Après-midi entre amis.

par goldenpair

Naruto: Long way to go.

 

Je vous souhaite une bonne lecture et au prochain chapitre …

Chapitre  4: Après-midi entre amis.

 

Midi vient de sonner et la bande d’amis avait décidé de déjeuner dans le parc qui bordait l’enceinte du lycée. Chacun avait apporté leur propre bentô. Ils mangèrent tranquillement leur repas, à l’ abri sous les feuilles d’un arbre centenaire,  en discutant joyeusement quand sans crier gare Temari se mit à rire tellement fort que toutes les discussions s’arrêtèrent pour tenter de comprendre ce qui arrivait à la plus grande féministe du lycée. Après une minute intense de rire acharnée, chacun purent remarqués la mine renfrognée de Sakura. Temari réussit tant bien que mal à s’arrêter se tenant le ventre d’une main et essuyant les larmes apparurent au coin de ses yeux. Temari se décida à expliquer son fou rire :

_ Un jour alors que Sakura...

Elle ne put ajouter un mot de plus que Sakura s’était jetée sur elle afin de la faire taire en la chatouillant, ceux à quoi elle ne résistait pas et repartit dans des fous rires et suppliant Sakura d’arrêter :

_ J’arrête seulement si tu te tais ? Négocia celle-ci.

_ D’acc…ord, articula-t-elle en reprenant son souffle et en abdiquant.

Sakura reprit sa place quand les rayons du soleil n’atteignaient plus les yeux de la plupart du groupe, ils levèrent les yeux afin de connaître l’identité de l’ombre, lorsque celle-ci parla :

_ Franchement qu’est-ce que des thons, des mochetés comme vous font aux côtés des mecs les plus beaux du lycée ? Questionna une voix plus qu’aigue.

_ On est peut-être des thons ou des mochetés, Karin, mais nous on n’est pas énorme, répliqua Temari remise de ses émotions, tu nous caches le soleil, dégages…

La bande se mit à rire. Karin elle était furieuse comme à son habitude. Elle lança un regard haineux envers toutes les filles, et essaya de supplier les garçons du regard de prendre sa défense. Voyant que cela était inefficace, elle se tourna vers Hinata qui riait discrètement avec Sakura et Ino :

_ J’ai appris que tu te présentais pour le comité des élèves, dit-elle en s’adressant à Hinata, j’espère tu as engagé quelqu’un pour lire ton discours car on ne risque pas de comprendre le moindre mot avec ton bégaiement perpétuel et fatiguant…

_ Laisses Hinata tranquilles, cracha Sakura ne supportant qu’on s’en prenne ainsi à l’une de ses meilleures amies.

_ Oh tiens ils ont recruté un teletubbies (je sais pas comment sa s’écrit) rose, se moqua-t-elle.

 Kin et Tayuya qui l’accompagnait mais qui ne disait rien depuis le début pouffèrent. Temari et Tenten se levèrent précipitamment prêtes à leur faire les pires misères du monde. En sentant que Temari et Tenten étaient prêtes à les égorgées sur place, elles déguerpirent aussi vite qu’elles étaient venues.

Tout le monde pu souffler après l’intervention « des pots de peinture » comme aimait les appeler Sakura. Ils profitèrent du magnifique ciel bleu avec quasiment aucun nuage (une petite pensée pour Shikamaru), et de son soleil brillant qui dégageait une douce chaleur leur permettant de peaufiner leur bronzage. Une légère brise firent voler les quelques feuilles tombées des arbres. Ils continuèrent ainsi pendant un long moment attendant la reprise des cours quand pour la seconde fois une ombre vint s’interposer entre la bande et le soleil :

_ Je vous est enfin trouvé, déclara l’ombre.

Shikamaru se redressa pour voir qui était cette fois-ci la personne qui interrompait sa séance d’observation des nuages. Après quelques secondes d’adaptation, il put reconnaître leur interlocuteur :

_ Shizune-san que se passe-t-il ? Demanda Tenten.

_ Les cours de cette après-midi sont annulés à cause d’une réunion entre le corps enseignant, l’administration et  la directrice, annonça-t-elle.

Après son annonce, Shizune repartit en direction du lycée afin de préparer la réunion de cet après-midi. Ils se regardèrent ne sachant pas vraiment ce qu’il allait de leur fin de journée.

Sakura observait l’immense, non gigantesque demeure des Uchiha. Elle ne trouvait aucun mot pour la décrire à part « Waouh ». Comment s’était-elle retrouvée ici ? Et bien cela aurait un rapport avec un certain blond survolté qui se trouverait dans sa classe. Il a supplié son meilleur ami pendant dix minutes pour que celui-ci accepte que tout le monde se retrouve chez lui pour passer le reste de l’après-midi. Elle passa la porte d’entrée en dernier et eut le souffle coupé, l’intérieur était tout aussi magnifique que l’extérieur. Le mobilier était bien entendu moderne et décoré avec bon goût. Elle suivit Hinata dans ce monde trop luxueux pour elle :

_ J’ai l’impression d’être retourné chez mon grand-père, sauf que c’est encore plus grand, dit-elle mal à l’aise.

_ Ne t’inquiètes pas, la rassura Hinata.

Tout le monde s’était retrouvé dans le salon se demandant ce qu’ils pourraient bien faire. Le silence fut alors rompu par le bruit d’un estomac affamé :

_ Dis Sasuke, t’aurais pas quelque chose à manger ? Dit le blond en passant une de ses mains derrière sa tête, prouvant qu’il était gêné.

_ Euh… Je crois qu’il n’y a plus rien à manger, répondit le ténébreux.

Les filles se regardèrent lassées du fait que les garçons ne prévoyaient jamais rien. Temari s’adressa alors au brun :

_ As-tu au moins de quoi préparer à manger ? Questionna-t-elle.

_ Euh…

Temari soupira, lui faire dire une phrase était vraiment quelque chose qui relevait du miracle :

_ Penses-tu que dans tes placards de cuisine et ton frigo ont puissent trouver au moins : des œufs, de la farine, du lait, du sucre, du chocolat, de la levure, du sucre vanillé et d’autres ingrédients qui nous permettrait de réaliser un ou des gâteaux à peu près potable et mangeable ? Conclut-elle.

_ Je crois que oui, répondit-il dans un grand effort.

_ Alléluia, s’écria Temari en levant les bras au ciel.

Les cinq filles allèrent donc occuper la cuisine afin de réaliser un dessert potables pour ces messieurs les ogres qui leurs servaient occasionnellement d’amis, se prélassait au salon.

La cuisine selon Sakura était tout aussi impressionnante que le reste de la maison, le contraire l’aurait étonnée, elle fut tirée de son « émerveillement » par Tenten, Temari et Ino qui se mirent à gueuler comme quoi les mecs étaient tous de sales machos fainéants qui ne servent « quasiment » à rien.

Suite à une demi heure de travail acharné, elles enfournèrent les deux gâteaux dans un four chacun. Et attendirent la fin de la cuisson. Pendant qu’Hinata commença à débarrasser la table de travail en mettant les ustensiles utilisés dans le lave-vaisselle. Elle referma la machine en ayant mis un dernier bol. Elle mit en route le lave-vaisselle, se retourna et se reçu en pleine figure un nuage de farine. Sakura, Ino, Temari et Tenten explosèrent de rire devant la mine déconfite et surprise de celle-ci. Elles ne remarquèrent donc pas Hinata quelques glaçons du réfrigérateur américain et de les lancés sur ses quatre compères qui au contact de la glace sursautèrent et crièrent avec des voix suraigües. La bataille continua pendant près de cinq minutes et aurait pu perdurer si une femme aux longs cheveux bruns, les yeux de la même couleur avec un visage d’ange et habillée d’un tailleur sombre n’était rentrée dans la cuisine surprenant sur le fait nos jeunes amies. En la remarquant, elles s’arrêtèrent, gênées d’avoir fait  autant de désordre dans la cuisine de leurs hôtes. Contre toute attente la nouvelle arrivante se mit à rire ce qui stupéfia les filles et fit déplacé Sasuke jusqu’à la cuisine pour savoir ce  qui ce passait. En entrant dans la pièce, il aperçu le champ de bataille qu’était devenue la cuisine, ainsi que sa mère Mikoto Uchiha riant aux éclats devant la scène. Le reste des garçons rejoignirent Sasuke pour savoir qui était l’auteur des rires et pourquoi ? Puis eux aussi se mirent à rirent en découvrant la pièce recouverte de farine :

_ Et bien mesdemoiselles, cela faisait bien longtemps que je n’avais pas autant ris, révéla Mikoto Uchiha.

Après un silence toujours aussi gênant, les cinq filles se décidèrent à ranger et nettoyer la grande cuisine, sous les yeux moqueurs des garçons, elles enlevèrent aussi la farine qui recouvrait leurs cheveux et leurs visages pendant les gâteaux finissaient leur cuisson. La cacophonie passait tous se rendit dans le salon afin de discuter de chose et d’autre. Des petits « groupes de discussion » s’étaient formés ; d’un côté il y avait tous ceux qui se présentaient au comité des élèves, de l’autre il y avait Ino, Shikamaru, et Sasuke qui débattait dur les dernières technologies sorties et prévues cette année et au milieu il y avait Sakura.

Elle se sentait mal à l’aise, de part la maison gigantesque et somptueuse qui lui rappelait ces deux dernière années vécues chez son grand-père, mais aussi du fait qu’elle trouvait qu’elle faisait tâche dans le groupe. Elle éprouvait le sentiment d’être de nouveau seul et cela lui faisait peur. Ses yeux verts émeraude commençaient à faires apparaître des perles salées au coin de ceux-ci. L’ayant remarqué Mikoto décida d’agir. Elle n’attendit pas alors plus longtemps pour servir le thé et les gâteaux si gentiment préparés par ces demoiselles. En constatant que le « gouter » était servi, elle essuya d’un revers de manche les larmes qui avaient failli apparaître sur son visage. Bien entendu, Mikoto ne fut pas la seule remarquer le malaise de Sakura. En tout bon Uchiha qui se respecte, Sasuke avait perçu la détresse de Sakura.

La journée se termina tranquillement, pas pour Sasuke qui regretta amèrement que Naruto lui ai forcé la main pour qu’ils viennent chez lui. Il avait oublié que ce jour-là sa mère rentrait plus tôt, et que par conséquent elle ne pouvait s’empêcher de raconter quelques histoires stupides sur lui bine évidemment. Devant l’entrée principale de la demeure Uchiha, une voiture luxueuse était garée. Celle-ci était venue cherchée Hinata et Neji. Ce dernier monta en premier dans la limousine noire (autant faire les choses en grand), Hinata proposa alors aux filles de les raccompagner, sachant que Shikamaru habitaient à une centaine de mètres et que Naruto restait avec Sasuke. Temari et Ino déclinèrent l’invitation, l’une parce qu’elle devait rejoindre son petit frère Gaara le plus rapidement possible, l’autre car elle habitait à côté de chez Shikamaru. Par contre Tenten et Sakura se précipitèrent pour monter dans la limousine, Hinata monta la dernière et ferma la portière derrière elle. Le trajet dura quinze minutes jusqu'à l’imposante maison des Hitora, Tenten descendit et salua tout le monde avant de pénétrer dans l’enceinte de la maison :

_ Sakura on te ramène chez toi ? Questionna Hinata se doutant de la réponse de son amie.

_ Non, tu pourrais me déposer à l’hôpital s’il te plaît ? Demanda Sakura.

_ Pas de problème, lui répondit chaleureusement Hinata.

Elle indiqua au chauffeur la direction à prendre. Neji se posait des questions ; pourquoi Sakura se rendait-elle à l’hôpital ? Comment se fait-il que Hinata semblait au courant de sa destination ? Alors que tout se bousculait dans sa tête, Hinata se jeta sur Sakura pour une séance intense d’amitié. Il regarda la scène surpris. Depuis quand sa cousine était aussi extravertie ? Depuis … jamais, enfin à sa connaissance.

Ils déposèrent Sakura à l’hôpital et rejoignirent alors la demeure principale des Hyuuga qui se trouvait en bordure de la ville.


 

Fin chapitre 4 : Après-midi entre amis.

 

Petit chapitre de transition avant l’élection du comité des élèves… En espérant  que cela vous est plus, je vous dis à la prochaine.

Haru de la goldenpair.