. Il portait un shihakusho Shingami standard avec une sangle en forme de chapelet rouge sur la poitrine. Son kososde était ouvert, révélant un torse lourdement bandé avec un peu de sang en suintant. Sur son dos était une très grande épée avec la lame enveloppée dans un tissu. Il avait la forme d'un couteau de cuisine surdimensionné. L'épée ne possédait pas de poignée ni de tsuba et avait "le manche" enveloppé de soie.

Le garçon tenait ce qui semblait être une baguette ressemblant à un os avec un crâne d'oiseau à une extrémité. Un appendice en forme de tentacule s'étendait d'un bout de la baguette et était enroulé autour du bras du garçon tandis qu'une aile en forme de chauve-souris faisait saillie du crâne à l'autre extrémité. L'aile de la chauve-souris s'est soudainement rétractée dans le crâne de l'oiseau et le tentacule est tombé autour du bras du garçon. Rukia fut choquée par la révélation de l'adolescente et ne put prononcer qu'un mot:

«-Ichigo ...» dit Rukia sous le choc.

La personne maintenant connue comme Ichigo, a immédiatement ignoré Rukia et s'est dirigé vers Hanatarō pour lui demander s'il allait bien. Lorsqu'il a confirmé sa présence, Ichigo s'est ensuite dirigé vers Rukia et lui a fait face.

«-Rukia, je suis venu ici pour te sauver !» Déclara-t-il sans détour. Plutôt que d'être soulagée ou reconnaissante, Rukia semblait extrêmement blessée, des larmes commençant à se former dans ses yeux. Ichigo était juste dérouté par cela.

«-Quel genre de regard est-ce ? Je suis venu ici pour te sauver ! Tu pourrais au moins essayer d'agir comme si tu étais heureuse !» Dit Ichigo d'une manière presque agacée.

Rukia continua de le regarder avec des yeux pleins de larmes, avant de finalement parler d'une voix pleine de tristesse.

«-Ichigo, imbécile ! Je t'ai dit de ne jamais venir après moi. Je t'ai dit que je ne te pardonnerais jamais si tu le faisais. Maintenant, tu es blesser !» elle a réclamé; cela a pris tout le monde, moins Byakuya, par surprise… surtout Naruto.

Ichigo regarda ensuite où se trouvait le corps blessé de Ganju. Il se tourna alors dans la direction des deux capitaines et du vice-capitaine.

«-Peut-être bien. Tu pourras me crier dessus pour être venu ici une autre fois. En ce moment, je dois le vaincre lui !» Dit Ichigo alors qu'il se concentrait son attention sur Byakuya, qui regardait le Shinigami aux cheveux orange avec un regard indifférent et désintéressés.

«-Ichigo ...» Dit Rukia avec une pointe d'inquiétude dans la voix.

«-Quoi ? Ne me dis pas que tu penses que j'abandonnerais après avoir fait tout ce chemin…» La coupa Ichigo.

«-C'est juste...» Commença Rukia avant qu'Ichigo ne la coupe a nouveau.

«-... Parce que je ne le ferai pas. Ne me demande même pas. Je suis venu ici pour te sauver et c'est ce que je vais faire. Oh, et à partir de maintenant, j'ignore toutes tes opinions. Tu viens avec moi chaque fois, que vous voulez ou non, merde !» A t-il dit avant de pointer Rukia d'un doigt accusateur. « Tu as comprit ça ? Hein ? Je suis le sauveur ici et vous vous taisez !»

Le regard blessant de Rukia avait maintenant disparu et était remplacé par un regard quelque part entre choqué et abasourdi. Sa mâchoire était tombée et ses yeux étaient maintenant ouverts d'une manière comique; Naruto réalisa ce qui allait se passer alors que Rukia finissait par dire quelque chose.

«-Qu'est-ce que tu dit ? Qui penses-tu que tu es pour me commander comme ça ? Le sauveteur n'est pas censé ignorer le sauver !»

«-Ouais ? Et quel genre de secourus se plaint du sauvetage ? Pourquoi ne va-tu pas t'asseoir et trembler de peur en criant "Sauve-moi! Sauve-moi !" comme vous le faisiez !»

«-PARDON ! je n'ai pas besoin d'être sauvé ! ET JE NE TREMBLE PAS !»

Ichigo a répondu à l'indignation de Rukia en lui faisant un visage enfantin. Tout le monde sur le pont a été dérouté par la dispute des deux, à l'exception de Naruto, qui essayait de supprimer un ricanement. Il s'est ensuite approché du capitaine Ukitake et lui a donné un coup de coude.

«-Ils ont l'air d'être heureux de se voir; tu ne penses pas ... capitaine ?» il a demandé en plaisantant. Ukitake répondit par un simple haussement d'épaules.

Ukitake était toujours surpris par le fait que ce Ryoka ressemblait étrangement à Kaien Shiba, son ancien lieutenant. Il avait initialement choisi Naruto comme lieutenant pour ces capacité mais aussi parce qu'il voyait beaucoup de Kaien en lui et il pouvait dire que ce gamin était semblable à la fois à Kaien et à Naruto à plus d'un titre.

«-Byakuya, que savez-vous de cet homme ?» il a demandé au capitaine de la sixième division. Byakuya se tourna ensuite vers Ukitake avec le même air de désintérêt.

«-Je vois ou vous voulez en venir. Il n'a aucun lien avec l'homme à qui vous pensez. Celui-ci n'est rien. Rien qu'un Ryoka que je vais détruire. Cela se terminera et cette petite invasion sera terminée.» a déclaré Byakuya avant qu'il n'entende Naruto se moque de sa demande.

«-Si ce gars, Ichigo "n'était rien", il n'aurait pas le Reiatsu d'un niveau capitaine. Il ne pourrait pas non plus percer la membrane du Bouclier d'âme, botter les fesses de votre lieutenant et de deux officiers de la 11e division, ou être capable de prendre Kenpachi qui a un Reiatsu monstrueux… et s'il n'était rien, comment se fait-il qu'il soit encore en vie après que vous ayez prétendu l'avoir tué ?» Naruto fit remarquer de manière moqueuse.

Byakuya se tourna et fit face au shinigami aux cheveux blonds. La réplique de Naruto l'énerva, bien qu'il soit pleinement conscient de l'exactitude des affirmations du lieutenant, mais conserva néanmoins son expression impassible.

«-Que dites vous , Lieutenant Uzumaki ?» Demanda Byakuya.

«-Ce que je dis, c'est que vous ne devriez pas sous-estimer vos adversaires. Ce gars, Ichigo est devenu beaucoup plus fort depuis la dernière fois que vous l'avez vu. Et il semble qu'il soit extrêmement déterminé à sauver Rukia.» Fit remarquer Naruto .

Byakuya a choisi d'ignorer le commentaire de Naruto et a entamé sa marche vers Ichigo, qui faisait de même. Ichigo avait la main droite agrippée à la poignée impromptue de son épée géante.

«-Regarde toi, prenant tout la situation de façon décontractée. Pendant tout ce temps, Rukia et moi avons parlé, tu aurais pu attaquer, mais tu restais juste là.» Répliqua Ichigo.

«-A qui penses-tu que tu parles ? Pensez-vous qu'il me faut une ouverture pour venir à votre rencontre? Vous devriez mieux savoir a qui vous parlez, mon garçon.» répondit Byakuya plutôt froidement.

«-Kami-sama, ce gars Byakuya est toujours aussi arrogant, il me rappel l'Uchiha.» Observa Kurama, décidant finalement de commenter les événements qui se déroulaient sous les yeux de son hôte.

«-Et le dernier participent a finalement franchi la ligne d'arrivée, alors !! Quand l'avez-vous découvert, Kurama-san ?» Dit Zenith Tempest d'un ton moqueur.

«-Qu'est-ce que tu as dit ?!» Demanda Kurama d'un ton irrité.

«-C'est beau de voir une famille qui s'aime !» Fit remarquer mentalement Naruto à ses deux "locataires".





Byakuya a ensuite publié son Reiatsu dans le but d'intimider Ichigo. Rukia et Hanatarō, dont les niveaux de Reiatsu étaient considérablement inférieurs à ceux de Byakuya, en étaient gravement affaiblis. Ichigo, de son côté, n'en était absolument pas affecté et sortait son épée avec confiance. Byakuya fut surpris, bien que son visage ne le montre pas.

«-Vous devez avoir beaucoup progressé pour ne pas être affecté par mon Reiatsu. Je ne sais pas comment vous avez réussi à retrouver les pouvoirs de shinigami, mais je peux vous dire que vous auriez dû rester paisiblement dans ton monde, vous avez commis l’erreur de venir ici pour jeter la vie que j’ai heureusement épargnée.» A déclaré Byakuya.

«-Je ne vais pas jeter ma vie. Je vais te battre et partir.» Dit Ichigo, sa détermination inébranlable.

«-Je pensais que je vous avais prévenu de regarder a qui vous parliez.» a déclaré Byakuya alors qu'il s'éloignait soudainement.

Byakuya apparut derrière Ichigo, s'apprêtant à le poignarder dans le dos. Ichigo réussit cependant à bloquer ce mouvement avec la grande lame de son épée, à la grande surprise de Byakuya.

«-J'ai vu chacun de vos pas, Byakuya Kuchiki !» Dit Ichgio sur un ton plutôt suffisant.

Ichigo après avoir paré l'attaque et a attaqué Byakuya, qui l'a rapidement bloquée. Les deux lames se sont séparées et les deux ont ensuite créé une certaine distance entre eux. Ichigo saisit maintenant son épée à deux mains.

«-Eh bien, qu'en pensez-vous, Kuchiki? Vos mouvement sont maintenant visible pour moi.» se vanta Ichigo.

«-Ne confonds pas de "pseudo" compétences avec un peu de chance, petit impertinent.», répondit Byakuya, impressionné par les améliorations apportées par le jeune Kurosaki.

Naruto se pinça l'arrête du nez en réponse au commentaire de Byakuya. D'après ce que Naruto a observé, Ichigo était capable d'être un capitaine dans le Gotei 13 juste à partir des niveaux de son Reiatsu. Et il a été capable de résister à l'un des combattants les plus durs que la Soul Society avait à offrir. Avec un entrainement approprier, Naruto pensait qu'Ichigo se tiendrait presque sur un pied d'égalité avec le capitaine de la sixième division. Byakuya était trop fier pour le reconnaître.

Ichigo chargea une nouvelle fois à Byakuya, qui ussa d'un Shunpo hors du chemin. Il tenta à nouveau d'attaquer Ichigo par derrière, mais encore une fois, Ichigo bloqua le coup. Les deux hommes ont continué à se battre dans une série d'attaques, de parades et de contre-attaques, tandis que tous les autres sur le pont regardaient avec étonnement. Naruto lui n'était pas particulièrement impressionné par l'habileté et le style de combat d'Ichigo. Il pouvait faire mieux.

«-Maintenant que je l'ai vu en action, je dois admettre qu'Ichigo est plutôt bon. Il a encore un long chemin à parcourir, cependant...» Se dit Naruto alors qu'Ichigo et Byakuya échangeaient leurs coups et se posaient face à face, à quelques mètres de distance. Byakuya a alors tenu son zanpakuto devant lui.

«-Très bien. Il est évident que vous vous êtes amélioré plus que je ne le pensais. Avant que vous ne devenier trop complaisant envers vous-même, je vais vous montrer la différence qui nous sépare. Le fossé du pouvoir que vous ne pourriez jamais combler, pas même si vous aviez eu mille ans de formation » A déclaré Byakuya; cependant, avant qu'il puisse faire quoi que ce soit, une énorme quantité de Reiatsu, absolument colossale même, c'est déversé sur eux, tout comme une voix, bien que clame, tel un murmure, résonna fortement dans leurs esprits.

«-Il suffit ! Barbare stupide, allez vous entre-tué ailleur !»

Ichigo et Byakuya se sont tous deux tournés vers la source de l'explosion. Naruto était maintenant en train de les fixés avec ses yeux bleu plus froid que le Zéro Absolu de son Zanpakuto, irrité contre le Ryoka et le capitaine de la Sixième Division. Si hanataro et Rukia était affalé sur le sol, totalement écrasé par se pouvoir au point ou leur cerveau ne recevait plus d'afflux sanguin, Byakuya lui avait le visage plus blanc que jamais auparavent dans sa vie, Naruto été peut-être Lieutenent, mais sa puissance rivalisé largement avec le Sotaicho. Ichigo, quant à lui, était tramblant face au pouvoir du Lieutenant blond, jamais il n'avait sentie un tel pouvoir. Se type se trouvait dans un autre univers !

«-E-est-ce que nous nous sommes déjà rencontrés ?» Ichigo demanda, ce à quoi Naruto soupira.

«-Jamais, autrement je m'en souviendrai. Et toi aussi !» répondit Naruto.





Avant que Naruto et Ichigo puissent poursuivre leur conversation, ou même faire les introductions appropriées, une longue bande de tissu blanc s'enroula autour de la lame de Senbonzakura. Une silhouette atterrit près de Byakuya, tenant la bande à la main. C'était une femme à la peau sombre, à la silhouette élancée, aux yeux dorés et aux longs cheveux violets coiffés en queue de cheval. Elle portait un survêtement orange avec deux lanières blanches à chaque épaule, un maillot noir, un pantalon noir extensible, des chaussures marron et une ceinture beige autour de la taille.

Tout le monde a été surpris par l'arrivée de cette personne, surtout Byakuya.

«-Ça fait longtemps, n'est-ce pas… Byakuya?» la femme a demandé.

«-Et qui pourriez vous être ?» Demanda Naruto de manière fatiguer a la femme. Cette journée devenait de plus en plus exténuante.

«-Où sont mes manières? Je m'appelle Yoruichi Shihōin.» Déclara la femme.

«-Yoruichi ... alors vous êtes cette personne qui obsède le capitaine Soi-Fon . Je dois admettre qu'elle est un bon partenaire d'entraînement, mais son sourir laisse beaucoup à désirer.» A déclaré Naruto.

«-Et je peux voir pourquoi elle était obsédée par elle.» Se dit mentalement Naruto en étudiant discrètement le corps athlétique et pourtant tout en courbes de Yoruichi.

«-Je n'ai pas vu votre visage depuis un moment. Vous êtes en exil depuis plus de cents ans. Nous pensions que vous étiez morte.» A déclaré Byakuya d'un ton condescendant.

«-Yoruichi, tu es venu ici pour me secourir. J'apprécie cela, mais j'ai besoin de toi pour me sauvé, je doit battre ce gars.» Dit Ichigo.

Cependant, sans même répondre, Yoruichi enfonça sa main dans sa plaie ouverte. Ichigo gémit de douleur avant de s'évanouir soudainement. Yoruichi a ensuite rétracté sa main. Tout le monde a été surpris par cette action. Ukitake a été le premier à prendre la parole.

«-Vous lui avez injecté une drogue, n'est-ce pas? Un puissant anesthésique que vous avez forcé à pénétrer dans son corps pour le sauver. Que comptez-vous faire de lui, Yoruichi-san ?» A demandé Ukitake, il ne reçut pas de réponse lorsque Byakuya interrompit leur conversation. « Ne perdez pas votre temps à essayer de l'aider. Aucun de vous ne s'échappera.» déclara t-il.

«-Ecoute-toi, tu parle avec temps d'assurence maintenant. Et pourtant, je ne crois pas que tu m'ais jamais battue au jeu du chat.» A déclaré Yoruichi avec un sourire narquois.

«-Allons-nous en essayer une nouvelle partie ?» Demanda Byakuya alors qu'il se dirigeait rapidement vers l'ancien capitaine.

Yoruichi l'évita et apparut soudainement derrière lui. Il a essayé de les attaquer avec Sebonzakura, mais elle l'a évité de nouveau. Les deux maîtres de Shunpo se pourchassèrent l'un de l'autre. Byakuya fut surpris par la vitesse de Yoruichi, qui apparut maintenant de l'autre côté du pont. Mais dès que ses pieds touchèrent le sol, Byakuya apparut à ses côtés, son expression demeurant inchangée.

«-Pensais-tu vraiment que tu pourrais gagner avec un Shunpo aussi lent ?» Demanda-t-il moqueusement en la frappant avec son zanpakuto.

Son visage sans émotion a changé quand il s'est rendu compte que Yoruichi avait disparu, ne laissant que quelques morceaux de tissu orange en lambeaux. Elle a ensuite reparu, accroupie sur le bras de Byakuya.

«-As-tu vraiment pensé que tu pourrais me capturer avec un Shunpo aussi prévisible ?» elle taquina.

Alors que Naruto observait le jeu du maître des deux Shunpo, un petit sourire apparut sur son visage. Yoruichi maîtrisait bien le Shunpo qui, selon lui, surpassait largement celui de Byakuya et il pouvait dire comment cela allait se terminer. La supposition de Naruto s’est avérée juste lorsque dans un Shunpo Yoruichi s’est écarté du bras de Byakuya et est réapparu au sommet de la tour.

«-Trois jours. Je rendrai ce garçon plus fort que vous dans trois jours. En attendant, considérez le combat entre vous deux comme reporté. Sentez-vous libre de poursuivre, mais souvenez-vous de ceci: Yoruichi Shihōin n'est pas sur le point de se faire prendre par qui que se soit.» A déclaré Yoruichi, elle s’est alors rapidement éloignée du Senzaikyū, laissant plusieurs images rémanente derrière elle, rendant toute poursuite contre elle et l’inconscient de Kurosaki presque impossible.

Ukitake tourna la tête de gauche a droite pour remaquer que Naruto avait lui aussi disparut. Avec un sourir il secoua la tête, Naruto avait été trop bien entrainer. Aizen étant décédé, un poste de capitaine été désormé a promouvoir et pour lui, il ne faisait aucun doute que l'haori de capitaine aller être remie a son Lieutenant .





***





Lorsque Yoruichi ramena enfin Ichigo dans la zone souterraine secrète, elle l'allonga sur un futon et le regarda « Alors c'est ici que vous vous caché !» Elle se retourna vivement a la voix de l'intru, ses yeux écarquiller au fait que quelqu'un ai réussi a la suivre et sans qu'elle ne le remarque avec sa. Le même garçon blond du Senzaikyū été dans la cachette, un vice-capitaine si le badge été une indication.

«-Comment ma tu suivi !» demanda t-elle alarmé, elle avait elle aussi sentie sa pression spirituel, et il n'était pas a prendre a la légère. « Je suis le disciple du Sotaicho, et il n'enseigne pas a moitier !» autant dire qu'elle se le tien pour dit.

«-Et maintenant ?» Naruto la regarda un petit moment avant de répondre « Rukia qui est condamné a mort au Sokyoku pour un crime pas forcement si grave que sa, votre invasion, le meurtre du capitaine Aizen, il se passe quelque chose ici, et mon intuition me dit que VOUS, Yoruichi Shihōin, savait exactement de quoi il en retourne. Vous allez tout me dire et aprés nous verons.»

Yoruichi le regarda pesant ses option, avoir un vice-capitaine de leur coté serait d'une aide inestimable « Tu ne me croira pas !» Naruto soupira avant de s'assoire contre le mur prés du Kurosaki inconcient, et posa son sabre a coté, montrant sa non hostilité « Je suis probablement la seul personne la plus apte a vous croire dans tout le Seireitei.»





Choisissent de tenté sa chance, elle lui racompta tout l'histoire, sur elle, Kisuke Urahara, les Visarde et le vrai visage d'Aizen et les vrai pouvoir de son Zanpakuto; Mais surtout, la vrai raison derrière l'exécution de Rukia. Par l'intermédière d'un gigai, Kisuke Urahara avait introduit un objet appelé Hogyoku dans le corps de Rukia pour le caché d'Aizen. Selon elle, le capitaine avait mis en scène sa propre mort et ainsi put utiliser Kyoka Suigetsu et son Hypnose absolue pour prendre le controle du centrale 46 et détruire le corps de Rukia avec le Sokyoku pour récupéré le Hogyoku.



« Je n'ai que deux questions: peut-on retiré le Hogyoku de Rukia sans danger pour elle ? Et comment aller vous rendre le suicidaire plus fort ?» Demandat Naruto en fixant Ichigo.



Avec un sourir face a la façon dont-il se référait a Ichigo, elle répondit « Oui, d'aprés Kisuke on peut retiré le Hogyoku sans danger, le capitaine de la Douzième, Mayuri Kurotsuchi devrait lui aussi en être capable...... Mais euuu... tu me croie ?» La regardant quelque seconde il répondit « Rukia aurait put être exécuté, mais pas au Sokyoku, de plus je peut ressentire les émotion des gens, je sais que tu ne ma pas mentie, et en plus de ça, Aizen m'a toujours mit mal à l'aise... se n'est pas pour rien que j'ai toujours tout fait pour rester loin de lui et de la cinquième !» Marquant une pose il fini « Quand je verrai se "Hogyoku" je serai fixé.»



Hochant de la tête, Yoruichi se leva pour se diriger vers le garçon inconcient « Quand à Ichigo...»

Elle le regarda et lui dit de se réveiller... avec une bonne claque bien bruyante. Lorsque Ichigo se réveilla, Yoruichi mis au moin dix bonne minute a lui expliquer que Naruto n'était pas un ennemie, avec quelque petit menace en prime. Le Kurosaki martyr...convaincu, elle affirma qu'il peut devenir plus fort mais qu'ils n'ont pas le temps d'attendre que ses blessures guérissent complètement, de sorte que ses blessures lui feront très mal.





Avant qu'elle puisse continuer, Ichigo lui demanda « Pourquoi suis-je le seul que tu ait ramené...!» Il exprime sa rage en enchérissant qu'il est le seul qui aurait pu survivre. Yoruichi lui dit calmement de ne pas avoir une aussi basse estime d'elle, car personne, pas même lui, n'aurait survécu a leur confrontation contre Byakuya. Elle ajoute que pour être en mesure de semer Byakuya, une personne est tout ce qu'elle peut porter. Elle lui expliquat qu'elle l'a ramené parce qu'avec un peu d'entraînement, il pourrait devenir possible pour lui de vaincre Byakuya.

Naruto prit le relait, affirment à Ichigo qu'à part Byakuya, Ukitake était aussi là; Même si Ganju était un intrus et Hanatarō était "techniquement" un traître, Ukitake ne les laisserait pas mourir pour avoir essayaient de sauver Rukia, qui est l'un de ses subordonnés. Il lui assura en outre qu'il devrait plutot s'inquiéter de son entrainement, car dans trois jours, il devrait être devenu assez fort pour vaincre Byakuya et sauver tout le monde. Tout était entre ces mains.





«-Ou vas tu Naruto ?» Demanda Ichigo en voyant le vice-capitaine de Rukia se dirigé vers la sortie. « J'ai un capitaine scientifique tordue avec qui je doit marchander.» Répondit se dernier en disparaissent dans un Shunpo.

Yoruichi commenca alors à explique à Ichigo que tous les Zanpakutō avait deux niveaux de libération: le premier s'appelle Shikai et le second, Bankai. Elle expliqua ensuite à Ichigo que le pouvoir et les formes des Shikai et des Bankai dépendent du Zanpakutō. Ils varient en fonction de la force et de l'entraînement du porteur, mais en général, en apprenant le Bankai, son pouvoir peut augmenter de cinq à dix fois. Elle explique que même les Shinigami les plus doués ont besoin d'au moins dix ans de formation pour maîtriser leur Bankai.

Elle conclut qu'ils utiliseront une méthode différente, mais plus dangereuse, pour lui permettre de réaliser le Bankai en trois jours.





***





Naruto arpenté la caserne de la Douzième Division a la recherche du Capitaine Kurotsuchi. Comme toutes les autres casernes, celles de la Douzième Division servent de bureaux et d'habitat pour les Shinigamis de cette Division. La 12ème Division a été directement liée au B.D.T. De ce fait, les recherches technologiques et scientifiques sont devenues la pleine activité de ce que la Division est principalement elle-même. Les membres sont chargés de rechercher et collecter des données et échantillons, l'actuel Capitaines en est d'ailleur très enthousiaste, même si ce n'est pas de la bonne manière.



«-Capitaine Kurotsuchi, j'ai besoin de votre assistance.» Naruto vanait de trouver le dit capitaine dans une salle informatique, pianotant sur un clavier avec fureur. «Hein ! le grand et puissant Uzumaki Naruto a besoin de mon aide ?» Sa voix était plein de sarcasme sonnent comme amuser, puit il continua « Comment est tu entré ici ? Est qu'est-ce qui pourrai bien requérir mon aide ?»

«-Il y a un objet inhabituel dans le corps de Rukia Kuchiki et on m'a charger de le lui retirer sans risque pour sa vie. Raison pour laquel je vien a vous.» Dit-il sur un ton aussi sérieux que possible pour camouflé la supercherie. « Rukia Kuchiki ? Ha oui la condamné a mort ! Et de quel objet pourrait-il sagir ?»

Faisant preuve d'un sang froid exceptionnel il répondit « Je suis navrer capitaine, mais il sagit d'une mission confidantiel qui doit être mener dans le plus grand secret, vous savez comment c'est ! On doit obéir au instance supérieur. En faite, le simple fait de requérir a votre aide pourrai m'attiré des ennuies.» Conclut-il avec un regard mortel « Quel audieux petit menteur ! Mais je doit dire que tu t'en sort à merveille !» Le commentaire de Kurama ne le perturba absolument pas, même s'il fut heureux de savoir qu'il n'était pas aussi mauvait en jeux d'acteur.





Mayuri Kurotsuchi regarda le jeune vice-capitaine un moment avant de s'en retourné a son traivaille « Je n'ai pas le temps pour ces facétie, débrouiller vous tout seul ! C'est votre mission "secrète" pas la mienne !»

Frocant les sourcils, Naruto décida de jouer sur l'égo du capitaine « Vous avez raison, extraire l'objet sans risque pour la vie de Rukia Kuchiki est peut-être hors de votre champ de compétance. J'aurai dut aller quérir Kisuke Urahara, cette tâche est plus dans ces cordes.»

La vitesse à laquel le scientifique se retourna vers lui fit comprendre à Naruto qu'il avait gagner, il dut même forcer pour ne pas sourir « Oseriez vous prétandre que Kisuke Urahara est un plus grand scientifique que moi ! Retrouvé moi au Senzaikyū, je vais vous montré qui est le plus grand scientifique des deux !»





Si Naruto inclina la tête et sortie de la salle avec un visage impassible, intérieurement il était littéralement en trein de se martelé la tête, il avait l'impression d'avoir arnaquer un enfant avec des bonbons. Se type était-il vraiment capitaine ?

Mais il avait se qu'il voulait. Il devait désormer se rendre en tout discretion au Senzaikyū, et meutraliser pacifiquement la sécurité pour que Mayuri puisse travailler sans que personne n'en sache rien.





-Trois jour plus tard-





La Colline du Sōkyoku est visible depuis le Seireitei, elle se situe en son plein milieu. Elle est caractérisée par un énorme rocher au centre de Seireitei dans la Soul Society. Elle est connectée notamment par un pont au Senzaikyū. Une partie est recouverte d'une grande forêt blanche. Le Sōkyoku est une énorme hallebarde, située sur la Colline du Sōkyoku et dont se sert le Gotei 13 pour exécuter les Shinigamis qui ont commis des fautes graves.



Actuellement, sur le plateau de la colline Sōkyoku, neuf personnages se tenait en silence. Huit se tenaient silencieusement côte à côte dans une rangée, tandis que la neuvième personne, vêtue de la robe blanche pure des prisonniers, se tenait devant le groupe, dos à eux, les bras attachés solidement, attendant au sommet d'une plate-forme de pierre. Elle était Kuchiki Rukia, le troisième officier de la 13e division, et elle était maintenant accusée d'un crime extrêmement grave. Une douce brise se leva et une mèche de cheveux courts et noir comme d'un corbeau tomba entre ses yeux violet, comme cela se faisait souvent, et elle essaya de le repousser par réflexe, comme toujours. Malheureusement, le Bakudō posé sur elle l'empêcha de bouger les bras. Alors elle ferma les yeux et tenta de l'ignorer, ainsi que la chose sur laquelle elle se tenait.



Au-dessus des shinigamis, il y avait deux grands piliers de plusieur mètre de hauteur reliés par une épaisse dalle de pierre découpée en un rectangle parfait. En face de la plateforme d'exécution se trouvait la grande hallebarde, le Sōkyoku, une arme dans laquelle se trouverait le pouvoir d'une centaine de Zanpakutō. Il se tenait debout, ancré au sol par douze cordes épaisses, portant chacune une douzaine de symboles.



En ce qui concerne les huit autres shinigamis, quatre portaient le grade de capitaine, trois étaient reconnus comme lieutenants et le dernier était le capitaine-commandant Yamamoto lui-même. Un sentiment sombre enveloppa le groupe; l'air lui-même était épais avec une tension presque palpable. Tout le monde savait que quelque chose allait bientôt arriver.

Après un rapide coup d'œil au soleil, Yamamoto, qui dirigeait bien sûr l'exécution, a glané une estimation approximative de l'heure. Il laissa échapper un soupir imperceptible, se retourna et fit face à la silhouette liée une fois de plus. « Il est en retard.» Pensa-t-il. Bien sur qu'il l'été.

Heureusement, ce n’est que quelques instants qu’avec un léger souffle d’air, le son accompagnant la technique du Shunpo, Uzumaki Naruto est apparu. Avec un rapide signe de tête aux capitaines, Naruto prit sa place au coté de ces collègues Lieutenent.

Voyant que personne d'autre ne se présenterait, Yamamoto prit finalement la parole. « Kuchiki Rukia, avez-vous quelque chose à dire ?» il a demandé au prisonnier

Rukia rouvrit les yeux et répondit: « Oui, je voudrais juste demander une chose, Yamamoto-Sotaicho, je vous prie de laisser les Ryoka rentrer sains et saufs dans le monde vivant.»

Pendant un long moment, Yamamoto resta silencieux, envisageant apparemment sa demande. Derrière lui, la grande hallebarde qui était la forme scellée du Sōkyoku était enveloppée d'une aura bleue reiatsu étrangement apaisante.

« Très bien, comme vous l'avez demandé, je renverrai les Ryoka sains et saufs, à l'aube après votre exécution.» Yamamoto a finalement dit.

Un petit sourire satisfait passa sur les lèvres de Rukia quand elle entendit les mots du commandant. « Merci, merci beaucoup.» répondit-elle doucement, presque sereinement, au moins ses chers amis seraient en sécurité.

Au bout de la ligne, loin de Rukia, Kotetsu Isane, une grande femme jeune aux yeux gris et aux cheveux argentés en bataille, arborant l'insigne du lieutenant de la 4e Division sur son bras, fronça les sourcils et se murmura silencieusement. « Comme c'est cruel, il n'a pas l'intention de les renvoyer vivants.»

«-Ce n'est pas une "fausse promesse" cruel, Isane.» dit doucement quelqu'un à côté d'elle. « C'est miséricordieux.» Isane commença à comprendre que son capitaine, Unohana Retsu, l'avait entendue. Isane rougit. « Oh !» dit-elle mollement, incapable de penser à une réponse. Unohana poursuivit: « Si la mort est inévitable, alors on devrait mourir sans regret, c'est une pitié de la laisser mourir en paix.»

«-Libérez le Sōkyoku !» commanda soudainement Yamamoto, coupant brusquement leur conversation. Presque instantanément, le Reiatsu bleu visible entourant la hampe de la hallebarde s’intensifia considérablement. Le sortilège liant les mains de Rukia dans son dos disparut instantanément, lui permettant de bouger à nouveau, sa liberté fut cependant brève car en quelques secondes elle perdit à nouveau le contrôle de ses muscles. Alors elle observa avec détachement ses bras se lever et s'étendre sous la volonté de quelqu'un d'autre.

Sur le sol de la plate-forme sur laquelle elle se tenait, trois cubes de pierre identiques flottaient vers le haut, deux d'entre eux se plaçant directement devant ses mains, tandis que le troisième planait devant ses pieds. Après que les pierres se soient mises en place, Rukia commença elle aussi à léviter, son corps immobile à cause du sortilège, jusqu'à ce qu'elle soit face à face avec la lame du Sōkyoku. Pendant un temps, elle flotta, suspendue dans les airs comme un crucifix vivant. Pendant une minute, c’était si le temps s’arrêtait, tout se taisait et s’immobilisait.

Le moment passa, le calme se brisa et le Sōkyoku subit sa véritable libération. De la base de la hallebarde, un véritable torrent de flammes rouge et orange a éclaté. Rapidement, les flammes torrentielles ont commencé à se déplacer et à prendre forme, se moulant et se modelant de manière à former une forme distincte. Rukia observa avec appréhension que les flammes finissaient par s'établir et contemplaient le phénix massif fait de flammes pures qui était la véritable forme du Sōkyoku.



Kuchiki Rukia referma les yeux, ses pensées principalement consacrées au garçon humain aux cheveux orange qui avait changé sa vie. Un garçon, qu'elle osait espérer, serait capable de continuer à vivre, même sans elle. Une seule larme coula sur son visage, « adieu » murmura-t-elle. Comme si elle sentait ses émotions, l'apparition enflammée recula; puis éclaté en avant. Le phénix, qui avait coûté la vie à des dizaines de personnes, le tout avec une seule résistance au déchiquetage, se trouva soudainement bloqué par une force immobile et inflexible.

Sous le choc de toutes les personnes sauf une, le Sōkyoku ne toucha pas Kuchiki Rukia, mais entra en collision avec une force invisible dans un titanesque "BOOOM".

Une onde de choc d'air a envoyé des vagues de flammes dans le ciel. Lorsque la vue fut enfin dégagée, les Shinigami présent purent voir la forme gigantesque du phénix se débattre en vain alors qu'il se plaquait contre le côté plat du Zanpakuto de Kurosaki Ichigo. L'humain se tenait résolu, même pendant que le grand Phénix le poussait. Sa cape brune de voyageurs flotta dans la brise.



Bien au-dessous, Naruto sourit sauvagement. « Il est à peu près temps qu'il arrive ici, mais je suppose que le héros est toujours en retard » Pensa-t-il. Puit alors il murmurait à voix haute à personne en particulier, « Le pouvoir de cent Zanpakutō mon cul !» Il semblait être le moins surpris par ce qui se passait.

Le Phénix se prépara à attaquer à nouveau, tandis qu'Ichigo, qui tenait toujours Rukia, prépara sa grande lame. Quelques instants avant que les deux forces ne se heurtent à nouveau, ce qui semblait être une grande et épaisse corde violette, certains se sont enroulés autour du cou de la créature, même si elle était littéralement en feu. À l'une des extrémités se trouvait un gros poids rectangulaire, tombat au sol, entraînant le Phénix vers le bas. « Sa a fonctionné !» S'est exclamé quelqu'un par derrière.

Se retournent, Naruto et les autres shinigami se retrouvèrent face au capitaine Shunsui Kyōraku avec une main sur le poids, et le capitaine Ukitake Jūshirō tenant un bouclier rouge et l'autre extrémité de la corde qui lui était attachée. Le devant du bouclier était orné du symbole de la famille Shihōin.

Avant que quiconque ne puisse agir pour les arrêter, Shunsui et Jūshirō s'emparèrent de la corde et commencèrent à verser leur Reiatsu. En quelques secondes, le gigantesque phénix de feu a explosé de façon spectaculaire, des boules de feu tombant sur la pluie, mais se dissipant sans danger avant que quiconque ne soit touché.



Pendant ce temps, Ichigo et Rukia s'entretinrent brièvement, même si personne au sol ne put entendre exactement ce qu'ils avaient dit, avant qu'Ichigo n'incline Rukia et ne se retourne brusquement, sautant au sommet d'un des piliers de l'exécution. Le jeune homme aux cheveux orange commença à tourner rapidement son Zanpakutō autour des couvertures en tissu sur sa garde, et peu de temps après, tout le monde pouvait sentir son Reiatsu le presser, impressionnant pour quelqu'un de si jeune.

Un instant plus tard, Ichigo envoya la pointe de son Zanpakutō dans la tribune d'exécution, tandis que son Reiatsu triplait et devenait visible sous la forme d'un pilier de lumière bleu luminescent. Toute la structure des bourreaux brillait jusqu'à ce que… BOOOM.

Avec une violente explosion de lumière et de puissance brute, les anciens piliers d'exécution du Sōkyoku ont été détruits par un seul Ryoka humain.



Ichigo se tenait triomphant sur les vestiges du Sokyoku, Zangetsu en bandoulière sur son épaule et aidant Rukia à se relever de son autre bras. Il se sentait tellement plus fort maintenant. « Idiot !» elle s'étouffa et Ichigo bafouilla, « Quoi ?»

Sur le sol, Naruto observa silencieusement Ichigo et Rukia, qui se tenaient maintenant seules, se disputèrent pendant une minute, puis Ichigo la coupa au milieu de sa phrase et se tourna vers l'est. Après avoir regardé Ichigo, Naruto vit Renji Abarai, qui était visiblement grièvement blessé, fit signe à Ichigo et à Rukia.

« RENJI !» Hurla Ichigo, assez fort pour que tous l'entendent, alors qu'il soulevait Rukia au dessus de son épaule. « ATTRAPE !» Puis, d'une manière franchement absurde, Ichigo a lancé Kuchiki Rukia comme un ballon de football américain au lieutenant roux.



A ce moment, Renji ramassa une Rukia plutôt échevelée et décolla aussi vite que possible. « Tous les lieutenants, après lui !» Ordonna Soi-Fon, l'actuel dirigeant de l'Onmitsukidō. Elle était une femme relativement petite, aux yeux gris et aux cheveux noirs. Ses cheveux sont usés avec deux longues nattes en toile blanche, chacune se terminant par un grand anneau doré. Trois des quatre lieutenants présents se tournèrent vers leurs capitaines pour obtenir une confirmation avant de décoller après Renji. Kuchiki Byakuya semblait sur le point de dire quelque chose, mais au dernier moment, s'éloigna dans un Shunpo, se dirigent vers le Kurosaki.

Un flou noir fonça droit vres Soi Fon et l'emporta. Naruto se renfrogna, reconnaissant la signature de Reiatsu de Yoruichi, et fut terriblement tenté de suivre, mais il sut qu'il avait autre chose a faire. Avec un soupir, faisant un signe de tête à lui-même, il partit à la poursuite du Commandant, qui était déja partie a la poursuite de Kyōraku Shunsui et d'Ukitake Jūshirō, pour s'occuper d'eux.





***





Naruto fit suite aux trois capitaine et empêcher son maitre de tuer Kyōraku et Ukitake. Il sentit les flammes de Ryujin Jakka et vit l'enfer qui faisait rage et sut qu'il devait arrêter Yamamoto lui-même. Avec un soupir, Naruto dégaina sa lame. « Zenith Tempest » Appela Naruto et bien que sa lame ne changea pas, son corps lui fut refroidit au Zéro absolu, il a sauté à travers les flammes de Ryujin Jakka et s'est tenu entre les trois capitaines.



Naruto se tenait devant son commandant, il pointait sa lame sur lui. Il savait que la bagarre ne commencerait pas, mais il sentit toujours un frissonnement à la pensée de la force du commandant. Cela ne voulait pas dire que Naruto ne pouvait pas le combattre, mais il savait qu'il n'en réchapperait pas indemne si il devait y avoir bataille. Il se retourna vers les deux capitaines, qui le regardèrent sous le choc. Ce n'était pas tous les jours qu'un shinigami sautait à travers les flammes de Ryujin Jakka, indemne.



«-Vice-capitaine Uzumaki, écarte-toi, je vais m'occuper de ces traîtres.»

«-Ils sont purement innocents. J'ai rencontré Yoruichi Shihōin, et elle m'a parlé des circonstances entourant la situation actuelle. Ceux que vous recherchez sont les capitaines Sosuke Aizen, Gin Ichimaru et Kaname Tōsen.» Annonça calmement Naruto et il sentit le scintillement de leur Reiatsu symbolisant le choc des trois capitaines autour de lui. Il fallait s'y attendre compte tenu du temps qu'ils avaient passé avec les trois personnes. D'une certaine manière, Naruto était certain qu'ils considéraient les trois traîtres comme de bons camarades et des personnes en qui ils pouvaient avoir confiance.



Un papillion de l'enfer apparu soudainement et la voix d'Isane Kotetsu confirma les paroles de Naruto au commandant et ce fut avec colère que les trois capitaines et le vice-capitaine se tournèrent vers le Reiatsu qui était apparu au sommet de la colline de Sokyoku. En un instant, les quatres décollèrent vers la colline de Sokyoku, espérant seulement qu'ils pourraient atteindre la colline avant qu'il ne soit trop tard.





***



Renji, qui portait toujours Rukia dans ses bras, s'arrêta net en voyant un groupe de personnages s'approcher de loin. « Qu'est-ce que ...» Se dit Renji en plissant les yeux, essayant de déterminer qui ils étaient.

«-Renji-san! Rukia-san !»

«-Oh, c'est Orihime et les autres !» s'exclama Rukia en faisant signe au groupe.

Inoue, qui était avec Yachiru, Ishida, Tchad, Ganju et Makizo Aramaki, s'est arrêté devant Renji et Rukia, après avoir décidé de continuer sur la colline de Sokyoku. « Est-ce que l'un de vous est blessé ?» demanda Rukia en regardant Inoue.

Inoue secoua la tête. « Non, nous sommes tous bien.»

Les yeux de Rukia s'écarquillèrent sous le choc quand elle se sentit tomber dans les airs. Elle atterrit rapidement sur le sol, mais Renji s'effondra d'épuisement. « Renji-san !» Inoue s'agenouilla rapidement à ses côtés. « Il est froid… Oh non !»

Rukia soupira. « Ça vient probablement de sa bataille avec Nii-sama et de m'avoir porté tout ce temps. C'est ma faute.»

Ganju grogna en attrapant Renji et le hissant sur son épaule. « On y va !» Dit Ganju. « Nous sommes tous prêts à partir !»

Chad attrapa soudainement une Rukia vacillante avant qu'elle ne puisse se plaindre et la porta dans ses bras. « C-chad !» Rukia avait l'air embarrassée par le fait qu'elle devait être portée tout le temps.

«-D'accord !» Chad jeta un coup d'œil aux autres avant d'acquiescer. « Allons-y !»

«-Attend !» Makizo a crié. « Nous devrions euh ... probablement de partir maintenant que nous avons Rukia-san avec nous! Qui est avec moi ?!» Demanda t-il « REPLIE !» Cria-t-il en se retournant et en partant.

«-Hé !» Ganju attrapa Makizo par l'arrière de son uniforme et lui donna un coup de pied dans le derrière. « Tu n'y penses même pas, chobihige-san !»

«-Oui !» Convenu Yachiru. « C'est vrai, Maki-Maki ! Nous ne pouvons pas partir maintenant !»

Makizo fit la moue. « Mais ...»

Ishida désigna la colline de Sokyoku. « Si tu n'as pas oublié, Ichigo est toujours là-haut et ce mec Byakuya pourrait l'être aussi !»

Les yeux de Makizo s'écarquillèrent. Il ouvrit la bouche pour dire quelque chose, mais rien ne sortit.

« Si ce que nous avons entendu à propos de ce type Byakuya est vrai, alors Ichigo pourrait avoir de sérieux problèmes !» Dit Ishida en serrant les dents de colère. « Comment peux-tu- ?!»

Ishida arrêta de parler alors que lui et les autres ressentaient une quantité écrasante de Reiatsu en provenance de Sokyoku puis la pression spirituel disparue, bien qu'une sorte de force les écraser toujours, il n'arrivé plus a vraiment la sentir. Chad, qui avait l'air choqué, commença à trembler. « A qui appartenait ce Reiatsu ?» Il n'a demandé à personne en particulier. « Ce n'est évidemment pas celui d'Ichigo, mais ... pourquoi ne sentons nous plus rien ?»

Alors que leur groupe continuait de regarder fixement la colline du Sokyoku, ils reculèrent inconsciemment en voyant d'immence et nombreux pillier de flamme monté jusqu'au ciel et un énorme nuage orageux en forme d’ouragan qui commençait à se former. Le nuage d'orage a commencé à se répandre dans tout Seireitei, attirant l'attention de tous alors qu'ils fixaient le ciel.

« R-Rukia-san, qu'est-ce qui se passe ?» Demanda Inoue, l'air effrayé.

Les yeux de Rukia s'écarquillèrent de surprise alors qu'elle commençait à se rendre compte de ce qui se passait. Elle cligna des yeux et se tourna vers Inoue et les autres, la réalisation de la personne à qui appartenait se Reiatsu absolument monstreux la rendant soudainement beaucoup plus calmes. « Cela ne peut signifier qu'une chose ...» dit-elle.

Inoue et les autres semblaient confus. « Qu'est-ce que ça veut dire ?» demanda Ishida.

La tête de chacun, à l'exception de celle de Rukia, se dirigea brusquement vers la colline du Sokyoku en entendant un bruit semblable au rugissement d'une bête féroce à distance, depuis la colline du Sokyoku.

« Cela signifie que Naruto a fait appel a la force de Kurama…. il doit vraiment être furieux !»





***





Naruto esquiva l'attaque directe de Gin et évita la seconde attaque entrente de Tosen, puis il se retourna a une vitesse extrême, contrant ainsi le mouvement de la lame d'Aizen avec sa propre épée. Repoussent les traitres au loin, il grognat, il n'aurait pas dut utiliser la force de Kurama pour arrivé avant tout le monde, il se retrouvait maintenant seul face a trois capitaines.



Naruto leva les yeux sur les trois capitaines avec un air sérieux. « J'ai bien peur de ne pas avoir assez de contrôle sur ce que je suis sur le point de faire, mais vous êtes trois capitaines, je ne peut donc décemment pas vous prendre a la légère.»



«-Que voulez-vous dire par là, Naruto Uzumaki ?» Demanda calmement Aizen, son sourir toujours présent sur son visage. Naruto se tourna vers Aizen, les yeux d'Aizen s'écarquillèrent lorsqu'il réalisa ce que voulait dire Naruto et sauta en avant pour l'arrêter, mais il était trop tard. Naruto libéra un niveau monstrueux de Reiatsu qui surprit Aizen et le submergea, il fixa Aizen avec un regard déterminé dans les yeux. « Il est temps de mettre fin à cette bataille, Aizen !» rugit Naruto.





Il pointa sa lame dans les airs, il Hurla « Zenith Tempest »

Aizen et les deux autres capitaines, levèrent les yeux au ciel en voyant d'immence pillier de flamme apparaitre tout autour d'eux et monté dans les airs, avec la rencontre du froid mordent des vents et de la chaleur intence des flamme, le ciel commençait à s'assombrir. Des nuages ​​d'orage géants ont commencé à se former au-dessus de la tête de Naruto, et les nuages ​​d'orage ont lentement commencé à se répandre dans Seireitei, forçant chacun à regarder le ciel, se demandant ce qui se passait.

Un rugissement fort résonna en provenence de Naruto alors qu'une tête géante de renard entièrement constituer de Reiatsu se matérialisa autour de lui. Tout le monde a regardé avec étonnement le corps de Naruto être recouvers d'un Reiatsu qui en émana, rappelant les flammes vacillantes. Les pupilles de Naruto se sont fendues, ses marques semblables à des moustaches sur son visage deviennent plus épaisses pour ressembler au trigramme et le manteau de Reiatsu ressembler à un haori complet.





Aizen jeta un coup d'œil vers la gauche et la droite alors que Gin et Tosen apparurent en position défensif à côté de lui. Gin observa la nouvelle forme de Naruto, son sourire apparemment permanent s'agrandissant encore. « Mon dieu, que c'est effrayant !» Dit-il en plaisantant. « Et quand je pense que tu est déjà aussi effrayant sans ton Bankai



Naruto sourit à cela. Gin ouvrit la bouche pour poser une question, mais il s'arrêta lorsqu'il vit Naruto commencer à canaliser son Reiatsu à travers sa lame. Naruto pointa le bout de sa lame vers Aizen et ses deux subordonnés. Il compressat les flammes a la pointe de sa lame puis relâchat un véritable rayon lazer qui fusa en ligne droit devant lui.



Les yeux d'Aizen et de ses deux subordonnés s'écarquillèrent de surprise alors que le large faisceau constituer de pur feu jaillit de la pointe du Zanpakuto de Naruto. « Si rapide !» Pensa Tosen alors qu'il se préparait.

BOOM ! Aizen et les deux autres ont à peine réussi à esquiver l'attaque, qui a complètement dévasté une bonne partie de la région. Même s'ils ont pu esquiver l'attaque, non moins quelques brulure au vu de la chaleur intence, ils furent renvoyés de plusieurs mètres en raison de l'onde de choc intense générée par l'attaque.

Aizen plissa les yeux alors qu'il volait dans les airs. Une véritable attaque… Le Zanpakuto d'Uzumaki avait toujours été capable de manipuler le vent, la température et le feu aussi bien si se n'est mieux que Ryujin Jakka, mais la capacité de les renforcé avec le pouvoir du Bijuu été nouvelle… « S'il a plus d'un tour comme celui là dans son sac, je serai obligé de battre en retraite sans le Hogyoku» Pensat-il avec contrariété.

Tournant sur lui même, Naruto mima divers coup de lame dans le vide autour de lui et avec la maitrise du vent de son Zanpakuto, de nombreuses lames de vents laserrèrent les trois capitaines comme s'ils étaient dans un mixeur. Grinçant des dent face a la douleur, les trois capitaines démontrèrent leur maitrise du Shunpo en n'en enchainent de nombreux a la suite pour évité de finir découpé comme des légumes.





Le manteau de Reiatsu de Kurama toujours autour de Naruto, ce fut à ce moment-là que Renji, Rukia et le reste des amis d'Ichigo, ainsi que Yachiru, Makizo et Hanataro — qui rencontrèrent le groupe sur leur chemin vers la colline de Sokyoku — apparurent de très loin, s'arrêtant net un instant, ils ont finalement atteint Ichigo et les autres.



Ichigo eut l'air surpris quand il les vit. « Q-Qu'est-ce que vous faites ici les gars ?» Il a demandé.

Ishida avait l'air ennuyée par cette question. « Qu'est-ce qu'on fait ici ? De toute évidence, on est là pour vous sortir de là, Kurosaki.»

«-Je ne t'ai jamais demandé de le faire !» Répondit Ichigo avec un air comique.

Ishida se renfrogna alors qu'il s'avançait. « Quoi ?! Tu- !»

«-J'ai dit que je n'avais pas- !»

Ishida se retourna brusquement lorsqu'il remarqua Aizen et les autres en train de se battre contre une silhouette totalement doré. « Hey, Kurosaki ... Est-ce que ces trois la ... sont qui je pense qu'ils sont ?»

Ichigo hocha la tête, soudainement grave. « Ouais… Ishida… Si tu penses que ce sont eux qui sont responsables de ce qui est arrivé à Rukia, alors ils le sont.»

Inoue, qui se tenait à côté d'Ishida et de Chad, cligna des yeux lorsqu'elle repéra la blonde Shinigami. « Hé, qui est cette personne doré qui combat ces trois ?» Demanda-t-elle en regardant Renji.

«-C'est Naruto Uzumaki.» dit faiblement Renji.

Orihime, Chad et Ishida semblaient choqués. Alors que Orihime et Ishida palir en se rappelent lui avoir fait face par le passer, Chad lui baissa les yeux sur Rukia. « Rukia-san ... Qui est exactement ce Naruto que vous semblez tant craindre et respecter ?»

Rukia soupira en regardant son vice-capitaine. « Lieutenant de la treizième division, Naruto Uzumaki ... Il est mon vice-capitaine, ainsi que l'un des membres les plus puissants du Gotei 13.»



Elle fut soudainement interrompu par un Hanataro terrifié qui pointait le maelstrom géant au-dessus. « Le maelstrom est encore plus gros !». Tout le monde leva les yeux vers la direction dans laquelle Hanataro regardait et vit que la tempête s'intensifier. Il avait déjà été multiplié par cinq au cours des dernières secondes et a atteint les 4e districts dans les quatre régions de la région de Rukongai.

« Hé, regarde là-haut !» cria soudainement Ganju. « Il y a quelque chose qui sort du ciel !»



Le groupe a ensuite tourné ses yeux vers le ciel juste au-dessus de Naruto, alors que trois grandes tornade dans les nuages ​​d'orage se formaient au-dessus de lui. À ce moment-là, les zones englouties par le maelstrom ont été subitement envahies par un enfer de flamme, le vent et surprenament, par une tempete de neige.

Naruto leva les yeux vers le ciel, puis tourna son regard vers Aizen et ses subordonnés. Tout le monde sur la colline a regardé sous le choc les pillier de flamme se mélenger au tornade pour prendre une forme grossière faisant penser a des dragons dans un spectacle magnifiques et terrifient; Les yeux d'Ishida s'écarquillèrent lorsqu'il les vit. « Qu'est-ce que c'est que ces choses-là ?» Il a dit calmement à personne en particulier.

Les yeux de Aizen et des deux autres s'écarquillèrent de surprise lorsque les dragons de vents enflamer leur fonça soudainnement dessus comme des balles, les trois ne pouvant à peine l'éviter. Malheureusement pour Aizen et ses complice, Naruto avait un controle absolu sur le vent et le feu, pouvant les modeler a sa guise, alors les dragons ont simplement fait un écart et se sont dirigé vers eux une fois de plus.



A la surprise du trio, les "pseudo" dragons de vent enflamer se déformaire et se mirent a accélérer leur rotation pour ressemblé davantage à une foreuse de feu. Ils ont à peine réussi à esquiver les deux foreuses qui se sont écrasés au sol à leurs côtés. Il était cependant beaucoup plus difficile d'esquiver la troisième.

Les trois étaient maintenant pris au piège entre les trois foreuse, et alors que les monstres celeste les chargeaient, Naruto plissa les yeux. À eux trois, ils ont réussi à frapper les trois capitaine avec une attaque en tenailles, et suite à l'attaque, la collision des trois foreuses ont créé une onde de choc massive qui a détruit une partie de la colline de Sokyoku sur laquelle se trouvait l'échafaud brisé, causant de s’effondrer et de tomber au sol en dessous.



Alors que l'explosion s'apaisait, Naruto désactivait le manteau de Reiatsu de Kurama et son Shikai. La tempête s'est lentement atténuée, entraînant la disparition du maelstrom. Naruto grimaça légèrement alors qu'il plentait son épée dans le sol pour se maintenir.

Naruto tourna son attention vers Aizen et les autres, gravement blessés à la suite de l'attaque. De toute évidence, ils ne pouvaient plus se battre. Il pointa son regard sur Aizen, qui avait été tellement blessé que Tosen dut le soutenir sur son épaule. « Le combat est terminé, Aizen. Tu as perdu.»

À ce moment, Ichigo, ses amis, ainsi que de nombreux autres shinigamis apparurent soudainement et se précipitèrent à l'endroit où se trouvaient Naruto et les autres.





A la surprise de Naruto, Aizen rit doucement en dépit de ses blessures graves. Il plissa les yeux alors qu'il se mettait a nouveau dans une position de combat. « Vous avez peut-être gagné la bataille, mais cette guerre est loin d'être terminée.»

Naruto ouvrit la bouche pour répondre, mais avant qu'il ne puisse dire quoi que ce soit, Aizen et ses complice furent enveloppés dans un grand faisceau carré. Naruto, réalisant qu'ils étaient sur le point de s'échapper, se forca pour les attaquer a nouveau.

« N'attaquez pas !» dit une voix derrière lui.

Naruto s'arrêta et regarda derrière lui pour voir le capitaine-commandant. Il a également vu que Erza venait droit vers lui avec une expression inquiète, très vite suivit par Ukitake, Soi-Fon, Unohana, Kyoraku, Yoruichi et de nombreux autre Shinigami qui étaient arrivés avec le reste du groupe des Ryoka.

«-Sensei !» s'exclama Naruto.

«-Cela s'appelle Negación.» A expliqué le capitaine-commandant. « C’est quelque chose que les Menos utilise pour sauver certains des leurs.» Naruto s’est tourné pour regarder les Gillians, et quiconque s’est battu contre un Menos savait qu’une fois que la lumière est tombée sur Aizen, vous ne pouviez plus le toucher.

Naruto soupira à cela. Le capitaine commandant a regardé Aizen, puis Naruto. « Vous avez bien combattu, Uzumaki-fukutaicho. Grâce à vous et à vos vaillants efforts, vous avez réussi à empêcher une injustice d'être comise et à empêcher Aizen d'atteindre ses objectifs qui aurait mis en danger la Soul Society.»

Le capitaine-commandant leva les yeux sur Aizen alors qu'il entendait un léger rire venant de lui. « Comme c'est arrogant de votre part de supposer cela, Genryusai Yamamoto.» A déclaré Aizen. « Uzumaki-kun à seulement réussi à ralentir mes plans, se n'est qu'un contre temps et je réussirai finalement dans mes projets.»





À la surprise générale, Naruto lança un sourire moqueur à Aizen. « Je ne pense pas, Aizen.» dit Naruto de manière surprenante alors qu'il plongeait une main dans son shihakusho et en tirait quelque chose. « Je ne pense pas que vous irez très loin sans cela .»

«-Quoi ...?» Murmura Aizen; Il regarda l'objet dans la main de Naruto avec incrédulité, incapable de comprendre ce que c'était au début.

L'objet était un petit objet translucide et lavande qui ressemblait beaucoup à un marbre. Aizen, qui ne pouvait pas y croire, serra les poings. « Est-ce que ... le Hogyoku ?» demanda-t-il à voix haute, sa voix calme malgré la situation.

«-Yoruichi ma également dit que c'était le nom de cette chose ?» Dit Naruto d'une voix moqueuse.

«-Il n'y a aucune chance que vous connaissiez le Hogyoku.» Siffla Aizen en regardant Naruto. Naruto rit doucement, alors qu'il souriait à Aizen. « As-tu vraiment pensé que je ne me méfier pas de toi, Aizen ? Yoruichi ma par la suite tout raconté a ton sujet, et je n'est eu aucun mal à la croire. Vois tu, grace à Kurama, je peut ressentir les émotions des gens. Compris ? C'est aussi pour sa que l'hypnose absolu de Kyoka Suigetsu est limité sur moi.»

Aizen plissa les yeux en entendant cela. Qui a pensé que c'était une bonne idée de donner à ce foutue Kyuubi la capacité de ressentir des émotions négatives ?

«-En tout cas ...» Dit Naruto. « Après cela, je suis aller voir Mayuri-Taicho pour faire sortir le Hogyoku de Rukia alors qu'elle était emprisonné au Senzaikyū, le tout sous ma surveillance, je n'ai mentis au capitaine qu'en prétextent une fausse mission secrète et sur la vraie nature de l'objet, et j'ai gardé le Hogyoku sur moi depuis ce temps.»



Aizen, réalisant qu'il avait été trompé par Naruto, serra les dents de colère alors que ses yeux s'écarquillaient, emplit d'une pure rage. « Vous petit bâtard !» Hurlat-il en arrivant au sommet de la Negación. « Je vais vous faire payer ça, Naruto Uzumaki !»

«-Vous pouvez essayer d'attaquer la Soul Society autant que vous le souhaitez, mais si vous ne pouviez pas être plus malin qu'un idiot comme moi, alors je suis à peu près sûr que nous n'avons rien à craindre.» Répliqua Naruto avec suffisance.

Aizen sourit de manière inattendue à cela. « Nous verrons à ce sujet…» Une seconde plus tard, il disparut dans le Garganta avec Gin, Tosen et les autres Menos.



Après cela, Naruto se dirigea vers le capitaine-commandant et lui tendit le Hogyoku. « Je pense que ce serait mieux si je vous donnez ceci, Sotaicho.» Dit Naruto alors que Yamamoto lui prenait l'objet.

«-Je vais m'assurer que le Hogyoku soit caché afin qu'Aizen ne puisse jamais le retrouver.» A déclaré le capitaine-commandant. « Lieutenant Uzumaki, vous vous êtes bien battu et je vous remercie.»

Naruto ouvrit la bouche pour répondre avec un "Ce n'était que mon devoir" mais au lieu de cela, il s'effondra sur le sol à la grande surprise de tous.

Avant même que Erza ne puisse réagir et venir au coté de l'homme qu'elle aimait, une femme au cheuveux roux, bien que moin éclatant que ceux d'Erza, se précipita à ces coté en panique total. Elle avait une silhouette élancée mais féminine, une peau claire, des yeux violets. Ses chevilles ont atteint sa taille avec des mèches mi-longues qui encadraient les deux côtés de son visage et un clip noir qui sépare ses cheveux de la gauche. Elle portait la tenue standard des Shinigami.





Naruto avait un drole de pressentiment face au regard et au contacte que lui donnait cette femme, comme si pour elle ils étaient liée d'une manière ou d'une autres. Elle semblait le connaitre du moin. Le fait que Kurama grogna de contrariété n'était qu'une indication de plus « Qui êtes vous ?» Demanda t-il d'une voix fatigué, il allait devoir encore travailler sur le contrôle du manteau de Reiatsu de Kurama. Même pas quelque minute et il avait morfler un max.





«-Je m'appel Kushina Uzumaki !.... Et je suis ta mère !...» Dit-elle avec un sourir heureux.