Les mots que je ne pouvais pas prononcer...

par tookuni

Les mots que je ne pouvais pas prononcer

 

 

« Regardez ! Il est là ! »

 

Il y avait des mots que je ne pouvais pas prononcer,

Des visages que je ne pouvais pas avoir,

Des rires qui m’étaient inconnus.

 

« Il va bien ? »

 

Ils me les ont appris,

Ils ont découvert le vrai moi qui se morfondait,

Celui qui hurlait en silence à genoux sous la pluie.

 

« Non ! Il… Il est en train de… mourir… »

 

Il y a des mots que je ne peux toujours pas prononcer,

Des sentiments que je ne veux toujours pas connaître

Et d’autres que je me dois de supprimer.

 

« Pourquoi il sourit alors, hein ? »

 

Mais ce que j’ai vécu je le garde,

Comme les seuls moments après ma tragédie où j’ai vraiment été heureux.

 

« Il… »

 

Je suis déjà mort.

 

« Sasuke ! ‘Nous laisse pas ! Sasuke… »

 

J’ai connu beaucoup de choses,

Témoin de vos sourires, de votre être, j’ai pu vivre un peu,

J’ai pu exister pour moi.

 

« Naruto… Viens. On rentre à Konoha. Laisse les Anbu s’en changer. »

 

A présent j’ai fait mon devoir, celui qui m’était imposé.

 

« Mais Sakura ! Il est peut-être possible de… »

 

Celui que vous connaissiez est mort le jour où je vous ai quittés.

 

« Laisse tomber Naruto… »

 

Il y a des mots que je ne sais pas prononcer,

Des visages que je ne pourrais jamais avoir,

C’est pour ça,

Je ne vous demanderais jamais rien,

Je ne vous dirais jamais pardon,

Je vous suis reconnaissant mais vous n’aviez pas à venir.

 

« Sasuke ! »

 

Le mieux que vous puissiez faire pour moi, et vous le savez,

C’est de vivre vous mêmes et heureux, de réaliser vos rêves.

 

« Viens… »

 

Faites ce que vous voulez de moi, de mon souvenir,

Plus rien ne m’importe, j’ai suivi ma voie.

 

« Mais… »

 

Mais…

 

« Naruto me force pas à… »

 

Il y avait des mots que je ne pouvais pas prononcer,

Vous les avez dits pour moi.

Les visages que je ne pouvais pas avoir,

Vous les avez pris à ma place.

Les rires qui m’étaient inconnus,

Vous me les avez adressés.

 

« Sasuke… Hu… »

 

Je suis faible,

Quoi qu’il arrive,

Tout ce que je ne suis pas vous l’êtes,

Et vous me comprenez ainsi.

 

« Naruto… Je suis désolée… »

 

Je suis fort,

Parce que vous l’êtes,

Mais en pénitence de mes crimes, j’ai juré de me taire,

Alors même mourant, je ne vous appellerais pas.

 

« Sasuke… Dis quelque chose… Huhu… »

 

Ceci est ma punition pour ma trahison,

Vivre et mourir dans le silence et la honte de ne pas pouvoir vous remercier,

ou même vous demander pardon.

 

 « Il est mort. »

 

 

 

Fin

 

 

 

Ecris dans un moment d’égarement…