Chapitre 10

par x-Lenalee

Chapitre 10 :

 

Naruto mit fin au baiser et Sakura le regardait, médusé.

 

-« Tu l’oublieras avec le temps. » Murmura-t-il en collant son front contre celui de l’adolescente qui ne bronchait toujours pas.

 

-« Je… sais… » Répondit t’elle simplement.

 

Le blond se releva, et se dirigea vers la porte.

 

-« O..Ou tu vas ? » S’enquit la rose les joues légèrement rouges.

 

-« J’ai un dernier truc à régler. Passe chez moi tout à l’heure. »

 

Il partit sans attendre une réponse de sa part. Sa curiosité piquée au vif, elle décida de le suivre.

 

 

***

 

-« Le cours finit plus tôt ! Il est dix huit heures vous pouvez vous en allez ! » Informa Sasuke aux deux équipes qui foncèrent aux vestiaires sans se faire prier.

 

Il se dirigea vers Ino qui baissa les yeux a sa vue.

 

-« Tu ne vas pas te changer ? Je doute que ton uniforme de sport te convienne pour sortir dehors vu le froid qu’il fait. »

 

-« Tu as raison. » Approuva la blondinette en se dirigeant vers le vestiaire, mais Sasuke l’attrapa par la main.

 

-« Tu n’attends pas ton petit copain ? »

 

-« Mon quoi ? »

 

-« Eh bien je pensais avoir officialisé la chose en t’embrassant tout à l’heure… »

 

Ino n’en revenait pas. Sortir avec Sasuke Uchiwa ?

 

-« Mais… mais… quelle drôle de façon de demander a une… »

 

-« Tu es d’accord ? » Coupa t’il impatient.

 

-« Bien sûr ! » Assura-t-elle heureuse en sautant dans les bras du ténébreux.

 

***

 

Naruto s’arrêta dans un parc, se tenant comme si il attendait quelqu’un. Sakura sauta dans le premier buisson le plus proche de sorte à entendre ce qui allait se dire.

-« Nan mais pourquoi je l’ai suivi ?! Je suis ridiculeee ! »

 

Son attention la regagna lorsqu’elle vit…Hinata ?!

 

-« Tu as été longue. » Fit remarquer Naruto impassible, les mains dans les poches de son jean noir.

 

-« Il fallait bien que je me fasse belle pour toi ! »

 

Sakura serra les poings. Son short rouge et son débardeur noir trempaient dans la boue ce qui lui donnait une horrible sensation, elle aurait du faire comme Naruto : prendre le temps de se changer.

 

-« Parlons sérieusement. »

 

-« Oui ! »

 

Habillée de sa longue robe noire malgré un temps froid qui annonçait surement de la pluie, elle prit place sur un banc.

 

-« Je t’écoute. »

 

-« Neji… que ressens tu pour lui ? »

 

-« C’est mon cousin par alliance… il m’arrive de m’imaginer avec lui je l’admets, mais ne commence pas… »

 

-« Je ne t’aime pas Hinata. »

 

-« Tu aimes ce bonbon rose ? » Questionna-t-elle d’un ton moqueur.

 

-« Je vais la tuer ! » Jura la rose intérieurement.

 

-« Oui. »

 

Le cœur de la concernée manqua un battement. Elle savait très bien ce que Naruto ressentait pour elle, pourtant l’entendre lui faisait toujours cette sensation étrange…

 

-« J’aime Sakura. »

 

…Heureuse.

 

-« Tu ne peux pas l’aimer ! Tu te rappelles a la soirée de Tayuya ce qu’il a failli se passer entre nous… » Murmura t’elle d’une voix sensuelle en s’approchant dangereusement du blondinet qui restait de marbre.

 

Elle posa sa main sur la joue droite de Naruto en la caressant doucement, ce qui fit enrager la rose.

 

La pluie commença à tomber. Regardant intensément Naruto, la fleur comprit. Les battements de son cœur qui s’accéléraient lorsqu’elle voyait Hinata toucher la joue de l’adolescent, et qui laissait imaginer la suite… Ses doutes se confirmèrent lorsqu’elle vit Hinata rapprocher son visage du jeune garçon.

 

Hors d’elle, Sakura sortit du buisson, trempée et pleine de boue, et se mit à courir en direction de Naruto. Elle en était désormais sûre. Elle aimait Naruto, ou plutôt elle voulait être avec lui, que lui.

 

-« Si il n’y’avait pas Hinata, je serais surement tombé amoureux de toi, Sakura. »

 

Cette phrase voulait tout dire. Avait t’elle vraiment haï Naruto ? Ou était ce juste de la jalousie pure et dure ?

 

Arrivée à leur hauteur, elle poussa fortement Hinata et se mit devant Naruto.

 

-« Sakura ? » Murmura Naruto surpris.

 

-« Toi ! Mais qu’est… »

 

-« Ne touche pas à Naruto ! » Ordonna Sakura, ses cheveux trempées collant son visage.

 

-« De quel droit me donnes-tu des ordres ? Ne joue pas avec lui comme… »

 

-« J’aime Naruto ! » Avoua la rose contente d’être devant le concerné qui ne voyait pas les rougeurs naître sur ses joues.

 

-« Q… »

 

-« J’aime Naruto, et Neji t’aime ! Tu te rends compte qu’il a même fait souffrir Tenten, la fille d’Asuma sensei car il ne voulait être qu’avec toi ! Pose toi les bonnes questions, j’ai couru après un garçon qui ne m’aimait pas… j’ai perdu mon temps. »

 

Hinata silencieuse, regardait Sakura… ou plutôt le regard de Naruto sur elle. C’était un regard protecteur, aimant, un regard qu’il n’avait jamais eu sur elle.

 

-« Je sais que c’est dur et que ça fait mal, mais je t’assure qu’avec la bonne personne tu l’oublieras ! Te dire que voir Neji ne me rendra pas nostalgique serait mentir, mais je sais que je n’aurais plus le cœur qui battra à cent à l’heure quand je croiserai son regard. »

 

-« Comme si tu croyais tout savoir ! »

 

-« Je ne sais pas tout, la seule chose que je sais c’est que je ne te laisserai pas Naruto. »

 

La Hyuuga baissa les armes. Après tout si la fille que Naruto aimait depuis toujours l’aimait finalement, quel était l’intérêt de rester ? Elle partit sans un mot.

 

-« Hinata-san.. » Commença Sakura voulant la rattraper, mais Naruto la retint.

 

-« Laisse là. »

-« Mais… »

 

-« J’aime Naruto ! » Imita-t-il d’une voix exagérée.

 

-« LA FERME ! »

 

-« Alors je t’aime, tu m’aimes, ce qui veut dire… »

 

Sakura prit Naruto dans ses bras, la tête contre son torse, elle versa des larmes silencieuses qui restait heureusement invisible grâce à la pluie.

 

-« Merci Naruto, merci merci merci ! » Répéta-t-elle le serrant plus fort.

 

Celui-ci gloussa légèrement, avant de défaire l’étreinte et de prendre la rose par la main.

 

-« Viens baka, je n’ai pas envie qu’on te voit marcher avec moi avec tes vêtements plein de boue et tes feuilles dans les cheveux. »

 

***

 

Neji marchait silencieusement, tenant un parapluie noir au dessus de sa tête. Ses pensées allaient vers Naruto. Finalement il avait réussit a conquérir Sakura. Et lui ? Hinata et lui en était toujours au même point. Il soupira.

 

Hinata…

 

-« Neji kun ! » l’appela une voix.

 

Il se retourna, et vit l’objet de ses pensées se tenir devant lui, trempée de la tête aux pieds.

 

-« Hinata ! »

 

Neji accourut auprès de la jeune fille et mit son parapluie au dessus d’elle.

 

-« Tu es folle ou quoi baka ! »

 

-« Pardon de t’avoir fait souffrir Neji. » s’excusa-t-elle simplement.

 

-« Hinata… »

 

-« Je suis désolée de t’avoir évitée pour des futilités pareilles. Je te promets de tout faire pour paraître agréable. »

 

-« Que c’est t’il passé ? » Demanda-t-il étonné d’un tel changement de sa part.

 

-« J’ai compris que lorsque l’on est de trop, il ne faut pas insister. »

 

Neji ne répondit pas, occupé à déchiffrer ce que sa belle voulait dire.

 

***

 

Naruto entra chez lui, suivi d’une Sakura un peu gênée d’entrer chez son « petit ami ».

 

-« Sakura-chan ! » S’exclama Kushina en voyant la tenue plus que sale de la fleur qui aurait voulu être invisible a ce moment là.

 

-« Ohayo Maman ! » S’exclama Naruto en sautant sur sa mère.

 

-« Naruto… j’ai une surprise pour toi. » Annonça sa mère, caressant tendrement les cheveux ébouriffés de son fils.

 

-« Laquelle ? » Demanda t’il, curieux.

 

-« Vous pouvez rentrez ! » S’écria Kushina replaçant sa longue chevelure rousse derrière elle.

 

Sasuke et Ino entrèrent, suivi de…

 

-« Papa ! » Cria Naruto en sautant sur son père.

 

Kushina émue, s’essuya une larme qui coulait le long de sa joue.

 

Sakura médusée, regardait Naruto… pleurer ? C’était la première fois qu’elle le voyait dans cet état. Elle sourit tendrement. Même le plus dur avait un cœur…

 

-« Hé Saku, c’est quoi cette tenue là ? » Murmura Ino mécontente devant la tenue de la fleur.

 

-« Euh je… »

 

Elle observa Ino et Sasuke. Ino lui fit un clin d’œil, qu’elle comprit.

 

-« Tu es Sakura ? »

 

La concernée se retourna devant le père de Naruto.

 

-« Hai ! » répondit t’elle en s’inclinant.

 

-« Tu as bien changé depuis notre rencontre ! » s’exclama t’il en souriant de toutes des dents.

 

-« Minato elle était trop jeune pour s’en souvenir. » Rappela sa femme.

 

Naruto essuya ses yeux en vitesse.

 

-« Papa, je sors avec Sakura-chan maintenant ! »

 

-« QUOIIIIIIIII ?! » Crièrent t’ils en chœur, a par un Naruto fier et une Sakura prête à le massacrer.

 

-« Je suis si contente ! » S’émerveilla Kushina en tirant les deux joues de la jeune fille.

 

-« Fallait s’en douter. » Murmura Sasuke un sourire aux lèvres.

 

-« ça va ça va… » Brailla Sakura l’air boudeur.

 

-« Papa, tu restes pour combien de temps ? » s’enquit Naruto sautillant partout.

 

-« Eh bien… l’entreprise m’a muté au cabinet de la ville alors je reste maintenant. »

 

-« C’est…super… » Articula Naruto retenant ses larmes devant la fleur.

 

-« J’ai préparé un diner pour ton arrivée Minato ! Tsunade arrive après ! a table ! »

 

Tout le monde se dirigea dans la cuisine, excepté Naruto qui regardait le sol, Sakura le remarquant s’approcha de lui.

 

-« Il faut aller manger Baka. » Rappela t’elle.

 

-« Avant ça prendre une douche non ? » Répliqua t’il devant la saleté des vêtements de sa belle.

 

-« Idiot. »

 

Après avoir mangé, et s’être douché, la fleur était accoudée par la fenêtre de la chambre du blondinet, regardant la pluie tomber sur la ville.

 

Deux bras l’enlacèrent, elle sentit un torse chaud sur son long t shirt en coton.

 

-« Baka habille toi ! »

 

-« J’ai le droit de regarder la ville aussi non ? »

 

-« Je pensais a Neji et Hinata. »

 

-« Ne t’en fais pas pour eux, ils ont compris. Hinata fera des efforts maintenant. »

 

-« Tu crois ? »

 

-« Oui, elle va pas laisser ton Neji tout seul ! » Railla Naruto lâchant sa belle et s’installant sur son lit.

 

Sakura se mit a rire devant le comportement enfantin de l’adolescent.

 

-« Tsunade avait raison, tu es devenue une jolie fleur Sakura-chan. »

 

Sans un mot, elle sauta sur le lit du blondinet, s’installant a ses côtés.

 

-« Et maintenant ? » chuchota t’il a l’adolescente qui le frappa a la tête.

 

-« Aie ! »

 

-« Te fais pas de films pervers ! »

Elle attrapa le visage de Naruto et l’embrassa. Le sentiment d’être acceptée, elle ne l’avait jamais autant ressentie à cet instant. C’était son Naruto, et elle était sa Sakura.