Le comité des élèves

par goldenpair

Naruto :

 

Bonne lecture à tous, et désolée de ma lenteur pour écrire ce chapitre 3…

Chapitre 3 : Le conseil des élèves.

 

Lundi matin 10 heures :

C’était l’effervescence dans la cour du lycée Konoha. En effet, l’élection du comité des élèves allait avoir lieu dans deux semaines. Tous les candidats présentaient leurs points de vue, leurs campagnes, leurs projets. Parmi tous les candidats se trouvaient deux énergumènes. Tous les deux blonds, l’un avec une touffe en bataille, l’autre avec quatre couettes sur la tête. Le premier criait des inepties telles que « si je suis élu président, les ramens seront servis tous les jours à la cantine ». La seconde était plus futée, elle avait laissé son côté féministe et anti-macho pour les élections pour ainsi toucher plus de monde dans son programme.  En faisant cela elle surprit pas mal d’élèves mais aussi des professeurs. Il y avait aussi les grandes surprises parmi les candidats comme la timide Hinata Hyuuga poussée par une Sakura Haruno plus qu’enthousiaste. On trouvait aussi les éternels rivaux Neji et Tenten dont beaucoup se demandaient pourquoi ils se présentaient aux vues de leurs emplois du temps surchargés :

_ « Tu vas voir Neji, je vais être élue présidente et je te battrais enfin, pensa très fortement Tenten en jetant des regards assassins à son ennemi juré. »

Flash Back :

Dans une des grandes rues huppées de la ville, deux personnes marchaient côte à côte, silencieuses. La plus petite de ces deux personnes semblait songeuse mais aussi étrangement en colère. D’une elle se faisait raccompagner par cet imbécile et en plus de cela, il était aussi muet qu’une carpe. Ce qui suivit par contre  sortait totalement de l’étrange :

_ Qu’est-ce que tu vas faire pour l’élection du comité des élèves ? Questionna Neji.

Elle tourna la tête vers celui-ci et le regarda avec des yeux ronds, pour sur, elle ne s’y attendait pas. N’obtenant aucune réponse de la part de Tenten, il dirigea son regard vers elle et découvrit l’air ahuri qu’elle affichait :

_ Qu’est-ce qu’il y a ? Dit-il.

Elle reprit un air légèrement plus « normal » :

_ Je ne sais pas, répondit-elle, j’ai déjà pas mal de boulot, je ne vois pas pourquoi je me présenterais, et toi ?

_ Peut-être, c’est assez intéressant comme expérience et j’ai bien envie d’essayer, déclara-t-il  franchement.

Il attendit une réplique de sa part, mais rien, pas une réaction. Il en fut encore plus surpris, et ce fut, cette fois-ci, lui qui dirigea son regard vers elle. Il s’aperçu que dans ses yeux, il manquait quelque chose, cette lueur qui la caractérisait, cette flamme qui brillait lorsqu’un défi s’annonçait. Mais aujourd’hui rien, pas de réaction :

_ Euh Tenten, tout va bien ? Demanda-t-il suspicieux.

Elle mit une fraction de seconde avant de réaliser qu’il lui parlait. Elle tourna sa tête vers celui-ci :

_ Oui, ça va, répondit-elle quelque peu agacée de toutes ses questions.

_ Tu n’en donne pas l’impression en tout cas. Tu sembles totalement ailleurs, surtout depuis que tu as reçu ton coup de téléphone…

_ Et qu’est-ce que ça peut te faire ? Déclara-t-elle passablement énervée.

Il ne savait pas quoi répondre, elle avait raison en quoi cela le regardait, après tout ils étaient rivaux… Pourquoi s’inquièterait-il de l’état moral de sa rivale ? En quoi ce qui la poussait à être dans la lune l’intéressait tant ? Peut-être parce qu’à présent il ne la considérait plus comme sa rivale mais comme une amie. Si il y a deux ans on lui avait dit qu’il serait ami avec Tenten Hitora il vous aurait rit au nez, mais aujourd’hui l’état lunatique de celle-ci l’affectait plus qu’il ne l’aurait pensé :

_ Tu ne sembles pas dans ton état normal…

_ Mon état normal ?! s’écria-t-elle. Tout ça parce que je ne souris pas toute la journée, que je ne te propose pas de paris afin de te battre, je ne suis pas dans mon état normal !! Explosa-t-elle. En quoi cela te regardes Neji Hyuuga ? En quoi mon état actuel t’intéresse autant ? …

Ils ne virent pas qu’un petit garçon d’environ six ans s’approchait d’eux :

_ Je suis… commença Neji.

_ Dis grande sœur dépêches toi, papa et maman vont bientôt partir, et tu dois nous garder, déclara le petit garçon.

Neji détailla le petit garçon, il possédait de grands yeux noisettes comme sa grande sœur mais avait les cheveux châtains clairs. Tenten se tourna vers son petit frère :

_ Oui j’arrive Akio, un instant, rentres à la maison maintenant, dit-elle sans aucunes émotions dans sa voix.

Akio courra alors jusqu'à la demeure et y rentra sous l’œil attentif de sa sœur. Puis celle-ci tourna son regard vers son camarade, un regard empli de colère :

_ Bien je te propose un pari, le dernier, on se présente tout les deux pour le comité des élèves. Si tu n’es pas élu à un poste plus élevé que moi j’ai gagné et je déciderais de ton gage mais si tu es élu à un poste plus élevé, tu as gagné et tu décideras d’un gage, d’accord ? Proposa-t-elle en tendant sa main vers Neji pour conclure le pari.

_ J’accepte, dit-il en lui serrant la main.

Fin du Flash Back.

Neji se trouvait toujours dans ses pensées quand une ombre bloqua la lumière du soleil. Il releva la tête pour son ou ses nouveaux interlocuteurs. Il se révéla que l’ombre n’était autre que Sakura et sa cousine Hinata :

_ Il faut pas s’inquiéter dans quelques jours elle ira mieux, elle là tu vas vraiment mordre la poussière, plaisanta Sakura.

_ Hein ? Fut la seule réponse que pu donner Neji.

_ Oula, il est vraiment pas bien ton cousin, Hinata, continua Sakura. Il est encore plus affecté que je ne le  pensais.

Les deux mines moqueuses de Sakura et Hinata firent réagir Neji qui remit son masque froid habituel. Sakura aperçu Ino et Temari au « stand » de cette dernière et partit les rejoindre, laissant les deux cousins seuls dans un silence des plus total qu’Hinata décida de briser :

_ Tu sais, la famille de Tenten est comment dire… spéciale. Ses parents et ses petits frères la considèrent plus comme une bonne à tout faire et une nounou que comme une personne de leur famille, expliqua-t-elle. Au lycée, elle est la véritable Tenten : enjouée, souriante, combattive,… car il n’y a pas sa famille qui est là pour lui dire de faire telle ou telle chose, elle est libre… Mais lorsqu’elle rentre chez elle, elle met un masque de froideur encore plus effrayant que le tien, termina Hinata.

_ Pourquoi me le dire ? Je ne pense que cela lui plaise que je sache cela sur elle et sa famille, déclara-t-il.

Le visage d’Hinata s’adoucit un peu plus. Elle ferma les yeux et un fin sourire apparut sur ses lèvres :

_ Mais si vous êtes rivaux, je sais que tu la considères un minimum comme ton amie, si ce n’est plus (une Hinata perspicace, ^^), conclut-elle.

_ De quoi tu parles ? Se défendit-il.

_ Et bien tout  parce que Samedi tu la regardais assez souvent, bon j’avoue qu’Ino y est allée un peu fort sur les tenues, enfin c’est Ino. Et il y a aussi le fait que tu t’inquiètes pour elle et puis…

_ C’est bon j’ai compris. Et puis d’abord, depuis quand tu ne bégaie plus autant ? Demanda Neji déconcerté par la soudaine disparition de la timidité et la grande perspicacité de sa cousine.

Elle quitta Neji sur ses réflexions rejoignant Tenten qui tentait de convaincre un groupe d’élève de voter pour elle.

La sonnerie indiqua la fin de la pause et donc la reprise des cours en ce milieu de matinée. Les 1ère 3 avaient cours de Mathématiques avec leur professeur principal Asuma Sarutobi. Toute la classe était attentive au cours donné par celui-ci, tous, non pas tout à fait, Ino préférait se limer les ongles plutôt que faire les exercices indiqués par Asuma ; et bien entendu il y avait Shikamaru qui s’accordait une sieste sachant que son professeur ne dirait rien tant que cela ne gênait pas ses résultats solaire. Le brun se reposait tranquillement, repensant à la journée de samedi. En fin d’après midi il avait formé des binômes, sur une idée d’Ino bien entendu, afin de se connaître un peu mieux ou un peu plus. Ceux-ci avaient été tirés au sort. Il se souviendrait pour un long moment le visage effaré de Temari lorsqu’elle avait tiré le prénom de Sasuke, la mine déconfite de Tenten lorsqu’elle avait tiré celui de Neji et le quasi évanouissement d’Hinata quand elle se rendit que le dernier papier était celui de Naruto. Lui-même se retrouvait avec Sakura.

Flash Back :

_ Galère, dit le brun.

Cette simple réplique fit sourire Sakura, cela faisait un moment qu’elle ne l’avait entendu. Savant que Shikamaru était un flemmard né, elle lui proposa de s’assoir sur l’herbe verte et confortable de la pelouse du parc. Une initiative qu’il ne refusa en aucun cas. Il s’allongea sur l’herbe et s’attarda sur les nuages comme à son habitude. Sakura, elle, enleva ses ballerines pour profiter de l’herbe fraîche sur ses pieds. Aucuns d’eux n’osaient briser le silence profitant au maximum de cette magnifique journée de mai. Mais Sakura voulait connaître certaines choses à propos du groupe, mais avant tout elle pris des nouvelles des parents de Shikamaru :

_ Comment vont tes parents ? Demanda-t-elle.

Il continua sa contemplation du ciel tout en lui répondant :

_ Bien, ma mère crie toujours après moi ou mon père pour qu’on s’active un peu plus, qu’on l’aide dans le ménage, etc. Mon père travaille toujours pour le cabinet Uchiha, qui est maintenant Uchiha & Uchiha, c'est-à-dire le père, l’oncle et à ses heures perdues le frère de Sasuke. Ma mère travaille toujours comme styliste et réalise beaucoup collaboration avec les parents d’Ino qui comme tu le sais tiennent une agence de mannequins. Enfin …

_ Hum je vois… mais dis-moi comment le groupe c’est formé ? Questionna-t-elle.

_ Et bien tout simplement… le collège pour fille Kunoichi et le collège pour garçon Shinobi ont fusionné par manque d’élèves un peu des deux côtés. On s’est tous retrouvé dans la même classe. En fait c’était les seuls filles qu’on pouvait « supporter ».

_ Qui inclus-tu dans « on » ?

_ Sasuke et Neji, car c‘étaient les seules filles qui n’étaient pas des groupies de nos ice-man, même si Ino a pu craquer pour Sasuke, elle a vite abandonné. Ensuite moi parce que les autres étaient trop bruyantes.

_ Evidemment, soupira-t-elle en levant les yeux au ciel.

_ Et Naruto ?

_ Naruto est ami avec tout le monde donc il a suivi le reste du groupe. Au début, mais en dernière année certaines filles ont commencé à s’intéresser à lui, et là on va dire qu’il a pris peur.

Sakura se mit à rire de la mésaventure de Naruto. Quand elle réussit à reprendre son calme, ils continuèrent leur discussion :

_ Ce qui m’étonne le plus c’est que Naruto et Sasuke s’entendent si bien, ils sont tellement différents, dit-elle.

_ Oui il est vrai que cela étonne de savoir que ces deux là s’entendent si bien, et pour beaucoup de monde Naruto n’est qu’un « déchet » qui ne devrait pas s’approché du magnifique Sasuke. Mais bon… c’est leur rivalité mutuelle qui les a rapprochés et aujourd’hui se sont les meilleurs amis du monde.

Sakura ne pouvait croire que l’on traite Naruto ainsi, l’une des personnes les plus gentils qu’elle ait jamais rencontré. Elle se retourna pour regarder Shikamaru dans les yeux, enfin surtout sa réaction :

_ Et comment ça avance avec Temari ? Demanda-t-elle un sourire plus que carnassier.

Il s’étouffa presque avec sa salive, tellement il était choqué :

_ Non mais ça ne va pas la tête ! Moi et cette blonde dégénérée ! Tu veux ma mort c’est ça ?

Elle explosa de rire, tant sa réaction était prévisible. Aux vues de cette dernière, et de l’attitude de Temari envers Shikamaru, il fallait absolument les caser ensembles. Elle avait déjà pas mal de boulot avec Naruto et Hinata, elle demanderait l’aide d’Ino pour ce nouveau défi qui s’annonçait.

La journée terminée, il raccompagna Sakura à son appartement et l’avait gentiment aidé (ou plutôt sous la menace de Temari) à porter les différentes affaires du pique nique :

_ Bon tout est là, merci Shikamaru pour ton aide, remercia Sakura toujours avec le sourire.

_ De rien, si un jour t’as un rien à manger dans ton frigo ou que tu veux pas manger toute seule, viens à la maison, ma mère serait contente de te voir, lui proposa-t-il.

_ Merci, lui dit-il les yeux humides.

_ Allez, je te laisse, à Lundi, salua-t-il.

_ A Lundi.

Fin du Flash Back.

Il fut sortit de ses songes par Ino qui lui annonça la fin du cours et qu’il était l’heure d’aller manger. Il se leva très lentement, sous les regards plus qu’habitué de ses amis. Ils partirent ensuite en direction du réfectoire afin de s’y restauré et de retrouvé leurs camarades de la 1ère 7.

 

Fin du chapitre 3 : Le comité des élèves.

 

Enfin le chapitre 3 clos … Je vais essayer de publier plus régulièrement mais les chapitres risquent d’être un peu plus court, mais bon on s’en fiche ^^… En espérant que cela vous plaise, à la prochaine…

Kiss H@rµ de la goldenpair.