Séparation.

par goldenpair

Long Way To Go :

Chapitre 10 : Séparation.

Tenten regardait dans le mur jaune de sa chambre, complètement anéantie. Comment osaient-ils ?! Ils n’avaient pas le droit de lui demander une chose pareille. Pas maintenant, alors qu’elle souriait de nouveau, qu’elle simplement heureuse.

Flash Back :

_ Oui allô ?

_ « Tenten, c’est ton père. Nous sortons tout juste d’une réunion avec Monsieur Taka. Et pour consolider notre alliance nous avons décidé d’un commun accord que toi et le fils de Mr Taka vous marierez à la fin du lycée, annonça Mr Hitora »

_ Pardon ?! Jamais je n’épouserais ce gars !

_ « Tenten ! Penses un peu à la société et à notre famille ! »

_ C’est une blague ! C’est ça !

_ « Tu feras ce qu’on te dit et puis c’est tout ! »

Tenten raccrocha violemment le téléphone et partit dans sa chambre pour pleurer. Quelques instants plus tard le plus jeune de ses petits frères Kyo, entra dans la chambre de sa grande sœur. Il la vit allongé sur le ventre, la tête enfoui dans l’un de ses oreillers. Il s’approcha :

_ Onee-chan ?

Tenten releva la tête et vit Kyo. Elle sécha ses larmes et l’invita à la rejoindre pour un câlin. Kyo fit un bisou sur la joue de Tenten :

_ C’est pou que tu ne pleu plus, dit son petit frère pour la réconforter.

Elle fit aussi un gros bisou à Kyo et le serra doucement dans ses bras en le berçant pour qu’il se rendorme.

Fin du Flash Back.

Elle couvrit doucement Kyo de sa couette pour ne pas qu’il attrape froid et descendit vers la cuisine. Il était sept heures et elle devait préparer le petit déjeuner pour toute la famille. Elle avala rapidement le sien, pour ne pas avoir à croiser ses parents. Elle réveilla alors ses petits frères et partit se préparer pour aller au lycée. Pour le reste de la journée s’était la baby-sitter qui s’occupait d’eux. Elle quitta la résidence le plus vite possible pour rejoindre le lycée.

Elle écoutait tranquillement sa musique de son baladeur. Elle ne voulait absolument pas être dérangée. Ses longs cheveux blond coiffés en une couette haute se balançaient au rythme de sa tête. Elle voulait oublier tout ce qui s’était passé cette dernière semaine, l’hospitalisation d’Hinata qui avait fait ressurgir un grand nombre de souvenirs, et puis… sa rupture avec Sai. Elle arriva en même temps que Tenten, qui elle aussi semblait ne pas avoir passé une excellente soirée :

_ Tout va bien, ma belle ? Demanda Ino.

_ Pas vraiment, et toi, tu ne semble pas dans un meilleur état ?

_ Tu vas vite comprendre pourquoi, dit la belle blonde avec une mine encore plus triste.

Elles se dirigèrent vers le banc où le groupe avait l’habitude de s’installer le matin. Elles attendaient en silence. Arriva alors le trio Naruto, Sasuke, Sakura. Trio qui semblait lui aussi ne pas être dans son assiette. Naruto en avait presque perdu son sourire éternel. Sasuke s’était de nouveau murer dans son mutisme et ses monosyllabes. Sakura, elle était tout simplement inquiète pour sa meilleure amie qui se trouvait pour le moment dans un lit d’hôpital. Mais elle savait qu’elle allait bien et était entre de bonnes mains.

Ils attendaient comme toujours que la sonnerie daigne enfin sonner pour pouvoir entrer en cours. C’est alors qu’Ino entre-aperçu Sai qui discutait avec ses amis. Il lui fit un regard désolé et retourna à sa discussion. Tenten ayant vu l’échange lui demanda :

_ Qu’est-ce qui c’est passé ?

Toute la petite troupe se tourna vers Ino et Tenten :

_ On est plus ensemble c’est tout, déclara la bonde.

Sakura, Temari et Tenten enlacèrent Ino dans un câlin collectif. Naruto voulut se joindre à elle mais il fut recaler sans cérémonie par Temari qui déclara que « les mecs sont tous des salops donc pas de mecs dans le câlin ! ». Ils explosèrent tous de rire, même Ino, ce qui rassura ses trois amies.

Durant la matinée, les filles discutèrent de Sai. Comme à son habitude, Temari psalmodiait des insultes à son égard. Tenten ne disait étrangement rien et Sakura compatissait pour Sai aux vues de ce que lui allait faire Temari. Ino regardait elle aussi la scène un peu ailleurs :

_ Mais pourquoi il t’a quitté ? Demanda entre deux insultes Temari.

_ Il…En fait, il est gay, lâcha-t-elle presque soulagée de l’avoir avoué.

Les trois filles avaient des yeux aussi ronds que des soucoupes, ce qui mit un peu mal à l’aise Ino :

_ Mais il s’en est rendu compte comme ça d’un coup ?! Questionna l’emmacaronée.

Ino se mit alors à rougir :

_ Pas vraiment, il… il voulait vérifier si il était vraiment gay en sortant avec moi, dit-elle en lâchant quelques larmes.

_ Me dis pas que… ? Lança Temari.

_ Non, non ! S’empressa de répondre l’autre blonde.

_ Mais tu étais vraiment attachée à Sai, conclut Sakura.

_ Oui, répondit d’une petite voix Ino.

Sakura qui se trouvait juste à côté l’enlaça et lui caressa les cheveux pour qu’elle reprenne son calme. Le reste de la journée fut calme. Ino souriait de nouveau mais ce n’était qu’un masque. Elle se sentait ridicule, elle avait fait confiance à une personne et cette dernière n’avait fait que l’utiliser.

Neji était assis dans une chaise à côté du lit d’Hinata et l’aidait à réviser un contrôle auquel elle devait se présenter. Mais il était aussi là pour lui parler de différentes choses qui s’étaient produites dans la journée :

_ Allez dis-moi ce qui passe pour que tu viennes me voir tout seul ?

Neji baissa la tête sa cousine était trop perspicace à son goût ses derniers temps. Mais elle demanda quelque chose avant que celui-ci ne réponde :

_ Comment vous faîtes pour le CE, il n’y a pas trop problème ?

_ Non, ça va pour le moment, Shika te remplace, mais lui et Temari se batte pour un rien, c’est plutôt drôle, il faut l’avouer…

_ Oui en effet, ça à l’air de l’être, bon revenons à ta visite d’aujourd’hui, que se passe-t-il ?

_ C’est Tenten, elle…, il hésita, elle est étrange depuis ce matin, avoua-t-il à sa cousine.

Hinata comprit d’où venait l’attitude de son amie. Le matin même son père était venu la voir et lui avait dit qu’un mariage arrangé entre les Hitora et les Taka avait été conclut. Hinata se demandait ce qu’allait faire Tenten mais pour le moment, ce n’était pas à elle d’annoncer la nouvelle à son cousin. Elle rassura du mieux qu’elle put. Puis arriva Sakura et Naruto. Le blond avait retrouvé le sourire depuis qu’Hinata allait beaucoup mieux et passait de plus en plus de temps avec elle. Neji reçut alors un appel. Il décrocha et s’éloigna un peu de ses amis, surtout avec Naruto qui faisait pas mal de bruit. Lorsqu’il revint vers sa cousine et ses deux amis, il les salua rapidement avant de partir et expliquant qu’il avait quelque chose à faire d’urgent. Par urgent, les deux filles comprirent que Tenten était surement son interlocuteur à son appel. Ils lui rendirent son salut et il partit rejoindre sa dulcinée.

Dans le parc où elle avait fêté son dernier anniversaire, Tenten attendait patientait. Elle attendait que Neji arrive. Elle lui avait donné rendez-vous ici, pour être au calme et pour ne pas être déranger. Elle avait peur et elle avait mal, mais elle ne pouvait pas continuer, elle avait pris sa décision et elle ne reviendrait pas dessus. Lorsqu’il arriva, elle se jeta dans ses bras et elle l’embrassa passionnément. L’initiative de la jeune fille ne lui déplu pas mais ce baiser avait pour Neji comme un goût d’adieu. Ils continuèrent de s’embrasser pendant encore cinq minutes jusqu’à ce que Neji se rende compte que Tenten pleurait. Il sécha ses larmes du pouce tout en prenant son visage dans une main :

_ Pardon… Pardon, sanglota-t-elle.

Son regard était fuyant, il commençait à s’inquiéter qu’avait-elle de si important à lui dire :

_ Ten’ que se passe-t-il ?

_ Mes parents… ils… ils… mariage arrangé avec …

Neji comprit ce qui se passait, il la serra alors fort dans ses bras et elle continua de pleurer. Elle fixa alors ses prunelles chocolat dans celles nacrée de Neji. Et là, il comprit encore plus ce qu’il allait se passer, mais il ne le voulait pas. Il l’embrassa fougueusement espérant la garder près de lui encore un peu plus longtemps. Elle détacha de lui, les yeux embués de larmes, et dit un dernier « pardon » avant de s’en aller en courant le plus vite possible pour rentrer chez elle. Neji lui était resté planté dans le parc pendant un long moment, les poings serrés. Il comprenait son choix, elle ne voulait pas souffrir au dernier moment la séparation aurait surement été encore plus dur. Il aurait fait la même chose, mais cela faisait tellement mal. Il avait pour la première depuis des années envie de pleurer, une seule larme franchit la barrière de ses yeux. Il rentra par la suite à la demeure des Hyuuga. Il n’adressa pas un mot à son oncle et sa tante, et monta directement dans sa chambre. Il voulait être seul.

Tenten courra longtemps, très longtemps, mais cela ne suffit pas à calmer sa rage et sa peine. Elle se rendit compte alors qu’elle se trouvait près de l’appartement de Sakura. Elle monta et sonna à sa porte. Sakura lui ouvrit. Cette dernière vit le visage en larme de son amie et la laissa entrer.

Elles discutèrent pendant un long moment. Sakura tentant de réconforter du mieux qu’elle pouvait la brune. Tenten resta dormir sur le canapé de Sakura ne se sentant pas la force de rentrer chez elle. Le lendemain matin Sakura arriva au lycée seul, Tenten devant rentrer chez elle pour se changer. Lorsqu’elle entra dans la salle de classe, elle vit Neji avec un visage renfermé qui cachait une immense peine. Ils n’avaient pas vraiment le droit d’être dans la salle avant la sonnerie, mais ne sachant pas pourquoi, Sakura était montée. Elle s’approcha du jeune homme et posa sa main fine sur son épaule pour signaler sa présence et pour le réconforter tout comme Tenten.

Sasuke gravit les dernières marches qui menaient à l’étage. En arrivant, il avait vu la rose entrée dans l’enceinte du lycée mais il ne la trouva pas dans la cours. Il avait donc décidé lui aussi de rejoindre la salle de classe. Devant la porte, il entendit la voix de la fleur qui parlait. Sa voix était calme rassurante, même si on pouvait déceler une légère pointe de tristesse, comme si elle était affectée par ses propres propos. Sasuke rentra alors pour voir avec qui Sakura discutait. Il vit alors Neji dans un triste état. Assis sur sa chaise, ses deux mains maintenaient sa tête qui semblait plus lourde qu’à l’accoutumée. Il s’approcha discrètement. Sakura le remarqua et lui desservi un regard rempli de compassion. S’il n’y avait pas eu Neji, il aurait surement pris la rose dans ses bras pour la réconforter. De quoi ?! Chassant rapidement cette pensée, il s’assit aux côtés de Sakura et attendit. Le peu qu’il entendait de ce que disait la rose à Neji lui fit comprendre que quelque chose s’était passé avec Tenten. C’est alors que la sonnerie retentit. Neji respira un bon coup et remit un masque de froideur sur son visage. Sakura se leva pour aller rejoindre sa place qui se trouvait juste devant. En rejoignant sa place, elle passa à côté de Sasuke et l’embrassa sur la joue :

_ Bonjour Sasuke, dit-elle tout doucement.

Il resta tout penaud et Neji qui avait vu la scène eu un petit mais alors très petit sourire en coin. Neji remercia intérieurement Sakura pour ce qu’elle venait de faire. Elle avait la même sensibilité et douceur dont faisait aussi preuve sa cousine. Il comprenait mieux maintenant comment les deux jeunes filles pouvaient aussi bien se comprendre et s’apprécier.

« Choisir, être choisi, aimer : tout de suite après viennent le souci, le péril de perdre, la crainte de semer le regret » Colette.

Neji, Tenten et Ino ont choisi une personne et ont été choisi par cette personne. Ils ont décidé de l’aimer, de la chérir. Mais aujourd’hui Ino regrette peut-être de s’être jeter trop rapidement dans l’amour que pouvait lui porter la personne choisie. Neji regrette de ne pas avoir su retenir l’une des rares personnes auxquels il tient, de ne pas avoir pu trouver de solutions pour qu’elle reste auprès de lui. Tenten regrette surement son choix, elle troque le bonheur d’être à deux contre la solitude.

Fin chapitre 10 : Séparation.